Joffrey Arryn

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Joffrey Arryn
Identité
V.O. Joffrey Arryn
Statut
Rang noble
chevalier
Titres Chevalier de la Porte Sanglante (124-134)
seigneur de la maison Arryn (135)
sire des Eyrié (135)
Blasons
Lord Joffrey dirigeait la maison Arryn
Sire des Eyrié
Jeyne Arryn Inconnu ►

Joffrey Arryn était un chevalier de la maison Arryn, cousin par alliance au quatrième degré de lady Jeyne Arryn, dame des Eyrié. Ses bons et loyaux services lui valurent d'être désigné héritier par lady Jeyne, ce qui déclencha un conflit de succession, au terme duquel il devint effectivement seigneur de la maison Arryn et sire des Eyrié[1].

Histoire

Ser Joffrey Arryn sert loyalement lady Jeyne Arryn pendant dix ans, en tant que Chevalier de la Porte Sanglante, défendant le Val d'Arryn des attaques des clans des montagnes de la Lune. En l'an 134, lady Jeyne meurt, en désignant ser Joffrey comme héritier, malgré leur lien de parenté éloigné. La succession de Jeyne Arryn est contestée par ser Eldric Arryn et Isembard Arryn, ce qui provoque une guerre ouverte dans le Val.

En l'an 135, le régent Corwyn Corbray tranche en faveur de ser Joffrey Arryn, mais la rébellion ne s'apaise pas. La mort de ser Corwyn Corbray devant Roches-aux-runes relance la guerre. Les Corbray, les Veneur, les Crayne et les Rougefort soutiennent ser Joffrey, qui peut aussi compter sur l'appui de la Main du Roi et des régents du roi des Sept Couronnes Aegon III Targaryen, qui ordonnent aux rebelles de déposer les armes et de se conformer à la décision qu'avait prise ser Corwyn. Deux armées royales sont finalement envoyées en soutien auprès de ser Joffrey. Si celui-ci les accueille avec reconnaissance, leurs premiers faits d'armes sont catastrophiques et ser Joffrey craint de se voir infliger un fardeau supplémentaire. Finalement, sous la conduite de lord Alyn Velaryon et de lord Benjicot Nerbosc, ces armées sont victorieuses et les vassaux du Val finissent par reconnaître lord Joffrey comme leur suzerain.

À la fin du conflit en l'an 136, il accompagne lord Alyn Velaryon avec une bonne partie de ses vassaux, alliés historiques comme anciens ennemis, pour assister au Grand Conseil de 136[1].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.