[Série] The Witcher

  • Ce sujet contient 176 réponses, 42 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par DJC, le il y a 4 mois et 3 semaines.
27 sujets de 151 à 177 (sur un total de 177)
  • Auteur
    Messages
  • #122721
    Jean Neige
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1780

    D’une part parce que ça colle au personnage (d’après ce que j’ai compris) : c’est un Sorceleur, un mutant créé et formaté. Il n’existe pas pour suivre des intrigues politiques mais pour buter des monstres. Donc quand il croise la route d’un monstre, il le bute épicétou.

    Et d’autre part parce que ça fait très « jeu vidéo » (je n’ai pas joué aux jeux The Witcher mais c’est un RPG donc…) : il y a la quête principale qui est la plus importante mais quand on passe à côté d’une quête secondaire on ne peut pas s’empêcher d’aller buter des monstres pour récupérer quelques pièces d’or et de l’équipement ^^.

    Bien d’accord ! Tu ne peux pas parler du Sorceleur sans présenter son quotidien au début. D’où à mon avis l’intérêt de profiter de ça pour temporiser côté Cintra. Et vraiment travailler la menace Nilfgaardienne progressivement plutôt que l’expédier ainsi.

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #122724
    Grendel
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2000

    Y’a Cowboy Bebop, ou Xena la guerrière… Je trouve que ça ressemble plus à du Xena qu’à du Cowboy Bebop, mais c’est un ressenti personnel. Je ne m’attendais pas vraiment à une série à « sketchs » concernant Geralt, et je ne suis pas du tout fan de ce choix. Geralt à la plage, Geralt à la ferme, Geralt fait du ski… Je m’attendais à une histoire sur 8 épisodes, voir sur plusieurs saisons, et pas spécialement à 8 histoires (dont certaines font un peu pitié et sont très prévisibles cf « Geralt et les dragons »).

    Je ne suis pas obligé de voir toutes les fois où il a tué un monstre pour comprendre que c’est son quotidien.

    En fait, ce qui me gène vraiment, c’est le mix des deux : histoire sur le long terme via les autres arcs, et histoire « one shot » avec Geralt. Parce qu’à la réflexion, une de mes séries préférées est Sherlock.

    Spoiler:
    #122739
    Jean Neige
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1780

    e trouve que ça ressemble plus à du Xena qu’à du Cowboy Bebop, mais c’est un ressenti personnel.

    Ah, je crois qu’on s’est mal compris. Je n’essaie pas de comparer Witcher à Cowboy Bebop. :’D Faut pas déconner. Je trouve ça plus proche de Xena aussi.

    J’essayais juste de prendre un exemple qui contredisait le fait que le format épisodique soit un problème. Je ne pense pas que le format soit problématique. C’est qu’il soit mal écrit et géré qui l’est. Et mal entremêlé à l’intrigue « principale ».

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #122743
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2515

    J’ai fini la saison 1, c’est pas si mal mais ce n’est pas transcendant. Vite vu, vite oublié sûrement.

    J’aime surtout et dans les livres et dans les jeux les nouvelles et les quêtes qui envoient le Sorceleur en mission et où on découvre que le pire monstre est l’humain. Du coup, j’aurais aimé moins de Cintra, de Nilfgaard, de Ciri. Comme dans les jeux, l’intrigue principale ne me passionne pas des masses. La saison 1 aurait mérité ses 10 épisodes pour developper Geralt et surtout l’univers dans lequel il évolue. Mais comme c’est simple (trop?), au moins c’est clair pour le spectateur une fois les noms propres apprivoisés.

    Mention bien à la facon dont les magiciens sont gérés. La magie, c’est un peu comme les dragons, si c’est mal dosé et trop puissant, ca te bousille l’équilibre (hein GoT). Là j’ai trouvé que c’était bien fichu, ce sont juste des super-troufions pas invincibles du tout mais avec des trucs et astuces et il y a pas mal d’idées que j’ai trouvé originales dans la façon de se battre avec la magie (ok Yennefer est cheatée).

    Mention bien à la musique et aux chansons de générique de fin que j’écoutais à chaque fois avec plaisir alors que je ne suis pas attentif à la musique du tout. C’est bien joué, comme pour un bon dessert après un repas moyen, on part avec une bonne impression finale. Au contraire des bruitages vintages (genre les épées qui font dzing et woush et les coups bing paf, manquait les bulles colorées des vieux Batman).

    #123056
    Mestre Tomassen
    • Frère Juré
    • Posts : 97

    Je viens juste de finir la première saison, le ressenti c’est : bof bof bof.

    Je trouve que c’est toujours sur le fil, ça pourrait basculer sur du très bon, mais aussi sur du pitoyable. Dès le début, pour la présentation du perso la ficelle est un peu grosse, on dirait que la gamine à ses côtés lit son CV.

    Et j’en peux plus de tous ces détails qui manquent de réalisme. Comme toutes ces bourses qui contiennent exactement la somme voulue (même quand il y a négociation sur le prix). ça couterait quoi niveau mise en scène de prendre une seconde pour que le mec paye en faisant mine de donner la somme exacte.

    #123161
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6505

    Mon avis rejoint celui de Pandémie : c’est pas mal, même si c’est pas la série du siècle. Ca se regarde tout seul, et j’ai moi aussi beaucoup aimé les quêtes par épisodes, qui rythment l’intrigue, et qui replacent dans la timeline (je n’ai ni joué aux jeux, ni lu les livres mais j’ai pas spécialement l’impression de m’être perdue. J’ai compris dés le premier épisode qu’il y avait plusieurs timelines, ça m’a fait marrer de suivre les miettes pour savoir à chaque épisode quand se déroulait quoi, et j’ai trouvé ça très clair et linéaire – on n’est pas dans Westworld ^^).
    Les personnages sont cools, l’intrigue plutôt prenante, c’est divertissant, j’attendais pas plus (encore que si Henry Cavill avait pu me montrer un peu plus son charmant fessier, j’aurais pas dit non ) ^^

    ~~ Always ~~

    #123245
    Jean Neige
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1780

    J’ai compris dés le premier épisode qu’il y avait plusieurs timelines, ça m’a fait marrer de suivre les miettes pour savoir à chaque épisode quand se déroulait quoi, et j’ai trouvé ça très clair et linéaire – on n’est pas dans Westworld

    Ben on peut reprocher maintes choses à Westworld mais sa s1 ne jouait pas avec les temporalités « pour rien ». Ici le problème n’est pas tant que ça soit incompréhensible que juste… inutile, je trouve.

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #123366
    Genki
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 31

    Bonjour tout le monde,

    Je viens de finir la saison 1.  Et ça a suffisamment éveillé ma curiosité pour que j’achète les 3 premiers volumes. Je viens d’en commencer la lecture. J’espère une bonne surprise…  Après tout c’est bien la série du Trône de Fer qui m’a fait découvrir les livres de la saga !

    #123683
    Amarei
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 413

    J’ai aussi eu un peu de mal à comprendre qu’est-ce qui se passait quand et où et à m’y retrouver dans certains personnages. Du coup, au final la guerre et le destin  de la plupart des personnages me laisse assez indifférente.

    Mais j’ai quand même passé un bon moment devant cette première saison et je suis curieuse de voir ce que donnera la suite. J’ai trouvé Cavill et le personnage de Jaskier convaincants.

    “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” JR.

    [ spoiler=NOARLAAAK !!!][ img]https://nsm09.casimages.com/img/2019/11/04//19110409503225014916493113.png[ /img][ /spoiler]

    #123684
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6505

    Ben on peut reprocher maintes choses à Westworld mais sa s1 ne jouait pas avec les temporalités « pour rien ». Ici le problème n’est pas tant que ça soit incompréhensible que juste… inutile, je trouve.

    Je pensais plus à la saison 2 de Westworld et ses circonvolutions particulièrement pesantes xD Après, je n’ai pas trouvé le jeu de temporalité inutile : à mon sens (enfin en tous cas, de la façon dont je l’ai reçu) on cherche à poser des personnages aux vies centenaires, pour appuyer leur côté « magique », en nous faisant comprendre qu’ils n’ont pas un quotidien forcément digne de légendes tous les quatre matins. On nous relate des histoires dignes d’intérêt qui leur arrivent sans s’appesantir sur toute leur vie, en nous collant des ellipses et en plaçant un puzzle pour le spectateur joueur. Perso ça ne m’a pas spécialement embêtée.

    (Après, il y a plein de soucis au niveau des interactions entre les personnages, au niveau du décor illisible – on vous cale une inspiration de ci, puis une de là… ça m’a semblé très fouillis -, et plein d’autres trucs… mais bon la temporalité, elle, m’a pas gênée^^)

    ~~ Always ~~

    #123694
    Sandrenal
    • Pas Trouillard
    • Posts : 576

    Je rejoins l’avis général. C’est pas mal sans être exceptionnel. N’ayant pas lu les livres ni joué aux jeux, j’ai été un peu déstabilisé par la temporalité pendant les premiers épisodes. Le jeu d’acteur, la musique, l’ambiance, les combats m’ont plu. Par contre, certains dialogues, les scènes de bataille Nilfgaard/Cintra et globalement tout ce qui concerne Nilfgaard offrent quelques scènes assez ridicules.

    #124413
    Crys
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1314

    Bon bah… je crois que j’ai préféré la saison 8 de Game of Thrones en vrai. On a encore une belle preuve que conter et raconter sont deux choses bien différentes…

    Tout n’était pas à jeter bien sûr, et je noterai la BO, les acteurs pas trop mauvais et une certaine qualité d’écriture qui permet aux épisodes de relater les nouvelles des deux premiers volumes en les utilisant comme point de départ pour créer des épisodes homogène (genre y a l’épisode « des elfes », l’épisode « il se passe des trucs avec ton utérus », des épisodes « les enfants cachés », etc…).

    Sinon pour le reste… la mise en scène, les décors, les costumes, tout ça est à repenser à mon sens. Dans le pire ça ressemble à Shannara avec plus de moyen, dans le mieux on est du côté du Robin des bois de la BBC (sisi souvenez-vous). Tout m’a fait penser à une série teenager (le bal de promo de Yennefer) un poil plus gore, un poil plus sexe tout en restant extrêmement complaisant (Yennefer a les seins à l’air tout le temps quand elle fait de la magie parce que c’est pas sain, mais elle est toujours habillée dans ses scènes d’amour avec Geralt parce que c’est pur, tu vois…).

    La photographie était particulièrement hideuse (la forêt des Dryades avec ses filtres dignes d’un film porno) quand elle n’était pas WTF (on éclaire les visages, comme disait Jean Neige, mais du coup, ça donne l’impression d’être fait au phare de voiture). Il n’y a aucune cohérence entre les costumes et les décors présentés (Yennefer en moumoute dans les montagnes toutes sèches d’Espagne/Ciri trop vêtue dans une forêt où les Dryades sont à moitié nues/Ciri et ses compagnons en tunique dans la neige), aucun travail d’identification par les tenues des différents royaumes (de toute façon y a qu’un seul décor d’auberge filmé pas pareil). Le monde, comme les intrigues, dans l’ensemble, est plaqué sans le faire réellement vivre au spectateur. Bref, c’était vraiment pas glorieux.

    Dommage, car les idées de chansons et les interprétations étaient plutôt pas mal. J’irais même jusqu’à dire que Jaskier m’a manqué les deux derniers épisodes. Tiens d’ailleurs, éclater la narration était plutôt une bonne idée, mais si c’est pour se taper un épisode flashback de « tiens t’as compris ! » à l’épisode 7 je vois pas trop l’intérêt. Enfin au moins ils auront essayé.

    Je n’ai jamais accroché à la tram Ciri/Yennefer dans les romans (c’est ce qui m’a fait décrocher au premier tome, une fois passé les nouvelles et c’est aussi ce qui m’a fait lever les yeux au ciel dans le troisième jeu), mais alors là j’ai trouvé ça vraiment ennuyeux. D’autant que j’ai trouvé que la série n’arrivait pas vraiment à dépeindre le monde géopolitique de la saga, ce qui me semble essentiel pour la suite des opérations, car les petits contrats à la sauvette pour Geralt, c’est fini. Maintenant rendez-vous avec le destin (un peu trop martelé) et les grandes choses maintenant.

    Je jetterai un œil à une saison 2 vu qu’ils ont l’air de vouloir faire des efforts (on peut dire que les Nilfgaardiens ont embauché un autre styliste ?).

    Donc encore une belle preuve de nivellement par le milieu de la part de Netflix en livrant un truc juste assez sympa pour que les gens continuent à payer leur abonnement, mais pas assez intéressant pour que ça commence à coûter de l’argent (encore que… Henri Cavill à 400 000 euros l’épisode ça doit forcément plomber un peu le budget).

    Bref, cette série est à la fantasy ce que The Last Kingdom est à Kingdom of Heaven je crois…

    #124647
    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1329

    Mon avis ne tranchera guère avec les précédents. J’ai trouvé ça sympa et efficace, mais la série a quelques défauts. Le principal est un manque de moyens évident qui se ressent grandement dans les aspects techniques. Les décors et les costumes sont très moyens, la lumière et la photo aussi.

    A côté de ça il y a aussi des qualités : les combats à l’épée sont très bien chorégraphiés, le rythme est prenant, les acteurs principaux sont très efficaces, les musiques tabassent (Jaskier ), Henry est beau, et l’histoire, à défaut d’être originale, est intéressante. On sent qu’il y en a sous le pied, mais que ça ronge son frein.

    Bref, si la saison 2 a plus de moyens et de rigueur dans la réalisation, ça peut le faire. En tout cas je lui donnerai sa chance…

    #125023
    Ennoia Ballard
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 15

    Après beaucoup d’hésitations, j’ai finalement vu la série. J’avais auparavant lu de nombreux commentaires qui m’avaient fait craindre un ratage. Au final c’est à nuancer.

    Les acteurs, pour commencer. Le casting est clairement en demi teinte, oscillant entre les interprétations magistrales pour Henri Cavill, Joey Batey ou Freya Allan, et le surjeu presque ridicule de Jodhi May en Calanthe. Il y a certes des problèmes dû à l’écriture de ces rôles, mais ils n’excusent pas tout. Le choix de Anya Chalotra en Yennefer me rends perplexe, d’un côté elle est très impliquée dans son personnage, de l’autre elle est très différente de celle des romans, moins froide et hautaine.

    Les décors aussi vont du très crédible quand on est à Blaviken ou dans un autre village bouseux, mais Aretuza… Franchement, je sais pas qui est l’artiste qui a pondu cette horreur, mais il s’est complètement planté. Sans aller dans un design trop fantaisiste, c’est sensé être un palais elfique à moitié en ruine, sur une île montagneuse style mont saint michel. On dirait Pyke avec ce grand pont suspendu (qui d’ailleurs ne sert à rien dans les scènes). En vrac, les elfes dans des grottes, Cintra qui fait un peu toc par moments. Et pas d’autres grandes villes ?

    Les paysages sont contrastés aussi. L’Europe centrale, principale inspiration de la saga, regorge de lieux magnifiques, de grandes forêts, de landes, les côtes de la baltique, les fleuves… On en voit quelques uns, mais trop de lieux désertiques et arides à mon goût, le pire étant Dol Bathanna. Son nom voulant dire « vallée des fleurs », on n’en voit pas beaucoup. Mais les montagnes de la chasse au dragon sont sublimes.

    Le plus mauvais point selon moi reste quand même le scénario. Et c’est dur de savoir où commencer.

    Le découpage. J’ai du mal à comprendre cette décision de mélanger les évènements sans tenir compte de la timeline. Dès le premier épisode, on met en parallèle par le montage les évènements de Blaviken et la prise de Cintra, distant pourtant d’une cinquantaine d’années. Je ne sais pas comment quelqu’un qui n’a pas lu les livres fait pour ne pas se perdre. Et c’est la même chose à chaque épisode, qui lie des évènements n’ayant rien à voir et très éloignés temporellement. En plus de nous resservir trois fois le bataille de Cintra. Je vois l’intérêt que ça peut avoir, de montrer la fatalité, la destinée qui est inévitable. Mais cela supprime complètement la tension, puisqu’on sait que les personnages vont survivre. En plus du risque de perdre le spectateur.

    Les meilleurs moments sont pour moi les histoires de Geralt, parfaitement transposées et réécrites juste ce qu’il faut. On distille lentement les informations sur lui, il a un développement à chaque épisode, des contradictions, problèmes de conscience. Et Cavill est très convainquant. L’histoire de Yennefer aussi, du moins sa formation et sa transformation, les souffrances qu’elle a endurées pour être magicienne. Un regret cependant, le changement de raison à sa stérilité. Dans les romans, c’est la formation à la magie qui en est la cause, la maîtrise du pouvoir se faisant à ce prix. Qui est plus impactant que sa seule apparence.

    En revanche, les thèmes secondaires sont ou survolés, ou très mal écrit. Une grosse thématique du Sorceleur est la xénophobie et le racisme de cet univers, écho à celui de notre monde (l’auteur étant polonais, il a pas eu à chercher bien loin…) Mais dans la série, si les elfes sont persécutés, on ne le voit pas directement, on ne s’y attarde pas vraiment, pas plus que les raisons qui poussent les humains et les elfes à se haïr. Et la futilité de leur guerre, les ghettos à non-humains, etc. C’est présent quand le scénario en a besoin, sans que l’on sache pourquoi Calanthe a massacré des elfes. Qui ne sont pas très différent physiquement des humains… Et la problème d’avoir un casting diversifié au niveau des origines, de la couleur de peau. C’est plausible dans l’univers, vu que les humains sont arrivés de leur monde qui se mourrait en réfugiés, c’est cool de ne pas avoir uniquement des gros nordiques bourrins… Mais ça occulte un peu le racisme dont ils font preuve dans les nouvelles.

    Idem pour les raisons de la guerre que mène le Nilfgaard, passées sous silence, la loge des magiciens qui ne sert à rien, alors que ce sont eux qui tirent les ficelles en coulisses, grâce à leur puissance. Et la guerre en elle-même… La violence gratuite à longueur d’épisode, les scènes de massacre bien gore qu’on nous ressert à chaque fois qu’on voit la prise de Cintra. La bataille de Sodden vraiment ridicule. Triss qui fait pousser trois racines sur une porte pour empêcher 50 000 soldats de passer, les pouvoir des mages tout pourris (c’est con de sacrifier quelqu’un qui a étudié la magie des années pour une attaque qui est sûre d’échouer…), les costumes des Nilfgaardiens, les batailles irréalistes au possible… Je me suis vraiment emmerdé dans ces moments.

    En vrac pour finir :

    Vilgefortz assez ridicule, au vu de son rôle ultra important pour la suite (en essayant de pas spoiler)

    Pourquoi changer les apprenties ratées en anguilles ?! Outre que c’est étrange voire stupide, ça met une incohérence quand Yen dit que la magie n’est pas réelle… Ben si pour le coup…

    Ciri qui essaie de passer inaperçue avec sa cape bleu vif ?

    Les driades… inutiles, et assez kitch à mon goût

    Les Nilfgaardiens parlent la langue commune ?

    Les mages qui se rendent à la guerre en marchant !? ILS ONT DES PORTAILS !

    Les effets magiques, pas impressionnants du tout

    Certains dialogues absolument géniaux

    Pour conclure, la série fait le grand écart pour moi, ou très bonne ou très mauvaise selon les moments, globalement j’apprécie plus de voir Geralt à l’écran que les autres séquences, clairement mal gérées et mal comprises par rapport au roman. Alors que ce sera primordial dans la suite de l’histoire. Donc j’attends avec curiosité la suite, qui peut corriger les erreurs de cette saison… ou pas.

    #127877
    euzkadi de dorne
    • Pas Trouillard
    • Posts : 628

    Thormund va jouer Nivelen dans la saison 2

    #127909
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2862

    Thormund va jouer Nivelen dans la saison 2

    J’ai vu ça et c’est trop cool ! o/

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 années et 5 mois par Aerolys.

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #127990
    euzkadi de dorne
    • Pas Trouillard
    • Posts : 628

    Du nouveau au Cast et du bon à très bon dans les réalisateurs:

    https://deadline.com/2020/02/the-witcher-season-2-cast-production-begins-henry-cavill-1202865087/

    #128264
    Yoda Bor
    • Pas Trouillard
    • Posts : 702

    Et le tournage de la saison 2 vient de démarrer !

    #129654
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2862

    Je pose ça là : https://youtu.be/fSZEmFkd-84

    Un des deux pense que la saison 2 réunira les livres 3 et 4. #PTSDdelasaison5deGoT

    En vrai, même si ça a déjà été fait dans la saison 1 avec les livre 1 et 2, je ne suis pas vraiment pour (même si le mec défend bien son point de vue).

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #130572
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5019

    Je viens de regarder la saison 1, sans rien connaître de cet univers au préalable. Honnêtement, je n’ai pas grand chose à en dire, ni en bien, ni en mal, et je n’apporterai rien d’original par rapport à ce qui a déjà été dit. Ca m’a occupé et divertit par moment, franchement ennuyé par d’autres. Geralt est un robot pour lequel je ne ressens aucun attachement, même si j’apprécie son côté « je ne tue que les monstres et ce ne sont pas toujours ceux qu’on croit. » Ciri m’a intéressé au début mais sur la fin, j’ai décroché. Yennefer a de bons moments, même si sa quête personnel d’enfant ne m’intéresse absolument pas. L’antagoniste n’a pour le moment aucun intérêt, il est même supplanté par ses sbires : le polymorphe et sa magicienne attitrée.

    La série manque de repères pour moi : entre les bouleversement temporel et le « nawak’-on-s’en-cogne » géographique, impossible de se repérer dans cet univers. Les peuples et espèces sont quasi impossibles à identifier (à part les nazis Nilfgaardiens avec leurs super-armures en papier mâché), et ils sont aussi rapidement introduit qu’ils disparaissent. Ca a contribué à me détacher un peu plus.
    S’il y a des réflexions psychologico-philosophico-intelligentes dans la série, je les ai manqué … Ca devait être pendant les dialogues ampoulés où je n’écoutais plus. Tout ce qui est histoire de destiné a tendance à me barber de toute façon et le « droit de surprise » m’est apparu comme une règle assez grotesque.
    Je reviens pas trop sur les visuels très moyens. Perso, les perruques et lentilles de Geralt … C’est non. Les yeux de Yennefer passent mieux, je trouve.

    Reste quelques idées intéressantes : tout ce qui touche à l’organisation des magiciens, avec ses divisions internes, ça marche toujours bien pour moi. J’ai bien aimé le personnage de la Rectrice ou celui de Jasquier. Le format épisodique permet d’avoir des épisodes plus intéressants que d’autres et quelques quêtes qui ne s’éternisent pas trop en longueur.

    Ah, et sinon, je n’aime pas les saisons qui finissent sur un cliffhanger. c’est un cliché paresseux pour tenter de créer de l’attente vis-à-vis d’une suite… Ben j’ai été bien servi, tiens ! ^^ Et comme toujours, ça fait flop avec moi : je verrai peut-être la saison 2 (six mois après sa sortie ^^) … ou pas. On verra.

    #164784
    Yunyuns
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1750

    J’ai vu The Witcher, saison 2. Peut-être un peu trop vite d’ailleurs, j’aurais préféré qu’ils le sortent en plusieurs blocs comme Arcane, ça m’aurait laissé plus de temps pour l’apprécier ^^.

    J’ai plutôt aimé. Mais là où la saison 1 restait sur des éléments assez simples et tangibles (Geralt remplit des quêtes en tuant des monstres), ce qui m’avait plu, on part ici sur des enjeux cosmiques et temporels que j’ai un peu moins aimé. Petit point noir également sur les intentions de Geralt (viens on va là. Maintenant on va ici. Allez on retourne là) qui ne sont pas vraiment claires.

    Pour l’ampleur des enjeux ce n’est pas forcément un problème spécifique de la série mais peut-être plus une lassitude de ma part de voir toujours de la surenchère de partout dans toutes les séries et films.

    J’ai aussi trouvé la révélation de fin extrêmement décevante. Je ne comprends pas du tout comment est-ce que la présence de ce personnage à ce poste-là sera expliquée, en tout cas pour moi ça ne fait aucun sens.

    Un petit sentiment de déception donc, à la fin de cette saison, qui m’a moins intéressé que la première.

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #164793
    Crys
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1314

    Doublé par Yunyun pour la primeur du post, mais dans l’idée, j’ai aussi maté les 8 épisodes. Alors la saison 1, ça marchait pas bien. La saison 2 ben… ça marche toujours pas bien mais pas de la même manière. On retrouve des anciens défauts comme des persos jamais intégrés dans leur environnement, genre ils se baladent limite en slip sous la neige numérique, des fonds verts avec des incrustations à faire pleurer du sang, des faux-raccords à la pelle (Yennefer porte pas sa capuche dans tous les contrechamps, l’épée de Geralt un coup ensanglantée, un coup non), des effets numériques sur les yeux des persos toujours aussi chelous et ça te sort du truc (quand ça annihile pas tout le jeu d’acteur comme chez Cavill), une photographie toujours aléatoire, des costumes sans texture qui font « costume premium » de chez MonGN, un manque cruel d’enjeux dramatiques et politiques. Et des nouveaux comme ce gros tâcheron de Joseph Trapanese, appelé à la rescousse en dernière minute pour donner un piètre successeur à un des meilleurs points de la saison 1 : la musique, qui perd tout son éclat et son originalité au profit d’un pompage zimmerien sans saveur digne de ses précédentes compositions (DivergenteRobin Hood avec Taron Egerton, Project Power ou Grisha récemment pour Netflix… cherchez pas tout ça est oubliable et ressemble à The Dark Knight). Bref, gros point de déception.

    On peut y ajouter une direction d’acteurs aux fraises dès qu’on sort des acteurs qui ont de la bouteille (genre Molesley de Downton Abbey ou Graham McTavish), avec des persos qui anticipent les répliques qu’on leur donne pour balancer le texte le plus vite possible à un point que ça en peut plus (mention spéciale à l’Elfe qui lève les bras, victorieux au moment d’une naissance avant qu’on la lui annonce). Une pauvreté de mise en scène assez effarante, qui manque d’ambition en permanence et se dépêche de dérouler la mécanique scénaristique pour avancer. On retrouve un semblant de tonus dans le fight du temple ou la dernière scène d’action mais sinon, c’est quand même d’une pauvreté absolue.

    Les péripéties de leur côté ben… j’ai cru lire qu’ils avaient massacré la trame narrative du premier bouquin et je veux bien le croire, parce que je l’ai lu et je n’en ai rien reconnu (à part peut-être l’ambiance d’Oxenfurt, même si j’avais pas souvenir d’un déroulé comme ça…). Dès qu’on est sur le registre simple mais sympathique de l’aventure, je trouve que ça marche pas trop mal. Dès qu’on passe en politique, ça se prend les pieds dans le tapis en permanence. On ne sait toujours pas quelle ville numérique est Oxenfurt ou Cintra, on a aucune notion de la géographie ni des saisons : en gros sur la montagne c’est l’hiver permanent, dès qu’on sort, c’est limite l’été. Personne n’a sorti une foutue carte en deux saisons et ça les arrange bien, comme ça on peut téléporter les persos sans portail (sérieux, Yennefer perd ses pouvoirs en H+1 mais ça lui pose aucun soucis dans son intrigue de toute la saison… d’ailleurs je me souvenais pas, c’était dans le premier roman ça ?). C’est simple, on dirait du GOT saison 7. A côté de tout ça, j’en vois râler sur Ciri qui grandi d’un coup, bah à la limite c’est le jeu quand tu fais un truc avec des ados, donc bon, ça me choque pas plus que ça. Surtout que l’actrice est plutôt juste dans son registre, comme Yennefer (mais je reconnais toujours pas son perso des livres/jeux O.o) et Geralt. Et puis en fait, le délire du destin cosmique ça m’intéresse assez peu, j’avoue (et c’est mis en scène dans du kitch vraiment pas ouf, genre le caméo de méchant à la fin on dirait Evil Dead 3 plus qu’autre chose, c’est assez ridicule ; idem pour le secret de polichinelle qui sert de twist de fin de saison).

    Mais alors pourquoi je reste alors que globalement, on est quand même sur un constat à peu près aussi navrant que côté Roue du Temps ? La réponse est simple : Henry Cavill. C’est le seul pilier qui tient toute la série, mais ptêtre c’est le personnage le plus intéressant ou qui bénéficie des meilleures séquences. Clairement le premier épisode qui reprend le mode « nouvelles » est vraiment chouette (même si il souffre des défauts de mise en scène ci-dessus) et le dernier aussi avec son design de créatures chelous (même si le côté « c’est la famille », on dirait du Fast and Furious bien réchauffé). Donc je sais pas ce qui me fait rester, peut-être une certaine empathie pour l’univers des jeux vidéos qui m’ont accompagnés pendant 10 ans et dont je cherche un écho ici. Mais bon, ça m’a presque filé envie de relire les romans (dont j’ai un assez mauvais souvenir), ne serait-ce que pour comprendre les choix opérés ici parce que franchement, sur le plan scénar, c’est vraiment pas fou !

    Cela dit, y a de quoi se rassurer au générique du dernier épisode : Netflix prépare quelque chose de pire, qui a l’air encore plus cheap avec le préquel Blood Origin. Là par contre, la bande-annonce m’a suffi pour me dire que Shanara une fois mais pas deux, faut pas déconner !

    EDIT : c’est d’autant plus dommage que, je ne l’avais pas dit plus tôt, le film d’animation « The Nightmare of the Wolf » était plutôt bon ! (et sa musique était largement au-dessus de ce qu’on propose ici).

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois et 3 semaines par Crys.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois et 3 semaines par Crys.
    #164975
    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 625

    Finalement cette saison n’aura jamais été aussi bien résumé que par cette conversation en Ian Malcom et John Hammond dans Jurasic Park 2.

     

    -Don’t worry. I’m not making the same mistakes again.
    -No, you’re making all new ones.

     

    Vous trouviez que la saison 1 était inutilement alourdis par cette triple temporalité ? Et bien avec la saison 2 on va inutilement l’alourdir en multipliant les personnages points de vue et les sous intrigues. Alors que la série adapte déjà un univers particulièrement riche où politique, guerre, espionnage, science, magie, prophétie et voyages interdimensionnels se mêlent elle décide, à mon sens uniquement dans le but de faire durer une saison le tome 3, de rajouter plein de sous intrigues compliquant plus que nécessaire le récit quand elles ne nous en éloigne pas.

    Un exemple me semble particulièrement parlant : il est clair que Ciri est l’enjeu principale de cet univers, mais là le nombre de personnage lui courant après frise le ridicule. Dans les livres c’est aussi le cas mais Chapowski à l’intelligence de faire entrer les différents compétiteurs (mais aussi les différents thèmes de son univers) au fur et à mesure afin de ne pas trop perdre le lecteur. Ici pas le temps d’attendre, on introduit tout les antagonistes en 8 épisodes.

    Spoiler livre :

    Spoiler:
    Rience est d’abord révélé comme un espion au service de Nilgaard (qu’on savait déjà à la poursuite de Cirilla) avant que l’on découvre qu’il travaille pour le compte de Vilgefortz et que ce dernier a décidé de faire cavalier seul vis à vis d’Emhyr.

    A force de suivre trop de personnages en même temps on finis par oublier qui sait quoi sur la survie et la localisation de Ciri, rendant impossible le sentiment de menace, tout n’est qu’une suite de péripéties. Sans parler des prophéties, trop nombreuses et disséminées dans tout les épisodes, je n’ose imaginer la confusion de quelqu’un découvrant l’univers par la série.

    La palme de la pure perte de temps reviens à toute l’intrigue autour des elfes et de leur alliance avec l’empire. Elle tourne en rond enchainant les retournements de situation comme un mauvais soap pour finalement revenir au point de départ.

    Spoiler série :

    Spoiler:
    Et dans quel but d’ailleurs ? Les elfes avaient toutes les raisons de s’allier à Nilfgaard ! Quand à Cahir et Fringila ils étaient déjà en disgrâce. Alors quoi ? S’il s’agissait de montrer qu’Emhyr ne recule devant aucun moyen pour parvenir à ses fins il y avait des façons bien plus rapide de le faire, et si c’est pour préparer un énième retournement des elfes quand ils apprendront la vérité ça deviendra vraiment grossier. Et que dire de Dijkstra le maitre espion tellement incompétent que son agent le trahi au bout de quelque mois.

    Seul le personnage de la Mère de la Nuit à un peu mes faveurs, elle est serte un énième détour mais est entouré d’une aura vraiment dérangeante en plus de rester dans le ton de l’univers de Chapowski.

    Et puis sans grande surprise la série enchaine erreur scénaristique et faute de gout le summum étant atteint par l’introduction horriblement kitch de Dijkstra. Mais je pourrais citer le temple de Melitel qui d’inspiration hindouïste (parce que), Jaskier qui se fait capturer juste quand Yennefer peut l’entendre crier, Rience qui trouve Ker Moren lieu censé secret et tombe comme par hasard sur la seul fiole contenant le sang de Ciri etc. Et je ne parlerais même pas de l’absurdité de tout les évènements qui poussent Yennefer à être rejeté de l’académie des magiciennes, rien ne fait de sens.

    La série est quand même remonté par son trio d’acteurs principaux, un Jaskier qui alors que je devrais le trouver lourdingue et absurde dans un tel univers demeure drôle et attachant et par un premier épisode plutôt sympathique (même si encore une fois dispensable). Et dans la catégorie anecdotique, Phillipa à une robe magnifique (et puis j’aime les chouettes effraies).
    Enfin je suis plutôt satisfait qu’il n’ait pas conservé l’identité d’Emhyr secrète plus longtemps, le format cinématographique ne se prêtant pas du tout à ce genre de mystère, même si encore une fois ils en font trop à coup de cuivres et de percutions pour bien marqué la révélation.

     

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #165247
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2515

    J’ai vu la saison 2, perso j’ai mieux apprécié que la 1. Les showrunners ont un peu entendu les critiques et presque rangé au placard les costumes sacs poubelles de Nilfgaard, les incohérences de la ségrégation elfique ou les villes totalement vides. Par contre, comme dit plus haut, ça pêche encore. Il y a un abus de fond vert au lieu de décors naturels qui, comme dit Crys, font pleurer du sang. Ca peut se comprendre pour des trucs fantastiques mais visiblement, le cast n’avait pas envie de mettre les pieds dans une forêt. Exception, Khaer Moren (ou peu importe comment ça s’écrit), visiblement reconstituée avec un peu plus de moyens. L’intrigue autour de Ciri ne me passionne pas des masses sur le pourquoi et le comment, mais je trouve l’actrice touchante donc je m’inquiète pour elle, sans compter la très bonne prestation d’Henri Cavill, qui ne vient pas que cachetonner, ça fait plaisir. J’aime aussi bien Jaskier, ressort comique pas trop mal foutu et qui en plus à une voix juste incroyable.  J’ai par contre de gros soucis avec toutes les ficelles scénaristiques pour tout justifier. Les sorceleurs se multiplient pour les scènes de combat, on passe du petit groupe d’élite à un bataillon de gendarmes. Des nains « pop » au milieu de la forêt pour fournir chevaux et coup de main. Les elfes millénaires sont des grands naïfs qui se font avoir par des intrigues basiques d’humains, par contre ils ont des supers pouvoirs pour la lessive, des décennies voire plus à vivre dans la forêt et que des vêtements nickels. Des persos se trouvent pile poil au bon moment aux bons endroits à des centaines de km de distance on ne sait trop comment. Bref, la facilité de GoT sur sa fin. Dommage.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois par FeyGirl.
    #166261
    Altair
    • Frère Juré
    • Posts : 85

    Je viens de binge-watch les saisons 1 et 2 (finalement!). Comme beaucoup au début je n’étais pas convaincu par le choix de Henry Cavill (je n’ai pas lu les livres, j’avais dans la tête sa représentation dans le jeu video). Mais cet acteur que j’ai beaucoup aimé dans les Tudors (et raisonnablement en tant que Superman) a un sacré charisme et a remarquablement su rentrer dans son personnage. Ciri, Jaskier et Jennifer sont très bien castés et joués aussi (les autres acteurs sont souvent tres moyens par contre, Calanthe en particulier…). Sinon le scenario laisse parfois à désirer et on sent que la série manque de moyens. Alors non ce n’est pas le nouveau GOT (on attendra The Rings of Power ou House of the Dragon pour cela – ou pas), mais cela se regarde avec plaisir et c’est bien meilleur que The Wheel of Time, de très loin.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 3 semaines par R.Graymarch. Raison: accents
    #166330
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6505

    J’ai achevé la saison 2. N’ayant aucune attente sur la série (à part regarder Henry Cavill) j’ai été divertie. C’est clairement pas un chef d’œuvre, mais ça se laisse regarder, et vu la nullité abyssale des bouquins (#pavé dans la mare) je trouve qu’ils arrivent à ressortir vaguement l’intéressant, en convoquant notamment des points abordés plus tard dans les bouquins qui amènaient à des gros soucis de rythme narratif à la lecture. Ils le font pas forcément très bien, mais j’apprécie l’effort. Et au moins on nous évite certains des trucs les pires des bouquins : les magiciennes ont plus de substance… Yennefer c’est pas fifou mais c’est quand même autrement moins pire que le personnage du bouquin ^^. C’est clairement pas la série du siècle, mais, comme beaucoup l’on souligné, Henry Cavill porte bien la série, l’actrice qui joue Ciri réussi à être assez touchante, et ils ont vraiment réussi un chouette truc avec Jaskier. Bref, c’est pas si pire ^^

    ~~ Always ~~

    #167165
    DJC
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 243

    J’ai binge aussi les 2 saisons (sans connaitre l’univers), ça fait assez GoT S7/S8 (avec des teintes de Ash vs Evil Dead et de Berzerk) mais en moins bien.

    Je souscris à tout ce qui a été dit sur le cheap, les incohérences mais que « ça reste divertissant au final ».

    Perso pour la Saison 1, j’avoue j’ai dû m’aider des résumés anglais wikipedia pour être sûr d’avoir compris l’essentiel.

    J’ai bien aimé l’humour qui est présent parfois dans les dialogues sur les 2 saisons, et mention spéciale au garde qui vérifie les papiers sur le port avant l’ambarquement, qui raconte à Jaskier que certains trucs de l’histoire sont compliqués haha

    Bon ben je suis pas spécialement pressé de voir les prochaines saisons, mais je regarderai. Et au moins je vais pouvoir en parler avec mes amis qui ont vu la série… et peut-etre leur conseiller autre chose 🙂

27 sujets de 151 à 177 (sur un total de 177)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.