[Saison 1] Episode 5

Alors cet épisode?

You must be logged in to participate.
  • Aussi doux et suave qu'un La Treille Auré, j'adooore.
  • Aussi riche et puissant qu'un rouge de Dorne, incroyable mais pas toujours subtil.
  • Aussi bonne qu'une piquette du Conflans, ça désaltère quand on a soif.
  • Aussi imbuvable que l'eau de la Skadahazan, Sakazhadan, Kazha...enfin, la rivière dégueu de Meereen.
  • Mais de quoi vous me parlez? Je ne bois que du kombucha devant des séries coréennes.
  • Ce sujet contient 112 réponses, 39 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Werther, le il y a 1 semaine et 1 jour.
30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 113)
  • Auteur
    Messages
  • #179175
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2568

    Ce sujet est destiné à parler de l’épisode 5 de House of the Dragon dès sa diffusion mondiale en VO, VOSTFR et VF aux alentours de 3h du matin lundi!

    Vous pouvez aussi librement parler des bandes-annonces et spéculer avant l’heure fatidique…

    Fuyez les spoilers si vous ne souhaitez rien savoir avant de l’avoir vu.

    Petit point sur les règles:

    • Il est interdit de mettre des liens ou de diffuser des informations obtenues par des moyens illicites, notamment des liens vers des sites de streaming.
    • Il n’y a pas lieu de mettre des balises spoilers concernant l’épisode. Celui qui ouvre un sujet sur l’épisode doit s’attendre à ce qu’on parle du contenu de l’épisode.
    • Il est interdit de parler des livres non publiés en français, même sous balises spoilers. Mais dans ce topic, il est par contre autorisé de parler des livres parus en français sans mettre de balise.
    • Un second sujet est disponible pour ceux qui n’auraient pas lu Feu et Sang afin de ne pas les spoiler sur le futur de la série. Merci de penser à eux !

    Faites par contre s’il-vous plait preuve de bon sens dans ce domaine, ne balancez pas tout de go toutes les infos inédites, ne mettez pas une info ultra spoilante en tête de message (surtout si vous êtes le premier sujet d’une nouvelle page que quelqu’un pourrait ouvrir par accident), etc…

    #179240
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2487

    Et ben c’est toujours aussi bon.

    Viserys toujours aussi impeccable, aussi bien l’écriture que l’interprétation. Ce personnage de roi « faible », qui se questionne sur ce qu’il va laisser et se demande s’il n’aurait pas pu faire de grandes choses, si seulement il en avait eu l’occasion, si, si… Est superbe, je trouve. Il restera comme une des grandes réussites de la série, et un vrai apport à la galerie de personnages de la fantasy, je trouve (je ne vois pas d’autres exemples de ce type de rôle).

    Criston Cole… On peut toujours dire que c’est un peu rapide (aussi bien ses aveux que son pétage de plomb, ensuite), mais dans les faits ça passe sans problème. J’aime beaucoup ce qu’ils en font, ce côté perso torturé par son honneur perdu. On dirait un personnage arthurien perdu qui c’est gouré d’univers et qui doit maintenant apprendre à y vivre.

    Tout le monde est très bon, en fait, que ce soit Rhéa Royce, les Velaryon, Joffrey Lonbec, Rhaenyra, Alicent…

    Sur cet épisode, ma seule réserve est comme d’hab Matt Smith/ Daemon, excellent acteur mais personnage qui ne me convainct pas vraiment par son mélange de jemenfoutisme et de calculs.

    Mais sinon, franchement, la série fait du très, très bon boulot.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #179242
    Moony
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 10

    Et bien on arrive à la mi-saison et aucun épisode ne m’a déçu pour l’instant ! Je crois même que j’aime de plus en plus. J’avais adoré le précédent, et c’est encore le cas de celui-ci. Je me sentais vraiment investi, et même en tant que lectrice de Feu et Sang, j’ai été prise par la tension et l’appréhension de ce qui est en train de se passer.

    Bon, en tant que membre du fan de club de Criston (ou ex membre ? je ne suis pas encore sûre :p ), je ne peux pas ne pas commencer par lui. J’ai d’ailleurs été agréablement surprise que l’épisode lui laisse autant de place. Alors, je mets les choses au clair : NON je ne vais pas le défendre, son pétage de cable est inexcusable. Je suis d’ailleurs intriguée de voir comment Alicent va se débrouiller pour lui éviter d’être condamné. En ce qui me concerne, je le condamne sans hésitation à être beaucoup trop irrésistible en chemise au petit matit sur le pont du bateau. J’ai BEAUCOUP de choses à dire sur sa proposition à Rhaenyra de s’enfuir avec lui, mais faudrait un peu plus que quelques lignes. Et que dire de la beauté du plan au clair de lune dans le bois sacré…

    Pour parler d’un peu autre chose que Criston… La décrépitude de Viserys ne laisse plus aucun doute que la responsabilité les mestres, et même en particulier du Grand Mestre. Et puisqu’on parle de conspiration, sans être la scène la plus subtile, j’ai beaucoup aimé la manière dont Larrys Fort s’impose sournoisement auprès d’Alicent dès que son père est parti. La goute de thé qui fait basculer Alicent, bien construite dans l’épisode précédent, c’est classe. Mais pas aussi classe que la manière dont ils nous introduise la robe verte et sa symbolique, JE DIS OUI.

    Dans l’ensemble, toute la scène du banquet et du bal, c’est vraiment kiffant. Les regards, les interactions, Daemon en agent du chaos et finalement Criston qui explose. On sent vraiment qu’on est à un tournant, l’aboutissement de tout ce qui a été construit depuis plusieurs épisode.

    Un petit regret quand même : même si j’ai aimé la manière dont est traité l’homosexualité de Laenor dans les dialogues des autres personnages, j’espérais un peu plus de badassitude de sa part après son introduction en tant que guerrier et dragonnier dans l’épisode 3.

    J’attendais avec impatience le thème musical des Velaryon, et enfin ! Pas de déçu, je le trouve vraiment cool.

    #179243
    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 651

    Hm toujours très bon mais certains détails m’interrogent pas mal.

    On commence sur l’introduction de la mort de Rhea Royce qui est très différente de comment je l’imaginais (en plus elle chasse normalement au faucon pas à l’arc). Très étonné que de tout les meurtres possibles de Daemon ils aient choisi de lui attribuer l’un dans lequel il est le moins probable qu’il ait trempé. Ce choix s’explique très probablement par le fait qu’il sincère dans la thématique féministe de la série.

    On enchaine avec les au revoir d’Otto et d’Alicent qui confirme que la série renforce l’image d’une Alicent prise dans les machinations de son père plutôt qu’intriguant pour ses propres intérêts.

    Larys Fort commence à intriguer. Si la scène n’est pas mauvaise en soi je trouve qu’elle est la plus faible de l’épisode : d’où Larrys tiens t’il ses informations, pourquoi Alicent lui fait confiance, pourquoi n’interroge t’elle pas ses motivations ? Pas catastrophique mais ça fait un peu « passage obligé ».

    On a ensuite le droit à 3 échanges asse choupi entre Rhaenyra/Laenor – Corlys/Rhenys – Laenor/Joffrey. J’aime beaucoup les dynamiques qu’introduise ces échanges. Rhaenyra et Laenor se portent du respect, Corlys veut rendre son rang à sa femme (enfin mari aimant) et la romance entre Joffrey et Laenor est bien mieux traité que celle de Renly/Loras.

    Puis ce que je pense être la meilleur scène de l’épisode : la rupture entre Rhaenyra et Criston. J’aime beaucoup ce qu’ils ont fait de Criston et Fabien Frenquel le tiens super bien. Comment ne pas être en empathie devant ce personnage qui a sacrifié son honneur et risque maintenant sa vie pour y gagner de devenir l’amant d’une princesse qui n’a pour lui pas plus que de l’affection. Au passage Critson m’a beaucoup fais pensé à Jorah Mormont proposant à Daenerys de s’enfuir avec lui dans les cités de l’Est.

    Je saute la scène ou Alicent découvre le pot au rose grâce au témoignage de Criston pour attaquer à la discussion entre Viserys et Lyonnel Fort. J’aime bien leur dynamique. Aucun des deux n’est flamboyants, ils en ont conscience mais cherchent malgré tout à s’acquitter du mieux possible de leurs taches. Par contre Viserys est complètement aveugle au fait qu’il est en train de poser les bases d’une crise de succession.

    Sans m’attarder sur tout les détails du mariage :
    – on a enfin l’introduction des Verts, il est juste dommage qu’il l’ait fait le seul moment ou Rhaenyra portait une robe blanche et non noire. ^^
    – Petit regard en coin de Lyonnel à son fils Harwin en mode « va régler le problème » (#badass).
    – Jason Lannister est un crétin mais Rhaenyra prouve qu’elle est capable de tenir sa langue (même si à sa place j’aurais balancé un petit « soyez sure ser que quand je serai reine je serai à l’heure au bataille, moi et Syrax »).
    – Daemon va exploser son score au racluromètre.
    -Début de l’idylle Laena/Daemon. Mais la série ne peut pas faire de miracle en si peu de temps pour lui donner un minimum de consistance.

    Parlons maintenant de ce qui risque fort d’être le plus gros défaut de l’épisode : la mort de Joffrey Lonbec. Si je comprend l’idée de condenser le temps et d’éviter d’avoir à refaire un tournoi uniquement pour montrer sa mort cela ramène pour la énième fois dans la série le problème du meurtre en temps de paix (ce qui est très différent d’un « accident » de tournoi). Un garde royale a battu à mort un convive en plein milieu d’un mariage royale, il n’avait aucun motif et je ne doute pas une seconde que la série va faire comme s’il ne s’était rien passé (tout au plus quelque remontades de ser Ouestrelin). Et puis bon, pas très malin de Joffrey d’aller tout balancer à Criston juste sur l’intuition qu’il a repérer l’amant de la princesse. Mais bon ce dernier point je pourrais l’excuser par le fait que … on fait tous des bêtises et Joffrey c’est asse clairement emporté par l’orgueil d’avoir percé un secret.

    Bref très bon épisode, dommage pour le dérapage finale et dommage qu’à priori le prochain épisode inclura le fameux saut dans le temps des 10 ans. Je pense que ça nous privera de deux scènes importantes : comment Criston a t’il échappé à d’éventuel poursuites, une discussion entre Visery et Alicent.

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #179245
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2487

    sans être la scène la plus subtile, j’ai beaucoup aimé la manière dont Larrys Fort s’impose sournoisement auprès d’Alicent dès que son père est parti

    Du coup j’ai hâte de voir comment ils vont introduire la relation interne à la famille Fort, et quelles explications ils vont donner aux mystères laissés en suspens par Feu & Sang (si ils les traitent plus ou moins de la même façon). Pour l’instant Larys et Harwyn n’ont pas l’air d’avoir une relation à la Gregor / Sandor Clegane, loin de là. Et la manoeuvre de Larys pourrait aussi être interprétée comme une volonté du père, qui aurait envoyé son fils en service commandé auprès de la reine pour essayer de gagner sa confiance. Après, pour l’instant Larys amène des problèmes sans qu’on voit trop ses raisons de faire cela.

    Je me demande aussi comment va être traitée la relation Criston Cole / alicent à partir de là. Le rajeunissement d’Alicent peut laisser imaginer des trucs qui expliquerait gandement pourquoi Cole devient un fervent partisan du camp de la reine…

    Très étonné que de tout les meurtres possibles de Daemon ils aient choisi de lui attribuer l’un dans lequel il est le moins probable qu’il ait trempé.

    Ho pour le coup même dans les livres la question de l’implication de Daemon dans cette mort est quand même fortement suggérée, à la fois en amont (il la déteste +  elle gène ses plans = motif) et en aval (il est ensuite persona non grata dans le Val, ce qui ressemble fort à une condamnation qui ne dit son nom). Le fait qu’il passe lui-même à l’acte ou qu’il embauche quelqu’un pour le faire peut se discuter, vu que théoriquement il n’est pas sur place. Mais bon, avec un dragon, les distances ne sont pas les mêmes. Bref, perso ça ne me choque pas.

    D’accord pour le reste. Là où la série à la main lourde, c’est en effet sur les meurtres en temps de paix. Je suppose que Criston Cole va s’en sortir en disant qu’il a cru que Joffrey Lombec voulait assassiner la reine ou son futur mari (il avait d’ailleurs une dague sur lui, blablabla…), et ça va être crédible, vu que l’homosexualité et Leanor est un secret à peine caché, les gens mettront ça sur le coup de la jalousie?

    Sinon, ce bruit qui provoque le début du chaos, on en parle?

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #179246
    Archie
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 6

    Salut ^^

    J’aimerais proposer une histoire. Celle de Lady Eloc, une fille issue de la maison d’intendant d’un noble mineur.

    Alors que les dames de compagnie d’une reine sont choisies parmi les filles les plus nobles, un prince la remarque et la choisit. Le devoir de Lady Eloc : être vertueuse, pieuse, chaste et obéissante. Des valeurs particulièrement importantes pour elle.

    Un soir, le prince, future roi, qui a sympathisé avec elle, veux la prendre dans son lit. Elle refuse une fois, il insiste. Deux fois, de même. Trois fois, toujours non. Le prince commence à la déshabiller. Elle ne peut plus rien dire. Elle n’est que dame de compagnie…

    Bafouée, le temps avance et, lors d’un moment d’intimité, elle demande au prince de l’épouser pour sauver son honneur (du mieux que cela soit possible). Le prince rit d’elle…

    Un soir, le Roi, beau-père du prince, lui parle et elle, profondément meurtrie, avoue sa faute, demandant à être punis, jusqu’à la mort s’il le faut… Je m’arrête là.

    Question, Lady Eloc était-elle consentante, ou a-t-elle subit le pire ?

    Voilà, voilà… ^^

     

    PS: Je rappel quand même (pour l’argument du « Elle aurait pu s’enfuir »), que la sidération et la pression exercer par l’asymétrie d’un rapport d’autorité existe (c’est même une circonstance aggravante dans  notre droit moderne).

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines par Archie.
    #179248
    Syra46
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 15

    Jusqu’à maintenant, j’ai aimé chaque épisode plus que le précédent et c’est encore le cas aujourd’hui.

    D’abord, j’ai écouté le podcast recommandé par DNDM et BABAR. J’étais d’accord avec DNDM quand il disait que House ne faisait pas d’aussi bon cliffhangers que GOT mais ce n’est plus le cas maintenant. Je trouve que la fin de l’épisode est à la hauteur de l’attaque de Ned par Jaime dans la saison 1, dans l’épisode 5 justement me semble-t’il.

    Lady Rhéa Royce a bien cherché sa mort, pas parce qu’elle a provoqué Daemon mais parce qu’une personne qui chasse seule, en plus dans le Val, avec les clans des montagnes, cherche les problèmes. Une banale chute de cheval et le cheval qui fuit, elle était mal pour rentrer, même s’il semble qu’elle soit proche de son château.

    Surprise que le voyage de Viserys et des Targaryens coïncide avec le départ d’Otto. Ils prennent le bateau si vite après la fin de l’épisode précédent ? En plus ils embarquent le chariot royal ? Ils l’ont mis où dans le bateau ? Dans la cale ?

    A Lamarck, j’ai trouvé que Rhaenys illuminait la pièce dès son entrée, par son allure physique d’abord (très fan de sa tenue), mais aussi par son enthousiasme, son sourire, même son inquiétude pour Viserys. Je l’aime, elle, son intelligence, sa résignation, son inquiétude pour sa famille, son couple avec Corlys. Juste un petit bémol pour son attitude quand il était question de marier sa fille à Viserys et celle, plus inquiète, pour Laenor et son mariage avec Rhaenyra. On va dire qu’elle a aussi essayé de dissuader Corlys à l’époque et qu’elle n’y a pas plus réussi qu’aujourd’hui.

    J’aime aussi Lyonel Fort. Il semble incapable de mentir à Viserys, même pour le flatter.

    Je n’ai pas trop compris qui étaient les dragons et les dragonniers. Le rouge, celui de Daemon ? L’autre, Laenor ?

    Puis la fin de l’épisode dans la salle du trône ! L’arrivée des différentes familles ! Un régal pour les yeux ! Juste surprise que ce soit le commandant de la garde royale qui annonce les arrivées. Pour profiter de la voix de Graham McTavish ? Pour le voir, étant donné son peu de présence à l’écran ?

    J’ai aimé Gerald Royce qui vient demander des comptes à Daemon et pan, ce dernier le retourne comme une crêpe en lui faisant une belle peur au passage. C’était un peu facile mais j’ai adoré.

    J’ai été très surprise des attitudes de Joffrey Lonbec et Laneor Velaryon. D’abord, ils s’affichent beaucoup pendant toute la soirée. On doit comprendre que comme pour Renly, de nombreuses personnes à la cour sont au courant des préférences de Laenor et que ça ne pose pas de problèmes tant que ça reste caché ?  Pareil, avec Rhaenyra et Daemon, après les rumeurs de l’épisode précédent, je trouve qu’ils se montrent un peu trop proches.  Et puis, Joffrey qui va se dévoiler à Criston. Ok, il a bien deviné qu’il s’agissait de l’amant de Rhaenyra. Mais s’il s’était trompé ? Et si la princesse n’avait rien dévoilé de sa conversation avec son fiancé à Criston ? C’était donner à ce dernier de formidables armes si tout s’était déroulé à l’avenir comme il l’avait prévu !

    J’ai beaucoup aimé les danses, de vrais ballets, un peu moins la musique, peut-être d’époque, je ne sais pas, mais un peu monotone.

    Et puis la fin de l’épisode bien sûr. Au premier visionnage, j’ai mis du temps à comprendre ce qui se passait. Intentionnel et très réussi. J’imagine les personnages qui vont enquêter, qui vont questionner les témoins et qui n’ont pas la touche replay, eux^^ (oui, je sais, je regarde trop de séries policières)

    La 2e fois, je n’ai pas davantage vu où commençait la bagarre mais il m’a semblé qu’à un moment, Criston frappait Laenor. Un membre de la garde royale qui frappe le futur roi consort ! Laenor essayait-il de défendre son amant ? J’ai mieux vu aussi Harwin Fort qui se lançait dans la bataille. Par contre, pas compris ses raisons. Plaisir de se battre ? Sauver la princesse, vu que c’est ce qu’il fait au final ?

    Je n’avais pas compris que le mariage devait être célébré à la fin du festin. J’ai trouvé que c’était un mariage pitoyable, le visage ensanglanté du marié, la coiffure un peu défaite de la mariée, l’absence de la reine.

    Le plan final, le plus horrible qui soit pour moi ! UN RAT ! Dans mon enfance, j’ai été traumatisée par une scène de Jacquou le Croquant, la série. Brrrrrrrrr

    Quelques réflexions plus générales

    Ce pauvre Viserys m’a fait pitié tout l’épisode. Son mal de mer, sa surveillance de sa fille et son frère, sa bataille avec sa nourriture, sa femme qui l’interrompt, ses vains espoirs d’inscrire son nom dans l’histoire comme ses ancêtres. Il semble quand même, au fond de lui, ne pas se faire d’illusions sur le genre d’homme et de roi qu’il est. Sa faiblesse physique fait croire qu’il va mourir rapidement. Bien sûr, on sait qu’il va encore vivre quelques épisodes. Jusqu’à l’épisode 9 ?

    Les tenues dans cet épisode sont encore plus belles que d’habitude. Le manteau de Rhaenyra au début, sa robe de mariée, et bien sûr, la robe VERTE d’Allicent. On l’a déjà vu porter des robes aussi décolletées ? Il ne me semble pas. De toute façon, depuis le début de la série, on a vu tant et tant de toilettes magnifiques. Beaucoup plus que dans GOT, dans sa saison 1 bien sûr, mais sur toutes ses saisons aussi. Dans cet épisode, on voit Allicent reporter la fameuse robe bleue mais il me semble que c’est très rarement le cas. On sent qu’on est dans une famille royale qui a à sa disposition une très imposante garde robe.

    Pour finir, le racluromètre

    +10 à Criston qui ose espérer que Rhaenyra le suivra en Essos. Au passage, félicitations à la personne qui avait prédit cette proposition dans les commentaires de l’ep 4. Il m’a fait penser à Jaime, en encore plus présomptueux. Au moins, Jaime n’était pas d’un rang inférieur à Cersei (pour cause^^)

    +10 à Criston qui, en grand gentleman déballe à vitesse grand V la vérité sur sa nuit avec Rhaenyra à Allicent. Quel goujat !

    +10 à Criston qui n’est même pas capable de réussir à se planter son épée dans le coeur. + 10 aussi à Allicent qui vient l’interrompre. Il faudra qu’elle soit très persuasive auprès de son époux pour qu’il pardonne à Criston ce qu’il a fait dans cet épisode. Et en plus, faire de lui le commandant de la garde royale. Hum !

     

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines par Syra46.
    #179251
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2487

    Et puis la fin de l’épisode bien sûr. Au premier visionnage, j’ai mis du temps à comprendre ce qui se passait. Intentionnel et très réussi. J’imagine les personnages qui vont enquêter, qui vont questionner les témoins et qui n’ont pas la touche replay, eux^^ (oui, je sais, je regarde trop de séries policières) La 2e fois, je n’ai pas davantage vu où commençait la bagarre mais il m’a semblé qu’à un moment, Criston frappait Laenor. Un membre de la garde royale qui frappe le futur roi consort ! Laenor essayait-il de défendre son amant ? J’ai mieux vu aussi Harwin Fort qui se lançait dans la bataille. Par contre, pas compris ses raisons. Plaisir de se battre ? Sauver la princesse, vu que c’est ce qu’il fait au final ? Je n’avais pas compris que le mariage devait être célébré à la fin du festin. J’ai trouvé que c’était un mariage pitoyable, le visage ensanglanté du marié, la coiffure un peu défaite de la mariée, l’absence de la reine.

    Après revisionnage de mon côté aussi, parce que la scène est quand même (intentionnellement) bien confuse:

    1- un cri (de femme il me semble) interrompt la cérémonie. Je epnsais que ça venait de l’extérieur et que c’était ce qui provouait la bousculade, mais en fait non, on va le voir

    2- des gardes arrivent de l’extérieur, pour aller à l’interieur de la salle, là d’où venait le cri

    3- une foule dont certains membres sont plutôt rigolards s’est ammassée, et regarde quelque chose par terre. Laenor fend les rangs,et voit ce qu’ils se passe: très probablement Criston Cole qui tabasse Joffrey Lonbec

    4-Leanor se jette sur Criston Cole, et se prend une mandale. Criston Cole vient de frapper le futur Roi

    5- Criston Cole ne perd pas de temps avec Leanor, et se jette de nouveau sur Joffrey Lonbec. Autour, le mouvement de foule a dégénéré en chaos. Viserys cherche Rhaenyra, Lyonel Fort envoit son fils Harwyn la chercher, celui-ci distribue des mandales au hasard pour se frayer un chemin. Tout le monde dans la foule a un objectif quelconque de ce genre (trouver un coin tranquille, sortir sa copine du chaos, riposter face à la mandale qu’on vient de se prendre…), du coup plus personne ne s’occupe de Criston Cole, qui massacre allégrement Joffrey Lonbec.

    6- Le calme revient

    Ce qui manque, c’est l’étape 0. En fait, Criston Cole et Joffrey Lonbec se battaient déjà avant. Pourquoi? Ca va être la question, et Criston Cole va probablement dire que Joffrey Lonbec s’approchait de la reine avec sa dague à la main ou un truc du genre.

    Pour le mariage pitoyable, l’effet est voulu. Vu le drame, les 7 jours de tournois ont été annulés, et ont marie les promis à la va-vite histoire d’être débarrassé de cette histoire, et tant pis si le marié vient de perdre l’amour de sa vie, dont d’ailleurs il y a encore des bouts de cervelle six mètres plus loin. Après tout c’est un mariage politique, l’important c’est qu’ils soient mariés, le reste…

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #179265
    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 651

    Je n’ai pas trop compris qui étaient les dragons et les dragonniers. Le rouge, celui de Daemon ? L’autre, Laenor ?

    Ils s’agit très certainement de Fumée des Mers le dragon de Laenor et de Meleys la dragonne de Rhaenys dite « la reine rouge ».

    D’accord pour le reste. Là où la série à la main lourde, c’est en effet sur les meurtres en temps de paix. Je suppose que Criston Cole va s’en sortir en disant qu’il a cru que Joffrey Lombec voulait assassiner la reine ou son futur mari (il avait d’ailleurs une dague sur lui, blablabla…), et ça va être crédible, vu que l’homosexualité et Leanor est un secret à peine caché, les gens mettront ça sur le coup de la jalousie?

    Si ça ne repose que sur son seul témoignage ça sera faible comme alibi.

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #179266
    Sooyemds
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 29

    Episode visionné. Je l’ai beaucoup aimé et, hormis la dernière scène, je n’ai que très peu de reproches à lui faire.

    Les personnages continuent d’être introduis et développé. Très content de la seconde apparition du Pied-bot mais également de son frère. Harwin Fort n’est jamais très loin de la princesse et l’acteur montre très bien que ce dernier aura beaucoup moins de scrupule que Criston Cole. En parlant de lui, j’ai aimé ce que les scénaristes ont fait avec lui. Présenter ça sous le signe du rachat de son honneur est, pour moi, une très bonne idée. Pareil pour Alicent. Le mensonge qui l’a dégoute de sa belle-fille et amie, c’est une très bonne chose.

    Corlys et Rhaenys sont pour l’instant, toujours les gentils du show. Ils s’aiment réellement, le mari est attentionné et la femme est désintéressée ( on oublie un peu trop vite l’épisode 2). Leana, comme sa cousine, apprécie l’oncle rebelle de la famille. Rien à dire sur Leanor, qui est plutôt bon et Viserys qui continue à être excellent.

    Dans mes déceptions, c’est l’absence de grandeur/grandiose par moment. C’est la main du roi qui doit tenir le mouchard à vomi du Roi ou qui doit lui donner ses médicaments ? C’est le lord commandant de la garde royale qui doit faire office de héraut ou d’intendant ? C’est Ser Otto, Ex main du roi et membre d’une des familles les plus riches du continent, qui doit rentrer chez lui en cheval sous la pluie et sans escorte ? C’est Viserys qui se balade partout sans jamais avoir un membre de la garde royale avec lui, sans quasiment jamais porter de couronne, notamment chez les Velaryon ?

    Aujourd’hui, il y a l’enterrement de la reine d’Angleterre, et si on compare le nombre de gens (musiciens/gardes ect) qui ne servent à rien mais qui sont présents car c’est le protocole d’une cour royale, la maison Targaryen et House of Dragon fait vide.

    Je n’ai pas non plus aimé la scène de la mort de Geoffrey. J’en ai marre des meurtres gratuits dans cette série. La fin qui lui était attribué dans les livres était plutôt bien mais quand on a déjà utilisé le même procédé pour rien dans l’épisode 1, on ne peut plus suivre la même voie. Ser Criston peut s’en sortir (logiquement) car Geoffrey disposait d’une arme mais c’est vraiment un peu trop forcé. C’est pareil pour le mariage, on ne peut pas attendre le lendemain et nettoyer la place ?

    Pour finir sur une note positive, la musique de cette épisode était vraiment plaisante. L’entrée des maisons et le bal m’a bien mis dans l’ambiance.

    #179267
    Elros Tar-Minyatur
    • Frère Juré
    • Posts : 89

    Episode très sympa également.

    J’ai beaucoup aimé ce qu’ils ont fait de la scène Rhaenyra/Criston sur le bateau. J’ai l’impression qu’ils partagent ainsi les torts sur l’échec de cette relation et le passage de Cole chez les Verts.

    Et surtout : enfin les factions apparaissent ! Il était temps ! Dommage que Rhaenyra ne porte pas de noir. Alicent qui s’affirme, son apparition est sublimement menée. J’espère que l’ellipse de l’épisode suivant nous montrera quand même la rivalité entre ses enfants et ceux de Rhaenyra.

    Par contre, la fin de l’épisode me laisse un peu dubitatif : comment Cole va-t-il s’en sortir après ça ? (j’imagine bien qu’il y aura une excuse, mais franchement, ça reste assez peu logique). C’est ici qu’il fallait mettre ce satané tournoi de l’épisode 1 … Et franchement, faire le mariage dans la foulée à côté de la flaque de sang …

    Je trouve aussi la décrépitude de Viserys un peu trop avancée à mon goût, il lui reste quand même une quinzaine d’années à vivre.

    Pour répondre à Syra46, le dragon rouge est Meleys, celui de Rhaenys, la mère de Laenor (qui est lui-même sur Fumée-des-mers dans cette scène).

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines par Elros Tar-Minyatur.
    #179269
    Yunyuns
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1825

    L’épisode que j’ai le plus apprécié pour l’instant.

    Comme certains le mentionnent il y a quelques points qui vont un peu trop vite, qui sont assez faibles en terme scénaristique. J’ai notamment trouvé assez nul le fait que tout le monde soit au courant des secrets de tout le monde en 5 minutes. Mais bon, il aurait certainement fallu trop rallonger l’épisode/la série pour que ça soit crédible et ça n’en aurait pas forcément valu le coup.

    Par contre j’ai trouvé la scène finale plutôt claire, je n’avais pas vraiment de questions en finissant l’épisode.
    Criston va forcément dire que Joffrey a essayé de tuer Rhaenyra et tout le monde le félicitera d’avoir protégé la princesse. Ça ne pose pas vraiment de problème.
    Ser Harwyn Fort passe un peu pour Obélix au milieu d’une légion romaine, j’imagine que c’est fait exprès pour bien illustrer le personnage mais ça m’a fait rire.

    Et la cérémonie de mariage au milieu du banquet pas encore nettoyé je l’interprète comme la volonté des différents partis d’accélérer l’officialisation du truc car ils viennent d’avoir une grosse frayeur. Par contre pas de cérémonie du coucher du coup ?

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #179270
    DroZo
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1549

    On attendait le moment waouh… Et bien on l’a. C’est pour moi mon épisode préféré depuis le début de la série.

    Bon évacuons déjà ce que j’ai moins aimé pour pouvoir nous concentrer sur l’essentiel. Le meurtre de Lady Rhoyce par Daemon. J’ai pas compris le personnage de Daemon sur le coup. Si jusqu’à présent j’avais de lui une image de bad boy violent capable de menacer Otto et de le tuer si ce dernier le cherchait trop, et capable également d’être sans pitier envers ses ennemis ou les ennemis de son frère comme le Gaveur de Crabe ou les « criminels » de Culpucier, je ne le voyais pas totalement psychopathe qui part assassiner sa femme sans raison. Ca ne rentre pas dans ce que je m’étais imaginé du personnage, et je ne vois pas le point de bascule qui l’a poussé à faire ce choix.

    Autre point mif-mouf : Joffrey Lonbec. Je sais que l’on doit nous introduire au personnage rapidement, mais là je trouve que son côté « hé regardez je suis l’amant de Laenor » est beaucoup trop appyuyé, sans aucune subtilité. J’avais un peu l’impression de me retrouver face à une redite de la relation Renly / Loras de Game of Thrones, et vu le traitement de ces deux derniers, c’est pas un compliment. Ils en font des caisses, on avait compris.

    Tout le reste, genre vraiment tout le reste est génial. Le dialogue entre Otto et Alicent où Alicent comprend enfin que la guerre contre Rhaenyra est inévitable, peu importe ce que les deux anciennes amies veulent, est un vrai pivot narratif puissant. Criston Cole a une évolution logique, non clichée, et toute les scènes avec lui sont tellement bien écrites. Le thème des Velaryon est super et j’adore toutes les scènes avec Corlys et Rhaenys. Rhaenys qui est d’ailleurs le personnage le plus clairvoyant du show.

    Et puis surtout, que dire de l’incroyable scène du mariage ? Sérieux les gens, quand vous habitez Westeros paxez vous, ne vous mariez pas, ça vous évitera bien des problèmes xD. La scène de la danse notamment est un bijou de réalisation. Que ce soit avec les tambours, beaucoup trop martiale pour un combat, qui dévoile que cette danse et déjà un terrain de guerre. Que ce soit avec les dialogues, eux aussi allant tous vers l’affrontement (je pense au « Villvieille se tient à vos côtés ma reine », ou même aux lignes de tensions et de conflits que l’on trace juste par des regards entre Criston et Rhaenyra, Daemon et lord Rhoyce, Joffrey et Laenor contre Criston, Alicent contre Rhaenyra… Enfin je me sens dans un climat de guerre lourdée. Enfin j’ai eu l’impression, rien qu’avec la réalisation, que nous sommes entré dans le vif du sujet, qu’une page s’est tournée. Que les lignes de front avaient été clairement et irrémédiablement tracés. Et toute cette tention qui aboutit au pétage de plomb de Criston (tellement compréhensible) et au meurtre de Joffrey Lonbec (trop con pour survivre à ce monde, RIP). Du grand grand art.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #179271
    Lau
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 8

    On ne va pas revenir sur ce qui fait toute la qualité de la série : jeu impeccable des acteurs, les regards, les costumes, le bateau superbe, la mise en scène du bal avec la présence de plus en plus marquée des tambours… J’ai bien aimé la relation et l’accord (dans le respect) entre Rhaenyra et Laenor et la tendresse entre Rhaenys et Corlys (pour le moment mignon du Binghotd) et la remise en question de Viserys (qui fait peine à voir, on se demande vraiment comment il va pouvoir survivre encore 15 ans)

    Mais autant l’épisode 4 m’avait séduite autant les incohérences de celui-ci m’ont complétement sortie de l’épisode :

    – la mort de Rhea Royce (vraiment pas si horrible que nous la décrit Daemon), il suffit à Daemon de lever la main vers le cheval pour que celui-ci se cabre (ai-je raté qch ?)

    – A aucun moment Criston ne se demande d’où revenait Rhaenyra ? Dans un palais royal, les rumeurs vont bon train… apprendre la rumeur sur la sortie nocturne aurait pu lui faire comprendre qu’il n’avait été qu’un jouet et cela aurait suffit pour développer sa haine vis à vis d’elle…meuh non il lui propose la botte, il ne serait pas un peu naïf le bellâtre ?

    – La discussion avec Larys : ce n’est pas parce qu’on lui a apporté le thé que cela prouve que Rhaenyra a menti, cela prouve juste que Viserys ne l’a pas crue

    – Pourquoi Alicent interroge Criston, lui, pour savoir si les rumeurs sont fondées ? Comment pourrait-il le savoir puisqu’il est sensé rester devant la porte ? Elle ne pense tout de même pas qu’il avait suivi Rhaenyra et Daemon ?

    – le pétage de plomb de Criston qui casse l’ambiance en massacrant un convive apparemment sans raison (même si nous on comprend pourquoi) restera sans conséquence puisqu’il va y avoir le bon dans le temps de 10 ans où il sera toujours garde royal mais auprès de la reine…

    J’ai l’impression de voir revenir au grand galop les défauts de Got avec des scénaristes qui partent en roue libre, ils condensent tellement la chronologie que les personnages semblent parfois agir sans raison apparente et les bonds dans le temps entre les épisodes évitent de donner des réponses aux questions .(exemple la non-condamnation du meurtre de Joeffrey ou relation Daemon/Laena …et hop dans le prochain ils seront mariés puisque 10 ans seront passés et Criston sera tj là)

    La structure du récit de Feu et Sang leur permettaient justement de broder pour développement les persos et les évènements…et au contraire ils résument ce qui n’est déjà à l’origine que des chroniques  (donc déjà un résumé impersonnel). On dirait qu’ils veulent condenser le tout en 2 saisons

     

     

    #179272
    Sooyemds
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 29

    Pourquoi Alicent interroge Criston, lui, pour savoir si les rumeurs sont fondées ? Comment pourrait-il le savoir puisqu’il est sensé rester devant la porte ? Elle ne pense tout de même pas qu’il avait suivi Rhaenyra et Daemon ?

    Il est censé savoir si oui ou non elle est sortie de sa chambre ou si quelqu’un y est entré. Cela peut aller de Daemon au grand mestre qui viendrait lui apporter un thé.

    La discussion avec Larys : ce n’est pas parce qu’on lui a apporté le thé que cela prouve que Rhaenyra a menti, cela prouve juste que Viserys ne l’a pas crue

    J’avais pas vu sous cette optique là mais effectivement, Alicent est peut être allé trop vite en besogne. Ou sinon, elle imagine que Rhaenya a demandé seule d’avoir cette infusion ou avec l’aval de son père. Alicent a quand même perdu l’appui de son père à cause de cette histoire, cette confiance lui a coûté et chaque détail en défaveur de Rhaenyra lui font mal. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle avait besoin de savoir absolument par Criston Cole la vérité sur cette affaire.

    #179274
    Lau
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 8

    Pourquoi Daemon tue sa femme ? Bah cela par contre cela me semble clair, il l’a dit à son frère : il veut Rhaenyra…Viserys lui dit qu’il en a déjà une…voilà que c’est réglé ! Qu’il le fasse lui-même est en effet un peu fort

    #179279
    JN
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1837

    Et ben c’est toujours aussi bon.

    Viserys toujours aussi impeccable, aussi bien l’écriture que l’interprétation. Ce personnage de roi « faible », qui se questionne sur ce qu’il va laisser et se demande s’il n’aurait pas pu faire de grandes choses, si seulement il en avait eu l’occasion, si, si… Est superbe, je trouve. Il restera comme une des grandes réussites de la série, et un vrai apport à la galerie de personnages de la fantasy, je trouve (je ne vois pas d’autres exemples de ce type de rôle).

    Criston Cole… On peut toujours dire que c’est un peu rapide (aussi bien ses aveux que son pétage de plomb, ensuite), mais dans les faits ça passe sans problème. J’aime beaucoup ce qu’ils en font, ce côté perso torturé par son honneur perdu. On dirait un personnage arthurien perdu qui c’est gouré d’univers et qui doit maintenant apprendre à y vivre.

    Tout le monde est très bon, en fait, que ce soit Rhéa Royce, les Velaryon, Joffrey Lonbec, Rhaenyra, Alicent…

    Sur cet épisode, ma seule réserve est comme d’hab Matt Smith/ Daemon, excellent acteur mais personnage qui ne me convainct pas vraiment par son mélange de jemenfoutisme et de calculs.

    Mais sinon, franchement, la série fait du très, très bon boulot.

    D’accord sur toute la ligne! Rien à redire.

    Autre point mif-mouf : Joffrey Lonbec. Je sais que l’on doit nous introduire au personnage rapidement, mais là je trouve que son côté « hé regardez je suis l’amant de Laenor » est beaucoup trop appyuyé, sans aucune subtilité. J’avais un peu l’impression de me retrouver face à une redite de la relation Renly / Loras de Game of Thrones, et vu le traitement de ces deux derniers, c’est pas un compliment. Ils en font des caisses, on avait compris.

    Je ne comprends pas ton opinion là-dessus. En quoi c’est lourd ou peu subtil? C’est une romance. Ils sont dans une relation. C’est tout. Je trouve bizarre qu’on attend toujours que ce soit « subtil » dès qu’il s’agit de relation homosexuelle: l’idéal, c’est pas que ce soit subtil, juste naturel (à moins qu’on l’introduise dans une scène où ils sont entourés et que ça passe par le jeu d’acteur, mais ici on introduit leur relation dans un moment d’intimité…). Je doute qu’on aurait eu les mêmes retours s’il s’agissait d’amants hétéros. A titre personnel, je n’ai trouvé ça ni stéréotypé ni forcé, c’était amené normalement. Dans leur scène de dialogue, ils sont seuls, isolés, dans l’intimité. Ils agissent comme des amants. On est à des années lumière du traitement Renly/Loras qui était ridicule au possible.

    Par contre j’ai trouvé la scène finale plutôt claire, je n’avais pas vraiment de questions en finissant l’épisode.
    Criston va forcément dire que Joffrey a essayé de tuer Rhaenyra et tout le monde le félicitera d’avoir protégé la princesse. Ça ne pose pas vraiment de problème.

    De même. C’est sûr que ça va vite, et que Criston parvient à sortir de la salle sans trop de problèmes (on peut mettre ça sur le dos de la confusion?) mais la scène me paraît claire en soit.

    J’ajouterai que j’ai bien aimé le symbole du seppuku (qui ne va pas jusqu’au bout, du coup) avec Criston en fin d’épisode, culturellement on va chercher loin (ce qui est pas nouveau avec le TdF cela dit y’a toujours des références culturelles très vastes et diverses) mais c’est un motif facile à comprendre (regagner son honneur par la mort, etc), frappant et visuellement évocateur.

    Puis ce que je pense être la meilleur scène de l’épisode : la rupture entre Rhaenyra et Criston. J’aime beaucoup ce qu’ils ont fait de Criston et Fabien Frenquel le tiens super bien.

    Pareillement, en termes de jeu d’acteur, j’ai trouvé que c’était la meilleure scène de l’épisode. Frankel crève l’écran, le développement de Criston se déroule parfaitement, la scène est forte.

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #179283
    DroZo
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1549

    Je ne comprends pas ton opinion là-dessus. En quoi c’est lourd ou peu subtil? C’est une romance. Ils sont dans une relation. C’est tout. Je trouve bizarre qu’on attend toujours que ce soit « subtil » dès qu’il s’agit de relation homosexuelle: l’idéal, c’est pas que ce soit subtil, juste naturel (à moins qu’on l’introduise dans une scène où ils sont entourés et que ça passe par le jeu d’acteur, mais ici on introduit leur relation dans un moment d’intimité…). Je doute qu’on aurait eu les mêmes retours s’il s’agissait d’amants hétéros. A titre personnel, je n’ai trouvé ça ni stéréotypé ni forcé, c’était amené normalement. Dans leur scène de dialogue, ils sont seuls, isolés, dans l’intimité. Ils agissent comme des amants. On est à des années lumière du traitement Renly/Loras qui était ridicule au possible.

    La scène d’intimité entre eux deux à Lamarck n’est pas ce que je reproche. C’est plus le « Regardez, je suis le Chevalier aux Baisers, même si je ne sais pas pourquoi on m’appelle comme ça, « wink wink » à Criston Cole que j’ai trouvé too much. Pour prendre un exemple hétéro, ça m’a fait le même effet que la saison 4 de GoT où à chaque fois qu’on voyait Oberyn, il était au bordel avec Ellaria qui proposait au protagoniste venu les visiter de coucher avec eux.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #179284
    JN
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1837

    La scène d’intimité entre eux deux à Lamarck n’est pas ce que je reproche. C’est plus le « Regardez, je suis le Chevalier ajx Baisers, même si je ne sais las pourquoi on m’appelle comme ça, wink wink » à Criston Cole que j’ai trouvé too much

    Une brève ligne de dialogue comparé à l’exemple d’Oberyn ça me paraît quand même disproportionné, mais bon.

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #179285
    DroZo
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1549

    C’est parce que j’ai trouvé tout le reste tellement parfait ^^

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #179294
    Aurore
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2183

    Vu. J’avoue avoir eu une frayeur en voyant un type encapuchonné de noir s’approcher de Rhéa : « ah non, on ne va pas avoir droit au Sans-visage de service quand même ? ». Ouf.

    L’épisode est bien fait, mais comme souligné par des frères et sœurs plus haut, il faut vraiment revoir le service d’ordre au Donjon Rouge. Un Garde Royal tue un ami du futur marié en plein banquet et le reste de la Garde royale n’est pas fichue d’intervenir ? personne n’a l’idée de le coffrer non plus, on le laisse filer tranquillou jusqu’au bois sacré ? Ils ont de la chance que Criston ait eu des velléités suicidaires, à la limite il aurait pu sortir et filer de l’autre côté du détroit à ce rythme.

    En tout cas, les camps commencent à bien se dessiner et la rupture entre les futurs noirs (et non, à Westeros la mariée  n’est pas censée être en blanc, sauf si c’est une Stark !) et les verts devient visible. Mais le coup du fanal de Villevieille vert quand les Hightower sont en guerre, c’est dans les livres ou c’est une invention de la série pour expliquer la couleur de la faction ? (si c’est le cas, je trouve ça très capillotracté).

    #179301
    Céleste
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 405

    J’ai adoré l’épisode, même si la série change pas mal de choses, elle crée tout de même des motivations claires et lisibles à ses personnage qui peuvent contredire nos interprétations du livre mais pas vraiment les faits. J’aime cet épisode pour ça, tout est éclairci sur les motivations.

    On peut regretter qu’on ne nous ait pas montré une Rhaenyra plus aimée, la Joie du Royaume, ce qui aurait pu un peu compenser son caractère qui me semble très proche de celui du livre. Mais ce n’est pas très grave, on voit bien dans cet épisode qu’Alicent et Criston étaient loyaux et aimaient Rhaenyra, sauf que ce n’était pas aussi réciproque qu’ils auraient pu le penser, leur déception est à la hauteur de leur amour (amitié) pour elle et ils vont se retrouver dans cette haine. C’est un peu extrême en vrai, mais j’aime bien l’idée que ces deux là se sont imaginés à un moment qu’ils pouvaient être plus aux yeux de Rhaenyra et qu’ils se sont sentis trahis.

    Alicent, on sent qu’elle culpabilise vis à vis de son père. Elle a mis en difficulté son père par amitié pour Rhaenyra. Le dilemme pour elle est l’allégeance familial, je trouve : Est-elle un dragon ou une Hightower ? Elle rectifie les torts envers son père en affichant ouvertement son identité familiale, elle ne porte plus les couleurs des Targaryen mais celles des Hightower.

    Daemon, c’est comme Rhaenyra, on nous montre des côtés de lui qu’on imaginait très bien et ça ne va pas aller en s’arrangeant, mais ils ont foiré les moments où il aurait dû être mis en avant : les Manteaux d’Or, la Triarchie. J’espère qu’ils ne vont pas nous foirer Laena ^^

    Criston Cole, je suis ravie qu’on nous ait mis en scène la discussion sérieuse entre la princesse et lui. Et je trouve que tout ce qui s’ensuit est cohérent et crédible. Mis à part le fait que ça n’ait pas eu lieu dans le cadre d’un tournoi, je ne comprends pas du tout comment il peut s’en sortir après ça. J’imagine qu’Alicent va le sauver de cette situation et ainsi acquérir sa loyauté, mais ça me semble gros. On peut noter qu’en attaquant Joffrey dans ces circonstances, il rompt à nouveau ses voeux, il n’est plus là pour protéger Rhaenyra, il laissera ce rôle à Harwyn ^^

    Autrement, je suis contente qu’ils aient éclairci cette histoire de nom et de dynastie chez les Velaryon, c’est une question qu’on est amené à se poser dans le livre, du moins ça a été mon cas.

    La discussion entre Rhaenyra et Laenor est très saine et franche, je trouve, j’aime leur complicité. Je trouve qu’on voit qu’ils sont du même monde du point de vue de Rhaenyra, elle le respecte comme un égal. Il y a de ça aussi avec Daemon, en plus fort, avec leurs discussions en valyrien.

    Je préfère le souffle du dragon à la bave de crapeau et la langue de vipère.

    #179303
    Quintus Cularo
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 167

    Bon je vais principalement me concentrer sur le négatifs, donc retenez surtout que je trouve l’épisode excellent. Pour moi ça y est, la série a montré ce qu’elle savait faire et le résultat est très solide.

    Le meurtre de Rhea Royce déjà, un peu curieux dans son déroulé. Honnêtement j’ai du mal à comprendre comment Daemon fait paniquer le cheval. Ou alors c’est Rhea elle-même qui provoque l’accident en essayant de s’emparer de son arc, mais l’absence de réaction de Daemon ne va pas dans ce sens. Pour le coup j’aurai préféré que la scène soit traitée comme celle de « l’héritier d’un jour ». On nous montre la mise en place mais pas l’évènement en lui-même. Certes le faire deux fois (et à chaque fois au sujet de Daemon) ferai un peu facile, mais on conserverai un peu de mystère autour. Ou alors si le but était au contraire d’être très clair sur la culpabilité de Daemon, une mise en scène différente, qui ne semble pas relever de l’accident. 

    Pour Joffrey Lonbec sa relation avec Laenor est plutôt réussie pour moi. Assez sincère sans entrer dans le cliché. Toutefois certaines de ses attitudes manquent de subtilités, comme s’ils ne cherchaient pas à être discrets. Et évidemment sa mort dont le traitement est problématique. Le simple fait qu’un garde royal ai tué un invité fait que l’évènement ne peut être balayé d’un simple revers de main, ce que j’ai bien l’impression que la série va faire. Mais au-delà de ça je trouve la mise en scène un peu confuse. On ne voit pas l’évènement déclencheur (le moment ou Criston Cole « craque ») et le déroulé est étrange. C’est surtout le comportement de la foule qui est incompréhensible. Les gens s’agglutinent, semblent même prendre du plaisir à ce qui se passe, on voit carrément Laenor (fils du plus puissant seigneur du royaume et qui s’apprête à épouser l’héritière du trône) se faire éjecter sans ménagement. Bref une confusion qui fait un peu facile et perpétue l’image de l’univers « médiéval donc violent ».

    Enfin petit point sur le personnage de Larys Fort. S’il est très plaisant de voir le personnage être mit en scène (et si j’ai trouvé que l’échange avec son frère témoigne d’un complicité plaisante), son comportement lors du passage avec Alicent fait un peu trop caricature de comploteur fourbe. A ce stade, on dirai le fils caché de Grima Langue-de-Serpent.

    Bon il y a aussi beaucoup de positif. En fait, tout le reste, et notamment la musique qui, je trouve brille enfin. Bref je me range dans la catégorie de ceux qui trouve que la série s’améliore d’épisode en épisode. Hâte de la suite, d’autant que le saut temporel devrait permettre d’éviter une baisse de rythme trop violente.

    Et cet épisode me conforte dans ma volonté de lancer la team Lyonel Fort.

    N'est pas mort ce qui à jamais dort, mais en d'étranges ères peut mourir même la mort.

    #179305
    Akn
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 16

    On peut regretter qu’on ne nous ait pas montré une Rhaenyra plus aimée, la Joie du Royaume, ce qui aurait pu un peu compenser son caractère qui me semble très proche de celui du livre. Mais ce n’est pas très grave, on voit bien dans cet épisode qu’Alicent et Criston étaient loyaux et aimaient Rhaenyra, sauf que ce n’était pas aussi réciproque qu’ils auraient pu le penser, leur déception est à la hauteur de leur amour (amitié) pour elle et ils vont se retrouver dans cette haine. C’est un peu extrême en vrai, mais j’aime bien l’idée que ces deux là se sont imaginés à un moment qu’ils pouvaient être plus aux yeux de Rhaenyra et qu’ils se sont sentis trahis.

    N’oublions pas non plus que Rhaenyra également s’est sentie trahie par Alicent lorsque celle-ci est choisie pour être la femme de Viserys 😉

     

    J’ai vraiment aimé l’épisode. La discussion Alicent / Otto est puissante même si Otto joue sur les peurs de Alicent (elle va tuer tes gosses). Mais cumulé au fait que Rhaenyra lui a menti, je trouve que c’est plutôt bien amené son changement de comportement même si encore une fois. J’attends surtout de voir la suite sur le parti pris de la série.

    Cole / Rhaenyra. Je trouve que l’évolution de Cole est bien fait et on comprend très bien pourquoi il basculera du côté des verts.

    La mise en scène du bal, la réalisation, tout est top. Les jeux de regards, les acteurs. la tension qui monte de plus en plus. L’entrée de Alicent est incroyable également.
    Juste un petit bémol sur Daemon / Rhaenyra (beaucoup trop visible leur rapprochement je trouve), et aussi sur la scène ou Cole tue Joffrey Lonbec. Trop de confusion quoi. Difficilement compréhensible les raisons qu’ils pourraient donné pour s’en sortir.

     

    #179306
    Ardro
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 13

    C’est décidément le gros point qui me rebiffe dans la série, le traitement de la violence, que ce soit lors du tournoi d’ouverture, où les chevaliers se mettent à s’étriper, Nerbosc junior qui éventre bully Bracken, et maintenant Criston Cole qui massacre un convive à un mariage princier, le tout considéré comme un irritant mais simple désagrément. Logiquement Cole devrait se retrouver aux fers, et sa tête orner le donjon rouge dans l’heure, en tout cas pas être laissé tranquillement à déambuler. Bref cette légèreté dans les scènes de meurtre me dérange.

    Pour le reste de l’épisode c’est très bon. J’ai particulièrement aimé la scène entre Cole et Rhaenyra, on sent que les scénariste ont partagé les points équitablement entre les deux, sans faire reposer la faute sur l’un ou sur l’autre. J’ai ressenti pas mal de peine pour le pauvre garde pendant qu’il faisait sa déclaration, c’était un peu comme voir un crash au ralenti.

    J’ai beaucoup aimé les Fort également. Larys qui devrait faire une entrée fracassante au racluromètre, Lyonel qui essaie tant bien que mal de maintenir le royaume à flot pendant que tout le monde fait nimp, et Harwin qui est introduit au fil des épisode assez subtilement (oui j’ai mis « Harwin Fort » et « subtil » dans la même phrase) et qui devient mon gros bourrin badass préféré de la saison.

    Mention spéciale aux Velaryon également. Lamarck est magnifique, et j’ai énormément aimé la scène entre Corlys et Rhaenys.

    #179307
    Yunyuns
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1825

    Je vois que 9 personnes sur 10 pensent que Cole devrait être arrêté/exécuté/je ne sais quoi. Je ne comprends pas ce raisonnement.

    C’est un garde royal. Le bouclier lige de Rhaenyra. S’il tue quelqu’un, c’est pour protéger la famille royale. Tous les membres de la cour pensent cela, savent cela. Avec notre vision de spectateur on sait qu’il fait cela sur un coup de nerf, sans raison valable. Les personnages ne le savent pas. Cole est membre de la garde royale. Il est irréprochable. Personne ne va penser autre chose que « il a empêché quelqu’un de s’en prendre à Rhaenyra ». Il n’y a donc aucune raison de l’arrêter, de l’interroger, et encore moins de l’exécuter. Ça n’aurait pas de sens « in-universe ».

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #179308
    Syra46
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 15

    Merci à toutes les personnes qui m’ont indiqué qui était le 2e dragon. Je savais pourtant que Rhaenys était dragonnière et je n’ai pas pensé à elle.

    Je pense que j’ai un problème avec Criston Cole. Vous avez tous l’air de comprendre ses actions : sa proposition à Rhaenyra, son aveu à Allicent. Moi, ces actions me paraissent viles et me font commencer à détester le personnage.

    #179309
    petitegriffe
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 15

    Coeurs brisés et nuque brisée.

    Daemon vient vérifier que sa femme a toujours énormément d’affection pour lui. On regrette que Lady Rhéa n’ait pas eu plus de temps de présence, car le personnage dépote en une scène. Les petites soirées conjugales auraient été piquantes.

    Puis, elle panique, le cheval panique, elle tombe, elle meurt. Elle est un peu aidée sur ce dernier point par son futur veuf qui pour une fois est d’accord pour exaucer ses désirs mais à coups de pierre.

    J’ai cru que Daemon, qui semble faire des tours de passe-passe avec ses mains, nous faisait un petit coup de chevalier Sith qui use du côté obscur de la force avec son capuchon et son air concentré.

    Un démarrage d’épisode pas très fin et plutôt curieux.

    Pendant ce temps, Viserys vomit ses tripes en se rendant à Lamarck en personne faire sa demande en mariage (la poste doit être en grève). Humiliation jusqu’à la lie pour le roi, qui en a visiblement ras-le-bol des bisbilles, et veut la paix et la tranquillité quitte à passer encore pour un faible en venant quémander.

    Pendant la négociation, la mariée a la sienne avec son futur mari. On fera notre devoir, pour le royaume, pour la famille, sert les dents 2 minutes, et puis après notre liberté chacun de notre côté ok chéri. Ok chérie.

    Libre, mais sur le trône.

    Car à la déclaration d’amour et de liberté de Criston, c’est ce qui s’appelle se prendre un méchant vent en retour. Non mais tu as cru quoi mon pauvre, petit chevalier obscur, garde royal qui brise son serment, pas une thune en plus, on va partir à l’aventure en Essos et anonymes, on va s’aimer.

    Tsss tsss, les rêveries se brisent sur le triste rappel à l’ordre de sa situation, et son petit coeur brisé, part ruminer sa rancoeur, elle en voulait qu’à mon corps cette impudente.

    Alicent a une intéressante conversation avec Sir Larys. Oh que je vais beaucoup l’aimer lui, petit fourbe manipulateur 🙂

    Du coup, Criston déballe tout ce qu’il a sur le coeur à la reine. Celle-ci comprenant que Rhaenyra s’est bien moquée d’elle, la guerre se déclare en robe verte.

    Jolie soirée au château, on s’amuse, on danse, on intrigue.

    Et là, peu subtilement à nouveau, celui dont nous n’avons même pas retenu le nom, trouve sympa, entre futurs amants des futurs époux royaux, de plaisanter sur leur bonne fortune à venir avec Criston. Oh oh sombre ténébreux, j’ai reconnu le chagrin d’amour, t’inquiète, il est à moi, elle est à toi (avec gros clin d’oeil de rigueur).

    Ni une ni deux, Criston nous fait une Gregor (prend une tête et écrase bien), personne pour l’arrêter ? Pas de gardes royaux aux alentours ? Pas de chevaliers pour s’interposer ? Bravo la sécurité !

    Et on ne trouve rien de mieux, au milieu des restes du festin, des flaques de sang, alors que les invités se sont barrés fissa devant le carnage, de marier notre couple royal tels des indigents en fuite. Nous n’aurons donc aucun mariage digne de ce nom dans cette saison. Ou on ne le voit pas, ou on le bâcle d’une façon incompréhensible.

    Il y a vraiment des choix scénaristiques me qui laissent très perplexe. Espérons que le saut temporel du prochain épisode soit à la hauteur.

    #179310
    Céleste
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 405

    Je pense que j’ai un problème avec Criston Cole. Vous avez tous l’air de comprendre ses actions : sa proposition à Rhaenyra, son aveu à Allicent. Moi, ces actions me paraissent viles et me font commencer à détester le personnage.

    J’ai envie de dire « oui c’est normal » mais je suis biaisée :D, j’aimerais bien que tu développes ton propos cela dit car c’est surement intéressant ^^

    Je préfère le souffle du dragon à la bave de crapeau et la langue de vipère.

    #179315
    Samyriana
    • Pas Trouillard
    • Posts : 582

    J’ai beaucoup beaucoup aimé cet épisode, et beaucoup de choses ont déjà été dites sur les bonnes choses: jeux d’acteurs, relation Rhaenyra/Leanor, costumes, musique, Alicent qui déclare la guerre en vert.

    Mais je ne comprends absolument pas pourquoi Rhaenyra et Leanor sont mariés comme ça à la va-vite, alors que c’est censé être un mariage princier incroyable. On marie l’héritière du trône tout de même! Étrange que Corlys accepte ça, lui qui veut tant que son fils monte sur le trône. Il me semble que ça amoindri l’aura du couple. Un mariage en bonne et due forme aurait été une bonne occasion pour être vus et aimés du peuple, bizarre que ça ne se fasse pas.

    La scène d’ouverture m’a aussi faut tiquer. On dirait que Daemon est responsable du mouvement du cheval. J’ai trouvé ça peu clair, un peu forcé.

    Deux points négatifs pour un très bon épisode à part ça.

    "Des chefs de guerre, y en a de toutes sortes. Mais une fois de temps en temps, il en sort un, exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, y en a presque jamais. Et tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles."

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 113)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.