Bilan de la saison 1

Alors cette saison 1 ?

You must be logged in to participate.
  • Tel Balerion la terreur noire, elle écrase tout sur son passage !
  • Elle me rappelle le dragon Feux-du-Soleyl, magnifique mais manquant un peu d'envergure
  • Aussi oubliable qu'Urrax (à moins que ce ne soit Terrax ? Ou bien Vermax ?! Mince je les confonds toujours !)
  • Même le dernier dragon flattait plus la vue !
  • Ça manque de loups-géants tout ça
  • Ce sujet contient 28 réponses, 22 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Nymphadora, le il y a 2 semaines.
29 sujets de 1 à 29 (sur un total de 29)
  • Auteur
    Messages
  • #183199
    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 692

    Les 10ème épisode sorti il est temps de faire le bilan : la série Hotd c’est elle élevé au rang de GoT son illustre prédécesseur ? L’a t’elle dépassée ?

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #183210
    JayHaerys
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 19

    Aller je me lance.

    Globalement mon avis sur cette 1ère saison est très bon. Tout n’est pas parfait mais je lui donne quand même une très bonne note en prenant en compte le contexte :

    • à l’annonce de la série, j’ai d’abord eu peur du classique « suite pour faire de l’argent », sentiment qui s’est atténué d’abord avec les trailer puis les premiers épisodes avec la confirmation que la série est faite par des vrais connaisseurs de l’univers.
    • ce n’est que la 1ère saison, et je trouve qu’il y a déjà pas mal de très bons épisodes, de scènes magistrales (parmi le top des séries « GOT »), des personnages vraiment intéressants, équilibré (en fonction de comment on le comprend ^^), …
    • parce que j’ai adoré Feu & Sang et donc forcément j’attendais la série qui l’adapte (au moins la partie la plus longue du livre) et qu’au final, au delà d’une simple adaptation, elle en est un parfait complément
    • la musique de Ramin, toujours au top (j’ai cru comprendre que ce n’est pas forcément l’avis de tout le monde), avec si je fais les comptes, plus de musiques iconiques (pour moi) sur une saison que pour GOT (après GOT il y a 8 saisons …)
    • je garde quand même à l’esprit que la série bénéficie évidemment de GOT qui est passé par là avant (pour introduire l’univers, c’est quand même bien pratique), mais qu’elle a su utiliser cela intelligemment.

    Il y a selon moi quelques points à revoir ou améliorer comme le traitement discutables de certains personnages (Mysaria, Larys) ou évènements (la mort de Lyman), ou le point de vue à priori très pro noir pour l’instant de la série (après étant plutôt pro noir moi-même, en soit ça me va ^^).

    J’ai hâte aussi de voir comment la série va gérer le tournant du début de la danse (avec à priori plus d’actions, de batailles) et donc une manière différente de caractériser les personnages (p-ê moins dans leurs dialogues, plus dans leurs choix ?) et comment elle va adapter certains petits passages clés de la suite qui m’ont particulièrement marqués à la lecture des livres (que je ne dévoilerai pas ici pour ne pas spoiler quelqu’un). J’espère aussi que le casting restera au niveau de cette 1ère saison, qui pour moi est sans réelle fausse note et exceptionnel pour bcp de personnages.

    Et si je dois retenir un élément de cette première saison : après avoir lu Feu & Sang, Viserys était pour moi un imbécile pur, profitant juste des plaisirs de sa position, caractérisé simplement par son énorme responsabilité dans la danse. En gros, dans mon TOP3 des loosers Targ avec Aegon l’indigne et Maegor le cruel … –> La série (et Paddy !) en a fait un personnage que j’ai appris à aimer au fil des épisodes, autant dans son humanité que dans ses défauts (importants), et que je me suis surpris à pleurer dans l’épisode 8 … A l’occase je me referai la danse dans Feu & Danse, pour voir si mon point de vue en sera affecté.

    Mon avis est volontairement très positif, c’est ce que j’ai envie de retenir de ce retour réussi de Westeros !

    Hâte de lire vos avis et impressions 🙂

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par JayHaerys.
    #183245
    Alain Robbés-Pierret
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 32

    Globalement, j’ai trouvé que c’était une très bonne saison. Très cohérente dans son ensemble.

    Si la saison 1 comme préquel de la danse était attendue, j’ai été quand même surpris du déroulé et de la manière dont ils l’ont construite : montrer environ 20 ans sur une saison. Cela a pu occasionner quelques ratés ici et là mais l’audace de la démarche l’emporte selon moi (ou en tout cas, pour moi). Le changement régulier de casting, permet de faire ressentir le passage du temps, l’évolution des caractères, je trouve que cela marche et au risque de perdre du monde ici et là.

    De plus, le fait d’avoir fait un épisode = une unité, un peu à la manière de The Crown, est pour moi un gage de grande qualité. Je me souviens ainsi de chaque épisode, car je l’associe à une idée/thème/lieu/temporalité. Cela densifie vraiment la saison et colle donc bien avec la volonté de nous en montrer 20 années.

    En regardant Succession (une excellente série au passage si jamais vous êtes passés à côté), je me disais « bon courage à House of Dragon pour venir derrière ça ». J’y trouvais, je parle bien sûr pour moi, tout ce que j’aimais dans l’univers de ASOIAF mais dans un tout autre contexte. Finalement les dernières bandes annonces m’ont rendu curieux et presque impatient (vraiment aux derniers moments de la promo, genre juillet/août je dirais) et là je suis reparti comme sur les 3/4 premières saisons, à ne vouloir que la suite en me plongeant dans les romans pour entacher ma soif.

    J’accroche principalement aux séries sur les personnages (Sopranos, The Wire, Sucession, The Crown) plus que par l’intrigue. Les White Walker ne m’intéressent que très moyennement par exemple dans la série original et les romans de même, enfin en tout cas maintenant. En 2009, ça commence à remonter, il est possible que cela m’ait fortement rendu accroc.

    D’où mon amour d’une série qui parle de rachat de part d’une société de média (Succession donc) et de milliardaires qui se déchirent et dont le plus gros soucis sera « vais-je hériter de l’empire ou bien finir juste méga riche dans tous les cas ? ». Bon là dans HotD les enjeux sont quand même plus dangereux mais dans le genre tragédie d’aristo qui se crée des problèmes qui n’existent que pour eux, ça se pose aussi là.

    #183250
    Sooyemds
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 36

    Je trouve que c’est une très bonne série mais j’ai quelques réserves sur certains choix des scénaristes.

    Dans les points positifs :

    • Le jeu d’acteurs remarquable du casting. L’acteur de Viserys a porté un grand nombre d’épisode. Les deux versions d’Alicent et Rhaenyra ont été excellente. J’ai une préférence pour les versions post ellipse mais les quatre personnages ont pris vie sous mes yeux. Les enfants sont pour ma part parfait. Otto fait très bien le travail également. Pareil pour le reste
    • Le visuel et la bande original. Pas grand chose à dire sur le visuel, mis à part le sanglier et le cerf de l’épisode 3 ou 4. La musique m’a profondément marqué, notamment celle du mariage de Rhaenyra.
    • La construction des épisodes. Je trouve que les épisodes, lors de leur visionnage, ont un très bon rythme. Je n’ai pas eu envie de faire autre chose pendant les passages plus calme et j’ai ressenti la tension ou le malaise lorsqu’il le fallait.

    Globalement, j’ai adoré regardé chaque épisode. J’ai passé un très bon moment et je les re-regarderai avec plaisir, notamment les épisodes 6,7 et 8 qui sont mes préférés.

    Néanmoins, il y a des points fâcheux à cette première saison.

    • La violence gratuite. Les morts en tournoi, le morts dans la salle d’audience de Lord Baratheon ou du roi, le mort au mariage, le mort au conseil, les langues coupés pour rien, ect. Cette violence gratuite et inexpliqué me gêne énormément . Elle ne rajoute rien, à l’air en décalage avec l’univers.
    • Les choix d’adaptations. La fin des Forts, Rhaenys à la fin de l’épisode 9, la prophétie, Aemond à l’épisode 10, l’âge des enfants ou encore la présence de certains personnage. Plusieurs choix qui auraient pu être mieux travaillé et raconter quelque chose de plus intéressant. La scène de fin de l’épisode 9 expliqué par « il fallait surprendre les spectateurs car c’est un épisode 9 », je trouve ça honteux.
    • La difficulté d’adapté Larys et Mysaria (voir Daemon). Des personnages qui dans les livres m’ont toujours paru assez déroutant, mystérieux et vague. Je trouve qu’ils sont loupés dans la série.
    • La bataille de l’épisode 3. Ridicule et qui me fait peur pour les prochaines saisons.

    C’est toujours très compliqué d’adapter une œuvre mais la série s’en sort très bien pour le moment. Je regarderai la suite avec plaisir.

    #183259
    Akn
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 27

    Très bonne série dans l’ensemble.

    le + :

    • Le Casting qui dans l’ensemble est vraiment très bon. Je reste convaincu que Paddy Considine mérite pour l’ensemble des 8 premiers épisodes un petit Emmy.
    • Le développement de Viserys (Bien meilleur que dans les livres, Georges RR Martin lui-même le dit ^^), Alicent (dans les livres, je n’ai que très peu de sympathie envers elle, la série a réussi à avoir de l’empathie plusieurs fois.
    • La musique. Hormis le premier épisode où ça ressemblait un peu trop GOT, mention spéciale pour le thème de Alicent et sa robe Green qu’on ré entend lors du sacre d’Aegon II, des Velaryon, et de Rhaenyra.
    • L »ensemble des dialogues top
    • La caractérisation des dragons. (ça permet d’associer plus facilement le dragon au dragonnier et je pense principalement aux non lecteur. D’ailleurs le fait de nous les présenter en allant est pas mal 😉
    • Hormis le 1er épisode, je trouve que les scènes de sexe sont plutôt bien tourné et surtout pas gratuite (si je mets de côté la scène chelou de Larys et Alicent). Mention spéciale pour les scènes entre Rhaenyra/Cole et Rhaenyra/Daemon (mais c’est dégueu quand même de coucher avec tonton).
    • Les Ellipse : Je trouve que c’était pas évident de faire la première saison comme ça mais néanmoins nécessaire. Le point négatif c’est qu’on s’attache peu aux morts de Laena ou Harwin. Mais pouvait-on commencer l’histoire dès le 8ème épisode ? Aucune compréhension du pourquoi on en arrive là. Pouvait-on faire une saison un peu plus longue pour n’oublier aucun détails ? Pour les lecteurs, ça aurait été top, mais pour beaucoup de spectateurs, ça aurait pu être trop long. Je trouve tout de même qu’ils s’en sont bien sortis dans l’ensemble.
    • Certaines scènes déjà culte 😉 (pour moi en tout cas 🙂

    Mif Mouf :

    • Larys – J’ai plutôt bien aimé le  début du personnage contrairement à beaucoup de monde (par exemple le discours à la fin de l’épisode 6). Mais l’épisode 9 m’a un peu revu ma notation. J’ai vraiment pas adhérer à ce qu’ils ont fait de lui dans cet épisode.
    • Daemon – J’ai adoré la contradiction qu’il a entre son impulsivité, l’amour qu’il a pour son frère. Bref j’aimais plutôt bien le début. L’épisode 5 m’a clairement déçu. Je pensais que c’était une erreur de parcours disons nous, mais le dernier épisode me fait un peu peur également. On en fait quelqu’un de plus machiavélique que dans les livres. Et le pire c’est que ça ne fonctionne même pas envers le spectateur qui apprécie le personnage (remettez-vous en question quoi ^^).
    • La violence parfois trop gratuite. Le problème, c’est que ça plait au specteteur qui trouverait la série trop molle (d’ailleurs pas mal de critiques dans ce sens-là) ça rejoint un peu mon sentiment envers le fait que Daemon soit apprécié. ça monte un peu une société actuelle qui a tendance à banaliser la violence et à trouver ça divertissant.
    • La prophétie. Alors oui ça fait pas mal de débats. Je trouve l’idée pas si bête de nous montrer deux personnages obnubilé par un même but. Ce qui est peut être le plus gênant, c’est que c’est surtout casse gueule dans la façon de passer le mot de roi en héritier. Les successions ne se passe pas tout le temps très bien.
    • Le Patriarcat vs Le Féminisme. Je trouve parfois que ça manque de subtilité et ça s’est renforcé je trouve sur les deux derniers épisodes. Beaucoup de monde l’ont dit mais le « tous les hommes veulent la guerre, toutes les femmes la paix », c’est quand même très gros. Il y a des hommes très bien amis du féminisme ^^ et des femmes qui peuvent être l’ennemie même du féminisme. Je trouve que c’est un sujet important (et surtout de nos jours) donc évitons d’en faire n’importe quoi.

    Le – :

    • Deux scènes qui m’ont déplu. La bataille de l’épisode 3 et la fin de l’épisode 9. Vouloir du spectaculaire en oubliant la cohérence non merci. Le gros problème c’est que ça ne gêne pas autant de monde que ça. Ce qui me fait un peu peur du coup, dans ce qui pourrait arrivé dans les prochaines saisons.
    • Mysaria ==> Sérieusement si le non lecteur comprends que la fille des deux premiers épisodes, c’est celle qu’on revoit en tant que informatrice, xD. Il y a juste l’accent VO qui peut permettre de comprendre le truc. Sans parler de sa maison qui brule. Je ne pense que beaucoup de monde est réellement compris que c’était sa maison ^^. Bref

     

    Je dirais un 8/10

    #183298
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2598

    Globalement, excellente série. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre pour une adapation d’un matériau aussi particulier que F&S, et franchement ils s’en tirent très bien. J’ai commencé à regarder les premiers épisodes en faisant la moue, j’ai été peu à peu très conquis, quitte parfois à pêcher dans le sens inverse et à penser que des erreurs d’écritures seraient corrigées ou expliquées à l’épisode suivant (genre, Criston Cole qui massacre Joffrey Lombec), alors que finalement c’est passé tranquillement sous le tapis.

    La grosse réussite: l’écriture de Viserys, et de façon plus générale tous les personnages qui gagnent en épaisseur et sont davantage caractérisés que dans les livres (Laenor, Rhaenys, Lyonel et Harwin Fort, Aemond malgré les toutes dernières secondes de l’épisode 10, Aegon, et même Jacaerys qui a quand même un embryon de développement sympa,…). Le casting, aussi. Et les décors, les costumes, la musique au top.

    Beaucoup aimé, aussi, la place accordée aux grossesses et  accouchements dans la série, mais c’est un sujet en soi qui mériterait dévellopement.

    Le gros raté: l’écriture de Daemon, et de façon plus générale tous les personnages aux motivations un peu floues ou branlantes (Criston Cole après la mi-saison, Larys, Mysaria, Alicent et Rhaenyra sont globalement pas trop mal écrites mais deviennent débiles dès que la prophétie pointe le bout de son nez…). Ce Daemon ne m’a paru crédible que dans l’épisode 8, dans la scène de la salle du Trône avec Viserys et Vaemond Velaryon, puis pendant le repas face à Aemond Targaryen. Clairement je ne pense pas que GrrM, dont Daemon est le personnage préféré dans cette histoire, avait en tête ce type falot et changeant.

    La gestion des ellipses est finalement très bien faite, mais il m’a fallu un peu de temps pour entrer dans ce rythme. Je me demande comment les gens qui n’ont pas lu F&S font pour s’y retrouver et accrocher, surtout quand des persos au fort potentiel (Laena Velaryon) sont expulsés en 3 scènes, avec 3 actrices différentes. J’aurais néanmoins aimé plus, sur pas mal de moments, ils n’ont pas hésité à nous rajouter une chasse au cerf blanc en début de saison, et une chasse à l’Aegon et des scènes nouvelles pour Rhaenys dans l’épisode 9, donc y’avait clairement moyen de nous ajouter des intrigues et scènes sympas du genre « Rhaenyra apprend qu’Alicent vient d’accoucher d’un garçon », « Laena traque et se lie à Vaghar », « Alicent et Otto apprennent que Rhaenyra et Daemon viennent d’avoir un garçon qu’ils ont nommé Aegon », par ex.

    Les designs des dragons sont top, aussi. Mais pour la compréhension de l’histoire, j’aurais vraiment aimé que le nombre de dragons en état de combattre et le nombre de dragonniers soit très clairement fixé assez tôt.

    Vivement la saison 2.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #183329
    Ser Geoffroy
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 10

    Franchement, cette série a dépassé mes espérances et rassuré une bonne partie de mes craintes.

    On sent que la série est déjà très mature dans sa production, sa mise en scène et son écriture, mais je pense que c’est ce qui caractérise HBO. Ma grande crainte était au niveau de l’écriture, comment allaient ils résumer le règne de Viserys, à partir de quand le faire débuter, et à quel moment la clôturer ( contrairement aux premières saisons de GOT, il n’y a la fin directe du livre pour coller avec la fin de la saison) et là aussi c’est réussi.

    Je craignais aussi la mode du flash Back à outrance vu que c’est une série préquelle, qu’ils allaient alterner des scènes de l’année de la mort de Viserys avec celles des évènements passés lors de la jeunesse de Rhaenyra. On a notamment vu lors de la série Boba Fett les problèmes de ce procédé. Et là les showrunners ont décidé d’une narration linéaire beaucoup plus classique et tellement plus efficace pour faire monter la tension et s’attacher aux personnages. L’unité de lieu et d’action pour chaque épisode m’avait un peu dérangé au début ( Je voulais retrouver la multiplicité des arcs dans GOT ) mais au final le pari est réussi et ça donne une véritable identité à la série. Artistiquement c’est parfait, à part quelques dragons dont le rendu n’était pas parfait ( Caraxès dans l’épisode 10 par exemple). Les personnages aussi mais ça a déjà été dit.

    La Seule chose que je reproche à la série, ce sont les personnages secondaires de milieu de saison : Harwin et Lyonel fort, Laenor et Laena Velaryon, que le bond dans le temps sacrifie. La garde royale m’a un peu déçu, notamment le traitement réservé à Criston Cole dans la deuxième partie de la série ainsi que Harrold Ouestrelin, qui a littéralement disparu, ainsi que les frères Cargyll ( je voulais vraiment mon duel dans le dernier épisode, mais j’imagine qu’il sera dans la saison 2, sinon pourquoi introduire ces personnages ?). Larys Fort et Mysaria sont également moins bien traités, j’espère qu’ils monteront en puissance dans la saison 2.

    En clair, je mets un 8/10 à cette première saison.

     

    Bois ton sang, Beaumanoir, ta soif te passera

    #183330
    lilou black
    • Frère Juré
    • Posts : 72

    Quand la série a été annoncée, j’ai été assez méfiante… j’avais peur, honnêtement, que ce soit beaucoup de baston et d’effets spéciaux avec pas grand-chose derrière, et puis la dernière saison de GoT m’avait salement refroidie. La bande-annonce parue au mois de mai m’a convaincue, même si je continuais à craindre qu’il y ait trop de violence, voire qu’il y ait du cul gratuit. Et puis au final… ç’a été une très bonne surprise.

    J’ai beaucoup aimé la caractérisation des personnages, en mettant de côté l’indigente Mysaria (je ne comprends toujours pas), Larys (parce qu’ils en ont fait des caisses et que c’était embarrassant), et dans une moindre mesure Daemon, mais le concernant, je suis comme le personnage tout le temps de la saison, à changer constamment d’avis. Il y a eu des moments où je l’ai trouvé très cool et d’autres… c’est moins bien passé, on va dire. Viserys a été, comme pour un certain nombre de spectateur, une immense et superbe surprise. Le personnage tel qu’il est décrit dans <i>Feu et Sang</i> et dans <i>les Origines de la saga</i> me semblait inconsistant, mou, et presque capricieux à imposer ainsi sa fille comme héritière en refusant d’admettre que ce faisant, il allait causer des catastrophes. L’interprétation de Paddy Considine, l’image qu’il nous donne du personnage, justifie beaucoup de choses et donne à Viserys une épaisseur plus que bienvenue. Il en a fait un personnage tragique et suscitant énormément d’empathie. J’ai beaucoup aimé Alicent, qui est différente du livre, mais tout à fait cohérente. C’est moins le cas de Rhaenyra qui change beaucoup durant l’ellipse temporelle, mais Emma d’Arcy est tellement pipou qu’en fait, ça passe tout seul.

    Concernant l’histoire en elle-même, je l’ai beaucoup aimée, j’ai trouvé certains événements bien montrés et certains ajouts intéressants, malgré quelques failles. Certains événements sortent un peu de nulle part (le meurtre de Joffrey Lonbec, tout ce qui tourne autour de la fuite de Laenor, et le petit esclandre à dos de dragon de Rhaenys même si j’ai bien aimé). La dague est la prophétie… on oublie. Comme on dit avec une copine, les prophéties, c’est tout pourri quand c’est mal utilisé, et dans le cas présent, c’est juste pour faire une sorte de lien avec la série-mère et j’ai trouvé ça à la fois lourdingue et assez maladroit. Quant à la dague, on a eu parfois l’impression qu’elle avait plus d’importance que Feunoyr, faut quand même pas déconner, les mecs. On oubliera aussi certains passages gratuitement violents et deux « morts accidentelles » dans deux épisodes de suite (Lyman des Essaims et Lucerys Velaryon) qui donnent une impression de redondance en plus d’être mal amenées. Mais pour le reste… retrouver du drame familial et des intrigues politiques après les avalanches de baston de GoT, ça fait du bien. En plus, les auteurs ont pris leurs temps pour poser les enjeux, présenter les personnages, etc., ce que j’ai trouvé drôlement bien. J’ai aussi beaucoup aimé tous les clins d’œil au livre et le fait de nous montrer tout un tas de familles qu’on avait jamais vues avant (rien que les Nerbosc et le Bracken…)

    Visuellement, la série est magnifique. Je ne peux qu’applaudir le choix des lieux de tournage, des paysages, etc. Les décors sont une réussite, même dans les détails, enfin sauf le trône de fer qui, quand on le voit de près, a l’air d’être fait en plastique mou comme les épées des déguisements de chevaliers pour les enfants. La musique est très belle. Mon seul regret sur ce point, c’est le générique. Alors oui, il est intéressant dans le détail, mais garder la même musique n’était pas une bonne idée selon moi et le voir m’a toujours donné envie de manger une glace avec du coulis de fruits rouges dessus.

    En résumé, je suis très contente d’avoir vu cette série, ç’a été une très belle surprise, j’ai été à fond dedans, et j’ai vraiment hâte de découvrir la saison 2… même si la série sur les voyages de Corlys me hype à fond.

    J'ai fixé le ciel étoilé mais hélas le ciel m'a semblé trop haut pour mon rêve (Cantique païen)

    #183340
    DJC
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 289

    Bon ben l’essentiel a (déjà!) été dit !

    Perso j’attendais rien du coup je suis très satisfait à tous les niveaux (pour résumer, je situe la qualité de la série plutôt vers les 4 premières saisons de GoT, mais avec quand-même un peu du spectacle & WTF des dernières saisons), sauf les multiples morts sur des personnages auxquels on n’a pas eu le temps de s’attacher (mais qui permettent une mise en valeur de la mort de Viserys tant appréciée ?), et sauf l’intrigue politique (qui est pourtant le ciment des ouvrages de l’Univers de GRRM) avec ses « ah mince, c’était pas voulu » qui desservent l’évolution des personnages et surtout l’escalade des causalités vers la Danse.

    Mais pour moi la lecture et l’adaptation de la série reste très satisfaisante, on sent que les auteurs se sont bien imprégnés du matériel littéraire, et je me dis qu’après les narrations de la Danse par Munkun, Gyldayn et Champignon, ça en fait une de+ qui est tout aussi valide 🙂

    Voila cependant en cette fin de saison, je dois avouer que je n’ai pas d’émotion particulière en mode « han c’est déjà fini » ou « fiouuuu 2 ans à attendre », comme c’était le cas avec GoT, surtout après la saison 5 hihi (mort de Jon Snow), et même les autres saisons. Je me demande aussi ce qu’ils vont pouvoir tirer de la suite des événements (autre chose que de l’épique ? bataille dragon bataille… accouchements ? 🙂 dragon bataille..) et des autres projets d’adaptation de l’Univers à venir, mais je suis assez confiant pour l’instant 🙂

    #183348
    Aurore
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2217

    Bilan de la saison 1 ? Pas mal mais peut mieux faire (oui, c’est une appréciation ultra-bateau).

    Les plus :

    • ne pas avoir essayé de refaire du grand spectacle
    • pas trop de sexposition
    • les costumes <3 <3 <3

    Les moins :

    • le personnage de Daemon. En principe c’est censé être un bad guy qui fascine et attire autant d’admiration que de haine de ses contemporains, mais là on en a fait (volontairement, à ce qu’il parait) un concentré de c.nnardise.
    • la gestion de la violence dans la société. Mais bon, tout a déjà été dit
    • le « féminisme » de la série, qui confond en fait dénonciation du patriarcat et féminisme alors que le premier n’est qu’une partie du second. Certaines formes de dénonciation sont réussies et marquantes (l’accouchement d’Aemma, on risque de ne pas l’oublier de sitôt), d’autres tellement caricaturales qu’elles dénaturent le propos (les femmes pacifistes vs les hommes va-t-en-guerre). Et il manque d’autres dimensions pour que la série puisse vraiment se targuer d’un message féministe : comment Rhaenyra qui était traumatisée par la maternité et le risque de finir comme sa mère s’est elle approprié la maternité jusqu’à mettre au monde ses enfants (surtout qu’elle connait le thé de lune) ? Comment Alicent s’est-elle imposée comme femme de pouvoir (on a juste le côté « Viserys écarté par le lait de pavot », mais ça ne justifie pas pour autant qu’elle s’impose au Conseil).
    • Larys Fort. La série a-t-elle décidé d’en faire le diable des Verts ?
    #183366
    Babar des Bois
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4474

    Je passe juste en coup de vent pour dire que le 2 novembre à 20h, on fait un twitch spécial bilan House of the Dragon avec trois invités, et le 31 octobre, un son du Mur bilan avec des frères et soeurs de la Garde sera mis en ligne !

    Pour le twitch du 2 novembre, je vous invite à participer aux « Corbeaux d’Or » !
    https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScdCOrYDZ1nLrdSq6fnugykPNa1IDhwwPmJtV6Jr6IvKJlHDQ/viewform?usp=sf_link

    (promis, je vous lis bientôt ^^)

    #hihihi
    Co-autrice de "Les Mystères du Trône de Fer II - La clarté de l'histoire, la brume des légendes" (inspirations historiques de George R.R. Martin)

    #183378
    Leipzig
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 23

    Le coté relationnel plutôt que politique a très bien marché dans les 8 épisodes de la série lorsque Viserys était encore vivant, mais malheureusement j’ai trouvé dans les deux derniers épisodes que seulement ce coté la de développé ne parvenait plus à tenir la baraque. A la fois une déception donc car pour moi ça s’essouffle grandement en fin de course et que les défauts sont alors bien plus visibles mais je me dis quela guerre commence vraiment et qu’ils se focaliseront plus dessus maintenant et donc que tout ira mieux saison2.

    Par contre faut qu’ils se mettent autour d’une table et qu’ils discutent de Daemon c’est plus possible la. Totalement mauvais, puis non, puis si. Il a pas vraiment eu le droit à de la nuance.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par Leipzig.
    #183385
    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 692

    Vue que j’ai ouvert le sujet il serait de bon ton que je donne mon avis.

    Globalement ce fut une série difficile à analyser. N’étant pas sur le forum lors des premières saison de GoT j’ignore quel était l’ambiance mais là la difficulté était qu’au vue de la nature de F&S à chaque choix que faisait les scénaristes j’étais toujours à me demander « est ce que ça correspond à la vision que j’avais des évènements ? Était ce la meilleur version possible de la scène ? » Plus d’une fois j’eu aimé pouvoir découvrir la série avec des yeux neufs.

    Mais il faut dire les choses tel qu’elles sont : adapter F&S était une tache ardue et ils s’en sont très bien sorti. La série couvre quand même 20 ans de manière très efficace et si on regrette parfois de tout le temps sauter les années je préfère une série qui ne perd pas de temps à une série qui traine en longueur. Je ferais certaines critiques sur certaines choses qui n’ont pas été adapté mais de ce que j’ai lue les scénaristes eux-mêmes ont due composé avec leur manque de temps et l’incertitude de pouvoir faire autant de saison qu’ils le désiraient.

    Les choses que j’ai adoré :
    – décors, costumes, vfx, tout est soigné
    – les acteurs
    – Viseryyys <3 (j’étais à 1000 lieux d’imaginer le personnage comme ça et pourtant qu’est-ce que ça marche bien)
    – Paddy Considiiiine <3 <3 <3
    – Lyonnel Fort (petit ange parti trop tôt)
    – une Alicent bien plus nuancé que sa version des livres
    – une claire volonté de ne jamais réduire les personnages à une seul caractéristique. Ça tombe parfois un peu dans le systématisme mais c’est bien quand même
    – Presque plus de sexposition et de nudité gratuite ! Des scènes de sex utile à la narration ! Yeeees !
    – Des dragons ! Des gros dragons, des vieux dragons, des dragons de toutes les couleurs !

    Meh :
    – Daemon … Je suis moins tranché que certains d’entre vous mais je trouve le personnage pas toujours claire dans ses intentions et pas asse flamboyant
    – une Rhaenyra trop parfaite passé l’épisode 5
    – le saut temporel entre l’épisode 5 et 6 qui ampute certains arcs d’un nécessaire développement
    – une politique trop effacé par les simples relations entre les personnages. GoT a toujours été plus centré sur ses personnages que sur la politique pure et je comprend que le premier est plus prenant que le second mais un peu plus de politique ne ferait pas de mal. Typiquement dans l’épisode 9 la mention que le trésor royale va être divisé et balancé hors champs entre deux discussion sur Rhaenyra alors que c’est d’une importance capitale pour la suite des évènements
    – l’absence de Daeron. Je comprend parfaitement que ne sachant pas si ils pourrait faire 4 saisons ils aient décidé dans un premier temps de le couper mais résultat il apparaitra comme un cheveux sur la soupe. Et puis l’existence de ce fils chevaleresque eut forcément influence la vision qu’Alicent avait de sa famille …
    – Un propos féministes pas toujours subtile et un patriarcat un peu trop homme de paille

    Je n’aime pas :
    – le générique …
    – Autant la sexualité a été pensée autant la violence en temps de paix c’est n’importe quoi …
    – Aegon II. J’aimais bien son interprétation des épisodes 6 et 7 mais ils vont trop loin avec le personnage dans le 8 et le 9. La mention du fait qu’il assisterait à des combats d’enfant le fait passer de personnage parfois cruel à personnage sadique, même chose pour les propos inconvenant qu’il tient à Baela sa cousine. Donc non seulement les verts en prennent encore plus pour leur grade mais en plus ça fait d’Aegon un Joffrey bis (ce que les show-runners savent) et cette partition a déjà été joué
    – Criston Cole devenue une caricature de lui même …
    – La scène finale de l’épisode 9 qui sacrifie la cohérence et la subtilité d’écriture sur l’hôtel du grand spectacle
    – La « mort de Laenor ». J’ai vraiment l’impression qu’ils veulent faire entrer un carré dans un cercle. Je ne nierais pas qu’ils avaient toute les bonnes intentions du monde en l’épargnant mais on se retrouve avec une Rhaenyra qui sacrifie un dragonnier, le potentiel soutient des Velaryons sa réputation et le père de ses enfants (du moins pour Luce et Joffrey) pour se débarrasser d’un marri près à se battre à ses cotés et pouvoir épouser Daemon dont le soutien lui était déjà assuré …
    – Le manque de diversité des personnages féminins qui jouent un peu toutes sur la même corde de pacifistes
    – Littelflingué alias Larys Fort. Un sous Petyr Baelish dont on aurait poussé de deux crans le caractère creepy
    -La dague !!! Ok pour utiliser un objet comme synecdoque de la prophétie d’Aegon mais fallait il que ça en soit un qui nous rappelais la déception de la saison 8 ? Pourquoi pas plutôt l’épée Feunoyr dont on connait l’importance politique ?

    Bref pour vous donner une idée de mon opinion globale et si je devais donner une note ce serais 7/10.
    Mon épisode préféré serait le 7 et celui que j’ai le moins aimé le 9.

    J’aimerai néanmoins terminer sur une aparté. A mesure que les épisodes passaient une réflexion naissait en moi : « Hotd c’est vraiment cool mais franchement est ce que c’est pas juste Got 2.0 ? »
    Difficile de ne pas voir que si la série témoigne d’une rare maitrise de son récit elle ne prend guère de risque par rapport à son publique cible. Ce que les fans aimaient dans GoT c’était la politique et les complots de cours ? Et bien on va faire une série centré sur ça et exit la magie, la mystique, les gens du communs, bref tout les aspects de l’univers de Martin que D&D n’ont jamais vraiment développé faute d’intérêt. Et surtout autant l’idée de Martin que les évènements se répètent est contrebalancé dans F&S par la nature de chronique historique du livre et par le fait qu’on parcours pas moins de 7 règnes différents autant dans la série la réitération de certaines figures donne l’impression d’un manque d’inspirations des scénaristes.
    Rhaenyra = Daenerys
    Alicent = Cersei
    Aegon II = Joffrey Baratheon
    Otto = Tywin
    Larys = Petyr Baelish
    Myseria = Varys
    La série va jusqu’à en ajouter qui ne sont pas dans les bouquins (Aegon/Joffre) ou ne fait aucun effort pour cacher les inspirations (Larys/Petyr).

    Bref tout ça pour dire que si je comprend la volonté de revenir à des bases sures après la catastrophe de la saison 8, et si cette série me semble bien parti pour être plus maitrisé que sa prédécesseur, si HBO veut étendre l’univers de Martin dans la durée il faudra aller au delà du House of Cards médiévale et s’approprier les autres dimensions de Planetos (je veux plus de magie !!!).

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #183388
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 9059

    A mon grand dam, je ne me suis jamais esbaudi devant Game of Thrones (c’est connu). Je suis totalement anti-dragons et je préfère qu’on me raconte le destin de personnes normales que des lignées « nées » pour dominer (que la lignée se nomme Targaryen ou Skywalker n’y change rien). J’ai lu Fire and Blood (même si ce n’est pas ce que j’attends) et ce fut mieux que ce que j’espérais, même la Danse (un gros morceau bien compact avec beaucoup trop de gens, d’événements pour que j’arrive longtemps à garder le fil).

    Du coup, j’étais très circonspect à l’annonce de House of the Dragon qui cochait pas mal de cases « meh » pour moi. D’un autre côté, il y avait peu à perdre. Et comme ma lecture de F&B n’est pas récente, j’ai occulté pas mal de détails de cette partie du livre. J’ai regardé en gardant l’esprit ouvert. Ce n’est pas parfait, loin de là mais la première saison me satisfait. Outre la qualité du casting (tous âges confondus), des costumes et des décors, il y a l’air d’avoir un plan qu’on suit et l’équipe sait raconter une histoire (en gérant des sauts dans le temps en plus) ce qui n’est pas une mince affaire. F&B est inadaptable en l’état et ils ont choisi d’écrire leur propre version : il y a des pertes (Larys, Mysaria, Daemon etc) et des gains (Viserys) mais ça a le mérite d’une certaine cohérence. J’apprécie aussi les petites notes qui ancrent la série dans le monde de Westeros et signifient aux lecteurs qu’ils ont apprécié le livre, le respecte et nous font des clins d’oeil (Nerbosc-Bracken par exemple)

    J’ai les mêmes regrets que plusieurs personnes ici : outre les pertes mentionnées ci-dessus, la banalisation de la violence en temps de paix, la prophétie ramenée pour euh faire un lien (pourquoi ?), les personnages qui « glissent » au lieu d’agir (alors qu’en vrai, « Tous des pourris sauf Orties ! »). Ça reste tout de même à mes yeux des faiblesses relatives par rapport à tout ce qu’apporte la série, si on aime ce genre d’intrigues

    Déçu en bien, en somme

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par R.Graymarch.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #183398
    Wedge3340
    • Frère Juré
    • Posts : 88

    Rhaenyra = Daenerys

    Alicent = Cersei

    Aegon II = Joffrey Baratheon

    Otto = Tywin Larys =

    Petyr Baelish Myseria = Varys

     

    Je trouve cette comparaison très hasardeuse. Rhaenyra est certes un personnage Targ qui a le beau rôle. Mais s’il suffit d’être blonde et gentille pour être une Dany, c’est qu’on a rien compris ni au personnage que l’on suit, ni à Dany que l’on compare.

    Dany c’est une princesse exilée, qui bénéficie d’un miracle pour repartir de zéro avant de sombrer dans la folie de la guerre. Rhaenyra c’est une princesse qui a toujours vécu dans la cour royale, promise à un grand destin et qui est contrainte de s’imposer par la guerre. Et c’est une succession de drame durant la guerre qui la rendent timbré. Mais elle n’a pas le parcours initiatique de Dany. Elle n’a pas le côté odyssée dans des terres inconnues et une jeunesse en péril permanent. Non elle a une vrai jeunesse de princesse. Et malgré tout elle est bien plus intéressante que sa descendante.

    Alicent en Cersei? dans la version livre, déjà plus. Mais ici Alicent n’est absolument pas une  » when you play the game of throne, you win or you die. There s no middle ground ». Toute la saison 1 Alicent s’est efforcée de trouver un  » middle ground  » sauf le moment vexation  » Rha-Rha m’a menti et mon père est viré ».

    Aegon II en Joffrey? bah dans le livre il est décrit en dépravé et une grosse loque. Et il se montre très cruel. Dans la série. C’est un bof, c’est un violeur. C’est une ordure. Mais c’est aussi un gosse abandonné. Il ressemble à Joff mais en est très éloigné. On ne le voit pas s’en prendre à sa famille par exemple.

    Otto en Tywin? oui, et c’est encore heureux que des mains de roi d’un monde médiéval soient des patriarches et des monstres politiques. Mais là encore Otto a son identité. Il fait preuve de douceur. Sois qu’il éprouve ou qu’il feigne les sentiments. Et il accepte d’obéir à sa fille. Ce que Tywin n’aurait pas fait. Il commandait même à son roi: « the king is tired « .

    Quand aux espions qui ressemblent aux espions…. bon la j’avoue j’ai pas grand chose à dire.

     

    Mais pour conclure. Arrêtons de comparer les deux séries de grâce. Elles ne racontent pas la même chose. L’une est une saga politique sous fond de dérèglement cadavérique. L’autre est une saga politique sous fond de drame familial. oki, dit comme ça, c’est le bon et le mauvais chasseur? oui, ben macron va interdire aux mauvais chasseurs de faire des trucs… enfin peut être… et redevenant sérieux, je trouve vraiment que comparer les deux séries n’est pas respecter la qualité de deux récits qui se suivent mais que je trouve très complets ( sauf les saison 5 6 7 8 des deux d ) et autonomes !

    #183408
    DJC
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 289

    Mais pour conclure. Arrêtons de comparer les deux séries de grâce. Elles ne racontent pas la même chose

    C’est vrai que d’un côté, les enfants bâtards Lannister à Port Real sont blonds tandis que Stannis à Peyredragon est brun et revendique l’héritage du trône, ce qui entraine une guerre civile, alors que d’un autre côté, les enfants bâtards Fort à Peyredragon sont bruns tandis que des True Targaryens à Port Real sont blonds et revendiquent l’héritage du trône, ce qui… oh wait ^^

    (déso c’est pour rire)

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par DJC.
    #183481
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1213

    Mon bilan à moi, parce que j’aime mon opinion, que je trouve fascinante ^^

    C’est mieux que les dernières saisons de GoT. Bien mieux. Par contre, ça n’a pas le niveau des 1es saisons. C’est une série sérieuse et compétente, réalisée avec soin. C’est mieux que beaucoup de choses du paysage actuel. Un bon 7/10.

    les +++:

    • Excellents acteurs
    • bonne musique (moins mémorable que GoT?)
    • bonne réalisation globale
    • bons costumes (meilleurs que GoT?)
    • meilleure immersion dans le monde d’ASOIAF, avec de multiples petits détails inutiles (lady Redwyne, la querelle Bracken/Nerbosc, etc.) qui témoignent du respect pour l’oeuvre d’origine
    • Bonne adaptation globale des 20 ans de paix du règne de Viserys, qui était pourtant casse gueule à adapter (avec des sauts temporels et de multiples changements d’acteur)
    • humanisation des personnages, qui ressemblent moins à des caricatures, et plus à des êtres humains. Ca marche bien pour Viserys, moins pour d’autres (Daemon, Alicent et Rhaenyra).
    • les Velaryon noirs. A l’écran, comme je l’avais dit avant, je trouve que cela rend bien.
    • Une thématique « féministe » traitée globalement avec soin. J’ai de multiples petites critiques de détail, mais soyons clair, le matériel de base à adapter a des connotations féministes, et je vois mal comment ce thème ne pouvait pas être adaptée.

    Les – :

    • Une volonté de s’inscrire dans GoT, la série. Il faut que la série s’émancipe de la série mère. Pendant la 1e saison, j’ai vu de multiples clins d’oeil mal fichus. Arrêtez de nous montrer cette dague, putain!
    • La prophétie du Prince qui fut Promis. J’aime vraiment moyen. D’un côté, ça rattache aux Marcheurs Blancs (qu’on ne verra jamais dans cette série), et renvoie aux pires heures de GoT. De l’autre, j’ai bien aimé le quiproquo final. Comme JNeige l’a dit, c’est aussi une belle façon de résumer le « fardeau » du pouvoir, pour un bien supérieur. Mais je reste moyen fan
    • La gestion de la violence en temps de paix. De multiples petits exemples que les showrunners veulent choquer, pour faire comme GoT. Pitié! Arrêtez! A chaque incident (tournoi, duel Bracken/Nerbosc, meurtre de Joffrey, etc.) qui culmine par le massacre de l’épisode 9. A chaque fois, ça me sort du monde que vous cherchez si patiemment à recréer par ailleurs. C’est incomprésensible, et pire encore, cela va atténuer l’effet de choc quand la guerre se déclenche vraiment. On aura déjà vu pire.
    • L’humanisation des personnages. Je sais, je l’ai cité comme un point fort. Mais vouloir à tout prix faire passer Alicent et Rhaenyra comme des gentilles est une trahison de l’oeuvre. Pire, ça les rend idiotes. Entre Alicent qui est stupéfaite de découvrir qu’on complote pour installer Aegon comme roi (sérieux ?), ou Rhaenyra qui veut privilégier une voie diplomatique en réaction sans nous expliquer quelle solution serait possible ?
    • Les hommes mal adaptés. Criston Cole devient un incel violent avec un complexe madone/putain explosif. Son côté « Kingmaker » passe à la trappe, alors qu’il s’agit d’un point essentiel du personnage
    • Daemon varie de scène en scène, et n’est pas mystérieux. Il est incompréhensible, mais semble un homme violent pour masquer ses faiblesses. En bref, une merde bien loin du perso charismatique du livre
    • Une véritable faiblesse à adapter le côté politique et stratégique de l’oeuvre. C’est pour moi le plus gros point d’inquiétude pour la suite. Nous avons affaire à un drama familial, et tout le reste passe au second plan. Je pense qu’il s’agit d’une erreur fondamentale d’adaptation. Le point essentiel, à savoir que la nomination de Rhaenyra va à l’encontre de la société, de la tradition, du Conseil de 101 et j’en passe… C’est au coeur de l’oeuvre et rajoute de la complexité à l’histoire. Et là, on en parle à peine.
    • Des adaptations mal faites de scènes cultes du livre. Le Conseil des Verts où Lord Beesbury est tué. Adapté à la truelle, et modifié sans bonne raison. Une de mes scènes préférées du livre. Le couronnement d’Aegon? La mort de Luc? Toutes des bonnes scènes du livre où les showrunners ont voulu être plus malins que l’oeuvre d’origine. Ne soyez pas « plus malins » que George. Vous n’y arriverez pas. Contentez vous d’adapter des scènes qui s’écrivent toutes seules.

    comment Rhaenyra qui était traumatisée par la maternité et le risque de finir comme sa mère s’est elle approprié la maternité jusqu’à mettre au monde ses enfants (surtout qu’elle connait le thé de lune) ? Comment Alicent s’est-elle imposée comme femme de pouvoir (on a juste le côté « Viserys écarté par le lait de pavot », mais ça ne justifie pas pour autant qu’elle s’impose au Conseil).

    Double post pour la bonne cause, mais tout à fait. Un des inconvénients des sauts temporels a été de laisser de côté ces questions essentielles dans la vie des deux protagonistes féminines de l’histoire.

    Dans ma critique, j’avais oublié de dire. Mysaria et Larys sont ratés. J’attend mieux.

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par R.Graymarch.
    #183921
    Sandrenal
    • Pas Trouillard
    • Posts : 615

    Mon bilan avec un peu de recul est sans surprise peu positif. La Danse est l’un de mes épisodes préférés de Feu et Sang, mes attentes étaient donc forcément (trop) élevées. Sur les 7 premiers épisodes je peux mettre la moyenne, sur le 8 je peux mettre au-dessus mais sur les 2 derniers c’est en dessous de moyen. Au final, ça donne une note juste en dessous de la moyenne.

    Il y a des réussites indéniables. Les costumes, la musique et surtout le casting. Là où GoT avait de grosses réussites et de (deux ?) très gros échecs, HotD n’a que des réussites, et même des acteurs qui masquent par leurs performances une écriture souvent calamiteuse (j’y reviendrai) : tout a été dit sur Paddy Constantine, Matt Smith sauve Daemon du naufrage intégral, Otto est plus vrai que nature… Il y a des scènes magnifiques : la marche de Viserys et le couronnement de Rhaenyra pour ne citer qu’elles.

    Mais tout cela n’est pas suffisant pour masquer les gros problèmes de la série.

    • Entre la promotion, le générique, et la musique je pense qu’il y avait suffisamment de liens entre GoT et HotD pour qu’il n’y ait pas besoin d’en créer artificiellement dans le scénario. La ridicule prophétie aura pourri le scénario de la saison du premier aux derniers épisodes (l’imbroglio absurde autour des derniers mots de Viserys, Rhaenyra qui hésite avant de revendiquer la couronne). Cette grotesque prophétie n’apporte rien mais enlève beaucoup. Elle enlève toute personnalité aux personnages concernés. Viserys est la marionnette de la prophétie. Il instaure Rhaenyra héritière pour la prophétie, pas parce qu’il est un père aimant. Toutes ses actions lui sont dictées. Et puis la dague qui apparaît dans tous les épisodes franchement… (personnellement je vois ça comme un troll destiné à tous ceux qui ont critiqué la fin de GoT).
    • La gestion des conséquences des actes violents est un autre problème récurrent. Les nobles se massacrent allègrement alors qu’ils n’y ont aucun intérêt, Daemon triche en joutes sans être sanctionné, Criston Cole agresse le futur roi consort et tue un invité à un mariage royal sans même s’attirer une réprimande, Harwin Fort répond à une provocation et perd son poste et sa position à la cour, Alicent manque de tuer l’héritière du trône sans faire lever un sourcil, Rhaenys tue quelques centaines de péons mais ne veut pas rôtir l’état-major des Verts et j’en oublie sans doute. Les conséquences sont à la carte, à la bonne volonté des scénaristes. Il n’y a plus aucune cohérence mais après tout quelle importance ? Le spectateur moyen ne se plaindra pas de la cohérence tant qu’on lui donne du spectacle.
    • L’écriture des personnages est un gros point négatif souvent masqué par la performance des acteurs. Il paraît que Mysaria était censée apparaître, en tout cas elle était sur les affiches promotionnelles. Larys Fort est une caricature de caricature. Viserys j’en ai déjà parlé (Rhaenyra est concernée par le même problème). Plusieurs personnages changent d’avis ou de positionnement aussi facilement que moi de chemise : Alicent qui se brouille avec Rhaenyra pour un mensonge, Rhaenys qui clame haut et fort que ce n’est pas sa guerre mais qui convainc Corlys de se rallier aux Noirs, Corlys qui passe sa vie à élever sa position de sa maison mais qui décide que mettre son petit-fils sur le trône n’est finalement pas si intéressant et j’en passe.
    • On a quelques scènes absurdes tout au long de la saison : Daemon le chevalier Jedi, Larys le fétichiste des pieds, Daemon immunisé contre les flèches… On pourra dire que ça s’équilibre avec les très bonnes mais ce genre de scène me fait sortir de l’épisode.
    • L’écriture du personnage de Daemon est le plus gros naufrage de la série. C’est lié aux messages que veut faire passer la série : Daemon est le mannequin qu’il faut brûler en place publique toutes les semaines, l’incarnation de tout ce que veulent dénoncer les scénaristes. Qu’importe si le personnage des livres n’a finalement rien à voir, l’important n’est ni la fidélité aux livres ni la cohérence, c’est de faire passer et repasser les messages.

    Tout cela ne me rassure pas pour les saisons suivantes. Daemon va rester un personnage central, et s’il reste aussi mal écrit ça peut tourner en catastrophe. De même, sacrifier la logique au spectacle (ou juste à la convenance ou à la paresse des scénaristes), c’est la caractéristique principale des dernières saisons de GoT, qui ne représentent pas la plus belle réussite d’HBO.

    Je suis d’accord pour dire qu’HotD fait mieux que les autres séries du même genre (en même temps face à la catastrophe industrielle des anneaux de pouvoir c’est pas très compliqué), voire même mieux qu’à peu près toutes les séries qui sortent actuellement. Du coup ça devient juste une question d’ambition, si l’objectif est de s’élever au-dessus de la médiocrité ambiante, c’est largement réussi. En revanche, si le but est d’égaler les premières saisons de GoT et de produire quelque chose d’excellent en soi et non par rapport au reste, c’est un échec.

    #184103
    MadRaven
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 6

    Et bien après visionnage de cette cette première saison, je suis bien heureux qu’une série de fantasy d’un telle envergure nous soit proposée. Certes, tout n’est pas parfait, mais la réalisation, le jeu des acteurs et le scénario sont autant d’éléments réussis. Les divergences prises par rapport au livre sont parfois très intéressantes (dans le cas d’Aemond par exemple), et parfois plus compliquées (comme pour la prophétie d’Aegon).

    Concernant les personnages, la caractérisation du roi Viserys est impressionnante : ce roi nous apparait si humain, si crédible dans sa volonté d’être bon et juste pour son royaume et les siens, tout en s’aveuglant sur le danger qu’il fait courir au royaume en fuyant les problèmes. Ce personnage est merveilleusement écrit et interprété avec brio, je me remémorai notamment ses mimiques lorsqu’il est amené à expliquer son point de vue à des personnages en désaccord avec lui.

    Le personnage de Rhaenyra, bien que présenté avec moins de noirceur que dans le livre, reste très convaincant. Déjà, au niveau de l’interprétation, j’étais convaincu par le jeu d’Alcock puis j’ai été époustouflé par le jeu d’Arcy; la palette d’émotions présentée est impressionnante (et quelle classe dans l’épisode 10 ! [comment ça ? Moi, un fervent partisan des Noirs ?!]). Comme je le disais le personnage est adouci par rapport au livre, mais n’est pas non plus montré comme un parangon de vertus royales et son évolution au fil de la saison est convaincante.

    Alicent est pour moi une très bonne surprise. Ce personnage est très nuancé, et à mon goût plus intéressant que dans le livre ; notamment de par son balancement entre son affect et son ambition (ce fut, je trouve une excellente idée que de rapprocher les ages d’Alicent et de Rhaenyra). Néanmoins, je trouve que c’est le personnage qui est le plus impacté négativement par l’ajout de la prophétie d’Aegon. Mettre son fils sur le trône devient dès lors pour elle un devoir, celui d’accomplir la volonté du roi Viserys, et lui permet d’assouvir son ambition sans remord. Si le quiproquo sur le lit de mort du roi amène un aspect tragique intéressant, il soulage par la même occasion le fardeau du dilemme interne propre à la reine.

    Dans le camps des Verts Otto, bien que présentant un aspect manichéen, est bien écrit : on comprend le dévouement à la gloire de sa maison. Là encore l’interprétation est magistrale. Je suis plus septique sur le cas de Criston. Bien que l’on comprenne pourquoi il choisit le camp d’Alicent, je trouve son éloignement de Rhaenyra vite expédié. Par ailleurs il semble devenir ensuite une brute dénuée de réflexion, j’espère que cet aspect sera gommé lors de la Danse. Quant à Larys, j’ai l’impression que ce personnage est écrit pour montrer les Verts en tant que méchants. C’est dommage pour le personnage qui méritait mieux et pour l’équilibre entre les Verts et les Noirs.

    Concernant les enfants d’Alicent, je suis agréablement surpris par Aegon. Je n’avais pas imaginé ce personnage aussi peu désireux du pouvoir, mais cela me semble un bon parti pris. Aemond lui nous est dépeint comme un ambitieux, intelligent, impulsif et rancunier. J’aime beaucoup ce personnage sombre mais tellement humain et je trouve le fait qu’il ne voulait pas que Vhagar casse la croute dans l’épisode 10 judicieux : ils sort alors de l’adolescence, va devoir être confronté aux conséquences de ses choix fougueux et cela fera peser plus lourdement sur ses épaules le fardeau d’avoir tué un membre de sa famille. Heleana est elle très discrète dans cette saison, mais ses apparitions m’ont touché, j’aurais aimé la voir plus.

    Dans le camps des noirs, j’ai été très convaincu par les Velaryon. Corlys est ambitieux mais réfléchi, Rhaenys démontre le potentiel régalien qui l’habite : quelle reine aurait-elle faite ! Laenor était magnifiquement campé dans cette saison, mais je trouve néanmoins que sa survie lisse trop le personnage de Rhaenyra.

    Les enfants de cette dernière ne sont pas assez caractérisés à mon goût, ce qui est un peu problématique dans l’épisode 10. Afin de permettre un attachement affectif du spectateur, l’accent est mis sur Lucerys dès le début d’épisode. Les spectateurs ne connaissant pas l’intrigue mais connaissant les rouages des séries comprennent alors que la mission qui lui est confiée lui sera probablement fatale.

    Enfin le cas de Daemon. Un homme au courroux facile. S’en prenant à ses ennemis comme aux siens. Dans le livre, ce sont surtout ses faits d’armes qui nous parviennent, alors que dans la série ce sont des moments intimes de sa vie qui nous sont montrés. De fait, je trouve que ce personnage est totalement cohérent avec ce que le livre nous a décrit. Daemon est violent, imprévisible, n’hésite pas à tuer sa première femme, et n’hésite donc logiquement pas à blesser Rhaenyra lorsqu’il est confronté à des choses qu’il ne peut appréhender et qui lui rappellent son frère (l’inaction qu’il ne peut envisager et les prophéties qu’il ne peut souffrir). J’ai donc été personnellement été très enthousiasmé par l’écriture de ce personnage, qui vient avec justesse obscurcir le tableau des Noirs.

    Sur des considérations plus générales, j’ai été très impressionné par la réalisation. De nombreuses images resterons dans ma tête (comme l’apparition de Vhagar à Accalmie), les costumes et les décors sont magnifiques. Mais au delà de l’aspect esthétique, la réalisation est intelligente et sert le propos de l’œuvre : on peut citer ici la scène finale où cette vision de la reine de dos avançant vers le feu indique très clairement le déchainement de feu inéluctable à venir.

    Alors oui certains aspect aurait pu être mieux gérés (je pense à Larys et Mysaria, à cette prophétie, qui bien qu’ajoutant du tragique, dénature les choix des personnages) mais j’ai trouvé cette saison 1 excellente, survolant de haut les autres séries de fantasy, tel Vhagar au dessus du pauvre Arrax.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par MadRaven.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par MadRaven.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par MadRaven.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par MadRaven.
    #184109
    Crys
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1485

    Pour ceux que ça intéresse, le podcast Bilan de saison des Chroniqueurs est sorti 🙂

    Son du Mur : bilan de la saison 1 de House of the Dragon !

    #184163
    Le crapaud de Lancehélion
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 15

    Concernant les enfants d’Alicent, je suis agréablement surpris par Aegon.

    Pardonne-moi pour cette remarque mais tu dois bien être parmi les rares dans ce cas. Il est objectivement l’un des personnages les plus répugnants et lamentables de l’univers sériel du Trône de Fer, loin de dégager le charisme ou la profondeur des méchants emblématiques de Game of Thrones (sans parler de ceux des livres).

    Pour ma part je trouve que son écriture ou plutôt l’absence de celle-ci est l’un des échecs de cette première saison. C’est impossible de prendre cette loque au sérieux comme le rival de l’héroïque Rhaenyra dans la guerre qui s’annonce.

    #184165
    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 692

    Pour ma part je trouve que son écriture ou plutôt l’absence de celle-ci est l’un des échecs de cette première saison. C’est impossible de prendre cette loque au sérieux comme le rival de l’héroïque Rhaenyra dans la guerre qui s’annonce.

    Je te trouve un peu dure. Dans les livres aussi il est effacé par ses conseillés et proches qui éclipsent sa personnalité, il est d’ailleurs suggéré qu’une des raison du soutien qu’il reçoit est qu’il est plus influençable que sa sœur.
    Et je dis ça en ayant été déçu par cet Aegon qui est bien trop proche de la vision qu’en donne Champignon à mon gout.

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #184178
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6980

    Après le podcast, le live 🙂 Avec nos supers invités Mymy Haegel, Mestre Thibaut et la Citadelle, Crys et moi avons longuement papoté de cette saison 1 😉

    Restez jusqu’au bout, une petite surprise vous attend 😉

    ~~ Always ~~

    #184247
    Tybalt Ouestrelin
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 184

    J’ai de nombreux accords avec les uns et les autres. Globalement j’ai apprécié le spectacle, évidemment on peut être circonspect devant Daemon ou Criston Cole (…) et certaines autres adaptations ; mais ce qui m’a manqué le plus, c’est de ne pas croiser Champignon (ou alors j’ai dormi sans m’en rendre compte), c’est dire si c’est grave !

    Contrairement à certains j’ai plutôt bien aimé le côté « pas fait exprès » de certains drames, le « je ne suis que le jouet d’une histoire écrite par d’autres avant moi ». L’ultime scène pour moi est tout à fait Shakespearienne : un type en déteste un, veut lui faire peur, mais sait que s’il va plus loin ce sera un problème, et paf le coup part tout seul. Comme dans La Guerre de Troie n’aura pas lieu, on peut presque espérer jusqu’au bout que ça va aller, que Rhaenyra en grande Reine va réussir à jouer le jeu de la politique et des alliances et que ça va se régler malgré les intrigants. Et bim, François-Ferdinand est assassiné et toutes les tractations deviennent caduques. Et ironie de l’histoire : le coupable ne l’a pas fait exprès. On est dans du Roméo et Juliette là : tout le monde essaie d’éviter le drame et ça finit mal quand même. Personnellement, c’est ce que j’adore dans les tragédies : le sort est toujours plus fort, les pauvres humains ne font que se débattre mais il n’y a qu’un seul auteur de l’histoire.

    DOH 8 : Tybalt Ouestrelin, acolyte loyaliste devenu Mestre ; Or, Argent et Bronze.
    DOH 9 : Lazzara zo Ghazîn, Grâce Bleue devenue Sénéchale. Miraculée devenue Conseillère. Pas Miraculée deux fois.

    #184263
    Le crapaud de Lancehélion
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 15

    Je te trouve un peu dure. Dans les livres aussi il est effacé par ses conseillés et proches qui éclipsent sa personnalité, il est d’ailleurs suggéré qu’une des raison du soutien qu’il reçoit est qu’il est plus influençable que sa sœur. Et je dis ça en ayant été déçu par cet Aegon qui est bien trop proche de la vision qu’en donne Champignon à mon gout.

    La différence est que dans le livre Rhaenyra est antipathique, incompétente et aussi éclipsée par ses conseillers (Daemon, Rhaenys, Corlys, Jacaerys). Alors que dans la série c’est une badasse charismatique et l’élue d’une prophétie qu’on nous montre destinée à régner parce qu’elle a vu un cerf blanc dans une forêt. C’est une Daenerys 2.0 et je m’attends à 100% à ce qu’elle continue à être une héroïne gentille dans les prochaines saisons pour satisfaire les fans mécontents de « Dark » Daenerys.

    Donc pour ramener au moins un peu d’égalité dans le conflit les scénaristes auraient du écrire Aegon comme un méchant cool avec de l’envergure. Mais là on a à la place un dragon face à un ver de terre ce qui rend le conflit très peu enthousiasmant.

    #184581
    DJC
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 289

    Merci Babar pour ton super article sur les scènes coupées ou prévues !

    Les scènes coupées de House of the Dragon

    Wow l’idée de fondu du visage de Rhaenyra sur la scène finale me vend du rêve…

    #184952
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5398

    Il a mis un peu de temps … Mais le voilà, le voici … Le racluromètre des personnages secondaires !

    Le racluromètre des personnages secondaires

    #185018
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6980

    Un bilan des questions des articles « L’épisode, et dans les livres alors ? ». Comme ça, lors de vos revisionnages, vous pourrez tout retrouver facilement 😉 N’hésitez pas à partager au monde : mine de rien c’est du boulot, autant que ça serve 😉

    Et dans les livres alors ? Le grand récap !

    ~~ Always ~~

    #185115
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6980

    Un bilan de tout notre travail de la saison :

    Entrez dans la Danse : le bilan

    On espère que ça vous a plu !

    ~~ Always ~~

29 sujets de 1 à 29 (sur un total de 29)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.