[House of the Dragon] Le casting

  • Ce sujet contient 92 réponses, 26 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Krill, le il y a 2 mois et 1 semaine.
3 sujets de 91 à 93 (sur un total de 93)
  • Auteur
    Messages
  • #175700
    DroZo
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1572

    Par contre, Drozo, t’es à la peine aujourd’hui. Il est maintes fois dit dans les livres que le phénotype valyrien est constitué d’une peau pâle, de cheveux or-argent et d’yeux violets. Il est précisé que cet héritage typique reste dans certaines cités, et que les héritiers de Valyria sont particulièrement fiers de cela, notamment à Volantis où ils se nomment l’Ancien Sang. On sait aussi que les seigneurs dragons étaient une quarantaine de familles nobles très jalouses de leur lignée au point de faire des mariages consanguins pour ne pas avoir à se mélanger trop et on se doute que cela à un rapport avec la sang magie. C’est une aristocratie encore plus fermée que celle de Westeros. C’est pour cela que le choix des Velaryon est assez peu raccord avec le lore. Après, la série est libre de faire son propre canon, mas ça n’aurait pas marché avec des roux descendants de chefs Sauvageons non plus, cela n’a aucun sens dans l’univers. Sauf que les roux n’attirent pas les déferlements racistes (quoique ça doit pas toujours simple d’être roux et de recevoir des remarques du genre, désolé).

    Le truc c’est que l’aspect ultra blanc des Valyriens est quelque chose d’admis dans le canon des livres (ou effectivement, vu le système de caste bien cadenassé qu’on nous décrit et lEugénisme qu’on y devine, il parait peu probable que des familles nobles noires aient existé) mais pas dans le canon de la série. Et vu que pour voir la cohérente ethnique du casting je me base sur ce que les 8 saisons de GoT ont dit et montrer, et pas sur ce qui est dit et montré dans les livres qui ne sont pas dans le même canon… Et dans le canon de la série, il me semble que rien n’est indiquée sur la blancheur de tous les nobles Valyrien. Il est juste dit su’ils essayaient de concerver un sang pur, sans qu’on en sache plus à ce sujet.

    C’est quelque chose que l’on peut constater déjà dans GoT : les apparences des populations ne correspondent pas entre les livres et la série. On peut citer les esclaves ghiscaris qui ont perdus toute leur diversité ethnique pour tous adopter un profil nord-africain. Dans le même genre, on a également les Volantains : blancs aux cheveux argentés dans les livres (car descendants de nobles Valyriens) à qui la série leur a donné une apparence hispanique pour faciliter le tournage en Espagne, y compris pour Talissa Maegyr qui, au vu de son nom de famille, serait issue de la haute noblesse si elle avait existée dans les livres.

    À partir de là, et sans autre information que « on connaît une seule famille de Valyrien dans le canon de GoT, et elle avait les cheveux argentés », rien ne me parait aller contre, dans le canon de la série, à ce qu’on ai eu des familles Valyriennes blanches, noires, ou de je ne sais pas quelle autre ethnie. C’est un canon différent à celui des livres, c’est tout.

    Après bon, soyons honnête, ça ne change pas grand chose, et comme vous le dites il n’y a rien d’inconcevable à ce qu’un mestre de la Citadelle doit issue de l’immigration, surtout que Villevieille étant une ville portuaire, qu’un enfant sans origines soit adopté par des mestres et finisse à des postes prestigieux quand on de rend compte de son talent ne semble pas être quelque chose de rare, donc après tout pourquoi pas, ça reste du détail.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #180343
    Werther
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 269

    Salut à tous. J’ai beaucoup hésité à intervenir dans cette conversation sur la diversité du casting, car elle tourne souvent au grand n’importe quoi entre deux camps qui s’écharpent avec des arguments parfois un peu puants.

    Mais vu que j’ai enfin pu voir la série, je pense qu’il est temps de donner mon avis. Donc vraiment désolé de rouvrir le débat, mais au moins j’aurais dit ce que j’en pense une bonne fois pour toute.

    J’ai, difficulté des temps, une position d’entre-deux qui est donc souvent détestée par les deux camps. Je pense que la diversité est une excellente chose dans les castings, certaines séries qui y vont franco me plaisent. Même les séries avec un contexte historique comme les Bridgeston ne me dérangent pas du tout, je trouve cela assez génial. Je viens de voir l’adaption de la pièce de Tennessee Williams, la Ménagerie de verre, et l’acteur noir qui joue le très irlandais O’Connor est largement supérieur à tous les autres comédiens et me fait plus croire qu’il est originaire de Dublin que le type jouant Tom qui peine à me faire croire qu’il est ouvrier. Bref, quand un acteur est bon, il te fait oublier sa propre origine. Je dirais même que les auteurs doivent y aller encore plus à fond. La tentative d’explication de la diversité dans Bridgerton (ajoutée à la dernière minute) m’a posé plus de problème qu’autre chose, autant jouer la fantasy complète sans avoir à expliquer le pourquoi du comment. Dans la ménagerie de verre, ils auraient aussi pu dégager les remarques racistes d’Amanda (originaire du sud) et ses louanges du vieux sud, parce que cela pose quelques problèmes et peut faire cringe quand elle est super sympa avec O’Connor et lui vante le Sud (dans les années 30…).

    Bref, je trouve ça vraiment positif.

    De l’autre côté, j’aime quand c’est bien fait. D’abord, la diversité doit être totale et pas se résumer à du Blanc/Noir américain. Des études ont montré, par exemple, que lors des pubs du Superbowl, Noirs (10% de la population) et Blancs (entre 55 et 60%) se trouvaient dans 80% des pubs, mais les Hispaniques (25%) étaient pratiquement absents. Bref, ce serait pas mal d’autres représentations, parce que tu dois pas te voir souvent à la TV si t’es arabe ou maya.

    Mais surtout, dans la medieval-Fantasy, j’aime un peu de cohérence. Contrairement à Bridgerton, je veux un peu d’explications et de logique sur l’apparence physique d’un peuple. Si une ville est cosmopolite (Volantis ou Braavos), va pour une société plus diverse. Mais pour des endroits plus reculés, des campagnes, on doit me montrer une absence de diversité, une société plus homogène. Je n’ai pas du tout aimé comment la série Witcher a traité le truc. Non pas pour les personnages principaux, mais pour les figurants. Un petit village paumé de 100 habitants avec des habitants blancs et noirs, c’est franchement étrange, surtout quand tu ne vois aucun métis (c’est un village segrégé ?). Le pire, c’est quand le thème central du Witcher c’est le racisme et l’intolérance (comment ça se fait que tout le monde est tolérant entre humains dans un monde où les elfes sont génocidés, les non humains à peine acceptés, les peuples humains en guerre, les sorceleurs détestés etc). En plus cela pose des problèmes avec certains personnages noirs pour le coup, comme les deux gardes du corps venant d’un pays lointain dans la nouvelle mais qui ont la même complexion que le gars du coin. Ils auraient pu donner une ethnicité particulière à certains peuples humains, voire faire que tous les elfes ou tous les nains sont d’une ethnicité particulière. Même aller plus loin, pourquoi pas inverser le tout et faire que les blancs soient la minorité naine et la majorité humaine soit afro-américaine ou indienne ? C’est d’ailleurs assez étrange que même dans un monde de fantasy, le rapport entre blancs et PoC soit exactement le même qu’aux US ou Londres (majorité blanche avec minorité noire ou indienne). Rings of power a un peu le même problème avec ses bleds ultra divers.

    Bref, tout ça pour dire que je trouve que HotD a vraiment bien fait les choses. Les trucs sont assez clairs. Cela paraît cohérent. Les Velaryons sont noirs, certains de leurs hommes aussi, ils vivent proches des Cités Libres, qui sont plus diverses que Westeros, un mestre peut être originaire des Îles d’Eté, les unions mixtes donnent des métis etc. Cela prouve que l’on peut avoir un casting divers tout en conservant la cohérence d’une société medievalisante elle-même moins diverse (ou pas uniformément diverse). On sent aussi que les créateurs ont essayé de réfléchir à la question et de trouver quelques raisons. Pas simplement de faire un casting colorblind sans trop y réfléchir.

    Je laisse la parole à Ryan Condal, leadwriter sur la série, qui répond à cette question dans la super interview donnée à Westeros.org.

    So what we what essentially we did was that we said, we don’t want to just go willy nilly and say it’s open casting for everything because I thought that would violate the integrity of what David and Dan had set up and what we know about George’s vision for Westeros as a representation of the medieval era. So what we did was we looked for characters that could possibly have these other backgrounds. Mysaria, Criston Cole being born so close to the Dornish border and with him, we just say that he has Dornish blood, that he is of Dornish descent. There’s a commonborn thread in his bloodline and you know, somebody along the line was Dornish.

    So were looking for characters that were opportunities to put diversity on the screen, that didn’t at once suddenly violate everything that Geroge had laid down earlier. Obviously, Corlys Velaryon is the biggest change/choice from that. But honestly, with that it was it that first of all, it’s just cool. It looks great. It’s a stunning, iconic image.

    And second of all, I was always really charmed and interested in the little anecdote that George mentioned somewhere along the line that originally his idea for the Valerians were that they were a race of black people from across the sea with silver hair. And that was always just a really arresting image to me. I mean, I think he toyed around with it early in the sort of formulation of the book, there was some interview that I read somewhere, and it just that image really imprinted on me. And I just said, Well, you know, Valyria is a fantasy society that fell into the sea. Why couldn’t they have had dragons and blood magic? Why could they not have had non-white people living on the island as just nobles? That was the simple choice.

    Bref, un débat qui a quand même senti le rance. Je suis content qu’il soit enfin terminé (pour HotD, malheureusement il est reparti sur d’autres oeuvres, il n’y a qu’à voir les réactions des timbrés sur la Petite Sirène). En tout cas cela aura fait couler beaucoup d’encre pour pas grand chose. J’espère que, quand tout le monde sera calmé et que ces castings seront enfin plus acceptés, l’approche plus cohérente de HotD sera plus partagée par les diverses productions souhaitant mettre en scène un monde médiéval. Et j’espère qu’un jour, on aura le droit à une oeuvre de medieval-fantasy non inspirée du monde occidental, mais c’est un autre débat.

    #180349
    Krill
    • Frère Juré
    • Posts : 65

    Je suis assez d’accord pour dire que ce qui est actuellement fait, à savoir inclure des acteur.ice.s divers.es sur des récits qui ne comprenaient pas à l’origine de personnage variés pose parfois les soucis de cohérence que tu soulèves. Je le nuancerai par le fait que bien souvent, à l’époque ou ces récits ont étés écrits (car il s’agit, le plus souvent d’adaptations) l’auteur ne se posait pas nécessairement la question (aveu type de GRRM qui, rétrospectivement, aurait bien voulu avoir lui même l’idée de rendre les Velaryon noirs par exemple, mais ne se posait pas du tout ces questions. On peut aussi prendre le cas encore plus éloquent d’Alain Damasio, auteur se rangeant dans des valeurs sociales progressistes, mais qui a mis un temps fou à inclure de vrais personnages féminins. De son propre aveu, c’est à forces de remarques sur son sexisme intériorisé qu’il a seulement commencé à déconstruire tout ça pour les Furtifs.).

    De fait, on peut aussi prêter au spectateur la même capacité à s’aveugler sur la question de la représentation que l’auteur a lui même eu en écrivant son bouquin. Ce n’est en rien une accusation de racisme direct envers l’auteur d’ailleurs, c’est juste révélateur d’un système raciste plus profond et de l’existence de biais et d’œillères à ce sujet.

     

    Mais surtout, bien qu’un peu boiteux, ce procédé de diversité inclusive met en lumière selon moi le vrai souci de fond :

    Il n’y a quasi aucun récit écrit par des auteurs non hétéros-cis-blancs qui parvient à se hisser vers l’adaptation à l’écran. (en dehors de certaines productions japonaises, et encore, on « blanchit » généralement les personnages à l’écran. Bonjour Ghost in the Shell.)

    Une vraie diversité commencerait par proposer une diversité dans la source de l’histoire, purgée de nos biais occidentaux que l’on commence tout juste à lucidement déconstruire. ça commence dans le rayonnage, chez les éditeurs, chez les distributeurs. ça commence par encourager aussi les littératures qui sortent un peu de format, jusqu’à faire assez de ventes pour se voir proposer d’être crédiblement adaptées et marcher à l’écran. D’ici là, je pense que le mieux est de continuer de « forcer », tout simplement pour renvoyer le message que tout le monde est le bienvenu dans la fantasy. Si on veut multiplier les actuelles timides (mais existantes) vocations d’auteur chez les personnes qui ne sont pas blanches, et leur montrer qu’elles ont une place, je ne vois pas d’autre façon de faire. Il ne faut pas s’en satisfaire pour autant et voir plus loin, mais il faut bien un premier pas.

     

    Certaines grosses boites dans d’autres domaines, comme le jeu de rôle, l’ont déjà fait par exemple : Wizards otC pour Dungeons & Dragons qui propose une anthologie de scénarios écrits par des personnes diverses et non-blanches, qui proposent ainsi de l’exotisme dans leurs aventures, inspirées de mythes fantastiques de leurs cultures d’origine, sans pour autant verser dans les clichés et stéréotypes. ça me pique un peu de défendre une aussi grosse boite vu mes valeurs, mais il faut bien admettre que malheureusement, on ne pourra pas remporter ce combat sans ce genre d’alliés. Et il en va de même à l’écran avec les très critiquables géants qui proposent du contenu.

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 1 semaine par Krill.
3 sujets de 91 à 93 (sur un total de 93)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.