Jon Snow : bilan et avenir

  • Ce sujet contient 39 réponses, 17 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par HoldTheDoor, le il y a 3 années et 2 mois.
30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 40)
  • Auteur
    Messages
  • #92269
    Aurore
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2109

    Maintenant que la série s’est achevée, je pense qu’il est temps de tirer un bilan du parcours d’un de ses personnages principaux : Jon Snow, et de se demander quel est l’avenir que la série semble lui indiquer.

    Commençons par le bilan. Pauvre Jon, une bonne partie de ses choix ont tourné à la catastrophe, pour lui en premier lieu, bien que ce ne soit pas forcément de son fait :

    • dès le début son existence est gâtée par le fait qu’il faut cacher sa vraie identité ; il ne se sent pas entièrement à sa place à Winterfell, Catelyn Stark y veille.
    • choix d’entrer dans la Garde de Nuit = il constate très vite que la Garde n’a rien d’un vivier de héros + regrets rapides de ne pouvoir aider ni Ned ni Robb (ça arrive tout juste après ses vœux)
    • transfuge chez les Sauvageons pour espionnage = il tombe amoureux d’Ygrid, se fait des copains là-bas, mais revient du côté de la Garde, ce qui fait qu’il est considéré comme un traître des deux côtés, et en plus sa bien-aimée meurt dans ses bras.
    • devient Lord Commandant, veut protéger les humains de la menace « Autres » = est assassiné par ses frères d’armes trop obstinés ou trop incrédules vis-à-vis de cette menace.
    • ressuscité, réussit à reprendre le siège familial, bombardé roi du Nord, choisit de s’allier à Daenerys = elle devient dingue et il doit la tuer.
    • dans la répartition des rôles post-guerre, il est renvoyé au Mur, devant en principe renoncer à la gloire, l’honneur et la descendance.

    Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve que ça fait un bilan de vie bien pourri. Du coup, comment interpréter la scène où il guide les Sauvageons vers la forêt hantée et que la porte de Châteaunoir se referme derrière le groupe ? Est-ce juste une fermeture par sécurité (les Sauvageons se sont battus avec le Nord, mais je doute que la reine Sansa ait envie de les voir aller et venir dans son royaume, et les Sauvageons n’ont sans doute pas envie de devoir obéir aux lois de cette reine) ? Ou bien est-ce un départ définitif de Jon, en mode « vous m’avez trop gavé, je me tire définitivement, et les vœux, c’est fini pour moi » ? Jon pourrait-il devenir le roi d’Au-delà du Mur, et une fois son deuil fait, éventuellement se marier et avoir des enfants ?

    #92271
    werewolf
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 253

    dans la répartition des rôles post-guerre, il est renvoyé au Mur, devant en principe renoncer à la gloire, l’honneur et la descendance. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve que ça fait un bilan de vie bien pourri

    Bof question de point de vue.

    Etant bien plus loup que dragon il a toujours su que sa place était au nord.

     

    Maintenant en ce qui concerne son avenir perso je dis tout peut arriver (deviendra roi comme Mance ? Reviendra à Winterfell voir sa famille ? Retournera au sud ?).Donc je serais tenté de dire : I know nothing.

     

     

    #92280
    John Lon Bickel
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 220

    Pauvre Jon, une bonne partie de ses choix ont tourné à la catastrophe, pour lui en premier lieu

    Je retiens qu’il s’est tiré de cette guerre, si ce n’est totalement vivant, du moins sur ses deux jambes. Parmi le casting, il fait partie des grands chanceux.

    bien que ce ne soit pas forcément de son fait

    Oui, alors qu’après chaque choix plus ou moins contraint qui soit désastreux pour son honneur, il en fait systématiquement un autre parfaitement volontaire pour se racheter un peu. Il est bâtard ? Il s’engage dans la garde de Nuit. Les circonstances le poussent à devenir espion sans que la Garde sache que sa trahison, c’est du chiqué ? Il s’accroche et risque la potence alors qu’il suffisait de continuer à suivre Ygrid. Il trahit un groupe de Sauvageons et Mance, mais se lance aussitôt à Durlieu avec le peu d’autorité de Lord Commandant dont il dispose et risque sa peau pour sauver des membres d’un peuple haï de la Garde. Il a laissé tomber sa famille (qui l’avait rejeté), mais oublie ses serments pour protéger Sansa et lui rendre son titre. Il fait une gaffe en supportant Daenerys, mais se charge lui-même de tuer (pour la seconde fois) la femme qu’il aime toujours. Jon semble systématiquement choisir l’esprit de l’honneur plutôt que sa lettre.

    Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve que ça fait un bilan de vie bien pourri.

    A son âge ? J’ai arrêté de suivre la série, à vous de m’éclaircir sur un point, sait-on seulement s’il continue à vieillir après sa résurrection ? Même avec une horloge biologique normale, il ne peut avoir plus de trente ans. C’est une traversée du désert qui commence, rien de définitif. Il a tout son temps pour rebondir, chez les Sauvageons ou n’importe où ailleurs.

    #92457
    Catelyn
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 24

    Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve que ça fait un bilan de vie bien pourri.

    Personnellement, je ne comprends pas son « exil » comme étant un événement négatif, mais au contraire comme une délivrance et un nouveau départ. Il fuit Westeros sans même se retourner pour rejoindre le grand Nord, dans lequel Tormund affirme depuis quelques saisons que c’est là qu’est sa véritable place. Cela me paraît être une fin plus douce qu’amère en définitive.

    La scène finale m’a laissé l’impression qu’il devenait Roi d’au delà du Mur, prenant la succession de Mance, mais c’est davantage une interprétation qu’un constat.

    #92461
    Chat-qui-boite
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 380

    Personnellement, je ne comprends pas son « exil » comme étant un événement négatif

    Complètement d’accord: Il tourne le dos au royaume des sept, il trouve enfin sa liberté. La série nous l’a montré comme un taiseux pas trop intello qui n’a pas d’ambition spéciale sauf son idéal d’honneur transmis par Ned Stark. Ce sens de l’honneur l’a conduit dans l’action et c’est un bon combattant même s’il reconnait en avoir assez de se battre avant la bataille des bâtards. Le bon soldat quoi. Mais même si j’aime beaucoup ce personnage il faut reconnaitre qu’il est faible avec les femmes: Entre les mains d’ Ygritt,de Sansa et de Daenerys il est manipulé. « L’amour est la mort du devoir » lui fait-on dire dans le dernier épisode, son départ au delà du mur semble être la meilleure décision qu’il ait prise: La liberté d’être qui il veut dans un monde qu’il connait déjà, où il se sent bien.

    Mieux vaut être en retard au paradis qu'en avance au cimetière
    Reste assis au bord de la rivière et tu verras passer le corps de ton ennemi

    #92479
    Ysilla
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1758

    après chaque choix plus ou moins contraint qui soit désastreux pour son honneur, il en fait systématiquement un autre parfaitement volontaire pour se racheter un peu. Il est bâtard ? Il s’engage dans la garde de Nuit. Les circonstances le poussent à devenir espion sans que la Garde sache que sa trahison, c’est du chiqué ? Il s’accroche et risque la potence alors qu’il suffisait de continuer à suivre Ygrid. Il trahit un groupe de Sauvageons et Mance, mais se lance aussitôt à Durlieu avec le peu d’autorité de Lord Commandant dont il dispose et risque sa peau pour sauver des membres d’un peuple haï de la Garde. Il a laissé tomber sa famille (qui l’avait rejeté), mais oublie ses serments pour protéger Sansa et lui rendre son titre. Il fait une gaffe en supportant Daenerys, mais se charge lui-même de tuer (pour la seconde fois) la femme qu’il aime toujours. Jon semble systématiquement choisir l’esprit de l’honneur plutôt que sa lettre.

    Entièrement d’accord avec ton analyse sur l’honneur dans l’esprit plutôt que dans sa lettre.

    Si l’on s ‘en tient aux réactions de Jon après sa condamnation, il s’agit d’une fin très amère…jusqu’aux retrouvailles avec Tormund qui changent tout.

    j’ai dit en apparence une fin amère mais je devrais dire injuste :

    Jon a participé activement à mettre un terme aux deux vraies menaces qui allaient détruire Westeros : les Autres et Daenerys. Ce devrait être aux yeux de tous un héros.
    Nul ne peut lui reprocher d’avoir soutenu Daenerys. C’est grâce à lui qu’a pu être extrait le verredragon,  c’est grâce à lui que deux dragons ont été présents sur le front du Nord. Tout le monde derrière lui a suivi Daenerys sur la route de Port-Réal. Et les soldats nordiens ont participé aux viols et à la tuerie de masse.
    Seules deux personnes peuvent lui reprocher l’assassinat de Daenerys ( il y a eu préméditation à deux : Tyrion et lui) : Ver Gris et surtout lui-même. À partir du moment où Ver Gris est dans l’incapacité de tuer Jon Snow ( je laisse de côté cette invraisemblance du scénario), nul n’a de légitimité à le juger et surtout pas le Grand Conseil qui devrait au contraire l’en féliciter. Avec la mort de Daenerys disparaît la légitimité de son seul soutien avéré dans les encore 7 Couronnes: Les Îles de Fer. Le Nord ne peut pas juger Jon Snow pour un acte dont il est le premier à se féliciter. De plus Daenerys n’a techniquement jamais été la reine des 7 Couronnes mais a bien été une massacreuse.
    Son procès me semble d’autant plus injuste qu’il n’ a pas été en mesure de présenter sa vision des faits, ni invoquer le rôle de Tyrion,  ni sa défense. Si j’avais été son avocate, j’aurais insisté sur le rôle de Tyrion comme tête pensante, plaidé les circonstances atténuantes en insistant sur la confusion mentale de Jon Snow due à la destruction de la ville et le choc sentimental et enfin plaidé aussi la légitime défense puisqu’il a agi pour protéger ce qui reste d’habitants puis réclamé l’acquittement pour lui et Tyrion.
    Et il faut voir la tête que se tire Jon Snow depuis son cachot jusqu’à son arrivée au Mur ! Il n’est visiblement pas d’accord avec la sentence.Une vraie fin amère aurait été de le voir vieillir, oublié de tous, pourrissant littéralement dans la Garde qui n’a plus aucune utilité, à faire et refaire chaque jour des tâches plus inutiles les unes que les autres, complètement vidées de sens.
    C’est pour cela que je considère son départ avec Tormund comme la fin la plus douce qui soit pour lui : il est avec sa vraie famille et je considère ce départ plus comme un nouveau départ qu’une fin. À noter qu’il ne reprête pas serment alors que sa première mort l’a délivré de sa garde. Il ne déserte même pas.

    "L'imaginaire se loge entre les livres et la lampe...Pour rêver, il ne faut pas fermer les yeux, il faut lire."

    #92482
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1156

    A mon avis, il y a trois problèmes avec la fin de Jon:

    • sa résurrection mystère. Au final pourquoi? Comment? Son rôle dans la fin des Marcheurs Blancs me paraît limite anecdotique.
    • la Garde de Nuit? Y a t-il des survivants ? probable que non à part Jon et Sam (qui m’a l’air de déserter tranquillou mais bon). A quoi sert-elle? En l’état, à rien, non?
    • A t-il déserté ou pas en partant vers le « vrai » nord ? Il semblerait que oui, mais rien n’est très clair.

    Je trouve incroyable de ne pas connaître la destin de ce personnage, et invraisemblable de ne pas expliquer même un peu ce qui lui arrive.

    #92486
    Ysilla
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1758

    la Garde de Nuit? Y a t-il des survivants ? probable que non à part Jon et Sam (qui m’a l’air de déserter tranquillou mais bon). A quoi sert-elle? En l’état, à rien, non?

    Pour moi, en l’état, la Garde de Nuit est une coquille vide.

    A t-il déserté ou pas en partant vers le « vrai » nord ? Il semblerait que oui, mais rien n’est très clair.

    Soit on considère que le serment de Jon Snow est toujours valide, il est donc comme Sam un déserteur et la désertion, c’est la mort.

    Soit on considère que sa première mort l’a de facto délivré de son serment ; il devrait en prêter un à nouveau, ce qu’on n’attend visiblement pas de lui au Mur. Donc en partant il ne rompt pas un serment qu’il n’a pas prêté. D’ailleurs quel est son statut ? Nouveau Lord Commandant ? Il en a récupéré le manteau -le sien ? Repris  par Edd qui a dû le laisser dans son cantonnement à Châteaunoir avant la bataille ? Rapporté par les deux corbeaux errants qui escortent Jon – D’où qu’ils sortent ces deux -là ?

    "L'imaginaire se loge entre les livres et la lampe...Pour rêver, il ne faut pas fermer les yeux, il faut lire."

    #92497
    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 437

    C’est simplement une question de logique à mon avis. Que retient-on de l’histoire de Jon? Quel a été son parcours?

    Tout se résume pour Jon a la question du choix qu’il doit faire. Mestre Aemon le prévient d’entrée sur ce qu’implique l’amour et le devoir. Ce n’est pas un hasard, car tout au long de ses aventures, Jon doit faire des choix difficiles.

    1) A peine Eddard décapité, Jon tente de déserter pour rejoindre son frère. C’est un choix qu’il fait, mais il est convaincu par ses frères, et Lord Mormont le remercie ensuite, car c’est par ce choix que Jon en vient à le sauver des 2 spectres dans sa chambre.

    2) Jon fait partie de l’expedition de Mormont, lors de sa mission d’éclaireur il est confronté au chois de tuer un allié pour passer dans le camp adverse, s’infiltrer chez les sauvageons. Alors qu’il s’intègre plutôt bien dans leur groupe, il est contraint de refaire un choix, trahir les sauvageons pour prévenir la Garde de Nuit.

    3)Alors que Stannis a écrasé les sauvageons, il propose à Jon Winterfell. Jon doit refaire un choix, s’approprier le château, ou rester dans la Garde.

    4) Jon fait le choix d’incorporer les sauvageons à la Garde de Nuit au détriment des anciens de la Garde et se fait assassiner.

    5) Il fait le choix de mettre à bas le bâtard Ramsay Snow.

    Bon, j’arrête. Tout son parcours se résume à des choix qu’il fait et les conséquences qui en découlent. La grande question est: est-ce que Jon est sauvageon ou pas? La fin de la série renvoie à cette question et fournit une réponse évidente: la Garde de Nuit n’est plus, mais il faut bien un endroit pour les bâtards et les choses brisées n’est-ce pas? Le Roi de la Nuit est bel et bien mort, Jon mène donc ce qui reste du peuple libre chez eux, la Garde est probablement dissoute. Le peuple libre n’a plus de raison de vouloir aller vers le Sud avec l’élimination des marcheurs blancs. Jon jette un oeil en arrière vers son passé, puis se tourne vers son avenir, il devient sauvageon. Il fait un choix définitif.

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #92499
    Pat le petit porcher
    • Frère Juré
    • Posts : 81

    nul n’a de légitimité à le juger et surtout pas le Grand Conseil qui devrait au contraire l’en féliciter. Avec la mort de Daenerys disparaît la légitimité de son seul soutien avéré dans les encore 7 Couronnes: Les Îles de Fer. Le Nord ne peut pas juger Jon Snow pour un acte dont il est le premier à se féliciter.

    si on fait l’hypothèse qu’à Westeros, on se fait la même idée de la justice dans la série que dans les bouquins, il semblerait assez naturel que ceux qui ont tout lieu de se féliciter des actes de Jon le condamnent malgré tout pour ces mêmes actes. Il y a des précédents historiques, comme Cregan Stark qui condamne les meurtriers d’Aegon II (qu’il était venu combattre !) et Aegon V qui condamne Freuxsanglant pour l’assassinat d’un prétendant Feunoyr.

    #92525
    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3661

    si on fait l’hypothèse qu’à Westeros, on se fait la même idée de la justice dans la série que dans les bouquins, il semblerait assez naturel que ceux qui ont tout lieu de se féliciter des actes de Jon le condamnent malgré tout pour ces mêmes actes. Il y a des précédents historiques, comme Cregan Stark qui condamne les meurtriers d’Aegon II (qu’il était venu combattre !) et Aegon V qui condamne Freuxsanglant pour l’assassinat d’un prétendant Feunoyr.

    Disons qu’en l’occurrence cela dépend : si on considère que Daenerys était la Reine, alors Jon est régicide. D’autres peuvent considérer qu’elle n’était qu’une conquérante (elle n’a pas eu de cérémonie de sacre), et là sa mort est un « simple » meurtre et une « simple » trahison.

    #92526
    Ysilla
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1758

    Cregan Stark qui condamne les meurtriers d’Aegon II (qu’il était venu combattre !) et Aegon V qui condamne Freuxsanglant pour l’assassinat d’un prétendant Feunoyr.

    Ton argument sur Cregan Stark pourrait se tenir effectivement ; j’avais complètement oublié ce précédent.

    Mais j’argumenterais que  le contexte de la danse des dragons est particulier : il s’agit d’une guerre civile où des atrocités ont eu lieu dans les deux camps. Il s’agit de rétablir la paix et  de rechercher un équilibre entre les deux factions ; pour le meurtre en lui-même voici ce qu’il est dit de Cregan Stark  : «  tuer un roi inique et cruel en combat légitime était une chose. Mais un meurtre vil et l’emploi du poison offensaient les dieux mêmes qui l’avaient oint. »

    La tuerie de masse de Daenerys intervient après la reddition de la ville – il  y a félonie de sa part – et sa prise de pouvoir s’appuie sur les seuls Immaculés et Dothrakis – des étrangers aux 7 Couronnes. Le Nord a suivi à contrecœur. Daenerys n’a pas été couronnée et n’a de réelle légitimité que celle qu’elle-même a revendiquée. Appliquer le précédent Cregan Stark est certes possible mais vu le contexte, c’est un peu tiré par les cheveux de la part du Grand Conseil.

    Pour Aegon V, c’est pas évident non plus  : Freuxsanglant avait promis la vie sauve au prétendant Aenys Feunoyr et le décapite : il y a manquement à sa parole en tant que Main du Roi du défunt Maekar.

    Reste l’argument donné par la série : condamner Jon Snow, c’est obtenir le départ des Immaculés et assurer la paix. Là aussi , ça me paraît complètement artificiel ; la mort de Daenerys a dû provoquer un sacré flottement dans les rangs qu’on aurait dû voir à l’écran. J’estime qu’ils ne sont pas du tout en position de force : la ville est détruite, sans murailles, la population décimée, les infrastructures ont disparu, ils n’ont plus le dragon, ils sont dos à la mer, encerclés par les armées du Nord, du Val, du Conflans, de Dorne : pas de ravitaillement, les épidémies vont faire leur apparition. Que vont faire ces Immaculés et ces Dothrakis, démoralisés, en terre étrangère, pas bêtes au point de croire que le massacre leur a attiré les sympathies.

    Oui, Jon et Tyrion devraient servir de monnaie d’échange mais pas dans le sens donné par la série ; vu la situation, j’aurais pensé plutôt que Ver-Gris aurait négocié le départ des Immaculés et des Dothrakis contre la liberté et la vie sauve de Tyrion et de Jon Snow et non pas contre deux condamnations assez WTF, à mon avis.

    "L'imaginaire se loge entre les livres et la lampe...Pour rêver, il ne faut pas fermer les yeux, il faut lire."

    #92535
    Catelyn
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 24

    Disons qu’en l’occurrence cela dépend : si on considère que Daenerys était la Reine, alors cas Jon est régicide. D’autres peuvent considérer qu’elle n’était qu’une conquérante (elle n’a pas eu de cérémonie de sacre), et là sa mort est un « simple » meurtre et une « simple » trahison.

    J’ai tendance à considérer que c’est un simple meurtre. Daenerys s’est autoproclamée Reine des 7 Couronnes, titre fictif puisqu’elle n’a pas été sacrée et que son autorité n’a pas eu le temps d’être reconnue (ni par les seigneurs ni par le peuple). Dans les faits, elle a simplement conquis King’s Landing.

    De plus, si on prend en compte la généalogie, Jon apparaît avant elle dans l’ordre de succession. Selon les lois elle n’est pas la souveraine légitime, même s’il ne souhaite pas revendiquer son droit à la couronne.

    #92558
    Aurore
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2109

    Disons qu’en l’occurrence cela dépend : si on considère que Daenerys était la Reine, alors cas Jon est régicide. D’autres peuvent considérer qu’elle n’était qu’une conquérante (elle n’a pas eu de cérémonie de sacre), et là sa mort est un « simple » meurtre et une « simple » trahison.

    J’ai tendance à considérer que c’est un simple meurtre. Daenerys s’est autoproclamée Reine des 7 Couronnes, titre fictif puisqu’elle n’a pas été sacrée et que son autorité n’a pas eu le temps d’être reconnue (ni par les seigneurs ni par le peuple). Dans les faits, elle a simplement conquis King’s Landing. De plus, si on prend en compte la généalogie, Jon apparaît avant elle dans l’ordre de succession. Selon les lois elle n’est pas la souveraine légitime, même s’il ne souhaite pas revendiquer son droit à la couronne.

    Jon a toutefois ployé le genou devant elle et lui a juré fidélité. Et ça, contrairement à son ascendance targaryenne, a été publiquement admis, bien que beaucoup de témoins soient morts. Il a ensuite assassiné sa suzeraine, peu importe qu’elle soit reine de droit, de fait, ou rien du tout. Dans le droit féodal, il s’agit bel et bien d’une trahison, passible de mort. Et comme dit plus haut, la réaction de Cregan Stark est un exemple qui prouve que ce genre d’acte ne pardonne pas, même si c’est votre ennemi.e qui a été tué.e.

    #92578
    werewolf
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 253

    Jon a toutefois ployé le genou devant elle et lui a juré fidélité.

    Il a plié le genou avant de connaitre la vérité non ?

    Si Stannis avait légitimé Jon Snow en Jon Stark avant de connaitre la vérité, serait-il toujours Stark ?

    Légalement Dany était une usurpatrice (elle connaissait la vérité & s’entêtait quand même à être reine) donc reste à savoir si tuer un usurpateur est un crime, ou au contraire un devoir – et si c’est un crime alors il revient au roi légitime de trancher…tiens, c’est Jon. ^^

    (un peu comme Robert Baratheon qui a décidé que Jaime n’était pas un traitre)

    #92580
    Corlygg
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 239

    légalement Dany était une usurpatrice (elle connaissait la vérité & s’entêtait quand même à être reine) donc reste à savoir si tuer un usurpateur est un crime, ou au contraire un devoir – et si c’est un crime alors il revient au roi légitime de trancher…tiens, c’est Jon ^^ (un peu comme Robert Baratheon qui a décidé que Jaime n’était pas un traitre)

    Elle n’usurpe rien du tout, Jon « renonce » à son héritage quand il l’apprend. Certes, il lui a juré fidélité avant de savoir la vérité mais il maintient sa position après. Dès lors, on peut très bien le considérer comme étant écarté de la succession. C’est un peu comme Aemon qui s’est écarté en faveur d’Aegon V (le cas est un peu différent puisqu’il était mestre mais bon les seigneurs lui ont offert la possibilité de le libérer de ses vœux).

    #92587
    Ysilla
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1758

    Au fait…Tyrion a bien commis un meurtre pour lequel il n’a jamais rendu des comptes ? Mmmm ? Parricide et meurtrier de la Main du roi Tommen…Le Grand Conseil a oublié ça, on dirait…Et Tyrion a bien été Main de Daenerys qu’il a trahie, en libérant Jaime Lannister, lui- même, traitre à Daenery ?  Le Grand Conseil se préoccupe de droit féodal, quand ça l’arrange manifestement.

    "L'imaginaire se loge entre les livres et la lampe...Pour rêver, il ne faut pas fermer les yeux, il faut lire."

    #92588
    werewolf
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 253

    Elle n’usurpe rien du tout, Jon « renonce » à son héritage quand il l’apprend. Certes, il lui a juré fidélité avant de savoir la vérité mais il maintient sa position après.

    Bon OK cela dit il a renoncé sans trop avoir le choix (parce que bon, avec une armée dothraki une armée unsullied + 2 dragons, ça aurait été chaud pour lui de dire « désolé ma puce mais c’est mon trône désormais »)

    N’empêche s’il n’avait pas tué Dany alors il aurait enfreint un autre voeu (son 1er voeu d’ailleurs) comme lui a rappelé Tyrion – au quel cas il était coupable quel que soit son choix. :/

    Au fait…Tyrion a bien commis un meurtre pour lequel il n’a jamais rendu des comptes ? Mmmm ? Parricide et meurtrier de la Main du roi Tommen…Le Grand Conseil a oublié ça, on dirait…Et Tyrion a bien été Main de Daenerys qu’il a trahie, en libérant Jaime Lannister, lui- même, traitre à Daenery ? Le Grand Conseil se préoccupe de droit féodal, quand ça l’arrange manifestement.

    On peut supposer que la décision revient au roi de pardonner un crime ou non (tout comme le Kingslayer a été pardonné par Robert) et que Bran s’en est occupé.

    #92592
    Aurore
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2109

    Au fait…Tyrion a bien commis un meurtre pour lequel il n’a jamais rendu des comptes ? Mmmm ? Parricide et meurtrier de la Main du roi Tommen…Le Grand Conseil a oublié ça, on dirait…Et Tyrion a bien été Main de Daenerys qu’il a trahie, en libérant Jaime Lannister, lui- même, traitre à Daenery ? Le Grand Conseil se préoccupe de droit féodal, quand ça l’arrange manifestement.

    Ou bien c’est un élément de plus à ajouter à la liste des trucs que D&D ont oublié en cours de route. Nous sommes tous bien gentils de vouloir expliquer leur bazar et de combler les lacunes quand l’explication est peut-être « travail bâclé ».

    #92613
    Ysilla
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1758

    Nous sommes tous bien gentils de vouloir expliquer leur bazar et de combler les lacunes quand l’explication est peut-être « travail bâclé ».

    Dans ta grande sagesse, Aurore, je crois bien que tu as trouvé le fin mot de l’histoire.😋

    Trouver du sens là où il n’y en a pas ! On se console tous comme on peut.😉

    "L'imaginaire se loge entre les livres et la lampe...Pour rêver, il ne faut pas fermer les yeux, il faut lire."

    #92621
    Aurore
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2109

    Nous sommes tous bien gentils de vouloir expliquer leur bazar et de combler les lacunes quand l’explication est peut-être « travail bâclé ».

    Dans ta grande sagesse, Aurore, je crois bien que tu as trouvé le fin mot de l’histoire.😋 Trouver du sens là où il n’y en a pas ! On se console tous comme on peut.😉

    On s’occupe tous comme on peut en attendant la sortie de TWOW (je ne compte pas trop sur F&B 2 en français, j’ai l’impression que son contenu ne différera guère de celui-ci de TWOIAF, et que mestre Yandel a beaucoup copié Gyldayn pour écrire son petit manuel d’histoire de Westeros (jusqu’à Lestival bien sûr).

    #92686
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2522

    On revient à Jon, merci.

    #92691
    Thraxas
    • Frère Juré
    • Posts : 92

    Je suis d’accord avec Ysilla.

     

    Jon a été manipulé puis trahi par Tyrion.Ca m’a choqué quand Tyrion a parlé de crime alors que l’idée vient de lui.

    Le procès qui lui est fait n’a pas lieu d’être vu qu’il est l’héritier légitime. D’ailleurs je ne comprends pas pourquoi sa famille et son meilleur ami, Sam, ne mettent jamais en avant que Jon est l’héritier légitime et donc le Roi. La moitié de ce conseil est au courant voir peut être plus si les fameuses lettres de Varys ont été envoyées.

    Surement une faiblesse scénaristique de D&D qui ne voulaient pas s’emmerder avec l’épilogue sur Jon.

     

    ça y est, je suis un vieux con....

    #92763
    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 437

    Et Tyrion a été trahi par Jon. Ne pas oublier. Le nain a failli être executé par Daenerys, et Jon lui répond qu’en gros, tant pis, c’est comme ça. C’est seulement quand il comprend que Dany va balayer Sansa que Jon la tue. Tyrion en est conscient et n’a aucun remord à lui renvoyer la pareille.

    J’ai bien aimé quelques part leur relation amicale se terminer par une brouille. J’ai trouvé dégueulasse que Jon ne fasse rien pour Tyrion, après la situation s’inverse. On voit bien que Tyrion garde une rancune amère envers Jon. Leur échange est assez frileux.

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #92780
    Montag
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 18

    Pour le coup Jon est resté droit dans ses bottes tout au long des épisodes, un peu trop d’ailleurs comme s’il ne tirait pas de leçon de son histoire. J’aurais trouvé intéressant qu’il cache son identité parce que ça aurait justifié que ça n’ait aucune consequence.

    Je pense qu’il est bien parmi les sauvageons, il ne voulait pas du trône. Apres c’est le personnage qui sauve Westeros et aucune reconnaissance.

    #92792
    werewolf
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 253

    C’est seulement quand il comprend que Dany va balayer Sansa que Jon la tue

    ? Jon est avant tout un homme de parole héritier de Ned Stark donc j’aurais plutôt dit que c’est quand Tyrion lui a rappelé son 1er voeu sacré (Jon est « le bouclier qui protège le royaume des hommes ») qu’il a pris sa décision

    #92848
    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 437

    Clairement non. Il teste Dany pour être sur. Il demande ce qui arrivera à ceux qui ne sont pas d’accord, mais qui croient aussi savoir ce qui est juste (il pense à Sansa, au Nord). Dany lui répond: « ils n’auront pas leur mot à dire ». C’est là que Jon prend sa décision. C’est aussi pour ça qu’il chiale avant, car c’est prémédité, suivant sa réponse il lui laisse une chance, car il refuse d’admettre ce dont elle est capable.

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #92862
    HoldTheDoor
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 488

    D’ailleurs je ne comprends pas pourquoi sa famille et son meilleur ami, Sam, ne mettent jamais en avant que Jon est l’héritier légitime et donc le Roi..

    Il est clairement utilisé comme un pion par Sansa voir Bran pour provoquer la chute de Daenerys.

    Surtout qu’au final, de quel crime est coupable Jon ? Avoir tuer une prétendante au trône ? Détruire et envahir la capitale n’en faisait pas la reine officielle des 7 couronnes. Que Ver Gris veuille le punir, ça se comprend très bien, mais vu qu’au final ils le dupe, ils pourraient très bien faire revenir Jon une fois les immaculés à l’autre bout du monde. Surtout qu’au moment où Jon quitte la capitale, Ver Gris est ses immaculés sont déjà partis…

    #92902
    Wun Wun
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 23

    Jon tue quand meme sa reine comme il aime le répéter donc c’est un crime grave. Après la plupart des seigneurs sont plutôt contents de ça mais on voit bien que même Robert et Ned appellent Jaime le Régicide alors qu ils avaient pris les armes contre le roi fou.

    Par contre ça m’étonne pas que Jon ne mette pas en avant son côté Targaryen. Déjà il veut pas du trône, et ensuite il a probablement vécu dans la haine des Targaryens et entendus des horreurs sur son vrai père

    #92915
    Thraxas
    • Frère Juré
    • Posts : 92

    Et Tyrion a été trahi par Jon. Ne pas oublier. Le nain a failli être executé par Daenerys, et Jon lui répond qu’en gros, tant pis, c’est comme ça. C’est seulement quand il comprend que Dany va balayer Sansa que Jon la tue. Tyrion en est conscient et n’a aucun remord à lui renvoyer la pareille. J’ai bien aimé quelques part leur relation amicale se terminer par une brouille. J’ai trouvé dégueulasse que Jon ne fasse rien pour Tyrion, après la situation s’inverse. On voit bien que Tyrion garde une rancune amère envers Jon. Leur échange est assez frileux.

    C’est vrai que j’occulte cette partie, mais bizarrement cela m’a moins choqué et vu que Tyrion avait déjà trahi Varys… Putain il se sont tous trahi un à un comme des cons…. 🙂

     

     

    Surtout qu’au final, de quel crime est coupable Jon ? Avoir tuer une prétendante au trône ?

    Une prétendante au Trône dont il est héritier légitime…

    Jon tue quand meme sa reine comme il aime le répéter donc c’est un crime grave. Après la plupart des seigneurs sont plutôt contents de ça mais on voit bien que même Robert et Ned appellent Jaime le Régicide alors qu ils avaient pris les armes contre le roi fou.

    C’est pas faux non plus….

    Bref Jon, même si il est doué pour cela, ne veut absolument plus gouverner. Je pense que c’est pour cela qu’il se réfugie derrière « You’re my Queen ». En disant cela, il rejette toute volonté de réfléchir à ses actes.

    ça y est, je suis un vieux con....

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 40)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.