Spectre

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Créature)
Aller à : navigation, rechercher

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


V.O. : the wights

Les spectres, ou les « créatures », sont les morts-vivants créés « naturellement »[N 1][1][2] par les Autres à partir des créatures vivantes qu'ils ont tuées[3]. La mort peut avoir été causée par le seul froid, mais il faut sans doute que ce soit le froid provoqué par les Autres (voir le cas de Torwynd[4][5]). Remarquables par leurs yeux d'un bleu irréel et leurs mains noires et froides, ces corps animés ne subissent plus les effets de la décomposition et sont capables de subir des dommages importants avant de trouver la mort définitivement[6]. En effet, ni la décapitation, ni la perte de membres ne semble les arrêter, chaque partie séparée étant en mesure d'agir indépendamment du corps principal, jusqu'à sa destruction[7]. Ils n'ont pas besoin de se nourrir et peuvent rester de longues périodes ensevelis sous la neige pour surgir à l'improviste à l'approche d'êtres vivants[7]. Cependant, ils ont une grande sensibilité au feu, qui demeure le moyen le plus efficace pour les abattre[3][6]. Ils compensent leur lenteur et leur manque d'agilité[8] par une force extraordinaire qui les rend à même de décapiter un homme à mains nues[2]. Comme les Autres, ils ne semblent actifs que la nuit, la lumière du jour les rendant à leur état de corps inanimés. Les spectres ne sont plus capables de s'exprimer dans aucun langage connu, et la question de leur éventuelle intelligence demeure incertaine pour l'instant[9]. Ils sont toutefois attirés par le sang et les créatures vivantes, notamment les enfants en bas âge, qu'ils semblent chercher à tuer en priorité[8].

Des spectres issus de cadavres humains, d'ours, de corbeaux[7] et de chevaux sont connus, ces derniers pouvant servir de montures aux Autres[2].

La crainte du retour des Autres et la sensibilité des spectres au feu sont à l'origine de la crémation traditionnelle des morts chez les sauvageons de l'au-delà du Mur[10][11].

Les spectres dans la saga

Dans AGOT

Trois patrouilleurs de la Garde de Nuit, ser Waymar Royce, Will et Gared, sont attaqués par des Autres. Ser Waymar, tué par la lame de l'un d'entre eux, se relève comme spectre et tue Will[1].

Les cadavres de deux autres patrouilleurs, Othor et Jafer Flowers, membres de l'expédition perdue de Benjen Stark, sont retrouvés au-delà du Mur, non loin de Châteaunoir. Ramenés à la forteresse, ils se relèvent la nuit et tuent plusieurs de leurs anciens frères. Othor est détruit par le feu provoqué par Jon Snow alors qu'il allait s'en prendre au lord Commandant Jeor Mormont, et Jafer finit par être « tué » au combat[12].

Dans ASOS

À la bataille du Poing des Premiers Hommes, l'expédition de la Garde de Nuit au-delà du Mur menée par lord Jeor Mormont est écrasée par les hordes spectrales[2].

Icone loupe.png Voir article détaillé : bataille du Poing des Premiers Hommes.

Plusieurs des membres de la Garde de Nuit tués au cours de la bataille ou pendant la retraite (dont Chett, Fauvette, Hake et P’tit Paul), se relèvent quelques temps après sous la forme de spectres, et attaquent Samwell Tarly et Vère dans un village sauvageon abandonné. Ils sont détruits ou repoussés grâce à l'arrivée de Mains-froides[8] (lui-même ayant autrefois été tué par un spectre, et probablement devenu l'un d'entre eux[13]).

Dans ADWD

Le change-peau Varamyr, blessé, et Cirse la piqueuse sont attaqués par des spectres, qui tuent la guerrière, et la font devenir des leurs[14].

Des spectres attaquent le groupe qui escorte Bran Stark devant l'entrée des grottes des enfants de la forêt. Ils sont repoussés par ces derniers, et ne peuvent pénétrer dans les grottes[13], qu'ils assiègent[7].

Afin d'en savoir plus sur les spectres, le lord Commandant Jon Snow fait enfermer deux cadavres de sauvageons dans des cellules de glace de Châteaunoir[15], ce qui provoque la désapprobation de Bowen Marsh et de septon Cellador, qui n'est pas loin d'y voir un sacrilège[16]. Mais ces cadavres, attachés par des chaînes de fer, restent inanimés, et Jon finit par les laisser dans leur cellule condamnée par une tempête de neige[17].

Alors que les rescapés de la bataille du Mur mené par Tormund se trouvent dans la forêt hantée, Torwynd, le fils de Tormund, est tué dans son sommeil par un froid exceptionnel[5], et se relève pendant la nuit sous la forme de spectre. Son père doit alors le détruire et brûler sa dépouille[4].

Notes et références

Notes

  1. Ce processus ne semble faire intervenir aucun rituel particulier de leur part et être une simple conséquence du décès causé par un Autre, ou du moins par sa lame (cf. A Game of Thrones, Chapitre 01, Prélude et A Storm of Swords, Chapitre 19, Samwell).

Références