Vos livres dont vous êtes le héros

  • Ce sujet contient 65 réponses, 20 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Aerolys, le il y a 3 jours et 16 heures.
30 sujets de 31 à 60 (sur un total de 66)
  • Auteur
    Messages
  • #36434
    Lestival
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 800

    Minotaure, à nous deux!

    Tizun, quand tu seras au troisième tome, L’Odysée d’Althéos, il faudra que tu m’expliques comment tu commences. Je ne sais pas si j’ai une version avec une erreur d’impression car dans le livre que je possède tu débutes au numéro 1. Puis on te donnes rendez-vous au numéro 148. Et là, tu meurs. Je n’ai jamais trouvé le numéro exact où continuer.

    Quelqu’un a eu le même problème ?

    Orson le Couturier [OLC] dans le jeu Chanson d'Encre et de Sang.
    Chaton officiel du temple des Grâces dans DOH 6
    Fier membre de NOARLAK

    Spoiler for NOARLAAAK !!!

    #36436
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 7469

    Un oracle pourra sans doute t’aider 😉

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #36444
    Lestival
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 800

    Et bien merci beaucoup ! Ça m’avait complètement échappé à l’époque. On va dire que c’est parce j’avais 12 ans 😉 RTFM, il faut toujours RTFM 😕 .

    Orson le Couturier [OLC] dans le jeu Chanson d'Encre et de Sang.
    Chaton officiel du temple des Grâces dans DOH 6
    Fier membre de NOARLAK

    Spoiler for NOARLAAAK !!!

    #36447
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 7469

    Le numéro du paragraphe n’est pas en italique, du coup, c’est un peu biaisé par rapport aux règles du livre. Heureusement, maintenant y a internet^^

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #36476
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1028

    Dans ma version, le numéro 1 du chapitre était en italique. Donc pas de problème…

    #36484
    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1193

    Il y en avait une autre mais dont je ne me souviens plus du titre…ça se passait aux alentours de l’an 1000, il fallait empêcher l’apocalypse et dans celui là on incarnait plusieurs héros (un prêtre, un paladin, un magicien, un voleur…) qui œuvraient simultanément (il pouvait aussi se jouer à plusieurs).

    Je pense plutôt que tu fais référence à l’Epée de Légende, une autre série mythique dans le monde de Terres de Légendes (véritable jdr que je présenterai un jour). Dans le 5e tome ci-dessous, c’est l’Apocalypse à la fin (pour de vrai). L’illustration ne correspond pas au monde, très médiéval.

     

    Bingo Tizun : c’est bien à celui là auquel je pensais…

    #36734
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1028

    Bingo Tizun : c’est bien à celui là auquel je pensais…

    De rien 😉

    Le labyrinthe du roi Minos

    Sinon, mon brave Althéos arrive en Crète avec ses 40 points d’honneur et 14 points de honte. Je me souviens des paroles de mon père. La diplomatie, et à défaut, on défouraille et on tue le Minotaure. Je me souviens aussi des paroles de l’Oracle. Il faut trouver la fille du roi lointain. Au port, des gardes me proposent de m’escorter jusqu’au palais. Le texte me propose de fuir, mais suis-je assez bête pour commencer ma mission d’ambassadeur de cette manière?

    Non. Me voilà à la Cour. Je découvre toute une galerie de courtisans, le fils du roi est une brute et un ivrogne. Une ambiance de fin de règne sévit. Et pas de trace d’Ariane, la fille du roi. Je décline la servante trop amicale qu’on m’a mis dans les pattes (Je cherche Ariane, je vous le rappelle).

    Le roi Minos m’explique qu’il prendra sa décision dans 3 jours. Je vadrouille, sympathise avec Diphtis, un prisonnier politique, qui m’apprend que les Thraces ont de plus en plus de poids à la Cour à cause de l’influence du grand prêtre.

    Lors d’un festin, le roi Minos me prend à part, et me propose carrément de tuer son fils, un incapable, lors d’un duel rituel, et de devenir son héritier. Les paroles de l’Oracle en tête, j’accepte en me disant qu’il me donnera la main de sa fille pour sceller le pacte.

    La nuit, je sors explorer le palais toujours à la recherche de ma princesse. Je trouve une salle gardée par une amazone farouche. Mais j’ai sympathisé avec la reine des Amazones, moi monsieur, et l’ambiance se déteint quand je lui montre la broche de la Reine. C’était le garde du corps d’Ariane, et j’ai donc accès à la princesse.

    Elle m’explique que son père la tient recluse, qu’elle veut s’enfuir, et me propose son aide contre la mienne. Contre la promesse de s’enfuir avec elle, elle me donne une pelote de fil pour m’orienter dans le labyrinthe. Elle m’indique aussi qu’il faut chercher le chemin de… Etant interrompus, elle ne donne pas la fin. Althéos est un peu surpris de ce côté marchand de tapis, là où il s’imaginait la princesse lui tomber dans les bras. Le pauvre.

    Le soir d’après, je la recroise et elle me souffle Héraklès en passant. Je dois donc suivre le chemin d’Héraklès.

    Le jour du duel, les choses se précipitent. Mon ami Diphtis a été arrêté pour une conspiration contre le roi. J’essaie de convaincre le capitaine des gardes de le libérer. Il me dit qu’il est prêt à le faire si le fils du roi est tué pour le bien de la Crète. J’accepte, m’y étant déjà engagé auprès du roi. D’une pierre, deux coups, pourrait-on dire.

    Le duel. Ariane me souffle un baiser depuis les tribunes (Tout n’est pas perdu Althéos!), peu gênée que j’affronte son frère. Que personne n’aime semble t-il.

    Je le massacre au pugilat. Il gît au sol inconscient. Je l’achève (Aïe! les points de honte), et là, Minos s’exclame que j’ai assassiné son fils. Sale traître! Il me jette dans l’arène. Récupérant une torche, je m’enfonce dans le labyrinthe.

    Labyrinthique en diable. Genre on peut vraiment se perdre. J’ai dû établir un plan du labyrinthe en vrai. Me souvenant des conseils d’Ariane, je me laisse guider par les fresques d’Héraklès et ses 12 travaux. Au centre du dédale, je découvre le squelette de mon frère Thésée, son épée magique offert par Héra. Etant désarmé,  ramasse l’arme. Boom! le Minotaure m’embroche. Je commence le combat blessé.

    Commence alors un combat épique où je grille tous les points d’honneur accumulés jusqu’ici pour espérer survivre. Clairement, tous les points accumulés dans le 1 servent maintenant. A la fin, grièvement blessé comme le Minotaure, je suis à cours de tout, et c’est juste une question de chance. Je tire un 6 et je gagne.

    Mes points de honte dépassant mes points d’honneur (j’en ai plus!), je devrais me suicider de honte. Une petite prière à Zeus, et je me retrouve avec 1 point d’honneur et 0 de honte. La mort du Minotaure m’en remporte 15. ouf.

    Je remonte le fil de ma pelote pour trouver la sortie. Dehors, c’est l’effervescence. Un tremblement de terre a ravagé le Palais. Je me rue dans les appartements d’Ariane. Elle se jette à mon cou et m’embrasse passionnément. Là, j’admet qu’Althéos a été un peu surpris de ce changement d’attitude soudain, mais en bien. (J’ai l’impression d’avoir raté un passage où Althéos pourrait la courtiser où un truc dans le genre).

    Ma princesse me dit qu’elle a un bateau au port qui nous attend. Je l’enlève donc direction le port et nous nous enfuyons en récupérant au passage les tributs épargnés grâce à mes exploits. Direction Athènes!

    PS: drôle de livre que celui là, qui apporte plus d’importance à la politique qu’au combat avant un combat d’une difficulté incroyable. En lisant le livre après pour explorer les autres possibilités, j’ai réalisé que j’avais raté des histoires sympa. Mais bon, au final, je crois avoir pris l’un des meilleurs chemins quand même.

    Un truc bien, c’est qu’on peut essayer de rendre gorge à Minos de sa perfidie en prenant les bons chemins, et essayer par des intrigues de palais de prendre le pouvoir en Crète. Malheureusement, le plan ne peut pas marcher. C’est bien dommage.

    #38106
    Genki
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 31

    J’en ai fait quelques-un quand j’étais jeunette… Pas énormément, peut-être 5 ou 6. Mais en regardant les premières de couvertures que tu as postées j’ai tilté direct sur le « Manoir de l’enfer » : je sais que je l’ai fait celui là! Je me souviens aussi d’un autre d’un autre qui s’appelait « Le Labyrinthe de la mort ».

    Image associée

    #38243
    Thistle
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2505

    Mes frères en avaient quelques uns qui traînaient à la maison. Et grâce à @genki et @grendel j’ai retrouvé les 2 seuls que j’aie faits :

    • le labyrinthe de la mort
    • la légende des guerriers fantômes (je me souvenais d’une tête de citrouille)

    Par contre j’en ai aucun souvenir si ce n’est que, n’étant pas très patiente, je « grugeais » en notant tout mon cheminement (ainsi que les bifurcations que j’avais ignorées) sur une feuille de papier. Du coup j’ai plus le souvenir des feuilles de papier annotées que du contenu des bouquins ^^’

    EDIT : on devait aussi avoir la Citadelle du Chaos et la Vengeance d’Althéos à la maison.
    EDIT : et Masque de sang aussi.

    Trop Dark. Trop Piou. #teamcorbeauxerrants

    Spoiler for NOARLAAAK !!!

    #40080
    Papadoc
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 992

    Bravo à Tizun Thane pour son reportage en direct de la Grèce Antique! Je confirme que tu t’en sors bien et a pris plutôt les meilleurs chemins. Par contre, bon courage pour le tome 3, plus dur et plus triste.

    Je reviens sur un auteur dont on a peu parlé jusqu’ici, je trouve : James Herbert Brennan pour ses séries assez hors normes.

    Je passe rapidement sur Loup Ardent*, pastiche entre Conan et Elric. Le système de jeu était très intéressant (plein de caracs!), la narration drôle et avec beaucoup de texte, et un côté un peu plus adulte (le héros a le sang très chaud), mais le côté ludique…ruiné, pour moi par la difficulté (pas assez de moyens de regagner des PV entre chaque combat). De plus, je n’ai connu que le 1 (j’ai parcouru un des suivants dans lequel on est transféré dans un autre corps, trop bizarre!)

    Epouvante, excellent système, avec une aventure différente selon que l’on joue le monstre (nombres impairs) ou l’humain (nombres pairs). Bourré à ras bord d’humour très anglais (la Granny Smith vampire!), j’ai trouvé le 2 un peu moins bon que le 1, mais à peine.

    Et surtout Quête du Graal, géniallissime, qui me donne envie de les relire en anglais, rien que pour voir si les poèmes de Nosferax sont aussi mauvais que ça (la traduction française me semblait de la poésie assez correcte). Humour (EJ! Les maisons de Merlin! Le chevalier que l’on confond sans cesse avec le chevalier noir! Le phacofouine fantôme (dzim badaboom)!), excellent système de jeu (un seuil pour la touche, et plus le résultat s’éloigne du seuil, plus les dégâts sont importants; le monde du rêve entre Alice et Kadath l’onirique), épique. Le perso est tellement potentiellement stuffé quand il a survécu au tome 3 qu’il commence le 4 tout nu! J’ai un mauvais souvenir de la Légion des Morts, ou on sent un peu la lassitude, et peu de souvenir du Tombeau des Maléfices (sinon le pitch final), mais jusqu’au tome 6, quelle joie au jeu et à la lecture!

    "C'est d'une simplicité absurde, comme la plupart des énigmes quand on en voit la réponse."

    Hodor! [Casting 2019]

    #40257
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1028

    Bravo à Tizun Thane pour son reportage en direct de la Grèce Antique! Je confirme que tu t’en sors bien et a pris plutôt les meilleurs chemins. Par contre, bon courage pour le tome 3, plus dur et plus triste.

    Suite et fin du voyage de notre héros dans l’Odyssée d’Althéos. Comment dire…

    Sur le chemin du retour à Athènes, le vaisseau s’arrête dans une petite île charmante. Conformément à sa promesse, Althéos en profite pour épouser la belle Ariane. Et là, c’est le drame.

    les Furies s’invitent à nos noces. Elles m’accusent d’être un fratricide. En effet, en épousant Ariane, demi-soeur du Minotaure, j’ai donc tué mon « beau-frère ». Les Furies me poussent au suicide. The End.

    Mort automatique au 2e paragraphe. Si le raisonnement est intérressant, c’est un peu rude. D’un point de vue « jeu », il faut prendre la solution cachée, plaquer Ariane, l’abandonner sur l’île, et s’enfuir comme un voleur. Comme dans la légende, où il n’a jamais été clair pourquoi Thésée abandonnait Ariane. Là au moins, on a une explication.

    Bref. Cette trahison va teinter le voyage de retour d’Althéos. Très vite, Egée meurt. Connaissant mes classiques, j’ai bien pensé aux voiles blanches. Et donc, il meurt quand même (crise cardiaque de joie).

    Là, le général Etekon me balance que le peuple n’a pas confiance en moi, et qu’il faut effectuer un pèlerinage de purification pour la mort de mon père et l’abandon d’Ariane. Perso, j’aurai exécuté le général (qui clairement convoite ma place) et pris le pouvoir à Athènes, mais le choix ne m’a pas été proposé (foutus LdVlH).

    A partir de là, Althéos part dans un voyage déprimant où les choses vont de mal en pis. D’un point de vue littéraire, c’est assez intéressant, une sorte de déconstruction du voyage du héros. D’un point de vue « jeu », c’est déprimant. Mon perso est mort 5 ou 6 fois (Les mauvais choix et le manque de bol se paient cash dans ce livre).

    Finalement, après 4-5 naufrages (!), ma réduction en esclavage par des Nubiens, la mort de mon cousin par accident, 2 rituels de purifications (!), un voyage en enfer où j’ai revu Ariane (flashnews: elle m’en veut), une secte d’homme-oiseaux bizarre à Thèbes, je reviens finalement chez moi à Trézènes, pour découvrir que la ville a été pillée, et que ma mère a été enlevée. Je hurle ma rage aux dieux, qui restent silencieux.

    Ceci est la bonne fin.

    #40276
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 7469

    La mythologie grecque, en général, ça finit mal 😀 (y a quelques mois, une gamine de 7 ans – oui celle qui adore DOH – pensait que l’oracle pouvait se tromper à propos de Pâris qui amènera la ruine de Troie. Sweet summer child).

    C’est bien qu’ils aient respecté ça, ça calme les héros éternels de quasi tous les livres dont vous êtes le héros !

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #40280
    DNDM
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1981

    Purée on dirait un LDVELH écrit par GrrM. XD

    Z’êtes sûr que l’auteur écrivait pas sous pseudo? 😀

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #40282
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1028

    Là, on allait très loin dans l’humiliation. Je n’avais pas une destinée héroïque et tragique, mais je suis devenu une sorte de mendiant loser contre qui le destin s’acharnait. Concernant les naufrages, le texte nous précise même « contrairement à ce que votre voyage pourrait laisser croire, le naufrage n’était pas le mode habituel de transport des Grecs de l’époque antique. »

    Dans une fin alternative, j’avais épousé la fille du roi Nubien après avoir passé les épreuves de courage de la tribu. Par conséquent, selon la logique très spécifique du livre, un lion m’a dévoré lors de la grande fête du village. Pas de sauvegarde. Pas de combat. Rien.

    Et je ne vous ai pas parlé du marchand phénicien, une sorte d’ordure qui nous escroque à chaque fois. Celui là, je le hais, et le texte ne nous permet jamais de lui expliquer notre façon de penser

    #40548
    usul
    • Frère Juré
    • Posts : 90

    un grand merci à Lestival pour m’avoir fait passer les 4 premiers tomes de Terres de Légendes, je vais relire les règles et proposer des parties à mes enfants !

    avant que  j’aille en ville, est ce que quelqu’un aurait les tomes 5 et 6 et serait disposé à les céder ?

    #noonesinglikeChrisAnyMore
    Les soldats vivent .... et ne savent pas pourquoi.

    #40554
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1028

    avant que j’aille en ville, est ce que quelqu’un aurait les tomes 5 et 6 et serait disposé à les céder ?

    1. Oui. 2. Jamais.

    Dans la même série, il y a l’épée de Légende qui est à mi-chemin entre le jdr et le ldvelh, qui pourraient leur plaire comme approche.

    #40559
    Le Lapin
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 138

    L’épée de Légende, faut être prêt à vendre ses enfants pour les acquérir.
    Il me manque un volume, ça ne se négocie pas à moins de 30€ en ligne, c’est juste fou.

    #55630
    DNDM
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1981

    Un auteur qui meurt, c’est parfois l’occasion de ressusciter un post, une envie de lecture, ou une envie de jouer une campagne de Jdr.

    Une petite bière à la mémoire de Carl Sargent, auteur de plusieurs livres dont vous êtes le héros de la série Défis Fantastiques (Le Voleur d’âmes, Le Vampire du château noir, Le Sceptre noir, La Tour de la destruction, Les Mages de Solani, Le Dragon de la Nuit, La Revanche du vampire), et de scénarios de jeux de rôle (dont le fameux Le Pouvoir derrière le trône, pour Warhammer)

    https://officialfightingfantasy.blogspot.com/2018/11/carl-sargent-1952-2018.html

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Carl_Sargent

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #55633
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1028

    Une petite bière à la mémoire de Carl Sargent,

    Bah mince, tu m’as fichu un coup au moral. Je connaissais davantage le bonhomme pour son travail sur Warhammer (le Pouvoir derrière le Trône cité et d’autres), et c’était une personnalité du jeu de rôle que j’admirais le plus, dans la qualité du travail.

    Quand on songe que Greg Stafford vient lui aussi de mourir, c’est tout un monde qui s’achève.

    #55664
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 7469

    Une petite bière à la mémoire de Carl Sargent, auteur de plusieurs livres dont vous êtes le héros de la série Défis Fantastiques (Le Voleur d’âmes, Le Vampire du château noir, Le Sceptre noir, La Tour de la destruction, Les Mages de Solani, Le Dragon de la Nuit, La Revanche du vampire), et de scénarios de jeux de rôle (dont le fameux Le Pouvoir derrière le trône, pour Warhammer)

    Je n’ai jamais ouvert un seul de ces livres, c’est assez fou quand même…

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #107589
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2564

    J’ai fini, il y a moins d’une semaine Sherlock Holmes – Meurtre au Club Diogène (et merci @r-graymarch de m’avoir donné pas mal de livres dont vous êtes le héros).

    Il est très bon. Quelques fautes ou phrases bizarres mais il reste bien. Les seuls vrais bémols que je peux lui donner concernent la seconde enquête. Les jets à faire pour réussir sont pétés (genre faire au moins 8 (voire 9) sur un dé 12 (alors que la première enquête gérait mieux les scores à réaliser pour réussir) et une lettre à déchiffrer était (quasi-)indéchiffrable. X)

    Mais sinon, rien à y redire, j’ai passé un bon moment avec mon frère sur ce livre dont vous êtes le héros.

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #107597
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 7469

    J’en ai jamais fait (et pourtant, ce n’est pas faute d’en avoir eu à la bibliothèque municipale pendant un temps). Mais, si jamais j’en trouve dans une brocante (ou ailleurs), je sauterais sur l’occasion (histoire de rattraper ce que j’ai loupé pendant mon enfance).

    Que de progrès en un an !

    J’en ai pas réouvert un, moi…. Mais j’ai toujours ça au chaud 🙂

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #109671
    Papadoc
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 992

    Lecture/jeu de vacances bretonnes, rituel habituel : je rouvre un livre jeu…sauf que j’avais laissé sur place le Pirate de l’Au-delà (un one true path bien trop costaud que je n’avais pas fini) et la Nuit du Nécromancien (un « récent » – 2012 – qui avait l’air d’avoir un système de jeu original)…or un occupant précédent de la maison de famille les a « emprunté » ou pire, bazardé.

    Un peu grognon, je rachète le Pirate, le Sang des Zombies (encore plus récent – 2014 – là aussi le système avait l’air intéressant mais parti pour un one true path encore cogné) et celui que je me suis efforcé à faire, un classique que j’avais parcouru il y a plusieurs dizaines d’années chez un ami :

    Résultat de recherche d'images pour "la créature venue du chaos"

    (cette couverture de Ian Miller, alors qu’elle est quasi sans rapport avec l’histoire!)

    L’originalité est là : le héros est un monstre, boosté au combat (perte unique d’1 point d’END en cas d’échec au combat, tue l’adversaire instantanément sur un double). Au début de l’aventure, les décisions sont prises « à l’instinct » (comprendre : au hasard), hasard bien guidé car de grandes chances quand même d’arriver au point où cet état des choses disparaît.

    De plus, les dialogues et écrits sont cryptés (un bon système de cryptage en plus, pas si simple à craquer) et nécessite de trouver un objet bien précis pour pouvoir les comprendre et avancer dans l’aventure.

    Et là, justement, gros fiasco. J’ai enchaîné les tentatives sans arriver à trouver la vapeur des langues (l’objet en question) et ai donc dû tricher en fin de séjour pour savoir ce que j’avais raté.

    Mais j’ai quand même passé un bon moment à essayer de ne pas tomber dans la Vidangeuse et à massacrer des hobbits pour manger leurs provisions!

    "C'est d'une simplicité absurde, comme la plupart des énigmes quand on en voit la réponse."

    Hodor! [Casting 2019]

    #109698
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 7469

    Grosse réputation pour celui là car unique en son genre. Jamais testé, perso.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #115940
    Spectre
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 1

    Bonjour ,

    Moi j’ai çà , quelques doublons car je recherches toujours à complété ma collection et en retrouvé certain en meilleur états.

    #141013
    Papadoc
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 992

    Vacances d’été, LDVELH à essayer.

    Je me suis lancé dans le Sang des Zombies, écrit en 2012 pour les 30 ans du Sorcier de la Montagne de Feu (mais par Ian Livingstone seul, sans son comparse), en pleine Zombiemania (avec association d’idées et de liens internet, cela m’a permis de voir que la BD Walking Dead s’était terminée l’année dernière, tiens).

    Un one true path annoncé comme tel dès le départ, au final pas si compliqué à retrouver (surtout si l’on « prends garde [voyageur] si tu ne vas à gauche ») vu qu’il ne faut pas manquer de tuer un seul zombie.

    Ecriture simple, reprenant les canons du genre, avec de nombreuses références façon easter egg au milieu geek anglais des années 80. Evidemment quelques pièges retors (et un coffre qui fait « boum » façon Schtroumpfissime) dans lesquels je suis tombé, exploration massive oblige.

    Un plus : un système de combat simple et rapide (les armes font Xd6+X dommages à la horde (mains nues  1d-2), chaque zombie a 1PV et chaque zombie restant = -1 PV pour le tour de combat).

    Malheureusement, et cela pénalise pour moi l’ouvrage, nécessité de réussir des jets avantageux très souvent pour pouvoir avoir une chance de terminer « à la loyale » (les 30 + 2d6 PV de départ sont très loin d’être suffisants)…comme si la complexité du one true path ne suffisait pas! Cela demanderait presque un calcul de probabilités pour savoir qu’elle la moyenne nécessaire, mais j’étais en vacances.

    Au final, pas celui des livres récents que je recommanderais le plus, mais une bonne petite ambiance de Zombiecide à bas prix.

    "C'est d'une simplicité absurde, comme la plupart des énigmes quand on en voit la réponse."

    Hodor! [Casting 2019]

    #141023
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 7469

    Ah, ce pincement au coeur en relisant ce topic

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #141026
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2564

    Ah, ce pincement au coeur en relisant ce topic

    Et moi de même. Le topic qui m’a aidé à faire mon premier Livre dont vous êtes le héros (enfin, deux puisqu’il y avait deux enquêtes dans celui que j’ai fait). A l’occasion, j’en referais un.

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #142634
    Prydain
    • Frère Juré
    • Posts : 60

    Les lvdh, un beau souvenir, j’ai gardé les miens. La Crypte du Sorcier, le sorcier de la montagne de feu, le voleur des âmes.. le labyrinthe de la mort , un des meilleurs de la série.. la créature venue du chaos, le plus difficile et l’un des plus originaux.. j’aimais beaucoup aussi Sombres Cohortes où l’on pouvait au fil de l’aventure construire sa propre  armée contre les forces obscures – détail important, il fallait ne pas se tromper pendant la phase de recrutement car sinon tous les choix conduisaient à l’échec  ( allais je enrôler les nains armés de hache ou les elfes archers..). La forêt de la malédiction et le piège de sarnath et de terribles elfes sombres en guise de méchants, défis sur l’océan et son univers de pirates et de marins, le vampire du château noir un de mes préférés où l’on voit aussi sur une superbe couverture le terrible vampire, le comte heyndriks.. l’empire du roi lézard .. la voie du Sabre où l’aventure se déroulait dans une sorte de japon médiéval..

    j’aimais bien certains dragons d’or, comme le seigneur de l’ombre ou un autre qui se déroulait dans une pyramide maya truffée de pièges..

    j’ai aussi beaucoup aimé la série des lvdh  » sorcellerie » chaque tome était énorme et difficile, on pouvait soit suivre la voie du guerrier ou la voie du mage, si je me rappelle.. probablement la série la plus difficile.. le dernier, la couronne des rois ( perso le sorcier sur la couverture me faisait penser à saroumane, dans mon imaginaire,  mais c’était à une époque où l’idée même des films était saugrenue, voir chose impossible à faire)… la série la voie du tigre était aussi excellente, notamment l’un des opus de la série où l’on apprenait le métier de roi, tout le long du livre il fallait composer avec les factions, prendre des décisions, c’était original.

    Après l’autre série que j’ai adoré, c’était Loup Solitaire. Excellent souvenirs et que de péripéties, à travers des contrées dangereuses et intéressantes : des grottes de kalte, au royaume de durenor, au gouffre de vashna, au grand empire dans le désert au royaume des mages, et la fameuse Tour de Crystal et le terrible ixiataaga et son sceptre maléfique, le bâton de la mort ( j’adorais le graphisme de la couverture,  représentant le grand méchant).. au voyage dans le nexus et l’affrontement des hordes du dieu Naar ( sorte de morgoth)..aux gouffres d’helgedad ( aaah le périple dans le royaume des ténèbres, le pied).. le terrible kraggenskul  et son physique de mort vivant, le seigneur des seigneurs Gnaag de Mozgoar et son look de belzebuth à tête de mouche.. pour moi qui n’avait pas d’ordi, les lvdh étaient mes jeux, alliant le plaisir de la lecture et la possibilité de créer une histoire..

    il y avait aussi une série qui était très largement inspiré de l’univers de Lovecraft,  » l’horreur dans la vallée » .. et une autre qu’on m’avait prêter , il y avait tout un système de cartes à décoder mais là c’est un souvenir lointain.

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 3 semaines par Prydain.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 3 semaines par Prydain.
    #142693
    Amarei
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 326

    Tiens, je viens de tomber sur ce sujet, ça me rappelle une lecture de l’hiver dernier : Le guide des vins dont vous etes le heros

    Je l’avais acheté pour l’offrir à un amateur de vin (et de ldvh dans sa jeunesse). On a tout les deux bien apprécié le côté ludique du livre, je me suis prise au jeu même si je n’y connais rien en vin et même si la personne à qui je l’ai offert n’est pas toujours d’accord avec l’avis de l’auteur en matière de vin. Idéal si vous êtes une quiche en vin et que vous voulez apprendre quelques bases de façon ludique pour pouvoir choisir une bouteille autrement qu’au hasard.

    “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” JR.

    [ spoiler=NOARLAAAK !!!][ img]https://nsm09.casimages.com/img/2019/11/04//19110409503225014916493113.png[ /img][ /spoiler]

30 sujets de 31 à 60 (sur un total de 66)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.