L'Œuf de Dragon

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
L’Œuf de Dragon
© 2014, Éditions Pygmalion

© 2014, Éditions Pygmalion
Informations
V.O. The Mystery Knight
Type nouvelle
Genre Fantasy
Auteur George R. R. Martin
Traduit par Patrick Marcel
Éditions
Miniusa.png Warriors - Tor Books - 2 mars 2010
Miniuk.png Warriors - Tachyon Publications - 16 mars 2010
Miniusa.png A Knight of the Seven Kingdoms - Bantam Spectra - 6 octobre 2015
Miniuk.png A Knight of the Seven Kingdoms - HarperCollins Voyager - 6 octobre 2015
Minifrance.png L'Œuf de Dragon - Pygmalion - 25 juin 2014
Minifrance.png Chroniques du chevalier errant - Pygmalion - 4 mars 2015
Minifrance.png L'Œuf de Dragon - J'ai Lu - 4 mai 2016
Minifrance.png Chroniques du chevalier errant - J'ai Lu - 13 septembre 2017
Saga
L'Épée Lige The She-Wolves of Winterfell

L'Œuf de Dragon (The Mystery Knight en version originale, souvent abrégé en TMK) est une nouvelle écrite par George R. R. Martin. Elle est la troisième du cycle des aventures de Dunk et l'Œuf. L'histoire se passe dans les Sept Couronnes tout comme la saga du Trône de Fer, mais une centaine d'années avant les événements relatés dans A Game of Thrones.

L'histoire est racontée du point de vue de Dunk.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Appendices à L'Œuf de Dragon.

Historique de publication : Les Aventures de Dunk et l'Œuf

L'Œuf de Dragon est la troisième nouvelle du cycle des aventures de Dunk et l'Œuf. George R. R. Martin a prévu plusieurs nouvelles racontant toute l'histoire de Dunk et de son écuyer, l'Œuf depuis leur rencontre à Cendregué jusqu'aux tragiques événements de Lestival.

Elle a été publiée originellement dans l'anthologie Warriors, éditée par George R. R. Martin et Gardner Dozois le 2 mars 2010. Elle a été réédité en novembre 2012 dans l'anthologie EPIC: Legends of Fantasy, éditée par John Joseph Adams chez Tachyon Publication, puis le 6 octobre 2015 en un volume regroupant les trois première nouvelles du cycle (donc avec Le Chevalier Errant et L'Épée Lige), intitulé A Knight of the Seven Kingdoms et illustré par Gary Gianni[1].

En version française, cette nouvelle a d'abord été publiée seule le 25 juin 2014 aux éditions Pygmalion, dans une traduction de Patrick Marcel. Une version poche est publiée le 4 mai 2016 chez J'ai Lu.

Pygmalion publie en 2015 les trois premières nouvelles (Le Chevalier Errant, L'Épée Lige et L'Œuf de Dragon, dans un volume unique, avec une traduction harmonisée, intitulé Chroniques du chevalier errant. En 2017, une version poche est publiée chez J'ai Lu.

Résumé

L'arrivée à Murs-blancs

En l'an 212), Dunk et l'Œuf font route vers le Nord pour se mettre au service des Stark de Winterfell afin de combattre les Fer-nés et, pourquoi pas, voir le Mur.

Au moment de quitter Pierremoûtier, ils aperçoivent la tête d'un septon sur une pique. Celui-ci a été exécuté pour trahison pour avoir prêché contre lord Freuxsanglant, la Main du roi Aerys I Targaryen. Dunk se rappelle alors brièvement son enfance à Port-Réal, son amitié avec La Fouine, Rafe et Boudin et les moments passés à martyriser les filles de Culpucier.

En chemin, alors que Dunk porte un bouclier arborant un pendu[N 1], ils sont rattrapés par un convoi bien protégé. Lord Gormon Peake s'arrête lorsqu'il remarque Dunk et l'Œuf dans un buisson. Arrive alors lord Alyn Chantecoq et un chevalier errant, Jehan le Ménétrier. A part avec ce dernier, la rencontre n'est guère amicale mais Dunk apprend que lord Ambrose Beurpuits, ancienne Main du roi Aegon IV Targaryen, doit bientôt se marier et qu'il organise pour cette occasion un tournoi à Murs-blancs. Jehan voudrait que Dunk et l'Œuf les accompagnent mais lord Peake est la condescendance même et Dunk préfère continuer son chemin seul avec son écuyer. Lorsque l'Œuf apprend à Dunk l'identité de Gormon Peake, celui-ci se souvient qu'il est le meurtrier, seize ans plus tôt, de Roger de l'Arbre-sous, l'ancien écuyer et neveu de ser Arlan de l'Arbre-sous. Dunk décide alors de se rendre Murs-blancs en espérant remporter assez d'argent pour gagner le Nord et vivre correctement, mais également avec une légère idée de vengeance.

Rejetés d'une auberge, Dunk et l'Œuf rejoignent un camp de chevaliers errants sur les bords du lac. Ils rencontrent ser Kyle le Chat, ser Glendon Boule et ser Maynard Prünh. Au cours de la conversation, Dunk et l'Œuf apprennent que le vainqueur de la joute gagnera un œuf de dragon. En attendant le bac, Duncan avertit l'Œuf de sa méfiance envers ser Maynard Prünh, qu'il pense être un chevalier bandit. L'Œuf lui apprend que lui aussi possède un œuf de dragon à Lestival, comme tous ses frères, et qu'une prophétie lue par le roi Aerys et un rêve de Daeron annoncent le retour des dragons.

La soirée du mariage

Arrivé à Murs-blancs, Dunk est invité au château pour le dîner de mariage en tant que chevalier errant alors que l'Œuf est relégué dans la cour avec les autres écuyers. Pendant le repas, Dunk rencontre ser Uthor Enverfeuille qui lui apprend que le tournoi ne propose qu'une joute alors que la spécialité de Duncan est la mêlée. A part l’œuf de dragon qui récompense le vainqueur, les autres prix de la compétition sont de trente dragons d'or pour le perdant de la dernière joute et dix dragons d'or aux demi-finalistes, ce que Dunk se fixe comme objectif.

Au moment des toasts, ser Glendon refuse de boire à la santé de la Main du Roi, Brynden Rivers. Ser Jehan le Ménétrier porte le dernier toast à la santé de ces frères qui, selon lui, "doivent sourire ce soir".

Pendant le dîner, Uthor Enverfeuille établit la liste des favoris de la joute : ser Franklyn Frey, ser Lucas Quenenny, ser Mortimer Tourbier, ser Kirby Pimm, ser Galtry le Vert et ser Tommard Heddle, voire ser Buford Bulwer, malgré son âge et son embonpoint. Mais Jehan le Ménétrier apparaît et annonce qu'il gagnera le tournoi. Il prend place à coté de Dunk et reconnaît en ser Glendon le fils du célèbre chevalier Boulenfeu.

Dunk quitte ses compagnons pour retrouver l'Œuf mais il se perd. Pendant qu'il se soulage, il surprend la discussion de deux personnes dont lord Gormon Peake. Ceux-ci semblent comploter contre le Trône. Ils font état d'un jeune homme désinvolte, des rêves d'un prince qui a vu la naissance d'un dragon comme il avait autrefois vu mourir ses frères, et de la possibilité de gagner les Frey, Harrenhal et les Bracken.

De retour au dîner, Dunk apprend que la fiancée Frey a déjà été déflorée par un garçon de cuisine aux Jumeaux et se demande alors pourquoi lord Beurpuits a accepté ce mariage, et surtout pourquoi il met en jeu son œuf de dragon. Pour la cérémonie du coucher, Jehan le Ménétrier entraîne Dunk et il se retrouve à porter la fiancée. Il aperçoit ensuite l'œuf de dragon à écailles rouges et rainures d'or dans la chambre de lord Beurpuits et le soulève. Il se fait remettre en place par un chevalier qui s'avère être le second conspirateur.

Dehors, Dunk rencontre à nouveau Jehan le Ménétrier complètement ivre, qui lui apprend qu'il a rêvé de lui, comme chevalier de la Garde Royale. Dunk également en a rêvé mais il sait bien que cela n'est pas possible, car seul un roi pourrait le faire entrer dans ce corps d'élite. Jehan lui répond que lui-même devrait alors gagner le trône pour exaucer ce rêve. Il lui annonce qu'il a de plus rêvé de l'éclosion d'un dragon et de la mort de ses frères. Seule la dernière prophétie s'est pour le moment réalisée. Jehan lui propose d'entrer à son service car il sait que Duncan sera un chevalier de la Garde Royale et qu'il doit obtenir l'œuf de dragon. Mais Gormon Peake arrive à ce moment et fait embarquer Jehan dans sa chambre par ses gardes. Peake menace Duncan de le tuer s'il révèle un mot du discours de Jehan.

Dunk regagne alors sa tente où il trouve l'Œuf en train de lire. Il dit avoir aperçu lord Sunderland, du Val d'Arryn, qui est très éloigné de Murs-blancs. Les Sunderland avaient pris parti pour Daemon Feunoyr durant la rébellion. L'Œuf affirme que le tournoi est un rassemblement de traîtres, opposés à la dynastie Targaryen. Dunk balaie ces allégations et demande à son écuyer d'aller l'inscrire sous le nom du Chevalier au Gibet pour éviter d'être reconnu.

Le tournoi

Le lendemain, Dunk a la gueule de bois et des souvenirs embrumés. Le tournoi commence sous une chaleur accablante. Ser Harbert Paege rencontre ser Franklyn Frey et ce dernier l'emporte à la cinquième lance. Puis ser Glendon Flowers est annoncé pour jouter contre ser Argrave le Belliqueux. Ser Glendon est furieux du rappel de son sobriquet de bâtardise et écrase son adversaire. Ser Kyle le Chat se laisse délibérément tomber contre lord Joffrey Caswell, sire de Pont-l'Amer pour que celui-ci le prenne à son service.

C'est au tour de Dunk de jouter contre ser Uthor Enverfeuille. Dunk est plutôt confiant contre un adversaire de dix ans plus âgé et surtout moitié moins grand. Mais dès la première lance, il est envoyé à terre de manière violente après un coup entre les deux yeux. Il perd connaissance et se réveille quatre heures plus tard dans un lit, un mestre s'occupant de lui. Il apprend que ser Uthor a gagné sa deuxième joute contre ser Addam Frey.

Lorsque Dunk retourne au tournoi, ser Jehan le Ménétrier se prépare à mettre ser Franklyn Frey à terre. Il tombe sur ser Kyle et ser Maynard Prünh. Lord Caswell n'a pas voulu de ser Kyle et lui a pris ses armes, son armure et sa monture comme rançon. Maynard conseille à Dunk de partir de Murs-blancs pour n'importe quelle destination, pour éviter de payer la rançon et devenir un mendiant. Mais Dunk veut conserver son honneur de chevalier. Ser Maynard a un mauvais pressentiment sur l'issue du tournoi et sur Jehan le Ménétrier.

Dunk rejoint ensuite l'Œuf dans sa tente. Il pense que leur association doit se terminer. L'Œuf lui propose de se rendre à Lestival pour se mettre au service de son père mais le chevalier refuse. Ils se dirigent donc vers la tente d'Uthor pour lui donner ses armes, son armure et son cheval. Dunk et Enverfeuille discutent un peu et fait comprendre qu'il préfère de l'argent à la place de l'armure et du cheval. Mais Dunk n'a pas l'ombre d'un cerf sur lui. Uthor lui apprend qu'il est un chevalier de tournoi, un jouteur qui se fait de l'argent grâce aux seconds prix et aux rançons mais sans jamais être champion pour ne pas être connu. Il propose à Dunk d'abandonner la rançon en échange d'une association avec lui pour une vingtaine de tournois. Vu la différence de gabarit, les paris seraient contre Uthor. Dunk se laisserait battre et Uthor empocherait les bénéfices (en laissant un dixième à Dunk) après avoir parié sur lui-même. La proposition fait enrager Dunk qui ne voit pas là les valeurs de la chevalerie. C'est alors qu'Uthor lui apprends qu'il a été engagé par un inconnu pour le tuer pendant la joute. Mais la somme était trop dérisoire (dix dragons au total). Uthor a reconnu Dunk comme la cause des événements du tournoi de Cendregué.

Lorsque Dunk sort de la tente, l'Œuf a disparu. Il rencontre ser Glendon Boule qui a battu lord Costayne et gagné son cheval, ainsi que ser Mortimer Tourbier. Glendon est amer du comportement des seigneurs et des chevaliers envers sa bâtardise. Dunk lui propose de gagner le Nord avec l'Œuf et lui. Glendon refuse, bien décidé à gagner sa place dans la Garde Royale, en partie en la mémoire de son père, Boulenfeu. Il apprend également à Duncan que lord Gormon Peake lui a proposé un poste à Stellepique en échange de sa défaite contre Jehan le Ménétrier au prochain tour. Boule a refusé mais Peake est parti en le menaçant.

Dunk continue ensuite sa recherche de l'Œuf. Ser Tommard Heddle est en lice contre ser Clarence Charlton. Après sa victoire, il se rend compte qu'il s'agit du deuxième conspirateur rencontré dans la nuit. Les lords Frey et Beurpuits sont absents. Ser Uthor Enverfeuille joute contre Buford Bulwer. Il feint de tomber et de manquer son adversaire pendant quelques passes pour faire monter les cotes avant de terrasser son adversaire.

Rébellion

Dunk retrouve Jehan le Ménétrier en train d'être apprêté pour sa prochaine joute contre ser Galtry le Vert. Lord Alyn Chantecoq recrache son vin en le voyant. Jehan lui propose de lui rendre sa rançon une fois qu'il aura battu ser Uthor en échange de son amitié et ses services. Dunk lui parle de la disparition de l'Œuf. Alors que Dunk réfléchit à la véritable identité de Jehan, lord Gormon Peake les rejoint et Jehan doit aller jouter. Duncan comprend alors que Jehan est un Feunoyr. Peake lui apprend que le mariage n'était qu'un prétexte pour réunir des seigneurs fidèles aux Feunoyr et organiser une nouvelle rébellion. La première pensée de Dunk est pour l'Œuf, aux mains de ses ennemis. Peake lui ordonne ne pas quitter le château sous peine d'exécution.

Dehors, la pluie cesse de tomber et Jehan le Ménétrier bat ser Galtry à la dixième lance. Est annoncé ensuite la joute entre ser Uthor Enverfeuille et Tom Heddle. Dunk comprend qu'Uthor est devenu une menace pour Peake et que Heddle doit s'en débarrasser.

Soudain Peake fait irruption sur le champ de joute en criant à la trahison. L'œuf de dragon a été volé et les gardes assassinés. Lord Gormon accuse ser Glendon Boule qui se fait immédiatement mettre à terre par la foule. Alyn Chantecoq prévient Duncan de ne pas s'en mêler s'il veut revoir son écuyer. Le chevalier errant comprend que tout ceci est une mascarade pour se débarrasser d'un rival dangereux pour Jehan. Alyn entraîne Dunk vers un lieu isolé pendant que tout le monde est occupé. Ils arrivent aux abords d'un puits. Alyn menace Dunk et lui apprends que c'est lui qui a engagé Uthor pour le tuer par jalousie. Il voulait la place de lord Commandant de la Garde Royale du prétendant Daemon II Feunoyr, alias Jehan le Ménétrier, mais il a compris que celui-ci prévoyait de donner la place à Dunk. Une brève lutte s'en suit au terme de laquelle Duncan est blessé à son mauvais bras et Alyn Chantecoq tombe dans le puits. Ser Maynard Prünh arrive à ce moment et aide Dunk à se remettre sur pied. Il lui conseille de laisser Alyn là où il est. À quoi bon le sauver pour l'exécuter ensuite ? Ser Maynard lui apprends que l'Œuf « est avec les dieux ». Il a montré son anneau à mestre Lothar qui l'a remis à lord Beurpuits. Prünh fait comprendre à Dunk qu'il est un espion de Freuxsanglant. De retour dans sa tente, ser Maynard nettoie la blessure de Dunk et lui annonce le lieu où se trouve l'Œuf : au septuaire.

Décidé, Dunk rejoint d'abord la tente d'Uthor pour récupérer son épée et son bouclier. Seul son écuyer Will est là, ce qui ne pose pas de problème au chevalier errant. Le septuaire est obscur et silencieux. Seul lord Ambrose Beurpuits est là, à prier l'Aïeule, protégé par deux gardes. L'Œuf également est présent. Mais l'ambiance est curieuse dans le septuaire. Lord Beurpuits rejette toute la faute de la rébellion sur Gormon Peake ainsi que sur Tom Heddle en se lamentant sur son sort. L'Œuf lui a fait croire qu'il était un espion et que son père Maekar arrivait avec une armée. Lord Frey, pour sa part, a préféré regagner les Jumeaux.

Soudain arrive ser Tom Heddle accompagné d'une douzaine d'hommes armés. Il veut récupérer l'Œuf mais lord Beurpuits ordonne de le laisser. Les gardes hésitent et un combat débute entre le chevalier errant et le beau-fils de lord Beurpuits. La blessure de Dunk est douloureuse et l'empêche de combattre efficacement. Il se retrouve un genou à terre mais se rue sur son opposant en le frappant de son bouclier. Il arrive finalement à le blesser à la cuisse, lui tranche son avant-bras puis lui plonge sa flamberge dans la gorge. Lord Beurpuits les enjoint à fuir avec lui avant que Gormon Peake apprenne ces évènements mais Duncan envoie seulement l'Œuf. Lui-même va rester se battre.

Il se dirige vers la grande salle où sont encore attablés les convives. Il rejoint ser Kyle le Chat qui lui apprend que Glendon Boule a été emprisonné. Il interpelle ensuite Daemon Feunoyr pour qu'il rende justice envers Glendon. Il demande à ce que l'œuf retrouvé dans les affaires du bâtard de Boulenfeu soit amené pour être examiné. Il semble apparaître que Daemon Feunoyr ne soit pas au courant des agissements de Gormon Peake. Il ne sait pas, entre autres, que ses concurrents ont été payés pour perdre. Il ordonne que Glendon Boule et l'œuf lui soient amenés. Il veut un duel judiciaire contre le bâtard.

Ce duel a lieu à l'aube. Ser Glendon choisit une lance de guerre, plus petite et plus lourde qu'une lance de tournoi. Daemon Feunoyr lui fait face, habillé du dragon noir tricéphale sur champ rouge, lui aussi avec une lance de guerre. Duncan conseille à Glendon de prendre une lance de tournoi, plus longue, de manière à toucher son adversaire en premier. Les deux cavaliers s'élancent et ser Glendon Boule met Daemon Feunoyr à terre.

Peu après, des trompettes sonnent. Une armée est aux portes de Murs-blancs. Apparaissent les forces de lord Mouton de Viergétang, lord Nerbosc de Corneilla, lord Sombrelyn de Sombreval ainsi que des seigneurs vassaux de Port-Réal comme les Fengué, Rosby, Castelfoyer et Massey accompagnés des épées-liges du roi, de trois chevaliers de la Garde Royale et trois cent Dents de Freux avec leurs arcs en barral. Même lady Danelle Lothston d'Harrenhal est là. Les bannières indiquent la présence de la Main du Roi, Freuxsanglant en personne.

Abandonné de tous, Daemon Feunoyr dégaine son épée, qui n'est pas Feunoyr, et demande un duel contre Brynden Rivers. Il est cependant immédiatement entravé. Bien plus tard, ser Roland Crakehall retrouve Dunk et l'amène voir la Main du Roi. Sur le chemin, il aperçoit les têtes de Gormon Peake et de Tom Heddle chacune sur une pique. Dans la tente, il retrouve l'Œuf mais également les lords Frey et Beurpuits. Lord Freuxsanglant énonce à lord Ambrose qu'il pourra conserver un dixième de sa fortune mais qu'il perd Murs-blancs, qui sera rasé. Les deux seigneurs quittent la tente et laisse Dunk seuls avec Brynden Rivers et l'Œuf. Leur entretien se termine par la possible identité du voleur de l'œuf.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Deuxième rébellion Feunoyr.

Couvertures

Éditions originales

Warriorsuscover.png Couv AKotSK 2015.jpg

Éditions britanniques

Couv AKotSK UK 2015.jpg

Éditions françaises

© 2014, Éditions Pygmalion © 2016, Éditions J'ai Lu © 2015, Éditions Pygmalion © 2017, Éditions J'ai Lu

Produits dérivés

Il existe une bande dessinée tirée de cette aventure de Dunk & l'Œuf.

Icone loupe.png Voir article détaillé : The Mystery Knight (comics).

Voir aussi

Les approfondissements de La Garde de Nuit

Icone star.png "De l’identité de Maynard Prünh", article de blog écrit par Werther.

Notes et références

Notes

  1. Ces armes évoquent celles de la maison Trant.

Références

  1. "Dunk & Egg Are HERE", entrée du 6 oct. 2015 sur grrm.livejournal.com.