Les Animaux Fantastiques [avec spoilers]

  • Ce sujet contient 88 réponses, 26 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Aerolys, le il y a 9 mois et 2 semaines.
30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 89)
  • Auteur
    Messages
  • #43737
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2209

    Résumé des épisodes précédentes.

    D’abord, il y eu Les Animaux Fantastiques (2016), plus ou moins présenté à la base comme « Norbert Dragonneau court après ses bestioles perdues dans New York ».

    Si mes souvenirs sont exacts nous étions nombreux sur ce forum à l’avoir trouvé pitchou. Et le scénar était un peu plus fourni que juste « Norbert Dragonneau court après ses bestioles », on va dire.

    Du coup, moi, je le trouvais pitchou, et bien plus subtil que ce à quoi je m’attendais en premier lieu, et au fil des échanges dans le forum de l’époque j’en avais fait une théorie. Que revoici:

    Norbert n’était pas à New York par hasard, et n’a pas croisé deux Obscuriales (phénomènes magiques quasi-mythiques) par hasard, sur deux continents, en quelques mois. C’est un agent de Dumbledore, et toute la saga Animaux Fantastiques va tourner autour de la quête des Obscuriales.

    Grindewald les recherche pour en faire des armes, Dumbledore le sait et envoie Norbert Dragonneau pour lui mettre des bâtons dans les roues, parce que Norbert a en fait le profil parfait pour gérer ce genre de problème : non seulement c’est un spécialiste des créatures magiques, qui sait les approcher sans les effrayer et les capturer, mais c’est aussi un grand timide et un asocial reconnu, ce qui fait de lui quelqu’un de parfaitement apte à comprendre des enfants qui se sentent mal dans leur peau au point de devenir des bombes magiques.

    Développement :

    • 1899: Kendra, mère de Dumbledore, est tuée accidentellement par l’Obscurial d’Adriana, sœur de Dumbledore, à Gordic’s Hollow. Grindelwald, présent dans le village pour faire des recherches sur les Reliques de la Mort, est témoin de cela, et découvre donc la formidable puissance des Obscuriales, et le fait que les Obscuriales naissent lorsqu’un sorcier réprime sa nature magique sous la contrainte de moldus. Pour se rapprocher d’Adriana, il se rapproche de Dumbledore, et découvre un jeune homme brillant qu’il peut manipuler, qui pourrait faire un excellent bras droit, et qui dans tous les cas lui donne accès à Adriana. La bromance plus ou moins intéressée dure deux mois, Aberforth s’en mêle, tout cela se termine en fiasco par la mort d’Adriana et la rupture entre Albus Dumbledore et Grindewald.
    • 1910 : Albus Dumledore devient prof à Poudlard, mais il garde un œil sur ce que devient Grindewald, et sur ses deux marottes: les Reliques de la Mort, et les Obscuriales.
    • 1913: Norbert est expulsé de Poudlard suite à un accident impliquant une créature magique. Dumbledore, prof à Poudlard, prend le parti de Norbert.
    • Peu après, Norbert entre au Ministère
    • 1918 : Augustus Worme propose à Norbert Dragonneau d’écrire un livre sur les Bestioles Magiques, ce qui lui fait une belle excuse pour voyager les années suivantes.

    Et c’est là qu’elle le truc. Soit dès ce moment-là c’est en fait une couverture, soit ensuite Albus Dumbledore saute sur l’occasion pour recruter Norbert comme agent. Car, voyons la suite de la chronologie:

    • septembre 1926, Norbert, fan de bêtes magiques, se retrouve à chercher un Obscurial en Afrique, et à recueillir « l’essence » de l’Obscurial. Sauf que les Obscuriales ne sont pas des bestioles. Strange, isn’t it?
    • décembre 1926: depuis un moment, des événements étranges se passent à New York, événement qui peuvent rappeler les actes d’un Obscurial pour des personnes « initiées » (Albus, Grimdewald). Grimdewald débarque donc. Et Albus envoie son meilleur agent enquêter : Norbert Dragonneau.
    • Norbert débarque à New York. Si on lui demande ce qu’il vient faire là, il a une excuse bidon (acheter jenesaisplusquellebestiole). Il compte aussi profiter du voyage pour relâcher un gros oiseau dans son habitat naturel, les plaines de l’Arizona. Mais c’est pas non plus la priorité, parce que bon, de New York à l’Arizona, y’a quand même un bout de chemin.
    • Mais sa vraie mission, c’est de trouver l’Obscurial avant que Grindewald ne le trouve, et de l’aider. Le premier truc qu’il fait ? Aller se mêler à une foule qui écoute les fanatiques de Salem. Parce que manifestement, la piste commence là. Tina Goldstein l’Aurore enquêtait déjà sur eux avant, c’est là que Norbert la rencontre. Grimdewald enquêtait déjà sur eux avant, il s’était trouvé un agent parmi eux. Les fanatiques de Salem ont quelque chose à voir avec l’Obscurial, les «  initiés  » s’en sont très vite rendu compte.
    • Péripéties diverses, et rencontre de Norbert avec Queenie, la sœur Legilimens de Tina, qui lit dans les pensées. Et là, il est vraiment pas à l’aise. Il n’ouvre pas la bouche du repas, détourne le regard… Or, on sait que les Legilimens ne sont pas tout-puissants : on peut tenter de les bloquer, et c’est notamment plus difficile pour eux de lire les pensées de quelqu’un si la personne évite de les regarder dans les yeux, et Norbert évite cela pendant tout le repas… Donc oui, Norbert est très mal à l’aise : il a peur que Queenie découvre sa mission secrète. Peut-être qu’elle le fait plus ou moins et ne dit rien, d’ailleurs.
    • Péripéties diverses, et Graves-Grindelwald essaie de se débarrasser définitivement de Norbert en le condamnant à mort. Pas dupe, il sait bien pour qui Norbert travaille.
    • Péripéties diverses, et Norbert essaye de récupérer à tout prix l’Obscurial, sans le tuer (il connaît l’histoire de la sœur de Dumbledore). Et quand il voit que quelque chose est étrange avec Graves, c’est lui qui a l’idée de vérifier s’il s’agit réellement de Graves.

    La suite ? On verra dans le film 2, mais dans la bande-annonce, on a clairement Dumbledore qui envoie Norbert en mission. 😉

    Concernant Les Animaux Fantastiques 2: les crimes de Grindewald, d’ailleurs, voici les bandes-annonces, avec déjà pas mal de nouveaux éléments, dirons-nous.

    Entre autres, Dumbledore qui envoie Norbert en mission, donc, le retour de Croyance, et l’arrivée surprise de Nagini dans la bande-annonce d’hier…

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #43838
    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1290

    Elle envoie du bois la dernière bande annonce .

    #43856
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2724

    Elle envoie du bois la dernière bande annonce .

    Je ne connaissais pas cette expression… Je vais la réutiliser, je pense. ^^

    J’aime beaucoup ta théorie, DNDM. ^^ Je pense que même après plusieurs visionnages, je n’aurais jamais fait gaffe à ce (sous-)texte. ^^

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #43872
    Obsidienne
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 798

    Merci pour ce deuxième service , DNDM !

    Effectivement, c’est clair et convainquant !

    Pour la bande annonce du deuxième film, par contre, comme ça, à première vue ^^ j’ai la fâcheuse impression qu’il y a un amalgame entre Grindelwald et Voldemort : Nagini (j’espère qu’on nous expliquera le lien entre celui des années 30 et celui des années 90…) la volonté d’établir la suprématie des Sorciers sur les Moldus…

    Pourvu que ça ne soit pas la même histoire 50 ans avant…Norbert contre Grindelwald / Harry contre Voldemort… 

    "Vé ! " (Frédéric Mistral, 1830-1914)
    " Ouinshinshoin, ouinshinshishoin " ( Donald Duck, 1934)

    #43875
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8118

    Je me souviens qu’Evrach avait noté que toutes les créatures qu’il avait étaient comme par hasard parfaites pour faire un casse. Et que ce n’était sans doute pas un hasard

    Je me souviens surtout que le film était trop long et que je m’étais ennuyé pendant une grosse moitié….

    Je ne connaissais pas cette expression…

    Diantre

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #43881
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2209

    Nagini (j’espère qu’on nous expliquera le lien entre celui des années 30 et celui des années 90…)

    JKR l’a déjà fait sur son twitter: c’est apparemment bien « la même » Nagini, qui si je comprend bien est en fait à la base une sorcière souffrant d’une maladie-malédiction appelée « Maledictus ». C’est un ajout au bestiaire du monde d’Harry Potter, à placer à côté de (mais à ne pas confondre avec) les animagus et les loups-garous.

    Donc en gros je suppose que Nagini période années 30′ est une jeune femme qui se transforme en serpent mais sans vraiment le contrôler (on voit Crédence qui murmure « Nagini » dans la bande-annonce, et c’est ça qui semble déclencher sa transformation), et que Nagini années 90′ / Harry Potter est la même mais à un stade bien plus avancé de la malédiction, bloquée depuis des dizaines d’années dans son apparence de serpent.

    Tweets de JKR:

    https://twitter.com/jk_rowling/status/1044575171624017920

    https://twitter.com/jk_rowling/status/1044579634581401600

    https://twitter.com/jk_rowling/status/1044584072285052930

    amalgame entre Grindelwald et Voldemort / volonté d’établir la suprématie des Sorciers sur les Moldus… Pourvu que ça ne soit pas la même histoire 50 ans avant… Norbert contre Grindelwald / Harry contre Voldemort…

    Bah ça a toujours été plus ou moins ça, avec quelques nuances, non? Et pas de prophétie dans le cas de Norbert, et pas une histoire de type « roman d’initiation », plus quelque chose qui joue un peu avec les histoires d’espions du début du siècle, version magique.

     

    @Gray: ouais en fait il avait fait ça sous spoiler, à un moment où je n’avais pas encore vu le film. Du coup, alors que son « spoiler » était en fait ironique et plus pour la blague qu’autre chose, perso j’avais été voir le film en cherchant en effet un second niveau de lecture.. Et boum, crackpot théorie. ^^ (en revenant de voir le film et en lisant le spoiler d’Ev, j’avais été surpris, du coup ^^ )

     

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #43895
    DroZo
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1359

    Mes souvenirs commencent à dater… mais dans les livres y’avait pas déjà une histoire de Nagini qui se transformait en femme ? À Godric’s Hollow dans le 7 si mes souvenirs sont bons…

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #43900
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4485

    Mes souvenirs commencent à dater… mais dans les livres y’avait pas déjà une histoire de Nagini qui se transformait en femme ? À Godric’s Hollow dans le 7 si mes souvenirs sont bons…

    Elle est dans le corps de Bathilda Tourdesac, mais visiblement, ce n’est pas une métamorphose …. Plus du marionnettisme ou une « possession de cadavre » (beurk ! )

    #43950
    Obsidienne
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 798

    Je ne connaissais pas cette expression…

    Diantre

    Palsambleu !

    Obsidienne wrote:

    amalgame entre Grindelwald et Voldemort / volonté d’établir la suprématie des Sorciers sur les Moldus… Pourvu que ça ne soit pas la même histoire 50 ans avant… Norbert contre Grindelwald / Harry contre Voldemort…

    Bah ça a toujours été plus ou moins ça, avec quelques nuances, non?

    Merci pour Naginette, je ne twitte pas…

    …mais que veux-tu dire par  » toujours » ?

    "Vé ! " (Frédéric Mistral, 1830-1914)
    " Ouinshinshoin, ouinshinshishoin " ( Donald Duck, 1934)

    #43956
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2209

    que veux-tu dire par » toujours » ?

    Bah Grindelwald était un méchant sorcier qui dans les années 1900 – 1945 cherchait à obtenir le pouvoir absolu, à faire en sorte que les magiciens prennent le pouvoir sur les non-magiciens, et qui pour cela cherchait les reliques de la mort.

    Voldemort était un méchant sorcier qui dans les années 1950-1990 cherchait à obtenir le pouvoir absolu, à faire en sorte que les magiciens prennent le pouvoir sur les non-magiciens, et qui pour cela cherchait les reliques de la mort.

    Dumbledore rencontre les deux alors qu’ils ont jeunes, et participe sans le vouloir à leur ascension, avant de se rendre compte de son erreur, et de recruter des agents chargés de les mettre à bas (Norbert Dragonneau, l’Ordre du Phénix, Harry Potter et ses amis…).

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #43959
    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1290

    que veux-tu dire par » toujours » ?

    Bah Grindelwald était un méchant sorcier qui dans les années 1900 – 1945 cherchait à obtenir le pouvoir absolu, à faire en sorte que les magiciens prennent le pouvoir sur les non-magiciens, et qui pour cela cherchait les reliques de la mort. Voldemort était un méchant sorcier qui dans les années 1950-1990 cherchait à obtenir le pouvoir absolu, à faire en sorte que les magiciens prennent le pouvoir sur les non-magiciens, et qui pour cela cherchait les reliques de la mort. Dumbledore rencontre les deux alors qu’ils ont jeunes, et participe sans le vouloir à leur ascension, avant de se rendre compte de son erreur, et de recruter des agents chargés de les mettre à bas (Norbert Dragonneau, l’Ordre du Phénix, Harry Potter et ses amis…).

    D accord avec toi sauf sur un point : Voldemort n a jamais cherché les reliques de la mort en tant que telles. Seule la Baguette de Sureau l a intéressé, mais pour ses qualités intrinsèques, pas parce qu elle était une Relique. La marotte de Voldy c est les Horcruxes pas les Reliques.

    C est Dumbledore qui fait remarquer à Harry que si Voldemort avait jamais cru au pouvoir des Reliques, il n aurait pas toléré que son éventuelle immortalité dépendent d artefacts non créés par lui même.

    Pour autant qu on le sache Voldy n a jamais su que la bague des Gaunt était aussi la pierre de résurrection. Et même si il l avait découvert ça ne lui aurait servi à rien. Lord Voldemort ne souhaite le retour à la vie de personne, excepté lui même. Mais la pierre ne permet pas à un mort de se rappeler lui même. Et ce « retour » est artificiel, sans substance. Aucun intérêt pour un type comme Voldy.

    #43976
    Obsidienne
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 798

    DNDM et Corondar, d’accord avec vous deux, finalement !

    Une trame analogue mais des différences puisque dans le cas des Animaux, je vois mal la réutilisation des horcruxes et que Grindelwald ne cherche pas l’immortalité et puis…on connait le destin final de Grindelwald…

     

    "Vé ! " (Frédéric Mistral, 1830-1914)
    " Ouinshinshoin, ouinshinshishoin " ( Donald Duck, 1934)

    #43978
    DroZo
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1359

    A noter que de ce que l’on sait Voldemort avait des ambitions principalement égoïstes (régner sur le Monde des Sorciers pour toujours en étant immortel) et accessoirement idéologique, mais l’idéologie c’est surtout lui qui est raciste et a des problèmes avec les moldus plutôt qu’une vrai ambition politique. Là où, de ce que l’on sait, Grindelwald est beaucoup plus politisé : il veut pas conquérir le monde pour lui seul, en tout cas c’est pas son objectif premier, il veut surtout établir une supériorité des Sorciers sur les Moldus dans un monde où historiquement ça a plutôt été l’inverse (sorcières de Salem bonjour, même si depuis le secret magique ça semble assez mineur, encore que les sorciers ont toujours besoin du Secret pour se protéger). Alors certes il était aussi avide de pouvoir, mais pour moi ça passe en second plan derrière ses idéaux politiques, qu’il semble sincèrement considérer comme le mieux pour le monde des sorciers (même si bon, éthiquement, voilà quoi…). Pour moi la nuance entre ces deux méchants se pose principalement là, et ça fait qu’ils n’ont pas grand chose à voir l’un avec l’autre à mon sens.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #44001
    Obsidienne
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 798

    A noter que de ce que l’on sait Voldemort avait des ambitions principalement égoïstes (régner sur le Monde des Sorciers pour toujours en étant immortel) et accessoirement idéologique, mais l’idéologie c’est surtout lui qui est raciste et a des problèmes avec les moldus plutôt qu’une vrai ambition politique.

    Absolument!

    Là où, de ce que l’on sait, Grindelwald est beaucoup plus politisé : il veut pas conquérir le monde pour lui seul, en tout cas c’est pas son objectif premier, il veut surtout établir une suppériorité des Sorciers sur les Moldus dans un monde où historiquement ça a plutôt été l’inverse (sorcières de Salem bonjour, même si depuis le secret magique ça semble assez mineur, encore que les sorciers ont toujours besoin du Secret pour se protéger). Alors certes il était aussi avide de pouvoir, mais pour moi ça passe en second plan derrière ses idéaux politiques, qu’il semble sincèrement considérer comme le mieux pour le monde des sorciers (même si bon, éthiquement, voilà quoi…). Pour moi la nuance entre ces deux méchants se pose principalement là, et ça fait qu’ils n’ont pas grand chose à voir l’un avec l’autre à mon sens.

    Dumbledore dit qu’il a été séduit par les déclarations de Grindelwald disant que les Sorciers doivent diriger les Moldus. » pour leur plus grand bien , et le mal qui serait fait rapporterait cent fois plus aux Sorciers ».

    C’est cette sorte de paternalisme sorcier vis-à-vis des Moldus qui séduit Dumbledore (qui « passe » sur les moyens, dans un premier temps).

    Par contre, Grindelwald parle déjà de mal fait aux Moldus y compris l’emploi de la torture (comme Dumbledore le dit). Les deux jeunes gens projettent de chercher les reliques pour le pouvoir absolu qu’elles leur procureraient.

    Grindelwald  continuera  sa quête des reliques, après la mort d’Ariana, et la prise de conscience qui en découlera pour Dumbledore,

    Si les idéaux politiques d’Albus ne font aucun doute, ceux de Gelert sont nettement plus douteux : n’a-t-il parlé de « plus grand bien » que pour entraîner son ami ?

    "Vé ! " (Frédéric Mistral, 1830-1914)
    " Ouinshinshoin, ouinshinshishoin " ( Donald Duck, 1934)

    #54898
    Babar des Bois
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3497

    Vu le deuxième opus hier. Et j’ai relu avec plaisir la conversation ici et les théories de DNDM.
    Attention aux révélations du film, il y en a plusieurs. C’est typiquement un film où ce serait dommage de se faire spoiler. Et c’est typiquement un film où le spoiler est méga méga facile, donc faites gaffe où vous traînez dans les jours qui arrivent (le film sort le 14 en France, le 16 aux US).

    Globalement, j’ai vraiment bien aimé le film. Et pourtant je partais pas avec un bon a priori, je n’avais pas trop aimé le premier, dans lequel je n’ai jamais réussi à rentrer (les créatures en images de synthèse extremement visibles, ça m’a sorti du truc par exemple), où je n’ai pas vraiment réussi à m’attacher aux personnages (sauf Queenie et Jacob), et où je n’avais pas aimé le scénario…
    Et le deuxième opus m’a réconcilié avec la saga, j’attends maintenant avec impatience le troisième.
    Le deuxième est plus sombre, avec je trouve un scénario plus intéressant, pas mal de grosses révélations qui font vraiment plaisir aux fans de la première heure. De manière générale, je trouve que le film gère bien les références à Harry Potter, et la cohérence de l’univers, et c’est très appréciable (JK Rowling derrière, heureusement). J’ai enfin réussi à m’attacher à tous les acteurs (qui jouent vraiment bien), et notamment à Tina et Norbert (avec qui j’avais eu le plus de mal dans le premier opus). Les nouveaux arrivants sont très bons, et Croyance est je trouve, vraiment meilleur dans ce film.
    Les effets spéciaux pour les animaux font toujours aussi artificiels je trouve.. Mais comme il y en a moins, ça passe. Et sa valise est mieux faite (j’y crois davantage).
    Petit plus pour la musique de James Newton Howard <3 (et en particulier pour le thème de Leta Lestrange).
    Bref, j’ai vraiment bien aimé ce film, et niveau apports de connaissances à l’univers, il est vraiment ouf. Les révélations…

    Je dis rien de plus pour le moment, j’attendrai que le film soit sorti ^^

    #hihihi
    Co-autrice de "Les Mystères du Trône de Fer II - La clarté de l'histoire, la brume des légendes" (inspirations historiques de George R.R. Martin)

    #54900
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2209

    Rhaaa mais ces teasers. XD

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #55262
    Chat-qui-boite
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 380

    J’ai un gros petit faible pour l’acteur qui joue Norbert et que j’avais déjà remarqué dans l’adaptation TV des Piliers de la terre.

    Mieux vaut être en retard au paradis qu'en avance au cimetière
    Reste assis au bord de la rivière et tu verras passer le corps de ton ennemi

    #55274
    Mélusine
    • Pas Trouillard
    • Posts : 528

    ça met l’eau à la bouche tout ça.

    J’attends avec impatience la sortie que j’irais voir avec une amie, fan de Harry Potter, aussi.

    #56355
    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1290

    Vu aussi. Contrairement à Babar j’avais été emballé par le premier, j’avais notamment adoré la prestation d’Eddie Redmayne dans le rôle de Newt. J’avais aussi apprécié la richesse du bestiaire présenté, et je trouvais que le film proposait des pistes intéressantes pour la suite.

    Tout comme Babar j’ai beaucoup aimé la suite, qui m’a surpris. Je ne m’attendais pas à ce virage beaucoup plus sombre et psychologique. Ici point d’action à outrance. Le film prend son temps pour poser ses personnages et les définir. Si vous vous attendiez à un déferlement d’action vous allez être déçus (seules les 40 dernières minutes du film basculent dans l’action movie). C’est suffisamment rare dans un blockbuster pour le souligner.

    On sent clairement que J.K Rowling est à la manœuvre : le récit est fortement connecté à la saga Harry Potter. On retrouve des thématiques chères au cœur de l’auteur (la dictature, la manipulation des foules, les choix moraux, la responsabilité du pouvoir…). Et il est en effet très difficile de parler de tout ça sans spoiler salement . Clairement je n’ai pas vu venir le twist final.

    Attention, vous êtes prévenu : vous continuez la lecture à vos risques et périls…

    Spoiler:
    Je penche personnellement pour le mensonge : je pense que Grindelwald ment à Croyance quant à ses origines. Il serait étonnant que Albus et Abelforth aient eu un frère « perdu » qui n’aurait jamais été évoqué dans les tomes 6 et 7, non ?

    J’ai par contre un petit bémol : il serait temps de changer de réalisateur pour apporter un peu de sang neuf à tout ça. La réalisation de David Yates est toujours très (trop ?) académique, on le sent pas forcément très à l’aise avec les scènes d’action. Surtout, je trouve que dans le style on tourne clairement en rond : la patte du réalisateur est beaucoup trop connue désormais, et certaines scènes ont un désagréable goût de déjà-vu.

    Spoiler:
    Si la scène finale dans le père Lachaise m’a beaucoup plu, il faut reconnaitre que l’assemblée des partisans de Grindelwald ressemblait furieusement à la scène de combat dans le ministère de la magie de l’ordre du Phénix…

    #56409
    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 624

    Vue il y a deux jours et hélas je vais devoir faire mon rabat joie. Pour la première fois je trouve un film Harry Potter limite mauvais !

    Qu’on soit clair on peut passer un bon moment devant, car le film reste de bonne qualité mais pour la première fois l’écriture de J.K Rowling montre clairement ses limites. En l’occurrence les films veut trop étendre l’univers de Rowling et en oublie complètement de se concentrer sur son récit. C’est d’ailleurs le mot qui définirai le mieux le film « trop ». Il y a trop de personnages, trop de sous-intrigues, trop de rebondissements, bref trop de gras pour au final entourer seulement des os (comment ça elles sont bizarres mes analogies ?!). Car au finale le problème est à peine qu’on aimerait parfois que le film se calme et se recentre sur ses personnages principaux, non le problème c’est qu’on en ressort avec une impression de vide tant on sent le nombre d’éléments qui n’apportent rien à l’intrigue !

    Spoiler:
    Retirez Nicolas Flamel rien ne change à l’intrigue, retirez Nagini pareille. Et le plus grave c’est que Norbert lui même tout personnage principale qu’il soit se retrouve complètement éclipsé de son propre film tant il subit l’intrigue plus qu’il n’en est à l’origine.

    Ce qui d’autant plus navrant que quand le film décide de prendre son temps pour poser une scène on obtient de grand moment (si votre coeur n’a pas fondu lors de la scène des archives c’est que vous n’en avez pas).

    A cela vient s’ajouter un deuxième problème, le film est mal écrit. Je ne conte plus le nombre de scènes.

    Spoiler:
    Les retouvailles entre Norbert et Leta sonnent incroyablement faux, la logique de Norbert face au conseille ne fait pas de sens ni leurs action, le parasite dans l’œil de Yusuf Kama sort de nul part et ne sert qu’à faire perdre du temps à l’intrigue, comme par hasard il y a une boule de cristal chez Nicolas Flamel et je ne parlerais même pas de la scène de révélation dans le caveau digne d’un mauvais molière.   

    Je ne vais pas me faire d’amis mais je pense que clairement J.K Rowling aurait due se rappeler qu’on ne fait pas un film avec du lore et couper tout le gras de son film. Je propose un traitement de cheval.

    Spoiler:
    Couper toute la partie avec Jacob et Queenie, non seulement c’est mal écrit, non seulement Jacob traverse le film sans jamais l’influencer, non seulement le retournement final de Queenie est bien trop brutale mais surtout je pense que l’arc de ces personnages était terminé et malgré tout l’amour que je leur porte on n’avait pas besoin de les faire revenir. J’aurais tendance à penser qu’on aurait pue faire de même avec le personnage de Croyance mais les révélations sur son identité quoique complètement incohérentes avec le film précédent pourraient amener des éléments intéressant donc je lui laisse le bénéfice du doute. Se recentrer sur Norbert sa relation avec Leta Lestrange son frère et son amour naissant pour Tina.

    Comme je ne veux pas avoir l’air de cracher mon venin (c’est le cas de la dire ahah) gratuitement voilà quelques points qui m’ont plus. L’écriture continue son périple vers la maturité et le sombre. Norbert reste un personnage attachant et original dans le paysage cinématographique actuel. Grindelwald n’est pas un Voldemort 2.0. La fin a le bon gout de ne pas répéter le schéma de destruction grandiloquente d’une ville qu’on avait eu lors du précédent opus.

    Bref j’espère que l’écriture vas cesser de s’éparpiller pour les prochains opus auquel cas je risque vite de perdre tout intérêt pour la saga (ce qui me rendrait vachement triste quand même), seulement j’ai bien peur que si J.K Rowling n’accepte pas de se séparer de certains personnages de ses opus précédents cela ne fasse qu’empirer.

     

     

     

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #56436
    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1290

    Par contre, je suis le seul à avoir eu la sensation d’un parallèle entre Grindelwald et Trump ? .

    Spoiler:
    Déjà la coiffure et la couleur des cheveux improbables, mais surtout le discours devant ces partisans ? Après c’est peut-être moi qui me suis monté le bourrichon .
    #56483
    Yavanna
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 288

    Odeon je suis complètement d’accord avec toi.

    Clairement je suis loin d’être une fan d’Harry Potter (j’étais allée voir le premier animaux fantastiques pour faire plaisir à un proche), et puis finalement je me suis trouvée à l’aimer beaucoup, bien plus que les Harry Potter, justement pour le vent de fraîcheur que ça apportait, avec de nouveaux personnages, de nouvelles intrigues. L’histoire pouvait vivre par elle-même et c’était bien.

    Peut-être que du coup c’est pas parce que je suis une fan que ce second opus m’a beaucoup déçue. Tout est très compliqué, ça manque de naturel, les personnages se déplacent de façon erratique, les dialogues sont vraiment pauvres, on comprend pas trop bien les enjeux, et la révélation finale tombe vraiment comme un cheveu au milieu de la soupe…

    J’ai pas du tout lu J.K Rowling, mais je trouve que vouloir à tout prix raccrocher toutes ses ficelles à l’œuvre existante, c’est lourd. La scène du caveau est confuse au possible, et je me sens loin de la féérie et du suspense qui m’ont tant fait accrocher au premier opus. Peut-être que ça se résoudra dans le troisième, mais clairement je me suis sentie refroidie. La sensation principale que j’en ressors, c’est que c’est un film pour le fan-service… On nous montre Poudlard et Dumbledore mais à part pour les scènes de flash-back je trouve ça inutile, on nous remet Jacob parce que c’était un personnage hyper attachant dans le un, mais là il sert à rien… Non décidément ce film ne m’a pas plu :/

    J’espère que pour la suite l’intrigue sera simplifiée et recentrée sur le personnage principal. C’est bien beau de nous montrer plein de trucs magiques mais si c’est pour que ça serve à rien…

     

    #56723
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2209

    Vu.

    Et désolé Babar et Corondar, mais je pense exactement comme Odéon et Yavanna (et j’en suis vraiment dégouté).

    Le film n’est pas catastrophique, mais il est super décevant.

    Sur la forme, il manque de rythme, et les scènes d’actions sont confuses au possible – on sent que pas mal de scènes sont pensées pour la 3D, mais quand tu ne regardes pas le film en 3D, bah… C’est du gloubiboulga d’images.

    Sur le fond, y’a un nombre incroyable de personnages qui ne servent à rien ou de persos qui pourraient être fondus avec d’autres persos (Nicolas Flamel, Nagini, l’espèce de tueur à gage du ministère de la magie qui pourrait être fondu avec un des minions de Grim, les autres minions de Grim qui en fait ne servent eux aussi à rien, la nana qui aide Norbert à s’occuper de ses bestioles et qui manifestement est folle amoureuse de lui sans qu’il le voit mais ça sert à rien dans le film [C’est censé être un passage comique? Heu… Tout le concept du perso de Norbert et de la série Animaux Fantastiques, c’était pas, justement, d’avoir un héros qui casse les clichés du héros viril qui tombe les nanas, de mettre un peu en avant les doux, les gentils, les mal dans leur peau, plutôt que de rire d’eux?]… Même Leta et Thésée, au final, et même Jacob en effet, même si lui je l’aime bien donc ça m’a pas marqué tant que ça).

    Y’a des sous-intrigues entières qu’il faudrait virer (tout ce qui tourne autour de la prophétie Lestrange / Kama, qui sort de nulle part), des scènes complètement ratées en terme de narration (« Bonjour on est en aux 3/4 du film je m’appelle Yusuf Kama je vais vous raconter l’histoire de ma famille et introduire plein de trucs inintéressants de façon chiante » / « Bonjour moi c’est Leta Lestrange je vais vous raconter mon lourd secret et pareil ça va vous faire bailler »), un « combat » final naze…

    Et de façon générale, un gros gros problème dans la construction et les motivations de certains persos. Je comprends vraiment pas ce que Grim promet qui permette d’attirer les sorciers de façon générale, et Crédence ou Queenie en particulier. Même s’il cache vaguement ses vraies intentions lors du meeting, ça l’empêche pas de lâcher un monstre censé détruire Paris ensuite…. Il comptait justifier ça comment auprès de Queenie, et dans sa propagande? Je comprends pas la relation entre Norbert et Thésée: il a l’air plutôt sympa et conciliant et essayer d’aider sincèrement Norbert le grand frère non, pourquoi Norbert l’aime pas? Je comprends pas Leta et sa relation avec les deux frangins.

    Bref, tout comme Odéon et Yavanna, j’ai l’impression que JKR a voulu réécrire un tome de 600 pages d’Harry Potter, avec 400 persos et 6 sous-intrigues… Mais que ça marche pas du tout, parce que le film n’a absolument pas le temps d’installer tout ces persos, tout ce background, et de nous rendre tout cela compréhensible et crédible.

    Déçu.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #56750
    O’Cahan
    • Pas Trouillard
    • Posts : 739

    Presque rien à ajouter à ce qu’a dit DNDM. Je n’avais pas forcément aimé le premier que je trouvais fade, le deuxième me laisse totalement perplexe. On sent, voit, entend que ce deuxième opus est inutile, dans le sens où la nécessité de dévoiler ces intrigues est… nulle? Je me suis sentie étrangère à tout ce qui impliquait un peu les sentiments du spectateur, peut-être dû au rejet de Grindelwald. Je suis convaincue qu’il y a eu erreur de casting. Je le trouve proprement ridicule, sorry Johnny. Mais c’est également dû à toute l’inconsistance des relations des et entre personnages (Thésée, Leta, Yusuf, Nagini, Flamel et j’en passe). SO WHAT. D’ailleurs Thésée semble pas plus bouleversé que ça par la mort de sa fiancée. 

    En bref, j’ai eu l’impression d’un gros fan service. Mais même pas bien fait.

    please mind the gap between your brain and the platform

    #56822
    Amarei
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 384

    J’ai moi aussi été très déçue.

    J’attendais d’en savoir plus sur Grindelwald, ses motivations, ses agissements et ses liens avec Dumbledor mais je suis restée sur ma faim. J’ai l’impression que le film s’éparpille  et perd du temps à recréer des liens avec le précédents et avec Harry Potter sans pour autant que ça apporte grand chose. Nagini et Flamel ne servent malheureusement à rien et dans l’ensemble l’intrigue n’est pas claire. J’avais largement préféré le premier même si j’avais déjà trouvé l’intrigue pas hyper claire.

    Je l’ai vu en 3D et clairement, le film a été conçu pour et ça fonctionne pas mal mais j’aurais préféré un meilleur scénario au dragon de flamme.

    “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” JR.

    [ spoiler=NOARLAAAK !!!][ img]https://nsm09.casimages.com/img/2019/11/04//19110409503225014916493113.png[ /img][ /spoiler]

    #56826
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2209

    En bref, j’ai eu l’impression d’un gros fan service. Mais même pas bien fait.

    100% d’accord. Critique vue hier sur Twitter et qui m’a fait rire:

    « Fantastic Beasts 2 ils font même plus semblant : c’est fanservice en entrée plat dessert avec le minimum d’interactions humaines pour aller d’une scène à l’autre. C’est pas nul mais c’est pas bien non plus, le public cible c’est les lecteurs wiki je pense. (…) On va tous se plaindre et aller voir le 3 quand même. » ^^

    Sinon hier soir j’ai revu le 1. Bah il est toujours très bien, et très humain.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #56832
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 5612

    Bon bah voilà, DNDM a bien résumé aussi mon avis… A trop vouloir en faire, on a oublié qu’un film c’est une intrigue. On perd l’humanité du premier qui déjà n’était déjà pas exempt de défauts… perso il y a toujours un effet de too-much technique qui ne passe pas : les transplanages dans tous les sens, les effets spéciaux à tout va, ça détonnait avec les effets des premiers films et ça m’avait beaucoup sorti du premier film. Bref là non seulement on perd en sentiment, mais en plus on ne perd pas en effets spéciaux :/

    ~~ Always ~~

    #56853
    Jon
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 311

    Je rejoins la TeamDéçus… :/ C’est principalement le scénario (enfin, l’absence de scénario…) qui m’a marqué, les incohérences dans tous les sens… J’ai trouvé que rien ne tenait debout, du coup c’était un peu dur de rester impliqué dans le film ^^’

    #56859
    Mélusine
    • Pas Trouillard
    • Posts : 528

    J’ai été voir hier les animaux fantastiques 2 , je comprends la déception de beaucoup.

    J’ai trouvé qu’il y avait des longueurs, que certains personnages ne servaient à rien , notamment Nicolas Flamel.

    J’ai l’impression que ce film est un entre-deux. Il pose les bases, « les équipes » pour le prochain film.  On a les liens entre les histoires d’Harry Potter et les animaux fantastiques ( le 1er) et pour meubler on a l’histoire de Queenie et Jacob, Leta et Norbert ou Thésée.

    #56872
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2209

    Oui, c’est clairement un entre-deux, une partie d’une histoire plus longue. Le problème, c’est que c’est pas présenté ainsi.

    Les Harry Potter étaient des parties d’une histoire plus longue, mais chacun est aussi une histoire en soi, un arc narratif précis. Et quand ce n’est pas le cas (Les Reliques de la mort partie 1 et les Reliques de la Mort partie 2), c’était clairement indiqué dès le titre.

    Les Animaux Fantastiques 1 était l’amorce d’une série de 5 films, mais était aussi une histoire complète et satisfaisante en soi.

    Là on a paradoxalement trop d’histoires et pas assez d’histoire. Il aurait fallu que le film JKR se concentre au lieu de s’éparpiller.

    Queenie qui sombre et qui gobe les mensonges de Grim parce que 1/elle ne peut pas vivre son amour pour Jacob à cause des lois américaines anti-mariage entre moldus et sorciers et que 2/entendre les pensées des gens (et entendre, par ex, des gens qui désapprouvent sa relation avec Jacob) toute la journée, ça finit par la rendre folle, pourquoi pas, si ça avait été bien amené. Mais bon, elle se souvient pas que Grim a tenté de tuer sa sœur en la condamnant à mort dans le FA1? Ça la dérange pas?

    L’arc prophétie Crédence / Yusuf Kama / les Lestrange, pourquoi pas, même si j’ai de gros doutes. (L’histoire: alors Crédence est toujours vivant, tout le monde le sait sauf Norbert, d’ailleurs y’a une prophétie qui parle de lui, et un type qui le cherche pour le tuer parce qu’il a juré de faire ça pour faire du mal à un type qui est… heu, déjà mort, donc qui s’en fout. Youhou, intelligent. Et donc en fait à la fin plot twist, Crédence n’est pas le demi-frère par le père (personnage qu’on découvre) de Leta (personnage qu’on découvre), comme le croyait Yusuf (personnage qu’on découvre), lui-même demi-frère de Leta par sa mère (personnage qu’on découvre), et la prophétie et toute cette histoire avec Yusuf Kama n’avait strictement aucune importance, le type s’est juste trompé de film. Mais second plot twist, Crédence est le frère d’Albus. Et en toute logique, Crédence, qui pendant tout le film a cherché sa famille pour leur faire des câlins, va maintenant aller faire des câlins à son frère Dumbeldo… Heu… Ha non il va tuer Dumbledore pour faire plaisir à Grim. Hum? Logique, où es-tu?)

    La rivalité amoureuse des frères Dragonneau pour Leta Lestrange, pourquoi pas, même si j’ai des gros doutes. Concrètement, c’est quoi son problème à Norbert? Son frère lui a piqué Leta? Mais heu Norbert t’es pas amoureux de Tina? Du coup tu peux pas être un peu heureux que ton frère et Leta, ta seule copine d’enfance, se marient, et aller te marier avec Tina?

    Donc bref, chaque sous-intrigue est déjà en soi faiblarde et pleine de trous, mais quand tu essayes de caser les trois à la fois dans un seul et même film…

    FA2 se manque aussi sur quelque chose que FA1 réussissait: introduire subtilement des personnages. Par ex, le type qui permet à Grim de s’évader au début de FA2 est dans FA1, c’est le chef direct de Tina et de Queenie (je l’avais oublié). Mais dans le 1, son perso ne semblait pas gênant, mal amené ou quoi que ce soit, c’était juste un type qui remplissait une fonction à un moment, avait 2 lignes de dialogue, et ça passait parce que ce n’était pas gratuit dans le scénario global. Là par contre, on se tape Nagini et une tripotée d’autres figurants pendant tout le film juste parce qu’ils vont être un peu important après (enfin, on espère), Nicolas Flamel juste pour faire plaisir aux fans, et Krall juste parce que… heu… Si quelqu’un peut me dire à quoi sert le perso de Krall, ce qu’il fait, pourquoi Grim l’aime pas, pourquoi il meurt?

    Par ailleurs, plus j’y pense, plus je regarde des trucs sur internet, et plus je découvre des choses qui ne tiennent pas debout. :-/

    Les « moldus », qui ne connaissent pas plus que ça l’univers d’Harry Potter, ne comprennent rien, aucun des clins d’œils, ni Nagini, ni le miroir du Résid, ni les malédictions, pactes de sang et autres vœux incassables.

    Les superfans, ceux pour qui le film semble apparemment fait, trouvent des erreurs partout. McGonagall à Poudlard en 1927 ou avant? Ça colle pas, elle est née en 36. Donc faut comprendre que c’est sa tante / grande-mère? Dumbledore prof de Défense contre les Forces du Mal? Ça colle pas, il était censé être prof de Métamorphose. Donc faut comprendre qu’il remplaçait juste le prof absent ce jour là? Grim et Dumbledore qui font un pacte de sang en promettant de ne jamais se battre? Ok, mais dans ce cas là, la dispute Grindelwald – Abelforth qui se transforme en combat Grindelwald – Abelforth – Albus et au cours de laquelle Ariana meurt, c’était pas vraiment un combat entre les trois quoi. Crédence est le frère d’Albus Dumbledore? Ok, mais il a été conçu quand et comment ? Le père Perceval Dumbledore est envoyé à Azkaban parce qu’il a attaqué des moldus qui s’en prenaient à Ariana, et y meurt. La mère Kendra Dumbledore meurt en 1899 tuée par accident par Adriana. Du coup les dates ne collent pas avec la naissance de Crédence, ni avec la version des faits connues pour l’instant. Faut comprendre qu’en fait c’était une mise en scène, elle s’est faite passer pour morte et a tenté d’emmener Crédence – qu’elle avait faite avec le boucher du coin, et qui donc ne serait que le demi-frère d’Albus – en Amérique pour le cacher, faisant croire à ses trois autres enfants qu’elle était morte?

    Que Game Of Thrones et Asoiaf aient des canons différents, ok, c’est pas la même œuvre, c’est clairement indiqué partout. Mais là c’est JKR qui est la seule scénariste des Animaux Fantastiques, et c’est censé être cohérent avec Harry Potter tout cela. :-/

    Dernier point, et je m’arrête là, j’ai un gros problème avec le terme « séduction » employé par Yusuf Kama quand il dit comment Corvus Lestrange Senior a récupéré sa mère, Laurena Kama. Le sortilège Imperius, l’équivalent de la drogue du violeur dans ce contexte, c’est de la séduction? O_o L’envoutement de Jacob par Queenie en début de film, c’est déjà plus que limite mais la façon dont ça s’achève montre que oui, c’était mal, donc ça passe. Mais là, cette idée que Corvus a « séduit Laurena Kama en utilisant l’Impérius », ça passe plus que mal question consentement. Là encore, y’avait probablement quelque chose d’intelligent à faire avec ça, mais là encore, le film passe à côté.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 89)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.