[Films] Marvel Cinematic Universe

  • Ce sujet contient 89 réponses, 27 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Tizun Thane, le il y a 5 jours et 19 heures.
30 sujets de 61 à 90 (sur un total de 90)
  • Auteur
    Messages
  • #83021
    Jean Neige
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1760

    Pour Hawkeye et Black Widow, certes il était établi que leur amitié et leur complicité était forte, mais ça restait toujours que ça : de l’amitié. Aux dernières nouvelles Black Widow avait une sorte de romance lointaine avec Bruce Banner/Hulk, et Clint était marié avec des enfants, bref à aucun moment une histoire d’amour a été établie entre eux. Juste de l’amitié. Ça fait légé comparé au sacrifice de Gamorra dans Inginity War.

    Mais en quoi un ami ne peut pas être « ce qui t’es le plus cher » ?

    Gilgamesh & Enkidu, tout ça…

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #83033
    DroZo
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1357

    Parce que la force exceptionnelle de leur relation qui fait qu’ils sont l’un pour l’autre les personnes qui comptent le plus au monde n’est jamais établie.

    La scène aurait eu lieu juste après le premier Avenger de 2012 là OK, la scène aurait fonctionné. Mais c’était il y a 15 films quoi, depuis les personnages sont apparus dans cinq autre films (Winter Soldier, Age of Ultron, Civil War, Thor Ragnarok (que en caméo, mais un caméo qui parle de la relation Widow/Hulk donc ça compte) et Infinity War’ et a aucun moment leur relation est montrée comme étant si exceptionnelle. La relation Widow/Hulk est décrite comme étant plus forte, et il y a autant de complicité à l*écran entre Widow et Steve Rogers qu’entre Widow et Hawkeye.

    Bref, leur relation n’a pas été développée depuis 15 films, contrairement à d’autres relations qui elles ont été développées, et qui donc sont plus fortes.

    Même dans Endgame où on montre que Widow s’inquiète pour Hawkeye quand il devient une copie du Punisher, bah j’ai envie de dire on ressent de l’amitié, mais rien n’indique une amitié à ce point forte.

    Ce n’est pas au spectateur de deviner après coup une relation forte à partir d’un film sortie il y a 10 ans et à partir de comics pour justifier une scène très maladroite qui implique une relation que les scénaristes ont eu la flemme de développer correctement.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #83039
    Jean Neige
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1760

    quand il devient une copie du Punisher

    A vrai dire, non, ils n’ont pas « copié le Punisher », Ronin (son nom n’est pas dit dans le film je crois) c’est quelque chose qui existe déjà aussi.

    Je suis totalement d’accord sur le fait que la relation est sous-développée et pas explicite. Même si je pense que le film en lui-même suffit pour ré-établir un semblant de relation forte. Toutefois, je pense qu’il s’agit moins de « flemme » (encore une fois, attribuer toujours des mauvaises intentions aux scénaristes n’est pas forcément l’idéal…) que de manque de temps pour la développer, ou plutôt, l’option que je pense la plus probable, envie de faire cette scène quitte à s’affranchir (malheureusement) de la cohérence vis à vis des anciens films.

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #83853
    Crys
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1077

    Bon je l’ai vu et je suis un peu d’accord avec Corondar : le vrai héros c’est le rat du début :p

    Voilà maintenant en gros c’est du comme d’hab avec plus de pognon. J’avais pas les mises à jour Black Panther, Ant-Man 1 et 2, Captain Marvel et… bah c’était divertissant mais un brin longuet. Reste la plus grande déception comme d’hab, hein, la musique. Sur dix ans de films y avait un truc inédit à créer je pense, et là ça se résume à de l’illustratif où Silvestri pointe le bout du nez de son thème des Avengers d’il y a sept ans. Et ça marche très bien sur la charge finale (où j’ai eu le petit frisson), mais sinon encéphalogramme plat. Mais comme je m’y suis fait ben ça m’énerve même plus.

    Et sur l’humour, ça devenait vraiment too much, à tel point qu’à force de rire de tout, le film ne peut pas être pris au sérieux (et ça fait capoter totalement le côté émotions de la fin). Aucune scène n’existe sans être désamorcée par une blague (genre Thor c’est rigolo au début, mais c’est son seul ressort du film). Et ça en devient affligeant ce que ces héros ont du recul sur leur situation. Je vais pas m’étendre sur les histoires de « ils sont trop forts pour leur propre univers », ça a déjà été évoqué ci-dessus.

    La complicité de Black Widow et Hawkeye marchait bien pour moi car mes principaux souvenirs remontent au premier où c’était mis en avant. En revanche, je suis pas sûr qu’on l’ait trop revu depuis vu que Widow était plus attachée à Banner (tiens d’ailleurs Hulk aurait peut-être du en profiter pour sortir de l’équation aussi car ils ont vraiment plus rien à raconter avec ce perso).

    Donc pas un mauvais moment, mais rien de transcendant.

    Je mets des balises spoilers pour la suite hein, histoire que personne ne soit trop… spoilé justement !

    Spoiler:
    On sent que la théorie du multivers les arrange mieux que le paradoxe de l’écrivain car ça demandait d’être beaucoup plus bossé en amont sur les autres films. C’est pas plus mal, mais du coup la résolution en deux coups de cuillère à pot de « on doit tout replacer dans la réalité alternative » bah c’est un poil rapide.

    De manière générale, sur le scénario, ils ont fait la même erreur à mon sens que les Hobbits 2 et 3. Les vingt premières minutes du film (après la séquence prélogo avec Hawkeye) auraient du arriver à la fin du précédent, histoire que tu te tapes pas une double introduction au début et de redynamiser le film. Sinon ben j’ai trouvé la partie « récupération des pierres » sans trop d’enjeux, surtout après qu’on leur ai dit « au fait si vous les ramenez c’est bon vous aurez gagné ».

    Le Thanos 2014 est bien faible par rapport au Thanos 2018, mais ça a déjà été souligné ici. Et d’ailleurs je crois me souvenir que s’il faisait le choix d’éliminer la moitié de l’univers c’était pour le bien de la moitié restante, ç’aurait été intéressant qu’il renvoie aux héros « Bah vous avez choisi de ramener tout le monde, démerdez-vous maintenant. Je vous proposais une fin sans souffrance et aléatoire, mais vous préférez agoniser dans votre merde ». Car oui, je l’avoue, les héros passéistes défenseurs du statu quo et garants d’un « meilleur des mondes » hermétique au changement, ça m’attire inéluctablement de la sympathie pour les méchants. Car le soucis est là, je trouve, nos supers sont hermétiques au changement et incapables d’encaisser un échec correctement sans aller bouder dans leur coin (je sais plus quel personnage le dit mais c’est assez vrai). Bref, la morale du film est assez douteuse à mon goût à ce niveau-là.

    En dehors de ça, la bataille finale était bien plus épique que Wakanda je trouve, sans doute parce que l’ambiance crépusculaire est forcément mieux que le soleil de midi en termes de dramaturgie. Je regrette le petit passage « girl power » que je trouve assez naze en termes de situation. On sent le truc qui se veut un peu féministe de façade mais tout ça n’aboutit qu’à montrer ce que le film a du mal à assumer : y a que des garçons nombrilistes dans les vainqueurs survivants, puisque les seules femmes (Nebula et Black Widow) sont « condamnées ». Bref, y a Captain Marvel mais ce perso « deus ex machina » est vraiment cheaté. OK, y a d’autres mondes à sauver mais son apparition au bon moment déconstruit tout l’héroïsme des autres.

    Quant aux trois qui prennent la porte aux côtés de Josh Brolin, ben c’est pas plus mal parce qu’Iron Man ça fait trois films qu’on nous dit qu’il est malheureux et qu’il veut crever. Captain, bah c’est vraiment sans plus. Reste Black Widow qui s’en va… pour mieux attirer du public dans les salles lors de son propre film l’an prochain.

    Ceci étant dit, je demande à voir comment ça va se passer pour l’après. Comme déjà mentionné plus haut, j’espère que ça va se casser la gueule sans Captain et Iron Man mais qui vivra verra.

    Bref, sur la forme, ça passe, mais comme d’hab, vaut mieux éviter de creuser un peu sous la surface ou alors on tombe sur une belle fosse de déception.

    Ah et en fait ils auraient du sortir ce film dans 5 ans car y avait un super univers à développer dans un truc post-apo avec Hawkeye qui dézingue des mafias pendant que Captain fait de la thérapie de groupe. Mais on n’y aura pas droit. D’ailleurs dans leur monde, si tu supprimes la moitié de la planète, y a pas de soucis pour faire tourner les centrales électriques et les télécommunications, la première chose à laquelle pensent les gens c’est continuer à faire des selfies avec Hulk…

    #84066
    Jean Neige
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1760

    Ah et en fait ils auraient du sortir ce film dans 5 ans car y avait un super univers à développer dans un truc post-apo avec Hawkeye qui dézingue des mafias pendant que Captain fait de la thérapie de groupe. Mais on n’y aura pas droit. D’ailleurs dans leur monde, si tu supprimes la moitié de la planète, y a pas de soucis pour faire tourner les centrales électriques et les télécommunications, la première chose à laquelle pensent les gens c’est continuer à faire des selfies avec Hulk…

    Brrr, une série façon New Avengers / Avengers Disassembled avec ce ton post-timeskip, ça aurait été parfait. Malheureusement ils préfèrent le recyclage.

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #84141
    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1290

    Ah oui, le moment Girl Power, j’ai oublié d’en parler. En soit, c’est une bonne idée de mettre en avant les personnages féminins, mais y avait pas plus subtil ? Parce que là ça fait très photo de groupe incohérente au possible pour le politiquement correct de façade. J’ai eu l’impression qu’il y avait un panneau « Les filles, rassemblement » rien que pour elles.

    Quant à la complicité Black Widow – Hawkeye, perso j’ai vraiment eu le sentiment que tu pouvais venir accompagné de n’importe qui et ça marcherait quand même. Mais c’est pas ça qui m’a le plus dérangé dans cet arc. Après tout, qu’il y ait un lien spécial entre les deux, je suis prêt à le croire.

    Ce qui m’embête c’est qu’on a l’impression que Black Widow et Hawkeye dans un premier temps, puis tous les autres Avengers après, découvrent seulement là que la pierre de l’âme exige un sacrifice. Or, à minima, d’après Infinity War, Nebula et Tony le savent avec certitude. Et on ne me fera pas croire qu’en 5 ans post claquement de doigts les autres Avengers n’ont pas été mis au courant. Les gars préparent leur plan de récupération des pierres, et y en a aucun pour signaler cette petite particularité de l’obtention de la pierre de l’âme ? Sérieux ?

    Et il se serait passé quoi si c’était Nebula et Warmachine qui étaient allés sur Vormir  et que Hawkeye et Black Widow s’étaient chargés de la pierre de pouvoir sur Morag ? Remarque on aurait eu notre réponse pour savoir si balancer n’importe qui suffit… Mais bon, ça en dit long sur le niveau de préparation et de réflexion des Avengers des scénaristes sur ce coup là…

     

    #84467
    Bane
    • Pas Trouillard
    • Posts : 547

    J’ai bien aimé Endgame, même si je le trouve moins bon que Infinity  War. Ce qui peche le plus c’est que ce qui fait les avantages du film fait aussi ses défauts.

     

    "Je suis celui qui restaurera la gloire et la puissance des Sith.
    On m'appelle Bane"- La Règle des Deux

    #84525
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2723

    Je viens de le voir et, sans surprise, j’ai beaucoup aimé. J’ai lu certains de vos avis (et en diagonale) et, malgré les nombreux défauts que vous avez cités (et à juste titre), ça ne m’a pas gêné (mais, on peut expliquer ça par le fait que je suis bon public).

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #86452
    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1290

    Autre élément que je ne m’explique pas du tout : comment Nebula fait pour faire fonctionner le portail temporel juste avec ses petits doigts (et sans le produit inventé par Pym, qu’on nous présente pourtant comme indispensable pendant tout le film) ? Et comment se fait il que tous les gens présents dans le vaisseau de Thanos et faisant le bond temporel ne subissent pas le contrecoup du voyage (vieillissement ou rajeunissement) puisqu’ils n’ont pas le bracelet créé par Tony pour éviter ces désagréments du saut dans le temps ?

    #86973
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8105

    Un long article de France Culture sur Endgame et les critiques, si loin des goûts des spectateurs

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #86994
    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3384

    Un long article de France Culture sur Endgame et les critiques, si loin des goûts des spectateurs

    Merci pour cet article, que j’ai trouvé très intéressant, à la fois mordant, et plein d’humilité de la part de l’auteur.

    #87029
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 5563

    Un long article de France Culture sur Endgame et les critiques, si loin des goûts des spectateurs

    C’est quand même dommage, en une phrase il décrédibilise tout son propos en expliquant que seuls les ados peuvent apprécier les codes du film ^^

    L’incroyable sophistication du système Marvel échappe donc à la plupart des critiques (et pour une part d’ailleurs à moi aussi) qui sommes tous complètement largués quand des millions de jeunes de 12 à 18 ans sont fascinés par un code qu’ils sont les seuls à décrypter voyageant dans les espaces Marvel et remontant dans le temps.

    ~~ Always ~~

    #87034
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8105

    Aussi, le fait que la critique d’alors détestait des films qu’elle encense aujourd’hui (le western est un bon exemple. Certes pas tous les westerns. Mais même Hitchcock était mal perçu avant Truffaut et ses potes) me paraît être un bon point. Néanmoins, le nombre de spectateurs n’implique pas forcément que le film soit 1/de qualité 2/restera dans l’histoire du cinéma (l’inverse est vrai aussi, bien entendu). Au box office France 1970, Le Gendarme en balade est en tête^^

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #87037
    euzkadi de dorne
    • Pas Trouillard
    • Posts : 593

    Et Apocalypse Now était devancé par un Max Pécas.

    #89838
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2723

    Je ne sais pas si ça ce point a déjà été avancé mais, j’ai trouvé Captain Marvel inutile. J’ai eu l’impression en regardant Endgame que le personnage ne servait à rien et que ses interventions dans le film se résumait à « ce personnage existe ». Du coup, je remets en doute l’utilité du film Captain Marvel (juste de son utilité car, à part ça, j’ai bien aimé le film).

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #89839
    Crys
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1077

    Je ne sais pas si ça ce point a déjà été avancé mais, j’ai trouvé Captain Marvel inutile. J’ai eu l’impression en regardant Endgame que le personnage ne servait à rien et que ses interventions dans le film se résumait à « ce personnage existe ». Du coup, je remets en doute l’utilité du film Captain Marvel (juste de son utilité car, à part ça, j’ai bien aimé le film).

    Alors de ce que j’ai lu/vu, ses scènes pour Endgame ont été tournées avant le film, ce qui explique aussi son côté antipathique (je trouve), vu que Brie Larson n’avait pas encore interprété le personnage. Mais sinon à part être un Deus Ex Machina, son apparition est dispensable. Presque j’aurais préféré que les héros aient quelques mérites à vaincre la flotte de Thanos (surtout qu’à partir du moment où Tony a le gant, elle devient vraiment inutile) plutôt que de vouloir la mettre dans le film. D’autant que le « démerdez-vous y a d’autres planètes dans le besoin » amenait un point de vue différent des autres, mais bon…

    #89844
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2723

    D’autant que le « démerdez-vous y a d’autres planètes dans le besoin » amenait un point de vue différent des autres, mais bon…

    J’ai bien cette simple phrase (dans le sens « Ce qui vous est arrivé est arrivé à d’autre aussi », ce qui donne un autre point de vue comme tu l’as souligné). Mais, avec un film à son nom, je m’attendais à une intervention plus importante de sa part.

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #101991
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2723

    J’ai vu Spiderman : Far From Home. Il est vraiment très bien. Que ce soit pour Mysterio et la façon dont il créé ses illusions (je ne sais pas comment il fait dans les comics (pouvoirs ou technologie)) et le background du perso.

    Les blagues fonctionnent (sur moi en tout cas).

    Et puis cette révélation :

    Spoiler:
    Tony Parker est Spiderman ! Mais c’est fou cette histoire !

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #102050
    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1290

    J’ai vu Spiderman : Far From Home. Il est vraiment très bien. Que ce soit pour Mysterio et la façon dont il créé ses illusions (je ne sais pas comment il fait dans les comics (pouvoirs ou technologie)) et le background du perso. Les blagues fonctionnent (sur moi en tout cas). Et puis cette révélation :

    Spoiler:
    Tony Parker est Spiderman ! Mais c’est fou cette histoire !

     

    Je suis perplexe sur ce Spiderman, vraiment.

    Il y a des éléments que j’ai beaucoup (mais vraiment beaucoup) aimé, et d’autres que j’ai trouvé franchement déplorables.

    Au niveau des points positifs :
    1) Tom Holland et Zendaya. Les acteurs sont excellents, leur alchimie fait très réelle, ils développent un jeu qui colle pile à l’écriture des scénaristes. Bien qu’ayant 23 et 22 ans, ils sont crédibles dans les rôles juvéniles qu’ils endossent. C’est pour moi le gros point fort du film. Et l’écriture du personnage de MJ est très supérieure aux Spiderman précédents (dans la première trilogie MJ est une godiche en détresse, dans la version suivante une warrior peu crédible, même si ce n’était plus MJ, ça ne change pas grand chose). Ici on a une ado un peu blasée mais maligne, qui cherche sa place dans tout ça.
    2) l’humour est bien dosé et très efficace. C’est suffisamment rare dans les Marvel pour le souligner.
    3) le film a quelques fulgurances au niveau de l’émotion dans sa première partie.

    Mais le film a aussi hélas de très gros défauts :

    1. comme d’habitude, visuellement ça respecte le cahier des charges Marvel, c’est impersonnel, il n’y a rien qui dépasse, aucune originalité visuelle (la photo, les décors…), tout est très aseptisé. Les scènes d’action aussi.
    2. le film pose des idées intéressantes dans sa première partie, dans la droite file de Endgame, pour ne jamais creuser ces éléments et s’en désintéresser complètement dans la deuxième partie.
    3. j’ai trouvé le personnage de Mysterio complètement raté. Jake Gyllenhaal (qui est un acteur que j’adore par ailleurs) est en non jeu pendant tout le film, sauf à la fin, où sa prestation bascule dans le sur-jeu hystérique. J’ai pas compris. Il faut dire aussi qu’il n’est pas aidé par l’écriture totalement ratée du personnage. C’est le gros point noir du film.

    Bref, un vrai sentiment de frustration chez moi. Un film qui alterne le très bon et le très mauvais.

    #102054
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2723

    1) Tom Holland et Zendaya. Les acteurs sont excellents, leur alchimie fait très réelle, ils développent un jeu qui colle pile à l’écriture des scénaristes. Bien qu’ayant 23 et 22 ans, ils sont crédibles dans les rôles juvéniles qu’ils endossent. C’est pour moi le gros point fort du film. Et l’écriture du personnage de MJ est très supérieure aux Spiderman précédents (dans la première trilogie MJ est une godiche en détresse, dans la version suivante une warrior peu crédible, même si ce n’était plus MJ, ça ne change pas grand chose). Ici on a une ado un peu blasée mais maligne, qui cherche sa place dans tout ça.

    Sur ce point, je suis 100% d’accord. Je vais me faire assassiner pour ça mais, je trouve que Tom Holland est le meilleur Spiderman. ^^

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #102852
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 5563

    J’ai vu le film, et j’ai globalement le même ressenti que @corondar : Tom Holland et Zendaya sont très bons. Ils ont cette fraîcheur qui manquait aux acteurs précédents et qui rend les personnages mignons, sans que tu aies l’impression d’être face à des adultes déguisés (je me suis jamais remise d’Emma Stone en Gwen avec ses fringues d’écolières… c’était si caricatural^^). Mais le film est loooong. Le méchant est pourri (pourtant j’aime bien Gyllenhaal mais alors là c’est pas possible) et c’est barbant. J’ai passé le film à regarder ma montre. C’est dommage, parce que Peter et MJ mériteraient mieux.

    ~~ Always ~~

    #104922
    Sandrenal
    • Pas Trouillard
    • Posts : 520

    Mon avis en retard sur Captain Marvel et Endgame.

    Captain Marvel, c’est à ranger dans la catégorie des désastres. Sans enjeu, sans intérêt, sans personnage charismatique, scénario prévisible, héroïne complétement cheatée. Le seul point positif c’est que pour une fois l’humour n’est pas trop déplacé. Bref, une bonne perte de temps.

    Endgame c’est plus compliqué à catégoriser. Globalement j’ai été déçu. J’attendais au moins une qualité équivalente à Infinity War et force est de constater qu’on en est loin. Je ne reviens pas sur les failles scénaristiques, vous les avez détaillées mieux que moi. Par contre je n’adhère définitivement pas à l’humour lourdingue au beau milieu de l’apocalypse (sur cet aspect je ne pensais pas possible de tomber plus bas que Thor 3. J’avais tort). J’ai assez peu goûté au massacre de certains personnages. Thor obèse et alcoolique pour ne citer que lui a du mal à passer. Certaines scènes et quelques performances d’acteur sauvent l’ensemble mais ça reste faible, surtout comparé aux attentes.

    #106030
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 5563

    News du jour : Spiderman ne va a priori plus faire partie du MCU
    https://www.huffingtonpost.fr/entry/spider-man-nest-plus-un-marvel-les-fans-saffolent_fr_5d5cda34e4b0d1e11369d4b1

    ~~ Always ~~

    #106051
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2723

    News du jour : Spiderman ne va a priori plus faire partie du MCU https://www.huffingtonpost.fr/entry/spider-man-nest-plus-un-marvel-les-fans-saffolent_fr_5d5cda34e4b0d1e11369d4b1

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #153166
    no_one
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1694

    Séance rattrapage MCU pour moi hier soir avec Thor : Ragnarok de Taiki Waititi (que je connaissais pour l’hilarant Vampires en toute intimité [What We Do In The Shadows] / le décevant S1E8 du Mandalorien), un drôle de film sur une civilisation qui doit faire face au passé impérialiste qu’elle avait enterré quand il refait surface et sur une dystopie où les derniers arrivés (ou les immigrés, si vous voulez) sont exploités for fun & profit par l’industriel du divertissement qui la possède et (donc) la dirige…

    Le personnage de Chris Hemsworth – et Hulk, puisque ça s’inspire de Planète Hulk en sus du comics éponyme – est recyclé à la sauce Gardiens de la Galaxie : couleurs pétaradantes et traitement « sans prise de tête » de son action, ponctué d’une blague à la minute, sur fond de musique iconique des 70s. D’un côté, les premiers Thor étant dans le bas du panier de la franchise, c’est rafraichissant de ne plus s’emmerder devant un film du blondinet (et l’incontournable scène torse nu de Hemsworth à chaque film est toujours là, ouf :P) ; de l’autre… outre qu’il faut goûter le désormais familier « humour Marvel », le contraste avec le fond, tel que je l’ai résumé en intro, finit par être symptomatique du handicap qu’il peut représenter pour l’investissement émotionnel du public : même à la fin du monde, même réduits en esclavage, les personnages ne sont jamais vraiment autorisés à prendre ce qui leur arrive au sérieux, ou à un peu d’introspection pour (di)gérer leurs émotions, en dehors de scènettes à violons se perdant d’un océan de burlesque bas du front.

    Résultat : un peu comme les Gardiens, c’est sympatoche pour passer le temps (d’autant que tout le monde est canon), mais j’ai du mal à en avoir quelque chose à faire des clowneries de ces « héros » que rien ne semble pouvoir toucher (émotionnellement ou physiquement), en-dehors de quelques secondes d’analepse (pour Valkyrie, joliment peinte) / de vision paternelle en Norvège (pour Thor, plutôt niaise) – d’autant que la présence de Héla (avec ce que ça implique quant au manichéisme des films précédents) n’a finalement guère d’impact sur la psychologie des personnages : les compagnons de Thor sont massacrés dans l’indifférence générale, personne n’est séduit par ses ambitions (#MakeAsgardGreatAgain), à part un Skurge à l’arc ridiculement superficiel, et les éventuelles implications des personnages dans les horreurs passées [Heimdall & Valkyrie dans les conquêtes d’Odin] / présentes [Valkyrie & Hulk sur Sakaar] sont complètement ignorées.

    Cela dit, la résolution est plus créative qu’à l’accoutumée et le côté « table rase karmique » et impact de la fondation de Nouvelle-Asgard aurait été intéressant à développer (et aurait pu mitiger certaines des critiques suscitées). A mettre du côté des occasions manquées. 🙁 Loki reste le MVP des films de son frère (qu’il soit joué par Hiddleston ou Hopkins) quand Banner entame sa descente aux enfers.

    Pas grand-chose d’original à dire sur la franchise autrement : Iron Man et Avengers jalonnèrent avec succès une Phase 1 à oublier autrement, Iron Man 3 et L’Ère d’Ultron, oscillant entre le meilleur et le pire, sont à l’image d’une Phase 2 faisant de même (Le Soldat de l’hiver pour le meilleur ; Le Monde des ténèbres pour le pire) et la Phase 3 (en tout cas pré-Infinity War, vu que je n’ai vu qu’Endgame après) fut sans doute la meilleure : je n’ai pas été au bout du Vol. 2 des Gardiens et Doctor Strange était un Iron Man recyclé en sorcier, mais adoré Civil War et sa dose de Reality Ensues ; Infinity War et son « voyage du méchant » était très efficace [quand bien même le plan de Thanos version écofasciste est éclaté] ; Homecoming une bonne surprise, même si le côté Iron Boy de ce Spider-Man le détourne de ce qui fait sa spécificité [D’un autre côté, encore un film qui souligne qu’Iron Man est le véritable Grand Méchant du MCU. ^^] ; et alors qu’il se fait déchirer sur ce forum, j’ai également été agréablement surpris par Black Panther – dont je disais :

    Vu sans la première demi-heure mais beaucoup aimé, en fait ! La structure est, certes, désormais classique, mais très solide dans son utilisation des « fusils de Tchekhov » et bénéficie d’un enrobage copieux, entre la dimension afrofuturiste, qui rend vraiment bien et à l’écran et dans le texte (l’idée d’un pays isolé, mais technologiquement avancé grâce au vibranium [qui fait tout de même un peu tout et n’importe quoi], est un habile pied de nez aux thèses racistes sur l’essor technologique des civilisations [il ne s’agit pas de race ou de culture supérieure mais d’accès aux ressources / aux échanges]) ; les discussions politiques sur l’isolationnisme, l’impérialisme, les responsabilités associées ; et c’est non seulement le film le + paritaire mais peut-être bien le plus cosmopolite du MCU avec Klaue, Ross et leurs hommes en sus du crochet par Busan (j’ai vu là un côté James Bond afroféministe assez cool, avec Shuri en Q)… Et j’ai même trouvé l’humour mieux dosé voire plus malin qu’ailleurs (je pense notamment à M’Baku qui se joue du cliché du « scary black man« , du noir sauvage et même cannibale de la propagande coloniale).

    Après, on a toujours les soucis usuels de cet « héroïsme » qui devrait avoir laissé un tas de victimes sur ses traces & l’absence de remise en cause fondamentale des hiérarchies qui ont amené à cette situation (la monarchie – et la loi du plus macho fort par duel rituel) ; la loyauté patriotique fanatique qui ne vaut qu’autant que ledit plus fort (salut Okoye) ; et la démonisation caricaturale de la figure révolutionnaire pour faire accepter le statu quo à travers un héros réformateur mais pas trop (alias le « syndrome Magnéto »).

    Spoiler:
    To be fair y a une inflexion pol. à l’issue du film, c’est p-e juste la mise en scène de la fin en mode « on a ouvert un dispensaire dans un quartier défavorisé, voilà, job well done » qui m’a laissé sur ma faim. (Et le côté sociopathique de Killmonger peut être lié au côté « critique des black ops » qu’il incarne mais je trouve que ça jure avec son statut d’antagoniste allant trop loin mais aux revendications légitimes, au point de rendre son acceptation comme nouveau roi par quiconque invraisemblable.)
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 mois et 3 semaines par no_one.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 mois et 3 semaines par no_one.

    "It's both possible, and even necessary, to simultaneously enjoy media while also being critical of its more problematic or pernicious aspects."
    "Damsel in Distress: Part 1", Tropes vs. Women in Video Games, Anita Sarkeesian

    #153194
    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1290

    Séance rattrapage MCU pour moi hier soir avec Thor : Ragnarok de Taiki Waititi (que je connaissais pour l’hilarant Vampires en toute intimité [What We Do In The Shadows] / le décevant S1E8 du Mandalorien), un drôle de film sur une civilisation qui doit faire face au passé impérialiste qu’elle avait enterré quand il refait surface et sur une dystopie où les derniers arrivés (ou les immigrés, si vous voulez) sont exploités for fun & profit par l’industriel du divertissement qui la possède et (donc) la dirige… Le personnage de Chris Hemsworth – et Hulk, puisque ça s’inspire de Planète Hulk en sus du comics éponyme – est recyclé à la sauce Gardiens de la Galaxie : couleurs pétaradantes et traitement « sans prise de tête » de son action, ponctué d’une blague à la minute, sur fond de musique iconique des 70s. D’un côté, les premiers Thor étant dans le bas du panier de la franchise, c’est rafraichissant de ne plus s’emmerder devant un film du blondinet (et l’incontournable scène torse nu de Hemsworth à chaque film est toujours là, ouf :P) ; de l’autre… outre qu’il faut goûter le désormais familier « humour Marvel », le contraste avec le fond, tel que je l’ai résumé en intro, finit par être symptomatique du handicap qu’il peut représenter pour l’investissement émotionnel du public : même à la fin du monde, même réduits en esclavage, les personnages ne sont jamais vraiment autorisés à prendre ce qui leur arrive au sérieux, ou à un peu d’introspection pour (di)gérer leurs émotions, en dehors de scènettes à violons se perdant d’un océan de burlesque bas du front. Résultat : un peu comme les Gardiens, c’est sympatoche pour passer le temps (d’autant que tout le monde est canon), mais j’ai du mal à en avoir quelque chose à faire des clowneries de ces « héros » que rien ne semble pouvoir toucher (émotionnellement ou physiquement), en-dehors de quelques secondes d’analepse (pour Valkyrie, joliment peinte) / de vision paternelle en Norvège (pour Thor, plutôt niaise) – d’autant que la présence de Héla (avec ce que ça implique quant au manichéisme des films précédents) n’a finalement guère d’impact sur la psychologie des personnages : les compagnons de Thor sont massacrés dans l’indifférence générale, personne n’est séduit par ses ambitions (#MakeAsgardGreatAgain), à part un Skurge à l’arc ridiculement superficiel, et les éventuelles implications des personnages dans les horreurs passées [Heimdall & Valkyrie dans les conquêtes d’Odin] / présentes [Valkyrie & Hulk sur Sakaar] sont complètement ignorées. Cela dit, la résolution est plus créative qu’à l’accoutumée et le côté « table rase karmique » et impact de la fondation de Nouvelle-Asgard aurait été intéressant à développer (et aurait pu mitiger certaines des critiques suscitées). A mettre du côté des occasions manquées. 🙁 Loki reste le MVP des films de son frère (qu’il soit joué par Hiddleston ou Hopkins) quand Banner entame sa descente aux enfers. Pas grand-chose d’original à dire sur la franchise autrement : Iron Man et Avengers jalonnèrent avec succès une Phase 1 à oublier autrement, Iron Man 3 et L’Ère d’Ultron, oscillant entre le meilleur et le pire, sont à l’image d’une Phase 2 faisant de même (Le Soldat de l’hiver pour le meilleur ; Le Monde des ténèbres pour le pire) et la Phase 3 (en tout cas pré-Infinity War, vu que je n’ai vu qu’Endgame après) fut sans doute la meilleure : je n’ai pas été au bout du Vol. 2 des Gardiens et Doctor Strange était un Iron Man recyclé en sorcier, mais adoré Civil War et sa dose de Reality Ensues ; Infinity War et son « voyage du méchant » était très efficace [quand bien même le plan de Thanos version écofasciste est éclaté] ; Homecoming une bonne surprise, même si le côté Iron Boy de ce Spider-Man le détourne de ce qui fait sa spécificité [D’un autre côté, encore un film qui souligne qu’Iron Man est le véritable Grand Méchant du MCU. ^^] ; et alors qu’il se fait déchirer sur ce forum, j’ai également été agréablement surpris par Black Panther – dont je disais :

    Vu sans la première demi-heure mais beaucoup aimé, en fait ! La structure est, certes, désormais classique, mais très solide dans son utilisation des « fusils de Tchekhov » et bénéficie d’un enrobage copieux, entre la dimension afrofuturiste, qui rend vraiment bien et à l’écran et dans le texte (l’idée d’un pays isolé, mais technologiquement avancé grâce au vibranium [qui fait tout de même un peu tout et n’importe quoi], est un habile pied de nez aux thèses racistes sur l’essor technologique des civilisations [il ne s’agit pas de race ou de culture supérieure mais d’accès aux ressources / aux échanges]) ; les discussions politiques sur l’isolationnisme, l’impérialisme, les responsabilités associées ; et c’est non seulement le film le + paritaire mais peut-être bien le plus cosmopolite du MCU avec Klaue, Ross et leurs hommes en sus du crochet par Busan (j’ai vu là un côté James Bond afroféministe assez cool, avec Shuri en Q)… Et j’ai même trouvé l’humour mieux dosé voire plus malin qu’ailleurs (je pense notamment à M’Baku qui se joue du cliché du « scary black man« , du noir sauvage et même cannibale de la propagande coloniale). Après, on a toujours les soucis usuels de cet « héroïsme » qui devrait avoir laissé un tas de victimes sur ses traces & l’absence de remise en cause fondamentale des hiérarchies qui ont amené à cette situation (la monarchie – et la loi du plus macho fort par duel rituel) ; la loyauté patriotique fanatique qui ne vaut qu’autant que ledit plus fort (salut Okoye) ; et la démonisation caricaturale de la figure révolutionnaire pour faire accepter le statu quo à travers un héros réformateur mais pas trop (alias le « syndrome Magnéto »).

    Spoiler:
    To be fair y a une inflexion pol. à l’issue du film, c’est p-e juste la mise en scène de la fin en mode « on a ouvert un dispensaire dans un quartier défavorisé, voilà, job well done » qui m’a laissé sur ma faim. (Et le côté sociopathique de Killmonger peut être lié au côté « critique des black ops » qu’il incarne mais je trouve que ça jure avec son statut d’antagoniste allant trop loin mais aux revendications légitimes, au point de rendre son acceptation comme nouveau roi par quiconque invraisemblable.)

    Le moins qu’on puisse dire, c’est que nos avis sont très éloignés sur le MCU . Confinement et chômage technique obligent, je me suis rematé la (presque) totalité du MCU. Je reste sur mon avis général : dans la catégorie divertissement à grand spectacle c’est (souvent) très efficace, c’est fort dommage que le cahier des charges de la franchise formate beaucoup trop l’ensemble (surtout au niveau de l’esthétique générale et de l’humour constant qui désamorce trop souvent les enjeux).

    Du coup, les Marvel qui surnagent un peu pour moi sont souvent ceux où je trouve que le réalisateur a réussi à imposer une petite touche personnelle qui rend le film moins formaté, même si par ailleurs certains de ces films un peu plus « originaux » ont aussi de gros défauts.

    Pour moi le pire reste Black Panthère : c’est l’un des deux seuls que je n’ai pas réussi à revisionner en intégralité. 45 minutes, et j’ai lâché l’affaire. J’arrive pas à dépasser le fait que j’ai l’impression de voir un remake du Roi Lion avec des acteurs. Surtout, j’accroche vraiment pas à l’esthétique d’ensemble (le Wakanda notamment, qui me parait toujours être situé sur une planète extra-terrestre). Ce qui est fort dommage, car dans le même temps je trouve que le jeu de Chadwick Boseman (paix à son âme) et de Michael B. Jordan sont plutôt bons.

    L’autre que j’ai pas réussi à revoir en entier c’est Captain Marvel : je m’y ennuie à mourir. Le film est insipide.

    Je suis également pas du tout convaincu par les Ant Man, qui ne me laissent décidément aucun souvenir particulier (même après revisionnage, le deuxième étant même très mauvais je trouve). Les deux autres films que je trouve globalement mauvais (mais moins que les précédents) sont Civil War (les enjeux paraissent ridicules, la pseudo guerre civile j’y crois pas une seconde, le scénario est affligeant et repose uniquement sur une absence de communication entre les personnages, mais y a quelques bastons bien cool) et Endgame (passer la première moitié du film sur les contraintes du voyage temporel pour s’en affranchir complètement dans la seconde moitié sans même une vague tentative d’explication j’ai trouvé que c’était vraiment prendre le spectateur pour un jambon, et la bataille finale fait très redit de celle de Infinity War, mais y a quelques jolies fins pour certains des personnages).

    Avec le recul, je trouve Avengers et Ultron très moyens, on est vraiment dans le cahier des charges que j’évoquais plus haut : très efficaces, mais sans saveur particulière. Je range dans cette catégorie (mais avec un peu plus de bonnes notes ?) les deux premiers Iron Man, les Spiderman (j’aime beaucoup la prestation de Tom Holland, et Zendaya joue enfin une MJ intelligente), les Gardiens de la Galaxie (les BO sont top, et l’humour passe mieux ?), Docteur Strange (Cumberbatch y est pour beaucoup je pense).

    On arrive donc dans ceux qui émergent un peu du lot chez moi. J’insiste sur le fait que certains des films suivants ont pour moi de gros défauts, mais je leur trouve une petite touche d’originalité louable :

    Iron Man 3

    Scénaristiquement c’est d’une faiblesse extrême. Mais au moins on sent la touche Shane Black (que j’aime beaucoup), le film ose un sacrilège terrible avec le Mandarin, et les tourments de Tony me semblent intéressants et crédibles. Et j’adore vraiment le défilé des armures à la fin.

    Les Thor

    Et oui . Alors pour le 2, je reconnais c’est globalement une catastrophe (le film pâtit d’énormes soucis : l’histoire d’amour niaise ne fonctionne pas, le méchant est cheap, coller un sidekick à un sidekick c’est horrible…), mais sur les deux premiers je suis sensible à la tentative de Branagh d’intégrer du drame shakespearien à tout ça (avec un certain succès je trouve avec le personnage de Loki, mention spéciale aux funérailles de Frigga). De tous les héros Marvel, c’est celui où j’accroche le plus à l’esthétique (je trouve qu’Asgard ça fonctionne bien, et ça permet à Thor d’assumer nettement mieux son aspect super-héroïque divin sur Terre). Et j’adore sans réserve le 3 : pour le coup, on sent que Waititi s’éclate, bizarrement je trouve que dans celui là l’humour passe mieux (surement parce que ça correspond plus à l’univers du réalisateur), et, personnellement les enjeux de la destruction d’Asgard et le drame familial je les ressens bien.
    Petit aparté sur les scènes shirtless d’Hemsworth (et des autres, parce que bon, la scène post injection de Chris Evans et ses t-shirts ultra moulants on en parle ?) : quand t’as un corps comme le sien et que tu t’emmerdes à te farcir des mois (des années ?) de muscu et de diète, ce serait franchement criminel de pas montrer un minimum les résultats . Même si j’avoue que le fait que les Marvel objectivise désormais autant le corps des hommes que celui des femmes (avec tout autant de standards normatifs), je suis pas certain que ce soit un progrès ? Mais j’avoue être faible sur cet aspect et me rincer l’œil quand même .

    Les Captain America

    A ma grande surprise, de ce revisionnage du MCU, ce sont sans doute ceux là qui sont ressortis du lot. Déjà, Chris Evans est impeccable dans le côté boy-scout du personnage. Ensuite, c’est sans doute le super-héros Marvel dont l’histoire m’attendrit le plus (son histoire d’amour contrariée qui connait une happy end assez jolie, son amitié très gay-friendly avec Bucky ). Enfin, je trouve que le First Avenger et Le soldat de l’hiver ont un univers propre et très marqué par rapport au reste du MCU (le côté vintage et film de guerre du premier, l’aspect très film d’espionnage du second), qui les font ressortir du lot. Mention spéciale pour les scènes de combat du Soldat de l’hiver, qui sont d’une lisibilité et d’une efficacité redoutables.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 mois et 3 semaines par Corondar.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 mois et 3 semaines par Corondar.
    #153243
    Yoda Bor
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 483

    La scène de l’ascenseur de Winter Soldier 😍

    #158666
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2723

    Vu Black Widow. Le film est un bon divertissement mais ça reste du Marvel. Je ne sais pas si le recommanderais ou non. Si vous aimez l’action, allez-y. Je n’ai pas l’impression qu’il y ait plus d’humour que ça. ^^’

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #161707
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2194

    Dix ans après tout le monde, je me suis fait une petite compile MCU, histoire de faire comme tout le monde (et parce que Facebook me refile sans cesse des extraits de ces films à regarder et qu’à force de me faire spoiler à peu près toutes les grandes scènes, autant regarder la chose en intégralité).

    Donc j’ai suivi plus ou moins cette liste pour l’ordre de visionnage (en suivant la chrono in-universe, donc), sans me refaire les films que j’avais déjà vus y’a parfois plus de 10 ans déjà, et en récupérant parfois à l’occasion une scène oubliée sur youtube pour mieux comprendre un clin d’œil ou une référence. Je me suis pour l’instant arrêté à Avengers : Endgame, j’ai Spider-Man: Far from Home sous la main que je vais regarder d’ici peu, pour et les deux derniers, Black Widow et Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux, je verrai ça quand ma médiathèque les auras en DVD.

    Verdict, je rejoins exactement ce que dit Drozo ici:

    en regardant le MCU, j’ai pas l’impression de voir une série de films, mais une série TV à gros budget avec trois épisodes par ans. (…). Et du coup je regarde comme une série. Parce que certains épisodes attisent quand même ma curiosité (comme Infinity War) et que d’autres je peux les regarder chez moi quand j’ai besoin de regarder une connerie pour me vider le cerveau.

    Le MCU, c’est une série télé à gros budget. Une bonne part du plaisir de visionnage vient du fait que l’on croise les films, que l’on ressort tel acteur ou tel personnage au moment où on ne l’attend pas, que telle petite ligne de dialogue fait référence à ce qui s’est passé 4 films avant… A regarder tout cela d’un coup, à la suite, y’a un vrai plaisir de fan qui apparait face à ces moments de connivence, en fait. Beaucoup plus que si on regarde un des films au hasard tous les 2 ans, en en manquant certains. C’est à la fois une grosse force et une grosse faiblesse des films: ils communiquent entre eux mais ne tiennent que difficilement debout seuls.

    Ceci dit, et même sans ce côté « univers étendu », assez d’accord avec ça aussi:

    je me suis rematé la (presque) totalité du MCU. Je reste sur mon avis général : dans la catégorie divertissement à grand spectacle c’est (souvent) très efficace, c’est fort dommage que le cahier des charges de la franchise formate beaucoup trop l’ensemble (surtout au niveau de l’esthétique générale et de l’humour constant qui désamorce trop souvent les enjeux).

    Le MCU, c’est clairement un cahier des charges, un mix action / humour permanent fait pour marcher aussi bien auprès des gosses de 7 ans qui aiment encore s’habiller en spider-man que des geeks de 55 ans biberonnés aux comics. La formule, dans les grandes lignes, change très peu d’un film à l’autre. Y’a même des tips de scénario carrément copiés-collés (« You can’t defeat me » / « I know. But he can » dans Thor Ragnarok VS « You can’t overpower me. » « I know I can’t. But she can. » dans Age of Ultron).

    Mais après tout, pourquoi changer une formule qui marche à fond? Le MCU, c’est des bastons monumentales faites pour que ceux qui payent leur place de ciné en ait pour leur argent, et surtout des persos forts, qui restent le coeur du film, et parfois de vrais moments d’émotions (perso, Endgame a marché à fond à ce niveau là).

    Mais là encore, le MCU ce n’est pas non plus que ça: une fois ce canevas passé, chaque sous-série de film va avoir sa propre couleur et ses propres délires, auxquels on adhère plus ou moins. Les Ant-Man avec leurs guignolades à la Chérie j’ai rétréci les gosses, perso j’aime beaucoup (même si certains persos sont nazes et les enjeux très bas, là encore on se croirait plus dans une série du dimanche après-midi). Le côté fantasy de Thor, et surtout ce perso de gros viking teubé, j’aime beaucoup (même s’il est cheaté). Les délires tech et torturé de Tony Stark, j’aime beaucoup (même si c’est un gros riche vendeur d’arme anti-liberté). La volonté de faire du pop avec les Gardiens de la Galaxy, j’aime beaucoup (même si parfois c’est too much).

    Docteur Strange et Captain Marvel, j’aime moins (perso trop cheatés, histoires trop expédiés) mais je peux quand même trouver des choses que j’ai aimées dedans.

    Le fait qu’ils arrivent au final à nous faire entre dans une méga-histoire avec de la SF, des supers-espions, des extraterrestres, de la fantasy… Je trouve ça fort, quand même.

    Bref.

    Le MCU, c’est sympa.

    Après, clairement, faut suivre, et c’est pas facile, surtout avec les sous-séries télé. J’avais commencé la série Agents of Shield y’a longtemps, sans finir. Je crois avoir regardé Agent Carter, sans en avoir le moindre souvenir aujourd’hui.

    Les Loki, Wandavision, Falcon & the winter soldier, ça vaut le coup?

    What if…?, c’est de la fanfiction décomplexée déguisée mais qui sur les derniers épisodes redevient un peu plus canon, vu les spoilers que j’ai vus passer?

    De façon général, on entre dans une grosse phase multiverse avec les prochains productions, si j’ai bien compris?

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #161718
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1098

    What if…?, c’est de la fanfiction décomplexée déguisée mais qui sur les derniers épisodes redevient un peu plus canon, vu les spoilers que j’ai vus passe

    oui, c’est de la fanfiction déguisée. La qualité varie d’épisode en épisode.  La seule chose canonique à retenir, c’est que le multivers existe (éventuellement, le personnage du Gardien). Et c’est tout.

    es Loki, Wandavision, Falcon & the winter soldier, ça vaut le coup?

    Wandavision est le plus ambitieux dans son côté sitcom. Ca ose, mais le final est nul. Loki, j’ai beaucoup aimé. Les deux préparent aussi au … multivers.

    Falcon et le WinterSoldier, c’est le plus classique, dans lignée « réaliste » de Captain America 2 et 3. Ca se laisse voir, mais ça ne révolutionne pas grand chose. Le plus dispensable à mon avis.

    Dans l’ensemble, je suis sur la ligne Corondar sur la qualité du MCU. J’aime beaucoup les Thor (malgré le 2 qui est une nullité scénaristique), les Captain America.

    Pour me différencier, j’aime bien Ant Man (même le 2), pour son humour, sa célébration de la famille et des bons sentiments 2, et son côté ras des pâquerettes, sans le monde à sauver dans le cahier des charges.

    Les plus mauvais sont pour moi Iron Man 2 (nul), Thor 2 (je rigole bien mais c’est pas terrible), Black Panther et Captain Marvel.

    Les meilleurs à mon goût sont Winter Soldier et Infinity War.

30 sujets de 61 à 90 (sur un total de 90)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.