[Saison 2] Episode 2

Alors cet épisode ?

You must be logged in to participate.
  • #1 Une merveille ! La crème de la crème de la télévision !
  • #2 Ah c'était sympa quand même, malgré quelques défauts. Je suis content.e de retrouver Westeros.
  • #3 Mif mouf... Si ça continue sur cette lancée, pas sûr.e de continuer.
  • #4 Je pleure des larmes de sang.
  • Ce sujet contient 49 réponses, 30 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Quintus Cularo, le il y a 1 semaine et 4 jours.
30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 50)
  • Auteur
    Messages
  • #203341
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 6187

    Ce sujet est destiné à parler de l’épisode 2 de la seconde saison de House of the Dragon dès sa diffusion mondiale en VO, VOSTFR et VF aux alentours de 3h du matin lundi sur Max !

    Fuyez les spoilers si vous ne souhaitez rien savoir avant de l’avoir vu.

    Petit point sur les règles:

    • Il est interdit de mettre des liens ou de diffuser des informations obtenues par des moyens illicites, notamment des liens vers des sites de streaming.
    • Il n’y a pas lieu de mettre des balises spoilers concernant l’épisode. Celui qui ouvre un sujet sur l’épisode doit s’attendre à ce qu’on parle du contenu de l’épisode.
    • Il est interdit de parler des livres non publiés en français, même sous balises spoilers. Mais dans ce topic, il est par contre autorisé de parler des livres parus en français sans mettre de balise.
    • Un second sujet est disponible pour ceux qui n’auraient pas lu Feu et Sang afin de ne pas les spoiler sur le futur de la série.

    Faites par contre s’il-vous plait preuve de bon sens dans ce domaine, ne balancez pas tout de go toutes les infos inédites, ne mettez pas une info ultra spoilante en tête de message (surtout si vous êtes le premier sujet d’une nouvelle page que quelqu’un pourrait ouvrir par accident), etc… Merci de penser à ceux qui se retrouveraient par la magie d’internet sur la page !

    "Si l'enfer est éternel, le paradis est un leurre !"

    #203351
    Sans-Visage
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 470

    Bonjour.

    J’ai adoré cet épisode, bien plus que le précédent. La faction des Verts, entre deuil et contre-attaque « ni vu ni connu j’embrouille l’opinion publique pour la mettre de mon côté », m’a fait passer de la compassion au dégoût. J’ai eu envie de coller des baffes à Aegon et en même temps il m’a fait de la peine. Une petite ordure que, pourtant, il est difficile de détester autant que Joffrey. « Mon fils, mon héritier est mort ! » Et ta fille, elle pue ? Il ne se rapproche pas non plus de sa femme, ça sent l’amour fou. Pauvre Helaena, j’ai versé ma petite larme pendant le cortège. A ce sujet, les pétales que jette la foule sur les reines, Rhaenyra observe plus tard quelque chose qui y ressemble, comme une connexion entre les deux jeunes femmes. Ca m’a évoqué des cendres pour présager du (sang) et du feu à venir. Aemond n’a pas la conscience tranquille vis-à-vis de Lucerys, mais il ne l’avouera qu’à sa confidente, je pense. Bien sûr, Alicent culpabilise et Criston… ah Criston… sa grandeur d’âme, son sens des responsabilités, son coura… J’ai hâte de lire le racluromètre de cet épisode.^^ Par contre, Otto a été excellent quand il a engueulé son petit-fils pour avoir pendu les chasseurs de rats. Au delà du soin qu’il a pour le royaume, il n’a pas perdu le nord, tout ce qu’il dit est stratégique. Et apparemment, il n’est pas dupe concernant la place d’Aegon sur le trône de fer, c’est chouette. En plus, il me semble bien qu’il a été le premier de l’épisode à prononcer le nom de Jaehaerys. Non parce que même sa mère l’appelle « le petit », « l’enfant »… Je me doute que c’est pour rappeler aux spectateurs/trices qui il était en donnant son statut de petit prince, seulement ça m’a interpellée. J’ai apprécié qu’Otto parle de la dignité de Viserys.

    Une autre qui m’a plu par sa lucidité, c’est Rhaenyra. Sa confrontation avec Daemon faisait écho pour les Noirs à celle d’Otto et d’Aegon chez les Verts, dans le sens où deux persos se clashaient. Le combat entre les jumeaux , quel drame ! Ma gorge s’est serrée. La tragédie est vraiment bien enclenchée. J’ai cru que la servante allait se prendre un coup, d’ailleurs.

    Personnages préférés de cet épisode :

    Chez les Verts : Otto (suivi par Aemond).

    Chez les Noirs : Rhaenyra.

    #203354
    R.Graymarch
    • Barral
    • Posts : 10159

    Allez c’était pas mal mais je ne saute pas au plafond

    Rien à dire sur acteurs ou costumes, c’était impeccable

    Ce qui me dérange surtout c’est qu’on a encore la phase « personne n’est responsable, c’est la faute à pas de chance et au malentendu » pour le meurtre de l’épisode précédent

    Que ce soit Daemon qui n’y est pour rien, Mysaria idem, Rhaenyra idem. Bien sûr on a les faux culs, du genre Criston « j’étais couché » Cole (on peut dire qu’il ne ment pas^^). Et là on a Aemond qui chouine en mode Calimero biclassé « je fais peur à Daemon » (alors qu’en fait je crois que ce dernier voulait lui faire payer la glissade de Vhagar (car personne n’est responsable de la mort de Lucerys, rappelez vous), et aussi car Aemond est un ennemi dangereux, même si pas le plus stratégique à abattre). C’est mon principal « grief » sur le fond d’un épisode qui tient globalement la route.

    La scène des jumeaux ennemis remplit son objectif : je ne la trouve pas super crédible dans le livre (mais ça fait une belle parabole ou un joli conte pour enfants, comme par hasard) et ils s’en sortent plutôt bien. Il a bien fallu choisir une fin pour le duel, pourquoi pas celle là ?

    Les scénaristes ont donné un peu d’épaisseur à Mysaria, c’est bien mais un peu tard, non ? Elle tique sur un des jumeaux, je pensais qu’elle ferait marche arrière pour tenter de prévenir et se racheter (ou reprendre du crédit) mais non… d’un autre côté, peut-être qu’elle en a soupé et veut juste se barrer d’ici mais vu que le personnage ne quitte pas la série…

    J’ai beaucoup aimé la réaction d’Aegon et celle d’Otto, puis leurs interactions : les acteurs sont très bons et on voit bien comment ils ne sont pas d’accord sur la marche à suivre ce qui fait qu’Otto est congédié (c’était préparé dans l’épisode d’avant). Aegon est impulsif, tue des innocents pour montrer qu’il est fort, tandis qu’Otto utilise les événements à l’avantage de sa lignée. On est quasi dans le domaine de la fake news pour incriminer Rhaenyra (qui n’est responsable de rien, rappelez-vous) car c’est crédible, c’est plutôt bien joué. Pourri mais bien joué. Au fait le prince dans la procession, ils l’ont « recapité »?

    Enfin on mentionne Daeron : deux lignes de dialogue, quatre secondes, c’était très efficace. Dommage que cela arrive en saison 2 (mais mieux vaut tard que jamais), et bon courage aux non-lecteurs pour raccrocher les wagons.

    Autour des Velaryon et de Hugh, on pose des briques pour plus tard. En attendant, c’est un peu mou. Mention spéciale pour Rhaenys au Conseil puis qui dit à son mari dans son lit « hey moi aussi on m’a privé d’une couronne »

    Criston continue à être de plus en plus détestable, rien de nouveau. Et Alicent fait le grand écart entre devoir et compromission (et encore je reste mesuré pour ne pas être trop méchant)

    Enfin là ça fait deux épisodes sur huit de passés et si vous aimez les batailles et les dragons, c’est un peu la portion congrue. J’aime beaucoup les batailles d’encre (pour reprendre le mot d’Aegon) et les scènes de conseil mais je ne pense pas être dans la majorité^^

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    MJ par intérim de Les Prétendants d'Harrenhal (2024-), rejoignez-nous
    DOH : #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #203365
    JayHaerys
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 22

    Très bon épisode pour moi, avec du temps un peu partout, chez les verts, chez les noirs. Certes beaucoup de discussions, mais à la fois pour faire avancer des choses (l’arrivée de la guerre, la dissolution de la main, …) mais également des briques pour l’avenir (Addam et Alyn, Hugh, même Daeron a eu son mot !).
    Un peu d’action avec le combat des jumeaux où je trouve qu’ils s’en sortent bien pour quelque chose de pas évident à la base (même si j’aurais bien aimé une « exécution » du survivant, dans le doute ^^).

    Otto qui est capable d’être détestable, mais on est d’accord quand même. Par contre là où beaucoup de personnages ont gagné en caractérisation avec la série (par rapport au livre – Viserys, par exemple, mais ils sont nombreux), j’ai l’impression que Criston est celui qui perd (le faiseur de rois devient ici juste un « gros bourrin »).

    En somme un épisode que j’ai beaucoup apprécié, notamment par ce qu’il promet d’apporter rapidement.

    #203367
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3012

    Très bon épisode à plein de niveaux.

    Surtout emballé par les surprises.

    • Daeron qui finalement est de la partie (même ressenti que Gray, mais content quand même, ils auraient pu faire ça en saison 1).
    • Hugh Marteau dépeint en bon père de famille qui va devenir dragonnier pour donner à manger à sa fille malade, ça sort de nulle part mais pourquoi pas. Ils essayent de donner un peu d’épaisseur aux semences de dragons, c’est plutôt bienvenu. C’était bien Ulf le Blanc qui regardait les ratiers pendus? Du coup avec Addam de Carène, ça nous fait trois persos très différents aux motivations très différentes, j’aime bien. Par contre on a toujours pas de casting pour Ortie? :-/
    • Mysaria commence (enfin) à devenir un peu intéressante
    • Aemond, j’aime bien
    • Edit: Ha, et Otto qui rend hommage à Viserys le tempéré, roi que tout le monde voit comme faible mais qui a néanmoins réussi à garder la paix durant tout son règne, c’était inattendu aussi, et j’ai adoré. Les persos comme Viserys sont de très mauvais persos de fiction, dans le sens où ils sont beaucoup trop raisonnables et que ça n’apporte pas de drama ; mais dans les faits ce sont les meilleurs dirigeants possibles, et j’aime beaucoup qu’on nous le rappelle.

     

    Dans les scènes attendues, le duel Erryk – Arryk est réussi, et la façon dont on y arrive est sympa (et Criston Cole va faire exploser le racluromètre). S’ils avaient traités Sang et Fromage comme ça ça aurait été bien mieux.

     

    Dans les ratés, comme toujours, Daemon. Ils ne savent vraiment pas comment traiter ce personnage, du coup ça en fait un hypocrite à deux balles. Et comme Gray, LaFauteAPAsDeChance, j’espère que c’était la dernière fois.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #203379
    Akn
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 29

    L’épisode était vraiment top. J’avais déjà aimé le premier épisode malgré quelques petit défauts (même si pour beaucoup ce sont de gros défauts), celui-ci le surpasse.

    J’aime beaucoup ce qu’ils font d’Aegon pendant cette saison 2. Dommage qu’ils l’ont fait passé pour un violeur lors de la saison 1. ça aurait été bien d’éviter ce raccourci pour ce personnage. Les dialogues avec Otto sont toujours incroyable. Celui-ci m’a fait presque de la peine.

    D’ailleurs, tous les verts ou presque arrivent à m’émouvoir dans cet épisode. Que ce soit Aegon, Helaena, Aemond, Otto et Alicent.

    J’ai un peu plus de mal avec Cole mais c’était déjà le cas depuis la seconde partie de la saison un. un épisode une insulte envers Rhaenyra. On a compris qu’il était aigri.

    Le duel entre les frères Errik et Arrik était vraiment top. La fin choisi colle parfaitement à ce que je pouvais y attendre.

    Daemon toujours aussi insupportable ^^.

    Et ils ont parlé de Daeron. Je m’y attendais pas et je suis vraiment content même si pour les non lecteurs, ça va venir un peu n’importe comment. Mais à partir du moment où tu en parlais pas lors de la saison un, peu importe le moment, ça serait compliqué. Au moins ça ne vient pas trop tard dans cette saison 2 et surtout il l’évoque avant de le voir ^^.

     

    #203402
    Kate
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 33

    Je suis perplexe; ou plutôt cet épisode me laisse perplexe. Non pas parce qu’il n’est pas bien réalisé ou mal écrit (loins de moi cette idée) mais plutôt parce qu’il utilise beaucoup de « facilités scènaristiques » et un peu de « fan-service ». Je m’explique.

    Je voudrais bien être un commanditaire ou une personne haut-placée à Port-Réal au temps de la Danse des Dragons. Ils peuvent faire tuer n’importe qui en invoquant la phrase « Je ne l’ai pas fait exprès, j’ai glissé. » ou « Ce n’est pas de ma faute; c’est le tueur qui n’a pas compris. »

    L’introduction de certains personnages comme Hugh, Alyn et Addam est un peu forcée. Je veux dire par là que je trouve ces scènes pas très naturelles par rapport à la scène entre Aegon II et Otto qui elle est percutante et prenante.

    Deamon (quelle surprise) ENFIN son nom est prononcé et il est introduit. Je pleins les téléspectateurs qui doivent se demander d’où il sort. Espérons qu’on le verra un jour à l’écran.

    Cependant (Team Green oblige) j’ai beaucoup aimé les passages où l’on se trouve à Port-Réal et où l’on suit la réaction des personnages face à ce deuil insurmontable. Gros coup de cœur pour Helaena que je trouve touchante.

    La fin donnée à Errik et Arrik est sublime. Très tragique… mais sublime.

     

    #203421
    Céleste
    • Pas Trouillard
    • Posts : 725

    Je crois que je n’ai pas la même lecture de l’épisode 1 et 2 que la plupart d’entre vous au sujet du passage « un fils pour un fils ». Il est clair pour moi que Daemon a demandé un prince quoi qu’il en coute dans l’épisode 1 et qu’il ment à Rhaenyra dans l’épisode 2.

    Je m’explique, la question est posée à Daemon dans l’épisode 1 par un des assassins : « et si on ne trouve pas Aemond ? ». La réponse est hors-champs, mais on se doute bien qu’il y a eu une réponse. Et lorsque le manteau d’or voit Fromage avec Heleana, il lui dit : « Que fais-tu, elle ressemble à un prince pour toi ? ». Donc pour moi les instructions sont : « un prince, quel qu’il soit ». Et c’est plus ou moins confirmé dans cet épisode puisque Rhaenyra ne croit pas Daemon et lui dit : « oui mais s’ils ne trouvaient pas Aemond, quelles étaient tes instructions ? ». C’est très clair pour moi, Daemon a donné l’ordre, Rhaenyra le sait.

    Je pense qu’on nous prépare la Rhaenyra des livres qui va préserver dorénavant ses enfants et elle-même. Jace propose une mission, Baela est envoyée à la place.

    J’ai beaucoup aimé ce qu’ils ont fait avec Criston Cole autour du manteau blanc sali et de sa culpabilité. Il devient Main du Roi et cela change ses rapports avec Alicent, il assume ses envies. Je ne sais pas si techniquement il est délié de ses vœux ou s’il est toujours tenu par ses vœux de la GR. En tout cas cette scène m’a fait me questionner à ce sujet.

    Otto encore tywinesque je trouve mais il inspire moins la crainte sur son entourage ^^. J’étais tellement contente d’entendre le mot « Oldtown » mais bon, Alicent dit bien qu’Otto devrait aller à Hautjardin donc tant pis pour cette saison, peut-être pour la prochaine ?

    Daeron est pour moi une grosse surprise, l’absence de Maelor me faisait dire qu’on ne parlerait pas de lui.

    Je préfère le souffle du dragon à la bave de crapeau et la langue de vipère.

    #203426
    Sooyemds
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 40

    Épisode 2 visionné.

    Je l’ai beaucoup plus apprécié que le premier.

    Je trouve que la majorité du casting joue très bien, notamment les verts dans cet épisode. Otto en ressort énormément grandi. Peut être que comme l’a dit l’un de mes vdd, les scènes introduisant les futurs dragonniers font un peu tâche au milieu de cette histoire.

    J’avouerai que le fait que Daemon se cache derrière la faute à pas de chance me gène un peu mais ne me choque pas plus que ça.

    Concernant le duel des jumeaux, mon seul regret est que la mission d’assassinat ait été révélé au spectateur. On a de la tension ce qui est intéressant ? Mais si Criston Cole avait juste dit qu’il avait une mission pour son garde royale sans plus de précisions, ça aurait pu être un beau choc pour le spectateur qui ne connait pas le livre. La scène est réussie néanmoins.

    Bon épisode de caractérisation. On attend un peu plus d’action maintenant.

    #203427
    R.Graymarch
    • Barral
    • Posts : 10159

    Un truc que j’ai oublié et que j’ai beaucoup apprécié, c’est en effet la scène du début où on sent que le palais est (enfin) en état d’alerte. Le serviteur qui passe avec un linge ensanglanté fait forte impression. C’est renforcé plus tard quand des serviteurs rangent la chambre des enfants et qu’il y a un matelas maculé de sang. C’est une excellente idée de mise en scène qui fait passer énormément d’émotion juste avec un plan muet

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    MJ par intérim de Les Prétendants d'Harrenhal (2024-), rejoignez-nous
    DOH : #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #203429
    Kate
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 33

    Je crois que je n’ai pas la même lecture de l’épisode 1 et 2 que la plupart d’entre vous au sujet du passage « un fils pour un fils ». Il est clair pour moi que Daemon a demandé un prince quoi qu’il en coute dans l’épisode 1 et qu’il ment à Rhaenyra dans l’épisode 2.

    Pour moi aussi ça l’est. C’est pour cette raison que ça m’agace, qu’encore une fois, il incombe au spectateur de décider si oui ou non il y a eu méprise. 😉

    #203430
    Biatchdeluxe
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 467

    J’ai beaucoup aimé l’épisode, mieux que le premier.
    On attendait tous le Cargyllbowl, le voici.

    et ENFIN, ils mentionnent Daeron.

    Noir ou rouge, un dragon reste un dragon.

    #203446
    Syra46
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 31

    Je crois que je n’ai pas la même lecture de l’épisode 1 et 2 que la plupart d’entre vous au sujet du passage « un fils pour un fils ». Il est clair pour moi que Daemon a demandé un prince quoi qu’il en coute dans l’épisode 1 et qu’il ment à Rhaenyra dans l’épisode 2.

    Pour moi aussi ça l’est. C’est pour cette raison que ça m’agace, qu’encore une fois, il incombe au spectateur de décider si oui ou non il y a eu méprise. 😉

    Je l’ai aussi compris comme ça.

    Je n’étais pas sûre à la fin de l’épisode 1 mais aujourd’hui, j’ai vu en Daemon le mec qui n’assume qu’à moitié ce qu’il a fait. Il ment à Rhaenyra mais je ne la crois pas dupe.

     

    Concernant le duel des jumeaux, mon seul regret est que la mission d’assassinat ait été révélé au spectateur. On a de la tension ce qui est intéressant ? Mais si Criston Cole avait juste dit qu’il avait une mission pour son garde royale sans plus de précisions, ça aurait pu être un beau choc pour le spectateur qui ne connait pas le livre.

    Je préfère comme cela s’est passé. J’en ai un peu marre des ordres donnés hors champ. Et ils ont ainsi réussi à me faire éprouver du dégoût pour Criston Cole. Il est beau mais je n’en ai plus rien à cirer. Sa façon de manipuler son frère de la garde, son sourire en coin quand il le fait. Beurk Beurk Beurk Quand il prononce les mots tuer Rhaenyra j’avais l’impression de lire sur son visage sa satisfaction perverse à enfin se venger d’elle. Mec, c’est juste une fille qui t’a rejeté 20 ans plus tôt. Faut passer à autre chose.   Au moins, il nous a épargné les remords d’avoir été avec Alicent pendant le meurtre.

    J’ai projeté beaucoup de choses sur Mysaria pendant sa première discussion avec Rhaenyra. Je la voyais déjà future maître des espions à Port Réal et j’étais heureuse que ce soit Rhaenyra qui se l’attache et pas Daemon. Et ensuite, quand elle reconnaît Arryk, j’ai pensé qu’elle allait le dénoncer et qu’ainsi, elle obtiendrait la confiance de la reine. Je crois encore qu’elle ait pu le faire hors champ puisqu’elle dit : un instant. Mais je ne sais plus qui est le garde qui l’accompagne. Si c’est Erryk, c’est foutu. Si c’est pas lui, elle a pu le prévenir. Ledit garde est remonté au château, a trouvé Erryk et c’est pourquoi ce dernier fait irruption dans la chambre.

    La procession était horrible. Cette pauvre Haelena !!! En plus, au moment de l’ornière, j’ai cru que la tête, mal cousue, allait rouler par terre. Déjà qu’on voit distinctement les coutures. Brr horrible, vraiment !

     

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 3 jours par Syra46.
    #203456
    Sandrenal
    • Pas Trouillard
    • Posts : 725

    Comme prévu, on se débat avec les conséquences de la fin du dernier épisode.

    Ce qui me dérange surtout c’est qu’on a encore la phase « personne n’est responsable, c’est la faute à pas de chance et au malentendu » pour le meurtre de l’épisode précédent

    C’est en train de devenir le reproche récurrent puisque c’était déjà le cas lors de la saison 1 (Cole dans l’épisode 5, Alicent dans le 7, Aemond dans le 10). Cette tendance à toujours exonérer les personnages principaux de toute responsabilité est franchement exaspérante. Et c’est le gros problème de cet épisode aussi. Au lieu de suivre les livres, on nous livre une scène de drama conjugal qui n’est sauvé que par la performance des acteurs. Parce que sur le fond tout est faiblard. Daemon se cache derrière l’ambiguïté de ses instructions, Rhaenyra peut faire l’indignée alors qu’elle ne pensait qu’à la vengeance dans l’épisode précédent, Mysaria peut sortir sans honte qu’elle n’a rien à voir dans tout ça.

    Pas grand chose à dire sur le duel Erryk-Arryk, c’est impeccable. Par contre à quoi ça sert de montrer Mysaria qui s’aperçoit de la supercherie et qui ne revient pas au château pour prévenir ?

    Côté Vert c’est plus intéressant que côté Noirs. Otto donne une leçon de cynisme et de réalisme politique avec les funérailles de son arrière petit-fils avant de tragiquement surestimer son influence sur son petit-fils. Mais la seule tête politique des Verts tombe au moment où Daemon se lance enfin dans la guerre.

    Edit: Ha, et Otto qui rend hommage à Viserys le tempéré, roi que tout le monde voit comme faible mais qui a néanmoins réussi à garder la paix durant tout son règne, c’était inattendu aussi, et j’ai adoré. Les persos comme Viserys sont de très mauvais persos de fiction, dans le sens où ils sont beaucoup trop raisonnables et que ça n’apporte pas de drama ; mais dans les faits ce sont les meilleurs dirigeants possibles, et j’aime beaucoup qu’on nous le rappelle.

    C’est assez discutable pour Viserys. Qu’il soit moins pire qu’Aegon c’est certain mais de là à en faire un excellent dirigeant, c’est un peu fort. Oui il y a eu de la paix pendant son règne mais c’est son règne qui pose tous les jalons de la guerre civile. C’est son incapacité à empêcher la formation de 2 factions ennemies et à s’imposer à sa propre famille qui entraîne des catastrophes.

    Pour Alicent et Criston Cole j’en reste à mon opinion précédente. A quoi ça sert ?

    #203457
    Yugobehugo
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 6

    J’ai pas lu toutes vos remarques, mais je me permets une supposition :

    J’ai le sentiment que la scène de Aemond qui retrouve une pièce sous une table au début de l’épisode est un clin d’oeil évident au deuxième chapitre de Cersei de AFFC, quand Qyburn lui annonce avoir retrouvé une pièce d’or de HautJardin dans la chambre du Goelier suspecté d’avoir aidé à l’évasion de Tyrion (et quand on sait qu’il est passé par les passages secrets comme Sang & Fromage, ça me parait sensé).

    J’ai du mal à y voir une simple coïncidence.

    #203460
    Lau
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 39

    Très bon episode pour moi et c’est d’autant plus râlant de se dire que s’ils avaient traité la fin de l’épisode précédent avec la meme qualité on ne serait pas si nombreux à raler. La scène d’intro est parfaite pour prendre conscience du désastre. Otto qui  comme Tywin l’aurait fait saute sur l’occasion pour faire accuser l’autre camp et comme lui commence à être très très fatigué par ses petit-fils et Criston… des vacances auprès de son plus jeune petit-fils enfin nommé lui feront le plus grand bien. La procession horrible, pauvre Helaena qui n’a même pas droit à un câlin. Pour le coup, la ville et le peuple sont enfin montrés. Le conseil des Noirs et la prise de conscience de Rhaenyra sur son oncle de mari qui n’a mm pas le courage d’assumer son plan (le Daemon du livre assumait lui !).. sont parfaites. Baela et Jace ne servent pas à grand chose mais sont trop choupis , et ce n’est vraiment pas désagréable de nous détacher un peu de toutes ces tensions familiales. Aegon qui part dans tous les sens qui explose la superbe maquette et la tête de Sang pour finalement qdmm nous faire un peu pitié… Aemon au bordel, pour moi bof ça n’apporte rien à part nous dire où il était la veille, il est pour moi le plus transparent de l’épisode et pour faire encore une fois le miroir de Daemon.

    Oui les scènes de Ugh et des frères Carène cassent un peu le rythme mais faut bien les introduire pour les non-lecteur et qu’ils ne tombent pas du ciel comme Daeron.

    Miracle Myseria sert à qqch et donne l’alerte pour en arriver au duel entre les jumeaux, de la tension et une conclusion assez logique pour moi.

    Crispin qui attend Alicent dans sa chambre, à l’aise le gars depuis sa promo, et la suite … bah ça va, on commence à comprendre qu’ils ont une relation bien toxique.

    Je le revisionnerai avec plaisir une seconde fois

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 3 jours par Lau.
    #203467
    Samyriana
    • Pas Trouillard
    • Posts : 613

    Un très bon épisode, que j’ai préféré au premier. Les scènes de confrontation entre Rhaenyra et Daemon et Otto et Aegon sont très bien jouées. Je ne pense pas Rhaenyra dupe de ce qu’a ordonné Daemon en recrutant Sang et Fromage.

    Pour moi, il est évident que Mysaria donne l’alerte lorsqu’elle dit « un instant », et c’est ce qui explique l’arrivée d’Erryk au bon moment. Je pense qu’elle se rachète comme ça, et qu’on va la revoir assez vite avec Rhaenyra (j’ai oublié ce qui se passe pour elle dans les livres à ce moment-là).

    "Des chefs de guerre, y en a de toutes sortes. Mais une fois de temps en temps, il en sort un, exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, y en a presque jamais. Et tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles."

    #203468
    petitegriffe
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 23

    Un épisode beaucoup plus puissant que le premier, avec beaucoup de scènes intimes très fortes.

    La confrontation entre Rhaenyra et Daemon, celui-ci est confronté à ses choix égoïstes, il ne pense pas nous, il pense lui.

    Les échanges entre Otto et Alicent qui essaient de retenir les va t’en guerre et les décisions irréfléchies.

    Le chagrin et le deuil exprimés de manière bien différente par chaque protagoniste. Ils n’ont aucun geste d’affection ou de réconfort entre eux.

    Le peuple de Port Réal plus présent et sur lequel on voit les décisions arbitraires des puissants et les conséquences entre le blocus et les pendaisons.

    Un épisode très politique avec Otto qui tente de tirer le meilleur parti de la situation avant qu’Aegon lui renverse son échiquier. C’est sûr que ça fait très « enfoiré » de penser de suite à tirer bénéfice de la mort du petit prince avec la mise en scène qui va bien pour s’attirer les faveurs du peuple, mais on reconnait là le bon conseiller politique. Twyin aurait applaudi.

    J’ai trouvé curieux qu’il n’évoque pas la descendance de Rhaenyra lors de l’aveu de la mission d’assassinat. La tuer mènera à ce que ses fils revendiquent le trône, et que finalement cette décision n’arrêtera rien.

    J’ai adoré Otto dans cet épisode et détesté comme jamais Criston.

    J’ai senti une connexion entre Rhaenyra et Alicent, affligées chacune de leur côté de la tournure de la situation, leur coeur de mère constatant que les premiers à tomber sont les innocents, enfant et petit-enfant, et que ce n’est que le début.

    #203476
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4223

    Plutôt mieux aimé que le premier épisode, même si je ne saute pas encore au plafond. L’interprétation est excellente, sauf Fabien Frankel que je trouve plutôt inexpressif (moins que Kit Harington, certes).

    Je vais égrainer mes commentaires en réaction à ceux déjà postés.

    « Mon fils, mon héritier est mort ! » Et ta fille, elle pue ?

    Ben, sa fille n’est pas morte, et elle n’est pas son héritière (on est chez les Verts), donc pas de raison qu’il la pleure.

    Au fait le prince dans la procession, ils l’ont « recapité »?

    Oui, juste avant la scène de la procession, Otto demande que les Sœurs du silence soient appelées. Et on voit bien les coutures sur le cou du cadavre.

    J’ai beaucoup aimé la réaction d’Aegon et celle d’Otto, puis leurs interactions : les acteurs sont très bons et on voit bien comment ils ne sont pas d’accord sur la marche à suivre ce qui fait qu’Otto est congédié

    J’ai bien aimé aussi, mais j’ai trouvé qu’Otto y allait un peu trop fort dans la réprimande. OK, il est furax, mais il est censé être le gars froid et calculateur, là il en vient quasiment à insulter son roi, c’est pas trop crédible, et il n’y avait pas besoin que le personnage en fasse autant pour expliquer son renvoi.

    Hugh Marteau dépeint en bon père de famille qui va devenir dragonnier pour donner à manger à sa fille malade, ça sort de nulle part mais pourquoi pas. […] C’était bien Ulf le Blanc qui regardait les ratiers pendus?

    J’avais capté pour Hugh Marteau, mais pas pour Ulf, bien vu ! Ca veut dire qu’on va voir Chutebourg dès cette saison ?

    Les persos comme Viserys sont de très mauvais persos de fiction, dans le sens où ils sont beaucoup trop raisonnables et que ça n’apporte pas de drama

    Ah ben au contraire, je trouve que le personnage de Viserys dans la saison 1 est extraordinaire, et que c’est son interprétation par Paddy Considine qui la sauve en grande partie. Je me demande comment la saison 2 va faire sans lui.

    Dommage qu’ils l’ont [Aegon II] fait passé pour un violeur lors de la saison 1.

    Ils ne l’ont pas fait passer, il a clairement violé la servante (même si c’est hors champ).

    Je ne sais pas si techniquement il [Criston Cole] est délié de ses vœux ou s’il est toujours tenu par ses vœux de la GR.

    Le lord Commandant de la Garde Royale est toujours tenu par ses vœux, doublement même. Et, vœux ou pas vœux, avoir une relation sexuelle avec une femme qui n’est pas son épouse est fautif.

    C’est renforcé plus tard quand des serviteurs rangent la chambre des enfants et qu’il y a un matelas maculé de sang. C’est une excellente idée de mise en scène qui fait passer énormément d’émotion juste avec un plan muet

    Oui, gros potentiel émotionnel dans ces scènes. Dommage justement que Fabien Frankel ne fasse passer aucune émotion à ce moment-là.

    Et ensuite, quand elle reconnaît Arryk, j’ai pensé qu’elle allait le dénoncer et qu’ainsi, elle obtiendrait la confiance de la reine. Je crois encore qu’elle ait pu le faire hors champ puisqu’elle dit : un instant. Mais je ne sais plus qui est le garde qui l’accompagne. Si c’est Erryk, c’est foutu. Si c’est pas lui, elle a pu le prévenir. Ledit garde est remonté au château, a trouvé Erryk et c’est pourquoi ce dernier fait irruption dans la chambre.

    Ce n’est pas un membre de la Garde Royale qui escorte Mysaria, c’est un garde quelconque.

    J’ai le sentiment que la scène de Aemond qui retrouve une pièce sous une table au début de l’épisode est un clin d’oeil évident au deuxième chapitre de Cersei de AFFC,

    Oui, moi aussi j’y ai pensé, mais il est vrai qu’on ne voit pas trop l’intérêt immédiat de cette scène. Un jalon pour plus tard ?

    Et sinon, j’ai eu mal au cœur pour la jolie maquette de papy Viserys. Il aurait fallu l’emmener à la cave pour la protéger !

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #203508
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3012

    Ah ben au contraire, je trouve que le personnage de Viserys dans la saison 1 est extraordinaire, et que c’est son interprétation par Paddy Considine qui la sauve en grande partie.

    Dans la série, oui. Mais si tu replonges dans les discussions sur les bouquins, je pense que ce pauvre Viserys beaucoup trop falot est l’un des rois les moins aimés des fans. ^^

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #203510
    Dudul Rivers
    • Frère Juré
    • Posts : 95

    Un super chouette épisode, en tout cas en comparaison du premier qui était un peu plus bancale.

    Bon sang ça fait plaisir que dans une série à aussi gros budget ils se disent : « tiens on va laisser le temps aux acteurs de jouer des personnages parce que ce conflit ben c’est des humains qui s’affrontent au nom de griefs complexe, et pas juste des dragons qui soudainement se bondissent dessus ! » et ce, même si la série porte sur la Danse des Dragons. Franchement c’est agréable. Certes ça change de rythme mais une telle guerre, aussi complexe, avec autant d’impliqués, je trouve que ça demande ce temps et ces scènes-là. Surtout que plus on tend la corde, plus la tension s’accumule. Lors du relâchement, ça n’aura que plus d’impact.

    Je suis d’accord sur le fait qu’on ne comprend vraiment pas bien le traitement de Mysaria. J’espère que dans l’épisode suivant on comprendra que c’est elle qui a donné l’alerte parce que sinon….Bon…Pas bien utile la pauvre… On a presque l’impression que l’actrice ne sait pas trop quoi défendre.

    Pour moi Daemon ment clairement à Rhaenyra. Il ne s’agit pas de blâmer la faute à pas de chance, c’est juste un menteur qui n’assume rien. Ainsi qu’il est décrit par tous les autres après la séquence de dispute. Ce type n’oeuvre que pour lui.
    J’avoue que l’image qui ressort du perso devient moins épic que dans Feu & Sang mais quelque part, je trouve ça aussi un peu audacieux. GRRM est le premier à nous rappeler que les livres d’histoires dépeignent peu la réalité. Même si bon, j’avoue que des fois le légendaire Daemon passe un peu pour un navet quand même… C’est un peu trop.

    Les persos comme Viserys sont de très mauvais persos de fiction, dans le sens où ils sont beaucoup trop raisonnables et que ça n’apporte pas de drama ; mais dans les faits ce sont les meilleurs dirigeants possibles, et j’aime beaucoup qu’on nous le rappelle.

    Je ne vais pas dire que je suis en désaccord avec toi mais je voudrais peut-être nuancer cette affirmation. Le drama ce n’est pas seulement un acte et ses conséquences. C’est aussi un traitement narratif. Quand t’es Roi, qui plus est dans un royaume en pleine tension de succession, et que tu n’agit PAS, c’est déjà énorme. Après, pour que le « drama » de ce non-acte soit visible et pleinement saisissable, il faut qu’il soit bien traiter. Ce qui est bien montré et mené dans le livre comme dans la série, où l’on sent bien Viserys fuir en permanence une prise de décision. Mais du coup je dirai pas que c’est un mauvais personnage de fiction. Le fait qu’il laisse grandir le chaos est extrêmement dramatique. Mais tout dépend de la façon dont c’est traité.

    Bon ça c’était une parenthèse.

    Moi je suis bien content de l’épisode (et je déteste toujours plus Criston Cole – de même que je comprends de moins en moins l’intérêt de son histoire avec Alicent mais soit… On fait tous des choix bizarres dans la vie). Franchement je l’ai trouvé chouette, hâte de voir la suite.

    J’avais capté pour Hugh Marteau, mais pas pour Ulf, bien vu ! Ca veut dire qu’on va voir Chutebourg dès cette saison ?

    Vous pensez vraiment que c’est Ulf ? C’est quoi qui fait dire ça ? L’enchainement avec les 3 autres « semences de dragon » ? En tout cas bien vu si c’est lui, bravo ^^

    Par contre Chutebourg dans cette saison j’y crois peu. Ce serait même inquiétant ; ça voudrait que d’un coup la série rush, parce que la première bataille de Chutebourg intervient tardivement dans le conflans. A moins qu’en disant cela tu faisais vraiment qu’au village en lui-même ?^^

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 3 jours par Dudul Rivers.
    #203512
    Archie
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 14

    Épisode qui m’a semblé tres quelconque ¯\_(ツ)_/¯ Bien, mais du genre à disparaître dans le flot de la série et ne plus être que vague brume. Le seul point qui m’ait frappé a été de me dire qu’Alicent finirait enceinte de Cole et que cela raccorderait avec les rumeurs de « conception forcée de bâtards » présenté dans le roman.

    #203516
    Biatchdeluxe
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 467

    Je doute que nous verrons Chutebourg dès cette saison. Daeron n’a été seulement mentionné (OUF) que dans cet épisode, et il semble qu’il n’a pas encore été casté. On ne peut pas avoir les batailles de Chutebourg sans lui et Tessarion.

    Noir ou rouge, un dragon reste un dragon.

    #203517
    Kellhus
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 48

    Pour moi, il est évident que Mysaria donne l’alerte lorsqu’elle dit « un instant », et c’est ce qui explique l’arrivée d’Erryk au bon moment. Je pense qu’elle se rachète comme ça, et qu’on va la revoir assez vite avec Rhaenyra (j’ai oublié ce qui se passe pour elle dans les livres à ce moment-là).

    Je suis tout à fait d’accord avec ça. Le regard vers la forteresse est suffisant pour le faire comprendre, je trouve.

    Sinon épisode qui prolonge l’exposition de façon très agréable, avec une mise en scène très élégante (mais qui manque parfois un peu de sobriété avec tous ces raccords en gros plan sur les visages…) pour faire la part belle à l’interprétation des acteurs.

    Allez, un petit moins ? La scène d’Aemond en maison de plaisir, qui est un peu maladroite (position fœtale, regrets, préfiguration de sa relation avec Alys Rivers, toussa toussa)

    "On se prend souvent pour quelqu'un, alors qu'au fond, on est plusieurs."
    Raymond Devos

    #203518
    lilou black
    • Frère Juré
    • Posts : 79

    C’était un épisode d’une grande qualité, avec des dialogues excellents, de grandes performances d’acteurs et la gestion des conséquences de l’épisode précédent. Au-delà des deux camps, on a le conflit entre ceux qui souhaitent éviter de faire couler le sang et les va-t-en-guerre (je ne sais pas comment ça s’écrit, pardon). On a Otto et Aegon d’un côté, et Rhaenyra et Daemon de l’autre. Je n’avais pas fait très attention sur le coup, mais si Otto se fait ouvertement remercier par son petit-fils de roi, Daemon, lui… s’en va juste bouder. D’ailleurs, le peu qu’on le voit, je lui aurais volontiers foutu des claques, parce qu’il ne cache même pas sa satisfaction de voir sa « vengeance » effectuée même au prix de la vie d’un enfant innocent, et en plus, quand sa nièce-épouse lui balance ses quatre vérités à coups de scuds féroces… il rejette la faute sur autrui. C’est pas moi qui suis opportuniste et assoiffé de pouvoir, c’est les autres qui sont nuls. Sérieux, mec. Au moins, il n’a pas frappé Rhaenyra, j’ai vraiment cru jusqu’au dernier moment qu’il allait le faire, et c’est parfaitement mis en scène.

    Concernant le duel des jumeaux, étant donné qu’il n’y aucune version officielle dans les livres, j’étais certaine que la série choisirait la plus dramatique qui ferait couler le plus de larmes et sur laquelle on pourrait écrire des contes et des chansons. Néanmoins, contrairement à Criston Cole en saison 1, Erick a réussi son hara-kiri. C’est là encore une très belle scène.

    J’ai cela dit quelques réserves… la relation entre Alicent et Criston Cole ne passe toujours pas (elle lui balance des p’tites taloches, et ensuite ils se bécotent… sérieux ?), je n’ai pas été convaincue par le discours d’Aemond « on se moquait de moi quand j’étais petit parce que j’étais différent », mais bon sang, heureusement que tous les gens dont on se moquait parce qu’ils étaient différents ne deviennent pas des assassins, sinon il faudrait construire plus de prisons, et les scènes de présentation des futurs dragonniers m’ont semblé tomber un peu comme des cheveux sur la soupe. Même si j’admets que quand Addam voit passer un dragon pendant qu’il ramassait des coquillages m’a fait chanter du Jean-Jacques Goldman toute seule devant mon écran. Il suffira d’un signe, un matin, tout ça. C’est pas très subtil, mais c’est joli.

    J'ai fixé le ciel étoilé mais hélas le ciel m'a semblé trop haut pour mon rêve (Cantique païen)

    #203519
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2865

    J’ai vu et bien aimé même si j’ai dû lutter un peu contre mon envie de m’assoupir avec un dialogue un peu longuet en milieu d’épisode. Les semences de dragon sont introduites rapidement. Je pense qu’un non-lecteur ne va pas comprendre qui ils sont immédiatement mais vont très vite saisir leur origine. Je suis dubitatif sur le cast des de Carène. Ils n’ont pas les traits de leur père ni de leur -supposée- mère et ne ressemblent pas à leurs demi-frères et soeurs. Et le chauve manque cruellement de charisme. Heureusement que c’est répété 3 fois par épisode que Corlys leur doit quelque chose. Ce dernier est d’ailleurs bien peu présent, sa flotte et son influence semblent bien anecdotiques comparés au livre, ça me manque un peu.

    On a plein de dialogues et de scènes finement jouées. Le deuil des Verts, la realpolitik d’Otto… Seul souci dans leur camp, l’immunité de Cole et la scène finale pseudo érotique 50 shades of grey je te claque tu me baises… La saison 2 a de la peine à conclure ses épisodes. La scène de jumeaux était au contraire bien amenée alors que casse-gueule, même si elle se conclut un peu vite, le survivant mettant fin à ses jours assez abruptement. Chez les Noirs, je trouve le cast très bon mais les sempiternels « J’ai pas fait exprès, c’est pas ce que je voulais » me fatiguent un peu. Rhaenyra a clairement exprimé qu’elle voulait se venger et si elle veut récupérer le trône, elle devra bien régler le cas la lignée rivale. La faire passer pour une « gentille » et  Daemon pour un type pathétique est une option qui me plait assez peu. Les bons personnages « gris » et non manichéens le sont  parce qu’ils oscillent entres de bonnes actions et d’autres mauvaises, pas parce qu’ils n’ont pas fait exprès. Mais à part ça, l’épisode me fait oublier la -relative- déception du premier.

    #203527
    Sans-Visage
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 470

    « Mon fils, mon héritier est mort ! » Et ta fille, elle pue ?

    Ben, sa fille n’est pas morte, et elle n’est pas son héritière (on est chez les Verts), donc pas de raison qu’il la pleure.

    Certes, je disais ça surtout pour la forme. 😉

    Je comprends très bien que ce soit énervant ce côté « faute à pas d’chance », mais je me demande aussi si ça ne donne pas un aspect tragique à tout ça. Bon, ça l’est déjà très largement, hein ! Seulement, que des horreurs arrivent à cause de mauvaises décisions, d’erreurs et de poisse, ça me donne une impression de fatalité. Une sorte de destin funeste, ce qui me donnerait plus d’empathie pour les persos. Quoi qu’ils fassent, ils sont condamnés.

    Après, quand je parle d’une succession d’erreurs et de poisse, je parle surtout pour l’ensemble. Individuellement, par exemple, il y a Daemon, qui se réjouit d’avoir porté un coup à la faction des Verts et n’en a rien à carrer que ça touche un gamin.

    On peut reprocher aux persos de ne pas assumer leurs actes (à part Alicent qui essaye d’avouer son péché), mais est-ce si étonnant  ? Pour moi, qu’ils soient un peu beaucoup hypocrites me paraît crédible, même si écœurant.

    Pour Aemond, ce n’est pas vraiment sa scène elle-même que j’ai apprécié, mais le fait qu’il admette qu’il ne voulait pas la mort de Lucerys. Même si ça se voyait déjà à sa tête à la fin de la saison 1, j’ai aimé qu’il le verbalise.

    Et Criston, ce type ne pense qu’à sa réputation de blanc chevalier irréprochable, alors qu’il est plus sale que la cape de ser Arryk. Et vas-y que je projette ma propre impureté morale sur un tissu, afin de blâmer quelqu’un d’autre… Ca lui permet de ne pas se regarder dans le miroir. Le symbole du manteau blanc est tellement important pour lui que j’aurais aimé qu’on le lui retire au cours d’une cérémonie déshonorante, devant tout le monde. Il est haïssable.

    #203543
    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 694

    La faire passer pour une « gentille » et  Daemon pour un type pathétique est une option qui me plait assez peu. Les bons personnages « gris » et non manichéens le sont  parce qu’ils oscillent entres de bonnes actions et d’autres mauvaises, pas parce qu’ils n’ont pas fait exprès.

    Heureux de lire que je ne suis pas le seul avec ce ressenti. Rhaenyra a beau être superbement interprété, je ne peux m’empêcher de la trouver très lisse, trop princesse parfaite. Je comprend la volonté de ne pas répéter le schéma « reine qui vrille » déjà vue avec Cersei et Daenerys m’enfin lui donner une part d’ombre ou simplement une faille qui va conduire à sa chute serait plus intéressant (plus martinien).
    J’en suis le premier surpris mais la série m’a fait switcher team vert, puisque leurs aspérités me font plus m’intéresser à eux que les noires.

    Je vais avoir beaucoup de mal à me faire au casting des frères Carène qui sont à l’opposé total de comment je les imaginais (dommage c’était mes personnages préférés de F&S…), et je ne suis pas bien sur de voir où ils veulent nous conduire en faisant d’Hugh Marteau un bon père de famille.

    Bref après cet épisode c’est surtout la confusion qui règne dans mon esprit, et lors de mon visionnage je passe plus de temps à questionner leurs choix d’adaptations qu’à me laisser porter par le récit…

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #203544
    Biatchdeluxe
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 467

    Je présume que la famille de Hugh Marteau va sans doute mourir (maladie, faim etc..) et il va enrager contre les Verts et voilà, puis le faire d’être une semense de dragon va lui monter à la tête.

    Noir ou rouge, un dragon reste un dragon.

    #203545
    Crys
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1656

    C’est vu aussi (ceux qui sont sur Discord s’en doutent) et c’est revu aussi pour l’épisode 1. Son final me semble moins frustrant au revisionnage et si tout n’est pas parfait, on est loin des catas de la saison 8 en dépit des nombreuses contradictions que comporte la dernière scène. Eh oui, du coup je me refais depuis la fin de saison 1 l’épisode précédent à chaque nouvel arrivage. D’une part parce que ça me permet de me remettre dedans sans rien rater (et en grignotant,buvant un coup) et du coup je suis prêt pour la suite. Bon ça me permet aussi de rien oublier.

    Du coup sur l’épisode 2 en lui-même, bah sur le plan technique, je préfère la mise en scène de Claire Kilner à celle d’Alan Taylor (dont je considère que le seul travail potable est l’épisode 9 de la saison 1 de GOT, donc tout est forcément mieux à mon sens). Et je me dis que j’aurais bien aimé que ce soit elle sur les deux épisodes d’ouverture car beaucoup d’éléments se répondent et la construction en miroir, si elle est amorcée ici (en tout cas par l’écriture), n’est pas totalement achevée dans la réal. Dommage, mais ça ne gâche pas le plaisir !

    Pour ce qui est du contenu, j’ai tout aimé ou presque. Je comprends juste pas l’inversion des deux dernières scènes, c’était surprenant. J’attends qu’on me l’explique autrement que par « le coucher des deux reines comporte des gardes royaux ».

    Dans les vrais bons points il y a ce qui se passe avec les Carène, avec le peuple à Port-Réal, tout ça c’est vraiment ma came. Je trouve que le peuple du coup gagne en profondeur, là où les persos issus du peuple dans GOT étaient rarement des fins limiers, ici il y a plus de nuance et ils ont l’air plus malins (je nuance avec Sang et Fromage qui sont juste des abrutis mais bon…).

    D’ailleurs en parlant d’eux, la série met définitivement la violence gratuite de côté. Benioff et Weiss se seraient probablement plus attardé sur le coup de masse d’Aegon II à Sang. Ah et en parlant d’Aegon II je le trouve génial, et tout le camp des Verts de manière générale. Dans les autres points forts j’ai beaucoup aimé le dialogue Rhaenyra/Daemon mais je pense qu’il faut que les scénaristes se méfient des persos qui se reprochent des comportements que seuls la narration leur impose (c’était déjà le cas avec Rhaenys/Daemon dans l’épisode 1). Ils passent rapidement pour des abrutis.

    De manière générale je rejoins Pandémie sur la gestion de tous ces personnages qui veulent le pouvoir mais qui se plaignent beaucoup et pleurent beaucoup. Attention, mes plus belles émotions depuis le début de la saison 1 c’est le camp des Noirs qui me les donne et notamment Rhaenyra. Maintenant, il faudrait qu’ils assument leur quête de pouvoir quand même dans un camp comme dans l’autre. En choisissant de s’intéresser à la guerre civile, les scénaristes devaient bien avoir conscience que les personnages seraient gens prêts à tout pour prendre le pouvoir et le garder (ce qui était le cas dans GOT) et que ça fait partie des thématiques de cet univers. Il serait donc temps que ça assume un peu ses actes et qu’on passe à autre chose que « ouin ouin c’est pas ce que je voulais ».

    Mais sinon vraiment j’ai kiffé, plus que le premier 🙂

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 50)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.