[Auteur] Philippe Ébly

  • Ce sujet contient 62 réponses, 5 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Lapin rouge, le il y a 1 semaine et 2 jours.
3 sujets de 61 à 63 (sur un total de 63)
  • Auteur
    Messages
  • #165252
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2272

    Marrant, j’ai pas d’assez bons souvenirs de ce livre pour juger réellement, mais à vous lire j’ai l’impression que l’on est ici dans une vision du robot androïde qui est quasi inexistante aujourd’hui, en fait: l’androïde qui est « juste » un tas de boulon qui ressemble à un humain, mais qui ne pose (et ne se pose) aucune question d’ordre morale, qui ne prévoit pas de les exterminer, qui ne se prend pas pour un humain, qui n’imagine même pas avoir une conscience ou un libre arbitre, qui ne réfléchit pas sa position dans le monde et sa sposition vis-à-vis de l’humain.

    Je sais pas si je suis clair, mais en gros, on est sur un livre ou le simple fait d’avoir un robot humanoïde, c’est en soit un ressort scénaristique suffisant, c’est ça? Pas besoin de le robot soit complexe et ouvre sur des questions, sa seule existence est créatrice de sens of wonder et d’intrigue?

    Marrant, du coup, de voir comment les choses ont évoluées.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #165256
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8261
    On envisage la menace physique au vu de la masse et de la rapidité des spécimens, mais c’est à peu près tout. La question de leur conscience, de leur indépendance ne se pose pas vraiment (alors que ce serait lié, s’ils se rebellaient). Cela dit à l’époque, à part les robots menaçants, on n’a pas vraiment « conscience » de ça. En littérature un peu chez Asimov mais sinon dans les oeuvres grand public… y a qu’à regarder la prélogie Star Wars (il n’y a que 20 ans) où on a des robots avec une forme avancée de conscience qui sont des esclaves des êtres vivants sans que ça ne choque vraiment grand monde (ni personnages, ni spectateurs). Je crois qu’on a beaucoup évolué là dessus, aussi car les limites entre « robot » et « humain » sont devenues moins binaires, et que la technologie a pas mal changé les choses dans notre rapport à ces limites.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #165260
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2995

    Serge montre parfois de la crainte en se disant que, s’il voulait, Haum pourrait être dangereux. Et, avec son éternel sourire poli, l’androïde est parfois inquiétant. Mais on a l’impression au final que ce n’est qu’une belle machine, sans conscience ni sentiment.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
3 sujets de 61 à 63 (sur un total de 63)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.