Edyth

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Septa Edyth

Edyth était une septa, qui fit partie des Avisées, les premières dames de compagnie de la reine Alysanne Targaryen[1].

Histoire[modifier]

Née aux alentours de l'an 36, Edyth est une jeune fille de haute naissance, qui devient novice de la Foi auprès de septa Ysabel.

En l'an 50, Edyth, septa Ysabel et une autre novice, Lyra, sont désignées pour faire partie des premières dames de compagnie de la reine Alysanne Targaryen, connues sous le nom des Avisées. Choisies spécialement par la mère d'Alysanne, la reine régente Alyssa Velaryon, et la Main du Roi Rogar Baratheon, elles reçoivent la mission de détourner la princesse de son mariage secret avec son frère, le jeune roi Jaehaerys Ier Targaryen. A Peyredragon où le couple s'est retiré, Edyth multiplie les prières et les sermons, mais la jeune reine persiste gracieusement à défendre son union avec son frère-époux. La patience et la douceur de la jeune reine ont progressivement raison de la réticence de septa Ysabel[2].

Edyth prononce ses vœux de septa aux alentours de l'an 51. Elle reste cependant au service de la reine Alysanne[1]. La même année, lors de la première pérégrination royale du couple, septa Edyth accompagne sa reine, qui veut se baigner dans l'étang de Jonquil de Viergétang, réputé avoir des vertus magiques. Alors qu'elles sont nues, la reine et ses dames de compagnies sont agressées par trois septas fanatiques[N 1], qui tentent d'assassiner la jeune reine. Courageusement, ses dames de compagnie s'interposent. Septa Edyth est blessée au visage[1].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Agression de Viergétang.

En l'an 54, la reine Alysanne place septa Edyth à Peyredragon auprès de sa sœur Rhaena, pour remplacer septa Maryam, récemment assassinée[1]. L'année suivante, septa Edyth se trouve dans l'entourage de la reine Alysanne à Peyredragon lorsque celle-ci accouche du prince Aemon[3]. En l'an 59, septa Edyth meurt à Peyredragon lors de l'épidémie de Frissons[4].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Bien que le roi Jaehaerys Ier Targaryen ait œuvré pour répandre la doctrine de l'Exceptionnalisme, certains fidèles de la religion des Sept considèrent toujours que le mariage incestueux entre frères et sœurs est un péché et une abomination (cf. Fire and Blood : Naissance, mort et trahison sous le règne de Jaehaerys Ier).

Références[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Fire and Blood : Naissance, mort et trahison sous le règne de Jaehaerys Ier.
  2. Fire and Blood : Un surplus de dirigeants.
  3. Fire and Blood : Jaehaerys et Alysanne. Leurs triomphes et leurs tragédies.
  4. Fire and Blood : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.