Alfred Balaie

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Alfred Balaie
Identité
V.O. Alfred Broome
Statut
Rang chevalier
Blasons
Ser Alfred était au service de la maison Targaryen

Ser Alfred Balaie est un chevalier de la garnison de Peyredragon depuis le règne du Vieux Roi Jaehaerys Ier[1] au moins jusqu'au conflit connu sous le nom de la Danse des Dragons, auquel il participe[2].

Dans la Danse des Dragons[modifier]

Lors de la guerre civile, ser Alfred Balaie est le chevalier ayant le plus d'expérience présent sur l'île et combat pour les Noirs. Après la chute de Port-Réal, la reine Rhaenyra Targaryen siège à la capitale et nomme ser Robert Quince gouverneur de Peyredragon, alors que ser Alfred espérait cette charge.

Lors de la chute de Port-Réal, le roi Aegon II Targaryen parvient à s'échapper avec ses enfants, grâce au maître des chuchoteurs Larys Fort. Ils sont confiés à ser Marston Waters qui les conduit à Peyredragon à bord d'un bateau de pêche, où ils demeurent dissimulés. Ser Marston écume l'île à la recherche de soutien des Verts, et ser Alfred rallie la cause du roi Aegon, son amertume causée par la nomination de ser Robert ne le rendant pas très difficile à convaincre.

Lors de la chute de Peyredragon, il participe à la prise de la ville et tue lui-même ser Robert Quince d'un coup de lance. Après le duel entre les dragons Feux-du-Soleyl et Danselune, il veut tuer la princesse Baela Targaryen, mais ser Marston Waters s'interpose.

Lorsque Rhaenyra Targaryen et son escorte fuient à Peyredragon après le sac de Fossedragon, ser Alfred mène une troupe de quarante soldats venu les accueillir au port. Il amène ensuite Rhaenyra devant les corps pendus de Quince, du mestre Gerardys et d'autres loyaux envers Rhaenyra, révélant ainsi sa trahison[1]. Lui et ses hommes massacrent les derniers gardes de la reine après la mort de cette dernière. Alfred conseille au roi Aegon de tuer le fils de Rhaenyra, le futur Aegon III, mais le roi préfère le garder comme otage[2].

Ser Alfred accompagne le roi Aegon II Targaryen à son retour à Port-Réal sur la Souris. Il se charge, quelques jours plus tard, de l’exécution du prétendant Trystan Vrayfeu, en lui tranchant la tête avec Feunoyr, l'épée de son roi[3].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.
  2. 2,0 et 2,1 La Princesse et la Reine.
  3. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le bref et triste règne du roi Aegon II.