Borros Baratheon

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Borros Baratheon
Identité
V.O. Borros Baratheon
Statut
Titres seigneur de la maison Baratheon
seigneur suzerain des terres de l'Orage
sire d'Accalmie
Décès 131 (route Royale)
Famille
Père Boremund Baratheon
Épouse Elenda Caron
Enfants Cassandra Baratheon
Maris Baratheon
Ellyn Baratheon
Floris Baratheon (118)
Olyver Baratheon (131)
Blasons
Lord Borros dirigeait la maison Baratheon
Suzerain des terres de l'Orage et sire d'Accalmie
Boremund Baratheon Olyver Baratheon

Borros Baratheon est le seigneur de la maison Baratheon à la fin du règne de Viserys Ier Targaryen et durant la guerre de succession connue sous le nom de Danse des Dragons. Il succéda à son père, lord Boremund Baratheon et se maria à lady Elenda Caron. Il était le père de quatre filles[1] et d'un fils posthume, Olyver, qui lui succéda à son tour[2].

Lord Borros Baratheon se déclara comme un soutien du roi Aegon II Targaryen au cours de la Danse des Dragons[1], mais il n'intervint que très tardivement dans la guerre, pour reprendre Port-Réal au cours de la Lune des Trois Rois. Il mourut peu de temps après lors de la bataille de la route Royale de l'an 131 contre les seigneurs riverains[3].

Caractéristiques[modifier]

Lord Borros Baratheon était illettré et se faisait lire son courrier par son mestre. D'après le septon Eustace, alors que son père Boremund Baratheon était un homme résolu, solide et constant, Borros Baratheon était un homme inconstant dans ses idées et dans ses humeurs. Contrairement à son père qui avait toujours été un soutien fidèle de la princesse Rhaenys Targaryen et de ses enfants Laena et Laenor Velaryon, Borros les connaissait très peu et ne défendait pas particulièrement leurs droits[1]. C'était un homme belliqueux et respecté par ses vassaux[4].

Lord Borros Baratheon prétendait aimer beaucoup ses quatre filles, et toujours veiller à ce qu'elles se réconcilient après s'être chamaillé. Toutefois, en dépit de cet amour, il souhaitait ardemment un fils pour lui succéder[1], qui ne naquit finalement qu'après sa mort[3].

Histoire[modifier]

Suite à la mort du roi Viserys Ier Targaryen, les partisans de ses deux potentiels successeurs pensent que lord Borros Baratheon va prendre le parti de la prétendante Rhaenyra Targaryen. Le conseil vert le perçoit comme la menace la plus immédiate et la plus dangereuse pour leur roi, Aegon II Targaryen. Afin de le dissuader de prendre les armes contre eux, les Verts lui envoient en ambassade le prince Aemond Targaryen, frère cadet du roi et dragonnier de Vhagar, le plus gros dragon encore vivant, avec pour mission de courtiser et d'épouser une des quatre filles de lord Borros. Au conseil noir de Rhaenyra, la princesse Rhaenys Targaryen estime que lord Borros se joindra à eux, car il est son parent, mais afin de le convaincre, le prince Lucerys Velaryon est lui aussi dépêché sur son dragon, Arrax[4].

Le prince Aemond arrive le premier, et lord Borros le reçoit avec des banquets, des joutes, des chasses et révèle au prince que la prétendante Rhaenyra a attendu trop longtemps, en le croyant déjà acquis à sa cause. Disposé à donner suite aux propositions d'alliances des partisans d'Aegon II, il laisse le prince Aemond choisir celle qu'il veut parmi ses quatre filles. D'après la Chronique véritable du Grand Mestre Munkun, Borros et Aemond marchandent la dot de la future épouse[N 1], lorsqu'arrive à Accalmie le prince Lucerys Velaryon. Lord Borros Baratheon le reçoit dans la Salle Ronde, entourré de son septon, de son mestre, de ses filles et de quarante chevaliers[N 2]. Aemond Targaryen est également présent.

Selon certains, Borros Baratheon était honteux que Lucerys le surprennent durant ses négociations avec Aemond, selon d'autres, il était flatté de voir les deux prétendants au Trône se disputer son soutien. Champignon prétend dans son Témoignage qu'il était ivre, septon Eustace affirme dans ses mémoires qu'il avait peur, mais aucun d'eux n'étant présent sur les lieux. Lord Baratheon empêche les deux ambassadeurs ennemis de s'affronter. Il prend le temps de se faire lire par son mestre la lettre que Rhaenyra lui a adressé. Il demande à Lucerys de choisir à son tour un de ses filles à épouser, mais Lucerys ne peut en choisir aucune, car il est déj) promis de longue date à sa cousine Rhaena. Ne pouvant obtenir d'alliance matrimoniale avec les Noirs, Borros Baratheon rabroue Lucerys et le renvoie vertement chez lui. Avant même qu'il ait pu quitter la salle, Aemond Targaryen saisit l'occasion pour provoquer Lucerys et le menacer. Lord Borros est obligé d'intervenir, car en vertu des lois de l'hospitalité, il doit garantir la sécurité de ses hôtes tant qu'ils sont sous son toit. Des gardes retiennent Aemond pendant que d'autres escortent Lucerys jusqu'à son dragon, mais à peine celui-ci parti, la seconde fille de lord Borros, Maris, se moque du prince Aemond. Furieux, celui-ci demande à prendre congès, ce que lord Borros n'a aucun motif de lui refuser. Il laisse Aemond partir et celui-ci rattrappe Lucerys et le tue. A la suite de ses événements, lord Borros Baratheon se déclare officiellement pour Aegon II Targaryen[1].

En l'an 130, lord Borros Baratheon convoque ses bannières à Accalmie, avec l'intention proclamée de marcher sur la capitale, conquise un peu plus tôt dans l'année par Rhaenyra Targaryen. Il emmène finalement les six mille hommes assemblés dans les montagnes Rouges, pour lutter contre des pillards dorniens, qui s'attaquent à ses terres[N 3][5]. La campagne des Orageois contre le nouveau roi Vautour est un succès.

Lord Borros Baratheon revient à Accalmie au cours de l'an 130, où il découvre que la princesse Jaehaera Targaryen, fille d'Aegon II, lui a été envoyée comme pupille, afin qu'il la protège des partisans de Rhaenyra. Apprenant finalement la mort de Rhaenyra, il quitte son épouse tout juste tombée enceinte et ses quatre filles pour marcher sur Port-Réal. Il mène six cents chevaliers et quatre mille fantassins, vétérans de sa campagne dans les montagnes, à travers le Bois-du-Roi. Parvenu sur la rive sud de la Néra, lord Borros Baratheon reçoit pour des pourparlers lord Larys Fort d'Harrenhal, le Grand Mestre Orwyle et la reine douairière Alicent Hightower, envoyés par le prétendant Trystan Vrayfeu, qui tient à ce moment le Donjon Rouge et une bonne partie de la ville. Lord Borros accepte d'accorder le pardon à tous ceux qui ont suivi Trystan Vrayfeu, excepté au prétendant lui-même, et fiance sa fille aînée, Cassandra au roi Aegon II, et sa fille Floris à Larys Fort. Borros Baratheon prend ensuite possession de la Port-réal et du Donjon Rouge. Il y trouve Trystan Vrayfeu déjà emprisonné par ses anciens partisans. Cette première et modeste victoire est sobrement célébré le soir même. Dans les deux jours qui suivent, les Orageois capturent Gaemon Cheveux-pâles, puis le Berger. Ce dernier annonce à lord Borros qu'ils se retrouveront en enfer avant que l'année ne soit achevée. Par la suite, les Orageois garnissent les emparts de la ville et surveillent les portes.

Revenu à Port-Réal à la fin de l'an 130, le roi Aegon II Targaryen reprend les rennes du pouvoir, enfin débarrassé de Rhaenyra. Il dépêche Borros Baratheon et son ost contre Rosby, Castelfoyer et Sombreval, fiefs d'anciens partisans de Rhaenyra. Lord Borros capture les seigneurs, les intendants et les gouverneurs de ces châteaux et les conduit à Port-Réal, où ils doivent jurer allégeance au roi et fournir des otages et une rançon avant d'être libérés. Toutefois, cette conduite exacerbe la détermination des ennemis d'Aegon II, qui se montrent plus que jamais déterminés à l'affronter. Aegon II dit à son conseil vert qu'il a besoin d'avoir un nouveau dragon. Lord Borros l'encourage à revendiquer Aile-d'Argent, mais la mauvaise santé du roi et le long trajet qui le sépare du dragon rendent ce projet impossible. D'après le récit du Grand Mestre Orwyle, le conseil vert se divise sur la manière de gérer la crise : lord Borros plaide pour une résolution violente, impliquant de défaire un à un tous les traîtres, mais les Verts manquent d'hommes pour réaliser son projet. Il demande au roi d'ordonner à ses alliés Hightower et Lannister de lever de nouvelles armées. Lord Corlys Velaryon s'opposant de plus en plus ouvertement aux projets royaux, lord Borros propose de l'exécuter lui-même, mais Larys Fort dissuade le roi de donner son autorisation.

Lord Borros Baratheon est finalement envoyé sur la route Royale avec ses Orageois, pour marcher à la rencontre de l'armée des seigneurs riverains, menée par lord Kermit Tully. En plus de ses propres hommes, lord Borros commande des troupes venues des fiefs récemments soumis (Castelfoyer, Rosby, Fengué et Sombreval) et près de deux mille Port-Réalais, originaires du quartier pauvre de Culpucier et sous-équipé pour la guerre. Averti que l'armée ennemie est conduite par des jeunes gens et par des femmes, lord Borros croit la victoire acquise. Les deux armées s'affrontent à deux jours de marche de Port-Réal, lors de la bataille de la route Royale. Lord Borros prend lui-même la tête de la charge. Nombre de ses cavaliers sont abattus avant même d'avoir atteint leurs ennemis, à cause des archers situés sur les collines à leur droite. Les riverains résistent à la charge et des renforts sortent du bois sur la gauche de la route. Voyant la bataille basculer, lord Borros fait appeler la réserve, mais les soldats des Rosby, des Castelfoyer et des Fengué se contentent de baisser les bannières du roi et de ne pas intervenir, alors que les chevaliers Sombrelyn chargent les Orageois et que les Port-Réalais de Culpucier s'enfuient. Le destrier de lord Borros Baratheon est abattu par Alysanne Nerbosc et ses archers. Malgré une vingtaine de blessures, il continue à se battre, parvenant même à tuer lord Jorah Mallister et lord Roland Darry, avant d'affronter lord Kermit Tully. A peine capable de tenir debout et sans casque, il refuse de se rendre et charge sur lord Kermit qui lui assène un coup de fléau d'armes en plein visage. Le crâne de Borros Baratheon vole en éclats, et il meurt dans la boue, l'épée à la main[3].

Sept jours après la mort de Borros Baratheon, son épouse Elenda met au monde leur fils unique, Olyver[N 4], qui hérite des titres et des terres de son père[2].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. L'archimestre Gyldayn précise qu'on ignore laquelle des quatre filles de lord Borros Aemond Targaryen avait choisi comme future femme, excepté que ce ne fut pas Maris (cf. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Fils pour fils).
  2. Le récit de la rencontre entre Lucerys Velaryon et Borros Baratheon que l'archimestre Gyldayn rapporte dans Feu et Sang vient pour beaucoup des récits de premières mains de ces spectateurs (cf. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Fils pour fils.).
  3. D'après certaines rumeurs, lord Borros aurait détourné son ost vers Dorne plutôt que vers Port-Réal afin de ne pas avoir à affronter les dragons de Rhaenyra (cf. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra).
  4. Lord Borros avait dit à sa femme que s'ils avaient un fils, il faudrait l'appeller Aegon, en référence au roi Aegon II Targaryen, mais lorsque naît leur fils, Elenda Baratheon choisit plutôt de l'appeler Olyver.

Références[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Fils pour fils.
  2. 2,0 et 2,1 Fire and Blood : L'Après-guerre – L'Heure du Loup.
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le bref et triste règne du roi Aegon II.
  4. 4,0 et 4,1 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts.
  5. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.