Daeron I Targaryen

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Daeron Ier Targaryen
Image by Amok (c)

Identité
V.O. Daeron I Targaryen
the Young Dragon
the Boy King[N 1]
Surnom le Jeune Dragon
Statut
Rang prince
roi
Titre roi des Sept Couronnes
Épée Feunoyr
Naissance 143 (Port-Réal)
Règne de 157 à 161
Décès 161 (Dorne)
Famille
Père Aegon III Targaryen
Mère Daenaera Velaryon[1]
Épouse aucune[N 2]
Blasons
Daeron I faisait partie de la maison Targaryen
Roi des Sept Couronnes
Aegon III Baelor Ier

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


Né en l'an 143, le roi Daeron Ier Targaryen[N 3], dit Daeron le Jeune Dragon, était le fils aîné d'Aegon III Targaryen[2] et de sa seconde épouse, Daenaera Velaryon[1]. Il accéda au Trône de Fer à l'âge de quatorze ans seulement[3], en l'an 157[2], et devint le huitième roi de la dynastie Targaryen.

C'était alors un homme jeune, charmant et charismatique, rasé de près et portant les cheveux longs. Il arborait la couronne d'acier valyrien d'Aegon I Targaryen et portait au combat une suite de plates noires et dorées[3][N 4].

Règne[modifier]

À la mort de son père en an 157, Daeron fut couronné roi des Sept Couronnes bien qu'il n'ait que quatorze ans. En effet, son oncle et Main du Roi Viserys préféra ne pas imposer une régence, car la difficile régence d'Aegon III était encore dans toutes les mémoires. De plus, Daeron semblait être un souverain capable malgré son jeune âge.

Dès son accession au Trône, et au prix de près de dix mille morts et d'un an de conflit, le jeune Daeron se rendit célèbre en conquérant Dorne[4], ce qu'aucun autre roi Targaryen n'avait réussi avant lui. Malgré la mort des derniers dragons de la maison Targaryen quelques années plus tôt, Daeron décida d'attaquer Dorne sur trois fronts. Il commanda en personne l'armée attaquant par les Osseux, et qui contourna les tours de guet dorniennes en empruntant des sentiers de chèvre. Une autre armée, commandée par lord Lyonel Tyrell, attaqua la Passe-du-Prince et parvint jusqu'aux régions désertiques de l'ouest. Enfin, la flotte royale commandée par lord Alyn Velaryon rasa Bourg-Cabanes et remonta la moitié du cours de la Sang-vert, coupant la principauté en deux[5][6]. En un an, après la prise de Lancehélion, le prince et les seigneurs dorniens avaient ployé le genou. L'année suivante, l'arrière-pays était pacifié puis le roi s'assura de la soumission des seigneurs dorniens en exigeant des otages des grandes maisons de la principauté, qui furent emmenés à Port-Réal[6].

Toutefois, si les otages garantissaient la loyauté de ces grandes familles, le peuple de Dorne ne s'était jamais réellement soumis au Trône de Fer. Lord Tyrell, nommé à la tête de la principauté après la conquête victorieuse de Dorne, ne put empêcher la révolte du peuple de s'étendre et fut assassiné alors qu'il séjournait au Grès[7][6]. Sa mort fut l'étincelle qui ralluma des braises mal éteintes, et l'insurrection gagna tout Dorne. En l'an 160, le roi dut retourner dans la principauté et à nouveau, il sembla renouveler son exploit, mais cette fois au prix de la mort de quarante mille hommes. Les Dorniens acceptèrent des pourparlers, mais ce n'était qu'un piège, et ils l'attaquèrent, lui et sa suite, malgré la bannière de paix. Daeron périt avec une partie des frères jurés de sa Garde Royale[N 5]. Son cousin le prince Aemon Targaryen fut blessé et capturé[6]. Daeron Ier meurt ainsi à l'âge de dix-huit ans et sans descendance[N 2], après avoir causé la mort de plus cinquante mille hommes dans sa vaine tentative de conquête de Dorne[4][6].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Conquête de Dorne.

Pendant les campagnes militaires de Daeron, le royaume était administré par son oncle Viserys qui officia en tant que Main du Roi pendant les quatre années que dura le règne du Jeune Dragon[8][6]. Outre la confiance appuyée que le jeune Daeron semble avoir accordé à son oncle en lui déléguant les affaires du royaume, il était très apprécié par sa sœur cadette Daena qui l'idéalisait[9]. À la mort du Jeune Dragon, le Trône fut transmis à son jeune frère Baelor Ier[2] qui entreprit de faire la paix avec la principauté dornienne et amorça son annexion pacifique au royaume[8].

Postérité[modifier]

Le jeune conquérant écrivit le récit de ses aventures dans un livre intitulé La Conquête de Dorne[10] qu'il ne manqua pas d'étoffer de nombreuses observations sur les Dorniens et leur culture[11]. Daeron Ier Targaryen et son autobiographie sont souvent utilisés pour l'instruction des jeunes nobles par les mestres. Sa jeunesse lors de ses premiers succès militaires, ainsi que sa vie courte mais épique, en font généralement le personnage favori des enfants de la noblesse qui s'identifient aisément à lui[4][10]. Par ailleurs, la vie de Daeron Ier est décrite dans l'ouvrage Vies de quatre Rois du Grand Mestre Kaeth qui relate son règne ainsi que ceux de ses successeurs, Baelor Ier Targaryen, Aegon IV Targaryen et Daeron II Targaryen[8]. Enfin, une grande statue équestre de Daeron se dresse à la Citadelle des mestres de Villevieille, l'épée brandie vers Dorne[12].

Conseil restreint[modifier]

Main du Roi Grand Mestre Grand Argentier Lord Commandant
de la Garde Royale
Maître des lois Maître des navires
Viserys Targaryen Alford Alyn Velaryon

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Ce sobriquet n'est mentionné que dans les appendices d'A Game of Thrones ainsi que dans les interviews de George R. R. Martin et n'a pas fait l'objet d'une traduction. Il peut toutefois se traduire par « l'Enfant Roi ».
  2. 2,0 et 2,1 D'après Targaryen History, So Spake Martin du 20 avr. 2008 sur www.westeros.org, il aurait été marié, mais cette information est démentie par Les origines de la saga, Baelor I, parue en 2014.
  3. Évoqué sous le nom de Daeren Targaryen dans A Game of Thrones, tant en version originale qu'en version française, ce qui semble donc être une coquille de l'auteur (cf. A Game of Thrones, Chapitre 06, Jon).
  4. Selon l'auteur, le personnage de Daeron Ier Targaryen en tant que jeune conquérant charismatique qui mourut jeune est partiellement inspiré du personnage historique Alexandre le Grand (cf. So Spake Martin : "Targaryen Kings" sur westeros.org et Alexandre le Grand sur fr.wikipedia.fr).
  5. Parmi ceux-ci devait se trouver ser Olyvar du Rouvre (cf. A Feast for Crows, Chapitre 14, Le Chevalier souillé)

Références[modifier]