Essie

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Essie était une prostituée de la Maison des Baisers, à Port-Réal, et la mère de Gaemon Cheveux-pâles[1].

Pendant la Danse des Dragons

A la fin de la Danse des Dragons, durant l'épisode appelé la Lune des Trois Rois, Essie déclare que son fils de quatre ans est un bâtard du roi Aegon II Targaryen, et le proclame roi. Son siège est établi à la Maison des Baisers, et les partisans de Gaemon se réunissent par milliers sur la colline de Visenya[1].

Plusieurs édits sont promulgués par ce jeune roi : il reconnaît aux filles un droit d'héritage égal à celui des garçons[N 1], ordonne aux seigneurs d'assurer le gîte et le couvert pour toute personne qui a été blessée en se battant pour leur cause, et interdit aux maris de battre leur femme, sous peine d'être battus eux-même. Ces édits révolutionnaires ne sont pas le fait du roi, qui est trop jeune pour régner. Ils sont plus probablement l'œuvre de Sylvenna Sand, une prostituée dornienne de la Maison des Baisers qui, selon les dires de Champignon, est l'amante d'Essie[2].

La ville est finalement prise par lord Borros Baratheon, soutien du roi Aegon II, ce qui met fin à la Lune des Trois Rois[3]. Essie, capturée et probablement torturée, avoue que le père de Gaemon est un rameur lysien[N 2]. Elle est finalement pendue, mais son fils est pardonné et adopté par la maison Targaryen[1].

Notes et références

Notes

  1. Dans les Sept Couronnes, la loi veut qu'un garçon légitime hérite en priorité même si une fille est l'aînée. La masculinité est donc le critère déterminant pour les droits de succession. A Dorne en revanche, la loi favorise l'aîné des enfants, quel que soit son sexe.
  2. Cependant, cette révélation est sujette à caution : il n'est pas impossible que Gaemon soit un bâtard d'Aegon II. A l'époque où celui-ci n'était que prince, il avait déjà des maîtresses et fréquentait des prostitués. Il avait engendré deux bâtards en l'an 123 (cf. Le Prince vaurien). Par ailleurs, les aveux d'Essie ont été obtenus sous la torture ou la contrainte. Il est donc complètement impossible de déterminer qui était le père de Gaemon.

Références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Les origines de la saga, Aegon II.
  2. Les origines de la saga, Étranges coutumes du Sud.
  3. Les origines de la saga, La maison Baratheon.