Saga Harry Potter

  • Ce sujet contient 22 réponses, 14 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Obsidienne, le il y a 1 mois.
23 sujets de 1 à 23 (sur un total de 23)
  • Auteur
    Messages
  • #15998
    O’Cahan
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 758

    J’ouvre un sujet pour discuter de l’univers Harry Potter qui comprend les sept tomes et une « suite théâtrale », Harry Potter et l’enfant maudit (The Cursed Child en VO). A cela s’ajoutent également les « hors-séries » :  Le Quidditch à travers les âges, Les Animaux Fantastiques et Les Contes de Beedle le Barde.

    Je vais donc commencer ce sujet par une question épineuse. D’aucuns qualifient le dernier-né (L’Enfant Maudit) de « fanfiction » devant les incohérences et facilités du scénario de la pièce en comparaison de l’œuvre originale, jusqu’à s’interroger sur sa pertinence. Même en ne négligeant pas le fait que c’est une pièce destinée à être jouée sur scène, JK Rowling avait-elle vraiment besoin de publier ce texte qui n’est sans doute pas à la hauteur des lecteurs qui ont lu et relu la saga?

    please mind the gap between your brain and the platform

    #16013
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6233

    Grande fan de Harry Potter devant l’éternel (Nymphadora oui oui…^^) c’est d’ailleurs Harry Potter qui a fait naître mon addiction aux forums, puisque bien avant la Garde, j’étais une forumeuse potterhead accomplie.

    Mais bref, revenons à nos moutons… que dire de ce controversé « enfant maudit »… je me rappelle avoir déjà rédigé un long pavé sur feu notre forum mais du coup je vais en résumer ce que je disais.

    L’enfant maudit, je l’ai vu à Londres un peu après sa sortie. J’avais alors fait très très attention de ne rien lire dessus pour ne pas me polluer l’esprit et découvrir le support dans les conditions pour lesquelles il a été créé et pensé : un spectacle (j’insiste sur le terme, parce que ce que j’ai vu, c’est pas juste une pièce de théâtre : on est très très loin des productions de théâtre comme on le connaît en France, on est dans un spectacle qui en met plein les mirettes dans la pure tradition anglo-saxonne. Pensez Broadway, pas Comédie Française !)… et j’ai kiffé à mort !

    Alors oui il y a des facilités scénaristiques : mais ce qui à l’écrit ressort comme de la fanfiction de bas-étage est juste un scénario fait pour passer crème sur scène, au milieu des effets pyrotechniques, des musiques… et de toute la magie qui se noue sous nos yeux (et croyez moi, ça en jette^^). On n’est pas là pour s’appesantir sur une nouvelle histoire, on a besoin d’éléments visuels forts, de ficelles efficaces que le spectateur raccroche instantanément : le spectacle est très long, il faut des éléments familiers (des retourneurs, des liens familiaux douteux…) pour ancrer le spectateur à l’univers et développer le jeu scénique et visuel.

    Il ne faut pas prendre l’enfant maudit pour ce que ce n’est pas : non ce n’est pas une suite de la saga en pièce de théâtre, c’est juste le synopsis d’un spectacle qui doit être vu et vécu. C’est un peu comme si vous alliez lire les passages chantés et didascalies d’une comédie musicale de Brodway sans la musique : vous en ressortiiez à vous dire « mais c’est naze »… Bah oui mais en même temps c’est pas fait pour être lu !

    Je comprends parfaitement la déception des gens quand ils ont eu l’enfant maudit entre les mains : moi aussi on me le donnerait à lire je dirais « beurk non c’est pas Harry Potter » (d’ailleurs j’ai refusé de le lire après avoir vu le spectacle, je ne connais le texte que par la scène et je ne compte pas ouvrir le livre^^). Mais à mes yeux le problème est plus un problème de marketing : on a vendu ce texte comme une suite à la saga, ce que ça n’est pas. Mais quand on le prend comme ce que c’est et qu’on le voit sur scène, c’est un moment plein de magie où on est transporté à Poudlard (et en plus les acteurs étaient vraiment au top, en plus des effets visuels et musiques^^). Un spectacle : ni plus (et c’est bien là le soucis, les gens pensaient que c’était plus car on leur a vendu le dernier tome de Harry Potter), ni moins (et vraiment c’est un spectacle formidable !).

    ~~ Always ~~

    #16015
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4877

    Mon sentiment sur la question : ça doit rendre vachement bien en pièce de théâtre … Ca tombe mal, j’ai pas accroché aux films, et me suis réfugié dans les livres … Alors forcément, ce bouquin, je l’ai accueilli comme un Harry Potter 8 … Pourtant, rien qu’au titre, je me disais que ça sentait mauvais …  Du coup, ce fut une déception pour moi. Ca doit être une assez bonne pièce de théâtre, mais ça n’a rien à voir avec les bouquins.

    Je suis d’accord avec l’approche « c’est une fanfic officielle … et ce n’est pas la meilleure fanfic que j’ai lu ». J’avais fait un post sur ce forum (perdu, avec le reste) où j’en parlais. Dans mon souvenir, il y a quand même quelques détails que j’avais beaucoup apprécié … Mais c’était surtout des choses sous entendues et sous exploité (le fait que la vieille garde des sangs-purs se soit sentie maltraitée par le nouveau régime en place, après la chute de Voldemort, et qu’ils accusent ceux qui ont gagné d’avoir été favorisé par le régime. Ca fait écho à la situation des collabo et des résistants, et c’est cool.) Un fils d’Harry Potter à Serpentard, et qui en plus ne se plaît pas à Poudelard ? Cool ! Mais tellement sous-exploité !! Oo C’est abusé, on te balance son malaise et son histoire à Poudelard à coups d’ellipse alors que justement, c’est ça qui m’intéressait dans le personnage … Hermione noire, c’est sympa … Mais quand tu as juste le livre, ça ne se voit pas plus que d’habitude. Et le livre …

    Je ne me souviens plus de tous les éléments qui m’avaient déplu. Les deux gros points de crispation : Déjà, je suis pas fan de ce genre d’histoire à voyager dans le temps (d’autant que ça remet en cause beaucoup de principes mis en place dans le tome 3), ça m’a vraiment déplu. Et franchement, la ficelle de « l’enfant vengeur du grand méchant » … Pardon, mais non. Juste, non.

    Le crash a eu cet effet négatif de faire disparaître ma théorie sur ce personnage : j’avais monté une argumentation rapide, autour du fait que ce n’est pas forcément vraiment l’enfant de Voldemort, c’est juste ce que son entourage a voulu lui faire croire. (Dans mon souvenir, tout collait à peu près, à part la Fourchelangue que j’avais du mal à justifier)  … Dommage que ce soit perdu, tant pis, je vais pas me retaper le livre pour reprendre ça. Ca ne le mérite pas.

    edit : je n’avais pas vu le post de Nymphadora, mais ça confirme ce que j’en pense. ^^

    #16033
    Ipiutiminelle
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 198

    Grande grande fan des bouquins, Potterhead jusqu’au bout des ongles, j’ai longtemps hésité avant de lire l’Enfant Maudit. Et c’est plus parce qu’une amie me l’a prêté que par réelle envie que je m’y suis attelée.

    Je n’attendais rien de cette lecture. J’avais déjà lu quelques avis et je savais plus ou moins à quoi m’en tenir (fanfiction, validé par JK, etc). La seule chose qui m’était totalement inconnue, c’est le scénario, qui m’a laissé totalement de marbre. Je me suis dit que ça ne cassait pas trois pattes à un niffleur, mais que ça devait valoir le coup sur scène.

    Là où j’ai été vraiment déçue, c’est par la personnalité des personnages en général et de Dumbledore en particulier… Rien à voir avec le petit monde crée par Rowling et ça, c’est bien dommage. J’ai lu beaucoup de fanfictions et j’ai toujours privilégié celles où chaque personnage n’était pas en OOC complet. J’ai donc du mal à comprendre comment et pourquoi celle-ci a été légitimé plutôt qu’une autre.

    Se glisser derrière l’ombre de la lune. Rêver le vent. Chevaucher la brume. Découvrir la frontière absolue. La franchir. D’une phrase, lier la Terre aux étoiles. Danser sur ce lien. Capter la lumière. Vivre l’ombre. Tendre vers l’harmonie. Toujours.

    #16056
    Aube
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 196

    Tout dépend, comme souvent, de ce qu’on attend, au moment où l’on lit un livre, et en l’occurrence celui-ci. Connaissant le contexte, on sait qu’il s’agit du texte d’une pièce de théâtre (ce texte n’ayant pas la vocation d’être du Racine ou du Shakespeare, bien sûr). Si l’on attend un roman fouillé, original et merveilleusement construit : déception à coup sûr. Si l’on attend un bon divertissement en ayant vaguement lu ou vu les films/tomes de la saga : déception à coup sûr. Si l’on est un fan inconditionnel, prêt à guetter la magie à chaque mot et les incohérence avec les livres d’origine : déception à coup sûr.

    (et là, vous allez me dire : « ouais, bon, bah tous les profils sont déçus, quoi ! Abrège ! ») (vous n’auriez pas tout à fait raison, ni tort.)

    Comment ne pas être déçu, donc ? Soit en n’attendant rien (mais ceci reste valable pour les livres de Marc Levy, alors ce n’est pas un argument), soit en prenant le livre pour ce qu’il est, et en faisant l’effort de (si besoin) ou en se laissant aller à (si possible) laisser la magie opérer. Comment ? En faisant voguer son imagination à chaque phrase, chaque thème, chaque action, en la laissant nous renvoyer à ce qu’on a aimé, imaginé, espéré il y a dix ou quinze ans. Oui, c’est le principe de la fanfiction, mais dans le cas présent, elle a une saveur, une odeur, une couleur que le lecteur doit apporter lui-même (en plus des 29 euros). Et au-delà des événements qui s’y déroulent et des questions de conséquences à répétition dans le passé de nos actes importants ou anodins (pour ça, on a déjà le film « L’effet papillon », sorti en 2004), on peut même prendre le temps d’une réflexion sur ce que sont les possibilités et limites de liberté d’un auteur quant au destin de ses personnages. Je crois que J. K. Rowling s’est amusée en nous montrant cette facette de l’écriture.

    Bref, j’ai aimé, parce que je suis un fan niais 🙂

    #16151
    lilou black
    • Frère Juré
    • Posts : 59

    Il faut déjà rappeler que J.K. Rowling n’a pas écrit l’Enfant Maudit. Elle est certes en partie à l’origine du texte mais elle n’est pas l’auteur de la pièce. Bon, je ne l’ai pas vue mais j’ai lu le texte après avoir demandé des spoilers, histoire de savoir si ça valait le coup d’y investir un certain pourcentage de mon RSA. Si l’opinion de mes amis fans se résumait au « qu’est-ce que p*tain de quoi » du Fossoyeur de Films, j’ai quand même voulu me faire ma propre opinion.

    Effectivement, par certains points, ça fait un peu fanfiction. Sachez-le, des fanfictions, j’en ai lu beaucoup et j’en ai même écrit quand j’étais plus jeune #pavédanslamare. J’y ai retrouvé un certain nombre de thématiques déjà abordées dans les œuvres de fan (le voyage dans le temps, l’antagoniste qui a les pires origines possibles pour être un concentré de méchant badass) ainsi que… ma foi, certains sous-entendus en matière de pairings comme on dit dans le milieu. De fait, j’ai trouvé ces ficelles scénaristiques un peu forcées et le traitement de certains personnages est presque outranciers (pauvre Ron, pour ne citer que lui). Après, autant j’étais contente de retrouver des personnages que j’avais beaucoup aimés, autant je n’attendais pas grand-chose de cette « suite ». La nouvelle génération, celle des enfants de Harry, Ron et Hermione ne m’a jamais que moyennement intéressée (en plus, j’aime pas l’épilogue du tome 7, donc bon 😛), je savais que ce ne serait pas le récit du siècle, donc je savais qu’au mieux je serais agréablement surprise et qu’au pire, je refermerais le livre en disant « meh ». Au final, je n’ai pas été mécontente de le lire, je m’attendais vraiment à pire. Je me suis juste posé pas mal de questions sur le fait que l’auteur original ait « validé » le récit compte tenu des incohérences avec les sept romans. Mais bon…

    J'ai fixé le ciel étoilé mais hélas le ciel m'a semblé trop haut pour mon rêve (Cantique païen)

    #45057
    Obsidienne
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 845

    Les Animaux Fantastiques II et ce qu’il révèlent sur la saga.

    Attention ! SPOILER TOTAL DE LA BANDE ANNONCE !

    A la suite de la vision de la bande annonce et des déclarations des acteurs, un article est paru dans La Gazette du Sorcier

    Que pensez-vous de ce que ça implique pour la renaissance de Voldemort ?
    Personnellement, je vois ça nettement moins glauque que La Gazette.
    Voldemort a dit que, durant son exil, il parasitait de petits animaux (qui en mouraient rapidement) avec une préférence pour les serpents.
    Imaginons que Nagini vienne, elle aussi, s’installer en Albanie*.
    Voldemort :
     » Tudieu, la belle bête ! Un serpent aussi gros va sûrement résister plus longtemps que les autres ; hop, je le possède. Mais, mais, mais…de quoi t’est-ce ? Me voici dans un humain ? Non, une humaine ? Quelle sensation agréable…. »
    S’en suit une fécondation (bon, un rien spéciale, entre l’esprit de Voldemort et le corps humain-serpent de Nagini) et la naissance du Voldemort écailleux…
    Reprise du mythe d’Oedipe ? Voldemort aurait bien ainsi tué son père et, en quelque sorte, épousé sa mère.
    Pas de viol ni de zoophilie de la part de Queudver.
    N.B. Dans ce que dit Voldemort de la scène où il soutire des renseignements à Bertha Jorkins, il ne semble pas être une simple vapeur mais être déjà incarné.

    * On pourrait aussi se demander pourquoi l’Albanie est « the place to be » mais c’est une autre question !

    "Vé ! " (Frédéric Mistral, 1830-1914)
    " Ouinshinshoin, ouinshinshishoin " ( Donald Duck, 1934)

    #45102
    Prisme
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 12

    J’avoue que tout l’engouement face à Nagini me laisse un peu perplexe.

    Pour moi, il ne s’agit que d’une occasion pour Rowling d’étendre son univers. L’avait elle créer avant ou après ? Qu’importe j’ai envie de dire : le serpent horcruxe se suffisait à lui même ;  le fait qu’il soit en fait une ancienne sorcière importe peu. Si j’ai bien compris la fin du processus implique d’être totalement changer en animal ; donc en l’occurrence en serpent. Je vois donc pas trop à quoi ça sert de s’embêter avec  » Neville a tué un être humain  » ^^

     

    Concernant la naissance, Queudvers n’a selon moi rien a voir la dedans sinon qu’il a aidé Voldi dans ses déplacement. Enfanté par un incapable et puis quoi encore ? ^^

    Bon après peut être est il né en une sorte d’oeuf serpent… pourquoi pas. Mais perso j’ai toujours imaginé qu’il avait plus simplement pris possession d’un jeune bébé. Enfin encore une fois , c’est magique, alors ^^

    #45115
    Obsidienne
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 845

    J’avoue que tout l’engouement face a Nagini me laisse un peu perplexe.

    Moi aussi, je réagis spontanément aux engouements par le rejet ( et la déclaration ultra nunuche de l’actrice…au secours !). Cependant…

    Pour moi, il ne s’agit que d’une occasion pour Rowling d’étendre son univers. L’avait elle créer avant ou après ?

    Probablement avant puisque, en V.O., Nagini est désignée par « she » et non par « it », comme un animal, et, clairement du sexe féminin . Maintenant, avait-elle déjà en tête toute l’histoire de Nagini ou se ménageait-elle seulement une possibilité d’extension de l’histoire ? Quand on écrit au long cours, sur des années…j’dis ça…(sifflote…)

    Qu’importe j’ai envie de dire : le serpent horcruxe se suffisait a lui même ; le fait qu’il soit en fait une ancienne sorcière importe peu. Si j’ai bien compris la fin du processus implique d’être totalement changer en animal ; donc en l’occurrence en serpent. Je vois donc pas trop à quoi ça sert de s’embêter avec » Neville à tuer un être humain »

    Absolument !

    "Vé ! " (Frédéric Mistral, 1830-1914)
    " Ouinshinshoin, ouinshinshishoin " ( Donald Duck, 1934)

    #45120
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2413

    Maintenant, avait-elle déjà en tête toute l’histoire de Nagini ou se ménageait-elle seulement une possibilité d’extension de l’histoire ?

    Un peu des deux, je pense. JKR est devenue une sorte d’experte en « Continuité rétroactive » (le fait d’amener des nouveaux éléments ou explications qui font voir d’anciens faits établis dans une saga sous un jour différent, en gros), et comme GrrM, je pense qu’elle a côté « jardinier » dans sa création d’intrigue: elle plante des graines d’intrigue sous la forme de petits détails sans importance de prime abord, des petits détails qui dans un premier temps ne font qu’ajouter un peu de couleur à un perso ou à un lieu… Et plus tard elle se rend que sa graine a germé, et peut être exploitée d’une façon ou d’une autre.

    Avait-elle déjà en tête les Horcruxes quand elle écrivait la chambre des secrets, où apparaît le premier de ces Horcruxes, sans qu’il soit jamais appelé ainsi à ce moment de l’histoire ? M’étonnerait, perso. Avait-elle décidé que le venin de Basilic était l’une des seules choses qui pouvait détruire un Horcruxe? Pas plus. Mais elle a fait en sorte de donner, plus tard dans sa saga, une dimension supplémentaire à ce journal intime de Voldemort, et au venin de Basilic. Et elle a réussi à le faire sans affaiblir l’intrigue de la Chambre des Secrets, et sans amener de contradiction, au contraire. Du coup je lui fait plutôt confiance, concernant Nagini, pour en faire un perso intéressant et néanmoins raccord avec tout ce qui est raconté dans Harry Potter.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #110639
    O’Cahan
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 758

     

    Qui dit rentrée dit… toute première relecture des Harry Potter. J’avais un peu peur d’être déçue par le(s) premier(s) tome(s) après toutes ces années, mais la magie opère toujours.

    J’ai retrouvé avec tellement de plaisir (et de nostalgie) Harry, Ron et Hermione (même si cette dernière demeure tout de même pas mal sous-exploitée). On sent dès les premières pages qu’il y a chez JK un certain « humanisme » de l’écriture avec toutes ces trouvailles et ces personnages extraordinaires. On s’y attend mais j’aime beaucoup l’idée qu’Harry et les autres confondent jusqu’au bout Rogue et Quirrell et en vrac ce que j’ai avalé comme des sucreries : les paroles de Dumbledore qui sont toujours , les banquets de Poudlard , les jeux d’échecs magiques, le miroir du Riséd.

    Je pars vite vers la lecture du 2.

    please mind the gap between your brain and the platform

    #110642
    Emmalaure
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 900

    J’ai retrouvé avec tellement de plaisir (et de nostalgie) Harry, Ron et Hermione (même si cette dernière demeure tout de même pas mal sous-exploitée)

    Je trouve aussi le personnage d’Hermione assez maltraité tout au long de la saga, alors qu’elle a quasiment tout le temps raison (sauf son aveuglement (volontaire ?) avec Lockhart), mais je soupçonne que cela vient du fait qu’on a le seul point de vue d’Harry, un jeune garçon puis un ado qui n’entend et n’écoute que ses pulsions. A vrai dire, je trouve le personnage de Ron tout aussi maltraité (et complètement incompréhensible l’amour qu’Hermione lui voue et les indices à ce propos un peu artificiels) dans le rôle du comparse faire-valoir. Quant à Harry, avec l’enfance qu’il se traîne et la maltraitance dont il est victime y compris à Poudlard, son évolution est carrément irréaliste, mais bon, ce n’est pas très grave, l’important est plus dans le message global et sa résilience, et la capacité de l’autrice à nous transmettre le tout. Je te rejoins sur le fait que ça reste une saga très plaisante à lire, même en ayant pris soi-même quinze ans !

    #110648
    Obsidienne
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 845

    Qui dit rentrée dit… toute première relecture des Harry Potter. J’avais un peu peur d’être déçue par le(s) premier(s) tome(s) après toutes ces années, mais la magie opère toujours. J’ai retrouvé avec tellement de plaisir (et de nostalgie) Harry, Ron et Hermione (même si cette dernière demeure tout de même pas mal sous-exploitée). On sent dès les premières pages qu’il y a chez JK un certain « humanisme » de l’écriture avec toutes ces trouvailles et ces personnages extraordinaires. On s’y attend mais j’aime beaucoup l’idée qu’Harry et les autres confondent jusqu’au bout Rogue et Quirrell et en vrac ce que j’ai avalé comme des sucreries : les paroles de Dumbledore qui sont toujours , les banquets de Poudlard , les jeux d’échecs magiques, le miroir du Riséd. Je pars vite vers la lecture du 2.

    Eh, oui…quand on aime la magie du monde de Harry Potter…on ne se lasse pas d’y retourner !
    Il est vrai qu’il y a beaucoup de détails qu’on aimerait connaître mais ça n’était clairement pas le souhait de J.K. Rowling, hélas…

    "Vé ! " (Frédéric Mistral, 1830-1914)
    " Ouinshinshoin, ouinshinshishoin " ( Donald Duck, 1934)

    #110677
    O’Cahan
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 758

    On m’a envoyée (pour rire) ce lien avec (re-pour rire) la théorie Hagrid = Mangemort écrite par un utilisateur de Reddit.

    https://www.google.com/amp/s/amp.melty.fr/harry-potter-cette-theorie-sur-hagrid-nous-glace-le-sang-a689227.html

    Du bon crackpot.

    please mind the gap between your brain and the platform

    #110682
    Obsidienne
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 845

    Wahou…dommage que ce soit en anglais, ça donne envie !
    Perso. j’ai une autre théorie pour expliquer l’arrivée de Hagrid à point pour récupérer Harry mais il est certain que le déroulement de la journée du 1° novembre 1981 , l’emploi du temps de tous  les personnages qui reste inexpliqué peut donner lieu à bien des scénarios plausibles!

    "Vé ! " (Frédéric Mistral, 1830-1914)
    " Ouinshinshoin, ouinshinshishoin " ( Donald Duck, 1934)

    #111193
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2829

    Rien à voir avec ce qui a été dit précédemment mais, un escape game géant à ouvert (ou va ouvrir) à Bordeaux :

    https://www.mouv.fr/gaming/harry-potter-un-escape-game-ouvert-en-france-353850

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #111326
    Obsidienne
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 845

    Wahou…ça donne envie ! J’ai fait un escape Harry Potter à Béziers : il était bien fait (trois salles avec code de l’une à l’autre) mais plus petit . Déjà, l’aide du maître de jeu qui surveillait par vidéo n’était pas superflue !

    "Vé ! " (Frédéric Mistral, 1830-1914)
    " Ouinshinshoin, ouinshinshishoin " ( Donald Duck, 1934)

    #136598
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3148

    C’est un peu tard pour le signaler, mais France Culture consacre ce week-end à HP, avec une lecture du premier tome par Bernard Giraudeau disponible ici jusqu’au 9 juin, un court article de Derwell Queffelec sur les circonstances de la naissance de la saga, et l’émission de vendredi matin de Guillaume Erner, qui recevait Anne Besson (bien connue ici) et Jean-François Ménard, le traducteur de la saga.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #146249
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2413

    Lu le script de la pièce Harry Potter and the Cursed Child. Je m’étais toujours dit que j’irai voir la pièce un jour ou l’autre, mais pas la moindre idée de quand j’en aurais l’occasion, et quand le second confinement a été annoncé, j’ai fait un saut rapide à ma médiathèque et j’ai pris très rapidement tous les gros bouquins qui étaient plus ou moins sur ma pile à lire mentale. Dont celui-ci.

    Alors que dire de ce script? Bah, du bon et du moins bon.

    Sur la forme, sur scène, ça doit clairement rendre beaucoup mieux, pour certains passages.

    Sur le fond, ouais, c’est une fanfiction officielle, en gros.

    Y’a des moments et perso bofs, mais aussi des bonnes choses. L’idée d’avoir pour thématique principale les relations père-enfant est pas mal, mais aurait pu être plus exploitée. Harry Potter en père paumé, c’est pas mal. Albus est bof, mais s’il y a une chose que j’ai beaucoup aimé, c’est le personnage de Scorpius, que j’ai trouvé adorable et très réussi.

    A voir sur scène plus qu’à lire, probablement, mais bon, perso j’ai trouvé ça pas trop mal, malgré les défauts.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #146252
    Le_Tardif
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 151

    Comme ce fil ressort, je vais étaler mon impatience, parce que les Animaux Fantastiques III ne sortira qu’en 2022 ! Et bien sûr, vive le coronavirus, cela peut encore être repoussé…

    Je suis triste parce que j’aime beaucoup cette saga, mais qu’elle peine, je pense, à trouver son public (pire résultat de la franchise pour le volume II). Et avec cette histoire de changement d’acteur pour Grindelwald, on fonce droit dans le mur (ça avait déjà été le cas pour Dumbledore, mais pas pour les mêmes raisons ^^)

    Seul réconfort : le film doit se dérouler dans le Rio des années 30, belle ambiance visuelle à la clé.

    Je ne sais pas ce que vous pensez des Animaux Fantastiques mais, perso, je trouve ça largement mieux que l’Enfant Maudit, pour lier avec le post de DNDM (même si on parle de deux genres totalement différents). Curieux de lire vos impressions.

    Not today.

    #146253
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8505

    Ici, tu es en section « Autres œuvres littéraires ». On parle (enfin sans moi car le premier film, mouaif) des Animaux fantastiques en section « cinéma et séries télévisées »

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #146254
    Le_Tardif
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 151

    Je copie-colle alors ^^

    Not today.

    #169567
    Obsidienne
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 845

    Inspiration pour les Horcruxes ?

    “ Fréquemment, au Thibet , la “vie” d’un individu ou d’une collectivité est dite résider dans une montagne, un arbre ou un objet inanimé. La détérioration ou la destruction de ceux-ci entraîne la maladie ou la mort des êtres dont la vie y est attachée. Ainsi, la “vie” du Thibet est dite attachée au lac Yamdog. “

    Alexandra David-Néel, La vie Surhumaine de Guésar de Ling. Note au bas de la page 122

    "Vé ! " (Frédéric Mistral, 1830-1914)
    " Ouinshinshoin, ouinshinshishoin " ( Donald Duck, 1934)

23 sujets de 1 à 23 (sur un total de 23)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.