Dunk

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Dunk
Image by Amok (c)

Identité
V.O. Dunk
Surnoms ser Duncan le Grand
La Perche
Apparence
Taille sept pieds de haut
Statut
Rang chevalier
Titre lord Commandant de la Garde Royale
Naissance vers 192 (Port-Réal)
Décès 259 (Lestival)
Blasons
Blason personnel de Dunk Ser Duncan dirigeait la Garde Royale
Lord Commandant de la Garde Royale
◄ Inconnu Gerold Hightower

Né aux alentours de l'an 192, Dunk était un enfant des faubourgs de Port-Réal, devenu chevalier errant. Il s’éleva jusqu'à devenir lord Commandant de la Garde Royale durant le règne du roi Aegon V Targaryen.

Une fois devenu chevalier, il prend le nom de « Duncan le Grand », en raison de sa taille colossale[1].

Physique

Dunk a toujours été très fort. Une fois arrivé à l'âge adulte, il mesure un peu moins de sept pieds de haut[N 1][2]. Ses cheveux sont hirsutes et sa démarche est traînante[1].

Sa joue est marquée par une cicatrice après son passage à Piéferme en l'an 211[2].

Histoire

Avant THK

Dunk est un orphelin, trouvé derrière un magasin de pot de chambres. Il passe les premières années de sa vie dans le quartier pauvre de Port-Réal, appelé Culpucier[1]. Il met à profit sa force et sa taille pour battre et voler les autres enfants[2]. Ses rapines lui permettent de vivre et il se lie d'amitié avec une bande d'autres enfants : Boudin, Rafe et la Fouine[3].

Il est recueilli encore enfant par un chevalier errant, ser Arlan de l'Arbre-sous, qui en fait son écuyer[N 2].

Dans THK

Icone loupe.png Voir article détaillé : Le Chevalier Errant.

En l'an 209, à la mort de ser Arlan de l'Arbre-sous, Duncan récupère ses possessions et décide de participer au tournoi de Cendregué, ce qui provoque sa rencontre avec le prince Aegon. Pour participer au tournoi, Duncan ment en prétendant avoir été adoubé par son maître[4], mais cela ne suffit pas à persuader les organisateurs et c'est le prince Baelor Briselance qui intercède en sa faveur. Quelques temps plus tard, il s’oppose au prince Aerion qui demande alors un jugement des Sept. Le prince Baelor, héritier du Trône de Fer, se range à ses côtés et combat avec lui. Baelor sauve Duncan après le combat en indiquant les soins qui lui sont nécessaires, puis succombe à sa propre blessure. Duncan prend Aegon, surnommé l'Œuf, comme écuyer, et parcourt avec lui les Sept Couronnes comme chevalier errant[1].

Entre THK et TSS

Après avoir gravis la Passe-du-Prince, ils traversent les hautes dunes du désert dornien jusqu'à Le Voi. Pendant le voyage, le vieil étalon que monte Aegon, Noisette, meurt de soif. Dunk voudrait prendre le temps de l'enterrer, mais les chevaliers dorniens refusent d'attendre, prétextant que le désert et les chiens des sables s'occuperont de lui. Arrivé à Le Voi, Duncan se montre rustre avec lady Le Voi et déclenche sa fureur. Ils descendent ensuite le long de la Sang-vert. Ils finissent par arriver à Bourg-Cabanes, où Dunk s'enivre et se met à chanter épouvantablement mal. Aegon se moque de lui et Dunk lui promet une taloche à l'oreille s'il lui en reparle un jour. C'est au cours de ce voyage à Dorne que ser Duncan fait peindre sur sa tunique l'emblème de son écu[2].

Ils s'embarquent sur La Dame Blanche à destination de Villevieille. Là, ils rencontrent le frère d'Aegon, Aemon, qui prend le temps de mesurer Dunk et d'offrir un mulet à Aegon, que celui-ci appelle Mestre[2].

Dans TSS

Icone loupe.png Voir article détaillé : L'Épée Lige.

Au cours de leurs errances, ser Duncan et l'Œuf s'engagent en l'an 211 au service d'un misérable nobliau du Bief, ser Eustace Osgris. Ils sont mêlés au conflit entre ser Eustace et sa puissante voisine, lady Rohanne Tyssier. Grâce à ser Duncan, ce conflit se termine par le mariage des deux adversaires réconciliés[2].

Dans TMK

Icone loupe.png Voir article détaillé : L'Œuf de Dragon.

En l'an 211, Dunk et l'Œuf sont en route pour participer au tournoi donné par lord Ambrose Beurpuits à Murs-blancs. Le prix pour le vainqueur du tournoi est un œuf de dragon. Au cours de ce tournoi, un mystérieux participant concourant sous le pseudonyme de Jehan le Ménétrier s'avère en fait être le prétendant au trône de la maison Feunoyr, Daemon, et le tournoi une mise en scène destinée à amener les Feunoyr sur le trône de Fer. Grâce à l'intervention de Dunk, entre autres, cette seconde rébellion Feunoyr est déjouée, et Dunk et l'Œuf reprennent leur route vers Winterfell[3].

Après TMK

Encore jeune, ser Duncan se rend probablement à Winterfell, où il vit une idylle[5].

Bien plus tard, il est nommé dans la Garde Royale et en devient lord Commandant[6] sous le règne d’Aegon V, son ancien écuyer.

Lors d'une brève rébellion opposant la maison Baratheon à son roi Aegon, ser Duncan défait lord Lyonel Baratheon en duel[7].

Il est vaincu lors du Tournoi hivernal de Port-Réal par un mystérieux chevalier qui se révéle être Barristan Selmy, alors âgé de quinze ans[8]. Il meurt, vraisemblablement, en l'an 259 lors de la Tragédie de Lestival.

Voir aussi

Icone star.png Dunk est-il bien chevalier ?, article de blog écrit par Geoffray.

Descendance

Lors d'une interview, George R. R. Martin a déclaré qu'un descendant de Duncan le Grand apparaissait dans la saga. L'identité de ce descendant reste soumise à conjectures, même si plusieurs indices font penser à Brienne de Torth[9], notamment le bouclier qu'elle fait peindre à Sombreval et qu'elle dit avoir vu dans l'armurerie de La Vesprée.

Notes et références

Notes

  1. Soit près de 2 m. 10.
  2. Son précédent écuyer, son neveu Roger de l'Arbre-sous, était mort lors de la bataille du champ d'Herberouge, tué par lord Gormon Peake.

Références