Les maîtres enlumineurs (Robert Jackson Bennett)

  • Ce sujet contient 11 réponses, 5 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Nymphadora, le il y a 2 semaines et 2 jours.
12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • #168275
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6962

    Saga qui a très bonne presse, et dont DNDM et Liloo nous ont dit grand bien, les maîtres enlumineurs nous amènent à Tevanne, auprès de Sancia, une jeune voleuse aux capacités mystérieuses qui se retrouve prise dans un complot d’une ampleur qui la dépasse. Prévue en trois tomes (le dernier sortira apparemment en juin 2022 en anglais, donc pas longtemps à attendre *kof kof*), nominée à un certain nombre de prix (Imaginales, elbakin), je me suis dit que la saga méritait bien son topic ici ^^

    Du coup j’ai lu le premier tome, et quel plaisir de lecture ! On est clairement sur un livre popcorn, avec des rebondissements, des personnages pleins d’humour et de ressources. C’est d’une efficacité redoutable, avec un chouette système de magie qui se dévoile petit à petit, des mystérieux artefacts d’anciennes civilisations, et globalement un univers cohérent qu’on adore découvrir. Le rythme est soutenu, mais on prend quand même le temps de s’attacher aux personnages. Et puis bon, c’est une histoire de cambriolage, c’est un peu mon pêché mignon en fantasy ^^ Si vous cherchez un page-turner pas trop prise de tête (il y a des éléments politiques dans la cité, mais le cœur du livre reste quand même très tourné vers le divertissement), au style efficace, pour passer un bon moment de lecture, sans trop froncer les yeux à la moindre facilité du récit (il y en a, mais dans l’ensemble, les ficelles fonctionnent plutôt bien), perso je recommande ^^

    ~~ Always ~~

    #168288
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2591

    Haaaaa ça fait plaisir de voir d’autres adeptes de ce très bon bouquin. 😉

     

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #174126
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6962

    Tome 2 de la saga des maîtres enlumineurs : Shorefall (Le Retour du Hiérophante en VF)

    On retrouve les personnages plus ou moins où on les avait laissés, et c’est reparti pour un tour ! Une fois la fraîcheur de la découverte passée, la saga tient toujours la route, mais le second tome m’a un peu moins emportée. On sent (comme souvent dans les trilogies) qu’on est sur un tome de transition : il se passe plein de choses, pour nous amener vers le grand final, mais la construction est un peu poussive, et les aventures des nos héros ont un petit côté redite par rapport au tome 1, mais on sent le potentiel pour le tome 3 de conclusion. Il n’en reste pas moins que les personnages sont hyper sympathiques, l’écriture très efficace et c’est toujours très divertissant. Certains passages m’ont en plus beaucoup émue (signe que je me suis vraiment attachée aux personnages). Du coup une chouette lecture dans l’ensemble même si ce n’est pas le coup de cœur du tome 1.

    Petit aparté assez fun : j’ai lu ce tome 2 en VO. En lisant le tome 1 en VF, j’avais vu une inspiration générale dans le système de magie au code informatique (on appelle des commandes en les enluminant sur des petites plaques, qui sont liées à des lexiques – des serveurs quoi – qui contiennent des fonctions avec tous leurs argument et leur logique algorithmique). Et là j’ai réalisé dans ce tome que c’est pas juste une vague inspiration, c’est vraiment très direct, et Sancia est basiquement une hackeuse xD C’est marrant parce que la terminologie en VF fait que mon imagination a rendu les choses plus poétiques à la lecture, avec une inspiration diffuse qui ressortait mais j’avais pas forcément mis le doigt sur les concepts miroirs. Mais, l’anglais étant souvent le langage qu’on utilise quand on code et le vocabulaire étant plus connoté informatique dans la VO, là le lien était complètement direct à la lecture. Comme quoi, vraiment, on passe toujours à côté de pleins de trucs en lisant une version traduite ^^

    ~~ Always ~~

    #174199
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2591

    J’avais écouté une interview de l’auteur dans un podcast, sa première idée c’était une histoire cyberpunk dans un monde plein d’objets connectés, avec une héroïne qui a une puce informatique greffée dans la tête qui lui permet de communiquer avec les immeubles connectés et tout le reste 😉

    Très clairement sur cette saga, la fantasy est juste un vernis sur des concepts cyberpunk.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #179663
    Wylla
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 168

    Je viens de terminer ce roman, découvert sur le forum (merci à vous😊). J’ai passé un très bon moment de lecture, même si effectivement le livre est peut-être un peu « survendu ».

    Je n’ai pas grand-chose à rajouter à ce qui a déjà été (très bien) dit. Ce roman est clairement un page-turner qui tient son lecteur en haleine jusqu’au bout. L’intrigue en elle-même est assez classique mais j’ai trouvé l’univers vraiment chouette et bien foutu, et le concept de magie des enluminures très ingénieux. J’avais peur que ce soit trop technique pour moi au début, vu qu’on parle quand même de sceaux magiques qui modifient les lois de la physique. S’il y avait eu des explications pointues interminables j’aurais clairement décroché mais elles étaient toujours claires et bien dosées.

    Côté écriture on est sur un style très agréable, fluide, avec une petite touche d’humour qui va bien. Les personnages sont bien campés et souvent touchants. Comme l’a justement souligné Nympha, on s’attache à eux malgré une narration qui se déploie très vite, preuve que la construction de l’ensemble est bien gérée.

    Et effectivement on retrouve énormément de caractéristiques du cyberpunk dans un cadre fantasy, ce qui créé un beau mélange des genres et potentiellement un pont entre les lectorats. Personnellement, je n’aurais pas eu envie de lire ce titre si l’auteur était resté sur son idée originale (citée plus haut pas DNDM) et s’il s’était agi de pur cyberpunk.

    J’ai apprécié qu’on ne finisse pas sur un gros cliffhanger racoleur. En résumé j’ai trouvé que c’était un bon roman bien fichu et équilibré qui fait complètement le job. Je lirai probablement la suite par curiosité, en espérant que ça reste dans la même veine.

    #182723
    Dohaeris07
    • Frère Juré
    • Posts : 76

    Bonjour !

    J’en ai entendu parlé de loin mais ne connais pas, d’où ma question dans le sujet « vos dernières lectures ».

    Voir son métier d’art si peu connu et bien souvent négligé en gros titre d’une saga littéraire, j’avoue que ça n’arrive pas tous les jours. Surtout, ça attise énormément ma curiosité. Vous me donnez très envie de le lire très clairement .

    Curieusement, en plus de 20 ans de randonnée littéraire à parcourir les contrées de l’Imaginaire, empruntant quelques fois des sentiers plus sinueux à l’exploration des sous-genres, ce sera la première fois que je partirais au Pays du Cyberpunk ! Peut -être par peur inconsciente du futur ?  …Même dans mes lectures d’autres genres.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par R.Graymarch.
    #182725
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2591

    Voir son métier d’art si peu connu et bien souvent négligé en gros titre d’une saga littéraire, j’avoue que ça n’arrive pas tous les jours. Surtout, ça attise énormément ma curiosité. Vous me donnez très envie de le lire très clairement .

    L’enluminure, tu veux dire? Tu vas être déçu. Les enluminures du titre francais sont en VO des scrivings, et jai l’impression que le choix de traduction est un peu  (beaucoup?) abusif. Dans les faits ce sont plus des sceaux / runes que des enluminures, des glyphes apposés sur des objets très divers, plutôt que des décorations sur des livres.

    On pourrait même dire que ce titre français de »maitres enlumineurs » rate l’ambiance de base du livre et fait une promesse mensongère. Dans les faits, Foundryside (le titre VO) est plus sur l’idée d’une industrialisation de la magie, type révolution industrielle, que sur un romantisme type moyen âge/ renaissance.

     

    la première fois que je partirais au Pays du Cyberpunk

    Comme dit plus haut, c’est du cyberpunk dans les thématiques et les mécanismes, mais côté decorum c’est de la fantasy (plutôt du sous-genre « fantasy  à capuche », celle qui le plus souvent se passe en milieu urbain, avec en protagonistes des voleurs et des assassins encapuchonnés).

    Je précise cela pour que tu ne partes pas avec une fausse idée dans ce livre. Mais dans les faits, faut pas que ca te stoppe, c’est un excellent page turner avec plein de bonnes idées.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #182727
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6962

    L’enluminure, tu veux dire? Tu vas être déçu. Les enluminures du titre francais sont en VO des scrivings, et jai l’impression que le choix de traduction est un peu  (beaucoup?) abusif.

    Oui très clairement, l’enluminure n’est pas un élément de l’intrigue, la traduction en VF apporte un vernis très abusif au terme anglais (« scriving », qui est un néologisme de l’auteur, mais qui veut globalement dire « écrire-graver un petit symbole sur un objet pour le coder). Si un corps de métier s’y reconnaît, c’est l’informaticien ^^ (et il s’y reconnaîtra d’autant plus en VO, parce que le traducteur VF a gommé les termes qui ont directement trait à du vocabulaire informatique – par ignorance ? par choix ? – pour partir dans un registre de langue plus « artistique » que ne contient pas la VO, et qui n’a pas de sens direct dans l’histoire).

    Mais comme le dit DNDM, ça reste un très chouette bouquin ! Faut juste pas t’attendre à des enluminures telles que tu les conçois !

    ~~ Always ~~

    #182748
    Dohaeris07
    • Frère Juré
    • Posts : 76

    C’est le genre de livre qu’il ne faut pas juger à son titre ?!

    Me voici prévenu ! De ce fait, je serais plus enclin à apprécier ce premier tome. Vos retours me font prendre conscience que j’aurais commencé cette lecture pleines de fausses idées en tête accompagnées de légères réserves (enluminure + cyberpunk).

    Hâte de découvrir cet auteur.

    merci beaucoup.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par R.Graymarch.
    #184864
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6962

    Locklands, de Robert Jackson Bennett, troisième et dernier tome de la saga des Maîtres Enlumineurs (The Founders trilogy en VO)

    Une page se tourne, et j’ai encore beaucoup aimé ce tome. Une belle conclusion à la saga, douce-amère, qui sert joliment ses personnages. Après deux tomes plus claustrophobes, le monde s’ouvre, et on perd en partie certains éléments pour gagner en ampleur. Ca a parfois ses limites (notamment sur la fin qui tire un peu en longueur et la « bataille finale » qui s’éparpille… je suis déjà assez peu fan des grandes fins façon bataille épique, mais là, j’ai trouvé ça un peu longuet). Mais dans l’ensemble, ça reste une chouette conclusion. Je ne veux pas spoiler, donc je resterai très vague, mais j’ai apprécié tout particulièrement un certain aspect où je vois une dimension transhumaniste qui pose plein de questions et reste très cohérente avec ce qu’on a lu auparavant.
    Je garderai en tout cas un très bon souvenir de cette saga je pense. C’est de la fantasy qui fait « boom », divertissante et addictive, mais bourrée de chouettes trouvailles, et aux personnages que j’ai beaucoup aimés.

    ~~ Always ~~

    #184890
    MELT527
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 269

    Je garderai en tout cas un très bon souvenir de cette saga je pense.

    j’aimerai savoir si l’auteur a une plume très personnelle ou si c’est assez neutre. N’ayant lu que Vigilance de lui, je ne pense pas que 100 pages suffisent à le cerner.

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #184891
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6962

    j’aimerai savoir si l’auteur a une plume très personnelle ou si c’est assez neutre.

    J’aurais tendance à dire que c’est assez neutre (après, l’ayant lu en anglais, les considérations stylistiques me sont moins naturelles, mais c’est un anglais relativement facile en tout cas).

    ~~ Always ~~

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.