Forêt Hantée

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Forêt hantée)
Aller à : navigation, rechercher
Forêt Hantée
Informations
V.O. the Haunted Forest
Nature forêt
Localisation
Loc-Forêt Hantée.jpg

La forêt hantée est une grande étendue boisée au-delà du Mur, bordée à l'ouest par la chaîne des Crocgivre, à l'est par la mer Grelotte et le cap Storrold, puis au sud par le Mur. Elle est traversée par plusieurs petits fleuves, dont la Laiteuse et l'Épois. D'aspect sinistre, elle abrite plusieurs hameaux sauvageons (dont L'Arbre blanc[1] et Durlieu), le manoir de Craster, le cercle de barrals (où les frères jurés de la Garde de Nuit adeptes des anciens dieux prêtent leur serment[2]), le Poing des Premiers Hommes (contrefort des Crocgivre) ainsi que bon nombre de fantasmes populaires (loups-garous, géants, enfants de la forêt, snarks et tarasques). Les nouveaux patrouilleurs de la Garde, nourris de récits fantastiques et effroyables à son sujet, sont d'ailleurs souvent pris de crainte avant d'y effectuer leurs premières missions. Elle est composée notamment de chênes, de hêtres, de ferrugiers, de pins plantons et de vigiers[3].

Dans AGOT[modifier]

Trois patrouilleurs de la Garde de Nuit, ser Waymar Royce, Will et Gared sont à la recherche d'un groupe de sauvageons dans la forêt hantée. Will, parti en éclaireur, les a repérés à proximité, mais ils semblent tous morts. Ser Waymar Royce veut s’en assurer et charge Will de les conduire sur place. Ils découvrent alors que les corps des sauvageons ont disparu. Soudain, les Autres surviennent et encerclent ser Waymar, amenant avec eux un froid intense. Ils le tuent puis disparaissent, mais quand Will descend de l’arbre sur lequel il était monté, le cadavre de ser Waymar, dont les yeux flamboient d’une flamme bleue, se lève et le saisit à la gorge[3].

Dans ACOK[modifier]

Lors de son expédition au-delà du Mur, la Garde de Nuit découvre que la forêt hantée a été désertée par les sauvageons, mais aussi par les animaux[1].

Carte[modifier]

au-delà du Mur
En vert, la forêt hantée

Notes et références[modifier]