Theon Greyjoy

  • Ce sujet contient 44 réponses, 23 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Kraken, le il y a 1 semaine.
30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 45)
  • Auteur
    Messages
  • #16963
    de-mil
    • Pas Trouillard
    • Posts : 635

    Theon.

    Theon le beau gosse. Theon l’archer exceptionnel. Theon, le génie tactique qui arrive à s’emparer de Winterfell avec seulement une poignée d’hommes.

    Theon le traitre. Theon le stratège incompétent qui capture un château intenable. Theon le bruleur d’enfant. Theon qui est devenu Schlingue. Et qui a été légèrement abimé au passage.

    Il y a tant et plus à dire sur Theon Greyjoy. Mais je n’ai pas le temps de dire tant et plus, je vais donc me contenter pour le moment d’une seule question :

    Is Theon a kinslayer ?

    Alors je sais ce que vous allez dire « P*tain mais tu va arrêter de nous faire ch*er avec la version anglaise ? On est au Japon, parle français b*rdel ». Mais il y a une raison. Voyez-vous, comme souvent, la traduction est imprécise. Et là, c’est pertinent. Kinslayer signifie littéralement parricide dans son acceptation la plus large, c’est-à-dire quelqu’un qui a tué un membre de sa famille proche. Mais il me semble, si je ne dis pas de bêtise, que Patrick Marcel a choisi le terme « fratricide », qui, si il semble correct à première vue¹, masque peut-être quelque chose. « Bon, t’arrête de teaser, m*rde ? » me répondrez vous alors.

    Theon est appelé fratricide à deux reprises dans ADWD. Par l’homme encapuchonné, puis par Aveline, l’une des piqueuse. Ce terme renvoie au meurtre de deux gamins supposément supposés être Bran et Rickon. (Bon, en vrai c’est peut-être vraiment ce que pensent l’homme encapuchonné et les piqueuse, mais je m’en cogne un peu, à vrai dire.)

    Voyez-vous, Theon n’a pas tué Bran et Rickon. En réalité il a tué… les fils d’un meunier.

    Voilà, c’était ça la théorie. Demain on verra que Le Limier est en réalité Sandor Clegane et que la personne qui se fait passer pour Euron Greyjoy est en fait le frère cadet de Balon Greyjoy.

    Bon, plus sérieusement. Les enfants en question viennent du moulin de la Gland. Ils sont présentés comme les fils du meunier, ce qui signifie qu’ils sont les fils de la femme du meunier. Or, on sait également que Theon s’est tapé la meunière en question. Il est d’abord dit qu’il a couché avec une ou deux fois, et dans ADWD on apprend qu’il l’a connue pendant des années. Et le plus jeune des fils a environ 4 ans.

    Et là je pense que vous voyez où je veux en venir. Même si rien ne le prouve (à ma connaissance, du moins), il est en tout cas possible que le plus jeune soit le fils de Theon — ce dernier a 20 ans, concevoir un enfant à 15-16 ans est parfaitement crédible. Ce qui ferait de lui un kinslayer. Mais pas un fratricide, du coup.

    Et c’est pour ça que c’est mieux de lire les livres en version originale. Parce que même si les traducteurs font leur possible, parfois certaines subtilités se perdent à la traduction.

     

    ¹et d’ailleurs c’est pas évident qu’il y ait vraiment moyen de faire mieux, parricide en tout cas serait assez inapproprié, le sens restreint étant plus naturel.

    Qoof^g hfosd_ow do fkj isl ùqdk hnfkj ersl oq armmf hqskfv Fj esdk hnfkj jfh:md,sfùfmj sm hrif if ksakjdjsjdrm irmh *q uqv Fj ksljrsj do fkj ksefl ilyrof w h:d!!lfl VE

    #16979
    Yavanna
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 288

    Quoi qu’il arrive, que le petit meunier soit son bâtard ou non, le fait d’être admis comme pupille dans un endroit amène « automatiquement » à intégrer la famille avec laquelle on est élevé.. Et même au nord du Mur, visiblement. De toute façon, je crois que Theon se considère quand même comme parricide, parce oui, il n’a pas assassiné Bran et Rickon, mais ils ont disparu dans la nature, un infirme et un bambin, ce qui revient plus ou moins à les envoyer à la mort. Je sais qu’il le dit dans la série mais je suis plus sûre pour le livre, un truc du style « mon vrai père est mort décapité à Port-Réal ». Après tout, il a abandonné une famille qui l’avait vraiment accepté, pour une famille qui l’a méprisé. D’ailleurs, j’apprécie beaucoup le traitement dans les livres en général du thème de l’acceptation, et en particulier quand un personnage se méprend sur sa place réelle dans le coeur des gens…

    #16984
    Cdk
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 100

    Theon est un PoV que j’aime beaucoup dans ADWD et AFFC, poétique, triste, et surtout terriblement lucide (mais à quel prix il a acquis ce savoir !).

    Il semble éprouver des remords sincères pour Robb et c’est ce qui sauve le personnage à mes yeux.

    And Robb. Robb who had been more a brother to Theon than any son born of Balon Greyjoy’s loins. Murdered at the Red Wedding, butchered by the Freys. I should have been with him. Where was I? I should have died with him.

     

    Theon qui est d’ailleurs un des rares personnages à voir le banquet des morts à Winterfell.

    Pour le reste, il pouvait pas savoir que son père aurait une intelligence politique aussi limité – faire secession du trône et attaquer l’autre entité qui fait sécession -. Je ne sais pas ce que valait le plan de Theon pour prendre Castral Rock, sans doutes avait il pêché par excès d’orgueil ou parce qu’il recherchait la gloire, mais il a bien pris Winterfell, on peut lui laisser le bénéfice du doute.

    #17208
    esmenard
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 141

    Theon, le génie tactique qui arrive à s’emparer de Winterfell avec seulement une poignée d’hommes.

    Génie tactique peut-être, mais une énorme bourde en stratégie. A un niveau qu’Edmure Tully lui-même ne pourrait pas imaginer. Il a pris Winterfell avec 20 hommes peut-être, mais espérait-il vraiment pouvoir tenir Winterfell avec 20 hommes ? Ne pouvait-il pas se douter que l’armée du Nord allait fondre sur lui dès que la nouvelle aurait été propagée ?

    Peut-être souhaitait-il faire diversion. Une bien piètre diversion alors. Victarion n’en a pas eu besoin pour prendre Moat Cailin. Asha n’en a pas eu besoin pour prendre Motte-La-Foret.

    Ce que cherchait à faire Theon, c’était de s’affirmer auprès de sa famille, de clamer son courage au monde entier. De montrer à son père qu’il était bien un Greyjoy. Mais les actes prétentieux qui privilégient la gloire personnelle à la stratégie finissent rarement bien (Edmure en est une parfaite preuve).

    #17219
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3575

    Il a pris Winterfell avec 20 hommes peut-être, mais espérait-il vraiment pouvoir tenir Winterfell avec 20 hommes ? Ne pouvait-il pas se douter que l’armée du Nord allait fondre sur lui dès que la nouvelle aurait été propagée ?

    Ca résume assez bien le problème de Theon dans ACOK : il est tiraillé non-seulement entre deux familles, mais aussi entre deux cultures. Elevé à Winterfell avec une éducation continentale, il réfléchit en terme de conquête durable (il veut s’attribuer Castral Roc, puis se rabat sur Winterfell). Par conséquent, il ne comprend pas que la culture Fer-née est basé sur des pillages ponctuels, des razzias, qui se finissent sur des fuites, lorsqu’on ne peut plus tenir la place qu’on a conquise. Asha n’hésite pas à s’enfuir quand elle comprend que Motte-la-Forêt est perdue, car elle sait qu’elle ne peut résister à l’assaut. Theon lui veut tenir bon, jusqu’au bout, parce qu’on lui a appris à penser non pas en pillard fer-né, mais en chevalier ouestriens : la fuite est déshonorante, la conquête d’un château est trop importante pour qu’on le cède à la première difficulté venue …

    Ah, et sinon, avant je n’aimais pas du tout Theon, que je trouvais assez bête et méchant. Mais à la relecture, il m’apparaît sous un jour bizarrement plus positif et plus touchant, peut-être aussi parce que je sais ce qui lui arrive, et que je ressens automatiquement de l’empathie pour lui, pour ses tiraillements et pour ses erreurs … Mais tout de même, quelles erreurs !

    #17221
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 6835

    Ca résume assez bien le problème de Theon dans ACOK : il est tiraillé non-seulement entre deux familles, mais aussi entre deux cultures. Elevé à Winterfell avec une éducation continentale, il réfléchit en terme de conquête durable (il veut s’attribuer Castral Roc, puis se rabat sur Winterfell). Par conséquent, il ne comprend pas que la culture Fer-née est basé sur des pillages ponctuels, des razzias, qui se finissent sur des fuites, lorsqu’on ne peut plus tenir la place qu’on a conquise. Asha n’hésite pas à s’enfuir quand elle comprend que Motte-la-Forêt est perdue, car elle sait qu’elle ne peut résister à l’assaut. Theon lui veut tenir bon, jusqu’au bout, parce qu’on lui a appris à penser non pas en pillard fer-né, mais en chevalier westriens : la fuite est déshonorante, la conquête d’un château est trop importante pour qu’on le cède à la première difficulté venue …

    C’est une version hyper indulgente, je trouve 🙂 Disons que je pense que Theon s’en fout un peu de l’honneur et qu’il recherche la gloire (voire la gloriole) pour s’imposer à sa « vraie » famille qui ne le considère plus comme un Fer-né. Alors, il met les bouchées doubles, prend des risques en se disant qu’il peut tout gagner. Et il perd tout, comme c’était prévisible. Après, ça va de pire en pire quand il est pris dans un engrenage où il doit garder la face et tenir ses hommes. Plus tard, il apprendra l’humilité mais le coût sera ultra élevé.

    Si j’ai aimé détester ce petit con arrogant (et que je tire à l’arc même si Bran n’est pas loin, et que je comporte comme un sagouin dans le bateau qui me ramène à la maison, et que j’arrive en pays conquis, et que je trahis Robb en pensant tirer mon épingle du jeu), je me suis dit ensuite que quand même, il a énormément morflé pour ses mauvaises décisions. Mais alors, à un point…. :/

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #17226
    Hanaver
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1031

    Génie tactique peut-être, mais une énorme bourde en stratégie. A un niveau qu’Edmure Tully lui-même ne pourrait pas imaginer. Il a pris Winterfell avec 20 hommes peut-être, mais espérait-il vraiment pouvoir tenir Winterfell avec 20 hommes ? Ne pouvait-il pas se douter que l’armée du Nord allait fondre sur lui dès que la nouvelle aurait été propagée ?

    Dans mon souvenir, il demande du renfort dès la prise de la forteresse. Mais comme ce n’est ni le plan de Balon/Asha, ni la culture fer-née du pillage, ce coup d’éclat n’incite pas les siens à donner suite à une telle requête.
    Comme le disait Jon Snow qui citait son papounet Ned Stark, tant qu’on a des hommes pour tenir les murs, on peut survivre à un siège (quelque chose comme ça). Theon, ayant élevé par Ned également, a certainement reçu le même conseil militaire.

    L’idée de Theon n’est donc pas foncièrement mauvaise, mais il se l’est joué perso sans prévenir personne et n’a pas su convaincre les siens pour la seconde étape de son plan. On connait le bilan.

    Non, un smiley n'équivaut pas un point final de phrase !

    Torchères : https://zupimages.net/up/19/12/0tom.png

    #17241
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3575

    C’est une version hyper indulgente, je trouve

    Peut-être. A vrai dire, je ne pense pas non-plus que Theon ait une grande conception de l’honneur dans ACOK. Il ne le considère effectivement que quand l’honneur peut servir dans l’immédiat ses intérêts, son prestige, sa gloire. Je ne pense pas qu’il se fasse consciemment la réflexion que la fuite est déshonorante (sinon, on aurait une remarque de cet ordre dans ACOK). Je pense plutôt que ce genre d’option n’entre pas spontanément dans son schéma de pensée, qui a été forgé par des chevaliers. On ne lui a pas appris à réfléchir comme ça, à prendre en considération cette option. Du coup, il a besoin de gens comme mestre Luwin, pour lui suggérer des alternatives, des options qui lui permettrait de s’enfuir sans s’enfuir (rejoindre la Garde de Nuit), parce que c’est le genre d’idée qu’il n’est pas capable d’avoir seul à ce moment là.

    #17309
    esmenard
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 141

    Par conséquent, il ne comprend pas que la culture Fer-née est basé sur des pillages ponctuels, des razzias, qui se finissent sur des fuites, lorsqu’on ne peut plus tenir la place qu’on a conquise.

    Selon moi, ce n’est pas un problème de culture, mais surtout de stratégie. Pour Moat Cailin par exemple, le but est de la tenir à tout prix, pour pouvoir tranquillement conquérir ou piller le Nord pendant que Robb est au sud. Le fait qu’il essaye de tenir Winterfell n’est pas problématique parce que c’est contre l’Ancienne Voie, mais bien parce que ça n’a aucun intérêt. Ramsay l’a bien compris, ce qui ferait le plus mal aux Stark (surtout avec une armée si petite) est de raser Winterfell et de partir.

    #17312
    Tizun Thane
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 832

    Is Theon a kinslayer ?

    C’est une excellente question. A première vue non. Il n’a tué aucun membre de sa famille, et sa famille d’adoption ne sont pas de son sang (il ne les a pas tués non plus d’ailleurs, sauf Robb indirectement).

    Mais il y a les enfants du meunier dont il reconnaît avoir « culbuté » la mère. Vu leur âge respectif, l’aîné est trop vieux, mais pour le petit, l’âge semble coller. Comme tu le dis De-mil, c’est le mystérieux homme encapuchonné qui le premier lui lance l’insulte à la figure. Fait-il référence aux petits Stark, ou parle t-il vraiment des fils de la meunière? Si on considère que l’homme encapuchonné sait, alors cela réduit le champ des possibles sur son identité…

    #17313
    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1880

    On en parlair déjà dans La grande conspiration nordienne. Attention le texte en lien contient des poilers TWOW; pas celui ci-dessous.

    L’homme « encapuchonné », la pièce manquante du puzzle ?

    Rappelons juste que Theon, lors d’une de ses errances dans Winterfell, croise un homme habillé d’« une cape à capuchon claquant derrière lui » (donc, stricto sensu, l’homme n’est pas « encapuchonné », mais l’expression le désignant ainsi est consacrée). L’identité de cet homme semble de prime abord de peu d’importance : un homme qui marche dans Winterfell et moque Theon au passage, c’est courant. Mais elle ne l’est sans doute pas tant que ça. L’insulte proférée par cet homme, en anglais kinslayer, signifie mot-à-mot « tueur des siens », ou parricide, c’est-à-dire celui qui a tué son parent au sens large (pas seulement son père). Quand Aveline l’utilise, cela offusque Theon (et il en faut beaucoup vu ce qu’il a subit), qui réplique que Bran et Rickon ne sont pas de son sang, mais Aveline dit qu’elle le sait bien, sans retirer pour autant l’insulte. Un indice semble donné dans la foulée : Theon avait une liaison avec la meunière dont les enfants ont été tués en lieu et place des jeunes Stark.

    (Theon à Aveline) « J’ai commis des horreurs… trahi les miens, retourné ma casaque, ordonné la mort d’hommes qui se fiaient à moi… Mais je ne suis pas un fratricide.
    — Les fils Stark n’ont jamais été tes frères, certes. Nous le savons. »
    Le fait était exact, mais ce n’était pas ce que Theon entendait par là. Ils n’étaient pas de mon sang, mais je ne leur ai néanmoins fait aucun mal. Les deux que nous avons tués n’étaient que les fils d’un meunier. Theon ne voulait pas songer à leur mère. Il connaissait l’épouse du meunier depuis des années, il avait même couché avec elle.
    (ADWD, chap. 52, Theon VII)

    Mais revenons à l’homme à la capuche. Il semble avoir le droit de se trouver à Winterfell, car il marche tête nue sur les sentiers très surveillés de la forteresse. Pour autant, il semble nouvellement arrivé, car il est surpris de voir Theon. Son identité donne lieu à plusieurs hypothèses, notamment Robett Glover (ce qui fait le lien avec la conspiration Manderly) ou Harwin, le fils de Hullen, l’ancien grand écuyer de lord Eddard, devenu membre de la Fraternité sans bannière. Harwin aurait été envoyé par Lady Cœurdepierre à Winterfell comme espion et émissaire, afin de faire le lien avec les autres conjurés du Nord. Quelle que soit son identité, il pourrait avoir fait un détour par les environs du moulin afin de vérifier l’histoire de Wex, et au passage, avoir appris que Theon a sans le savoir causé la mort de son bâtard en massacrant les gens du moulin. À moins que l’information ne vienne de Wex lui-même, qui, en tant qu’écuyer de Theon, a dormi à ses côtés et a pu l’entendre hurler dans ses cauchemars une vérité qu’il se dissimule à lui-même lorsqu’il est éveillé.

    (Theon faisant un cauchemar) Ils sont morts, morts, je les ai vu tuer ! voulut-il gueuler, j’ai vu plonger leurs têtes dans le goudron ! mais, si grand qu’il ouvrît la bouche, il ne s’en extirpa qu’un gémissement, et puis quelque chose le toucha, et il pirouetta, piaillant…
    … cherchant à tâtons la dague toujours proche de son chevet, ne réussissant qu’à la faire tomber à terre. Wex s’écarta d’un bond.
    (ACOK, chap. 57, Theon V)

    Le passage est intéressant concernant Theon mais indique surtout que certains enquêtent très probablement sur les propos de Wex et la survie des Stark. Cette survie pourrait donc un jour revenir sur la table concernant Theon. Il serait assez ironique qu’absous du crime de Bran et Rickon aux yeux du monde, Theon devienne un parricide, ce qui est encore pire.

    #17316
    Geoffray
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1760

    Is Theon a kinslayer ?

    Factuellement peut être pas, mais métaphoriquement c’est déjà plus sujet à débat. Si on se place d’un point de vue extérieur, nous avons un pupille qui à vécu dans une famille pendant 6/8 ans où il semble être considéré comme un membre de la famille. Pour les gens du Nord, il ne me parait pas aberrant, de considérer que Theon est « presque » (tout est dans le presque nous sommes d’accord) un frère pour la fratrie Stark.

    De plus, il est « connu » qu ‘il a fait pendre « Bran » et « Rickon » à Winterfell. Pour quelqu’un qui n’a que des informations parcellaires (et qui peut avoir une certaine vision de la famille) Theon est bien un kinslayer.

    Team Trop Dark Trop Piou xD

    Stannis: Her own father got this child on her? We are well rid of her, then. I will not suffer such abominations here. This is not King's Landing.

    #17323
    Werther
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 148

     Et c’est pour ça que c’est mieux de lire les livres en version originale. Parce que même si les traducteurs font leur possible, parfois certaines subtilités se perdent à la traduction.

     

    Bonne chance avec l’intégral de Tolstoï alors.

     

    (Plus sérieusement, beaucoup de francophones lisant en VO manquent les subtilités tout seuls comme des grands par manque de vocabulaire).

    #66004
    Florian le Fol
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 172

    J’ai franchement du mal à voir Theon comme un Stark. Sa place était avant tout celle d’un otage (même si ça position d’otage des Stark était bien plus agréable que celle de prisonnier de Ramsay). Au moment où il comprend que la guerre avec les Lannister est inévitable, Ned ordonne que Theon soit surveillé de près, il semble vouloir s’en servir pour mettre la pression à Balon et récupérer sa flotte, pas tellement l’attitude qu’un père devrait avoir envers son fils adoptif …

    J’en conclus qu’Eddard Stark n’a jamais considéré Theon comme son fils. Catelyn non plus d’ailleurs. Bran et surtout Jon ne peuvent pas se le piffer (loin de moi l’intention des les en blâmer). Peu probable que la Sansa très tatillonne sur les « demis-frères » accordés à Jon ait vu Theon comme son frère. Autrement dit, à part Robb aucun Stark ne considère Theon comme étant l’un des leurs (peut-être Arya, mais pas le souvenir que ses PoV nous renseignent sur sa relation avec le futur Schlingue).

    A partir de là, l’assassinat de Bran et Rickon ne fait pas de Theon un kinslayer à mes yeux. Pour ce qui est des fils du meunier en revanche …

    #66031
    Aurore
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1908

    Reprocher à Theon d’être un kinslayer pour les morts supposées de Bran et Rickon peut être pertinent pour quelqu’un qui serait conscient du désir de Theon d’intégrer la famille Stark. Je peux comprendre que Theon ait envié l’ambiance familiale de la nichée de Winterfell, largement plus chaleureuse que celle régnant chez les Greyjoy malgré ses propres moutons noirs. Ça ne veut pas dire que le reproche est forcément mérité, mais c’est l’art de taper là où ça fait mal.

    #66037
    Akypeur
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 143

    Plus sérieusement, beaucoup de francophones lisant en VO manquent les subtilités tout seuls comme des grands par manque de vocabulaire

    On parle de moi ?

    #66047
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2211

    Si j’ai aimé détester ce petit con arrogant (et que je tire à l’arc même si Bran n’est pas loin, et que je comporte comme un sagouin dans le bateau qui me ramène à la maison, et que j’arrive en pays conquis, et que je trahis Robb en pensant tirer mon épingle du jeu), je me suis dit ensuite que quand même, il a énormément morflé pour ses mauvaises décisions. Mais alors, à un point…. :/

    Ça résume bien ce que je pense du personnage. Rejeté par sa famille, il fait tout pour être digne d’un Greyjoy. Mais, il n’a pas fait les bons choix et j’éprouve une profonde sympathie pour le personnage.

    Mais, bon, je suis convaincu que sans lui, Bran et Rickon ne seraient déjà plus parmi nous.

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #66069
    RichardIII
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 290

    Mais, bon, je suis convaincu que sans lui, Bran et Rickon ne seraient déjà plus parmi nous.

    En quoi? Sans lui, pas de prise de Winterfell, Schlingue reste en taule jusqu’au retour de Robb, l’invasion des Greyjoy se limite à Motte-la-Forêt et Moat Cailin et capote avec la mort de Balon.

    #66071
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2211

    En quoi? Sans lui, pas de prise de Winterfell, Schlingue reste en taule jusqu’au retour de Robb, l’invasion des Greyjoy se limite à Motte-la-Forêt et Moat Cailin et capote avec la mort de Balon.

    Je pense que Theon n’a fait que précipiter les choses. Je pense que Bran et Rickon risquaient quelque chose s’ils étaient restés à Winterfell et « en vie ». On peut supposer que les Lannister (ou leurs alliés) auraient envoyé des assassins afin de s’assurer que les héritiers mâles Stark disparaissent (et de faire disparaître le nom des Stark) et d’envoyer un des leurs gouverner Winterfell. Mais, les cadets Stark étant « morts », ils ne sont plus une menace pour eux. Affirmer qu’ils sont en vie est ridicule puisque Theon les a tué. En les faisant passer pour mort, Theon les a protégés d’éventuels assassins et préservant ainsi les Stark. Cependant, Bran et Rickon ne sont pas en sécurité pour autant. Disons qu’ils ont un « répit ».

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #66072
    Akypeur
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 143

    Reste à savoir ou se trouve Rickon ? car si il est chez des maisons vassales des Stark Bolton sa sécurité est limitée. Bon on peut supposer qu’il est sur Skagos. donc chez des cannibales, les voyages forment la jeunesse.

    #66074
    RichardIII
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 290

    Le coup du « ils auraient envoyés des assassins » est très limite. Si Tywin avait écrasé Robb, il aurait fait sa paix avec le régent de Bran/Rickon. Après je peux pas être sûr mais on peut vraisemblablement penser que les enfants Stark sont plus en sécurité dans leur forteresse séculaire avec une garde permanente et entourés de châteaux amis que sur les routes dans un pays ravagé par la guerre avec pour seule escorte des paludiers et une sauvageonne.

    Sérieusement les Lannister sont pas des dieux, ils faudrait un énorme coup de bol pour arriver à tuer deux gamins Stark à des milliers de kilomètres de chez eux. Le seul moyen aurait été de porter la guerre vers le nord, et Tywin n’aurait pas fait une telle erreur alors qu’il est encerclé de rebelles et de loyautés discutables.

    #66080
    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1880

    Là, vous êtes surtout en train d’assassiner Theon à coups de hors sujet.

    #134395
    Kraken
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 36

    Quelques précisions sur Theon.

    Certes, ces choix sont discutables. Certes, il est con et arrogant dans les premiers tomes. Il reste toutefois un personnage auquel il est facile de s’identifier, justement pour ses défauts. Mais il subit une shitstorm qui selon moi n’est pas forcément méritée.

    Sa flèche qui tue l’agresseur de Bran dans les bois, c’était la seule chose à faire. Je ne comprends pas que des gens puissent lui porter préjudice pour cette action. Il a quand même sauvé la vie de l’enfant.

    Pareil, je ne serais pas aussi désobligeant envers sa prise de Winterfell. Balon et Asha sont quand même bien cons de l’avoir laissé tomber sur ce coup là. Même s’ils ne comptent pas garder le château (ce qui n’est effectivement ni nécessaire, ni une bonne idée), il aurait fallu profiter de cette occasion en or que leur offre Theon. Il capture quand même les deux héritiers Starks. Il suffisait à Asha de se bouger le cul, au lieu de se faire attendre, et de forcer Theon (par tous les moyens) à lui faire entendre raison, et de ramener les deux enfants à Pyke. Autre cas de figure, Balon lui envoie un ordre direct, lui ordonnant de rentrer immédiatement avec les otages. Je trouve ça incroyable que tout le monde lui soit tombé dessus alors qu’il s’agit en soit d’une bonne initiative (d’un point de vue fer-né). En plus, il prouve de haute-volée sa loyauté envers les Greyjoys.

    Enfin, dernier coup de gueule. Je trouve ça fort de bombarder Theon de tourne-casaque à tout va sachant qu’il n’est pas un Stark. Quoi qu’il aurait fait, il aurait finit tourne-casaque dans ce cas ? Trahir les Starks ou trahir les Greyjoys ? Que l’ensemble de l’ost des deux organisateurs du Red Wedding s’amuse à l’appeler tourne-casaque me fait doucement ricaner.

    Theon qui est d’ailleurs un des rares personnages à voir le banquet des morts à Winterfell.

    Quelqu’un peut développer ce post ? J’ignore de quoi il s’agit.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par Kraken.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par R.Graymarch.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par R.Graymarch. Raison: pas de doublon, stp
    #134401
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 6835

    Pas de coup de gueule ici, on est entre gens de bonne compagnie 🙂 On discute, c’est tout. Et les livres sont assez bien faits pour que les choix des personnages puissent être vus différemment, c’est ce qui fait toute la richesse de la saga 😉 .

    Sa flèche qui tue l’agresseur de Bran dans les bois, c’était la seule chose à faire. Je ne comprends pas que des gens puissent lui porter préjudice pour cette action. Il a quand même sauvé la vie de l’enfant.

    Je trouve qu’il joue à la roulette russe avec le petit frère de l’héritier Stark (et de mémoire, malgré ce qu’on lui a ordonné, mais ma mémoire peut me jouer des tours). Si ça passe, c’est top. Si ça ne passe pas, c’est la catastrophe absolue (pour Bran et aussi pour Theon). Il ne me semble pas qu’on soit encore au point de non-retour dans la discussion avec les sauvageons. Theon l’a joué « tête brûlée », il a gagné, tant mieux pour lui. De là à le féliciter… Plus tard, il tentera encore sa chance « quitte ou double » à Winterfell mais il perdra (il n’a pas la protection divine dont bénéficie Littlefinger, on dirait).

    Balon et Asha sont quand même bien cons de l’avoir laissé tomber sur ce coup là. Même s’ils ne comptent pas garder le château (ce qui n’est effectivement ni nécessaire, ni une bonne idée), il aurait fallu profiter de cette occasion en or que leur offre Theon. Il capture quand même les deux héritiers Starks. Il suffisait à Asha de se bouger le cul, au lieu de se faire attendre, et de forcer Theon (par tous les moyens) à lui faire entendre raison, et de ramener les deux enfants à Pyke. Autre cas de figure, Balon lui envoie un ordre direct, lui ordonnant de rentrer immédiatement avec les otages.

    De mémoire encore, Asha ne l’a pas laissé tomber (Balon est loin), elle a tenté de l’aider, de le prévenir. Il n’en a fait qu’à sa tête pour la gloriole. Du coup « lui faire entendre raison », ça parait pas si évident que ça.

    En plus, il prouve de haute-volée sa loyauté envers les Greyjoys.

    Il ne suit pas les ordres du plan de bataille, ça limite un peu sa loyauté, je trouve.

    Je trouve ça fort de bombarder Theon de tourne-casaque à tout va sachant qu’il n’est pas un Stark.

    C’est la tragédie de Theon qui veut absolument se faire accepter et fait tout pour se faire refouler de partout^^ Ca en fait un beau perso. D’autant plus que la majorité des lecteurs n’apprécient pas du tout son comportement des 3 premiers tomes, du coup « bien fait si ça lui retombe dessus ». Mais quand on lit dans le tome 5 ce qu’il a subi, on se dit qu’il n’a pas mérité ça, que ça va quand même super loin. Bravo, George^^ (je me répète, 2 ans après)

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #134403
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3575

    Assez d’accord avec tout ce qu’a dit Gray. Et sur ce point spécifique :

    Je trouve ça fort de bombarder Theon de tourne-casaque à tout va sachant qu’il n’est pas un Stark.

    Perso, ça me fait penser au cas de Jaime. Loyalistes ou rebelles, personne ne fait la différence : il est le Régicide pour tout le monde et puis c’est tout. 😉 C’est ce qu’on disait dans je ne sais plus quel sujet, peu importe le bord, une fois que tu t’es acquis une réputation publique, bon courage pour en changer ! Et effectivement, il y a beaucoup d’hypocrisie ou de non-dits de part et d’autre.

    #134417
    Kraken
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 36

    J’entends vos points de vue, mais dans ce cas Jaime et Theon semblent être les deux seuls personnages à qui leurs actions collent vraiment au cul.

    #134419
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 6835

    Mouaif. Déjà c’est pas vraiment une compétition.. Mais bon, je crois que Robb paye bien chèrement son parjure aux Frey. Ou Arys du Rouvre sa « trahison »… Et même sans prendre les morts, Jorah est congédié par Daenerys, y a plein de gens qui vont au Mur… En général, y a un retour de karma si on accumule trop de gens contre soi ou si on a le moindre moment de faiblesse

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #134423
    Samyriana
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 339

    J’entends vos points de vue, mais dans ce cas Jaime et Theon semblent être les deux seuls personnages à qui leurs actions collent vraiment au cul.

    Ça dépend également des actions. Jaime est notoirement connu pour avoir assassiné le roi qu’il avait juré de protéger, c’est normal que ça lui colle au cul! (et cela sans considérer le bien fondé de son acte). Theon a trahi le roi du Nord, avec qui il a grandi, et passe pour avoir assassiné les deux autres garçons de la maison, qu’il a aussi vu grandir. Personne d’autre dans la saga, me semble-t-il, n’a commis de crimes si importants et si connus (bien sûr, d’autres commettent des crimes aussi, voire plus, barbares, mais sans que cela soit un fait aussi public).

    "Des chefs de guerre, y en a de toutes sortes. Mais une fois de temps en temps, il en sort un, exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, y en a presque jamais. Et tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles."

    #134427
    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1880

    Ca tombe bien, on a l’avis du premier concerné, Theon:

     J’ai commis des horreurs… trahi les miens, retourné ma casaque, ordonné la mort d’hommes qui se fiaient à moi… Mais je ne suis pas un fratricide.

    Un tourne-casaque n’est pas un traître à sa famille, mais quelqu’un qui ne tient pas ses engagements. Par exemple, Sybelle Lépicier est qualifiée de turncloak bitch en pleine face par Jaime. Theon trouve normal d’être traité et se qualifie lui même de tourne-casaque. Il refuse le terme de kinslayer.

    Il a bien mérité son surnom de son propre aveu. Après, est-ce qu’il a mérité tout ce qui lui arrive… Et est-ce vraiment une question de mérite? C’est un autre débat sur lequel je ne me prononcerai pas.

    #134431
    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1091

    J’ai toujours eu de la pitié et de la peine pour Theon, même avant qu’il ne paye très cher l’addition de ses fautes.

    Le gars a toujours eu une très haute opinion de lui même, et, clairement, il se surestime. Il fait des pieds et des mains pour se faire bien voir de tout un tas de gens, et accumule un paquet d’erreurs dans cette quête effrénée de reconnaissance. Bref, Theon c’est Cersei au masculin . Mais, pour une raison que je m’explique mal, Theon m’a toujours paru moins détestable que Cersei ?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par Corondar.
30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 45)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.