AGOT 47 – Daenerys V

Forums Le Trône de Fer – la saga littéraire Au fil des pages AGOT 47 – Daenerys V

  • Ce sujet contient 18 réponses, 15 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par PierreKirool, le il y a 1 semaine.
19 sujets de 1 à 19 (sur un total de 19)
  • Auteur
    Messages
  • #140640
    Sans-Visage
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 371

    AGOT 47 – Daenerys V
    Au fil des pages – liste des sujets

    AGOT 46, Eddard XII AGOT 48, Eddard XIII

    Une couronne pour le roi

    Dans ce chapitre, on voit Viserys accéder enfin à son rêve : porter la couronne. Hélas pour lui, cela ne va pas se passer comme il le prévoyait…

    Un pénible rituel

    On assiste à un rituel auquel doit se soumettre Daenerys, et qui peut nous sembler difficile et écœurant. La khaleesi doit en effet ingurgiter le cœur encore saignant d’un étalon…

    Khal Drogo dépose le cœur d’un étalon fraîchement tué par ses sang-coureurs devant Daenerys. Il y a les vieilles reines douairières de Vaes Dothrak, ratatinées et desséchées, qui ne la quittent pas des yeux. Daenerys se répète une fois de plus qu’elle est le sang du dragon. Elle ne doit pas montrer sa peur, elle doit se montrer digne. Elle porte le cœur à sa bouche et mord dedans… Manger intégralement le cœur d’un étalon permet à la mère de mettre au monde en fils en bonne santé, mais pour peu qu’elle se montre trop écœurée et son enfant pourrait naître chétif, monstrueux ou même fille, le comble de l’horreur !

    Cela fait deux mois que Daenerys se prépare. Elle mastique des lichettes de cheval séché, boit des bolées de sang semi-caillé, et n’a pas mangé depuis la veille. Malgré tout, c’est une épreuve terrible et pénible que lui impose la tradition des Dothrakis. Le cœur d’étalon se prête très mal à son ingestion crue et il est difficile de le mastiquer. De plus, le sang jaillit, barbouillant aussi bien le visage de Daenerys que son ventre : elle a en effet l’estomac soulevé. Elle semble en baver pour accomplir ce rituel, que ce serait-il passé si elle ne s’était pas préparée ? Comme l’acier est interdit à Vaes Dothrak, elle est obligée de s’y prendre « bec et ongles<i> »</i>, comme un animal, comme un prédateur qui se repait du sang et des organes internes de sa proie. La pauvre femme soumise à ce rite se fait alors carnivore. En se montrant telle quel, féroce, en ayant les comportements d’un animal carnassier, celle-ci préfigure le caractère futur de son fils à naître. Lequel se devra d’être en effet féroce, rapide et sans peur, attaquant au lieu d’être attaqué. Il devra être le prédateur au sommet de la chaîne alimentaire. Un dragon ?

    Khal Drogo observe attentivement et, bien qu’il demeure impassible, Daenerys comprend qu’il est fier d’elle.

    « Si bien que, vers la fin du festin macabre, elle crut surprendre dans les sombres yeux en amande, amis comment en juger ? le visage du Khal ne trahissait guère ses pensées ni ses sentiments…, une étincelle noire de fierté. »

    L’étalon qui montera le monde

    Enfin l’horrible repas est terminé. Elle l’a fait, elle a mangé le cœur jusqu’au bout, malgré l’écœurement. Daenerys se tourne alors vers les vieilles et déclare la formule répétée en prévision de ce moment.

    « Khalakka dothrae mr’anha ! » proclama-t-elle avec son plus bel accent, un prince chevauche en mon sein ! »

    Là encore, on voit ses efforts à s’adapter à son nouveau peuple, en parlant leur langue.

    C’est alors que les vieilles se mettent à chanter, avant de se taire pour laisser la doyenne faire sa prédiction. Tous attendent, même Khal Drogo est inquiet tant cette prédiction est importante et considérée comme la vérité vraie. L’angoisse est palpable chez tous, qui sont dans l’attente des paroles de la vieille femme. On voit alors quelle importance est accordée au dosh khaleen ; bien que reléguées à Vaes Dothrak, condamnées à s’y dessécher, elles sont tout de même prises au sérieux. Ne serait-ce que pour les prédictions.

    La devineresse finit par ouvrir l’œil et déclare que le futur prince sera un guerrier redoutable, inspirant la peur chez ses ennemis.

    « le prince chevauche, et c’est lui, l’étalon qui montera le monde. »

    Daenerys est alors invitée à donner le nom de son enfant et elle déclare qu’il s’appellera Rhaego. Rhaego, comme Rhaegar, son frère disparu. Un frère pour lequel elle éprouve visiblement un grand respect. Lorsque Drogo lui demande pourquoi ce nom, elle répond :

    « Rhaegar, mon frère, était un farouche guerrier, expliqua-t-elle, soleil étoilé de ma vie. Sa mort précéda ma naissance, et ser Jorah dit qu’il fut le dernier dragon. »

    Par contre, j’avoue que je n’ai pas exactement compris ce que Drogo voulait dire avec « Nom bon, Dan Arès femme, lune de mes jours »… Je sais seulement qu’il estime ce choix de nom bon.

    Je reviens sur l’idée de prédation. Tout comme sa mère a dû se comporter en animal carnassier en mangeant le cœur avec seulement ses propres dents, le futur khalakka se montrera aussi féroce qu’un prédateur, LE Prédateur au sommet de la chaîne alimentaire, celui qui terrorise tous les autres. Ce sera sans conteste un dominant. Voilà un très bon présage pour Khal Drogo qui voit son fils paré de toutes les vertus tandis que Daenerys peut se rassurer : son enfant sera bien un dragon.

    Ils se rendent ensuite au Nombril du Monde, un lac duquel, dit-on, a émergé le premier dothraki. Daenerys y entre, nue, et fait ruisseler l’eau sur elle, comme pour se purifier et renouer avec l’eau originelle. L’eau du lac fait penser au liquide amniotique et à la naissance. Après avoir donné la mort à leur animal fétiche, l’étalon, et avoir incité la future mère à se comporter en prédatrice, les dothrakis célèbrent la naissance à venir. Mort vs naissance. Détruire avant de créer.

    Khal Drogo prend alors Daenerys sous les yeux de tous, mais ne point se cacher pour ces choses intimes fait partie du mode de vie des dothrakis. Sans doute, en faisant ça, veut-il marquer son territoire, indiquer à tous que Daenerys lui appartient et ainsi qu’il est le géniteur de cet étalon qui montera le monde.

    De roi charrié à roi voleur

    Puis c’est le temps du festin dans la grande salle du khal. Daenerys ne voit pas Viserys. Je trouve intéressant qu’elle le cherche parmi « les guerriers à tresse encore plus courte que leur virilité »… Mais nulle trace de son frère. Elle fait alors mander ser Jorah et celui-ci lui apprend que Viserys s’est rendu au marché de l’Ouest pour trouver du vin. Et recruter des spadassins.

    Daenerys s’inquiète alors pour son frère : et si ces hommes le trahissaient pour toucher une récompense accordée par l’Usurpateur ? Lorsque Jorah lui rappelle que porter les armes et faire couler le sang humain est strictement interdit à Vaes Dothrak, elle objecte :

    « On n’en meurt pas moins. […] Certains négociants se font escorter d’eunuques colossaux qui étranglent en un tourdemain les voleurs avec quelques brins de soie. »

    La khaleesi compare donc son frère, le dernier Dragon selon lui, à un vulgaire voleur… De même qu’elle met le doigt sur un détail qui a son importance : s’il est tabou de faire couler le sang humain, la mort reste tout à fait possible.

    C’est alors que Mormont lui apprend un fait qui va l’estomaquer. Viserys a cherché à voler les œufs de dragon. Pourquoi ? Tout simplement pour leur valeur marchande. En leur possession, Viserys pourrait payer tous les hommes qu’il veut pour son armée.

    Si les œufs sont très précieux aux yeux de Daenerys, elle n’en avait cependant pas soupçonné la valeur pécuniaire. Elle semble alors prête à céder les œufs à Viserys qui est, ainsi qu’elle le dit à Jorah, tout ce qu’il lui reste de sa famille. Mais Mormont lui rappelle qu’elle est Khaleesi et qu’elle appartient désormais aux Dothrakis. Elle a une nouvelle nation et porte l’étalon qui montera le monde. Il lui explique alors :

    « L’étalon en question est le “khal des khals” annoncé depuis des siècles et des siècles par les prophéties. Réunis sous son sceptre en un seul khalasar, les Dothrakis chevaucheront, à ce qu’elles prétendent, jusqu’aux confins du monde, et tous les peuples seront son troupeau. »

    Si Robert Baratheon avait vent de cette prophétie, nul doute que cela le conforterait encore plus dans son idée de faire tuer Daenerys et son enfant à naître ! Même s’il n’accorde sans doute aucun crédit aux croyances des dothrakis, il pourrait se servir de cela pour confirmer que la Targaryenne est bel et bien une menace.

    Une couronne d’or pour le roi

    C’est alors qu’apparaît enfin Viserys, toujours habillé de ses vêtements maculés, les cheveux hirsutes et crasseux… Ayant refusé le présent de sa sœur, une splendide tenue dothrak, il n’apparaît guère à son avantage, bien au contraire. Elle qui avait voulu qu’il puisse apparaître tel le roi légitime des sept couronne, voilà qu’il ne ressemble plus qu’à un mendiant. Mais ce n’est pas le pire. Non, le pire, c’est qu’il est soûl. Et surtout qu’il porte une rapière à sa ceinture… Devant cette provocation, ce mépris de leur coutume, les dothrakis sont furieux. Cependant, nul n’essaye pour l’instant d’arrêter ce fou.

    Daenerys, affolée, supplie Jorah de l’arrêter, de le conduire à elle : il aura même les œufs de dragon s’il le désire. Viserys repousse Mormont et s’apprête à aller s’asseoir près des khals. Mais Khal Drogo ordonne alors qu’on le place là où « croupissait la lie de la lie », ceux qui ne peuvent combattre, ceux qui sont un fardeau, les faibles. Drogo rappelle alors le sobriquet dont a été affublé Viserys : Khal Rhaggat, le roi charrié.

    Devant l’hilarité générale, Viserys semble enfin avoir compris qu’on se payait sa tête. Lui et Jorah en viennent aux mains, mais Mormont a facilement le dessus et envoie le prince à terre. Qui dégaine.

    Furieuse et indignée, la foule l’invective, mais tout à son ivresse et à son idée fixe d’obtenir son dû, Viserys ne s’en soucie pas. Daenerys, elle, est paniquée. Elle sait très bien ce qui attend son frère, elle le sait ! Elle l’implore de s’asseoir avec elle, de jeter son épée, de se calmer… Il veut les œufs ? Il les aura, pourvu qu’il se débarrasse de son arme !

    Mais Viserys entend bien obtenir ce qu’on lui doit. Sûr de son impunité grâce à la règle qui veut que nul sang humain ne soit versé en ces lieux, il va jusqu’à menacer sa sœur et son enfant. Il semble prêt à emmener Daenerys, après lui avoir ouvert le ventre pour laisser le « bâtard » à Drogo.

    Daenerys regarde alors cet homme, qu’elle avait tenu pour son frère et qui est devenu un étranger et le voit pleurer et rire simultanément, preuve de sa confusion… de sa folie ?

    Quelque chose se brise en Daenerys, sans doute les toutes dernières traces de respect et d’affection qu’elle vouait encore, malgré tout, à celui qu’elle considérait comme l’héritier. Il a menacé son fils, il n’est plus qu’un étranger.

    Khal Drogo déclare alors quelque chose et Daenerys traduit à l’intention de Viserys :

    « Il te promet une couronne d’or dont la magnificence fera frémir quiconque la contemplera .»

    Un grand froid s’empare alors d’elle. A-t-elle deviné que qui attend son frère ? En tout cas, elle le sait condamné.

    Lorsque les sang-coureurs le maintiennent, Viserys, décidément, ne comprend toujours pas. Il continue de crier qu’il est le Dragon, qu’il va être couronné… Divagations d’un fou qui s’accroche à son idée fixe, à sa folie.

    Enfin, en voyant Khal Drogo faire fondre les médaillons de sa ceinture dans un chaudron, Viserys comprend. Il redevient alors un enfant terrifié, implorant, suppliant sa petite sœur de venir à son aide.

    « Et, soudain, s’éleva le hurlement suraigu, bestial qu’arrache au lâche le face-à-face avec sa propre mort. »

    Seulement les sang-coureurs le tiennent bien, il ne peut s’échapper. Lorsque Jorah lui recommande de détourner la tête, Daenerys refuse. Elle regarde. Regarde Khal Drogo soulever le chaudron et en renverser le contenu brûlant sur Viserys.

    « Couronne voici ! Couronne pour roi-carriole ! »

    Conclusion : le « Dragon » est mort, vive le Dragon !

    C’est ainsi que Drogo met fin aux espérances de l’héritier du Trône de fer, en le tuant sans pour autant verser la moindre goutte de sang… Le Khal a accédé au désir de Viserys et a du même coup anéanti son rêve. Faites attention à ce que vous souhaitez… Daenerys observe la scène avec un étrange détachement. L’agonie atroce de Viserys la laisse froide. Alors que Viserys est brûlé vif, elle se montre glaciale : ces brûlures ne la touchent pas plus que ne la touchera le feu, bien plus tard… Son frère n’est plus qu’un étranger pour elle. N’a-t-il pas menacé son enfant ? Jusqu’à présent, elle lui trouvait des excuses, mais sa dernière violence, s’en prendre à son fils, a redéfini les priorités pour elle. Je pense aussi qu’en se désolidarisant de son frère, en le reniant ainsi, elle choisit son camp : sa nouvelle nation, les dothrakis. Ainsi que l’avait dit Jorah, ils sont son peuple désormais. Pour survivre, elle doit abandonner celui qui n’est plus qu’un fardeau pour elle et se ranger aux côtés des dothrakis. Elle laisse tomber celui qui la tirait vers le bas et, ce faisant, elle prend son envol, comme un dragon qui serait libéré de ses chaînes. Elle s’émancipe et devient, en quelque sorte, adulte.

    De plus, Drogo a brûlé mortellement Viserys, il a brûlé le dragon. Or les dragons provoquent le feu, il est leur élément. Voir cela achève de désolidariser Daenerys de celui qu’elle appelait son frère.

    « Il n’était pas le dragon, songea Daenerys avec un bizarre détachement. Le feu ne tue pas un dragon. »

    Elle s’est tellement répété qu’elle était le sang du dragon qu’elle se conduit de façon aussi féroce que ces animaux. Ce qui l’a aidée à survivre jadis devient à présent sa façon d’être. Elle a été bercée depuis sa naissance par la terrible légende de ces créatures fabuleuses, ayant appris à craindre leur colère. Voir son frère qui la menaçait de son ire se faire gémissant et suppliant devant la mort, a achevé de briser cette peur qu’elle avait de lui. Un dragon ne supplie pas devant la mort : la mort, c’est lui qui la donne. C’est un prédateur. On en revient au sommet de la chaîne alimentaire ; au cours de son rituel, Daenerys est devenue ce prédateur tandis qu’au moment de son trépas, son frère se trouve relégué au rang de proie.

    Le Dragon Viserys, qui au fond n’était guère plus qu’un serpent, a vécu.

    Désormais le Dragon, c’est Daenerys.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 mois et 1 semaine par Sans-Visage.
    #140665
    dracaufeux
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 107

    Les Prêtresses Dothrakis ne font-elles pas la même prophétie à toutes les khaleesi enceintes qui réussissent ce rite depuis des siècles ? A force cette croyance doit perdre de l’effectivité. D’autant plus que les dothrakis ont un peu en horreur la magie et les gens qui la pratiquent, c’est étonnant qu’ils accordent autant d’importance à cette prophétie et aux « sorcières » qui l’annoncent, même si ce sont les veuves des Khals décédés rien nous indique qu’elles disposent d’un pouvoir de prémonition.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par R.Graymarch.
    #140676
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3821

    Les Prêtresses Dothrakis ne font-elles pas la même prophétie à toutes les khaleesi enceintes qui réussissent ce rite depuis des siècles

    C’est ce que la série aimerait nous faire croire. Dans les bouquins, rien ne l’indique.

    Perso, je trouve ça très douteux que le rituel du Dosh Khaleen aboutisse invariablement à la même prophétie pour toutes les Khaleesi : c’est un événement public, auquel assiste même d’autres Khals et leurs khalassar. Comme tu le dis toi-même, si les prophéties du Dosh Khaleen ne sont pas viables ou qu’elles se répètent trop, elles n’ont aucun intérêt et personne n’y croirait plus, ça ne devient plus qu’une flatterie pour le khal, vide de sens, puisque tous reçoivent la même prophétie. Qu’elles aient de vrais dons de voyance ou qu’il ne s’agisse que de subterfuge, j’espère que les prêtresses et leurs rituels sont un peu plus subtils que ça quand même.

    La prophétie qui est faite à Daenerys me semble être unique, très ancienne et très spécifique (d’autant que Drogo a l’air d’y croire et de la prendre au sérieux, ce qu’il ne ferait pas s’il s’agissait d’une formule rituel de flatterie). Cette prophétie trouve une réalisation, mais comme toujours chez Martin, c’est une réalisation tordue : en voyant le futur, les prêtresses voient l’étalon-qui-montera-le-monde et pensent qu’il s’agit de l’enfant de Daenerys … mais au final, ce n’est pas ce fils qu’elle porte qui va naître, juste des dragons. Les dragons sont non-seulement des montures, mais aussi des armes qui permettent de conquérir. Peut-on rêver meilleur étalon pour monter le monde ?

    Accessoirement, les prêtresses évoquent aussi le titre « Khal des khals » qui rappelle franchement le titre de « roi des rois » , qui est notamment attribué à Jésus Christ. Martin continue à approfondir la thématique (anté)christique de Daenerys. ^^

    D’autant plus que les dothrakis ont un peu en horreur la magie et les gens qui la pratique, c’est étonnant qu’ils accordent autant d’importance à cette prophétie et aux « sorcières » qui l’annoncent, même si ce sont les veuves des Khals décédés rien nous indiquent qu’elles disposent d’un pouvoir de prémonition.

    Pas exactement : les Dothraki détestent les Maegi et leurs pratiques. Ca ne signifie pas qu’ils font un amalgame de toute forme de surnaturelle, et qu’il rejette tout. Juste qu’il y a certaines pratiques qu’ils acceptent et tolèrent, celles qu’ils utilisent eux-mêmes (la divination du Dosh Khaleen, par exemple) et d’autres qu’ils ne comprennent pas, sur lesquelles ils conçoivent mille rumeurs et qui sont taboues pour eux. Le reste du monde connu réagit assez semblablement à la magie.

    D’ailleurs, les reproches des Dothraki aux maegi n’incluent pas la divination : « Créatures abjectes, sans âme et maléficieuses, les maegis passaient pour forniquer avec les démons, pratiquer la plus noire des sorcelleries, se glisser près des hommes au plus fort de la nuit pour leur pomper à mort l’énergie vitale. » (ce qui ne veut pas dire qu’elles ne savent pas en faire, cf. Maggy la Grenouille.)

    Par contre, j’avoue que je n’ai pas exactement compris ce que Drogo voulait dire avec « Nom bon, Dan Arès femme, lune de mes jours »… Je sais seulement qu’il estime ce choix de nom bon.

    En vo : « Is good name, Dan Ares wife, moon of my life »
    Je pense qu’il essaie de prononcer son nom, mais sans y parvenir parfaitement, ce qui donne « Dan Arès » au lieu de Daenerys. Et il ne maîtrise pas bien la grammaire française anglaise ouestrienne, donc il place un « femme » un peu au hasard, au lieu de dire « ma femme »

    (note : tiens ! D’ailleurs, c’est la première fois que Drogo l’appelle « Lune de mes jours » .)

    #140699
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 7193

    Un nouveau début In media res qui ouvre bien l’appétit 😀 Alors non en fait, c’est super dégueu. Et je ne trouve pas que Daenerys fait l’effort de parler la langue dothrak par générosité ou grandeur d’âme ou autre. C’est aussi une stratégie de survie.

    Evidemment, on entre dans le cliché de la jeune personne (ici une femme) déshéritée mais promise à un grand destin via une prophétie. Un poncif de beaucoup d’histoires. On verra à la fin d’AGOT qu’on va un peu s’éloigner du cliché.

    Joli malaise quand Daenerys regarde les anciennes reines et se dit qu’elle risque de finir comme elles et ça ne lui fait pas du tout envie (tu m’étonnes). Je ne reviens pas sur le lac et la suite. En revanche, je n’avais pas compris que « Dan Ares », c’était Daenerys dit par Drogo ^^

    Ensuite, c’est le repas (blood-pie…) , on voit encore l’importance de Jorah car c’est lui qui lui parle de la prophétie de l’étalon qui montera le monde et de la valeur des oeufs de dragon.

    Puis Viserys se condamne car c’est un idiot (ça fond vite l’or quand même^^ : 1064°C comme point de fusion, sacrés braseros !! Enfin Drogo arrivait à mettre de l’or dans ses moustaches, c’était déjà balaise). Qui a pitié pour Viserys ? Moi, pas trop, j’avoue. Il a eu plein de signaux, de secondes chances, il s’est cru au-dessus de tout ça. Alors certes sa mort est cruelle et douloureuse mais il n’a rien fait pour l’empêcher, bien au contraire (alors que Daenerys et Jorah ont encore tenté quasi jusqu’à la fin). C’est Willem Darry qui lui a monté le melon comme ça sur le fait que c’était lui le dragon légitime etc ?? Bref, so long, Viserys, on ne te regrettera pas vraiment. Et c’est le cas aussi pour Jorah et Daenerys

    He is my brother… and my true king.”

    “He is your brother,” Ser Jorah acknowledged.

     

    From the lurch in his step, she could tell at once that Viserys had found his wine… and something that passed for courage.

    “What did he say?” the man who had been her brother asked her, flinching. (…) And upended the pot over the head of the man who had been her brother.

    He was no dragon, Dany thought, curiously calm. Fire cannot kill a dragon.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #140701
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3821

    Qui a pitié pour Viserys ? Moi, pas trop, j’avoue.

    Moi, un peu, j’avoue. ^^
    Mais plus pour sa vie que pour sa mort.

    C’est Willem Darry qui lui a monté le melon comme ça sur le fait que c’était lui le dragon légitime etc ??

    C’est possible que Darry y ait participé, en même temps que beaucoup d’autres … Il faut aussi dire qu’Aerys II avait déjà un poil pourri son fils pendant les quelques premières années qu’il auront vécu l’un près de l’autre. Mais bon, le pire a dû être la pression inhérente à son statut : un Targaryen est un dragon, un Targaryen est un conquérant … et le devoir de tout héritier exilé d’une lignée déchue est de récupérer ce que sa famille a perdu, ce dont on l’a privé. Viserys est un gosse, seul au monde, avec une mission qui le dépasse complètement et trop peu de moyens (physiques, intellectuels, caractériels, pécuniaires ou politiques) pour l’accomplir.

    Bref, so long, Viserys, on ne te regrettera pas vraiment. Et c’est le cas aussi pour Jorah et Daenerys

    Pour l’heure … ^^

    #140717
    Yfos
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 483

    Manger intégralement le cœur d’un étalon permet à la mère de mettre au monde en fils en bonne santé, mais pour peu qu’elle se montre trop écœurée et son enfant pourrait naître chétif, monstrueux ou même fille, le comble de l’horreur !

    Je ne suis pas parvenue à déterminer si toutes les khaleesi se soumettaient à ce rite pour tous leurs enfants ou si les khals décidaient parfois d’y soumettre leur épouse enceinte. Dans le chapitre précédent, Mormont dit que Drogo doit présenter Daenerys au dosh khaleen. Simplement parce que c’est sa femme, donc destinée à en faire partie, ou pour la prédiction sur l’enfant à naître? C’est visiblement prendre un risque puisque Drogo est fier de la réussite de Daenerys: elle n’était peut-être pas certaine à ses yeux.

    Sans-Visage wrote: Par contre, j’avoue que je n’ai pas exactement compris ce que Drogo voulait dire avec « Nom bon, Dan Arès femme, lune de mes jours »… Je sais seulement qu’il estime ce choix de nom bon.

    En vo : « Is good name, Dan Ares wife, moon of my life » Je pense qu’il essaie de prononcer son nom, mais sans y parvenir parfaitement, ce qui donne « Dan Arès » au lieu de Daenerys.

    Je n’avais pas compris non plus. Du coup il transforme son prénom en une référence au dieu de la guerre grec …

    urieuse et indignée, la foule l’invective, mais tout à son ivresse et à son idée fixe d’obtenir son dû, Viserys ne s’en soucie pas.

    L’ivresse ne doit pas aider mais Viserys était à jeun lorsqu’il a décidé de garder son épée alors que en arrivant

    chaque cavalier remettait son arakh et ses autres armes.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par Yfos.
    #140731
    Sans-Visage
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 371

    En vo : « Is good name, Dan Ares wife, moon of my life » Je pense qu’il essaie de prononcer son nom, mais sans y parvenir parfaitement, ce qui donne « Dan Arès » au lieu de Daenerys. Et il ne maîtrise pas bien la grammaire française anglaise ouestrienne, donc il place un « femme » un peu au hasard, au lieu de dire « ma femme »

    Merci pour cette explication, Eridan.

    #140737
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 7193

    Au passage, l’expression « roi charrié » est une traduction super subtile de la part de Sola. J’hésite pas à râler quand des trucs ne vont pas (morgenstern par exemple), mais je le dis aussi quand c’est bien trouvé

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #140739
    Obsidienne
    • Pas Trouillard
    • Posts : 680

    Je ne suis pas parvenue à déterminer si toutes les khaleesi se soumettaient à ce rite pour tous leurs enfants ou si les khals décidaient parfois d’y soumettre leur épouse enceinte. Dans le chapitre précédent, Mormont dit que Drogo doit présenter Daenerys au dosh khaleen. Simplement parce que c’est sa femme, donc destinée à en faire partie, ou pour la prédiction sur l’enfant à naître? C’est visiblement prendre un risque puisque Drogo est fier de la réussite de Daenerys: elle n’était peut-être pas certaine à ses yeux.

    On peut logiquement supposer que toutes les khaleesis sont présentées . Pour le  » test de grossesse » pas sûr que toutes y passent …
    Je ne me souviens pas qu’on sache les motivations de Drogo en épousant Daenerys : pas la gloire de participer à la reconquête du trône par Viserys, à l’évidence…La vanité d’épouser une princesse ? Des tractations inconnues avec Illyrio ? Simplement la beauté de Daenerys ?
    Quoi qu’il en soit, elle va le conquérir tout d’abord en se montrant d’emblée excellent cavalière de son Argentée cadeau de noces puis en s’adaptant parfaitement au mode de vie dothrak . La réussite à l’épreuve du cœur est peut-être là afin que Drogo achève d’avoir une totale confiance en son épouse, même si la prédiction n’avait pas dit qu’elle portait « L’Etalon qui montera le Monde ».
    Si Daenerys n’était pas parvenue à consommer le coeur, il l’aurait probablement répudiée et se serait, du coup, débarrassé également de Viserys-le-lourd .

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par R.Graymarch.

    "Vé ! " (Frédéric Mistral, 1830-1914)
    " Ouinshinshoin, ouinshinshishoin " ( Donald Duck, 1934)

    #140741
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 7193

    Je ne me souviens pas qu’on sache les motivations de Drogo en épousant Daenerys : pas la gloire de participer à la reconquête du trône par Viserys, à l’évidence…La vanité d’épouser une princesse ? Des tractations inconnues avec Illyrio ? Simplement la beauté de Daenerys ?

    Il a été souvent écrit que Drogo est très vieux pour un premier mariage (30 ans !). Il a probablement beaucoup d’ambition (ou de vanité comme tu dis) pour avoir attendu/cherché une épouse à sa mesure (d’un point de vue statut social et pedigree)

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par R.Graymarch.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #140754
    Samyriana
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 374

    Il a été souvent écrit que Drogo est très vieux pour un premier mariage (30 ans !). Il a probablement beaucoup d’ambition (ou de vanité comme tu dis) pour avoir attendu/cherché une épouse à sa mesure (d’un point de vue statut social et pedigree)

    Si Daenerys n’était pas parvenue à consommer le coeur, il l’aurait probablement répudiée et se serait, du coup, débarrassé également de Viserys-le-lourd .

    On peut aussi imaginer qu’il aurait pris une autre épouse, comme cela semble être possible puisque dans le même chapitre on nous parle de « Khal Jommo et ses femmes ». En tout cas, à n’en pas douter, le statut de Daenerys et le respect que lui témoigne Drogo en auraient pris un coup…

    "Des chefs de guerre, y en a de toutes sortes. Mais une fois de temps en temps, il en sort un, exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, y en a presque jamais. Et tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles."

    #140758
    John Lon Bickel
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 206

    La réussite à l’épreuve du cœur est peut-être là afin que Drogo achève d’avoir une totale confiance en son épouse, même si la prédiction n’avait pas dit qu’elle portait « L’Etalon qui montera le Monde ».

    Je pense que cette cérémonie est effectivement une nouvelle étape de l’assimilation de Daenerys à la culture des Dothrakis. La dernière, peut-être : jusqu’au bûcher de Drogo, Daenerys n’est pas encore vue comme la souveraine régnante, mais on ne la voit définitivement plus comme une étrangère. Soit dit en passant, l’un des très rares passages où GRRM supplante le personnage pov pour faire de l’humour, j’avais assez apprécié.

    Sur les risques pris par Drogo, à mon avis ils étaient limités. Que la future mère avale ou non le cœur en entier, il y a une chance sur deux pour que ce soit une fille quand même. Je serais étonné que dans un cas pareil, la coutume soit de considérer que le garçon a été échangé par la fée maléfique. Si une princesse était née, cela aurait été la solution classique : festivités réduites et tout le monde attend le prochain bébé.

    #140780
    Liloo75
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1374

    Merci Sans-visage pour cette belle analyse du chapitre de Daenerys.

    J’ai noté l’influence grandissante de ser Jorah auprès de Daenerys. Dans le chapitre précédent, il lui avait dit ouvertement qu’il ne pensait pas Viserys capable de conquérir les 7 couronnes, même avec une horde de Dothrakis à ses côtés. Cette fois-ci, il joue l’espion pour Daenerys. Il lui révèle qu’il a vu son frère sur le marché cherchant du vin, mais plus grave, il lui dit que Viserys a tenté de voler les oeufs de dragons. Il renseigne également la jeune femme sur leur valeur marchande. Et lorsqu’elle lui avoue qu’elle est prête à offrir ses oeufs à Viserys, car il est sa seule famille, Jorah enfonce le clou. Non, Viserys n’est pas son seul parent, désormais elle a une nouvelle famille, un nouveau peuple, les Dothrakis.

    Il lui explique également la signification de khal des khals. Jorah se veut père / frère protecteur envers Daenerys. Il veut occuper une place majeure dans la vie de la khaleesi. Il cherche sans doute à la séduire et à l’influencer.

    Ses paroles ont le temps de faire leur chemin dans l’esprit de Daenerys. Car à la fin, après que Viserys l’a menacée ainsi que son enfant à naître, Daenerys le voit comme un étranger, qui fut son frère autrefois.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par R.Graymarch.

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #140793
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2009

    Accessoirement, les prêtresses évoquent aussi le titre « Khal des khals » qui rappelle franchement

    qui moi me rappelle franchement khan des khans (soit khagan comme dans Tchingis Khagan aka Gengis Khan). Je sais pas pourquoi, je vois plus Drogo en Genghis l’unificateur des tribus mongoles se taillant un empire qu’en charpentier divin pacifiste (roi des rois existe dans plein de cultures depuis très longtemps).

     

    #141125
    Yoda Bor
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 433

    Ça fait deux mois qu’ils squattent à Vaes Dothrak avec leur salle des fêtes géante (5000 personnes sous leur chapiteau, si tous les khals ont la même tente, y a besoin  d’espace) ou bien Daenerys avait déjà commencé son entraînement au sang avant d’y arriver ?

    #143480
    Yunyuns
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1534

    TeamRelectureEnRetard au rapport ^^.

    Tout d’abord merci à tous pour vos analyses et partages (y compris dans les topics que je ne commente pas – parce que je n’ai rien d’intéressant à dire ^^).

    Pour les quelques interrogations portées ici : je ne pense pas que la prophétie de l’étalon qui montera le monde soit quelque chose répété à chaque Khal, Martin insiste bien sur le fait que tous les Dothraki autour de Daenerys n’aient que cette phrase aux lèvres à la suite de la cérémonie, ce qui ne serait pas le cas si c’était quelque chose de commun ; je ne pense pas que Daenerys s’entraîne à manger le cœur de cheval depuis deux mois, elle a juste l’estomac plus difficile depuis deux mois.

    Sinon, des extraits qui m’ont marqués :

    “I named him Rhaego.”
    “A name to make the Usurper’s blood run cold.”

    Marrant quand on constate que le roi meurt (ou presque) dans le chapitre suivant ^^.

    huge men who strangle thieves with wisps of silk. That way no blood is shed and the gods are not angered

    Ayant lu plusieurs tomes de la Compagnie Noire, cela m’a énormément fait penser aux Étrangleurs. Clin d’œil volontaire de George ou pas du tout, difficile à dire.

    And upended the pot over the head of the man who had been her brother.
    The sound Viserys Targaryen made when that hideous iron helmet covered his face was like nothing human.

    J’avais en tête le fait que Drogo versait l’or sur la tête de Viserys, mais en fait selon les mots de Martin il ne s’embête pas autant : il pose le « pot » en fer avec l’or dedans directement à l’envers sur la tête de Viserys.

    J’aime aussi beaucoup les répétitions nombreuses et appuyées de « the man who had been her brother » dès que Daenerys comprend qu’il n’y a plus aucun espoir pour son frère.

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #145580
    darkdoudou
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 389

    1064°C comme point de fusion, sacrés braseros !! Enfin Drogo arrivait à mettre de l’or dans ses moustaches, c’était déjà balaise).

    ouf je suis rassuré, je n’ai pas été le seul choqué à la relecture de la scène : on prend une marmite, on jette le ragoût qui était dedans, et hop en quelques minutes l’or est fondu! C’est beau pour le symbole, mais pas du tout réaliste ; j’aimerais bien voir la cuisine et les chaudrons (en fonte?), le charbon utilisé pour le feu. Et le comble, c’est bien Drogo qui prend la marmite presque sans précautions, avec des mitaines d’équitation (!), et hop le couronnement. A croire qu’il n’y a pas que les Targaryen qui ne se brûlent pas.

    #145586
    Emmalaure
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 776

    ouf je suis rassuré, je n’ai pas été le seul choqué à la relecture de la scène

    J’avoue, ça m’a choquée dès la première lecture

    Mais comme j’ai vu une référence à la mort de Crassus et que ça me parlait, j’ai fermé les yeux ^^. Il y a plein d’autres fois où j’ai fermé les yeux sur le faux réalisme, d’ailleurs, si on veut aller par là !

    #145640
    PierreKirool
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 31

    Effectivement, vous avez raison, certaines scènes, surtout dans ce tome de mémoire, sont très « visuelles » plus que réalistes.
    Sans doute un léger travers de scénariste pour la TV que Martin a gardé ^^

19 sujets de 1 à 19 (sur un total de 19)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.