Plans de Freuxsanglant concernant le Cor de Joramun

  • Ce sujet contient 8 réponses, 8 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Ser Aemon Belaerys, le il y a 3 mois et 1 semaine.
9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages
  • #136121
    Nefer
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 32

    Introduction et problématique

    Cette hypothèse part de l’excellent article écrit par la Garde concernant la localisation possible du Cor de Joramun.

    Dans cette analyse, Pandémie suppose que le Cor de Joramun a été placé par Freuxsanglant (et/ou ses alliés) parmi les pointes d’obsidienne découvertes par Jon Snow au Poing des Premiers Hommes (et de fil en aiguille emmené jusqu’à Villevieille par Samwell Tarly). L’hypothèse que je vais développer vise à compléter cet article avec pour principe fondateur que Pandémie a vu juste. Je vous invite donc à re-consulter l’article en lien pour les arguments adéquats.

    Mes hypothèses se borneront à étudier le mobile d’une telle action de la part de Freuxsanglant.

    Je ne peux  en effet m’empêcher de remarquer une ambivalence/incohérence dans le « cadeau » fait par Freuxsanglant à la Garde de Nuit :

    • Si la Garde utilise les pointes d’obsidienne, l’Humanité a une chance de s’en sortir face aux Autres.
    • Si la Garde utilise le Cor de Joramun, le Mur tombe et les Autres ont le champ libre pour massacrer l’Humanité.

    Donc que veut Freuxsanglant, à la fin ? Aider l’Humanité ou aider les Autres ?

    Un jeu pervers ? Une erreur de destinataire ?

    Je me suis demandé si lui et les Enfants de la Forêt ne poussaient pas chaque camp à s’entretuer pour les affaiblir et à terme prendre le pouvoir. Dans ce cas, « vendre des armes » aux deux camps est logique car cela garantit leur annihilation mutuelle. Sauf que Freuxsanglant n’utilise pas la bonne stratégie pour cela… sans quoi il aurait fait deux paquets séparés et livrés à des endroits différents : un contenant des pointes d’obsidienne et destiné à la Garde de Nuit, et un autre contenant le Cor de Joramun et destiné aux Autres. Ici il y a effectivement possibilité qu’un frère juré souffle dans le Cor de Joramun par mégarde (ou poussé par un mauvais conseil), mais c’est une tactique inutilement alambiquée. Par ailleurs elle a de bonnes chances d’être contre-productive : il est tout aussi possible qu’un frère juré se rende compte du danger que représente le Cor de Joramun et le détruise/cache. Donc a priori on peut exclure une tactique à la Littlefinger (attiser des tensions entre deux camps pour les affaiblir et trouver l’opportunité de prendre le pouvoir dans ce conflit).

    Autre possibilité : Freuxsanglant s’est planté, le paquet était à l’origine destiné aux Sauvageons mais la Garde l’a trouvé avant. Là, c’est plus cohérent : les Sauvageons étaient coincés entre la Garde de Nuit et les Autres à l’époque, sans espoir de s’en sortir. Freuxsanglant, pour les sauver, leur a donc donné les moyens de s’en tirer : une arme contre les Autres et un moyen de pression puissant pour forcer la Garde de Nuit à laisser les Sauvageons traverser le Mur et se réfugier au Sud. Cependant les indices laissent à penser que non, ces cadeaux étaient bel et bien destinés à la Garde : Freuxsanglant étant extra-lucide, il aurait sûrement pu prévoir ces rebondissements et se prémunir de cette erreur. Les Sauvageons recherchaient activement le Cor de Joramun à l’époque ; Freuxsanglant aurait pu le leur passer depuis beaucoup plus longtemps que cela. La façon dont la Garde trouve pile poil les pointes d’obsidienne au bon moment, juste avant ses premiers vrais affrontements avec les Autres, paraît trop pratique pour que ce soit une erreur. Par ailleurs le cadeau est enveloppé dans un manteau de frère juré, ce qui suppose une forme de suggestion psychologique. Si un Frère Juré trouve ce cadeau, il peut y voir un signe du destin et s’imaginer qu’un confrère de jadis a enterré ces objets pour aider la Garde : il se dit que le Destin le pousse à garder et utiliser ses objets. En revanche les Sauvageons détestent la Garde… leur premier instinct, en trouvant un vieux manteau noir, serait plutôt de le brûler ! Par ailleurs, si le Cor n’était censé qu’être utilisé comme moyen de pression sur la Garde, il n’a désormais plus grand intérêt dans l’intrigue : la Garde, sous l’impulsion de Jon Snow, a commencé à autoriser le passage de Jon Snow toute seule. On se demande donc pourquoi G.R.R.M s’est embêté à autant disserter sur un objet qui n’a plus aucun rôle à jouer dans son histoire.

    Bref, rien de très convainquant jusque-là. Le problème demeure : si Freuxsanglant veut aider la Garde à sauver l’Humanité, pourquoi parader le Cor de Joramun qui, s’il est utilisé par mégarde ou à mauvais escient, risque de laisser passer les Autres au Sud ? Ne serait-il pas plus sage de jeter le Cor de Joramun au fond de la mer pour que personne ne mette la main dessus ? Il est possible que Freuxsanglant considère que les grottes des Enfants de la Forêt ne sont plus sûres, et que les Autres risquent de les attaquer et de récupérer le Cor de Joramun. Auquel cas transférer le Cor de Joramun au Sud avant que les Autres ne s’en emparent est effectivement une nécessité. Mais la stratégie utilisée pour ce faire paraît là encore hasardeuse et dangereuse. La Garde de Nuit se fait attaquer peu après la découverte du Cor de Joramun et les Autres sont passés à deux doigts de mettre la main dessus !

    Mais au fait, à quoi sert (vraiment) le Mur ?

    Aussi j’ose avancer une hypothèse pour expliquer la stratégie de Freuxsanglant concernant ce fichu instrument de musique : Freuxsanglant estime que, pour sauver l’Humanité et se débarrasser des Autres une bonne fois pour toute, il faut… détruire le Mur.

    Oui, vous avez bien entendu : la construction du Mur fut une erreur monumentale. Il doit tomber.
    Pourquoi ? Parce qu’en protégeant l’Humanité, il l’a aussi isolée des alliés qui pouvaient réellement la sauver…

    Comme le précise l’opuscule Feu et Sang, les dragons ne peuvent pas traverser la ligne du Mur : une force magique semble les en empêcher. On suppose même que ce champ de force s’étend à tout le territoire au nord du Mur plutôt qu’à sa ligne de glace seulement… sans quoi Alysanne Targaryen aurait probablement trouvé le moyen d’explorer ces territoires en contournant le Mur par Fort-Levant ou Fort-Couchant-le-Pont. Mais il n’en est rien. Il semble également qu’une autre créature magique, Mains-Froides, n’arrive pas à traverser la frontière : il requiert l’aide de Samwell et Vère pour récupérer Bran, le successeur désigné de Freuxsanglant. Pourtant les Humains n’ont aucun mal à traverser le Mur, peut-être parce qu’ils sont considérés comme des « Moldus » dont les capacités magiques sont négligeables ? Plus difficiles à expliquer sont ces Spectres/Wights auxquels les frères jurés font traverser le Mur et qui semblent se réveiller au Sud pour attaquer la Garde de Nuit alors qu’ils ont passé la frontière.

    Il semble évident que ce « champ de force » aux capacités mal définies est dû au réseau de barrals souterrains et gravés de runes qui en forme les fondations. Si on les appelle des barrals, c’est sûrement précisément parce que c’était leur utilité première : « barrer » la route à certaines magies néfastes. En VO, le mot est « weirwood » : « weir », c’est un petit barrage, ou un seuil. Pour le coup la VF retranscrit assez bien l’idée. Du fait du lien étroit des Enfants de la Forêt aux barrals, ils comptent probablement parmi les architectes du Mur.

    Et c’est là qu’on peut se demander quelle fonction accomplissait le Mur à l’origine. On sait qu’il bloque les pouvoirs des change-peaux/zomans, de Mains-Froides (un « spectre » de feu ressuscité par un prêtre rouge ?) et des dragons/dragonniers. Mélisandre prétend que ses pouvoirs sont renforcés sur le Mur car elle y sent une grande puissance magique… mais à l’arrivée, les visions qu’elle reçoit à Châteaunoir sont troubles et elle multiplie les erreurs d’interprétation. Quant aux autres sortilèges qu’elle y lance, ils ne semblent pas spécialement plus efficaces qu’auparavant. En revanche ce Mur ne bloque pas totalement les pouvoirs des vervoyants (Freuxsanglant envoie sans problème ses visions prémonitoires à Bran), ni totalement ceux des Autres. Quand on fait l’addition, il semble que ce Mur est beaucoup plus efficace pour arrêter la magie des humains que celle des Autres.

    On peut donc imaginer que l’Histoire s’est trompée sur le Mur et qu’il a en réalité été construit par les Autres et les Enfants de la Forêt, à une époque où ils s’étaient alliés contre les Humains : cet ouvrage architectural est après tout l’alliance de deux magies, celle des arbres et celle de la Glace. Par le hasard de l’Histoire, les Enfants de la Forêt ont fini par passer dans le camp de l’Humanité qui a « détourné » cette muraille (tout comme Stannis a écopé de la forteresse targaryenne de Peyredragon suite à la Rébellion). Les légendes sont contradictoires et il est tout à fait possible que le mythique Bran le Bâtisseur n’a pas du tout construit le Mur : il l’a conquis, et les Enfants de la Forêt ont récupéré leur territoire au Nord grâce à l’aide de ses armées.

    Bref, l’Histoire n’est pas à un mensonge près et on est en droit de se poser une question critique : le Mur dessert-il l’Humanité dans sa lutte contre les Autres ? La Garde de Nuit a prouvé que son fonctionnement archaïque la rendait totalement inefficace dans la lutte contre les Autres, et qu’elle doit être réformée d’urgence. Ce principe peut tout aussi bien s’appliquer au Mur.

    Monsieur Gorbatchev, cassez-moi ce mur !

    L’intrigue nous précise effectivement que le moyen de vaincre définitivement les Autres est tout trouvé : il faut utiliser des dragons. Seule la magie des flammes peut vaincre la magie des glaces. Mestre Aemon en est convaincu, mestre Marwyn aussi. Pourquoi pas Freuxsanglant ? Il occupe une place privilégiée dans la geste de la glace et du feu : il est sensibilisé à la sorcellerie valyrienne par sa famille paternelle, mais proche de la magie des Premiers Hommes par sa famille maternelle. L’idée de recourir aux dragons pour vaincre les Autres n’a rien de très compliqué. De nombreux indices laissent à penser que Daenerys prendra part au combat final contre les Marcheurs Blancs.

    Il y a cependant un hic de taille : le Mur repousse les dragons. En conséquence les Autres disposent au nord du Mur d’un quartier général où ils pourront indéfiniment se retrancher et reprendre des forces, pour hiberner et lancer un nouvel assaut d’ici quelques siècles… avec un peu de chance, il n’y aura plus de dragons à Westeros. Les Enfants de la Forêt se terrent dans leurs grottes, les Sauvageons fuient en masse vers le Sud : les Marcheurs Blancs sont en train de se constituer une forteresse imprenable… et s’aident en cela du Mur. Les Enfants de la Forêt se sont très involontairement pris à leur propre piège et sont coincés derrière le Mur avec leurs pires ennemis.

    Voilà pourquoi Freuxsanglant a donné le Cor de Joramun aux frères jurés : pour permettre un assaut final contre les Autres. Sans la chute du Mur, pas de dragons chez les Autres. Sans dragons chez les Autres, pas de victoire possible.

    Malheureusement, ce plan est extrêmement risqué. Les dragons devront foncer dès la destruction de cette barrière magique, et se précipiter sur les Autres. Pas d’erreur tolérable, car s’il reste un seul Marcheur Blanc, celui-ci pourra recommencer sa campagne de destruction encore plus facilement qu’avant. La décision de détruire le Mur doit être prise par quelqu’un de stratégique et réfléchi, capable d’évaluer parfaitement les risques du plan.

    Peut-être que Freuxsanglant n’a pas encore trouvé la bonne personne pour souffler dans le Cor de Joramun. De toute façon, expliquer les tenants et aboutissants de ce plan serait prématuré : les dragons ne sont pas encore arrivés à Westeros, il ne faut surtout pas faire tomber le Mur pour l’instant. Ceci expliquerait pourquoi il s’est contenté de passer le Cor de Joramun au Sud sans s’y intéresser beaucoup par la suite.

    Et si tout avait été calculé ?

    Cependant je remarque que Samwell Tarly est désormais dans une position idéale pour comprendre l’intérêt du Cor de Joramun. Aemon et Marwyn l’ont déjà sensibilisé à la nécessité d’user de dragons pour vaincre les Autres ; par ailleurs la capacité du Mur à repousser les dragons doit être assez bien connue historiquement puisque l’archimestre Gyldayn en parle dans sa chronique. Comme Samwell se trouve à la Citadelle des Mestres en ce moment, il serait assez facile pour lui de « tomber » sur cette information. Et il est suffisamment futé pour voir la faille dans le plan de Marwyn et Aemon, ou l’enchaînement de coïncidences étranges qui a mis ce trésor sur son chemin. Sam n’est pas particulièrement sensible à la magie, mais l’étude des chandelles de verre permet d’obtenir des visions prémonitoires et ce serait peut-être l’occasion pour Freuxsanglant de pénétrer son esprit et de lui expliquer le plan.

    Du fait de ces conditions parfaitement réunies, j’aurais tendance à penser que rien n’arrive par hasard et que Freuxsanglant a usé de divination et de manipulation d’esprit pour que le Cor de Joramun arrive dans les mains de Samwell, spécifiquement Samwell. Pourquoi lui ? Eh bien, peut-être parce que Samwell est réfléchi et prudent. Freuxsanglant redoute que le Cor de Joramun soit sonné trop tôt par quelqu’un d’impétueux… aussi il a confié cet instrument de destruction au frère juré le plus timoré du lot. Ce serait une belle victoire pour Sam d’être valorisé pour sa « trouillardise », alors que ses confrères le traitent de lâche depuis le début de la saga !

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 mois et 2 semaines par Lapin rouge.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 mois et 2 semaines par R.Graymarch. Raison: le sous forum "théorie" n'accueille que des topics de discussion d'articles du blog, pas de nouvelles théories (cf description du sous forum)
    #136160
    Oiseleur
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 166

    Si les Autres sont à la recherche du cor de Joramun, ça expliquerait l’assaut frontal contre la Garde de Nuit au Poing des Premiers Hommes, mais miser sur l’arrivée de dragons pour vaincre les Autres ça me parait peu plausible, les trois dragons sont assez éloignés des Autres, le Détroit est difficile à traverser en raison de la saison des tempêtes. Freuxsanglant devait se faire du souci jusqu’à ce qu’il ait connaissance de la naissance des Dragons, si il en a connaissance et ce n’est pas sûr.

    En ce moment la meilleure solution pour la guerre contre les Autres consisterait à ce que les nobles de Westeros cessent de se taper les uns sur les autres (au moins dans le Nord), donc Freuxsanglant chercherait à favoriser un camp pour y mettre un terme. Mais là il ne joue pas vraiment le ticket Stark ou Baratheon, il cherche surtout à amener Bran Stark à lui. Rickon Stark il ne semble pas s’en soucier, le pousser vers Blancport, mais c’est à Skagos que Rickon et Osha se sont réfugiés.

     

    Quant à la destruction du Cor, peut être que si un objet magique est détruit, l’enchantement est libéré, dans ce cas là, le détruire reviendrait à détruire le Mur. En supposant que le Cor détruit le Mur, dans ce cas là cet objet n’est pas très pratique dans la vie de tous les jours.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 2 semaines par R.Graymarch. Raison: assumer -> supposer
    #136171
    Nefer
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 32

    Si les Autres sont à la recherche du cor de Joramun, ça expliquerait l’assaut frontal contre la Garde de Nuit au Poing des Premiers Hommes, mais miser sur l’arrivée de dragons pour vaincre les Autres ça me parait peu plausible, les trois dragons sont assez éloignés des Autres, le Détroit est difficile à traverser en raison de la saison des tempêtes. Freuxsanglant devait se faire du souci jusqu’à ce qu’il ait connaissance de la naissance des Dragons, si il en a connaissance et ce n’est pas sûr.

    Oui, jusque-là on n’a pas de preuves que Freuxsanglant mise sur un hypothétique retour des dragons à Westeros. Cependant ses pouvoirs extra-lucides laissent supposer qu’il a accès à certaines informations (exemple : vision d’un avenir possible où Daenerys débarque, etc.). On sait aussi que depuis l’ascension de Brynden Rivers au poste de Main du Roi, les Targaryen n’ont cessé les tentatives malheureuses de ramener les dragons (l’incendie de Lestival est supposément un rituel d’éveil d’oeufs de dragons ayant mal tourné). L’obsession de Rhaegar pour les prophéties montre également que la famille est loin d’en avoir terminé avec la magie. Et du fait des connaissances de Freuxsanglant en sorcellerie, ce serait peu étonnant qu’il ait influencé tout ça de près ou de loin.

    #136173
    darkdoudou
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 324

    Merci Nefer pour ton post! C’est vraiment intéressant de se poser ces questions que je trouve logiques après la théorie de Pandémie concernant le cor de Joramun, et tes hypothèses sont bien construites et argumentées.

    Ce que je trouve intéressant c’est qu’elles nous ramènent à l’essentiel. Dans la saga, nous l’oublions souvent, l’enfer c’est les Autres. Et dans la lutte contre ce danger, dès le premier tome deux figures sont mises en avant : Jon dans la glace, et Daenerys dans le feu. Jon reçoit un loup garou au début d’AGOT, Daenerys trois dragons à la fin. Il y a un parallèle saisissant entre les deux.

    Et il y a aussi Tyrion comme troisième figure : Tyrion qui s’intéresse tellement aux dragons, Tyrion qui voyage jusqu’au Mur et fait ami-ami avec Jon et Fantôme. Tyrion entendra le message d’alerte délivré par ser Alliser avant de continuer à faire un voyage (mouvementé) jusqu’à Meereen. Il semble vraisemblable que Tyrion pourra faire la liaison avec Daenerys (trois têtes a le dragon) dans TWOW, avant qu’elle se décide enfin à rentrer à Westeros.

    C’est intéressant dans l’hypothèse que tu décris de rajouter Sam à l’équation : lui aussi pourrait faire la liaison avec Daenerys et l’avertir du véritable danger par exemple s’il se retrouve dans les bagages de Marwyn, voire dans le fond de la cale d’Euron? Sam l’ami des livres est aussi le double de GRRM, par son physique et son intelligence. Il a dans ses poches et dans son esprit de grandes ressources et pourrait jouer un rôle important dans la véritable guerre. Enfin Sam comme Tyrion a croisé Bran le successeur désigné de Freuxsanglant.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 2 semaines par R.Graymarch. Raison: Alliser Meereen
    #136382
    Ezor
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 841

    Très beau post. Je veux revenir sur certains points. On a souvent tendance à ne relever que ce qui ne va pas dans ce genre de discussion, mais loin de moi l’idée de critiquer par plaisir 🙂

    Autre possibilité : Freuxsanglant s’est planté, le paquet était à l’origine destiné aux Sauvageons mais la Garde l’a trouvé avant.

    Je reviens vite sur ça, comme tu le dis toi même, c’est assez peu probable, mais pour une raison encore plus simple : Ghost trouve le cor et les armes de façon très suspecte. La théorie la plus populaire veut que ce soit Freuxsanglant qui le warg pour pousser la découverte. Si cela est vrai, le paquet était bien pour Jon (et la Garde?).

    Mais la stratégie utilisée pour ce faire paraît là encore hasardeuse et dangereuse. La Garde de Nuit se fait attaquer peu après la découverte du Cor de Joramun et les Autres sont passés à deux doigts de mettre la main dessus !

    Difficile de savoir ce que Freuxsanglant peut anticiper. L’attaque des Autres au Poings n’est peut être qu’une coïncidence malheureuse. Après tout, 300 guerriers qui se retrouvent là, c’est une aubaine pour les Autres et la découverte de Jon tombe juste au mauvais moment. Difficile de dire. Effectivement FS avait sans doute d’autre moyen de faire passer le Cor au Sud avant (quoi qu’avec un Fantôme à proximité c’est plus facile)… s’il l’avait avant. La découverte est peut être récente. Et puis des frères qui s’aventurent autant au Nord, ce n’est pas non plus hyper fréquent. Les occasions n’étaient pas forcément légion entre la découverte du Cor par FS. Bref, là encore beaucoup d’hypothèses à faire.

    Les indices qui laissent supposer une alliance des Enfants avec les Autres sont faibles. Cependant, là où je vois par contre une grosse faiblesse du Mur, c’est d’avoir divisé les hommes et offert aux Autres du gibier facile avec les sauvageons.

    Comme le précise l’opuscule Feu et Sang, les dragons ne peuvent pas traverser la ligne du Mur : une force magique semble les en empêcher. On suppose même que ce champ de force s’étend à tout le territoire au nord du Mur plutôt qu’à sa ligne de glace seulement… sans quoi Alysanne Targaryen aurait probablement trouvé le moyen d’explorer ces territoires en contournant le Mur par Fort-Levant ou Fort-Couchant-le-Pont. Mais il n’en est rien. Il semble également qu’une autre créature magique, Mains-Froides, n’arrive pas à traverser la frontière

    F&S n’affirme pas que les dragons sont bloqués par le Mur (même si c’est fortement suggéré) et encore moins qu’il est impossible de faire le tour. Alysanne n’a pas passé 150 ans au Mur et aller faire des expériences le long des côtes n’était pas forcément possible. Tu t’avances pas mal sur ce point.
    Mains Froides est un spectre, contrôlé par FS, mais spectre quand même, rien d’étonnant qu’il soit bloqué par le Mur.

    Et c’est là qu’on peut se demander quelle fonction accomplissait le Mur à l’origine. On sait qu’il bloque les pouvoirs des change-peaux/zomans, de Mains-Froides (un « spectre » de feu ressuscité par un prêtre rouge ?) et des dragons/dragonniers. Mélisandre prétend que ses pouvoirs sont renforcés sur le Mur car elle y sent une grande puissance magique… mais à l’arrivée, les visions qu’elle reçoit à Châteaunoir sont troubles et elle multiplie les erreurs d’interprétation. Quant aux autres sortilèges qu’elle y lance, ils ne semblent pas spécialement plus efficaces qu’auparavant. En revanche ce Mur ne bloque pas totalement les pouvoirs des vervoyants (Freuxsanglant envoie sans problème ses visions prémonitoires à Bran), ni totalement ceux des Autres. Quand on fait l’addition, il semble que ce Mur est beaucoup plus efficace pour arrêter la magie des humains que celle des Autres.

    Une fois de plus, je suis en désaccord sur le cas Mains Froides. Rien ne permet de dire qu’il est « ressuscité par un prêtre rouge ». Il a toutes les caractéristiques des spectres des Autres. Les pouvoirs de Mel semblent décuplés (elle n’a plus besoin de manger ni dormir, le glamor sur Mance est son premier (à notre connaissance) et ses visions sont loin d’être floues. C’est elle qui les interprète n’importe comment 🙂
    Qu’appelles tu « la magie des humains »? On peut considérer que la vervue est une magie humaine (pas seulement certes) et elle n’est pas arrêtée par le Mur.

    Pour finir, la toute puissance de calcul de FS me laisse toujours circonspect. Même avec de grands pouvoirs (et donc de grandes responsabilités?) FS peut se tromper, et surtout ne pas tout maitriser. Difficile de voir sa marque dans le passage du Cor de Jon à Sam, ni même le départ de Sam au Sud. Peut être que le Cor était supposé rester au Nord mais patatras le plan s’effondre parce que Jon fait un écart. D’autant que miser sur une synchro parfaite entre la chute du Mur et l’arriver de Danny sur ses dragons avec la Chevauchée des Walkyries en fond me parait très suicidaire.

    Sinon, pour ne pas rester que sur des contradictions, très belle analyse. Une jolie réflexion sur les barrals en tant que barrières que j’achète complètement, repenser l’utilité et l’origine du Mur, après tout pourquoi pas si on trouve des arguments plus solides, une entente originelles Autres/Enfants… pareil, il faudrait des arguments mais ils se sont côtoyés depuis longtemps alors tout est possible.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 2 semaines par R.Graymarch.

    --Ezor--

    Spoiler:

    #136419
    John Lon Bickel
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 202

    Oh, un sujet avec des pavés. Je devrais résister. Franchement, je devrais. Nefer, merci pour ton post, il me plaît beaucoup ! Ton étymologie de barral/weirwood me plaît, et si c’est la bonne chapeau à Jean Sola d’avoir trouvé cette traduction.

    On peut se demander quelle fonction accomplissait le Mur à l’origine. On sait qu’il bloque les pouvoirs des change-peaux/zomans, de Mains-Froides (un « spectre » de feu ressuscité par un prêtre rouge ?) et des dragons/dragonniers.

    J’ai tendance à te suivre sur le fait que le Mur bloque plus d’une magie. Pour moi, si on veut réanalyser sa fonction retournons à la géographie. C’est une frontière nord/sud, doutons de tout sauf de cela. Quel côté est-il censé surveiller, tu m’as mis le doute. Je remarque en tout cas que Fort-Nox possède une porte sans doute bâtie par les EdF pour passer le Mur et que cette forteresse est comme les autres, elle est vulnérable au sud et se protège du nord. Cela implique que, au moins depuis l’édification de Fort-Nox, les Enfants sont alliés des humains du sud contre ce qui se trouve au nord.

    Après, rien ne prouve que les deux édifices sont contemporains. Le Mur a pu être construit comme tu le suggères et, quelques siècles plus tard, aménagé et percé d’accès.

    le Mur repousse les dragons. En conséquence les Autres disposent au nord du Mur d’un quartier général où ils pourront indéfiniment se retrancher et reprendre des forces, pour hiberner et lancer un nouvel assaut d’ici quelques siècles… avec un peu de chance, il n’y aura plus de dragons à Westeros. Les Enfants de la Forêt se terrent dans leurs grottes, les Sauvageons fuient en masse vers le Sud : les Marcheurs Blancs sont en train de se constituer une forteresse imprenable… et s’aident en cela du Mur. Les Enfants de la Forêt se sont très involontairement pris à leur propre piège et sont coincés derrière le Mur avec leurs pires ennemis. Voilà pourquoi Freuxsanglant a donné le Cor de Joramun aux frères jurés : pour permettre un assaut final contre les Autres. Sans la chute du Mur, pas de dragons chez les Autres. Sans dragons chez les Autres, pas de victoire possible.

    Cela peut expliquer les circonvolutions bizarres de Freuxsanglant, effectivement. J’ai une version moins étayée mais moins désespérée, moins « tout ou rien » à te soumettre.

    Sur la fonction du Cor de Joramun, il y a un beau brouillard. « Réveiller les Géants de la Terre », mouais, en langage martinien cela veut dire « suite au prochain épisode, ou encore au prochain… ». C’est trop nébuleux et franchement, je me concentre sur l’usage sous-entendu par tous les personnages : c’est un objet capable de détruire le Mur et en la possession des Sauvageons depuis des millénaires.

    Si ses pouvoirs sont réels, qui l’a fabriqué au juste ? On n’a pas trente-six suspects. Les Valyriens ont des cors magiques mais ne collent ni géographiquement ni chronologiquement (les guerres ghiscaries sont en -5000, le Mur de -8000). Les Autres sont magiciens (ils ressuscitent les morts) mais on n’en sait pas plus et s’ils savent construire un destructeur de Mur, pourquoi n’en ont-ils pas fabriqué un second depuis tout ce temps ? Restent les enfants de la forêt.

    Or, en y réfléchissant, que les bâtisseurs du Mur aient aussi fabriqué le cor est possible techniquement mais militairement absurde. Le Mur est une arme, défensive mais une arme quand même, et franchement importante. Les porte-avions ne sont pas livrés avec une télécommande dotée d’un gros bouton rouge et d’un écriteau « Ne pas toucher ». Les dispositifs d’autodestruction, c’est dans les films de série B. Je vois deux explications au fait que les Enfants auraient fabriqué ce dispositif.

    Tout d’abord, la « grande solution » : comme certains le supposent, les enfants sont divisés entre ceux que nous connaissons, Feuille et ses semblables, alliés de la Garde (ou du moins de Freuxsanglant) et… les Autres, d’où leur nom. Les Autres sachant comment le Mur est fabriqué, ils auraient pu concevoir le cor. L’hypothèse me plaît, comme tout ce qui permet de deviner des éléments sur la nature des Autres, mais elle n’est qu’une supposition pure, rien ne peut l’étayer avant TWOW et on en revient au même problème : à supposer qu’ils se soient fait voler leur arme, pourquoi ne pas la reproduire ? Pourquoi le Mur existe-t-il encore ?

    Mais il y a une autre fonction possible. Une simple muraille, quelle que soit sa hauteur et sa solidité, est une mauvaise fortification. Je n’arrive plus à retrouver le passage d’ADWD où Jon tance ses lieutenants projetant de sceller les passages sous le Mur. Pour avoir une utilité militaire, le Mur doit permettre à ses possesseurs d’agir à leur guise, de déplacer des armées. Reprenons la supposition que les dragons sont bloqués par sa magie. Et s’il fallait ajouter : sauf si le cor sonne à ce moment ?

    Nous aurions là une vraie utilité à ce cor : permettre aux EdlF de faire passer des expéditions ou des renforts (de quelle nature, aucune idée) d’un côté à l’autre alors que leurs ennemis en seraient empêchés. Il suffirait dès lors qu’avec les siècles et l’éloignement des Autres, il aurait été oublié dans une cave de Fort-Nox ou remisé dans la grotte des Vervoyants. Freuxsanglant n’aurait donc pas à détruire le Mur et risquer l’apocalypse en cas d’échec. Il suffit que Sam croise la route de Daenerys, lui donne l’objet et lui suggère de l’utiliser à la valyrienne, comme une cravache encourageant ses dragons s’ils refusent de passer un obstacle.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 2 semaines par R.Graymarch.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par Eridan. Raison: edlf -> enfants de la forêt/enfants
    #136468
    Flying Fox
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 9

    L’hypothèse me plaît, comme tout ce qui permet de deviner des éléments sur la nature des Autres, mais elle n’est qu’une supposition pure, rien ne peut l’étayer avant TWOW et on en revient au même problème : à supposer qu’ils se soient fait voler leur arme, pourquoi ne pas la reproduire ? Pourquoi le Mur existe-t-il encore ?

    Peut-être que la réponse à cette possibilité se trouve dans le fonctionnement de la magie dans l’univers de la saga. Dans le roman tout indique que l’utilisation de la magie a un coût, nécessite des sacrifices, plus ou moins importants selon l’objectif visé.

    Peut-être que le ou les créateurs du cor ont eu recours à un sacrifice important qu’ils ne peuvent pas réitérer.

    #136484
    Jaime
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 1

    Bonjour à tous. Passionnant cette théorie mais un point me chagrine : Contre quelle magie des hommes les enfants de la forêt (et les Autres) auraient-ils entrepris de construire une barrière magique comme le Mur ?

    Il me semblait que les premiers hommes (comme les suivants) ne pratiquaient pas de magie (ou peu puissante donc non décisive sur un champ de bataille).

    Il me semblait que les Valyriens s’étaient désintéressé de Westeros, et donc que leur magie ne risquait pas de modifier les équilibres entre peuples du continent (Andals, enfants, Géants …).

    Ou alors, on nous aurait menti sur ces deux derniers points : les Valyriens ont combattu les enfants qui ont construit le Mur (et généré le Fléau) ?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par Eridan. Raison: edlf -> enfants de la forêt/enfants
    #136521
    Ser Aemon Belaerys
    • Pas Trouillard
    • Posts : 587

    Bonjour à tous. Passionnant cette théorie mais un point me chagrine : Contre quelle magie des hommes les enfants de la forêt (et les Autres) auraient-ils entrepris de construire une barrière magique comme le Mur ?

    Bonjour à toi aussi et bienvenue !

    Très bonne question en effet, il me semble que les Premiers Hommes n’étaient pas réputés pour avoir des talents magiques, ou bien cet aspect là a été oublié au fil du temps.

    Question chronologie, le Mur date d’environ 8000 ans avant les événements de la saga, Valyria n’était qu’une très modeste civilisation alors, et n’a commencé qu’à s’étendre en combattant l’empire Ghiscari 5000 ans avant la conquête.  Une confrontation Valyria/Enfants de la forêt me semble donc très peu probable.

    Peut être que la création des Autres a créé des divisions au sein des enfants de la forêt, et que certains sont partis au « Sud » faire la paix avec les hommes pendant qu’au Nord une faction « anti-humain » se formait. J’ai évidemment rien pour appuyer cela puisque l’on sait très très peu de choses sur l’histoire de ce peuple et les événements de la Longue Nuit, mais ça pourrait coller. Après tout dans l’univers de Westeros, très peu de civilisations restent totalement unies dans la durée, donc pourquoi pas envisager un schisme ?

    Le point faible de cette possibilité c’est qu’il serait bizarre que Feuille et Freuxsanglant ne connaissent pas cette histoire.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par R.Graymarch.

    -"Comment veux-tu mourir, Tyrion, fils de Tywin ?"
    - "Dans mon lit, à l’âge de 80 ans, le ventre plein de vin et ma queue dans la bouche d’une pute. "

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.