Daeron Targaryen

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Daeron Targaryen
Identité
V.O. Daeron Targaryen
Surnom L'Ivrogne
Apparence
Cheveux châtain sableux
Statut
Rang prince
Titres prince de Peyredragon[N 1],
prince de Lestival
Naissance 191
Décès entre 221 et 232
Famille
Père Maekar Ier Targaryen
Mère Dyanna Dayne
Épouse Kiera de Tyrosh
Enfant Vaella Targaryen (222)
Blasons
Daeron faisait partie de la maison Targaryen Blason personnel du prince Daeron

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


Né en l'an 191[N 2], le prince Daeron Targaryen était le fils aîné du futur roi Maekar Ier Targaryen[1][2][3]. Il arborait une tignasse de cheveux d'un châtain sableux, et une courte barbe blonde. Craignant les chevaux et les armes[1], il était réputé ivrogne et avait des visions prophétiques qu'il essayait de fuir dans l'alcool[4]. L'un de ses rêves prophétiques semble avoir annoncé le retour des dragons, appuyé en cela par une prophétie lue par le roi Aerys Ier Targaryen[5]. Il attrapa une sorte de vérole dans un bordel, et cette maladie fut la cause de la faiblesse d'esprit de sa fille unique, et de sa propre mort[N 3][3]. Son frère cadet, mestre Aemon, servit un temps dans son château[N 4][3].

Dans Le Chevalier Errant[modifier]

Le prince Daeron Targaryen s'échappe de l'escorte royale qui se rend au tournoi de Cendregué pour éviter d'avoir à participer. Il entraîne avec lui son jeune frère Aegon, censé lui servir d'écuyer lors du tournoi, mais celui-ci n'apprécie pas l'escapade de son aîné, car elle le prive du spectacle. Après avoir trouvé une auberge, le prince Daeron se saoule, oubliant son jeune frère, et fait alors la rencontre d'un chevalier errant, qu'il a vu dans un rêve prophétique. Inquiet, Daeron interdit à cet étranger de l'approcher. Son jeune frère Aegon décide alors de se rendre au tournoi en cachant sa véritable identité à l'inconnu et en lui proposant de le prendre comme écuyer[1].

La disparition des princes Daeron et Aegon inquiète le prince Maekar qui dépêche des hommes à leur recherche. Ceux-ci finissent par retrouver Daeron qui, se rendant compte de la disparition de son jeune frère, prétend qu'un chevalier errant de forte constitution l'a enlevé. Cette accusation désigne l'inconnu rencontré plus tôt : ser Duncan le Grand. Celui-ci s'est d'ailleurs attiré d'autres ennuis : défendant des saltimbanques dorniens, ser Duncan a frappé le prince Aerion Targaryen, frère cadet du prince Daeron. Au cours de la rixe qui a suivi, le jeune prince Aegon a été obligé de révéler son identité. Entre l'accusation de lèse-majesté d'Aerion et l'accusation d'enlèvement de Daeron, ser Duncan risque la mort lors de son procès. N'ayant pas d'autre possibilité pour sauver sa vie, ser Duncan réclame un duel judiciaire. Mais Aerion demande qu'il ait lieu sous la forme d'un Jugement des Sept, ce qui oblige Daeron, à participer en tant qu'un des sept champions de l'accusation. Toutefois, le prince Daeron rend visite à ser Duncan afin de l'assurer de sa sympathie et qu'il se bornera à faire figuration dans le combat à venir. Il l'avertit toutefois de la nature du rêve qui le terrorisait lors de leur première rencontre : ser Duncan sortait vivant de sous un grand dragon mort. Lors du Jugement des Sept de Cendregué, tenant promesse, le prince Daeron fait le mort, dès la première charge, et retire rapidement son accusation. Il est cependant blessé par son propre cheval[1].

Après Le Chevalier Errant[modifier]

Le prince Daeron épouse la veuve de son cousin Valarr, Kiera de Tyrosh, avec qui il a une fille, Vaella, née en l'an 222. À l’accession au trône de son père Maekar en l'an 221, il devient prince de Peyredragon (bien qu'il continue d'habiter à Lestival) et héritier du Trône de Fer[6][7]. Mais il avait attrapé une sorte de vérole dans un bordel, et cette maladie cause la faiblesse d'esprit de sa fille unique, et sa propre mort[3].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Il préférait toutefois le titre de prince de Lestival, trouvant Peyredragon lugubre (cf. Les origines de la saga, Maekar I.).
  2. Il a dix-huit ans en l'an 209 (cf. Le Chevalier Errant).
  3. Dont la date est inconnue, mais qui devait se situer avant l'an 232, année de la mort de son frère cadet Aerion, car ce dernier a survécu à son aîné (cf. A Clash of Kings, Chapitre 07, Jon).
  4. Qui a probablement été Lestival dont son propre père a été un temps fieffé (cf. Le Chevalier Errant et L'Épée Lige) ou Peyredragon (fief du prince héritier de la Couronne).

Références[modifier]