ADWD 44 – Daenerys VII

Forums Le Trône de Fer – la saga littéraire Au fil des pages ADWD 44 – Daenerys VII

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #202544
    Papadoc
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1162

    ADWD 44 – Daenerys VII
    Au fil des pages – liste des sujets

    ◄ ADWD 43, La Prise du Roi
    ADWD 45, Jon IX ►

    Je fais l’ouverture technique,et (re)viendrai poster mon commentaire de ce chapitre, où Dany alterne entre aveuglement et lucidité, dès que possible.

    "C'est d'une simplicité absurde, comme la plupart des énigmes quand on en voit la réponse."

    Hodor! [Casting 2019]

    #202552
    R.Graymarch
    • Barral
    • Posts : 10069

    Daenerys n’arrive pas à dormir car elle doit bientôt se marier et ça ne l’enchante pas du tout

    She had not slept, could not sleep, would not sleep.

    On s’aperçoit qu’elle est en pleine romance avec Daario et c’est raconté de manière… un peu gênante (?). C’est un gros lourdaud qui a des phrases définitives ultra ringardes. Et au fond d’elle-même, Dany sait bien que Daario n’est pas fiable ni vraiment amoureux, mais qu’il est intéressé. On dirait presque Tyrion avec Shae.

    I would give up my crown if he asked it of me, Dany thought … but he had not asked it, and never would. Daario might whisper words of love when the two of them were as one, but she knew it was the dragon queen he loved. If I gave up my crown, he would not want me.

    Daario sait ce qu’il peut se permettre et il en joue beaucoup

    On the day that he returned from his latest sortie, he had tossed the head of a Yunkish lord at her feet and kissed her in the hall for all the world to see, until Barristan Selmy pulled the two of them apart. Ser Grandfather had been so wroth that Dany feared blood might be shed.

    Ce genre de détails….

    Daario found his breeches and pulled them on. He did not trouble himself with smallclothes.

    L’info, c’est qu’il a rapporté des mercenaires dorniens. Et là, ça devient intéressant car on a une petite idée de qui c’est

    The ones who came over from the Windblown. Bred and born in Westeros, most of them, full of tales about Targaryens.

    Daario s’en va, et soupir…

    She took a bite, but the fruit had lost its savor now that Daario was gone.

    Daenerys pense au mariage et à la paix qu’il devrait sécuriser. Mais au fond d’elle…

    It will never be my city. It will never be my home.

    Elle ouvre une séance de doléances et la Grâce verte vient en premier avec une question un peu détournée (et très légitime) que Daenerys évite

    “I would speak to you about the presumption of a certain sellsword captain.”

    She dares say that in open court? Dany felt a blaze of anger. She has courage, I grant that, but if she thinks I am about to suffer another scolding, she could not be more wrong. “The treachery of Brown Ben Plumm has shocked us all,” she said, “but your warning comes too late. And now I know you will want to return to your temple to pray for peace.”

    Ensuite on n’a pas le détail des doléances mais le ratio n’est pas si mauvais on dirait

    There seemed to be no end to the petitioners. For every two she sent off smiling, one left red-eyed or muttering.

    Quand les Dorniens arrivent, elle se sent un lien avec eux

    These are my people. I am their rightful queen.

    On a une longue description et au détour d’une conversation, on apprend que ce sont des chevaliers, ce qui énerve Daario qui pense avoir été joué

    “If it please Your Grace, we are all three knights.”

    Dany glanced at Daario and saw anger flash across his face. He did not know.

    Ils reconnaissent Barristan et ça les « force » à donner leurs vrais noms. Sauf que Quentyn ménage son effet et passe par le parchemin (aveu de ma part, je pensais que Quentyn arrivait après le mariage pas juste avant… Dans un cliché de film romantique, il se serait avancé à la formule « si quelqu’un a quelque chose contre cette union, qu’il s’avance ou se taise à jamais » et hop happy end. Mais on est là pour déconstruire les clichés, sorry Quentyn).

    “They call him frog,” she said, “and we have just learned why. In the Seven Kingdoms there are children’s tales of frogs who turn into enchanted princes when kissed by their true love.” Smiling at the Dornish knights, she switched back to the Common Tongue. “Tell me, Prince Quentyn, are you enchanted?”

    “No, Your Grace.”

    “I feared as much.” Neither enchanted nor enchanting, alas. A pity he’s the prince, and not the one with the wide shoulders and the sandy hair. “You have come for a kiss, however. You mean to marry me. Is that the way of it? The gift you bring me is your own sweet self. Instead of Viserys and your sister, you and I must seal this pact if I want Dorne.”

    “My father hoped that you might find me acceptable.”

    Un rateau pour le monsieur. Pourtant il tente

    “I know of this Dorne,” said Reznak mo Reznak. “Dorne is sand and scorpions, and bleak red mountains baking in the sun.”

    Prince Quentyn answered him. “Dorne is fifty thousand spears and swords, pledged to our queen’s service.”

    /

    Enough,” Daenerys said. “Prince Quentyn has crossed half the world to offer me his gift, I will not have him treated with discourtesy.” She turned to the Dornishmen. “Would that you had come a year ago. I am pledged to wed the noble Hizdahr zo Loraq.”

    Ser Gerris said, “It is not too late—”

    “I will be the judge of that,” Daenerys said.

    Daenerys n’accède pas à sa requête mais refuse les moqueries à son encontre et le traite avec les égards dus à son rang. Daenerys prend conseil et Daario n’en sort pas grandi (il n’était pas bien haut à la base)

    “Three knights,” said Selmy. “Three liars,” Daario said darkly. “They deceived me.”

    “And bought you too, I do not doubt.” He did not trouble to deny it.

    Daario s’en va et se moque du futur mari. Allez, crackpot sur la fleur « dent de lion » vu que Tyrion s’approche ^^

    “Let Hizdahr bring you flowers. He is not one to stoop and pluck a dandelion, true, but he has servants who will be pleased to do it for him. Do I have your leave to go?”

    Daenerys se prépare avec l’aide précieuse de Missandeï. Et elle en profite pour poser des questions à Barristan qui est un peu embarrassé

    Tell me,” Dany said, as the procession turned toward the Temple of the Graces, “if my father and my mother had been free to follow their own hearts, whom would they have wed?”

    “It was long ago. Your Grace would not know them.”

    “You know, though. Tell me.”

    The old knight inclined his head. “The queen your mother was always mindful of her duty.”

    Petit à petit il parle d’un chevalier qui se serait épris de la reine. Puis il sort d’autres confidences mais est sauvé in extremis

    “And my father? Was there some woman he loved better than his queen?”

    Ser Barristan shifted in the saddle. “Not … not loved. Mayhaps wanted is a better word, but … it was only kitchen gossip, the whispers of washer-women and stableboys …”

    “I want to know. I never knew my father. I want to know everything about him. The good and … the rest.”

    “As you command.” The white knight chose his words with care. “Prince Aerys … as a youth, he was taken with a certain lady of Casterly Rock, a cousin of Tywin Lannister. When she and Tywin wed, your father drank too much wine at the wedding feast and was heard to say that it was a great pity that the lord’s right to the first night had been abolished. A drunken jape, no more, but Tywin Lannister was not a man to forget such words, or the … the liberties your father took during the bedding.” His face reddened. “I have said too much, Your Grace. I—”

    La cérémonie va commencer mais tiens il manque la personne qui s’occupait des gens malades. Sans doute une coïncidence :/

    Galazza Galare awaited them outside the temple doors, surrounded by her sisters in white and pink and red, blue and gold and purple. There are fewer than there were. Dany looked for Ezzara and did not see her. Has the bloody flux taken even her? Though the queen had let the Astapori starve outside her walls to keep the bloody flux from spreading, it was spreading nonetheless.

    Puis c’est la cérémonie. Ouf une ellipse car c’était long sinon…

    Four hours later, they emerged again as man and wife, bound together wrist and ankle with chains of yellow gold.

    Chapitre mitigé mais on a enfin la rencontre avec Quentyn et on apprend des trucs sur Aerys. Daario en revanche, joker

    Alors, vive les mariés ? :/

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    MJ par intérim de Les Prétendants d'Harrenhal (2024-), rejoignez-nous
    DOH : #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #202623
    SansaQueenBread
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 212

    Ma foi, ce qui est sûr, c’est que les ennuis s’annoncent pour Dany et Barristan. Entre Daario, les Dorniens, les fils de la Harpie et la Grâce Verte (qui est peut-être la Harpie), la reine et son blanc chevalier ont l’air vraiment perdus en terrain inconnu. Daario me donne un très mauvais pressentiment. Il est bien plus incontrôlable que dans la série où il joue le brun ténébreux de service. Il risque d’avoir une très mauvaise influence sur Dany dans TWOW, s’il survit, bien sûr.

    #202688
    Yfos
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1866

    Un des points qui m’interpellent dans ce chapitre est le fait que Daenerys semble totalement désabusée et ne plus se préoccuper vraiment du sort des habitants de Meereen.

    Elle a refusé de laver les pieds de Hizdhar durant le mariage, signe qu’elle serait devenue sa servante, mais elle paraît résignée à ce que ce soit lui qui dirige la ville maintenant. En effet, quand Daario lui demande si elle tiendra audience, elle répond que

    « Qu’il [Hizdhar] donne audience. C’est son peuple »

    C’est même Daario qui doit lui faire la leçon au sujet de ces audiences ! Par intérêt, pour lui présenter ses nouvelles recrues originaires de Westeros, mais avec de bons arguments. Il répond en effet

    « certains oui ; d’autres sont le tien. Ceux que tu as libérés »

    On apprend également que

    Il y avait si longtemps qu’elle n’avait pas donné audience que la charge d’affaires était presque écrasante

    A-t-elle arrêté lorsqu’elle a accepté de se marier ?

     chaque fois qu’elle en renvoyait deux souriants, il en partait un avec des yeux rougis ou des grommellements

    Un mécontent pour deux satisfaits, c’est un bon ratio comme le signale Graymarch mais elle en est déçue alors que, auparavant, elle l’acceptait.

    Il y a quelques temps, elle refusait absolument de quitter Meereen pour aller à Westeros, pour ne pas abandonner son peuple. Elle refuse toujours mais paraît moins enthousiaste.

    On reparle de la prophétie dans ce chapitre mais Daenerys ne se rappelle plus exactement de ses termes.

    « Que lui avait dit d’autre Quaithe ? La jument pâle et le fils du soleil. Il y avait un lion dans l’affaire, en sus, et un dragon … défie-toi du sénéchal parfumé »

    Avant de se dire

    « Pourquoi faut-il toujours qu’ils s’expriment par énigmes »

    Si en plus elle ne se souvient pas de ce qui est dit …

    J’ai également un problème de chronlogie. Au début, lorsque Daario se réveille, elle lui dit qu’il reste deux nuits, celle-ci et la suivante et ajoute que

    « Demain, je serai une femme mariée »

    et après une journée durant laquelle il ne s’est visiblement rien passé, elle mange, le soir, un cabri.

    On a ensuite une nouvelle journée, celle de l’audience et de la rencontre avec Quentyn Martell, une nouvelle nuit et, seulement après, le mariage. le surlendemain, donc.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.