Bouffon

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Jester, Fool

Un bouffon, appelé aussi plus simplement fou, est une personne dont l'activité consiste à amuser les nobles, grâce à des pitreries, des chansons ou des acrobaties.

Les bouffons sont toujours des hommes, et la plupart du temps, sont sélectionnés pour ce métier à cause d'un retard mental[1] ou d'un défaut physique, comme le fait d'être bossu, obèse ou nain. Cependant, certains fous semblent faire montre d'un grand talent pour brocarder les nobles, comme Lunarion ou encore Beurbosses, ce qui démontre une certaine intelligence. Le bouffon est rattaché à une cour, à une famille de nobles, ou même au roi lui-même, qui possède son fou privé[1]. Il est vêtu d'habits bigarrés et est facilement reconnaissable, souvent avec un couvre-chef ridicule et sonnaillant. Sa proximité avec les membres de la cour et la famille royale fait qu'il est souvent le témoin privilégié de leur vie intime ; c'est notamment le cas du nain Champignon, durant la Danse des Dragons.

Les bouffons dans l'histoire[modifier]

Champignon était un nain qui fut au service de la maison Targaryen comme bouffon, notamment auprès du roi Viserys Ier Targaryen et de ses successeurs : sa fille, la prétendante Rhaenyra Targaryen, son fils, le roi Aegon II, et son petit-fils, le roi Aegon III. Il était considéré comme simple d'esprit par ceux qui le côtoyaient, si bien que peu de gens se méfiaient de lui et de ce qu'il pouvait entendre[2]. Il est mort après Aegon III[3].

Mesurant trois pieds de haut [N 1], Champignon avait une tête énorme et, à l'en croire, un sexe tout aussi proéminent[2]. Il pouvait être cruel ou spirituel, n'hésitant pas à brocarder méchamment tout un chacun, surtout les nobles. Il lui arrivait aussi de se moquer des Sept[3]. Il prétendait que coucher avec une femme après avoir assisté à une exécution capitale lui permettait de se rappeler qu'il était vivant[4].

Sur la fin de sa vie, Champignon aurait dicté ses mémoires à un scribe anonyme. Cette biographie romancée est appelée Le Témoignage de Champignon. Témoin et acteur des événements historiques rapportés dans ces ouvrages, Champignon a tendance à l'exagération, à la vantardise, et à la diffamation. Il se peut qu'il imagine purement et simplement certains faits dont il n'a pas toujours été témoin. Certains de ses souvenirs peuvent aussi être faussés, puisqu'il s'est passé plusieurs années entre le moment où ils se sont produits et le moment où il les fait rédiger. Il se peut aussi qu'il mente au lecteur pour diverses raisons, ou que le scribe qui couche sur le papier son récit fasse des erreurs de compréhension ou de retranscription. Tout cela fait de lui un narrateur non-fiable, dont il ne faut pas prendre tous les récits pour véridiques.

Les bouffons dans la saga[modifier]

Dans AGOT[modifier]

Lunarion, le bouffon du roi Robert Baratheon, amuse les convives du banquet du Tournoi de la Main. Perché sur des échasses, il chante des chansons et brocarde les invités avec pertinence et cruauté, ce qui fait douter Sansa Stark sur sa prétendue niaiserie[1].

Dans ACOK[modifier]

Lors du tournoi donné en l’honneur de l’anniversaire du roi Joffrey Baratheon, ser Dontos Hollard est tellement ivre qu’il se présente sans vêtement en dessous de la ceinture. Il n’arrive même pas à monter sur son cheval. Alors que Joffrey, furieux, veut le faire noyer dans un tonneau, Sansa Stark (confortée par Sandor Clegane) s’interpose en suggérant au roi d’en faire plutôt son bouffon. Séduit par la perspective d'un chevalier-bouffon, Joffrey accepte, ce qui laisse la vie sauve à ser Dontos[5] désormais obligé de chevaucher un cheval de bois[6].

Dans ASOS[modifier]

Le bouffon de la maison Tyrell, Beurbosses, fait partie de la suite de lady Margaery Tyrell, venue à Port-Réal pour y épouser le roi Joffrey Baratheon après la victoire de la Néra. Il amuse les convives lorsque lady Olenna Tyrell presse Sansa Stark, sous couvert d'une invitation à dîner, de lui faire des révélations sur la personnalité du roi Joffrey. Afin d'éviter que les propos de la jeune Stark ne soient rapportés à la reine Cersei Lannister par Varys, lady Olenna enjoint Beurbosses à chanter une version exaltée et tonitruante de la Belle et l'Ours pour couvrir le bruit de leur conversation[7].

Sous prétexte de remercier Sansa pour son intervention auprès du roi, Dontos Hollard cherche à lui permettre de s'évader de Port-Réal

Beurbosses et Lunarion animent le banquet de noces du roi Joffrey Baratheon avec Margaery Tyrell[8].

Dans AFFC[modifier]

Beurbosses s'attache, avec Lunarion, à divertir les convives lors des noces du roi Tommen Baratheon et de Margaery Tyrell[9].

Liste des bouffons connus[modifier]

Icone loupe.png Voir catégorie : Bouffons connus.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Soit un peu plus de 91 cm.

Références[modifier]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 A Game of Thrones, Chapitre 30, Sansa.
  2. 2,0 et 2,1 Feu et Sang : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.
  3. 3,0 et 3,1 Feu et Sang : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.
  4. Feu et Sang : Sous les régents – La guerre, la paix et les foires au bétail.
  5. A Clash of Kings, Chapitre 03, Sansa.
  6. A Clash of Kings, Chapitre 33, Sansa.
  7. A Storm of Swords, Chapitre 07, Sansa.
  8. A Storm of Swords, Chapitre 61, Tyrion.
  9. A Feast for Crows, Chapitre 13, Cersei.