A Clash of Kings, Chapitre 11, Davos

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Cet article concerne le onzième chapitre du deuxième livre, A Clash of Kings et dont le personnage Point de Vue est Davos Mervault.

Chapitres et pagination

Chapitres

  • Ce chapitre est le premier consacré à Davos Mervault dans le deuxième livre.
  • Ce chapitre est le premier consacré à Davos sur l'ensemble de la saga.

Pagination

  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (hardcover)[N 1] : p. 111 à 124
  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (trade paperback) : p.
  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (mass market paperback)[N 2] : p. 145 à 163
  • Miniuk.png Aux éditions Voyager (hardcover) : p.
  • Miniuk.png Aux éditions Voyager (paperback) : p.
  • Minifrance.png Aux éditions Pygmalion (intégrale) : p.
  • Minifrance.png Aux éditions J'ai Lu (intégrale)[N 3] : p. 145 à 162
  • Minifrance.png Aux éditions Pygmalion (grand format)[N 4] : Tome 3, La bataille des rois, p. 143 à 160
  • Minifrance.png Aux éditions J'ai Lu (poche)[N 5] : Tome 3, La bataille des rois, p. 181 à 202

Résumé

À Peyredragon, devant le roi Stannis et toute sa cour, Mélisandre conduit une cérémonie pour R’hllor, Maître de la Lumière, au cours de laquelle elle fait brûler publiquement les statues des Sept. Stannis retire du bûcher une épée enflammée, que Mélisandre annonce comme étant Illumination, l’épée rouge des héros, Stannis n'étant autre qu'Azor Ahai réincarné. Après la cérémonie, Davos rencontre son ami Sladhor Saan, un pirate de Lys, qui doute de la nature divine de l'épée, et le presse d'inciter le roi à attaquer Port-Réal au plus tôt. Davos est ensuite convoqué par le roi Stannis, qui lui donne pour mission de distribuer sur les côtes de Westeros des copies d’une lettre dans laquelle il affirme que les prétendus enfants de feu son frère Robert sont en réalité ceux de Jaime, et revendique par conséquent le Trône de Fer. Davos lui explique que le fait d’adorer R’hllor en lieu et place des Sept ne le rendra pas populaire dans les Sept Couronnes mais Stannis lui répond qu’il ne l’a jamais été, et qu'il a besoin des pouvoirs de Mélisandre.

Notes et références

  1. Pagination de la première édition Bantam hardcover de février 1999.
  2. Pagination de la réédition de août 2005. La première édition Bantam massmarket est de septembre 2000.
  3. Pagination de la première édition J'ai Lu Intégrale de décembre 2009.
  4. Pagination de l'édition Pygmalion grand format de février 2000.
  5. Pagination de la réédition J'ai Lu poche de septembre 2009. Les éditions précédentes semblent identiques, la première étant de décembre 2001.


Icone book.png Chapitres liés
-
Arya III Davos I
d'ACOK
Theon I

Davos II