Dorniens : Différence entre versions

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
(Culture)
m (Culture)
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 14 : Ligne 14 :
 
Les Dorniens privilégient des habits légers et amples aux couleurs vives, eu égard à la chaleur et à l'ensoleillement de leur pays. Ils évitent aussi les heures les plus chaudes de la journée, les villes dorniennes présentent donc une activité essentiellement nocturne. L'une des danses spécifiquement pratiquées à Dorne est la ''danse des piques''<ref name="affc,c14">[[A Feast for Crows, Chapitre 14, Le Chevalier souillé]].</ref>. Les natifs de [[Dorne]] parlent avec un accent traînant et feutré assez caractéristique<ref name="affc,c46">[[A Feast for Crows, Chapitre 46, Samwell]].</ref><ref name="affc,c1">[[A Feast for Crows, Chapitre 01, Prélude]].</ref> qui les rend difficilement compréhensibles des autres habitants de [[Westeros]]. Cette spécificité provient de l'influence [[rhoynar]]<ref name="adwd,c2">[[A Dance with Dragons, Chapitre 02, Tyrion]].</ref>.
 
Les Dorniens privilégient des habits légers et amples aux couleurs vives, eu égard à la chaleur et à l'ensoleillement de leur pays. Ils évitent aussi les heures les plus chaudes de la journée, les villes dorniennes présentent donc une activité essentiellement nocturne. L'une des danses spécifiquement pratiquées à Dorne est la ''danse des piques''<ref name="affc,c14">[[A Feast for Crows, Chapitre 14, Le Chevalier souillé]].</ref>. Les natifs de [[Dorne]] parlent avec un accent traînant et feutré assez caractéristique<ref name="affc,c46">[[A Feast for Crows, Chapitre 46, Samwell]].</ref><ref name="affc,c1">[[A Feast for Crows, Chapitre 01, Prélude]].</ref> qui les rend difficilement compréhensibles des autres habitants de [[Westeros]]. Cette spécificité provient de l'influence [[rhoynar]]<ref name="adwd,c2">[[A Dance with Dragons, Chapitre 02, Tyrion]].</ref>.
  
La [[Alimentation#Dorne|cuisine dornienne]] est réputée pour ses piments et son utilisation de la viande de serpent, la rendant peu accessible aux étrangers<ref name="affc,c14">[[A Feast for Crows, Chapitre 14, Le Chevalier souillé]].</ref>. Les serpents sont également utilisés à d'autres fins, on leur soutire notamment leur venin pour épicer les sauces et confectionner des poisons. Afin de mettre les reptiles en état de somnolence, les autochtones les nourrissent en quantité<ref name="adwd,c69">[[A Dance with Dragons, Chapitre 69, Le dompteur de dragons]].</ref>. Les vins dorniens sont, quant à eux, caractérisés par leur âpreté et leur goût corsé<ref name="asos,c67">[[A Storm of Swords, Chapitre 67, Tyrion]].</ref>. Cette alimentation a la réputation de rendre les Dorniens prompts à la colère et leurs femmes, lubriques.  
+
La [[Alimentation#Dorne|cuisine dornienne]] est réputée pour ses piments et son utilisation de la viande de serpent, la rendant peu accessible aux étrangers<ref name="affc,c14">[[A Feast for Crows, Chapitre 14, Le Chevalier souillé]].</ref>. Les serpents sont également utilisés à d'autres fins, on leur soutire notamment leur venin pour épicer les sauces et confectionner des poisons. Afin de mettre les reptiles en état de somnolence, les autochtones les nourrissent en quantité<ref name="adwd,c69">[[A Dance with Dragons, Chapitre 69, Le dompteur de dragons]].</ref>. Les vins dorniens sont, quant à eux, caractérisés par leur âpreté et leur goût corsé<ref name="asos,c67">[[A Storm of Swords, Chapitre 67, Tyrion]].</ref><ref name="adwd,c2"/>. Cette alimentation a la réputation de rendre les Dorniens prompts à la colère et leurs femmes, lubriques.  
  
 
De façon générale, les mœurs dorniennes, notamment en matière de sexualité, sont plus libres que dans le reste des [[Sept Couronnes]].  
 
De façon générale, les mœurs dorniennes, notamment en matière de sexualité, sont plus libres que dans le reste des [[Sept Couronnes]].  
  
La place des femmes est plus importante dans la principauté que dans le reste de Westeros, cet état de fait est lié à l'influence du peuple [[Rhoynar]] et à l'arrivée de la reine [[Nymeria Martell|Nymeria]]. Dans la plupart des familles nobles, le droit de succession privilégie le premier né quel que soit son sexe. De fait, à Dorne on trouve plus de femmes occupant des fonctions importantes que partout ailleurs dans le royaume. Par ailleurs, un homme peut avoir ouvertement une [[amante de cœur]], terme désignant une maîtresse « officielle ». Leurs enfants éventuels seront des [[bâtards]] mais le statut d'iceux est plus favorable que dans le reste des [[Sept Couronnes]]<ref name="twoiaf,c7-9-5">[[Les origines de la saga]], Étranges coutumes du Sud.</ref>.
+
La place des femmes est plus importante dans la principauté que dans le reste de Westeros, cet état de fait est lié à l'influence du peuple [[Rhoynar]] et à l'arrivée de la reine [[Nymeria Martell|Nymeria]]. Dans la plupart des familles nobles, le droit de succession privilégie le premier né quel que soit son sexe. De fait, à Dorne on trouve plus de femmes occupant des fonctions importantes que partout ailleurs dans le royaume. Par ailleurs, un homme peut avoir ouvertement une [[amante de cœur]], terme désignant une maîtresse « officielle ». Leurs enfants éventuels seront des [[bâtards]] mais le statut d'iceux est plus favorable que dans le reste des [[Sept Couronnes]]<ref name="twoiaf,c7-9-5">[[Les origines de la saga]], Étranges coutumes du Sud.</ref><ref name="adwd,c2"/>.
  
 
Les Dorniens ont perdu toute compétence maritime depuis leur installation à Westeros<ref name="adwd,c7">[[A Dance with Dragons, Chapitre 07, Le domestique du marchand]].</ref>
 
Les Dorniens ont perdu toute compétence maritime depuis leur installation à Westeros<ref name="adwd,c7">[[A Dance with Dragons, Chapitre 07, Le domestique du marchand]].</ref>

Version du 14 juillet 2019 à 13:07

V.O. : Dornishmen

Les Dorniens sont un peuple vivant à Dorne, la plus méridionale des Sept Couronnes. Bien qu'ils fassent partie intégrante du Royaume, les habitants de Dorne n'y ont été incorporés que tardivement sous le règne de Daeron II Targaryen. Leur relatif isolement géographique derrière les montagnes Rouges de Dorne et leur brassage avec le peuple Rhoynar leur donne une identité culturelle assez distincte du reste de Westeros. Les connaissances bibliographiques sur les Dorniens semblent provenir essentiellement des chroniques de la conquête infructueuse de Daeron I Targaryen dit le jeune dragon. Bien qu'entachée de préjugés, on tient de lui la meilleure description des Dorniens dans sa chronique, La Conquête de Dorne. Leur inimitié séculaire avec les Marchiens leur vaut d'être considérés comme des menteurs invétérés par ces derniers mais la réciproque est vraie[1]. De même, les habitants du Bief colportent nombre de rumeurs et de plaisanteries à leur sujet, notamment sur leur lubricité supposée irrépressible[2]. Plus généralement, leur longue insubordination à la Couronne leur a valu la réputation d'être un peuple particulièrement obstiné et tenace[3].

Description

Selon les écrits de Daeron I Targaryen, on distingue trois types de Dorniens[4] :

  • Les Dorniens salés, lestes et sombres, olivâtres de teint et pourvus d'yeux et de cheveux noirs[1] en raison de leur ascendance rhoynar, qui vivent près des côtes. Parmi ces derniers, on peut citer les orphelins de la Sang-vert qui vivent le long de la Sang-vert et respectent encore les traditions Rhoynar (Exemple : maison Martell).
  • Les Dorniens sableux, plus sombres encore, qui vivent dans les déserts et les vallées fluviales.
  • Les Dorniens rocheux, plus grands, blonds ou châtains avec la peau pâle, descendant des Andals et des Premiers Hommes, qui vivent dans les passes et les contreforts des montagnes Rouges (Exemple : maison Dayne)[1].

Culture

Les Dorniens privilégient des habits légers et amples aux couleurs vives, eu égard à la chaleur et à l'ensoleillement de leur pays. Ils évitent aussi les heures les plus chaudes de la journée, les villes dorniennes présentent donc une activité essentiellement nocturne. L'une des danses spécifiquement pratiquées à Dorne est la danse des piques[5]. Les natifs de Dorne parlent avec un accent traînant et feutré assez caractéristique[6][2] qui les rend difficilement compréhensibles des autres habitants de Westeros. Cette spécificité provient de l'influence rhoynar[7].

La cuisine dornienne est réputée pour ses piments et son utilisation de la viande de serpent, la rendant peu accessible aux étrangers[5]. Les serpents sont également utilisés à d'autres fins, on leur soutire notamment leur venin pour épicer les sauces et confectionner des poisons. Afin de mettre les reptiles en état de somnolence, les autochtones les nourrissent en quantité[8]. Les vins dorniens sont, quant à eux, caractérisés par leur âpreté et leur goût corsé[9][7]. Cette alimentation a la réputation de rendre les Dorniens prompts à la colère et leurs femmes, lubriques.

De façon générale, les mœurs dorniennes, notamment en matière de sexualité, sont plus libres que dans le reste des Sept Couronnes.

La place des femmes est plus importante dans la principauté que dans le reste de Westeros, cet état de fait est lié à l'influence du peuple Rhoynar et à l'arrivée de la reine Nymeria. Dans la plupart des familles nobles, le droit de succession privilégie le premier né quel que soit son sexe. De fait, à Dorne on trouve plus de femmes occupant des fonctions importantes que partout ailleurs dans le royaume. Par ailleurs, un homme peut avoir ouvertement une amante de cœur, terme désignant une maîtresse « officielle ». Leurs enfants éventuels seront des bâtards mais le statut d'iceux est plus favorable que dans le reste des Sept Couronnes[10][7].

Les Dorniens ont perdu toute compétence maritime depuis leur installation à Westeros[11]

Guerre

Les Dorniens sont célèbres pour leur cavalerie légère montée sur des coursiers rapides, infatigables et élégants. Ils privilégient les arcs à double courbure et les piques (de jet ou non). Ils portent des armures légères faites de disques de métal, parfois ornés de cuivre, cousus à la manière d'écailles sur du cuir, et privilégient de petits boucliers ronds. Afin de lutter contre le soleil brûlant de Dorne, ils portent des robes flottantes vivement colorées recouvrant les pièces métalliques de leurs armures, le casque étant traditionnellement enturbanné[4][12].

Pour défendre leur territoire, les Dorniens semblent privilégier les techniques de guérilla aux batailles rangées. Ces stratégies sont plus adaptées à leur armement léger et leur permettent de tirer avantage des conditions très rudes de Dorne. En effet, la chaleur et la rareté des points d'eau rendent peu évidents le déplacement et l'approvisionnement d'une armée très nombreuse. Ces techniques de guerre ont fait leurs preuves face aux dragons de la maison Targaryen, puisqu'il fallut attendre un traité de paix sous le règne du pacifique Daeron II Targaryen pour que Dorne soit définitivement rattachée aux Sept Couronnes. Toutes les tentatives précédentes s'étaient soldées par des échec ou des victoires sans lendemain.

Les Dorniens sont réputés dans les Sept Couronnes pour leur usage des poisons, une arme de lâches et de femmes selon la plupart des Ouestriens[13]. Certains d'entre eux les emploient pour enduire leurs armes afin de s'assurer de la mort de leur adversaire, même en cas de défaite.

Voir aussi

Notes et références