Bataille du champ d'Herberouge

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Bataille du champ d'Herberouge
V.O. Battle of the Redgrass Field
Informations
Guerre première rébellion Feunoyr
Date an 196
Lieu sur la route Royale, au sud de Port-Réal
Belligérants
Belligérants Blason-targaryen-2014-v01-48px.png
Targaryen
Blason-feunoyr-2014-v01-48px.png
Feunoyr
Vassaux et alliés Lord Donnel Arryn Freuxsanglant Maekar Targaryen Aigracier
Forces en présence
Armées Armée loyaliste Armée rebelle
Commandants Lord Fengué
Prince Baelor
Lord Donnel Arryn
Prince Maekar
Brynden Rivers dit Freuxsanglant
Daemon Feunoyr
Aegor Rivers dit Aigracier
Origine des armées Dorne, terres de l'Orage Armée Feunoyr
Conclusion
Résultat Victoire des Loyalistes
Mort de Daemon Feunoyr et de ses deux fils aînés
Mort de lord Fengué

La bataille du champ d'Herberouge, ou bataille d'Herberouge, est la bataille principale et décisive de la première rébellion Feunoyr[1]. La Geste de Lord Deremond à la Prairie Sanglante est probablement inspirée d'un de ses épisodes[2].

Contexte

Daemon Feunoyr rassemble ses partisans et marche sur Port-Réal. Lord Fengué, la nouvelle Main du Roi, prend la tête des troupes loyalistes et part à la rencontre de Daemon. Il doit arrêter celui-ci, ou au moins le ralentir suffisamment longtemps pour permettre au prince Baelor d'arriver du sud avec son armée de Dorniens et des terres de l'Orage. S'il échoue, Port-Réal se trouverait sans défense. Lord Bracken est également en route pour amener des arbalétriers de Myr à Daemon Feunoyr[1].

Les armées

Armée loyaliste

La Main du Roi, lord Fengué, a le commandement de l'armée principale. Lord Donnel Arryn commande l'avant-garde, le prince Maekar l'aile gauche. Le prince Baelor arrive du sud avec une armée composée de Dorniens et de troupes des terres de l'Orage[1].

Armée rebelle

Daemon Feunoyr commande lui-même son armée, épaulé notamment par son demi-frère Aigracier[1] à la tête de l'aile droite[3].

La bataille

Daemon Feunoyr étant lui-même à la tête de ses troupes, il brise l'avant-garde de lord Arryn, tue le Chevalier de Neufétoiles et Wyl Vanbois le Farouche. Il se trouve alors face à face avec ser Gwayne Corbray de la Garde Royale. Le duel qui suit dura presque une heure, les deux épées en acier valyrien, Feunoyr et Dame Affliction, résonnant à une lieue à la ronde. Daemon finit par percer le heaume de son adversaire. Il met alors pied à terre pour que son adversaire, blessé et aveuglé, ne soit pas piétiné et il ordonne à Rougeboutoir de l'emmener auprès des mestres. Pendant ce temps, Freuxsanglant et ses hommes, les Dents de Freux, prennent position en haut de Crête-en-Pleurs. Apercevant la bannière de son demi-frère à trois cents pas, il fait tirer une pluie de flèches sur Daemon et ses fils. Freuxsanglant tue lui-même en premier Aegon Feunoyr, l'aîné des jumeaux, sachant que Daemon ne l'abandonnera pas. Daemon est ensuite abattu de sept flèches, et Freuxsanglant tue ensuite Aemon Feunoyr quand celui-ci prend l'épée Feunoyr des mains de son père mourant. Lord Fengué, la Main du Roi, est tué par lord Gormon Peake. La bataille continue longtemps encore. Les rebelles commencent à fuir, jusqu'à ce qu'Aigracier parvienne à les rallier et à mener une charge folle contre les loyalistes. Il combat alors en duel Freuxsanglant qu'il parvient à blesser en lui crevant un œil. Le coup de grâce est porté par l'arrivée du prince Baelor, des troupes des terres de l'Orage et des Dorniens qui attaquent l'arrière des troupes rebelles, remplissant le ciel de leurs javelots. Les rebelles sont pris entre ce marteau et l'enclume formée par les troupes du prince Maekar[1].

Conséquences

  • Environ dix mille morts, les herbes couvertes de leur sang donnent son nom à la plaine où s'est déroulée la bataille ;
  • La mort de Daemon met fin à la première rébellion Feunoyr ;
  • Aigracier parvient à s'échapper et part en exil avec les fils survivants de Daemon Feunoyr. Ils tentent plusieurs fois par la suite de renverser les Targaryen, sans succès ;
  • Après la bataille, le champ d'Herberouge devient un lieu de pèlerinage pour les partisans des Feunoyr. Ils y plantent des fleurs à l'endroit même où est tombé Daemon[3].

Notes et références