La Sirène

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


V.O. : the Mermaid

La Sirène était un bordel de luxe, situé près de la porte de la Rivière de Port-Réal. Conçu suivant le modèle des somptueuses maisons de plaisirs de Lys, elle fut ouverte en l'an 134 par le Lysien Roggerio Rogare et demeura en activité pendant deux ans, jusqu'à la chute de la famille Rogare.

Histoire[modifier]

En l'an 134, Roggerio Rogare s'installe à Port-Réal avec une partie de sa famille. Il ouvre une nouvelle maison de plaisirs près de la porte de la Rivière, appelée la Sirène et la remplit de perroquets des îles d'Été, de singes de Sothoryos et d'une centaine de prostitués, tant jeunes hommes que jeunes femmes, toutes origines confondues. D'après les rumeurs, le lieu abriterait même une authentique sirène. Les services des pensionnaires de la Sirène coutent dix fois le prix des autres bordels de la ville, mais le cadre somptueux et les divers merveilles que renferme le lieu attirent tant les riches seigneurs que les plus humbles commerçants. Le bouffon nain Champignon prétend avoir été lui-même un client régulier et rend compte dans son livre du faste et des divers plaisirs du lieu.

Les Rogare profitent du commerce de la Sirène dans leurs intrigues politiques : les plaisirs qui y sont dispensés leur permettent d'acheter des amitiés auprès des Ouestriens. Mais le lieu devient aussi un symbole de leur corruption et les rumeurs vont bon train : en l'an 135, certains racontent ainsi que des cérémonies obscènes se sont tenus à la Sirène pour célébrer la naissance du prince Aegon, fils de Viserys Targaryen et de Larra Rogare.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Printemps lysien.

Dans le courant de l'année 135, la banque Rogare fait faillite à cause des détournements de fonds de Lysandro Rogare et la famille Rogare est ruinée. À Westeros, le lord Commandant de la Garde Royale Marston Waters, deux de ses frères jurés et cinquante gardes font une descente à la Sirène. Les clients - dont Champignon - sont refoulés à l'extérieur et Roggerio Rogare est traîné jusqu'au Donjon Rouge sous la menace de piques et sous les quolibets de la foule.

Après les événements du siège secret et le Grand Conseil de 136, les Rogare sont jugés et condamnés. Roggerio ferme la Sirène et vend le bâtiment et tout le somptueux mobilier. Il s'achète une grande cogue, baptisée La Fille de la Sirène, à bord de laquelle il sillonne le détroit, en commerçant et en vendant dans les ports les services de sa maison de plaisirs flottante[1].

Références[modifier]

  1. Feu et Sang : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.