Terres de l'Orage

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Terres de l'Orage
Informations
V.O. the Stormlands
Nature Couronne
Localisation
Loc orage.jpg

Blasons
Les terres de l'Orage sont sous la suzeraineté de la maison Baratheon

Les terres de l'Orage sont une région boisée et montagneuse du sud-est des Sept Couronnes placée sous la suzeraineté de la maison Baratheon d'Accalmie.

Géographie[modifier]

Les terres de l'Orage présentent des caractéristiques géographiques assez différentes. Les côtes orientales qui donnent notamment sur la baie des Naufrageurs et la mer de Dorne sont constituées de falaises et de profondes forêts: le Bois-du-Roi et le Bois-la-Pluie. Ces terres sont pluvieuses et très fertiles, quoique dépourvues d'agglomération importante. Toutefois, de nombreuses petites communautés agricoles sont présentes. Les terres de l'Orage comprennent aussi une vaste région de piémonts située sur les versants septentrionaux et orientaux des montagnes Rouges: les Marches de Dorne. Ce territoire est lui aussi dépourvu d'agglomération notable, mais est caractérisé par de nombreuses forteresses issues des guerres entre les seigneurs des Marches et les Dorniens[1].

Les terres de l'Orage tirent leur nom des tempêtes fréquentes qui les frappent. Celles-ci se forment en toutes saisons, mais sont particulièrement violentes en automne. Elles apparaissent sur les eaux chaudes de la mer d'Été, au sud des Degrés de Pierre avant de remonter vers le nord-nord-ouest. Elles couvrent le cap de l'Ire et le Bois-la-Pluie avant de se renforcer au dessus de la baie des Naufrageurs. Elles finissent souvent par se déchaîner sur Accalmie[2].

Histoire[modifier]

Des Temps anciens à la Conquête[modifier]

Avant l'arrivée des Premiers Hommes, les terres de l'Orage appartenaient aux enfants de la forêt et aux géants, très nombreux dans cette région. Lorsque les Premiers Hommes s'y installèrent, ils créèrent des peausseries de renom, mais c'est surtout le commerce du bois qui fit leur richesse et qui entraîna un long conflit avec les enfants de la forêt[3].

Le premier roi de l'Orage fut Durran, qui bâtit Accalmie lors de l'Âge des Héros[4], et fut à l'origine de la dynastie qui régna pendant des millénaires sur les terres de l'Orage : les Durrandon.[5].

Les Durrandon contrôlaient un territoire bien plus vaste que les terres de l'Orage postérieures à la Conquête d'Aegon. Le Bec de Massey et le Bois-du-Roi faisaient partie de leur domaine, la frontière étant marquée par la Néra. Sous certains rois, le territoire s'étendait au-delà de la Néra, jusqu'à Sombreval et Viergétang. Néanmoins, les possessions des Durrandon ont toujours été moins peuplées que ceux des rois du Bief, du Conflans ou des terres de l'Ouest.[2].

Un peu moins de quatre cents ans avant la Conquête d'Aegon, le roi de l'Orage de l'époque tua au combat le dernier roi du Conflans et étendit ses possessions sur une partie de cette province, jusqu'au Neck. Trois cents ans plus tard, le roi de l'Orage Arrec Durrandon dût abandonner ces terres au roi des îles de Fer Harwyn Chenu[6].

Le roi Argilac Durrandon, dit l'Arrogant, petit-fils du roi Arrec, réussit dans ses jeunes années à mettre un terme au déclin de son royaume. Encore enfant, il repousse une invasion venue de Dorne puis passe ensuite le détroit pour s'allier à Tyrosh et Pentos contre Volantis lors de combats dans les Degrés de Pierre, au début de la seconde moitié du Siècle de Sang[7]. Vingt ans après ces événements, Argilac tue le roi Garse VII Jardinier à la bataille du Champ-d'Été, mettant ainsi fin à la menace que faisait peser le Bief sur son royaume[8].

Argilac l'Arrogant est involontairement à l'origine de la Conquête : inquiet de la menace représentée par Harren le Noir, qui vient d'achever sa formidable forteresse d'Harrenhal, et soucieux de préserver sa lignée, il propose la main de sa fille unique, Argella, au seigneur de Peyredragon, Aegon Targaryen, avec pour dot les terres frontalières et disputées avec le royaume d'Harren. Mais Aegon refuse cette offre, proposant en échange de marier Argella avec Orys Baratheon, son présumé demi-frère et bâtard. L'outrage fait bondir le roi Argilac, qui renvoie au Targaryen les mains coupées de ses émissaires, en lui déclarant qu'elles seront les seules mains qu'il obtiendra de lui. Aegon débarque alors avec ses forces dans l'estuaire de la Néra et entreprend la conquête de Westeros. Apprenant que le Targaryen a pris Harrenhal et tué le roi Harren, Argilac décide de ne pas commettre la même erreur que son ancien rival en s'enfermant dans son propre château d'Accalmie, et marche à la rencontre de l'armée d'Orys Baratheon, deux fois moins forte que la sienne. Mais Orys est bien informé de ses mouvements grâce à Rhaenys Targaryen, qui, montée sur Meraxès, survole le théâtre des opérations. La bataille du Dernier Orage voit la défaite et la mort d'Argilac, et la reddition d'Accalmie à Orys, qui se conduit courtoisement avec Argella[9]. Leurs noces donnent naissance à la maison Baratheon, désormais suzeraine des terres de l'Orage[6].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Conquête.
Icone loupe.png Voir article détaillé : Les rois de l'Orage.

Les seigneurs Baratheon[modifier]

Lors de la Danse des Dragons, en l'an 129, les terres de l'Orage prirent le parti du roi Aegon II Targaryen[10].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Danse des Dragons.

Lors de la première rébellion Feunoyr, en l'an 196, les terres de l'Orage restèrent fidèles au roi Daeron II Targaryen. La bataille du champ d'Herberouge qui mit fin à la rébellion, eut lieu non loin de la frontière entre les terres de l'Orage et les terres de la Couronne.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Rébellions Feunoyr.

En l'an 259, se déroula à Lestival, résidence d'été des rois Targaryen située dans les terres de l'Orage, une tragédie qui coûta la vie à de nombreuses personnes d'importance, à commencer par le roi.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Tragédie de Lestival.

La rébellion de Robert Baratheon[modifier]

Lorsqu'en l'an 282, lord Robert Baratheon lève son ban à Accalmie contre le roi Aerys II Targaryen, certaines maisons de l'Orage, comme les Cafferen, les Fell ou les Grandison, restent d'abord loyalistes. Ces trois maisons furent vaincues par les rebelles lors des batailles de Lestival, qui marquèrent probablement le ralliement d'une grande partie des nobles des terres de l'Orage autour de Robert[11]. Ce dernier confia alors Accalmie à son jeune frère Stannis avant de marcher sur le Bief, vers Cendregué. Après la défaite qu'il y subit devant les armées du Bief, les terres de l'Orage furent envahies et lord Mace Tyrell et ses bannerets vinrent assiéger Accalmie. Malgré le manque de vivres, le jeune Stannis tint le siège près d'un an, jusqu'à la victoire finale de son frère.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Rébellion de Robert Baratheon.

Gouvernement et féodalité[modifier]

Seigneurs suzerains des terres de l'Orage[modifier]

Lors de la Conquête, à l'issue de la bataille du Dernier Orage, de la reddition d'Accalmie et de la fin du royaume de l'Orage, Aegon le Conquérant nomme son demi-frère bâtard, Orys Baratheon, seigneur suzerain des terres de l'Orage. Celui-ci épouse la fille du dernier roi de l'Orage, Argella Durrandon, dont il fait sienne les couleurs et la devise.

Noms Informations complémentaires Événements
Orys Baratheon Blason-baratheon-2014-v01-24px.png demi-frère bâtard d'Aegon I Targaryen, premier seigneur suzerain des terres de l'Orage. Conquête des Sept Couronnes par Aegon Ier. Première guerre Dornienne.
Rogar Baratheon Blason-baratheon-2014-v01-24px.png petit-fils de lord Orys, seigneur suzerain sous les règnes de Maegor Ier et de Jaehaerys I Targaryen.
Boremund Baratheon Blason-baratheon-2014-v01-24px.png fils de lord Rogar, seigneur suzerain sous les règnes de Jaehaerys I et de Viserys I Targaryen. Grand Conseil de l'an 101.
Borros Baratheon Blason-baratheon-2014-v01-24px.png fils de lord Boremund, seigneur suzerain sous les règnes de Viserys I et d'Aegon II Targaryen. Soutien au roi Aegon II durant la Danse des Dragons.
Lyonel Baratheon Blason-baratheon-2014-v01-24px.png dit l'Orage Moqueur, seigneur de la maison sous les règnes de Daeron II et d'Aegon V Targaryen. Rébellion contre le roi Aegon V qui lui pardonne.
Ormund Baratheon Blason-baratheon-2014-v01-24px.png fils de lord Lyonel, seigneur de la maison et Main du Roi sous le règne d'Aegon V Targaryen. Guerre des Rois à Neuf Sous durant laquelle il commande l'armée ouestrienne.
Steffon Baratheon Blason-baratheon-2014-v01-24px.png fils de lord Ormund, seigneur de la maison sous le règne d'Aerys II Targaryen.
Robert Baratheon Blason-baratheon-2014-v01-24px.png fils de lord Steffon, seigneur de la maison sous le règne d'Aerys II Targaryen, roi des Sept Couronnes. Rébellion de Robert Baratheon, à l'issue de laquelle il est proclamé roi, succédant à Aerys II Targaryen.
Renly Baratheon Blason-baratheon-2014-v01-24px.png frère du roi Robert, seigneur de la maison sous le règne de Robert Baratheon. Guerre des Cinq Rois : au décès de son frère Robert, il se proclame roi des Sept Couronnes, puis est assassiné à l'instigation de son autre frère Stannis.

Maisons nobles des terres de l'Orage[modifier]

La proximité de Dorne nécessita la construction de forteresses solides afin de se prémunir contre les invasions dorniennes. Ainsi les seigneurs des marches de Dorne - les Swann de Pierheaume, Dondarrion de Havrenoir et Caron de Séréna - se sont illustrés, durant des millénaires, dans la protection des terres de l'Orage. Anciennement royale, La maison Torth (sur l'île aux saphirs) est renommée pour sa fidélité aux suzerains de l'Orage.

Fiefs des terres de l'Orage

Société[modifier]

Les habitants des terres de l’Orage sont les Orageois[12].

Cartes[modifier]

Carte politique[modifier]

Orage-carte-pol.jpg

Légende

Carte topographique[modifier]

Orage-carte-geo.jpg

Carte géographique[modifier]

Orage-carte-glo.jpg

Légende

Les terres de l'Orage dans la saga[modifier]

Dans ACOK[modifier]

Au début de la guerre des Cinq Rois, les maisons des terres de l'Orage sont sollicitées par les deux frères du défunt roi Robert Baratheon : lord Stannis, qui s'estime le seul héritier légitime du Trône de Fer, et lord Renly, seigneur suzerain d'Accalmie. Les plus prudentes (comme les maisons Torth et Swann) se cantonnent dans l'inaction[13], mais la plupart se rallient au roi Renly[14]. La maison Goüer est fidèle au roi Stannis.

La guerre commence vraiment pour la province lorsque le roi Stannis vient mettre le siège devant Accalmie[14]. Aussitôt, le roi Renly se précipite pour lui livrer bataille[4], mais il meurt avant le combat[15]. Son armée éclate alors en deux camps, et la plus grande partie, dont les maisons de l'Orage, rallie le roi Stannis[16]. Accalmie tombe rapidement aux mains de Stannis[17], ce qui amène à la fin des combats dans la province.

Dans AFFC[modifier]

Lord Mace Tyrell et lord Mathis Rowan mettent le siège devant Accalmie au nom du roi Tommen[18]. Ils abandonnent le siège pour revenir à Port-Réal à l'annonce de l'emprisonnement de la reine Margaery par le Grand Moineau[19].

Dans ADWD[modifier]

Accalmie reste aux mains des partisans du roi Stannis Baratheon. La rumeur arrive à Port-Réal que des mercenaires, peut-être au service du roi Stannis, auraient débarqué à Torth, sur les Degrés de Pierre et au cap de l'Ire[20]. De fait, les navires volantains transportant la Compagnie Dorée ont été dispersés par la tempête, et une bonne moitié d'entre eux a abordé la côte nord du cap de l'Ire, et d'autres sur l'île d'Estremont. Ils lancent des attaques vers Nid de Corbeaux, Castelpluie et La Griffonnière, qui tombe facilement (ainsi que Vertepierre). L'objectif suivant est Accalmie[21].

Dans TWOW[modifier]

Icone book.pngCette section concerne un volume de la saga qui n'est pas encore paru en français. Elle est masquée afin d'éviter les spoilers.
Cliquez sur "Développer" si vous souhaitez en savoir plus.

Les forces d'Aegon Targaryen s'emparent de la forteresse d'Accalmie.

Voir aussi : les approfondissements de La Garde de Nuit[modifier]

Icone-youtube.gif Balade de Glace et de Feu : Les Terres de l'Orage, vidéo youtube de Werther.

Références[modifier]