Frissons

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : shivers

Les Frissons sont une maladie contagieuse connue dans le royaume des Sept Couronnes, où elle a entraîné de nombreuses morts notamment en l'an 59[1].

Caractéristiques[modifier]

Épidémiologie[modifier]

Les symptômes des Frissons sont connus des mestres. Le mode de contagion est davantage débattu : la croyance populaire fait des rats noirs les vecteurs de la maladie, hypothèse insuffisamment prouvée aux yeux des mestres. La maladie semble véhiculée de port en port, car les cités portuaires et les escales sont les premières et les plus durement touchées. Les victimes peuvent succomber en un jour. La maladie est mortelle dans quatre cas sur cinq. Les victimes sont de tous les âges, mais les plus jeunes et les vieillards sont plus exposés[1].

Mécanisme[modifier]

Les symptômes sont d'abord une sensation de froid, qui s'intensifie au point de faire grelotter les malades, et ce de plus en plus violemment, jusqu'aux convulsions. Les lèvres du malade virent ensuite au bleu et la victime se met à cracher du sang. Le décès est alors rapide[1].

Traitement[modifier]

Il n'existe aucun traitement sûr contre les Frissons, bien que beaucoup de remèdes aient été essayés : cataplasmes, potions (dont l'infusion d'orties), moutarde forte, piments dragon, alcools divers, bains chauds, légumes verts, poisson cru, viande rouge, sang, inhalations, feux, lait maternel, chauffage. Aucun n'a fait ses preuves[1].

Histoire[modifier]

Vers 40 avant la Conquête, une épidémie de Frissons touche Westeros, que les mestres consignent dans leurs livres.

En l'an 59, les Frissons arrivent par l'est de Westeros et touchent le pays jusqu'en l'an 60. Les Port-Réalais pensent que l'épidémie vient de Pentos, et lors d'une émeute, ils massacrent le Grand Argentier Rego Draz, pour ses origines pentoshies.

Parmi les victimes de l'épidémie, on dénombre[1] :

Certains ont contracté la maladie et développé les symptômes des Frissons, mais n'en sont pas morts :

Voir aussi[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Fire and Blood : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.