Écriture

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

L'écriture est l'apanage des personnes instruites dans les Sept Couronnes, comme la lecture. Si l'oralité est un moyen de communication empreint d'une grande force symbolique (plusieurs ordres exigent des vœux verbaux[1], les engagements n'ont pas besoin d'être écrits pour constituer des obligations[2], beaucoup de décisions importantes sont d'abord proclamées[3], etc.), l'écriture est le moyen privilégié pour communiquer à distance[4] ou conserver la trace des évènements et des décisions.

Systèmes d'écritures[modifier]

Le ghiscari est noté par des glyphes[N 1][5].

Il en est de même du haut valyrien[6][7][8], où ce système semble idéogrammatique[9].

La Vieille Langue utilise un alphabet runique[10][11][12].

La Vraie Langue n'a pas d'écriture[13].

Histoire de l'écriture[modifier]

L'écriture est peut-être apparue pour la première fois au cours de l'Âge de l'Aube, des milliers d'années auparavant, au sein de l'ancienne Yi Ti. C'est en tout cas ce que pensent les érudits yitiens. Mais ils conservent avec un soin jaloux leurs plus anciens textes, si bien qu'il est difficile d'avoir une certitude[14].

La cité de Sallosh, dans l'ancien royaume de Sarnor, était réputée notamment pour sa bibliothèque[15].

À Westeros, les Premiers Hommes connaissaient l'écriture runique, mais ils ne semblent s'en être servis que pour graver de courts textes dans la pierre ou le métal. Les premiers écrits d'une certaine longueur remontent aux Andals, dont l'arrivée marque l'entrée du continent dans l'âge historique. Leurs érudits (et notamment les septons) mirent par écrit nombre de récits oraux des Premiers Hommes, dont la véracité et l'exactitude sont sujettes à caution[12].

Dans les îles de Fer, le roi Harmund l'Hôte, de la maison Chenu, qui régna après l'arrivée des Andals, fut le premier roi du Sel et du Roc instruit, collectionnant livres et connaissances auprès de voyageurs et marchands[16].

Supports et techniques[modifier]

Documents[modifier]

Le support des écrits est en général le parchemin[17][18]. Le vélin[19][20] et, encore plus rare, la peau de mouton[21], sont réservés aux documents les plus luxueux[N 2].

Les mestres savent fabriquer une encre durable et de qualité à partir d'un mélange de suie et de coaltar[N 3][22], si bien que l'encre est aussi appelée « encre de mestre »[23] ou « noir de mestre »[N 4][24]. On trouve également une encre de bonne tenue à Volantis.

Afin d'éviter que l'encre fraîche ne bave, on peut la saupoudrer de sable fin pour en absorber l'excès[21]. À basse température, l'encre peut geler[24].

Livres[modifier]

Les ouvrages de grande longueur se présentent sous forme de rouleaux (utilisés notamment dans la tradition valyrienne[17][25][26]) ou de volumes, reliés de cuir[27]. Certaines pages peuvent être illustrées de dessins exécutés avec des encres colorées[12], voire par de véritables enluminures[28][19][29]. En raison de leur extrême fragilité (les rouleaux craquant et s'effritant au fil du temps, et l'encre se décolorant), les manuscrits ne sont manipulés qu'avec la plus grande délicatesse[25].

La plupart des châteaux de quelque importance comprennent une bibliothèque, tenue par le mestre[30] ou par le septon[17][31][32] ; on en trouve une bien sûr au Donjon Rouge[33][34][35], mais aussi à Winterfell (laquelle compte plus d'une centaine d'ouvrages)[25], à Corcolline[36], à Dix-Tours[31]. La bibliothèque de la Citadelle des mestres de Villevieille est probablement la plus riche des Sept Couronnes[37][26], mais celle de Châteaunoir est également exceptionnelle[25][12].

Les documents servant à suivre la richesse d'un domaine ou d'un établissement et à en contrôler le fonctionnement sont regroupés dans des registres[38] ou des livres de comptes[39], ou parfois sur des feuillets non reliés[40].

Les manuscrits importants sont recopiés au fur et à mesure des besoins. Certains des plus anciens l'ont ainsi été une bonne centaine de fois[25].

Autres supports[modifier]

Dans les îles d'Été, les textes en langue d'Été sont gravés sur les arbres-palabres, principalement à Grand Banian. Ces textes portent sur des sujets variés (chroniques historiques, cartes géographiques, textes religieux, législation, etc.), écrits dans une langue versifiée à la structure complexe[41].

Usages[modifier]

Tous les mestres maîtrisent l'écriture, qu'ils enseignent aux nobles dont l'éducation leur est confiée. La plupart des septons sont également lettrés, mais certains humbles septons itinérants peuvent ne pas l'être[32]. La connaissance de l'écriture n'est pas partagée par l'ensemble du reste de la population[42], mais elle n'est pas exceptionnelle (un capitaine du guet[43] ou le capitaine d'un navire marchand[44] lisent relativement couramment, un serviteur comme Weese sait écrire de courts messages[45]). Mais des chevaliers (comme les frères Potaunoir ou Davos Mervault) ou des nobles de rang non négligeable (lord Borros Baratheon, peut-être Hother Omble) peuvent être illettrés, ce qui peut être gênant s'ils accèdent à de hautes responsabilités gouvernementales, où il est important de pouvoir prendre connaissance facilement de messages et de lettres[46]. Le fait que Jon Snow sache lire n'étonne pas lord Jeor Mormont, pas plus que le contraire ne l'aurait fait[47]. Pour ceux qui ne la maîtrisent pas, certains font peu de cas des écrits, mais d’autres, en revanche, lui confèrent des pouvoirs presque magiques[48]. À Villevieille, les illettrés peuvent avoir recours aux services d'acolytes de la Citadelle pour lire et écrire des lettres contre rémunération[49].

Les écrits peuvent être frappés du sceau de leur auteur, en faisant couler un peu de cire chaude sur le papier et en y imprimant ses armoiries. Le sceau permet de garantir à la fois le secret d'une correspondance (s'il est appliqué pour fermer un pli, voire aux deux extrémités d'une feuille roulée, pour plus de sûreté[50]) et l'identité de son auteur (qui est le seul à posséder le sceau). La cire peut également être appliquée sur un ruban, lui-même fixé au parchemin[51][52]. La cire à cacheter utilisée peut être en outre aux couleurs de l'auteur. Ainsi, les messages de la maison Baratheon sont cachetés de jaune d'or[18], comme ceux de la maison Lannister[4] ; la maison Stark utilise de la cire blanche[47], la maison Arryn de la bleue[53], la maison Frey de la grise[54], ainsi que lord Petyr Baelish[55]. Les Mormont ont une cire vert foncé[56], les Bolton une rose[57] (et ils sont les seuls dans ce cas[58]). Après sa conversion à la Religion de R'hllor, le roi Stannis Baratheon ajoute au sceau jaune de la maison Baratheon, un sceau frappé d'un cœur ardent, symbole du maître de la Lumière pour cacheter sa correspondance[52]. La Garde de Nuit utilise bien sûr de la cire noire[46] et il semble que les Mains impriment la main emblématique de leur fonction dans de la cire blanche[52]. La cire à cacheter est également en usage à Braavos[59].

Les actes solennels (comme le testament d'un roi) sont écrits, et frappés du sceau de leur auteur devant témoins[18]. Les témoins peuvent eux-mêmes apposer leur sceau sur l'acte pour attester de leur présence[60].

Les décisions de nomination à des charges ou à des fiefs peuvent faire l'objet de proclamations, mais elles se concrétisent par des actes, écrits sur parchemin et scellés de leur auteur, qui sont remis au bénéficiaire[61][62].

Les messages écrits peuvent être portés à leurs destinataires par des messagers, mais aussi par des corbeaux.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Corbeau messager.

En Essos, les tatouages reproduisant les glyphes des sorciers valyriens sont considérés par certains comme conférant à la peau la dureté de l'acier[8].

L'écriture dans l'histoire[modifier]

En l'an 13, le prince de Dorne Nymor Martell fait parvenir au roi des Sept Couronnes, Aegon le Conquérant (contre lequel Dorne est en guerre depuis neuf ans dans la première guerre Dornienne) une lettre mystérieuse, dont le contenu est inconnu. Après l'avoir lue, le roi accepte les propositions de paix de la principauté[63].

L'écriture dans la saga[modifier]

Dans AGOT[modifier]

Le soir même de l'arrivée du roi Robert Baratheon et de sa suite à Winterfell, mestre Luwin trouve dans ses appartements un coffret de bois sculpté contenant une lentille de Myr et, dissimulée dans un double-fond, une lettre scellée et adressée à lady Catelyn Stark. Il la lui apporte aussitôt, et celle-ci reconnait un envoi de sa sœur, lady Lysa Arryn, écrit dans la langue secrète qu'elles avaient inventée pendant leur enfance. Par cette lettre secrète, lady Lysa informe sa sœur que les Lannister, et notamment la reine Cersei, ont assassiné son mari, lord Jon Arryn[53].

Ser Jorah Mormont offre à Daenerys Targaryen, en présent de noces, quelques livres contenant des chroniques et des chansons des Sept Couronnes, rédigés en ouestrien classique[64].

À Port-Réal, lord Eddard Stark comprend que la mort de Jon Arryn a peut-être à voir avec un ouvrage ancien, La Généalogie et l'Histoire des grandes maisons des Sept Couronnes, qu'il consultait au moment de sa mort[34].

Le testament du roi Robert, écrit par lord Eddard et scellé par le roi sur son lit de mort devant témoins[18], est détruit après sa mort par la reine Cersei[65].

Sansa Stark est contrainte d'écrire des lettres à sa famille pour les inciter à ne pas se révolter après l'emprisonnement de lord Eddard[66].

Dans ACOK[modifier]

Le roi Stannis Baratheon fait diffuser sur les côtes des Sept Couronnes des copies d’une lettre dans laquelle il affirme que les prétendus enfants de feu son frère Robert sont en réalité ceux de ser Jaime Lannister, et qu'il revendique par conséquent le Trône de Fer[42].

Dans ASOS[modifier]

De retour à Port-Réal, lord Tywin Lannister entretient une intense correspondance diplomatique : « Il est des batailles qu’on gagne à la pointe des piques et des épées, d’autres à la pointe de la plume et avec des corbeaux », dit-il énigmatiquement à son fils Tyrion[67]. Celui-ci comprend plus tard qu'il est alors en train de préparer les Noces Pourpres[54].

La Fraternité sans Bannière, ayant pour noyau originel les rescapés des hommes d'armes envoyés par la Main du Roi Eddard Stark pour arrêter ser Gregor Clegane, est soucieuse de se différencier des bandes de hors-la-loi et des troupes plus ou moins régulières dévastant le Conflans lors de la guerre des Cinq Rois. Elle se refuse donc à piller paysans et villageois, mais, n'ayant pas accès à des sources de revenus suffisantes, elle échange les biens et denrées qu'elle doit saisir contre des « reçus », libellés en équivalence de monnaie métallique, et censés être échangés contre cette valeur à la fin de la guerre. Mais cette monnaie fiduciaire[N 5] ne semble pas promise à un grand avenir, ses destinataires étant sceptiques quant à sa réelle convertibilité[68][69].

Avant de se rendre aux Jumeaux pour y assister aux noces de son oncle, lord Edmure Tully avec lady Roslin Frey, le roi du Nord Robb Stark désigne son successeur dans un écrit, qu'il fait sceller par ses vassaux présents[60].

Confrontée aux menaces grandissantes des sauvageons, la Garde de Nuit envoie de nombreux messages appelant à l'aide les différents rois qui se disputent les Sept Couronnes[70][71][25]. La plupart de ces appels restent sans réponse[72], ou provoquent des réactions malheureuses (lord Tywin Lannister tentant notamment de placer un homme à lui à la tête de la Garde[73]). Mais un de ces messages est à l'origine de l'arrivée du roi Stannis Baratheon et de ses troupes juste à temps pour sauver la Garde lors de la bataille du Mur[46][74][11].

Dans AFFC[modifier]

Afin de s'assurer le soutien de lord Nestor Royce face à son cousin et aux autres seigneurs déclarants, lord Petyr Baelish lui remet un parchemin, signé de sa main, en tant que lord Protecteur du Val d'Arryn, mais portant le sceau Arryn et traduisant soi-disant l'intention de feue son épouse, lady Lysa Arryn, de le nommer seigneur en titre des Portes de la Lune, qui devient ainsi un fief héréditaire de sa maison[61].

Emprisonnée dans le Grand Septuaire de Baelor, la reine régente Cersei Lannister envoie un message désespéré à son frère Jaime pour qu'il vienne la secourir[75]. Mais, lorsqu'il le reçoit, Jaime déchire le message et le fait brûler[76].

Dans ADWD[modifier]

À Meereen, lors de son entrevue avec la reine Daenerys, le prince Quentyn Martell lui remet un exemplaire du pacte secret naguère conclu à Braavos devant le Seigneur de la Mer, entre ser Willem Darry, alors gardien de la jeune princesse et de son frère Viserys, et le prince Oberyn Martell. Dans ce pacte, la maison Martell promettait son soutien au retour des Targaryen sur le Trône de Fer, avec en gage le mariage de Viserys et de la princesse Arianne Martell[77].

Sous les murailles de la ville, Tyrion Lannister achète son recrutement au sein des Puinés en paraphant plusieurs dizaines de promesses de dons en or, terres et titres, qu'il ne pourra tenir qu'une fois devenu sire de Castral Roc[21].

À Châteaunoir, le lord Commandant de la Garde de Nuit Jon Snow passe un contrat écrit avec Tycho Nestoris, représentant de la Banque de Fer de Braavos, afin d'obtenir le prêt des fonds nécessaire à l'achat de provisions en vue de l'hiver[78]. Une lettre signée de Ramsay Bolton l'amène à bouleverser ses plans et à envisager de briser ses vœux[79].

À Port-Réal, lorsque la reine Cersei confesse ses crimes au Grand Moineau, ses propos sont soigneusement pris en copie par une septa[23].

Voir aussi[modifier]

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Le terme « glyphe » désigne toute représentation graphique d'un signe typographique (cf. Glyphe sur fr.wikipedia.org). Il est souvent utilisé pour désigner plus précisément un système de notation logographique, où chaque signe représente une idée ou un concept (cf. Logogramme sur fr.wikipedia.org), comme dans l'écriture maya, par exemple (cf. Écriture maya sur fr.wikipedia.org).
  2. Le terme « Parchemin » (Parchment en version originale) désigne tout support d'écriture créé à partir d'une peau animale (cf. Parchemin sur fr.wikipedia.org) ; « Vélin » (Vellum en version originale) désigne une variété rare et recherchée de parchemin, élaborée à partir de la peau d'un veau mort-né (cf. Vélin sur fr.wikipedia.org).
  3. Le coaltar (coal-tar en version originale) désigne un liquide noir et visqueux obtenu à partir de la houille ou du bitume (cf. Goudron de houille sur fr.wikipedia.org).
  4. Maester's ink ou Maester's black en version originale.
  5. Cf. Monnaie fiduciaire sur fr.wikipedia.org.

Références[modifier]

  1. A Game of Thrones, Chapitre 49, Jon.
  2. A Dance with Dragons, Chapitre 49, Jaime.
  3. A Game of Thrones, Chapitre 58, Sansa.
  4. 4,0 et 4,1 A Clash of Kings, Chapitre 04, Tyrion.
  5. A Storm of Swords, Chapitre 24, Daenerys.
  6. A Dance with Dragons, Chapitre 48, Tyrion.
  7. A Dance with Dragons, Chapitre 64, Victarion.
  8. 8,0 et 8,1 A Dance with Dragons, Chapitre 68, Le briseur de roi.
  9. A Dance with Dragons, Chapitre 28, Tyrion.
  10. A Game of Thrones, Chapitre 30, Sansa.
  11. 11,0 et 11,1 A Storm of Swords, Chapitre 74, Jon.
  12. 12,0, 12,1, 12,2 et 12,3 A Feast for Crows, Chapitre 06, Samwell.
  13. A Dance with Dragons, Chapitre 35, Bran.
  14. Les origines de la saga, Yi Ti.
  15. Les origines de la saga, Les prairies.
  16. Les origines de la saga, Le sang noir.
  17. 17,0, 17,1 et 17,2 A Game of Thrones, Chapitre 10, Tyrion.
  18. 18,0, 18,1, 18,2 et 18,3 A Game of Thrones, Chapitre 48, Eddard.
  19. 19,0 et 19,1 A Storm of Swords, Chapitre 68, Jaime.
  20. A Dance with Dragons, Chapitre 73, Épilogue.
  21. 21,0, 21,1 et 21,2 A Dance with Dragons, Chapitre 67, Tyrion.
  22. A Dance with Dragons, Chapitre 27, L'épouse rebelle.
  23. 23,0 et 23,1 A Dance with Dragons, Chapitre 55, Cersei.
  24. 24,0 et 24,1 A Storm of Swords, Chapitre 19, Samwell.
  25. 25,0, 25,1, 25,2, 25,3, 25,4 et 25,5 A Clash of Kings, Chapitre 07, Jon.
  26. 26,0 et 26,1 A Dance with Dragons, Chapitre 15, Tyrion.
  27. A Game of Thrones, Chapitre 33, Arya.
  28. A Storm of Swords, Chapitre 60, Sansa.
  29. A Feast for Crows, Chapitre 15, Brienne.
  30. A Dance with Dragons, Chapitre 22, Jon.
  31. 31,0 et 31,1 A Feast for Crows, Chapitre 12, La Fille de la Seiche.
  32. 32,0 et 32,1 A Feast for Crows, Chapitre 26, Brienne.
  33. Les origines de la saga, Jaehaerys I.
  34. 34,0 et 34,1 A Game of Thrones, Chapitre 26, Eddard.
  35. A Storm of Swords, Chapitre 13, Tyrion.
  36. A Game of Thrones, Chapitre 42, Jon.
  37. A Dance with Dragons, Chapitre 08, Jon.
  38. A Game of Thrones, Chapitre 15, Catelyn.
  39. A Game of Thrones, Chapitre 25, Bran.
  40. A Dance with Dragons, Chapitre 18, Jon.
  41. Les origines de la saga, Les îles d'Été.
  42. 42,0 et 42,1 A Clash of Kings, Chapitre 11, Davos.
  43. A Clash of Kings, Chapitre 09, Tyrion.
  44. A Dance with Dragons, Chapitre 34, Tyrion.
  45. A Clash of Kings, Chapitre 39, Arya.
  46. 46,0, 46,1 et 46,2 A Storm of Swords, Chapitre 55, Davos.
  47. 47,0 et 47,1 A Game of Thrones, Chapitre 20, Jon.
  48. A Game of Thrones, Chapitre 39, Tyrion.
  49. A Feast for Crows, Chapitre 46, Samwell.
  50. A Clash of Kings, Chapitre 16, Tyrion.
  51. A Clash of Kings, Chapitre 30, Tyrion.
  52. 52,0, 52,1 et 52,2 A Dance with Dragons, Chapitre 10, Davos.
  53. 53,0 et 53,1 A Game of Thrones, Chapitre 07, Catelyn.
  54. 54,0 et 54,1 A Storm of Swords, Chapitre 54, Tyrion.
  55. A Game of Thrones, Chapitre 19, Catelyn.
  56. A Dance with Dragons, Chapitre 04, Jon.
  57. A Dance with Dragons, Chapitre 21, Schlingue.
  58. A Dance with Dragons, Chapitre 29, Jon.
  59. A Dance with Dragons, Chapitre 65, La laideronne.
  60. 60,0 et 60,1 A Storm of Swords, Chapitre 46, Catelyn.
  61. 61,0 et 61,1 A Feast for Crows, Chapitre 11, Sansa.
  62. A Feast for Crows, Chapitre 34, Jaime.
  63. Les origines de la saga, Dorne face aux Dragons.
  64. A Game of Thrones, Chapitre 12, Daenerys.
  65. A Game of Thrones, Chapitre 50, Eddard.
  66. A Game of Thrones, Chapitre 52, Sansa.
  67. A Storm of Swords, Chapitre 05, Tyrion.
  68. A Clash of Kings, Chapitre 27, Arya.
  69. A Storm of Swords, Chapitre 14, Arya.
  70. A Game of Thrones, Chapitre 22, Tyrion.
  71. A Game of Thrones, Chapitre 61, Jon.
  72. A Storm of Swords, Chapitre 20, Tyrion.
  73. A Storm of Swords, Chapitre 33, Tyrion.
  74. A Storm of Swords, Chapitre 64, Davos.
  75. A Feast for Crows, Chapitre 44, Cersei.
  76. A Feast for Crows, Chapitre 45, Jaime.
  77. A Dance with Dragons, Chapitre 44, Daenerys.
  78. A Dance with Dragons, Chapitre 45, Jon.
  79. A Dance with Dragons, Chapitre 70, Jon.