[Série préquelle] House of the Dragon

Forums Game of Thrones – la série télévisée Préquel(s) [Série préquelle] House of the Dragon

  • Ce sujet contient 56 réponses, 31 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Liloo75, le il y a 1 semaine.
27 sujets de 31 à 57 (sur un total de 57)
  • Auteur
    Messages
  • #115506
    DNDM
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1829

    En gros, on devrait donc avoir des intrigues orientées « show historique avec des dragons pour épicer », plutôt que des histoires de fantasy avec des elfes et des morts-vivants. Pas très étonnant.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #115514
    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1880

    On peut parier que vu le contexte de lutte acharnée pour la TV et que pour pas noyer le spectateur sous les personnages et les intrigues compliquées, on aura l’équipe verte contre l’équipe noire, avec un tas de personnages secondaires intrigants qui passent à la trappe. Et comme ce sera pas sous forme de chronique fake history, le mystère et les non-dits que laisse entrevoir F&B vont très certainement passer à la trappe au profit des peu vraisemblables duels aériens entre blonds peroxydés.

    Pour, tous les facteurs sont en conjonction pour qu’on ait une série sans prise de risque et qui capitalise sur  GoT.

    Et ce n’est pas un hasard si les news HBO pleuvent dans une période où chaque jour ou presque on parlait surtout Apple, Disney, Amazon et Netflix.

    #115552
    MG
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 38

    Le scénario sera écrit par Ryan J. Condal, showrunner de la série Colony, série SF sur une invasion extra-terrestre avec Josh Holloway dans le premier rôle

     

    Dans Colonie, j’ai trouvé assez sympa sa relecture du « choix » entre résister ou collaborer ; pour moi, c’est un angle de vue pertinent pour les personnages de la danse des dragons.

    Cela peux expliquer aussi la différence des points de vue des « sources primaires ».

    J’ai pas regardé la saison 3.

    #115698
    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4624

    House of the Dragon : tout ce que l’on sait sur le projet

    Toutes les infos concernant le projet. Pour en discuter, merci de se servir de ce topic plutôt que de celui concernant les annonces (qui, comme son titre l’indique, se borne normalement à relayer les annonces).

    Et si vous voulez jouer à inventer le casting de la série (Rhaenyra, Alicent, Daemon, Corlys, Criston Cole… y a du monde à caster…) c’est pas là : https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/house-of-the-dragon-votre-casting-de-reve/

    ~~ Always ~~

    #115700
    Jean Neige
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1721

    Le scénario sera écrit par Ryan J. Condal, showrunner de la série Colony, série SF sur une invasion extra-terrestre avec Josh Holloway dans le premier rôle

    OK, je vais prendre ça comme base pour une réaction qui me surprend en ce moment sur le net. Pas mal de gens sont « rassurés » de voir ce projet choisi plutôt que Bloodmoon. Parce qu’ils voulaient pas voir la Longue Nuit à l’écran (surtout après la purge qu’était le Roi de la Nuit dans la série); parce qu’ils voulaient voir la Danse des Dragons, etc.

    Bon, déjà je vais passer sur le fait que c’est assez marrant que bon nombre de fans soient « rassurés » par ce projet quand, à titre personnel, tout comme pas mal de frères et sœurs ici, je me dis que y’a quand même un énième risque de suriner un matériel déjà écrit… là où ça aurait peut-être été mieux de partir sur un postulat « bac à sable » avec pas mal de choses à construire sans se soucier de la fidélité d’une histoire et d’un esprit à adapter.

    Ensuite: Ryan J. Condal quoi les gars. Le mec a participé à l’écriture de deux immenses nanars contemporains, j’ai nommé « Rampage » (qu’il a co-écrit entre autres avec… Carlton Cuse, que les Losties ne connaissent que trop bien…), et « Hercule », tout deux avec Dwayne Johnson. Et actuel showrunner de Colony qui, disons-le, ne casse pas trois pattes à un canard, même si j’ai une grande place pour Josh Holloway dans mon coeur.

    Jane Goldman officiait beaucoup dans le registre de la comédie d’action, et ça pouvait faire un peu peur pour Bloodmoon, mais néanmoins, c’était une bonne scénariste. Et rien ne nous dit qu’elle n’était pas prêt à explorer de nouveaux genres (que, si ça se trouve, elle avait déjà expérimenté dans des écrits son côté, ou moins connus).

    Là, hum, entre Ryan J. Condal et Sapochnik en showrunners… Sapochnik qui est un bon réal, hein. Mais ça ne nous indique en rien sa capacité à chapeauter une série, en fait.

    Du coup, très perplexe face à ce projet, et ma peur que ça se casse la gueule est plus grande que mon envie de voir la Danse des Dragons à l’écran. Surtout que, comme dit de nombreuses fois sur le topic, y’a vraiment pas de prises de risques, on retourne sur un cadre géographique connu avec des dragons à tout va et des Targaryens de partout. Yaaaay. Tout ce que j’attendais (ironie much).

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #115715
    Athouni
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 205

    Plutôt d’accord avec Jean Neige. Les dernières saisons de GoT ne me permettent pas de nourrir de grands espoirs, bien au contraire. D’une part parce qu’ils sont satisfaits d’eux-mêmes et ensuite parce qu’ils ont en un sens raison de l’être : ils ont raflé plein de récompenses.

    Quand en plus, je lis les CV des showrunners (Rampage, vraiment ?), je me dis qu’il faudrait un miracle pour échapper au désastre (artistique).

     

    « When dead men come hunting in the night, do you think it matters who sits the Iron Throne »

    #115721
    Yunyuns
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1499

    En même temps ça surfe sur la vague de la recette magique du moment. Les Disney Star Wars, les Avengers, etc., ça ne ramène pas des milliards de dollars en pagaille grâce à la force de leur scénario. Ça en met juste plein les mirettes, avec du gros « branding » autour de quelques personnages-héros qui font rêver et vendre.

    ASOIAF est entré dans cette cour avec GOT, maintenant impossible d’en sortir.

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #115725
    Ezor
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 837

    De toute façon, après le doigt d’honneur fait aux fans dans les derniers instants de la série GoT, il ne faut pas s’attendre à grand chose pour ce qui est du respect de l’esprit de F&B. Il y a plus de spectateurs fan de gros plans avec Danny sur son dragon crachant du feu sur une musique de Two Steps From Hell, que de gens friands d’intrigues politiques médiévalo-fantastiques. Et quand bien même ce n’est pas vrai, c’est en tout cas ce que pensent les studio actuellement j’ai l’impression. Donc on va nous servir des bastons, des nija à dos de dragons, et tant pis si l’intérêt du livre (les différentes sources) est complètement mis à la poubelle.

    Cette histoire me fait penser à Vantage Point (un film pas inoubliable d’ailleurs) qui tente le pari de présenter une même situation selon 4 points différents. Je n’imagine pas instant qu’HBO fasse ce choix, car très risqué, mais pourtant j’aimerai voir ça.

    Le projet sur la Longue Nuit avait l’intérêt de partir de quelques lignes dans AWOIAF, laissant beaucoup de libertés aux showrunners et scénaristes, et autant j’étais au minimum curieux de ce que ça allait donner, autant la Danse by HBO

    --Ezor--

    Spoiler:

    #115776
    Freuxpensant
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 337

    Je pense que l’on a pas assez d’infos à l’heure actuelle pour pronostiquer sur la survenue d’une prochaine daube télévisuelle grand public surinant une œuvre littéraire complexe ou d’une étonnante surprise…

    Comme dit plus haut, le timing de l’annonce fleure le marketing, le post de Martin sur son blog transpire (comme souvent) d’enthousiasme, mais on a quasiment rien de concret à se mettre sous la dent. Gageons que les prochaines rumeurs se feront attendre et qu’elles n’arriveront qu’au moment opportun en termes de communication.

    "Qui, du ver qui ronge ou du fruit qui pourrit est le plus dangereux ?"
    "Celui qui a faim ne se soucie guère du fruit, du ver et de leur digestion..."
    Fol de Dol (Serge Letendre)
    "Les cor-beaux aiment à voir couler le sang à la cu-rée d'un cerf" (contrepet "trônedeferresque" bien gratiné)

    #116666
    Tizun Thane
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 832

    Comme les autres, ce choix de revenir aux fondamentaux me semble assez révélateur. Je ne sais pas si la série sera bonne ou mauvaise. Par contre, je suis certain qu’on aura le cocktail:

    Targaryens+Dragons+sexe+intrigues pour le Trône+morts choquantes+grandes batailles épiques.

    #116716
    John Lon Bickel
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 201

    En supposant qu’ils suivent au moins vaguement le matériau de base, il y aura une grosse différence avec GoT en tout cas : les coups de théâtre massifs sont connus. La plupart des spectateurs de la première série n’avaient pas lu les livres pour au moins leur première saison, et quand l’audience a vraiment décollé… la saison 5 et le dépassement de la saga furent vite arrivés.

    Les scénaristes pouvaient raisonnablement espérer que le spectateur serait surpris par la mort de Ned, les Noces pourpres, l’empoisonnement de Jeoffrey, les hauts et bas de Jon comme lord Commandant, la zombification de Viserion et j’en passe. Et ils comptaient là-dessus, sinon je ne m’explique pas leur chasse aux spoils pour la saison 8. Mais pour House of the Dragon, une bonne part des fans ont dû googliser et avoir appris les grands moments comme le duel Arrax/Vhagar, la bataille sur l’Œildieu, le sac de Port-Réal, la mort de Rhaenyra et le mariage final. GoT a rendu l’univers de GRRM trop célèbre, il y a trop de forums pour l’éviter et plus la hype sur la préquelle montera plus le risque sera élevé.

    Bref, je me demande si nous n’allons pas avoir un allégement des cliffhanger au profil d’épisodes un peu plus thématiques, comme pour les séries historiques. Je pense aux divers films et séries sur Henri VIII : les réalisateurs partent du principe qu’une partie au moins de l’intrigue est connue (il aura beaucoup de femmes, rejettera le pape, fera décapiter Anne Boleyn) et en tiennent compte. Du suspense plus que de la surprise, quoi.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 1 semaine par John Lon Bickel. Raison: J'avais écrit : saison 55, ohh !
    #116722
    Aurore
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1908

    Je ne suis pas sûre que tous les fans (auto-proclamés) de GoT auront eu l’idée de googler ou d’aller sur notre wiki (ou ses équivalents en d’autres langues) pour se faire une idée du contenu potentiel de la série. En notre époque de multiplication des séries sur tous les supports, beaucoup ont tendance à zapper rapidement si le début du 1er épisode ne les branche pas. Le risque est alors que les, disons, 15 premières minutes, ou au mieux l’épisode entier, soient un condensé de tout ce qui est susceptible d’appâter le spectateur lambda : des dragons, du sexe, de la baston, beaucoup d’effets spéciaux, mais pas du scénario.

    #116763
    Macaria
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 127

    Je pense que l’on a pas assez d’infos à l’heure actuelle pour pronostiquer sur la survenue d’une prochaine daube télévisuelle grand public surinant une œuvre littéraire complexe ou d’une étonnante surprise…

    Je suis d’accord avec toi, mais les dernières  saisons de GOT ont laissé beaucoup de monde sur leur faim et même coupé l’appétit pour certains !

    Après je reste confiante pour le moment tant que je n’ai pas vu au moins les 3 premiers épisodes.

    GOT est vraiment parti en cacahouète avec la saison 5 quand D&D ont réalisé qu’ils allaient devoir faire sans Martin.

    La il n’y a plus de livre à attendre.

    Et puis l’équipe de House of the Dragon doit quand même « réconcilier » une partie du public avec l’univers. J’imagine qu’elle étudie les erreurs commises par D&D pour ne pas reproduire un épisode comme l’épisode 6 saison 7 (mon favori de la série 🤡).

    J’espère juste qu’il n’y aura pas de simplification de l’intrigue…

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 1 semaine par Lapin rouge.
    #116767
    Yunyuns
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1499

    Mais pour House of the Dragon, une bonne part des fans ont dû googliser et avoir appris les grands moments comme le duel Arrax/Vhagar, la bataille sur l’Œildieu

    Je pense que 90% des spectateurs de GOT n’en ont rien à fiche des bouquins, et 99% doivent ignorer qu’il y a d’autres histoires que GOT dans le monde d’ASOIAF.

    Donc ça ne devrait pas changer grand chose.

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #131596
    Crys
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 833

    Marrant, je viens de terminer le règne de Viserys et je me dis que ça va être un beau bordel d’adapter ce genre de texte en série. Pour s’y retrouver dans les têtes blondes, ils ont intérêt à caster des « gueules » parce que ça va être coton pour le spectateur. Déjà que GoT certains avaient du mal à s’y retrouver, mais là même en condensant l’action autour de Port-Réal, je me dis que les relations entre les persos ça va être un peu la teuf à exposer…

    Et comme Pandémie, je trouve dommage que ce soit ça qui soit adapté. En soi, on s’attendait dans GoT à ce que les mystères deviennent des « faits » avec le passage des livres à l’écran. Le média ne pouvait laisser aucune place à la non-lisibilité du spectateur parce qu’il suivait un personnage qui n’avait pas les clefs. Ainsi la discussion Illyrio-Varys devenait évidente, et donc on allait vers quelque chose de plus factuel, plus centré sur les coups bas que sur les suppositions. Il en va de même ici. Le livre nous vend pour les grands événements au moins deux versions et laisse soin au lecteur de trancher, là, les showrunners le feront pour le spectateur. Donc on perdra forcément quelque chose.

    Bref, le projet me laissait déjà sceptique au départ, mais j’avoue qu’après avoir lu ce qu’ils comptent adapter, ce sentiment s’en trouve renforcé. Reste qu’ils ont l’air de dire qu’ils ne tourneront pas à Belfast et en Irlande du Nord comme la précédente série. Du coup, au delà des considérations financières, si ça annonçait une refonte de la direction artistique pour coller à la visions des nouveaux showrunners, je trouverai ça déjà plus intéressant. 🙂

    #131599
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3575

    Marrant, je viens de terminer le règne de Viserys et je me dis que ça va être un beau bordel d’adapter ce genre de texte en série. Pour s’y retrouver dans les têtes blondes, ils ont intérêt à caster des « gueules » parce que ça va être coton pour le spectateur. Déjà que GoT certains avaient du mal à s’y retrouver, mais là même en condensant l’action autour de Port-Réal, je me dis que les relations entre les persos ça va être un peu la teuf à exposer…

    Perso, je m’attends surtout (et malheureusement) à ce que les familles soient amputées de certains membres inutiles … La Danse est source d’énormément de confusions et certains personnages ont un rôle scénaristique mineur ou peuvent être facilement réunis en un seul personnage (les Deux Traitres ?), je pense donc que certains seront tout simplement gommés.
    Parmi les malheureux disparus, je parie sur Daeron le Hardi (ou alors, il sera introduit tardivement) de même que tout ou partie des enfants d’Aegon II (Jaehaera et Maelor ? ou alors les personnages seront confondus). Du côté Noirs … Rhaenyra a trop de fils : Viserys II ne sert à rien, et un des trois Fort peut parfaitement sauter … Jacaerys, peut-être, dont le rôle effectif est finalement assez mineur : on peut parfaitement confondre sa trame avec celle de Lucerys, jusqu’à un certain point. Je m’attends aussi à une fusion de Baela et Rhaena ou à un abandon simple de Rhaena et le personnage d’Aegon III aussi peut être « adapté ».

    Aegon II, Aemond, Rhaenyra et Daemon devraient échapper au charcutage dans tous les cas de figure …

    Après, tout ça va aussi dépendre de comment les scénaristes envisagent leur série … Et où ils veulent la commencer : si on revient sur les origines du conflit, il serait logique de présenter un peu tout le monde, mais si on part du principe qu’il y aura plusieurs saisons, certains personnages peuvent n’être introduit qu’en cours de route. 😉

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 1 semaine par R.Graymarch.
    #131638
    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1880

    A mon avis, outre qu’il y a trop de monde, ils peuvent aller bien plus loin que ça et conserver certains lieux ou familles iconiques. Faire d’Alicent Hightower une verte Tyrell, avoir un Cregan Stark plus présent.
    Ne serait-ce aussi qu’au niveau budget. Il y a des costumes et armures de certaines familles déjà existants, des sets de tournages immenses pour le Nord, etc. Tout recréer, aie.

    #139667
    Dima
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 113

    Je suis hypé et méfiant dans le même temps. Voir la danse des Dragons sur un écran, c’est d’office excitant. Je ne suis pas d’accord quand vous dites que c’est inadaptable. Complexe oui, mais adaptable, largement. On disait la même chose du Seigneur des Anneaux et même s’il y a des différences avec les romans, le résultat reste excellent. Après un film et une série sont deux supports différents, en terme de budget comme d’écriture, mais je reste confiant. Globalement je fus satisfait de GOT, si on fait exception de choix pour la saison 7 et 8.

    Maintenant je pense, que comme pour GOT, ils vont tailler dans le gras pour ce qui est des personnages, ou bien mélanger plusieurs personnages. Cela me dérange moyennement, après tout c’est une adaptation, donc je pars toujours du principe qu’elle se doit d’être différente du matériau d’origine sur certains points. Pour ce qui est des différentes versions d’un même évènement. Ils peuvent en faire quelque chose d’utile à l’histoire. Le spectateur est omniscient, il connait la vérité, mais les deux camps pourraient s’opposer la version des faits. Après il faut voir comment adapter la chose.

    Pour le casting, vu celui de GOT, je suis convaincu qu’il sera bon, oui j’aime Kit dans GOT ^^ (bon s’ils peuvent choisir Eva Green pour un rôle je ne dis pas non.) J’espère juste que les scénaristes éviteront les easter eggs en rapport avec GOT, je veux bien deux ou trois choses histoire de faire comprendre aux gens que c’est le même univers, mais rien de plus. Le fan service, très peu pour moi.

    "I'm a slow learner, it's true. But I learn"
    "En fait, j’avais la robe qui s’était totalement baissée et tel une amazone, j’étais seins nus sur mon scooter." Audrey Fleurot
    "Ce qui est mort ne saurait plus mourir."

    #139675
    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1880

    La Danse des dragons n’est pas un livre, mais un épisode de Feu et Sang qui est une chronique pseudo historique faite par un archimestre, basée sur des témoignages et récits antérieurs, tandis que le TdF et le SdA sont des romans où l’on suit relativement classiquement l’action et les personnages.

    Dans Feu et Sang, GrrM utilise Gyldayn, les versions d’un camp ou l’autre, un mestre, un septon, Champignon, etc. et le lecteur doit reconstituer l’histoire, qui sera forcément fake. Cet aspect est à mon avis inadaptable.

    L’histoire de la Danse l’est en effet et Feu et Sang laisse donc beaucoup de marge de manœuvre parce qu’il y aura énormément à créer pour combler les trous. Mais. Le souci c’est que c’est plus difficile. GoT l’a montré, le show s’est perdu quand il a dû créer lui-même. Ce n’est pas la même équipe, donc laissons leur une chance (même si leur CV ne laisse pas présager le meilleur, ils vont peut être se transcender et faire l’œuvre de leur vie).

    L’autre souci, c’est que Feu et Sang invite à la facilité. La bataille entre les deux dragons au-dessus de l’Oeildieu doit être un rêve de réalisateur en terme de spectacle. Mais pour le lecteur, on devine que quelque chose cloche. Que fera le show? Le spectacle vide de sens, on parie?

    Pareil pour d’autres détails  omme Champignon. C’est une des sources si ce n’est la source la plus fun du livre, mais à l’écran, un nain sympa et malin balloté par les évènements, à part devenir un Tyrion de seconde zone…

    Donc ce n’est pas impossible de faire une adaptation géniale, mais les probabilités sont très faibles. On pourra déjà être contents si on a du grand spectacle qui tient la route et pas du kitsch grandiloquent. Ca, c’est faisable.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 2 jours par R.Graymarch.
    #139711
    Dima
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 113

    Je sais que la Danse est un épisode de la dynastie des Targaryen et pas un roman ^^. J’ai lu Fire and Blood et même si on a x visions des évènements de la danse, il y a déjà eu des oeuvres partageant plusieurs versions d’une même Histoire, plus en film qu’en série certes, mais ça reste envisageable. Maintenant la série sera une grosse production, avec une base de fans déjà acquise et je ne sais pas si HBO sera dans la délire de proposer une série chaotique (en apparence) en terme de narration, limite artie plutôt que le blockbuster que fut GOT.

    Maintenant, comme tu le soulignes, il est facile de céder à la facilité et de proposer du simple plutôt qu’une série complexe. Il reste que c’est HBO et qu’ils ont quand même des exigences pour leurs productions. Maintenant reste à voir ce qui sera proposé pour cette version de la Danse. Bon quand tu dis que la team derrière la série ne donne pas réellement envie, tu marques aussi un point, mais on ne sait jamais. Écrire un film et une série ce n’est pas la même chose, mais bon c’est Carlton Cuse…

    Tu viens de me déprimer et de faire baisser la hype ^^.

    "I'm a slow learner, it's true. But I learn"
    "En fait, j’avais la robe qui s’était totalement baissée et tel une amazone, j’étais seins nus sur mon scooter." Audrey Fleurot
    "Ce qui est mort ne saurait plus mourir."

    #139716
    Nefer
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 27

    En tous les cas un détail qui m’inquiète un peu c’est justement ce que les scénaristes vont faire de cette multitude de points de vue exprimées dans « Feu & Sang »… G.R.R. Martin nous propose pour chaque événement et chaque personnage des dizaines d’interprétations possibles. Donc ça signifie que les scénaristes devront faire des choix, et ces choix ne pourront pas être du goût de tous les fans.

    Je pense par exemple à quelqu’un comme Daemon Targaryen qui est constamment soupçonné de crimes atroces et de manipulations perverses par les auteurs de « Feu & Sang », mais sans aucune preuve. En terme d’adaptation, ça peut donner deux extrêmes : soit Daemon est un psychopathe qui a effectivement fait tout ce dont on l’accuse, soit c’est un brave type qui se fait martyriser par les Historiens injustement. Et je ne parle même pas des crimes non-résolus où les scénaristes vont devoir « piocher » parmi quatre à cinq coupables, ou des morts suspectes qui n’étaient peut-être finalement que des morts naturelles.

    Il y aurait peut-être moyen de retranscrire ces ambiguïtés dans la réalisation en nous montrant les mêmes événements envisagés selon plusieurs points de vue, avec de légères différences à chaque fois. Kurosawa a fait ça dans Rashōmon. Mais je ne sais pas si HBO est prêt à assumer un tel parti-pris artistique, c’est un peu perché pour un public qui débarque tout juste des quatre dernières saisons de Game of Thrones avec leur subtilité éléphantesque. L’autre solution serait de ne pas « montrer » certaines scènes et de ne nous livrer que leur récit par différents personnages, pour laisser le doute dans l’esprit du spectateur… Mais bon, ce serait très livresque. À la TV, on essaye de montrer les choses plutôt que les dire.

    En l’occurrence House of the Dragon risque d’être une adaptation de périodes historiques décrites dans Feu & Sang plutôt qu’une adaptation de Feu & Sang en soi. C’est assez compréhensible mais ce serait tout de même dommage, on perdrait tout le sel du bouquin en supprimant ses zones d’ombre…

    #139717
    DroZo
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1159

    Je pense qu’il ne faut pas se voiler la face : les auteurs vont choisir la version de l’histoire qui conviendra le plus à leur vision. Pour moi ce n’est pas forcément un mal, c’est même une adaptation nécessaire à l’intrigue. Est-ce que ce sera plus intense pour le spectateur de voir les frères Cargyles s’entretuer en se traitant de parjures ou bien s’entretuer en pleurant parce qu’ils veulent pas tuer leur frangin mais que le devoir les y oblige ? Au final, que les scénaristes choisissent l’un ou l’autre ne change pas grand chose niveau cohérence, c’est juste qu’ils apportent des émotions différentes au spectateur, et que ça donne plus de marges de manœuvres aux scénaristes pour qu’ils fassent ce qu’ils veulent. Et quelque soit la version choisie ici, ça fera une bonne scène.

    Pour moi la principale difficulté d’adaptation sera d’écrire la saison 1. Je ne pense pas qu’adapter fidèlement The Rogue Prince sera une bonne chose. Les origines de la Danse des Dragons impliquent plein d’évènement importants se déroulant sur une période de 30 ans. Il faut expliquer le Grand Conseil de 101 sur lequel Aegon II base ses prétentions, et le serment de 105 sur lequel Rhaenyra base les siens. Il faut expliquer le passé de Daemon en tant que commandant des manteaux d’or (103-105) justifiant la loyauté du guet à son égard, ainsi que son passé dans les Degrés de Pierre (106-120) qui a pour conséquence son inimitié avec le Royaume des Trois Filles. Il faut expliquer la romance Harwyn Fort/Rhaenyra (115-118), origine des soupçons de bâtardise de ses enfants, ainsi que l’éborgnement d’Aemond par Lucerys, débouchant sur son meurtre à Harrenhal et le début de la guerre armée… Bien sûr on pourrait expliquer tout ça en racontant une histoire qui se déroule sur plusieurs décennies, mais le truc c’est que plus ton histoire s’étale dans le temps, moins tu es proche des personnages, et donc moins tu leur es attaché et plus ton récit devient froid. Pour moi, la première saison demandera un énorme travail de réécriture pour resserrer les événements qui peuvent l’être et expliquer ceux qui ne le peuvent pas. En clair : un sacré casse-tête scénaristique.

    Je ne suis par contre pas inquiet vis à vis du nombre de personnages et de la complexité de l’intrigue. La Danse a l’air complexe et dense, voire difficile à suivre, parce qu’elle nous est racontée en seulement 250 pages. Étalez ce récit sur cinq saisons, en développant plus les personnages et leurs relations, et ça deviendra tout de suite beaucoup plus digeste. Oui les personnages sont nombreux, mais je ne suis pas vraiment sûr qu’ils le soient beaucoup plus que dans les premières saisons de Game of Thrones. En saison 2 on a quand même 5 factions différentes, chacune avec leurs personnages principaux et secondaires, chacune mémorable… et encore je ne compte pas les factions de Daenerys, de la Garde de Nuit, ou les groupes neutres comme la compagnie de Yoren.

    Allez, et pour terminer ce poste déjà beaucoup trop long, voici quelques choix artistiques que j’aimerais voir (ou pas) dans la série. Je ne suis pas du tout convaincu qu’ils seront tous pris, certains même me paraitront trop osés pour que les Showrunner aient le courage de les assumer, du coup ça fait un peu liste au Père Noël, mais voilà j’aimerais quand même bien voir ça :

    1. Que Rhaenyra soit grosse, comme décrite dans les livres. Je ne parle pas non plus d’obésité attention, juste un peu enrobée. On voit tellement peu de femmes fortes de premier plan un peu enrobée dans la culture populaire actuelle (ou au moins dans les fictions sérieuses) que ça ferait vraiment beaucoup de bien de garder cet aspect si inhabituel pour Rhaenyra (et ce serait vraiment dommage de passer à côté).
    2. Que l’on ignore tout des motivations de Larys Fort. Larys Fort dans les livres, c’est le maître espion d’Aegon II, et c’est un de mes personnages préférés dans la Danse des Dragons. Il est discret, est extrêmement avare en paroles, a une influence gigantesque sur le récit puisqu’il serait plus ou moins à l’origine à la fois de la chute de Rhaenyra mais aussi de celle d’Aegon II. Un personnage trouble donc, jouant double, voire triple ou quadruple jeu (on sait pas). Et à la fin on ne sait rien de ses motivations. On sait rien de lui, et sa discrétion et la rareté de ses paroles, toujours soigneusement choisies, renforcent ce côté mystérieux. Dans un système américain qui veut toute expliciter, dans une série qui fait suite à une production où les comploteurs n’arrêtaient pas de monologuer, surtout devant des prostituées, j’espère que la nouvelle équipe fera le bon choix pour ne jamais trop en dire sur Larys Fort.
    3. Dans le même ordre d’idée : que le doute persiste sur les origines bâtardes ou légitimes de Jacaerys, Lucerys et Joffrey Velaryon et qu’on ne tranche jamais la question. On n’a pas besoin de l’expliquer, et autant laisser un peu de mystère.
    4. Que Champignon soit réussi. J’ai peur pour ce personnage car il me paraît assez casse-gueule à écrire. Déjà c’est un fou, concept assez kitch de nos jours (pas pour rien que ceux de la série principale aient été zappés). Son humour est parfois assez piquant et vise juste, mais il est aussi très souvent lourd et beauf, et cet aspect pourrait très vite dégénérer. On risquerait de passer d’un nain qui fait des blagues sur les eunuques à un autre qui en fait sur sa grosse bite. Franchement, ça craint. Et pourtant il me parait important que ce perso soit conservé dans le récit parce que c’est lui qui fait ressortir la bonté et l’âme de Rhaenyra. C’est uniquement en sa présence qu’elle s’adoucit, qu’elle s’humanise, qu’elle devient attachante. L’affection sincère et désintéressé que Champignon porte à sa reine est beau, et il est capable par certains moments d’une grande sagesse et intelligence. Réussir ce perso sera difficile, et j’espère qu’ils y arriveront.
    5. Que Ortie soit réussie. Ortie est un personnage attachant et important, qui a la particularité unique d’être la première personnage principale noire de l’univers du Trône de Fer. Et à mon sens rien que cette élément fait que le personnage doit être traité avec précaution. Déjà niveau worldbuilding : GoT avait l’habitude de justifier la majorité de ses persos noirs par un « il vient des Îles d’Étés ». Ce n’est pas le cas d’Ortie. Ortie est née à Lamarck, une île marchande ouverte sur le monde. Si sa couleur de peau est considérée comme inhabituelle en Westeros (bien que concrètement, à part pour dire que ça se voit qu’elle n’est pas d’origine Targaryen, tout le monde s’en fout ; le racisme envers les noirs ne semble pas exister en Westeros) il me semble important que dans les scènes à Lamarck, on voit dans le décors quelques figurants noirs et métisses. Pour que sa couleur de peau ne sorte pas de nul part et reste crédible quoi. Mais le plus gros risque que je vois concerne son histoire, qui, dans les livres, n’a rien de raciste (encore une fois on s’en moque de sa couleur, moi-même je ne m’en suis rendu compte qu’en seconde lecture) mais dans la série pourrait être interprétée comme. En gros Ortie est une adolescente très pauvre qui va dompter un dragon. Vu qu’elle a jamais vécu dans la haute, elle est un peu sauvage et c’est Daemon qui va l’éduquer avec bienveillance, en lui apprenant notamment les bonnes manières, à se laver etc… Oui c’est logique pour une pouilleuse très pauvre, mais vous voyez à quel point on peut avoir une interprétation raciste de ces scènes ? Bref, j’espère qu’ils arriveront à bien traiter ce personnage pas facile.
    6. Qu’on accorde un focus important sur comment le peuple vit cette guerre. Dans GoT, on suit certes certains personnages du peuple (Gendry, Tourte-Chaude, Anguy, Tom ses Sept…) mais ce ne sont jamais eux qui prennent les décisions, qui ont une influence sur l’intrigue (je ne compte pas Davos, qui est anobli depuis 15 ans). Ce qui marque une grande différence avec la Danse des Dragons. Durant la Danse, les gens venus du peuple sont hyper importants. Entre le Berger, Gaemon Cheveux-Pâle et sa famille, ser Perkins la Puce et son ecuyer Trystan Vrayfeu, les semences de dragons Orties, Hugh Marteau et Ulf Blanc, on a de quoi faire du côté des gens simples. Et je pense que ce serait bête de ne parler d’eux qu’a partir du moment où ils deviennent important à l’intrigue : on a l’occasion de vraiment montrer le point de vue du peuple, ce serait dommage de ne pas l’exploiter.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #139719
    Nefer
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 27

    Je suis assez d’accord avec DroZo, adapter les événements allant de l’An 101 (date du Grand Conseil) jusqu’à la Danse proprement dite serait assez casse-gueule… mais vraiment nécessaire cependant. Le plus difficile ici c’est que plusieurs années séparent certains événements clés, sur une période de trente ans. En même temps une série comme The Crown a réussi à plutôt bien se débrouiller avec ça : les acteurs sont remplacés toutes les deux saisons car chaque saison couvre une dizaine d’années du règne d’Elisabeth II.

    Une solution serait de commencer à mi-chemin vers l’An 113 lorsque Rhaenyra devient princesse de Peyredragon, ce qui équivaut plus ou moins à une reconnaissance définitive de son statut d’héritière et de future reine des Sept Couronnes. Elle a seize ans à ce moment-là donc on peut envisager de la faire jouer par une actrice adulte. Les tensions entre Rhaenyra et Alicent commencent en l’An 111 au fameux bal à robes vertes et noires, donc pour les besoins de l’adaptation, les scénaristes pourraient retarder le bal pour qu’il se déroule en l’An 113. Quant aux événements allant de 101 à 113, ils pourraient être traités en retours en arrière avec des acteurs plus jeunes.

    Quelques remarques supplémentaires :

    1. Je nuance toutefois en précisant que Rhaenyra ne s’est « enrobée » qu’à la suite de ses nombreuses grossesses successives. Rhaenyra n’était pas grosse dans sa jeunesse… ni même après, en fait : l’évolution de son corps est normale pour une femme qui a fait sept grossesses en seulement treize ans. Pour le coups c’est plutôt Alicent qui reste « anormalement » mince après quatre grossesses très rapprochées. Donc je ne sais pas trop si la série choisira une actrice mince qui sera « grossie » au fur et à mesure par la magie du maquillage, ou une actrice plus en chair dès le départ. C’est assez important pour l’intrigue en fait : Rhaenyra est très aimée dans le royaume tant qu’elle est jeune et mince, puis perd en popularité petit à petit sitôt qu’elle ne correspond plus aux canons de la beauté à Westeros. Connaissant G.R.R. Martin, je ne crois pas que ce soit laissé là par hasard.
    2. NA
    3. Pour le coup la ressemblance physique des enfants laisse peu de doutes sur leur paternité… Ce qui est plus mystérieux c’est comment et pourquoi Rhaenyra s’est tapée Harwin Fort plutôt que Laenor Velaryon en sachant pertinemment les problèmes que cela allait causer. Ou ce qu’en pensait réellement Laenor et d’autres protagonistes impliqués dans l’affaire comme Corlys Velaryon.
    4. Ma crainte pour Champignon c’est qu’ils fassent une redite totale de Tyrion, « le nain impoli qui dit des trucs marrants à placer sur les T-shirts de la boutique HBO ». Cependant il y a moyen de les différencier… Autant Tyrion est un « méchant » et un personnage profondément mal à l’aise dans son rôle social, autant Champignon a l’air de mieux accepter sa condition et de ne pas être un si mauvais bougre.
    5. Il n’y a pas de « racisme » à Westeros car le concept de « race » n’est pas encore bien défini dans la Société des Sept Couronnes. C’était pareil dans l’Empire Romain ou dans notre Moyen-Âge. On parlera plutôt de chauvinisme, de xénophobie, de préjugés, de phénomènes d’exclusion. Les gens de Westeros catégorisent davantage les gens par leur « régionalité » et leur hérédité que par leur apparence, même s’ils associent certains traits physiques à certaines régionalités/hérédités. Par exemple les Dorniens sont tous mis dans le même sac alors que les Mestres précisent bien qu’il y a trois phénotypes très différents à Dorne. Pareil pour certains peuples qui sont considérés comme des « sauvages » alors qu’ils ressemblent trait pour trait aux Andals. C’est parfois un peu compliqué à retranscrire pour le spectateur contemporain. Pour le coup j’aimerais bien que Port-Réal soit un peu plus diversifiée que dans la série TV d’origine, aussi… Il y a plein d’immigrés dans les villes portuaires !
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 1 jour par Nefer.
    #139724
    La patate tartinée
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 22

    Je pense, d’aucuns pourrons trouver mon idée bizarre, que HoD pourrait être tourné un peu à la manière d’un documentaire : Archimestre Gyldayn parle des sujets et entre ses interventions des scènes avec les personnages seraient incrustées pour illustrer ses propos (cependant beaucoup plus longues), les moments où on ne sait pas vraiment ce qui s’est passé pourraient ainsi être narrés par l’archimestre qui exposent les diverses hypothèses suivies de scènes floues dans lesquelles on ne voit pas qui est qui cela permettait de conserver les mystères. Ou sinon l’inverse les scènes sont jouées puis Gyldayn parle.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par R.Graymarch.

    Patate 1er du nom, de la maison Patatheon, rois des Patates, des Pommes de terre et des Kiwis, Souverain des trois royaumes, protecteur des pommes, des fruit et légumes patatiques, prophète de la Sainte Patate, Grande Patate du patatéisme et fils de Potatoes III Patatheon et de Patata Patatark. La Patate sacrée coprésident de la F.D.P.D.F. (Fédération des Patates de France), aussi appelé la patate tartinée, la patate ou la patate absolue.

    #139729
    Samyriana
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 339

    Je pense, d’aucuns pourrons trouver mon idée bizarre, que HoD pourrait être tourné un peu à la manière d’un documentaire : Archimestre Gyldayn parle des sujets et entre ses interventions des scènes avec les personnages seraient incrustées pour illustrer ses propos (cependant beaucoup plus longues), les moments où on ne sait pas vraiment ce qui s’est passé pourraient ainsi être narrés par l’archimestre qui exposent les diverses hypothèses suivies de scènes floues dans lesquelles on ne voit pas qui est qui cela permettait de conserver les mystères. Ou sinon l’inverse les scènes sont jouées puis Gyldayn parle.

    Ça pourrait être très intéressant, mais ça me semble compliqué à mettre en oeuvre et peut-être un peu casse-gueule pour une série… Il y a des spectateurs qui risqueraient de ne pas adhérer, j’imagine mal HBO partir sur un tel projet… Mais ce serait chouette!

    "Des chefs de guerre, y en a de toutes sortes. Mais une fois de temps en temps, il en sort un, exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, y en a presque jamais. Et tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles."

    #139737
    Nefer
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 27

    Belle idée ! Allons même plus loin : HBO embauche Stéphane Bern et nous sort un épisode de « Secrets d’Histoire » consacré à Rhaenyra. On aura droit à des intermèdes d’hommes politiques français donnant leur avis sur tel ou tel personnage. Mais bon… question fidélité historique, Gyldayn est peut-être trop rigoureux pour « Secrets d’Histoire ».

    Blague à part, oui, ce serait bien que le côté « fiction dans la fiction » soit conservé, avec la partialité supposée des auteurs mise en avant pour que le spectateur doute quand même un peu de ce qui est montré à l’écran. On peut effectivement imaginer Gyldayn en voix off, ou écrivant les événements relatés lors d’un retour en avant. Si la description par Gyldayn et ce qui est montré dans l’image ne correspondent pas, ça peut créer un humour noir assez sympa.

    Gyldayn [voix-off] : La question de la succession du roi causa une grande confusion à la Cour.

    Viserys II [à l’écran] : Ma décision était catégorique et elle le demeure : Rhaenyra est mon héritière.

    Gyldayn [voix-off] : Le roi, faible et lâche, n’osait prendre une décision qui aurait pu fâcher ses vassaux.

    Viserys II [à l’écran] : J’ai fait prêter serment à tant de sieurs de Westeros en ce sens…

    Gyldayn [voix-off] : Si la Main du roi avait disposé de davantage de temps, le roi aurait sans doute choisi son fils Aegon…

    Viserys II [à l’écran] : Alors si tu me dis de changer mon testament une fois de plus, Otto, je te vire du Conseil Restreint.

    #139740
    Liloo75
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 982

    Excellent ! 😃

    Moi qui cite souvent le Trône de Fer comme s’il s’agissait d’une référence historique, je crois que j’adorerais ce type de docu-fiction 😊

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

27 sujets de 31 à 57 (sur un total de 57)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.