Alyn Velaryon

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Alyn Velaryon
Identité
V.O. Alyn "Oakenfist" Velaryon
Surnom Poingdechêne[N 1]
Apparence
Yeux violets
Cheveux argentés
Taille petit
Statut
Rang bâtard légitimé
lord
Titres seigneur de la maison Velaryon
sire des Marées
maître de Lamarck
maître des navires
Naissance an 115
Décès an 174 ?[N 2]
Famille
Père Laenor Velaryon[N 3] ?
Corlys Velaryon[N 3] ?
Mère Marilda de Carène
Épouse Baela Targaryen
Enfants Laena Velaryon (134)
Bâtards Jon Waters
Jeyne Waters
Blasons
Alyn faisait partie de la maison Velaryon

Lord Alyn Velaryon, d'abord connu sous le nom d'Alyn de Carène, puis comme Alyn Poingdechêne, est un bâtard légitimé Velaryon de Lamarck, comme son frère aîné Addam[N 3], tous deux natifs du port de Carène[1].

Devenu grand amiral sous le roi Daeron Ier, son cousin[2], il le reste jusqu'au règne d'Aegon IV Targaryen et est surnommé « lord Poingdechêne »[3]. Marié à Baela Targaryen, avec qui il a sûrement perpétué la maison Velaryon, il est l'amant d'Elaena Targaryen, sa cousine et cadette de 35 ans. Ils ont deux bâtards, Jon Waters et Jeyne Waters[4].

Apparence[modifier]

Petit comme sa mère, Alyn, tout comme son frère, présente des cheveux argentés et des yeux violets[5].

Avant la Danse des Dragons[modifier]

Marilda a à peine dix-huit ans quand elle met au monde Alyn. Dès son plus jeune âge, ce dernier écume les chantiers navals de son grand-père maternel, et à partir de huit ans, prend la mer comme mousse. A ses neuf ans et à la mort de son grand-père, il sert sur les navires de sa mère qui a revendu la propriété des chantiers navals pour s'acheter des navires et se lancer dans le commerce. Alyn est alors un garçon vif et aventureux. Si sa mère ne cache pas qu'il est un bâtard, elle refuse cependant de dévoiler l'identité de leur père, jusqu'à la Semaison rouge[5].

Pendant la Danse des dragons[modifier]

En l'an 129, le prince Jacaerys Velaryon offre terres, titres et richesses à n'importe quelle semence de dragon de Peyredragon parvenant à maîtriser un dragon. La mère d'Alyn, Marilda de Carène, dévoile alors que ses deux fils sont les bâtards de ser Laenor Velaryon[5]. Alyn tente donc sa chance et tente de dompter Voleur-de-Moutons sans succès, et doit uniquement la vie à Fumée-des-Mers et à son frère, qui mettent en fuite le dragon mais il est cependant très sérieusement brûlé aux jambes et au dos. Le courage des deux frères pousse lord Corlys Velaryon, appuyé par le prince Jacaerys Velaryon, à demander à la reine leur légitimation ainsi qu'à faire d'Addam son héritier[1]. A la mort de ser Addam, Alyn devient l'héritier présomptif de lord Corlys Velaryon.

Sous le règne d'Aegon III[modifier]

En l'an 132, lord Corlys Velaryon décède. Alyn Velaryon lui succède et tente de récupérer son siège de régent, mais il est donné à lord Unwin Peake, qui devient également Main du Roi. Les deux hommes deviennent rivaux. Alyn Velaryon est envoyé combattre le pirate Racallio Ryndoon dans les Degrés de Pierre. Il y remporte une rapide victoire, gagnant le surnom de Poingdechêne, les honneurs et la gloire.

Lord Alyn est ensuite envoyé par les régents avec une flotte contre lord Dalton Greyjoy, qui refuse de cesser ses raids sur les terres de l'Ouest en dépit de la fin de la Danse des Dragons. Ce trajet périlleux sera considéré comme le premier des six grands voyages effectués par Alyn[N 4].

Un autre voyage maritime mène Alyn Velaryon à Lys, où il libère le prince Viserys contre rançon[N 5][6].

En l'an 138, Alyn Velaryon récupère le cadavre de son frère et le fait enterrer dans ses terres de Lamarck. Sur sa tombe, il fait inscrire la simple épitaphe "Loyal"[7].

Sous le règne de Daeron Ier[modifier]

Lord Alyn Velaryon planifie la conquête de Dorne avec le roi Daeron Ier Targaryen. En l'an 157, il reçoit le commandement de la flotte royale chargée de mener l'attaque sur les côtes méridionales de Dorne. Il rase Bourg-Cabanes, puis fait remonter la flotte sur la Sang-vert. Cette manœuvre coupe la principauté en deux alors qu'elle est déjà assaillie par voie terrestre au niveau de la Passe-du-Prince et aux Osseux[2][8].

En l'an 160, il mène une expédition similaire lors de la rébellion dornienne[9].

Sous le règne d'Aegon IV[modifier]

Le dernier voyage d'Alyn Poingdechêne eut probablement lieu en l'an 174, lors d'une tentative d'Aegon IV Targaryen pour conquérir Dorne[N 2].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Ce surnom est sans doute une référence au personnage de Tolkin, Thorin "Oakenshield" (Écudechêne en français).
  2. 2,0 et 2,1 La date de la disparition de la flotte dans une tempête est connue (cf. chapitre Aegon IV de Game of Thrones - Le Trône de Fer, les origines de la saga), et Elaena Targaryen, son amante, se maria environ un an après la disparition en mer d'Alyn PoingdeChêne (cf. chapitre Baelor I de Game of Thrones - Le Trône de Fer, les origines de la saga).
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Il existe un doute historique concernant la paternité d'Addam et Alyn de Carène, la version officielle désignant ser Laenor Velaryon, alors qu'une version officieuse mais plus cohérente, pointe vers son père, lord Corlys Velaryon (cf. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or).
  4. Lors de ce premier voyage, il rencontre lady Aliandra Martell à Lancehélion (cf. Les origines de la saga, Dorne face aux dragons). Il subsiste une incertitude quant au fait qu'il ait atteint les îles de Fer, car la victoire est remportée par Leo Costayne et Johanna Lannister (cf. Les origines de la saga, Le Kraken Rouge). L'arrêt à Lancehélion au retour des mers du Crépuscule fait peut-être partie du même voyage, mais il n'est pas impossible qu'il soit lié à un autre des six grands voyages.
  5. Ce voyage a probablement lieu en 133 ou en 134, car le fils aîné de Viserys nait à Port-Réal en 135 (cf. Les origines de la saga, Baelor Ier).

Références[modifier]