[TWOW] Theon

  • Ce sujet contient 10 réponses, 6 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Lux, le il y a 1 mois.
11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Messages
  • #159328
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4382

    Les précédents sujets ouverts dans cette section ne traitant pas de la question du futur de Theon dans TWOW, j’en ouvre un nouveau.

    Début de TWOW : Theon a rejoint le camp de Stannis et ça sent mauvais pour lui. Après avoir avoué plein de choses, il n’est plus spécialement utile et tout le monde le veut mort, même Stannis malgré le petit intérêt qu’il aurait à le laisser vivre (profiter du précédent Torgon le Tardif pour donner un prétexte aux anti-Euron pour contester son élection lors des états généraux de la royauté et leur fournir une figure de proue autour de laquelle se rassembler).

    Question : Comment Theon va-t-il survivre ?

    Une théorie sur l’ancien forum proposait une solution sympa : Theon ressemble à un vieillard brisé … tout comme Arnolf Karstark. Donc, l’un et l’autre pourraient être intervertis (encore) par Stannis. Ça lui permettrait de satisfaire ses partisans, de punir un tourne-casaque tout en épargnant Theon pour ses projets futurs. Pas mal du tout, cohérent et assez plausible …

    J’ai une autre hypothèse, suggérée par la fin du premier chapitre dévoilé de Theon : Asha a fait valoir à Stannis que tous ses gens ne partageaient pas les mêmes croyances. Certains partisans de R’hllor pourraient réclamer le fils de Balon Greyjoy en sacrifice à cause du sang de roi, mais la mort de Theon doit surtout satisfaire les Nordiens, Stannis le reconnaît. Et là, Asha lui propose d’exécuter Theon selon les rites nordiens :

    « Then do the deed yourself, Your Grace. » The chill in Asha’s voice made Theon shiver in his chains. « Take him out across the lake to the islet where the weirwood grows, and strike his head off with that sorcerous sword you bear. That is how Eddard Stark would have done it. Theon slew Lord Eddard’s sons. Give him to Lord Eddard’s gods. The old gods of the north. Give him to the tree. »
    And suddenly there came a wild thumping, as the maester’s ravens hopped and flapped inside their cages, their black feathers flying as they beat against the bars with loud and raucous caws.
    « The tree, » one squawked, « the tree, the tree, » whilst the second screamed only, « Theon, Theon, Theon. »
    Theon Greyjoy smiled. They know my name, he thought.

    Les corbeaux messagers semblent approuver, dites donc. Me demande bien pourquoi …  Peut-être parce qu’ils sont liés à quelqu’un qui souhaite que les choses se passent ainsi ? Avant d’être des corbeaux de mestres, les corbeaux messagers étaient des serviteurs des enfants de la forêt.

    Mon hypothèse crackpot du jour, c’est qu’un jeune garçon, au-delà du Mur, s’entraine depuis un moment à se connecter aux barrals, et (vu les chapitres de Theon), il semble chaque fois maîtriser un peu plus son pouvoir, parvenant petit à petit à établir la communication à travers le barral de Winterfell avec Theon. Ca, c’était dans ADWD. Entre temps, il a pu maitriser encore d’avantage son don, peut-être … Est-ce qu’il serait capable dans TWOW de communiquer à travers le barral de la petite île, devant lequel Theon doit mourir ? à moins qu’il ne se serve d’autres corbeaux pour communiquer son message ? En tous cas, en utilisant le barral, Bran pourrait rendre tangible une intervention des anciens dieux en faveur de Theon et face à pareil prodige, les Nordiens et Stannis se retrouveraient tenus de pardonner à Theon et de le libérer. (Éventuellement, Bran pourrait aussi apprendre à l’assemblée ce qui s’est vraiment passé pour lui à Winterfell, prouvant à tous que Theon n’est pas un fratricide … mais j’y crois moins car ça suppose un pouvoir trop puissant à mon goût.)

    C’est une solution un brin trop magique pour asoiaf, mais comme la magie se réveille et que le pouvoir de Bran se développe, il va bien falloir à un moment qu’on assiste à plus de magie dans la saga. Ça pourrait être l’occasion. ^^

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois par R.Graymarch.
    #159333
    DroZo
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1350

    C’est aussi plus ou moins l’hypothèse que je retiens. Bran prend de plus en plus de place auprès de Theon, du coup je verrais bien Theon devenir en quelque sorte son messager dans le Nord. Les méthodes pour le protéger sont légions : des corbeaux qui volent autour de lui pour le protéger et écarter tout bourreau, prouvant au passage une intervention divine. Bran qui se sert de la proximité du barral pour communiquer à Theon ce qu’il doit dire pour être sauvé (genre un Theon qui prouve son omniscience en révélant à la foule des trucs inconnus de tous). Arrivée d’un loup-garou qui vient sauver Theon et prouver qu’il est du camp des Stark (why not, ça fait longtemps qu’on n’a pas vu Été et Nyméria, et puis même des loups géants Bran doit pouvoir en trouver au-delà du Mur)… Enfin bref y a moyen, le comment est au final assez secondaire.

    Si je veux aller dans les propositions crackpots à souhait, on peut aussi imaginer que Theon est bel et bien exécuté, du coup son sang et son esprit est « bu » par les barrals, et du coup Bran peut le récupérer via la connexion. Mais bon sur cette hypothèse là je pense que je vais trop dans le nawak ^^

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par R.Graymarch.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #159344
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4382

    Enfin bref y a moyen, le comment est au final assez secondaire.

    Mouais, après, par souci de « réalisme » et de cohérence, je préférerais qu’on n’ait pas un ballet de corbeaux, formant le visage de Bran dans le ciel et parlant par avec sa voix à l’unisson. ^^

    Si je veux aller dans les propositions crackpots à souhait, on peut aussi imaginer que Theon est bel et bien exécuté, du coup son sang et son esprit est « bu » par les barrals, et du coup Bran peut le récupérer via la connexion. Mais bon sur cette hypothèse là je pense que je vais trop dans le nawak ^^

    sait-on jamais. Freuxsanglant maitrise bien le sort d’illusion, comme Mélisandre. Pourquoi pas aussi l’ultime baiser, comme Thoros ? Bran(don) Stark doit bien avoir des pouvoirs de résurrection, sans quoi Mains-froides ne serait pas « son monstre » .

    (Bon par contre, le valar morghulis de la saga va ENCORE prendre un méchant coup et ça va commencer à faire vraiment trop de cadavres ambulants … ^^’ )

    #159345
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2268

    C’est fort possible. Les arbres s’adressent à Theon, cela l’aide en partie à retrouver son identité. Il se dit que Theon est mort en prenant et perdant Winterfell pour laisser place à Schlingue, puis supplie les arbres de le laisser mourir en tant que Greyjoy, fer-né, de Pyke. Mais cette voix n’est pas amicale, froide comme la haine. Se pose donc les capacités de Bran à intervenir pour sauver Theon, d’autant qu’il n’y a pas eu beaucoup de temps pour devenir un apprenti (je me répète, mais ce serait bizarre qu’on devienne un maître en vervoyance, assassinat, mestrise ou je ne sais quoi en quelques semaines ou mois, plus vite qu’un boulanger), mais aussi sa motivation, alors qu’il est responsable de la mort de ses gens et de la destruction de sa demeure. Mais pourquoi pas, il a pu apprendre à atteindre un autre arbre et se dire que Theon est le seul à l’attendre et qu’il a besoin de lui vivant, ou le seul à lui rappeler « avant ».

    Mais Bran n’est pas tout seul. Même pas besoin d’invoquer la théorie du Brandon intemporel. Il a un mentor, plus puissant, réputé contrôler « mille yeux et un seul », notamment les corbeaux, et s’il n’en contrôle peut-être pas tant, on se doute qu’il est derrière quelques-uns. De plus, Freuxsanglant est en lien avec Euron Greyjoy, lien ténu mais lien quand même. Lui, pourrait voir en Euron une menace ou en Theon un outil utile. Et il a très certainement plus de pouvoir à l’heure actuelle que Bran. On pourrait donc assister à un dialogue maître-élève (hommage  à Gandalf-Frodon sur Gollum?) sur la valeur des gens morts ou vifs, ou les conséquences d’une action sur les futurs possibles , ou l’inéluctabilité de ces futurs. Bref, peu importe, il ne serait pas surprenant que la Corneille à trois yeux intervienne.

    #159347
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4382

    je me répète, mais ce serait bizarre qu’on devienne un maître en vervoyance, assassinat, mestrise ou je ne sais quoi en quelques semaines ou mois, plus vite qu’un boulanger

    Je suis bien d’accord, et c’est ce qui pour moi affaiblit le plus cette hypothèse, encore qu’on ne sait pas trop combien de temps s’est passé entre le début de formation de Bran et le moment où Theon est censé être exécuté, ni le rythme de progression de Bran dans son apprentissage.

    Bran III (ch. 35) : début de la formation ;
    Theon IV (ch. 38) : premier contact avec Theon ;
    Theon V (ch. 42) : deuxième contact avec Theon (?) ;
    Theon VI (ch. 47) : troisième contact avec Theon ;

    Je ne pense pas qu’il s’agisse de contacts avec un Bran intemporel. Ce doivent être au contraire les premiers balbutiements de Bran dans son apprentissage de vervoyant. Vu la nature des contacts, j’ai l’impression que Bran progresse vite (cf. plus bas) et il a encore eu au moins 26 chapitres d’ADWD pour s’améliorer de son côté. Bon, le chapitrage est une référence temporelle des plus incertaines et je doute qu’on puisse se faire une idée claire de la progression de Bran avec juste les éléments d’ADWD …

    Mais cette voix n’est pas amicale, froide comme la haine.

    La première fois, seulement. 😉 Et on peut trouver des explication à ça : la haine qu’il peut éprouver pour Theon, la surprise et la rage de le revoir à Winterfell, l’effroi de le reconnaître malgré son état … (Bran a potentiellement assisté au mariage de Jeyne Poole et Ramsay qui a eu lieu juste avant, et n’a pas du le réjouir énormément.)

    La deuxième fois est très différente. Theon formule enfin des regrets, implore les dieux. En réponse, il n’entend plus de parole chargée de haine, juste un bruit de sanglot, et il ne sait pas vraiment d’où ils viennent :

    « Jeyne, se dit-il. C’est elle, en train de sangloter dans son lit de noces. Qui d’autre cela pourrait-il être ? Les dieux ne pleurent pas. Ou peut-être que si, après tout. »

    La troisième, l’arbre l’appelle à nouveau par son nom. Theon implore à nouveau, essaie de se justifier. L’arbre lui répond « Bran » et le visage de l’enfant apparaît un instant à la place de celui du barral. ses yeux sont rouges, lucides et tristes. Theon tente à nouveau de s’expliquer.

    Ca ne prouve pas qu’il pourra intervenir en faveur de Theon, mais ça permet tout de même de comprendre son état d’esprit envers l’ancien pupille de son père : la tristesse prend le pas sur la colère, Bran compatit avec Theon. Celui-ci a imploré l’aide des dieux, il est possible que les dieux finissent par répondre. 😉

    Mais Bran n’est pas tout seul. Même pas besoin d’invoquer la théorie du Brandon intemporel. Il a un mentor, plus puissant, réputé contrôler « mille yeux et un seul », notamment les corbeaux, et s’il n’en contrôle peut-être pas tant, on se doute qu’il est derrière quelques-uns. De plus, Freuxsanglant est en lien avec Euron Greyjoy, lien ténu mais lien quand même. Lui, pourrait voir en Euron une menace ou en Theon un outil utile. Et il a très certainement plus de pouvoir à l’heure actuelle que Bran. On pourrait donc assister à un dialogue maître-élève (hommage à Gandalf-Frodon sur Gollum?) sur la valeur des gens morts ou vifs, ou les conséquences d’une action sur les futurs possibles , ou l’inéluctabilité de ces futurs. Bref, peu importe, il ne serait pas surprenant que la Corneille à trois yeux intervienne.

    J’envisageais aussi la possibilité Freuxsanglant, mais je la trouve moins forte narrativement parlant. Theon et Bran ont été antagonisé dans ACOK, leur trame sont liées. Que l’absolution de Theon vienne de Bran lui-même plutôt que de Freuxsanglant me paraitrait tellement plus fort …

    … Mais bon, les souhaits des lecteurs comptent pour peu dans la cohérence d’une saga. ^^

    #159353
    Céleste
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 244

    J’avais pas envisagé que Stannis l’exécute, mais dans le cas où il ferait, je trouve cette théorie cool. Qu’il y ait quelqu’un qui regarde, c’est quasi sûr, j’aurais plus pensé à Freuxanglant, mais Bran c’est beaucoup plus hypant 😀

    D’autant plus qu’on le voit s’exercer avec un oiseau habité par une seconde vie, donc pourquoi pas ^^

    Pour l’intervention, tu penses à une nuée de corbeaux, un mot répété ?

    Je préfère le souffle du dragon à la bave de crapeau et la langue de vipère.

    #159359
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4382

    Pour l’intervention, tu penses à une nuée de corbeaux, un mot répété ?

    🤷

    Ca pourrait être beaucoup de choses, comme le dit DroZo. Après il faut réussir à trouver une intervention qui soit dans les moyens des personnages (Bran ou Freuxsanglant), qui soit compréhensible par ses destinataires (Theon ? Stannis ? les Nordiens ?) et qui soit en cohérence avec le reste du récit : le loup-géant, par exemple, pose un léger pbm : Eté, Nyméria, Fantôme et Broussailles sont chacun occupés de leur côté, et ce n’est pas forcément intéressant de les faire intervenir auprès de Theon plutôt qu’auprès de leurs humains. Mains-froides est exclu aussi : il ne peut pas passer le Mur, et servir de messager ou de champion à Theon dans un duel judiciaire. ^^

    Ma préférence perso va à l’hallucination collective : le visage de Bran apparaissant un instant sur l’arbre-cœur comme dans le dernier chapitre de Theon, pour dire simplement « arrête ça ! » Le signe est clair et indiscutable pour tout le monde : les anciens dieux et/ou le fantôme de Bran Stark ont parlé. Ils refusent l’exécution de Theon. Qui irait discuter après pareil prodige ? (Les gens de la reine ont moins intérêt à la mort de Theon que les Nordiens.)
    Après, comme dit Pandémie, le pouvoir de Bran n’est sans doute pas suffisant pour accomplir ça pour le moment : dans le dernier chapitre en question, il ne dit que deux mots, n’apparaît que quelques courts instants aux yeux de Theon … et à ses yeux, seulement. La vision s’évanouit aussitôt qu’une piqueuse parle, et elle semble ne pas avoir entendu la voix de Bran.

    Bon, après, on peut aussi imaginer que Martin nous hype pour rien ^^’ Stannis n’arrête pas de répéter qu’ils ne savent pas quand arriveront les Bolton tout au long de ce premier chapitre de Theon. L’exécution peut aussi être simplement interrompue par l’arrivée précipitée des ennemis et le début inattendu de la bataille, qui lui fournira une occasion de fuir (avec ou sans intervention Branienne.) Ce serait décevant, mais plus « réaliste » .

    #159377
    Lux
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 114

    J’avais remarqué, en lisant le chapitre de Theon de  TWOW, ce passage où les chefs de clans demandaient audience à Stannis, supposément pour exiger l’exécution dudit Theon.

    “Lord Wull seeks audience as well. He wants—”

    “I know what he wants.” The king indicated Theon. “Him. Wull wants him dead. Flint, Norrey… all of them will want him dead. For the boys he slew. Vengeance for their precious Ned.”

    « All of them ». Donc, probablement aussi lord Lideuil. Or, lors de son escapade pour atteindre le mur, Bran et son équipe ont été repérés par plusieurs hommes des clans, notamment un homme portant une branche en forme de pigne de pin qui a eu l’occasion de le voir de près…

    Supposons que cet homme soit un membre du clan, un membre important (tant qu’à faire, lord Lideuil lui-même ou un de ses fils), et que cet homme ait parlé ? Mon petit espoir, c’est que le Wull et les chefs de clans ne réclament pas audience pour exécuter Theon, mais pour lui demander des explications sur le pourquoi du comment un garçon censément décapité a pu se retrouver en vadrouille à des jours de Winterfell. Celaa permettrait à Theon de s’expliquer et de se dédouaner, ne lui laissant comme crimes « que » la prise de Winterfell. Et ainsi, notre tourne-casaque Fer-né mutilé préféré pourrait gagner un petit sursis.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Lux. Raison: correction & reformulation
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par R.Graymarch.
    #159418
    Pat le petit porcher
    • Frère Juré
    • Posts : 74

    Si je comprends bien, dans ce dernier scénario les Nordiens se diraient : « Ah, il n’a pas massacré les enfants de Ned mais seulement la famille d’un meunier [parce qu’il faudrait quand même bien qu’il explique d’où venaient les cadavres] ? Bon, alors ses crimes ne sont pas si graves que ça. » Cynique à souhait, mais peut-être réaliste dans une société où les roturiers ne comptent pas pour grand-chose.

    #159419
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2268

    Il y a aussi la forte probabilité que les lavandières d’Abel soient de mèche avec les Nordiens à l’extérieur. Il y a de forts soupçons que certaines ne viennent pas d’au-delà du Mur, elle semblent être de connivence avec l’extérieur et enquêter sur ce qu’il s’est passé dans les cryptes. De plus, il y a l’étrange insistance d’Aveline envers Theon sur le parricide, alors qu’il nie en être un. Sans compter l’homme à la capuche qui reconnaît Theon et le traite également de parricide. Il donc est également possible que Mors Omble sache que Bran et Rickon sont vivants, sans doute davantage par leurs connexions potentielles avec Manderly cherchant Rickon que par le Lideuil.

    Ce ferait une source de plus confirmant ce que dit le Lidueil, Theon, les Corbeaux, etc. Si en plus l’ennemi arrive pour la bataille, il y aurait largement de quoi surseoir à l’exécution.

    Cela pourrait aussi être amusant d’avoir non seulement une intervention de Bran, mais aussi son PoV. On aurait des indices sur ses capacités ou incapacités à communiquer, mais aussi un gros flou sur les réactions des uns ou des autres vu par son troisième oeil, voir plus tard sur la bataille, puisqu’il reste un enfant qui ne comprend pas tout ce qui se passe. Le lecteur en serait réduit à deviner ce qu’il advient de Theon, ou de Stannis et son armée.

    #159420
    Lux
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 114

    Si je comprends bien, dans ce dernier scénario les Nordiens se diraient : « Ah, il n’a pas massacré les enfants de Ned mais seulement la famille d’un meunier [parce qu’il faudrait quand même bien qu’il explique d’où venaient les cadavres] ? Bon, alors ses crimes ne sont pas si graves que ça. » Cynique à souhait, mais peut-être réaliste dans une société où les roturiers ne comptent pas pour grand-chose.

    Oui, bon, Theon est pas tout blanc non plus (y’a aussi le coup de Quart-Torrhen), mais, hé, j’essaie de le faire survivre de manière un minimum vraisemblable, je suis pas magicien non plus

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.