[Autrice] Morgan of Glencoe

  • Ce sujet contient 9 réponses, 4 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Nymphadora, le il y a 6 mois et 2 semaines.
10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #186329
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 8204

    Un nouveau topic pour notamment papoter de la saga La dernière Geste, de Morgan of Glencoe, dont le premier chant, Dans l’ombre de Paris, a fait l’objet de la dernière émission des Manuscrits de Mestre Aemon avec @jon @namande et @wylla :

    ~~ Always ~~

    #186340
    Jon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 526

    Du coup je remets ici ce que je disais dans les Dernières lectures (et qui correspond globalement à ce que je dis dans la vidéo :p ) :
    Une bonne surprise ! L’univers est extrêmement riche et foisonnant, mêlant diverses influences : Japon féodal, France du XVIIIe, bardes celtiques, train steampunk, abri post-apo, fées élémentaires… On pourrait craindre une surdose, et si elle affleure occasionnellement, le mélange est globalement réussi. Les différentes thématiques se mêlent, tout en gardant chacune une consistance, ce ne sont pas juste des façades ; chaque « monde » a ses personnages développés et intéressants (même si parfois un peu trop parfaits). J’ai personnellement regretté le manque d’explication sur les raisons de l’uchronie, et des précisions sur les différences techniques entre notre univers et celui de l’oeuvre, mais sur les autres domaines (comme la « magie » au sens large), le mystère est plutôt bien équilibré, piquant notre curiosité en nous donnant quelques éléments de réponse ouvrant de nouvelles questions. Le style est globalement maîtrisé (quelques glissements de focalisation occasionnels, mais rien de bien grave, je suis juste maniaque :D), et certaines images et métaphores sont très poétiques. Léger bémol sur l’utilisation parfois forcée des langues étrangères – l’équilibre entre immersion et émersion est subtil à trouver, et dépend probablement des sensibilités.
    L’intrigue, enfin, quoique suivant une trame classique (« la princesse découvre le monde »), est efficace et bien gérée, avec une intensification du rythme et de vrais enjeux. Et les thématiques abordées sont claires : l’alterité, le respect, l’acceptation d’autrui. Discriminations de genre, de race, de classe, tout y passe, et le message est clair !
    Maintenant, on attend de voir comment la suite parviendra à continuer à jongler avec tous ces éléments 🙂

    #186343
    Yoda Bor
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1127

    Et moi aussi je copie/colle ce que j’avais posté dessus dans mes dernières lectures :

    Dans l’ombre de Paris, premier tome de la Dernière geste de Morgan of Glencoe

    Un livre qui a les défauts de ses qualités. C’est l’histoire d’une héritière japonaise qui doit se marier avec le futur roi de France mais qui trouve refuge dans les égouts de Paris où on trouve toute une communauté qui essaie de vivre libre/monter une rébellion sans combattre. Ça ratisse large niveau inspiration, parce qu’on a la Japon, la royauté française, mais aussi l’Orient express et des bardes irlandais, le tout dans un univers dystopique qui prend place en 1995 mais auquel on a du mal à croire parce qu’il n’y a eu que très peu d’avancées technologiques (à part des caméras de surveillance). Ça fait un peu foutraque.

    Les personnages existent, ce qui est déjà bien, il y en a beaucoup trop et ils sont parfaits, ce qui est moins bien, et l’autrice s’est lancé dans un truc un peu trop gros, et beaucoup trop facile. Je suis peut-être très cynique mais j’ai du mal à imaginer un personnage qui réussit à se déconstruire seule de son éducation. En 2 jours.
    Mais c’est vraiment facile à lire, c’est fun et entraînant, le scénario est cool et j’ai ultra aimé les passages dans le train.

    Arys du Rouvre 💜

    #191755
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 8204

    J’ai lu Dans l’ombre de Paris, le premier tome de la Dernière geste de Morgan of Glencoe.

    Pour être honnête, je ne l’aurais jamais lu sans les retours positifs du Manuscrit de Mestre Aemon. Sur le papier, ce grand mélange d’inspirations, entre Japon, Grand Siècle, trains, bardes irlandais, geste arthurienne, uchronie, fées diverses et variées… ça me fait un peu l’effet d’une pizza aux frites surmontée de mayonnaise : ça semble pas hyper digeste xD Et pourtant, ça fonctionne vraiment bien, l’univers est très fun, on suit avec entrain cette aventure et la découverte de l’univers se fait très naturellement, sans qu’on ait l’impression d’une indigestion. L’aventure est classique mais efficace : Yuri la princesse découvre le monde et le lecteur le découvre également à travers ses yeux. Mais ma foi, ça passe très bien et les enjeux sont bien posés, avec ce qu’il faut de tension, et de rythme pour qu’on ne décroche pas du bouquin (en particulier, le climax de fin est hyper bien écrit, la tension narrative et l’émotion sont gérées avec brio j’ai trouvé).

    Comme le disent Jon et Yoda, il y a des défauts : c’est très facile et l’héroïne qui change de point de vue sur la vie en 2 jours, c’est gros comme une maison. Et le volet « uchronie » n’est clairement pas ce qui fonctionne le mieux (on pige pas très bien le besoin de placer ça de nos jours). Mais vice-versa il y a vraiment de chouettes qualités, et dans ce qui n’a pas déjà été souligné, je peux notamment saluer la gestion des personnages tertiaires (en particulier les visages de l’égout et du train), qui existent vraiment. On n’a pas l’impression d’instruments à l’histoire, on voit des personnages évoluer dans un monde, qui pourraient être les héros de leur propre histoire. Ca donne un monde hyper vivant et ça rajoute à l’immersion, en rendant l’univers d’autant plus cohérent et agréable.

    Donc, une lecture très agréable, qui m’a fait passer un chouette moment distrayant.

    ~~ Always ~~

    #193475
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 8204

    Les filles ont papoté hier du tome 2 !

    ~~ Always ~~

    #193550
    Jon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 526

    Du coup personnellement j’ai été plutôt déçu par ce second tome, j’ai trouvé que c’était vraiment un tome de transition, consacré aux conséquences du tome 1, et sans enjeux… Alors oui, c’est très intéressant d’avoir des personnages impactés par les événements, et qui ne vont pas juste passer à la suite comme si de rien n’était, c’est important de montrer les traumas, maiiis… c’était trop long pour moi ^^ Peut-être que ça aurait pu être mieux mêlé à de nouveaux enjeux, pour maintenir un intérêt sur la suite, car là pour moi il y avait un peu trop un effet « ok, mais donc ? » ^^’

    #193762
    Amarei
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 472

    J’ai vue une Morgan de Glencoe jouer de la harpe dans une église en Bretagne, c’est la même personne ? Je crois qu’elle a mentionné qu’elle écrivait aussi ?

    “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” JR.

    #193763
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 8204

    J’ai vue une Morgan de Glencoe jouer de la harpe dans une église en Bretagne, c’est la même personne ? Je crois qu’elle a mentionné qu’elle écrivait aussi ?

    Très probablement oui 🙂 Elle est barde et autrice.

    ~~ Always ~~

    #193801
    Amarei
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 472

    Ça doit être ça alors. Le concert était bien.

    “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” JR.

    #197626
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 8204

    J’ai lu le second tome et mon avis rejoint énormément celui de @jon.

    Un tome de transition qui manque un peu d’enjeux. L’univers est toujours chouette (et je suis toujours épatée par le fait que ce mélange d’influences fonctionne aussi bien !), mais on perd en nouveauté et en émerveillement, alors que les défauts du premier tome en terme de temporalité sont toujours là (les personnages évoluent très très vite, on a du mal à intégrer que le tout se passe en l’espace de 3 mois à peine). Du coup, ma lecture fut un peu poussive.

    Ceci étant dit, le style est efficace, les personnages attachants, et on sent que l’autrice en a encore beaucoup sous le pied et que les enjeux pour la suite se mettent en place, promettant un tome qui sera moins dans la transition et plus dans l’action, j’imagine. Donc je lirai la suite bien volontiers !

    ~~ Always ~~

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.