Haut valyrien : Différence entre versions

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
(Lexique de haut valyrien)
 
Ligne 48 : Ligne 48 :
 
|L'intendant parfumé<ref name="adwd,c34">[[A Dance with Dragons, Chapitre 34, Tyrion]].</ref>
 
|L'intendant parfumé<ref name="adwd,c34">[[A Dance with Dragons, Chapitre 34, Tyrion]].</ref>
 
|}
 
|}
 +
 +
En haut valyrien, le [[verredragon]] était appelé « feu gelé »<ref name="asos,c79">[[A Storm of Swords, Chapitre 79, Samwell]].</ref>.
  
 
== Notes et références ==
 
== Notes et références ==

Version actuelle datée du 20 avril 2021 à 00:20


Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


V.O. : high valyrian

Le haut valyrien était l'ancienne langue des Possessions de Valyria. Son écriture, composée de glyphes[1][2][3], semble idéogrammatique[4]. Suite à la disparition de l'empire valyrien après le Fléau de Valyria, le haut valyrien classique peut être considéré comme une langue quasiment morte.

Survivance[modifier]

Les tatouages reproduisant les glyphes des sorciers valyriens sont considérés par certains comme conférant à la peau la dureté de l'acier[3].

Dans les cités libres[modifier]

Les cités libres ayant été fondées par les Valyriens ou par des esclaves ayant fui Valyria, c'est aussi la langue qui y était parlée à l'origine. Cependant, depuis la disparition de Valyria il y a quatre cents ans, le haut valyrien a évolué différemment dans chaque cité libre pour donner des dialectes qui sont en passe de devenir des langues distinctes (cf. le braavien[5], le myrien, le tyroshi[6], etc.)[6].

Certains groupes pratiquent encore le haut valyrien classique, comme les Erre-au-Vent, sous l'impulsion de leur chef, le Prince en Guenilles[7]. Les prêtres rouges de Volantis connaissent des chants d'incantations en haut valyrien[8].

Dans le Pays de Ghis[modifier]

Suite à la chute du vieil Empire ghiscari sous les coups de la jeune Valyria, les Ghiscaris parlent et écrivent le haut valyrien de leurs vainqueurs[1]. La langue est tout de même fortement teintée d'un accent caractéristique fait de grognements[9] et chaque cité a développé un dialecte propre mais compréhensible par les autres[10].

Dans les Sept Couronnes[modifier]

Le haut valyrien est connu des mestres de la Citadelle qui l'enseignent parfois aux enfants de la noblesse des Sept Couronnes[5][6]. Cependant, le niveau global au sein de la noblesse ne semble que rarement dépasser celui de quelques notions élémentaires[11], les plus instruits pouvant l'utiliser à l'écrit, plus difficilement à l'oral[12].

Lexique de haut valyrien[modifier]

Haut valyrien Traduction connue
Dracarys Feu-dragon[13]
Valar morghulis Tout homme doit (tôt ou tard) mourir[14]
Valar dohaerys Tous les hommes doivent servir
Valonqar Petit frère


Volantain (dérivé du haut valyrien) Traduction
Selaesori Qhoran L'intendant parfumé[15]

En haut valyrien, le verredragon était appelé « feu gelé »[16].

Notes et références[modifier]