[Feu et Sang] les erreurs de la VF

Ce sujet a 59 réponses, 18 participants et a été mis à jour par  Eridan, il y a 1 jour et 22 heures.

30 sujets de 31 à 60 (sur un total de 60)
  • Auteur
    Messages
  • #67948

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2172

    Si tu retrouves la source, ça m’intéresse. 😉
    Ca vaudrait le coup de demander directement à l’intéressé.

    #68064

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2172

    Sans être une erreur à proprement parler, il y a une petite confusion concernant une des filles Celtigar :

    Lord Rogar en personne, ivre et tonitruant, mena les hommes qui la dévêtirent et la portèrent dans le lit nuptial, tandis que les compagnes de la reine, Jennis Templeton, Rosamonde Boule et Prudence et Prunelle Celtigar figuraient parmi celles qui firent les honneurs auprès du roi.
    Un surplus de dirigeants.

    tandis que lady Prunella Celtigar s’unirait en mariage avec Uther Peake, sire de Stellepique, de Petrebourg et de Boisblanc.
    Naissance, mort et trahison sous le règne de Jaehaerys Ier.

    #69090

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2172

    Détail supplémentaire : Les « le Voi » sont appelés « Vaith » (non-traduit), alors que leur demeure est traduite.
    (Le règne du Dragon. Les guerres du roi Aegon Ier.)

    #69109

    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 315

    Que Patrick Marcel supprime quelques majuscules fort libéralement attribuées à plusieurs titre précédemment ne me dérange pas outre mesure.

    Quelle majusculophobie !! ^^ Je ne suis personnellement pas d’accord. Les choix de traduction sont discutables et contestables : je regrette personnellement que Jean Sola ait choisi de traduire master of coin en « Grand Argentier » , car ça le rapproche sémantiquement de « Grand Mestre » et l’éloigne de « maître des navires » et de « maître des lois » . Le choix me paraît contestable, mais c’est tout de même ainsi qu’il a été traduit, et ainsi que Patrick Marcel lui-même la traduit dans ADWD et TWOIAF …Donc c’est une traduction constante, qui n’a aucune raison de changer à mon avis, qu’on aime ou pas les majuscules. Pour « lord Amiral » ou « lord amiral » , le problème est moins grave à mon avis : c’est un titre qui n’existe pas en permanence, qui a tendance à fluctuer et qu’on retrouve attribué à des personnages qui ne sont pas forcément au service du Trône de Fer. Ceci dit, si on pouvait avoir au moins une traduction uniforme pour un seul et même personnage, ça m’arrangerait personnellement. ^^

    Si je puis me permettre un petit aparte, la fonction de Grand Argentier a existé au sein de la famille royale française. L’Histoire de Jacques Coeur, Grand Argentier du Roi Charles VII en est le plus célèbre. Mais à noter qu’il a aussi été grand argentier dans de nombreux ouvrages ce qui à mon sens fait aussi nul que premier ministre au lieu de Premier Ministre.

    Pour la fonction un Grand Argentier n’est pas un maître de la Monnaie. Le maître de la monnaie a pour tâche de frapper la monnaie du Roi, pas de trouver des fonds monétaires qui est le rôle de Grand Argentier. La distinction est donc faite en France mais peut-être pas chez les anglo-saxons.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 3 semaines par  R.Graymarch.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 3 semaines par  Raff-Tout-Miel.

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #69245

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2172

    Plusieurs occurrences trouvées, mais je n’ai pas toutes les références : le terme motherhouse a été traduit en « septistère » . Ce terme, apparu dans TWOIAF, avait été judicieusement traduit en « matristère » pour le différencier des « septistères » (septry) et des « septuaires » (sept).

    From the Vale came Mother Maris, who had taught generations of orphan girls at a motherhouse on an island in Gulltown’s harbor.
    Mère Maris venait du Val, elle avait instruit des générations d’orphelines dans un septistère d’une île dans le port de Goëville.

    Le temps de la mise à l’épreuve.

    Les septuaires sont des églises, les septistères sont des monastères réservés aux hommes, les matristères sont des monastères réservés aux femmes.

    #69426

    DNDM
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1253

    Je me demande si cette histoire de chevalier sauvage n’est pas un choix totalement assumé de Patrick Marcel, pour le coup. Me semble me souvenir d’un texte dans lequel il en parlait (post Facebook? Interview? Je sais plus…) et disait d’où ça venait. Mais j’invente peut-être.

    Je reviens sur cette histoire de « Chevalier Sauvage ». Ma source était bien le Facebook de Patrick Marcel. C’est donc un choix – choix qu’on peut trouver discutable, comme tous les choix – mais qui est totalement voulu et assumé par le traducteur.

    Le post en question:

    Patrick Marcel

    9 septembre 2018 ·

    Re-relecture de « Feu & Sang ». En principe, je n’ai plus que les épreuves, ensuite et ce sera tout. J’essaie d’éradiquer le terme de « chevalier errant », employé de façon erronée dans la VF, pour désigner des chevaliers qui n’appartiennent à aucune maison et pas toujours très légitimes, en faveur de « chevalier sauvage », qui me semble plus parlant.

    En gros, le chevalier errant est un chevalier ; le chevalier sauvage est un sauvage.

    Après les loups garou et les boutres, ma quête continue… ?

    En-dessous, dans les commentaires:

    (commentateur 1) C’est Hedge Knight qui pose pbl ?
    Patrick Marcel: Pour moi, oui. C’est pas un chevalier errant. Dans le sens basique des mots, oui, mais dans le sens traditionnel de chevalier errant, non.
    Ouais, compliqué. Un genre de ronin mais ça n’avance guère pour traduire du médiéval.
    Patrick Marcel: Toutafé. D’autant que souvent, les chevaliers en question n’en sont même pas: ils ont récupéré des bouts d’armure et se prétendent tels. Tout le monde en est bien conscient puisque, dès lors que l’un d’eux fait des prouesses au combat ou en tournoi, on l’adoube sur le champ de bataille ou la lice, rien que pour être sûr du coup! 😀
    Yep. Courage 🙂
    Patrick Marcel: Oh, je vais faire comme pour snekkar et loup géant. On commence par une mention fugace, et puis, peu à peu… 😀

    (Commentateur 2) Je ne comprends pas bien ce que l’adjectif « hedge » signifie ici. Mais en passant, le chevalier errant médiéval est d’abord un noble cherchant l’aventure pour être adoubé. C’est le cas dans la matière arthurienne.
    (Commentateur 3) Jean-Daniel Brèque Ah! j’avais le même genre de problème dans le tome 2 des « Magiciens », avec une « hedge witch » (sorcière n’ayant pas suivi la formation de l’école). J’avais traduit par « sorcière pourrie », par analogie avec « actifs pourris » (« hedge funds »), mais le contexte me le permettait.

    Suit quelques autres commentateurs qui proposent chevalier sans terre, chevalier sans féal, chevalier sans bannière… Puis de nouveau Patrick Marcel:

    Non, mais je ne demandais pas conseil. J’aime bien l’expression “chevalier sauvage” qui me semble convenir à merveille. C’est juste que je bosse dans un contexte où il y a déjà une traduction pour ça, elle est un brin toute pourrie, et j’essaie juste de la remplacer au chausse-pied par la mienne.
    ‘Stou.

    Et comme je voulais avoir l’autorisation de Patrick Marcel avant de poster ce qui précède, je lui ai posé la question, et il a dit OK, et a aussi eu eu la gentillesse de compléter :

    En fait, j’éradique en douceur. Je continue çà et là à employer « chevalier errant » puisque le terme a un passé dans la saga, mais très peu. Pareil pour « sorcière sauvage », par exemple, que j’ai dû utiliser deux ou trois fois. Pour moi, le terme « hedge » signale le fait que le personnage en question échappe à une formation traditionnelle et est plus ou moins arrivé à son état par ses propres moyens. Alors que « chevalier errant », c’est juste quelqu’un qui va à l’aventure. Il peut être adoubé ou pas, on n’en sait rien…

    (…)

    J’essaie de peu changer les mots qui existent déjà, mais certains parfois me gênent. Dans « Feu & sang 2 », par exemple, j’ai changé un ou deux noms par rapport à la première traduction du texte dans les anthos J’ai lu, mais c’est tout!

     

    Voila voila. ^^

    Je poste ça ici parce que la discussion a commencé ici. Rappelons que ce topic est consacré aux erreurs (factuelles, de GrrM, ou de traduction) relevées dans la VF, et qui ont vocation à être corrigées. Si vous avez envie de continuer le débat sur ce point, qui n’est pas une erreur mais un choix assumé, merci d’ouvrir un nouveau topic genre « Les choix de traductions de Patrick Marcel ». 😉

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #69448

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2172

    J’aime bien l’expression “chevalier sauvage” qui me semble convenir à merveille. C’est juste que je bosse dans un contexte où il y a déjà une traduction pour ça, elle est un brin toute pourrie[…]

    Ah oui quand même !! ^^’

    Bon, bah on va dire que les goûts et les couleurs …

    Dans « Feu & sang 2 », par exemple, j’ai changé un ou deux noms par rapport à la première traduction du texte dans les anthos J’ai lu, mais c’est tout!

    Et m… mince alors ! Encore du boulot pour les encyclopédistes !

    #69463

    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 315

    Prions pour qu’un membre de la Garde de Nuit n’adoube pas un jour un sauvageon…

    Ser Tormund, sauvageon chevalier sauvage…

    ……………….>………………………….>…………………………..>…………………………… :-/

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 3 semaines par  Raff-Tout-Miel.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 3 semaines par  Raff-Tout-Miel.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 3 semaines par  Raff-Tout-Miel.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 3 semaines par  Raff-Tout-Miel.

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #69469

    Grendel
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1268

    p.317 « Jaehaerys et Alysanne, leurs triomphes et leurs tragédies », on trouve :

    Les jeunes princes aimaient leur sœur à la folie, la chose était évidente, et Daenerys adoraient les garçons, « en particulier pour leur dire quoi faire ».

    Spoiler:
    #69622

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2172

    Une petite mignonne :

    Rogar Baratheon, sire d’Accalmie et anciennement Main du Roi et lord Protecteur du Royaume, mourut à Accalmie une moitié d’an plus tard, en présence de son mestre, de son septon, de son frère ser Garon et de son fils et héritier, ser Boremund.

    Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.

    Boremund a dix ans … il ne peut pas être déjà chevalier (l’erreur est absente de la version originale).

    #69624

    Babar des Bois
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2375

    Déjà signalée dans le premier post celle-là :p

    #hihihi

    #70159

    Lapin rouge
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1696

    Alors, je ne sais pas si c’est une erreur de la VF ou du wiki anglophone, mais ce dernier distingue deux maisons des terres de l’Ouest qui semblent confondues dans la VF :

    1. la maison Broom, qui apparait dans les appendices AGOT, et qui est traduite dans la VF par Geneste ; seul membre connu : ser Benedict Broom, maître d’armes à Castral Roc ;
    2. la maison Broome, qui apparait dans TPATQ, où ser Alfred Broome est un membre de la garnison de Peyredragon pendant la Danse des Dragons ; il a été traduit par Alfred Balaie.

      Dans F&B, on voit apparaître d’autres Broome (Lucinda et Ella), traduites par « Geneste », alors qu’elles devraient être des « Balaie »…

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #70179

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2172

    Pour le coup, je peux sincèrement comprendre que Patrick Marcel n’apprécie pas la traduction pour Alfred Balaie (qui n’est pas de lui à l’origine) et qu’il ait envie de la changer … Toutefois, il y a effectivement une confusion entre les Broomes et les Brooms, mais il ne s’agit pas de la même maison : dans TWOIAF, on a une occurrence pour Alfred Broome (que P. Marcel a effectivement traduit en Alfred Balaie) et une occurrence pour la maison Broom (que P. Marcel a traduit en Geneste), il s’agirait donc bien de deux maisons séparées. Comme dit Lapin, si Benedict est bien un Geneste, Lucinda et Ella sont des Balaie. ^^

    #71074

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2172

    Les guerres d’Aegon :

    Plus loin à l’est, lord Toland de Spectremont délégua son champion pour défier le roi en combat singulier. Aegon y consentit et occit l’homme, pour s’apercevoir seulement ensuite que ce n’était pas le champion du roi, mais son fou. Lord Toland, pour sa part, était parti.

    Toland n’est pas roi, il n’est que seigneur. Or c’est de son champion qu’on parle.

    Farther east, Lord Toland of Ghost Hill sent forth his champion to challenge the king to single combat. Aegon accepted and slew the man, only to discover afterward that he had not been Toland’s champion, but his fool. Lord Toland himself was gone.

    #71541

    Lapin rouge
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1696

    Sans doute pas une erreur, mais je trouve dommage que le prénom « Willam » soit rendu par « William », par exemple dans « William Soufflot » (traduction de « Willam Whistler ») ou dans « William la Guêpe » (traduction de « Willam the Wasp »). C’est d’autant plus criticable que le prénom « William » existe aussi en VO, et, du coup, la nuance entre les deux est gommée dans la VF.

    Il est vrai qu’en la matière, Patrick Marcel marche sur les traces de Jean Sola, ce dernier ayant déjà traduit « Willam Dustin » par « William Dustin » dans ASOS. Mais ce qui pouvait passer pour de l’inattention chez Sola (un seul nom) est plus difficile à croire pour Marcel. Errare humanum est, perseverare diabolicum.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #71981

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2172

    Détail supplémentaire : Les « le Voi » sont appelés « Vaith » (non-traduit), alors que leur demeure est traduite. (Le règne du Dragon. Les guerres du roi Aegon Ier.)

    Dans le même chapitre, j’ai trouvé ceci :

    Le roi Aegon rencontra plus de réussite, pour sa part. Marchant vers l’est à travers les premiers contreforts, où le ruissellement d’altitude fournissait de l’eau et où les vallées abondaient en gibier, il prit d’assaut le château de Touche-au-Ciel et remporta Ferrugyer après un court siège.

    […] Touche-au-Ciel, Ferrugyer, le Tor et Spectremont furent tous repris en moins d’une demi-lune, leurs garnisons royales passées au fil de l’épée.

    Ferrugyer est parfois le nom donné au château des Ferboys dans certaines traductions, mais jusque là, on considérait plutôt ça comme une erreur de traduction. Pour le coup, je me demande si Patrick Marcel a fait une erreur ou s’il s’agit d’un choix délibéré, pour différencier le nom de famille (Ferboys) du nom de son château …

    #71989

    FeyGirl
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1928

    Détail supplémentaire : Les « le Voi » sont appelés « Vaith » (non-traduit), alors que leur demeure est traduite. (Le règne du Dragon. Les guerres du roi Aegon I<sup>er</sup>.)

    Je crois qu’on évoque deux ou trois fois une lady Vaith dans Les  Chroniques du Chevaler Errant : une femme âgée avec laquelle Dunk aurait eu maille à partir. A priori, il aurait eu affaire à elle entre la première et la deuxième nouvelle.

    #71990

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2172

    Détail supplémentaire : Les « le Voi » sont appelés « Vaith » (non-traduit), alors que leur demeure est traduite. (Le règne du Dragon. Les guerres du roi Aegon I<sup>er</sup>.)

    Je crois qu’on évoque deux ou trois fois une lady Vaith dans Les Chroniques du Chevaler Errant : une femme âgée avec laquelle Dunk aurait eu maille à partir. A priori, il aurait eu affaire à elle entre la première et la deuxième nouvelle.

    Oui, c’est une femme apparemment assez vieille, assez disgracieuse … et assez susceptible concernant les bonnes manières. ^^ J’avais théorisé sur l’ancien forum que cette lady le Voi pourrait être en fait Cassella le Voi, une des maîtresses d’Aegon IV.

    J.Sola n’avait pas traduit le nom Vaith dans L’Épée Lige et je ne sais pas si P.Marcel a gardé cette version non-traduite dans Les Chroniques du chevalier errant. Toutefois, P.Marcel dans sa traduction de TWOIAF avait bien traduit les noms de famille en même temps que les noms de châteaux : la maison Ferboys demeure à Ferboys et la maison le Voi a pour siège Le Voi. Il faudrait l’interroger sur cette question : pourquoi ne pas traduire le nom de famille (Vaith) ou revenir à une très ancienne traduction (Ferrugyer) … Est-ce pour supprimer l’homonymie entre le nom de la famille et sa demeure ancestrale ? Si c’est le cas, je trouve ça dommage, puisque l’homonymie est voulue par l’auteur et s’étend parfois à d’autres choses : Exemple, les Darry de Darry, vivant près de la rivière Darry.

    #72000

    FeyGirl
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1928

    J.Sola n’avait pas traduit le nom Vaith dans L’Épée Lige et je ne sais pas si P.Marcel a gardé cette version non-traduite dans Les Chroniques du chevalier errant.

    C’est bien Vaith dans Les Chroniques du Chevalier Errant :

    Lady Vaith était folle furieuse, lui rappela Œuf, mais vous auriez pu vous montrer plus galant.

    Chroniques du Chevalier Errant, partie L’Épée Lige, p. 186

    Des voix sonnaient sous son crâne, et des visages flottaient devant lui – le vieux ser Arlan, Tanselle la Dégingandée, Bennis aux Bouclier Brun, la Veuve Rouge, Baelor Briselance, Aerion le Flamboyant, la triste et folle lady Vaith.

    Chroniques du Chevalier Errant, partie L’Œuf de Dragon, p.356

    Edit : c’est la numérotation de pages de l’édition Pygmalion.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois par  Eridan. Raison: fusion de messages
    #72876

    Aerolys
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1393

    p.139, « du prince au roi », « lord Roger » à remplacer par « lord Rogar », erreur absente de la VO ;

    J’ai cru voir cette erreur plusieurs fois (par contre, j’ai pas noté les numéros de page…).

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #73288

    Lapin rouge
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1696

    Est-ce qu’on crée un topic pour « Les erreurs de la VO » ? Le seul fils de Borros Baratheon et d’Elenda Caron est prénommé « Olyver » dans le chapitre « The short, sad reign of Aegon II », où il est précisé dans une note infrapaginale que ce nom lui est donné par sa mère en mémoire de son propre père (alors qu’a priori, son père est Royce Caron [?]). Il en est de même dans « The Hour of the Wolf ». Mais, dans « The Hooded Hand », il est devenu « Olyvar ».

    En VF, « Olyver » est le choix de P. Marcel.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #101629

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2172

    Bon, bah malgré notre relecture de F&S2, quelques petites coquilles sont passées, donc je pense les poster ici. Il s’agit vraiment d’erreurs, pas de changements de traduction.

    Déjà, premier point très embêtant à mon goût : une partie du texte d’origine a sauté. Toutes les notes de bas de page / fin de chapitre ont disparu de la version française. C’est pas hyper grave, mais en tant qu’acharné notoire, je ne comprends pas bien pourquoi.

    « Hereafter, to avoid confusing the two princes, we will refer to Queen Alicent’s son as Aegon the Elder and Princess Rhaenyra’s son as Aegon the Younger. »
    Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.

    « Initially both claimants to the Iron Throne flew the three-headed dragon of House Targaryen, red on black, but by the end of 129 AC, both Aegon and Rhaenyra had introduced variations to distinguish their own supporters from their foes. The king changed the color of the dragon on his banners from red to gold, to celebrate the brilliant golden scales of his dragon, Sunfyre, whilst the queen quartered the Targaryen arms with those of House Arryn and House Velaryon, in honor of her lady mother and her first husband, respectively. »
    La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d’or.

    « Whatever the manner of his death, it is beyond dispute that Daeron Targaryen, youngest son of King Viserys I by Queen Alicent, died at the Second Battle of Tumbleton. The feigned princes who appeared during the reign of Aegon III, using his name, have been conclusively shown to be imposters. »
    La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.

    « As the gods would have it, seven days later at Storm’s End his lady wife gave birth to the son and heir that Lord Borros had so long desired. His lordship had left instructions that the babe was to be named Aegon if a boy, in honor of the king. But upon learning of her lord’s death in battle, Lady Baratheon named the child Olyver, after her own father. »
    La Mort des Dragons – Le bref et triste règne du roi Aegon II.

    « *1 This is the tale as Mushroom tells it, in any case. Munkun’s True Telling ascribes a different cause to Lord Lyonel’s change of heart, however. It must be recalled that the Hightowers, as rich and powerful as they were, were bannermen sworn to House Tyrell of Highgarden, where his lordship’s brother Garmund was a page. The Tyrells had taken no part in the Dance (ruled as they were by a little lord in swaddling clothes), but now at last they bestirred themselves, forbidding Lord Lyonel to raise a host or go to war without their leave. Should he disobey, his brother would pay for that defiance with his life…for every ward is also a hostage, as a wise man once said. Or so Grand Maester Munkun avers.
    *2 The meeting did not go as well as the twins might have hoped, however. The prince paled at the sight of Lady Rhaena’s dragon, Morning, and commanded the northmen guarding him to “get that wretched creature out of my sight.” »
    L’Après-guerre – L’Heure du Loup.

    Je crois les avoir tous mis. On apprend pas grand chose, encore qu’il y a certains passages que je trouve assez savoureux, perso. (Aegon Baratheon ^^)

    Les autres points que j’ai relevé sont assez mineurs, sinon :

    lady Sam, serviable, ajoutait les noms de trente et une autres pucelles nubiles des maisons Hightower, Redwyne, Tarly, Ambrose, Florent, Cobb, Costayne, des Essaims, Varnier et Grimm qui seraient dignes d’être reines.
    Sous les régents – La guerre, la paix et les foires au bétail.

    maison Cobb, traduite en « Delépi » dans ADWD et ailleurs dans F&B.

    George Graceford, sire de Sacrelieu, et ser Victor Risley, chevalier de la Clairière de Risley, le seul des Chausse-Trapes à avoir survécu en dehors de lord Peake lui-même, furent faits lord Confesseur et Justice du Roi respectivement.

    George Graceford, Lord of Holyhall, and Ser Victor Risley, Knight of Risley Glade, the sole surviving Caltrops aside from Lord Peake himself, were appointed Lord Confessor and King’s Justice respectively.

    Sous les régents – La guerre, la paix et les foires au bétail.

    Ici, il faudrait en fait le mettre au pluriel (les seuls des Chausse-trapes), puisqu’il semblerait dans la logique de la phrase et de l’histoire que Graceford et Risley sont les deux derniers survivants de la conspiration des Chausses-trapes. Gyldayne relevait effectivement quelques chapitres plus tôt que trois membres originels, dont Unwin, avaient survécu.

    Voila. Je continue à chercher si je trouve d’autres erreurs aussi essentielles dans le reste du livre. ^^

    #101634

    DNDM
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1253

    Ha bah ca vaut le coup de renvoyer un mail à Pygmalion au plus tôt pour qu’ils mettent à jour le futur F&S-intégrale.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #102313

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2172

    lady Sabitha Frey, la dame des Jumeaux, impitoyable et avide ; lord Hugo Vance de Repos-des-Freux ; lord Jorah Mallister de Salvemer ; lord Roland Darry de Darry ;

    La Mort des Dragons – Le bref et triste règne du roi Aegon II.

    Repos-des-Freux (Rook’s Rest) est le siège de la maison Staunton. Lord Hugo Vance  est le sire de Bel-Accueil (Wayfarer’s Rest) dans la vo.

    #102345

    DNDM
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1253

    Pas une erreur de la VO ça? Ya un fil sur westeros faudrait voir ce qui en a été dit.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #102347

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2172

    Pas une erreur de la VO ça? Ya un fil sur westeros faudrait voir ce qui en a été dit.

    Nope ^^ Le même passage en vo mentionne bien Bel Accueil :

    Lady Sabitha Frey, the merciless and grasping Lady of the Twins; Lord Hugo Vance of Wayfarer’s Rest; Lord Jorah Mallister of Seagard; Lord Roland Darry of Darry;

    #102353

    Lapin rouge
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1696

    Pas une erreur de la VO ça? Ya un fil sur westeros faudrait voir ce qui en a été dit.

    Tu prends Eridan pour un bleu ? 🙂

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #102364

    DNDM
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1253

    C’est clair que j’aurais pu m’abstenir pour le coup. ^^

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #102369

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2172

    En attendant, j’en ai repéré une autre 😛

    Haut dans les montagnes, une nuit, l’impensable se produisit, alors que lord Robert et ses hommes étaient blottis autour de leurs feux de camp.

    Le Printemps lysien et la fin de la Régence.

    Robert Rowan est ser, pas lord. Coquille présente en vo, et inexplicable.

    #102630

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2172

    Tiens, une autre petite confusion entre Sombreval et Sombrelyn dans la Partie 1 qu’on n’avait pas encore relevé dans le topic :

    Une grande partie du commerce qui s’était traité à Viergétang et Sombrelyn venait désormais à Port-Réal.

    Le Dragon avait trois têtes – Le gouvernement sous le roi Aegon Ier

30 sujets de 31 à 60 (sur un total de 60)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.