[Saison 1] Episode 5

Alors cet épisode?

You must be logged in to participate.
  • Aussi doux et suave qu'un La Treille Auré, j'adooore.
  • Aussi riche et puissant qu'un rouge de Dorne, incroyable mais pas toujours subtil.
  • Aussi bonne qu'une piquette du Conflans, ça désaltère quand on a soif.
  • Aussi imbuvable que l'eau de la Skadahazan, Sakazhadan, Kazha...enfin, la rivière dégueu de Meereen.
  • Mais de quoi vous me parlez? Je ne bois que du kombucha devant des séries coréennes.
  • Ce sujet contient 112 réponses, 39 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Werther, le il y a 1 semaine et 2 jours.
30 sujets de 61 à 90 (sur un total de 113)
  • Auteur
    Messages
  • #179417
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3398

    C’est dommage, à chaque épisode (enfin, pour les 4 et 5), il faut qu’il y ait un ou deux trucs qui me fassent sortir de mon immersion, alors que tout le reste est plutôt cool. Je suis sur la même longueur d’onde que Jon et pas mal d’autres personnes, les scènes du début (la mort de Rhea Royce) et de la fin (celle de Joffrey Lonbec) ne m’ont pas plu. Je lis que ce n’est pas le cas de tout le monde, et c’est normal, on a chacun ses sensibilités et ressentis, mais je fais partie de ceux qui ne peuvent comprendre la logique d’un déchaînement de violence aussi gratuit (et nullement indispensable), surtout s’il reste sans conséquence (on verra). Encore, pour l’assassinat de Rhea, Daemon le maquille en accident (on se demande d’ailleurs comment le cousin Royce peut être si sûr de la culpabilité de Daemon, encore un point laissé au bon gré de l’imagination du spectateur). mais la mort de Joffrey, ça va être dur à justifier (et je ne suis pas du tout convaincu par les arguments « Il allait tuer Rhaenyra » ou « La violence est admise dans cette société »).

    Donc c’est bien dommage, parce que j’ai beaucoup aimé tout le reste. Mention spéciale à la scène Rhaenyra-Criston sur le bateau. J’ai trouvé que Rhaenyra était vraiment haïssable à ce moment : certes, elle invoque opportunément les devoirs de son héritage (alors que ça fait 4 épisodes que son père se tue à les lui seriner sans que ça imprime), mais elle fait tout ça avec un petit sourire égrillard en coin, genre « Tout ça ne nous empêchera pas de faire des galipettes quand on voudra », sans se rendre absolument compte de ce que vit le pauvre gars en face d’elle. J’ai d’ailleurs l’impression qu’elle était sur le point de lui révéler la prophétie d’Aegon le Conquérant quand il s’est barré.

    Bien aimé aussi l’intervention de Larys Fort. Les Fort en général sont plutôt sympas, on verra si le cadet finit par trucider les deux autres, mais ce serait presque dommage. Et les adieux d’Alicent à son père, très bien, on sent que la reine prend enfin conscience de la situation présente et à venir (même si je suis d’accord avec Eridan pour estimer qu’Otto joue les pompiers pyromanes).

    Et sinon, il lui arrive quoi, à Viserys ? C’est pas la gangrène, ce serait plus rapide, et ça ne ressemble pas à la grisécaille, alors quoi ?

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #179422
    Ardro
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 15

    Pour le bras de Viserys c’est vrai que c’est pas bien claire, j’ai pensé à un genre de baume étalé sur le bras.

    #179427
    Elros Tar-Minyatur
    • Frère Juré
    • Posts : 90

    Pour l’excuse de Criston, même si le « il allait agresser la princesse », risque d’être invoqué (et il pourrait même y avoir un mobile : la jalousie de l’amant du marié pour sa nouvelle épouse), c’est la suite qui est vraiment étrange est mal amenée. J’espère vraiment que les conséquence ne seront pas juste une petite tape dans le dos du genre « ah bah félicitations d’avoir arrêté l’agresseur » ; parce si c’est ça l’excuse, quelle est la logique de son départ de la salle de bal, de sa sauvagerie (il lui explose le visage à mains nues), de sa venue au bois sacré (même si ça, seuls lui et Alicent pourraient en être informés) …

    #179428
    Wylla
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 156

    Je n’ai mas été gêné par le meurtre de Joffrey Lonbec ni par le mariage à côté de la flaque de sang. Principalement parce que je suis partisan du « quand la légende est plus belle quz la vérité, autant garder la oégende ». Bien sûr que cette mini-séquence n’est pas réaliste au sens propre du terme, et ce n’est pas son but. Elle accentue juste, uniquement par la mise en scène, le drame qui vient de marquer ce mariage et l’impossibilité qu’il puisse être heureux, et ce de façon bien plus efficace et claire que si on nous avait montré le vrai mariage sept jours plus tard. Ca n’a rien à voir avec un raccourcis scénaristique digne des dernières saisons de Game of Thrones : c’est juste une mise en scène qui fait une entorse au pure réalisme pour raconter sa scène de façon plus forte émotionnellement.

     

    J’aime quand les observations éclairées des frères et soeurs de la Garde me font changer d’avis. 🙂 Ta remarque est très juste et me fait donc reconsidérer mon regard  « la flaque de sang ».

    Je reconnais volontiers que certaines ficelles des dernières saisons de GoT qui m’ont profondément déplu conditionnent (et biaisent probablement) le regard que je porte sur HoD, me rendant parfois trop « pinailleuse ». C’est manifestement le cas ici, même si je reste déçue par le symbolisme poussif de certaines scènes des précédents épisodes.

    Je n’ai pas vraiment l’impression d’attendre de l’hyper réalisme de la série. J’aime la fantasy, sinon je me contenterais de séries historiques :). En revanche, quand j’accepte la pacte romanesque (parce que c’est effectivement de ça qu’il s’agit) j’attends une vraisemblance intrinsèque à l’univers qui m’est présenté. Cela dit, je reconnais garder comme baromètre qualitatif la saison 1 de GoT qui faisait, dans mon souvenir, preuve d’une certaine sobriété narrative. Mais j’ai bien conscience que c’est un peu stérile et vos analyses très pertinentes à DNDM et toi me font réaliser que les « curseurs » ne sont pas les mêmes ici et qu’il faut probablement que j’ajuste mon regard pour apprécier pleinement les qualités de HoD.

     

    Le problème, je pense, est celui soulevé par Tizun: on ne le voit pas à l’écran. Que ce soit crédible ou non, ce n’est pas un élément qu’on peut omettre de la narration, surtout quand le prochain épisode se passe 10 ans plus tard. Il fallait le montrer maintenant.

    Oui, complètement ! Ça aurait plus que mérité d’être montré dans l’épisode ou au début du suivant au moins (comme plusieurs autres intrigues à mon sens).

    Merci tout le monde pour les échanges hyper intéressants, vous avez même réussi à me faire reconsidérer (un peu) la place de la violence entre nobles dans la série.

    #179442
    JN
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1838

    on se demande d’ailleurs comment le cousin Royce peut être si sûr de la culpabilité de Daemon, encore un point laissé au bon gré de l’imagination du spectateur

    J’ai moins vu ça comme une certitude rationnelle que émotionnelle. Comme quand Cersei accuse Tyrion de l’empoisonnement de Joffrey sans même avoir de preuves. Il se trouve juste que nous en tant que spectateurs savons que Royce est dans le vrai, mais lui vient à cette conclusion sans doute à cause du genre de personnes qu’est Daemon et d’à quel point ça arrangerait ce dernier. C’est le coupable trop évident, le choix aisé de responsable à haïr (et pour cause, il l’a vraiment tuée). Je ne trouve pas que Royce nous soit présenté comme le genre de bonhomme qui va nous présenter des preuves solides.

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #179443
    Hugo Frey
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 35

    Concernant Criston Cole, il est vrai qu’on le laisse tranquille sans rien lui demander. Peut-être qu’une scène a été coupée montrant qu’il se dédouanait en protégeant la princesse ?! Ou alors est-ce à nous d’en conclure cela ? Cette justification m’aurait suffit personnellement, il est difficile de remettre en cause la parole du garde de Rhaenyra alors que Joffrey portait une dague. Il est possible que la justification nous soit donnée au prochain épisode. Je ne sais pas s’ils reviendront dessus mais je le vois bien être protégé par Alicent, la Reine, pour en faire un alliée auprès d’elle, surtout qu’il éprouve de la colère envers Rhaenyra, l’impression d’avoir été pris pour un idiot.

    #179444
    Ezor
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1218

    Il y a eu plein de choses dites sur cette épisode. Le temps me manque pour tout développer ici (mais je peux teaser le Twitch de demain du coup ^^), donc je vais me contenter de dire que je suis sur la même ligne que Drozo/DNDM/RoyTheLupus sur la violence et la sortie de Criston Cole.
    Nous ne sommes ni à l’époque de la série mère, ni dans le livre, ni dans notre Moyen Age ; à partir de là, si les nobles peuvent s’étripper à la moindre insulte dans le Westeros de la fin du IIe (canon de la série), alors pourquoi pas, tant que c’est cohérent. Et ça tombe bien, on a eu trois épisodes qui vont dans le même sens. J’aurais trouvé ça beaucoup plus dérangeant si Nerbosc/Bracken avait suscité une polémique mais pas Cole/Lonbec (on l’inverse).
    Et qu’il arrive à partir… mais qui va l’arrêter ? il est armé des pieds à la tête et un brin énervé. Même Harwin Fort, tout bourrin et courageux qu’il soit ne peut pas s’y risquer.
    On peut ensuite discutailler des heures du pourquoi et du comment, il faut attendre la semaine prochaine pour voir le dénouement de ce point avant de le juger définitivement.

    En tout état de cause, ça reste pour moi un détail au seins d’un épisode qui montre tellement plus que cette scène ! Rien que la scène du bateau mériterait quelques heures de discussion ! Plus j’y pense et plus j’aime cet épisode je crois.

    --Ezor--

    Spoiler:

    #179446
    Jon
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 399

    Après je trouve que « s’étriper entre nobles » et « un chevalier met un pain dans la gueule à l’héritier Velaryon fiancé à l’héritière du Trône », on n’est pas non plus sur le même niveau ^^’ À la limite je pourrais entendre votre discours s’il avait « juste » démoli Joffrey (et encore, car pour moi en tant que Garde Royal il a un devoir d’exemplarité, + par ses actes il met en danger plein de gens), mais là on est encore au stade d’après je trouve ^^’ S’en sortir sans conséquence me semble un peu facile…
    (Je reviendrai pas plus sur le reste de l’épisode que j’ai beaucoup aimé (sauf la première scène et le mariage proprement dit :p ) et dont j’ai déjà beaucoup parlé dans l’article haha)

    #179452
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3398

    J’ai moins vu ça comme une certitude rationnelle que émotionnelle. Comme quand Cersei accuse Tyrion de l’empoisonnement de Joffrey sans même avoir de preuves. Il se trouve juste que nous en tant que spectateurs savons que Royce est dans le vrai, mais lui vient à cette conclusion sans doute à cause du genre de personnes qu’est Daemon et d’à quel point ça arrangerait ce dernier. C’est le coupable trop évident, le choix aisé de responsable à haïr (et pour cause, il l’a vraiment tuée). Je ne trouve pas que Royce nous soit présenté comme le genre de bonhomme qui va nous présenter des preuves solides.

    Dans ce cas (fort possible, en effet), on a une autre incohérence interne : le gars se permet d’accuser le frère du roi, devant ce dernier, sans aucune preuve, juste sur des soupçons ? Il na pas peur de perdre sa langue ?

    il est difficile de remettre en cause la parole du garde de Rhaenyra alors que Joffrey portait une dague.

    Juste parce qu’un mec a une dague sur lui (même pas à la main), ça donne le droit de le défoncer ? Il y a probablement des couteaux sur les tables du banquet pour couper sa viande, à ce compte-là Criston aurait pu massacrer toute la noce au prétexte que les invités représentaient un danger pour la famille royale. Même Walder Frey n’y avait pas pensé, voilà qui l’aurait dédouané pour les Noces Pourpres…

    si les nobles peuvent s’étripper à la moindre insulte dans le Westeros de la fin du IIe (canon de la série), alors pourquoi pas, tant que c’est cohérent.

    Comme d’autres l’ont déjà dit, le problème que ça pose, c’est qu’aucune société un tantinet organisée et complexe ne peut tenir avec une telle tolérance à la violence. Les droits de l’hôte ne sont pas tombés du ciel, c’est une règle élémentaire que de garantir aux invités, et à leur hôte, que ni les uns, ni les autres ne vont profiter de l’invitation pour assouvir de vieilles rancœurs, ou simplement passer leurs nerfs pour un regard de travers, ou une moquerie un peu trop poussée.

    Après, encore une fois, chacun a son ressenti par rapport à ce genre d’écueils : certains ne voient pas le problème, et tant mieux pour eux, ça leur permet d’apprécier le spectacle encore mieux, d’autres (dont moi) vont tiquer et avoir l’impression qu’on cherche à leur faire avaler des couleuvres un peu grosses.

    Après je trouve que « s’étriper entre nobles » et « un chevalier met un pain dans la gueule à l’héritier Velaryon fiancé à l’héritière du Trône », on n’est pas non plus sur le même niveau ^^’ À la limite je pourrais entendre votre discours s’il avait « juste » démoli Joffrey (et encore, car pour moi en tant que Garde Royal il a un devoir d’exemplarité, + par ses actes il met en danger plein de gens), mais là on est encore au stade d’après je trouve ^^’ S’en sortir sans conséquence me semble un peu facile…
    (Je reviendrai pas plus sur le reste de l’épisode que j’ai beaucoup aimé (sauf la première scène et le mariage proprement dit :p ) et dont j’ai déjà beaucoup parlé dans l’article haha)

    Je souscrit intégralement.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #179454
    JN
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1838

    Dans ce cas (fort possible, en effet), on a une autre incohérence interne : le gars se permet d’accuser le frère du roi, devant ce dernier, sans aucune preuve, juste sur des soupçons ? Il na pas peur de perdre sa langue ?

    Je ne sais pas si on peut qualifier ça d’incohérence, vu que ça impliquerait un précédent où on établit sa prudence ou son sens du respect. Pour être honnête, je m’attendais pendant une grosse partie de l’épisode à ce qu’il fasse une bêtise. Cela n’est pas arrivé, donc il apparaît du genre à se retenir, mais au stade où on en était (la façon dont il s’interpose entre le roi et Hightower pour venir parler, comment il se lève pour accuser Daemon), il semblait désespéré et prêt à aller assez loin. C’est sans doute peu fidèle au matériau de base, mais à mon sens pas choquant dans la façon où le personnage est présenté ici.

    Ou alors est-ce à nous d’en conclure cela ?

    Je pense que ça ne devrait pas être à nous. C’est bête, parce qu’un plan ou deux en plus, ou une sortie un peu différente de Criston de la salle, et c’était réglé.

    il est difficile de remettre en cause la parole du garde de Rhaenyra alors que Joffrey portait une dague.

    C’est établi qu’il est le protecteur de Laenor. Rien de choquant.

    Après je trouve que « s’étriper entre nobles » et « un chevalier met un pain dans la gueule à l’héritier Velaryon fiancé à l’héritière du Trône », on n’est pas non plus sur le même niveau ^^’

    J’avais oublié ce détail, ça rend la sortie en mode pépouze encore plus bizarre.

    Mais bon, je n’ai pas envie d’être dans l’extrême non plus en disant que c’était totalement raté, à mon sens il manquait très peu pour que ça passe, juste que le raccord entre la scène de meurtre et le bois sacré n’était pas super crédible. Cela pique un peu pour certains maintenant mais je doute que ça aie une répercussion trop dérangeante sur la cohérence du reste de la série. Ils trouveront un moyen de le justifier à posteriori même si ça n’est pas idéal du tout.

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #179458
    Sandrenal
    • Pas Trouillard
    • Posts : 603

    Sans vouloir gâter l’ambiance générale, j’ai trouvé cet épisode (comme les précédents) très moyen.

    Pendant tout l’épisode, Viserys est à l’agonie alors qu’il lui reste 15 ans à vivre.

    Il n’y a rien qui va dans la première scène. Je ne comprends pas le choix de mettre la mort de Rhéa sur le dos de Daemon (à ce train-là, ils vont lui mettre l’incendie d’Harrenhal aussi). Il aurait été tellement plus subtil d’annoncer sa mort et de maintenir la scène avec le cousin au mariage. Daemon sort de nulle part (certes il a un dragon mais c’est assez voyant un dragon rouge, ça aurait fait une bonne pièce au dossier du cousin Royce) et tue son épouse par la force de la pensée. S’agirait-il d’un Jedi égaré à Westeros ?

    On enchaîne avec le passage d’Alicent du côté vert de la force, parce qu’elle a entendu son père lui répéter pour la centième fois la même chose, et parce qu’un quasi-inconnu lui murmure des insinuations à l’oreille. Logique donc.

    Il n’y a donc pas grand chose à redire sur le voyage à Lamarck, Corlys pousse un peu (beaucoup) sa chance quand même.

    On en arrive à la réception pour le mariage qui commence très bien et finit très mal. Daemon s’amuse avec le cousin Royce, on introduit Laena Velaryon et Harwin Fort de manière presque subtile.

    Ser Harwyn Fort passe un peu pour Obélix au milieu d’une légion romaine, j’imagine que c’est fait exprès pour bien illustrer le personnage mais ça m’a fait rire.

    C’était tellement ça.

    Et puis patatras, un garde royal agresse le fiancé, futur roi consort, puis massacre allègrement un invité (il s’est cru à un mariage dothraki sans doute, il pensait bien faire…), ce qui conduit Viserys à bâcler le mariage (je me demande bien pourquoi d’ailleurs). Une multitude de questions se pose : Criston Cole devra-t-il répondre de son crime ? Quelle justification avancera-t-il ? Ces explications suffiront-elles à lui faire échapper à un châtiment bien mérité ? Comment Corlys Velaryon réagira-t-il à l’agression subie par son fils aîné ?

    Aucune importance de toute façon, le prochain épisode a prévu un saut temporel, toutes ces questions bien triviales ne seront plus jamais évoquées.

    Le Daemon de la série manque définitivement d’envergure pour moi, malgré Matt Smith. Le guerrier et stratège des livres est devenu un simple emmerdeur lubrique, avec une plot-armure et peu de jugeotte.

    Totalement d’accord, c’était une de mes plus grosses craintes qui s’est en partie réalisée (et c’est l’un des gros problème de la série). Les scénaristes n’ont pas complétement massacré le personnage mais on est à des années-lumières du charisme du Daemon de Feu et Sang.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines par Sandrenal.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines par Sandrenal.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines par Sandrenal.
    #179463
    Boney (Aiglon)
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 497

    Épisode visualisé. Je vais faire un récap de ce que j’ai et pas aimé. Attention certaines scènes seront dans les deux catégories.

    Ce que j’ai aimé :

    • Toujours des nouvelles familles, des nouveaux personnages, quelques décors aussi. Dans l’idée j’étais content de voir les Royce.
    • Ser Criston sans son armure blanche. Bah oui, il l’a souillé le cochon, même s’il était sous emprise ! Symbolique intéressante.
    • Viserys obligé de quémander la main de Laenor. Comme vu sur YouTube, la symbolique est belle avec Rhaenys à côté du trône des Velaryon pour rappeler qu’elle aurait pu être reine
    • Les combines du boiteux, ce Littlefinger des débuts de GoT
    • Les aveux de ser Criston. Autant, quand j’ai vu comment c’était amené, je trouvais ça tirer par les cheveux avec un quiproquo de mauvaise pièce de théâtre, autant in fine j’ai trouvé qu’une telle spontanéité se justifie. Il souffre le pauvre !
    • La maladie de Viserys. Y a un petit côté Charles IX de la Reine Margot je trouve.
    • La scène pré mariage. Des rôles secondaires, une danse bien chorégraphiée, de très bons acteurs et… Alicent qui a en effet décidé de plus être la cruche de la Cour !
    • La tension qui monte, entre Royce qui se sent pousser des ailes (enfin une épée) et tonton Hightower qui rappelle à sa nièce que le crew est pas loin si quelqu’un lui parle mal au bahut

    Ce que j’ai moins.. allez disons-le, pas aimé :

    • Après Daemon / Achille / Leonidas qui fait une footing pour essayer sa plot armor, on a Daemon / old Luke Skywalker avec sa capuche beaucoup trop grand pour le protéger du … soleil ? Non. Pluie ? encore moins. Des regards ? Mec, on te voit encore plus que si tu trimballais ta tignasse blonde dans un bordel avec ta nièce.. Oh wait. Enfin, il serait temps de lui trouver un style. La peu subtile mort de sa femme a toute sa place ici aussi.
    • Le roi et la princesse héritière qui font du catamaran sans escorte. Je veux bien que la série n’ait pas un budget illimité mais quand même. Le manque de faste dans la demande en mariage est à noter aussi.
    • Ser Criston Cole en pyjama blanc Sergio Tacchini devant la princesse s’explique (cf ce que j’ai aimé). Mais vous, je ne sais pas, mais quand je suis en terrasse et qu’un couple s’engueule au loin, même sans entendre ce qu’il dit, la gestuelle trahit la dispute. Là, sur le pont d’un bateau, la princesse embrouille son garde du corps et personne s’en émeut.
    • La subtilité avec laquelle on apprend la relation de Laenor et Joffrey Lonbec. J’attendais le moment où il allait lui raser les pecs quoi (PTSD)
    • L’agonie de Viserys qui dure 20 ans. Ils ont inventé la chimiothérapie pour qu’il vive aussi longtemps ? Le règne de Viserys est une période de prospérité, surtout en comparaison de la suite. Période bénie où la tension monte. Là c’est la guerre à la Cour (je compte la cour ambulante avec les gamins qui trucident des concurrents) avec un roi moribond.
    • La scène de fin. Ils avaient tout dans les livres quoi. Le tournoi, Joffrey Lonbec qui se prend une Henri II avec lance qui glisse de la part de Criston Cole. Le tout juste après la scène où il le fait chanter, ça aurait été simple de faire du bon. On passera sur Harold Ouestrelin, aussi efficace ce soir-là que le préfet Lallemant un soir de Champions League.

    Sinon, je ne sais toujours pas si j’aime ou non le jeu de Criston Cole. Soit il joue très bien le benêt, soit il joue très mal le mec amoureux transi.

    Il ne me reste qu’à attendre l’explication de la non-mort de Criston dans l’épisode suivant et un racluromètre à la subjectivité assumée, où Otto a + 15 pour avoir fait pleurer sa fille et Daemon + 2 pour pas avoir empêché l’accident de cheval de sa tendre épouse. (en vrai je l’attends ce classement ^^)

    Edric Dayne, aka « le vrai prince qui fut promis » au casting 2019
    Troll de père en fils depuis 1960

    Spoiler:

    #179467
    Boney (Aiglon)
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 497

    Désolé pour le double post mais j’avais zappé dans mon message précédent le clin appuyé à Spartacus de Kubrick. La légende veut que Tony Curtis n’ait pas été mis au courant du double sens car trop macho : https://www.dailymotion.com/video/xfeopj

    Edric Dayne, aka « le vrai prince qui fut promis » au casting 2019
    Troll de père en fils depuis 1960

    Spoiler:

    #179470
    Bloodraven
    • Frère Juré
    • Posts : 51

    Juste en passant, le plan final de l’épisode n’est il pas une annonce de l’événement qui risque de choquer autant que le sacrifice de Shireen dans GOT? Affichant un mangeur de Fromage s’abreuvant d’une mare de Sang?

     

    Et deuxièmement , les Forts ne feraient-ils pas une Omble en étant dans les deux camps via le Boiteux et le Balèze ?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 6 jours par Bloodraven.
    #179473
    Crys
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1393

    Juste en passant, le plan final de l’épisode n’est il pas une annonce de l’événement qui risque de choquer autant que le sacrifice de Shireen dans GOT? Affichant un mangeur de Fromage s’abreuvant d’une mare de Sang?

    C’est la deuxième fois qu’on croise ce genre d’individus, ils étaient déjà bien présent dans l’épisode 4 dans les souterrains (et apparemment d’après des journalistes qui ont vu les 6 premiers, on risque d’en revoir la semaine prochaine).

    #179475
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5242

    Totalement d’accord, c’était une de mes plus grosses craintes qui s’est en partie réalisée (et c’est l’un des gros problème de la série). Les scénaristes n’ont pas complétement massacré le personnage mais on est à des années-lumières du charisme du Daemon de Feu et Sang.

    Après, le Daemon des livres a aussi un côté problématique : son charisme et sa badassitude font oublier son ambition dévorante, son manque de considération pour les autres, les crimes qu’il commet ou organise de sang froid notamment contre des enfants et les évocations de rapports sexuels avec des mineurs (toujours des rumeurs qu’on peut choisir d’ignorer ou de relativiser, mais ça existe quand même). Ce n’est pas forcément le genre de personnage que la série voulait mettre en avant ?

    J’ai l’impression qu’ils ont un peu cherché à casser son image de marque des livres pour accentuer l’image de la crapule. C’est un choix, mais une fois de plus, ça m’interpelle : la série affiche un message d’autant plus assumé et marqué que les livres avec des camp beaucoup plus défini moralement (Verts = tradition moralisatrice ; Noirs = émancipation libertaire ; les deux commettant des atrocités). En faisant assumer à Daemon plus de crimes encore qu’il n’en commettait dans le livre (et surtout, plus de crimes directs : on commence tous à envisager qu’il tuera Jaehaerys de ses mains), ils en font un personnage beaucoup plus sombre moralement … Est-ce que c’est vraiment ça le meilleur allié de Rhaenyra pour sa lutte ?

    Et deuxièmement , les Forts ne feraient-ils pas une Omble en étant dans les deux camps via le Boiteux et le Balèze ?

    J’en ai déjà parlé chépluoù, mais en gros, pour le moment, on ignore si les Forts ont et vont avoir une stratégie concertée ou si chacun d’eux va se placer en fonction de ce qu’il est et sait faire. 😉 Le livre ne répond pas vraiment à cette question. Dans la série, pour le moment, on n’a pas vu Lyonel Fort tenter quoi que ce soit contre Rhaenyra, alors que sa position de conseiller pouvait lui permettre de parler contre elle. (Je crois qu’il n’était pas emballé par l’idée à l’origine, mais il semble qu’il l’a accepté, lui !) Donc, il serait plutôt Noir ? Dans l’épisode présent, on a vu Larys qui essaie de se placer auprès d’Alicent (comme Mysaria auprès d’Otto ? Il a une info, il la vend à la personne qui paiera le plus cher pour l’avoir ?) donc plutôt Vert … Après, si Larys est vraiment le Littlefinger de la série (et je le crois), il va jouer sur les deux tableaux de toute façon et n’être fidèle à aucun des deux partis, juste favoriser le bon au bon moment pour faire au mieux de ses intérêts personnels. ^^

    #179476
    Hugo Frey
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 35

    Juste parce qu’un mec a une dague sur lui (même pas à la main), ça donne le droit de le défoncer ? Il y a probablement des couteaux sur les tables du banquet pour couper sa viande, à ce compte-là Criston aurait pu massacrer toute la noce au prétexte que les invités représentaient un danger pour la famille royale. Même Walder Frey n’y avait pas pensé, voilà qui l’aurait dédouané pour les Noces Pourpres…

    Hormis si quelqu’un a vu quelque chose, que peut-on dire à Criston, s’il répond que Joffrey voulait attaquer la princesse avec sa dague.. C’est la parole de Criston contre celle d’un mort. En plus la scène est confuse, on ne voit rien du démarrage. C’est une façon de nous dire, vous n’avez rien vu et les spectateurs de la « bataille » non plus. Après ils auraient pu faire une scène avec le Lord Commandant de la Garde Royale pour demander des explications afin que ce soit plus claire pour tout le monde. Mais à mon sens, Criston ne risque rien.

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 6 jours par Eridan. Raison: réattribution de citation
    #179478
    JN
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1838

    Hum, tu as cité Lapin Rouge là, pas moi, donc je ne sais pas ce que mon pseudo vient faire dans ton post. :’)

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #179481
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5242

    Hum, tu as cité Lapin Rouge là, pas moi, donc je ne sais pas ce que mon pseudo vient faire dans ton post. :’)

    Tu étais celui qui avait posté juste après Lapin. Hugo a dû cliqué sur le bouton « quote » en bas du message de Lapin au lieu du bouton « quote » en haut du message de Lapin. Ca t’a attribué l’extrait par erreur. C’est réparé.

    #179490
    niels
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 247

    Désolé pour le manque d’espace dans le texte, je comprends pas quand j’importe le texte d’un brouillon de Gmail le site refuse les espaces, ça laisse un gros bloc indigeste, navré.

    Encore un très bon épisode, cette série est vraiment sur une très bonne lancée.

    Otto n’est jamais aussi détestable que quand il a raison. Alors certes Rhaenyra est un danger pour les enfants d’Alicent (même si bon, elle a tué qui ou intrigué pour faire quoi pour que tu penses qu’elle en viendra à une telle extrémité ? Tu as surtout l’air de projeter ta propre façon de penser sur les autres…), mais à qui la faute connard ? Tu n’aurais pas poussé ta fille dans le lit de Viserys vous en seriez pas là.

    En parlant de projeter sa façon de penser, Corlys est aussi pas mal dans le genre. Son amour pour Rhaenys me parait tout à fait sincère mais c’est plutôt que l’injustice dont il l’estime victime est aussi vécue personnellement par lui, on a bien vu à la fin de l’épisode 2 que c’est un type frustré comme pas deux qui estime que tout lui est dû à la fois par sa naissance et son travail (une chose assez amusante d’ailleurs, généralement c’est l’un ou c’est l’autre, c’est assez rare de voir un type gonflé d’orgueil sur les deux tableaux dans la fiction) et que même s’il me paraît sincère quand il dit qu’il fait ça pour sa femme, c’est très clair qu’il le fait surtout pour lui.

    Rhaenyra m’est légèrement plus sympathique dans cette épisode, elle commence enfin à assumer un minima ses responsabilités (et sans doute à embrasser son complexe du sauveur, Daenerys style)… tout en ayant absolument aucune empathie. La scène avec Criston en ce sens est très bonne, les torts sont partagés sans qu’on ne blâme réellement l’un ou l’autre. D’un côté on a Criston qui s’est fait beaucoup trop de films alors que Rhaenyra n’a jamais laissé entendre c’était plus que de la baise (en même temps, la princesse héritière du trône qui monte un fucking dragon et qui t’a fait chevalier jette son dévolu sur toi pour sa première nuit, évidemment que tu veux croire à ton conte de fée), de l’autre on a Rhaenyra qui a évidemment raison de lui remettre les pieds sur terre, mais s’y prend terriblement mal en n’abordant que l’aspect politique et pas du tout les sentiments du jeune homme.

    Larys a une bonne scène, alors oui en tant que spectateur il est grillé à des kilomètres, mais je crois pas que le but était de tromper le public en le faisant passé pour un mec sympa pour faire un twist plus tard, les scénaristes savent que les spectateurs de cette série se méfient d’à peu près tout le monde et son attentif aux petits signes de sournoiseries, le but était que du point de vu d’Alicent il soit présenté comme un type de confiance et de fait il joue bien son rôle. La question c’est comment il sait pour le thé de Lune évidemment. Bon allez, c’est le moment de lancer des théories foireuses, on est dans GoT après tout ou pas ? Est-on bien sûr que ce soit Viserys qui ait fait porté le thé de lune à sa fille ? Est ce que cela n’aurait-il pas pu être demandé au grand mestre par quelqu’un d’autre dans le but de testé Rhaenyra et d’entretenir la rumeur ? Et peut être aussi de s’assurer qu’elle n’aura pas un bâtard de Daemon pour que la possibilité de l’épouser reste viable (je verrais bien Lyonel Fort faire cela pour caser Harwin, je note que Lyonel est à l’origine du mariage avec Laenor, homo notoire, ce qui, tout en donnant un vrai bon conseil au roi en apparence désintéressé mais laisse toujours la porte ouverte pour mettre son fils dans le lit de Rhaenyra et avoir ses petits enfants sur le trône, le bon Lyonel m’a l’air un peu très honnête pour être vrai).

    Quelle que soient les intentions de Lyonel, le personnage demeure très sympa, c’est cool d’avoir un politicien sincère, compétent et sage à Port Réal pour une fois… si d’aventure il s’avère que ce n’est qu’une façade, la surprise sera de taille et parfaitement exécutée.
    Et enfin le banquet… que dire, une magnifique scène, on a sorti le budget et c’est réussit y’a pas à dire. J’ai honte, mais la plaisanterie du Lannister était tellement bof que j’ai ri aux éclats, le personnage est tellement grotesque dans sa boffitude qu’il en devient absolument délicieux. Je m’étonne quand même que Daemon ne se soit pas fait recaler à l’entrée, il est en disgrâce, si ce n’est en exil, et vu l’échange de regard entre Viserys et Lyonel quand ils ont appris la mort de Rhéa, les deux sont convaincus qu’il est le meurtrier de sa femme, je veux bien que Viserys lui laisse tout passer, mais qu’il le laisse assister au mariage après tout ça, ça fait beaucoup quand même.
    Par contre ma déception est immense, c’est bien un nain qui joue du tambour durant la fête ? J’étais sûr qu’on nous avait enfin introduit Champignon mais apparemment il ne sera pas dans la série. C’est du troll là ils ont fait exprès ?

    Concernant le motif de la rixe avec Criston, c’est vrai que c’est pas très clair, mais Joffrey lui a mis une main au cul au moment où il le quitte non ? Alors l’angle n’est pas évident ça pouvait juste être une tape dans le dos, mais vu le mouvement de Criston et le côté provoque de Joffrey j’incline vers la première option. Pour Criston qui a déjà l’impression que Rhaenyra le considère comme sa pute, sa devait être la goutte de trop, même si Joffrey ne dit rien d’explicite perso j’ai quand même senti un sous entendu du genre « je te gouterais bien un de ces quatre toi aussi, t’en fais pas je suis sûr que ta princesse accepteras de partagé ». De plus Criston doit se demander comment se type peut savoir pour lui et Rhaenyra, le plus plausible étant qu’elle en a parlé à Laenor, ça fait une trahison de plus à ses yeux.

    Après, son acte n’est pas du tout rationnel, il passe surtout sa frustration et son désespoir sur le premier péquin qui l’a contrarier, même sans ça le type aurait probablement tenté de se suicidé sous peu de toute façon.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 6 jours par niels.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 6 jours par niels.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 6 jours par Eridan. Raison: Remise en forme
    #179491
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1193

    Le problème, je pense, est celui soulevé par Tizun: on ne le voit pas à l’écran. Que ce soit crédible ou non, ce n’est pas un élément qu’on peut omettre de la narration, surtout quand le prochain épisode se passe 10 ans plus tard. Il fallait le montrer maintenant.

    Oui. Après, je vois que 2 camps se dessinent. Ceux pour qui c’est une incartade mineure, et ceux comme moi qui ont du mal à digérer la pilule.

    Comme dit sur le Slack, il manquait 10 15 secondes sur la même scène, une explication, un échange, pour régler ce trou dans la narration. C’est donc vraiment dommage de l’avoir omis.

    Après… Ma réaction s’explique aussi par le traumatisme des dernières saisons de GoT. Sacrifier la logique et la cohérence au profit du cool et du choquant. C’est une tendance à ne surtout pas suivre.

     

    #179505
    Hugo Frey
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 35

    Oui. Après, je vois que 2 camps se dessinent. Ceux pour qui c’est une incartade mineure, et ceux comme moi qui ont du mal à digérer la pilule.

    C’est exactement ça. Pour ma part, je pardonne ce qui reste pour moi des erreurs mineures parce que le résultat d’ensemble me plaît beaucoup. On est heureusement loin des deux dernières saisons de GOT.

    #179513
    JN
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1838

    C’est exactement ça. Pour ma part, je pardonne ce qui reste pour moi des erreurs mineures parce que le résultat d’ensemble me plaît beaucoup. On est heureusement loin des deux dernières saisons de GOT.

    Il est très, très vrai que depuis GoT, y’a une tendance générale à chercher la petite bête, à être très exigeants et intransigeants à la moindre faute. Chacun est libre de critiquer ce qu’ils jugent bon ou mauvais mais j’admets 100% qu’il faut aussi laisser sa chance à HoTD. Pour l’instant les qualités sont plus nombreuses que les défauts occasionnels.

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #179519
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5242

    Désolé pour le manque d’espace dans le texte, je comprends pas quand j’importe le texte d’un brouillon de Gmail le site refuse les espaces, ça laisse un gros bloc indigeste, navré.

    La mise en forme que tu utilises sur gmail, a priori. Ca insère des balises invisibles lorsque tu es dans l’éditeur « Visuel » du forum, et une fois publié, ça déforme la mise en page. Passe plutôt par le bouton « Texte » de l’éditeur visuel ou utilise un « collage sans mise en forme » dans l’éditeur « Visuel » , ça devrait régler ton problème 😉

    Otto n’est jamais aussi détestable que quand il a raison. Alors certes Rhaenyra est un danger pour les enfants d’Alicent (même si bon, elle a tué qui ou intrigué pour faire quoi pour que tu penses qu’elle en viendra à une telle extrémité ? Tu as surtout l’air de projeter ta propre façon de penser sur les autres…), mais à qui la faute connard ? Tu n’aurais pas poussé ta fille dans le lit de Viserys vous en seriez pas là.

    « Ouiiiii mais quelqu’un d’autre l’aurait fait à ma place, parce que c’est l’ordre des choses. » ^^

    #179520
    Céleste
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 407

    Alors certes Rhaenyra est un danger pour les enfants d’Alicent (même si bon, elle a tué qui ou intrigué pour faire quoi pour que tu penses qu’elle en viendra à une telle extrémité ? Tu as surtout l’air de projeter ta propre façon de penser sur les autres…)

    C’est l’argument qui m’énerve le plus dans le livre, les Verts l’utilisent pour se monter la tête entre eux : « Rhaenyra tuera tes enfants ». C’était tellement bon de voir Otto dire ça à la jeune Alicent, on imagine sans peine comment elle va éduquer ses enfants la Alicent 😀

    Je préfère le souffle du dragon à la bave de crapeau et la langue de vipère.

    #179524
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3398

    Juste parce qu’un mec a une dague sur lui (même pas à la main), ça donne le droit de le défoncer ? Il y a probablement des couteaux sur les tables du banquet pour couper sa viande, à ce compte-là Criston aurait pu massacrer toute la noce au prétexte que les invités représentaient un danger pour la famille royale. Même Walder Frey n’y avait pas pensé, voilà qui l’aurait dédouané pour les Noces Pourpres…

    Hormis si quelqu’un a vu quelque chose, que peut-on dire à Criston, s’il répond que Joffrey voulait attaquer la princesse avec sa dague.. C’est la parole de Criston contre celle d’un mort. En plus la scène est confuse, on ne voit rien du démarrage. C’est une façon de nous dire, vous n’avez rien vu et les spectateurs de la « bataille » non plus. Après ils auraient pu faire une scène avec le Lord Commandant de la Garde Royale pour demander des explications afin que ce soit plus claire pour tout le monde. Mais à mon sens, Criston ne risque rien.

    Je suis désolé, mais je persiste à ne pas voir comment ça pourrait tenir debout. A supposer que Criston prétende avoir vu Joffrey la main sur la poignée de sa dague et tentant de se diriger vers la table royale, comment pourrait-il justifier s’être rué sur lui et lui défoncer la tronche à coups de poing ? La réaction normale du bouclier-lige dans une telle situation, c’est de dégainer son épée et de la mettre sous la gorge du suspect, en le priant de bien vouloir lâcher son arme et de l’accompagner au poste. Criston ne pourra jamais expliquer sa réaction par une simple volonté de protéger la princesse, sa sauvagerie le lui interdit.

    Après, j’ai bien conscience qu’on ergote (moi, en tout cas) sur des détails. Je pense que la conduite de Criston est injustifiable diégétiquement, et aurait dû logiquement avoir des conséquences pour le personnage. Mais cette réaction s’explique en revanche plutôt bien de par son caractère et ce qu’il a vécu dans les jours qui ont précédé.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #179534
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5242

    Le inside :

    #179537
    Ardro
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 15

    Pour en finir sur l’affaire Cole (j’ai l’impression d’être dans faites entrer l’accusé), certes l’excuse du « Il menaçait la princesse » peut être employé, mais ça se retrouverai confronté au témoignage de Laenor, qui n’est pas n’importe qui, ainsi qu’une foule de témoins qui, si les témoignages peuvent être confus, jetteraient le doute sur cette affaire. Le laisser déambuler comme ça après c’est bizarre, il devrait être a minima pris entre 4 yeux par le roi/la main/le lord commandant. Il manque une scène pour moi.

    Pour le sujet plus large de la violence dans la série, j’entends son intérêt narratif ou illustratif mais j’ai 2 problèmes là dessus.

    -La vraisemblance, ce n’est pas une question de réalisme, et je conçoit que c’est une limite très personnelle, mais ces séquence font sauter ma suspension s’incrédulité, comme si il y avait une séquence de mad max au milieu d’un épisode de house of cards.

    -La cohérence, là je trouve que ça peut d’avantage nuire au récit, c’est la différence entre ces moments de violence sans conséquence, et ce que veut raconter la série. GOT et maintenant HOTD, a construit sa popularité en grande partie sur ses intrigues, ses complots, ses meurtres etc. le jeu des trônes en somme. Mais dans un univers où l’on peut tuer gratuitement, à quoi bon intriguer ? A quoi bon comploter ? Si on peut juste tout simplement tuer qui on veut quand on veut, dans une salle du trône devant la famille royale ? A ce stade pourquoi Daemon maquille-t-il le meurtre de son épouse ? Au vu des autres meurtres il pourrait entrer dans le donjon rouge son épée rouge de sang posé sur l’épaule qu’il ne serait pas inquiété.
    Montrer lors du tournoi un royaume n’attendant qu’une étincelle pour s’embraser pouvait se faire sans que les participant se massacrent sans grande raison, il y a plus subtil. De même pour le cas Cole, bien sur ils n’allaient pas refaire un nouveau tournoi pour faire la même mort que dans les livres, c’est beaucoup d’argent, et redondant avec l’épisode 1, mais se rompre le coup en tombant dans un escalier, une chute du haut d’un rempart (voir dans la douve sèche si il manque le cota de scène choc) ça aurait été plus subtil.

    Au final j’ai l’impression que la série doit cocher un cota minimal de scène choc, qui s’insèrent d’autant plus mal sans la série qu’elle fait preuve par ailleurs de pas mal de subtilité.

    Bon c’était mon dernier message sur le sujet promis.

    #179544
    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 654

    De même pour le cas Cole, bien sur ils n’allaient pas refaire un nouveau tournoi pour faire la même mort que dans les livres, c’est beaucoup d’argent, et redondant avec l’épisode 1, mais se rompre le coup en tombant dans un escalier, une chute du haut d’un rempart (voir dans la douve sèche si il manque le cota de scène choc) ça aurait été plus subtil.

    Une solution très élégante qui aurait réglé beaucoup de problèmes.

    Sinon je n’avais pas saisi le nouvel indice de l’impuissance de Daemon. Enfin pour être exacte et vue qu’il aura 4 enfants c’est à priori qu’il a des pannes quand il est frustré (épisode 1) ou mal à l’aise parce qu’avec une femme trop dominante/entreprenante (Rhea, Raenerys). Et moi qui croyait naïvement que s’il n’avait pas touché sa nièce c’était de part un ultime sursaut morale (sweet summer child). J’avoue pour l’instant être asse peu fan du concept qui fait un peu gadget en plus de n’être là que pour humilier Daemon. A voir néanmoins ce qu’ils en feront dans la suite.

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #179555
    Aurore
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2185

    C’est l’argument qui m’énerve le plus dans le livre, les Verts l’utilisent pour se monter la tête entre eux : « Rhaenyra tuera tes enfants ». C’était tellement bon de voir Otto dire ça à la jeune Alicent, on imagine sans peine comment elle va éduquer ses enfants la Alicent 😀

    C’est peut-être ça, une prophétie autoréalisatrice : on provoque un événement à force de le craindre, et après coup on explique que c’était inévitable.

30 sujets de 61 à 90 (sur un total de 113)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.