Bief

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Bief
Informations
V.O. The Reach
Nature Couronne
Localisation
Loc bief.jpg

Blasons
Le Bief est sous la suzeraineté de la maison Tyrell

Le Bief est une région opulente du sud-ouest des Sept Couronnes placée sous la suzeraineté de la maison Tyrell de Hautjardin. En outre, le sire d'Hautjardin porte traditionnellement le titre de Grand Maréchal du Bief[N 1][1] et de gouverneur du Sud.

Géographie

Le royaume du Bief, le plus peuplé des royaumes de Westeros et le second en superficie après le Nord[2], est une région essentiellement constituée par le vaste bassin de la Mander et de ses affluents. Elle est bordée à l'ouest par les mers du Crépuscule, au nord par les terres de l'Ouest, au nord-est par le val de la Néra et le Conflans, à l'est par les terres de la Couronne et les terres de l'Orage, au sud-est par les marches de Dorne et la partie occidentale des montagnes Rouges, et enfin au sud par le Chenal Redwyne.

La plaine alluviale de la Mander et de ses affluents est très fertile, prés, champs, moulins y sont très nombreux et les récoltes abondantes permettent de nourrir une population nombreuse et enrichissent les villes de foire[2]. Outre les célèbres crus de La Treille, la province fait commerce de ses rouges capiteux[3]. De plus, le port de Villevieille est la deuxième ville du royaume en importance, et constitue une porte ouverte vers le commerce avec le reste du monde. C'est aussi le siège de la Citadelle des mestres, ce qui en fait un haut lieu du savoir en plus de l'importance commerciale de cette cité.

Histoire

Avant la Conquête

Le Bief s'est formé autour de quatre royaumes[2] :

  • Le Bief lui-même, très ancien royaume, le plus vaste des quatre, et qui, par son extension, a fini par donner son nom à toute la région ;
  • La Treille, île située au sud ;
  • Villevieille et ses parages ;
  • les marches de l'Ouest[N 2], à la frontière avec Dorne, et s'étendant jusqu'à Séréna, dans les terres de l'Orage.

Avant l'arrivée des Andals et la Conquête, le Bief était un royaume dirigé par Garth Mainverte[4], puis par son fils Garth le Jardinier et ses descendants appartenant à la maison Jardinier, issue des Premiers Hommes[5].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Descendance de Garth Mainverte.

À l'époque précédant l'arrivée des Andals, les Jardinier assurèrent une paix durable et la prospérité, grâce à des alliances et des pactes de défense avec les domaines voisins[6]. Ils entreprirent la croissance pacifique du royaume par nombre de mariages, dont ceux de Garland II Jardinier, dit l'Époux et de sa fille avec les membres de la maison Hightower, qui permirent à la dynastie Jardinier d'ajouter Villevieille et son domaine au royaume[7]. Bien que la capitale des rois du Bief soit Hautjardin, la grande cité portuaire de Villevieille était alors le siège de la religion des Sept[8]. Et c'est dans cette même ville que l'ordre des mestres de la Citadelle a été fondé, et siège encore[7].

Cependant, une menace restait constante, et durant trois siècles, les rois Jardinier durent combattre les Fer-nés, des pillards venant des îles de Fer, semant la désolation le long des côtes, et remontant les rivières sur leurs snekkars. Ce fût Garth VII Jardinier qui mit fin à ces exactions, en reconquérant les îles Bouclier et en y assurant une défense solide[6].

L'arrivée et l'installation des Andals dans le Bief se fit pacifiquement, les Jardinier ayant préféré l'intégration à la guerre, épousant des Andales, et attribuant terres et titres aux chefs Andals, créant ainsi nombre de nouvelles maisons vassales du Bief[9]. Le règne des Jardiniers se poursuivit, troublé parfois par des guerres avec les voisins dorniens, orageois ou ouestiens. Six siècles avant la Conquête, les Jardinier affrontèrent et vainquirent leurs puissants vassaux Manderly, qui durent fuir et trouvèrent refuge dans le Nord, où ils furent fieffés de Blancport[10].

La Conquête

Lors de la Conquête, à la bataille du Champ de Feu, Aegon le Conquérant, son armée et surtout ses sœurs et ses dragons écrasèrent les forces du roi Mern IX Jardinier (qui mourut sur le champ de bataille), alliées à celles du roi du Roc Loren Lannister[11]. Le Bief fit sa soumission, et, la maison Jardinier étant éteinte, Aegon choisit la lignée de ses intendants, les Tyrell pour devenir la nouvelle maison suzeraine du Bief[5]. lord Harlan Tyrell, intendant en titre ayant rendu la ville de Hautjardin, fut nommé à ce titre[12].

Après la Conquête

À partir de l'an 211, profitant des troubles causés par le Fléau de Printemps et par la mort du roi Daeron II Targaryen, et de la menace Feunoyr qui bloque la flotte royale à l'est, lord Dagon Greyjoy mène des opérations de razzia sur les côtes du Nord, des terres de l'Ouest et du Bief[13]. Il doit finalement renoncer face à l'alliance de lord Beron Stark et de lord Tybolt Lannister, ce dernier menant sa flotte jusque dans les îles de Fer[14].

Gouvernement et féodalité

Seigneurs suzerains du Bief

Après la mort du roi Mern IX Jardinier lors de la Conquête, Aegon I Targaryen fit d'Harlan Tyrell, ancien intendant du roi Mern, le seigneur suzerain du Bief en son nom, malgré les protestations de quelques illustres maisons du Bief se considérant plus apparentées aux Jardinier que ne l'étaient les Tyrell[15]. La proximité de Dorne et la loyauté des Tyrell à la dynastie Targaryen conduisirent le Bief à participer aux guerres Dorniennes.

Noms Informations complémentaires Événements
Harlan Tyrell Blason-tyrell-2014-v01-24px.png surintendant de Hautjardin lors de la Conquête, nommé suzerain du Bief par Aegon I Targaryen à la chute de la maison Jardinier[15]. Première guerre Dornienne[15].
Theo Tyrell Blason-tyrell-2014-v01-24px.png fils de lord Harlan Tyrell, seigneur suzerain sous Aegon Ier. Poursuite de la guerre contre Dorne[15].
Matthos Tyrell Blason-tyrell-2014-v01-24px.png seigneur suzerain sous le règne du roi Jaehaerys I Targaryen. Grand Conseil de l'an 101.
Lyonel Tyrell Blason-tyrell-2014-v01-24px.png seigneur de la maison Tyrell sous le règne du roi Daeron I Targaryen. Enfant lors de la Danse des Dragons durant laquelle le Bief est neutre. Participe à la conquête de Dorne, en l'an 157, puis en assure la gouvernance jusqu'à son assassinat[15].
Leo Tyrell Blason-tyrell-2014-v01-24px.png dit l'Épine, seigneur suzerain sous le sous le règne de Daeron II Targaryen
Luthor Tyrell Blason-tyrell-2014-v01-24px.png seigneur suzerain sous le règne d'Aerys II Targaryen.
Mace Tyrell Blason-tyrell-2014-v01-24px.png fils de lord Luthor, seigneur suzerain sous les rois Aerys II Targaryen, Robert, Joffrey et Tommen Baratheon. Soutien au roi Aerys II durant la rébellion de Robert Baratheon, puis des Baratheon pendant la guerre des Cinq Rois.

Maisons nobles du Bief

Nombre de maisons du Bief figure parmi les plus illustres maisons nobles des Sept Couronnes telles les maisons du Rouvre, Hightower, Rowan, Peake, Redwyne, Florent, certaines revendiquant une ascendance royale. Le choix de désigner la maison Tyrell comme suzeraine du Bief instilla un climat de défiance à son encontre[15].

Fiefs du Bief

Société

Le territoire du Bief est plus qu'ailleurs morcelé en une trame complexe de suzerains et de vassaux, constituant l'aboutissement du modèle de société féodale des Sept Couronnes.
Le Bief serait la terre d'origine de la chevalerie[2] : celle-ci, d'après les légendes, y aurait été fondée par Jehan le Chêne, dit le Premier Chevalier, et ce antérieurement à l'arrivée des Andals[4]. Nombre d'histoires et de contes rapportent les exploits de chevaliers légendaires, tels Roland au Cor ou Serwyn au Bouclier-Miroir[6]. La chevalerie du Bief se considère comme la dépositaire des authentiques traditions chevaleresques, et le Bief est la région des Sept Couronnes où ces traditions sont les plus respectées[16].

Les habitants du Bief sont traditionnellement en froid avec les Dorniens. Ils aiment à se moquer d'eux par des plaisanteries (par exemple : « Combien de Dorniens faut-il pour ferrer un cheval ? Neuf : un pour le ferrage, et huit pour tenir le cheval en l'air»[17]). Cette inimitié était bien plus forte avant l'union de Dorne aux Sept Couronnes, alors que les deux royaumes s'affrontaient dans des guerres et des expéditions de pillage incessantes. Depuis, les relations sont plus calmes, mais restent froides et empreintes de défiance. La situation s'est envenimée lorsque l'héritier de la maison Tyrell, Willos, a été estropié à vie par le prince Oberyn Martell lors d'un tournoi[18].

Parmi les coutumes locales, l'on compte celle d'offrir des cadeaux à chacun des fiancés, à titre personnel, le matin de leurs noces. Ceux que l'on offre le lendemain de la cérémonie s'adressent alors au couple[19].

Cartes

Carte politique

Bief-carte-pol.jpg

Légende

Carte topographique

Bief-carte-geo.jpg

Carte géographique

Bief-carte-glo.jpg

Légende

Le Bief dans la saga

Dans AGOT

Après la mort du roi Robert Baratheon, la maison Tyrell et l'ensemble des maisons du Bief fait alliance avec lord Renly Baratheon, qui a déjà reçu l'allégeance de la plupart des maisons des terres de l'Orage. Cette alliance se concrétise par le mariage du roi Renly avec lady Margaery Tyrell à Hautjardin, où le nouvel époux proclame ses prétentions au Trône de Fer[20].

Dans ACOK

L'armée du roi Renly fait ensuite lentement mouvement depuis Hautjardin vers Port-Réal par la route de la Rose[21]. Arrivé à Pont-l'Amer, et apprenant le siège d'Accalmie par les troupes de son frère et rival Stannis[22], Renly ordonne à son infanterie de rester sur place pendant qu'il galope avec ses chevaliers vers la capitale des terres de l'Orage[23], où il trouve une mort mystérieuse[24]. La maison Tyrell se rallie alors au roi Joffrey Baratheon[25] contre la promesse entre autres du mariage de lady Margaery avec celui-ci. Elle est suivie dans cette alliance par les autres maisons du Bief, à l'exception des Florent, qui sont passés dans le camp de Stannis[26]. Cette alliance pèse lourd dans l'issue de la bataille de la Néra.

Dans ASOS

Pour punir les Florent de leur fidélité au roi Stannis, le roi Joffrey Baratheon leur confisque leur fief et le remet à ser Garlan Tyrell, en faisant ainsi un des plus puissants seigneurs du Bief[18].

Dans AFFC

Les Fer-nés, galvanisés par l'élection de leur nouveau roi Euron Greyjoy, profitent de l'absence d'une partie de la flotte Redwyne, retenue devant Peyredragon, pour mener des incursions dans le Bief jusqu'à Villevieille. Ils n'avaient pas osé razzier le Bief depuis le règne de Dagon Greyjoy[27].

Voir aussi : les approfondissements de La Garde de Nuit

Icone-youtube.gif Balade de Glace et de Feu : Le Bief, vidéo youtube de Werther.

Références

Notes

  1. Traduction de High Marshal of the Reach (inspirée de la traduction de High Septon par Grand Septon de Jean Sola), ce titre n'étant mentionné que dans les appendices de la version originale.
  2. Ces marches occupent en fait la région sud-est du Bief, mais la partie ouest du piémont des montagnes Rouges. Elles semblent le pendant dans le Bief des marches de Dorne dans les terres de l'Orage. Au haut Moyen Âge les marches désignent des fiefs situés dans des zones frontalières auxquels un souverain attribue une fonction de défense particulière (cf. marche (juridiction) sur fr.wikipedia.org), ce qui a longtemps été le cas de ces territoires en guerre contre Dorne avant ou après la Conquête, et jusqu'à l'intégration de la principauté au royaume des Sept Couronnes.

Références