Ambrose Beurpuits

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Ambrose Beurpuits
Identité
V.O. Ambrose Butterwell
Old Milkblood
Surnom Sang-de-Lait
Statut
Rang lord
Titres seigneur de la maison Beurpuits
sire de Murs-Blancs
Grand Argentier
Main du Roi
Naissance vers 162
Famille
Épouse une première épouse décédée
lady Frey comme seconde épouse
Enfants trois fils et au moins trois filles (dont lady Beurpuits) de son premier mariage
Blasons
Ambrose dirigeait la maison Beurpuits
Grand Argentier
◄ Inconnu Inconnu ►
Main du Roi
◄ Inconnu Lord Fengué

Né vers l'an 162[N 1], lord Ambrose Beurpuits[N 2], surnommé Sang-de-Lait, était le seigneur de la maison Beurpuits au début du troisième siècle après la Conquête[1].

Avant L'Œuf de Dragon[modifier]

Lord Beurpuits fut le Grand Argentier du roi Aegon IV Targaryen[1]. Il devint ensuite l'une des Mains du roi Daeron II Targaryen. Il est considéré comme l'une des pires Mains ayant jamais exercé ce rôle[2], notamment du fait de son inaptitude à combattre le début de la rébellion Feunoyr, ce qui amena le roi à douter de sa loyauté et à le remplacer par lord Fengué[3]. En effet, lord Beurpuits tenta de garder un pied dans chaque camp malgré son statut de Main : son fils aîné combattait dans le camp des loyalistes, alors que son fils cadet avait rallié les Feunoyr. Tous deux périrent lors de la bataille du champ d'Herberouge. Quant à son plus jeune fils, il est mort lors du Fléau de Printemps, laissant lord Beurpuits sans héritier mâle pour perpétuer la lignée[N 3][1].

Dans L'Œuf de Dragon[modifier]

En l'an 212, afin de perpétuer sa lignée, lord Ambrose Beurpuits est contraint d'épouser la jeune fille de lord Frey, récemment souillée par un garçon de cuisine. Ce mariage est l'occasion d'un tournoi lors duquel lord Ambrose met en jeu un œuf de dragon que le roi Aegon IV Targaryen avait remis à son grand-père autrefois. Le tournoi est en fait une mise en scène destinée à amener les Feunoyr sur le trône de Fer, en la personne de Daemon, présent sous le nom de Jehan le Ménétrier, qui escompte que sa victoire au tournoi renforce sa cause. Grâce, en partie, à l'intervention de ser Duncan le Grand et l'Œuf, cette deuxième rébellion Feunoyr, organisée par lord Gormon Peake et ser Tommard Heddle, gendre de lord Beurpuits, est déjouée par l'arrivée d'une armée menée par lord Brynden Rivers en personne. Lord Ambrose qui, entre-temps, s'était désolidarisé de la rébellion lorsqu'il avait compris que l'écuyer de ser Duncan était un prince de sang royal, se voit signifier par Freuxsanglant qu'il ne pourra conserver qu'un dixième de sa fortune et que Murs-Blancs sera rasé pour ne pas en faire un symbole de la cause Feunoyr[1].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Lord Ambrose Beurpuits passe pour avoir près de cinquante ans lors de ses secondes noces qui se déroulent en l'an 212 (cf. L'Œuf de Dragon).
  2. Non traduit et étant évoqué comme lord Butterwell dans la version française de A Storm of Swords (cf. A Storm of Swords, Chapitre 55, Davos).
  3. Il avait néanmoins plusieurs filles.

Références[modifier]