[CES] Walder Waters arrive en ville !

Forums Les jeux et les tournois [CES] Une Chanson d’encre et de sang En jeu (roleplay) [CES] Walder Waters arrive en ville !

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #145373
    DroZo
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1203

    Walder Waters avait toujours rêvé de venir à Port-Réal.

    Port-Réal, c’est la ville de toutes les ambitions. C’est le lieu où tout le monde pouvait gravir les échelons sociaux jusqu’à la Chancellerie, que l’on soit de naissance noble ou bien pèquenaud.

    Port-Réal, c’était la ville de toutes les aventures, de toutes les passions, de toutes les maîtresses.

    Et Port-Réal, il y était enfin.

    Walder avait bien cru qu’il n’arriverait jamais en vie. Il habitait pourtant Galifort, le petit fortin familial sous la suzeraineté des Sombrelyn, c’est pas comme si c’était l’autre bout du monde. Et puis c’était pas non plus comme si son statut de bâtard le forçait à rester éternellement chez ses parents que diable ! Aussi, un beau matin de l’an 216, avait-il déclaré ses ambitions, fait ses adieux aux siens, enfourché son cheval, s’était rendu compte trop tard qu’une poule s’était déjà endormie sur la scelle de son cheval, avait réveillé la poule qui, furieuse, lui avait picoré le cul jusqu’à ce qu’il arrête de l’écraser, puis il avait glissé, sa tête avait heurté une enclume en tombant, et il avait sombré dans le comas.

    Il s’était réveillé dans son lit un an plus tard avec un sentiment de gueule de bois. On était en 217, et Walder espérait qu’il était pas encore trop tard pour partir pour Port-Réal. Aussi se rendît-il directement aux écuries après avoir mangé un sandwitch triangle – il aimait manger des sandwitch triangle quand il entreprenait de longs voyages. Il s’apprêtait à vérifier qu’aucun poulet ne se trouvait cette fois sur son cheval quand sa belle-mère, la sévère Lady Scoteque, l’intercepta pour lui signaler que bon, toute la maisonnée avait prié pendant une année entière pour qu’il survive, et qu’il lui faudrait bien payer sa dette de prière au lieu de faire le pitre en ville, parce que tu vois jeune homme, la prière c’est pas gratuit. Et puis ça tombait bien, les moines de l’Île Repose leur avait fait crédit de 300 kg de navets lors du dernier hiver. Lady Scoteque n’avait pas de quoi les rembourser, mais la communauté accepterait bien de fermer les yeux sur cette dette en échange d’un nouveau moine..m

    Il réussit à s’échapper du monastère de l’Île Repose au bout d’un an. On était en 218, et Walder espérait qu’il était pas encore trop tard pour partir pour Port-Réal. Il avait tout prévu, calculé les chemins de rondes de chaque moine, fabriqué une corde avec des draps noués, prévu des morceaux de carottes pour calmer les chiens (qui, sur cette île, étaient végétariens, respect de la nature oblige). Il s’était ensuite jeté à la mer et avait nagé jusqu’à l’autre rive. Il ne s’était rappelé qu’à’mi-parcours qu’il ne savait pas nager…

    Il arrêta de cracher de l’eau salé au bout d’une année. On était en 219, et Walder espérait qu’il était pas encore trop tard pour partir pour Port-Réal. Le pirate qui l’avait recueilli – et appris à se battre – lui avait confié une mission d’infiltration au Septuaire Étoilé de Villevieille, afin d’y retrouver la célèbre relique du légendaire Septon Deuzagazon – un ancien membre de la maison Jardinier. Walder en avait profité pour prendre la tangeante vers son destin . On l’avait bien prévenu que la route entre Villevieille et Port-Réal était dangereuse et pleine de bandits, mais rien n’y faisait, Walder pensait qu’il ne pouvait pas être poissard au point de perdre encore du temps sur sa route…

    Il lui fallut deux ans pour que les bouquetins le relâche. Oui. Des bouquetins l’avaient pris en otage et séquestrés sur la route de Villevieille à Port-Réal. Ils avaient mené un raid sur le bief pour protester contre le prix des fourrages dans les Montagnes Rouges. Comme les bergers du coin n’en avaient rien eu à foutre, un bouc avait chargé avec l’ensemble de son troupeau le pauvre Walder qui passait par là. Durant deux ans, ces animaux sauvages ne l’avaient pas laissés partir. Et puis au bout de deux ans tout le monde s’était rendu compte que des bouquetins qui prennent un humain en otage était vraiment ridicule donc ils étaient partis, en tentant d’oublier ce qui venait de se produire.

    On était en fin d’année 221. Et enfin, Walder venait d’arriver à Port-Réal.
    Menfin. Son destin pourrait commencer !

    [HRP : Walder Waters arrive à Port-Réal les gens ! J’espère qu’il ira loin.]

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #145376
    Ser Aemon Belaerys
    • Pas Trouillard
    • Posts : 730

    Cher Walder !

    Bienvenue à Port-Réal ! Le régiment Martell serait ravi de t’accueillir, nous avons de belles possibilités de carrière à offrir pour vous qui souhaitez vous élever dans la société ! Et même si ça ne parait pas en apparence, on y est très bien rémunéré !

    J’espère que nous aurons aussi le plaisir de faire connaissance autour de quelques verres en maison de jeu ou lors d’un diner !

    Bien à vous,

    Manfryd du Bois

    [HRP : Manfryd est prêt à recevoir Walder dans le régiment Martell, et à l’aider à gagner quelques lunes ou PS suivant ses besoins]

    -"Comment veux-tu mourir, Tyrion, fils de Tywin ?"
    - "Dans mon lit, à l’âge de 80 ans, le ventre plein de vin et ma queue dans la bouche d’une pute. "

    #145381
    no_one
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1512

    « Septon Deuzagazon ». Fallait oser.

    [HJ : Qui eut crû que le véritable héros de CES avait loupé son rendez-vous avec l’histoire ? Bienvenue – enfin ! – WW.]

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 4 jours par R.Graymarch.

    "It's both possible, and even necessary, to simultaneously enjoy media while also being critical of its more problematic or pernicious aspects."
    "Damsel in Distress: Part 1", Tropes vs. Women in Video Games, Anita Sarkeesian

    #145417
    DroZo
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1203

    [HJ : comment ça j’ai raté mon rendez-vous avec l’histoire ? L’aventure Port-Réalaise ne fait que commencer voyons…]

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 4 jours par R.Graymarch.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.