Marillion

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Marillion
Identité
V.O. Marillion
Apparence
Cheveux blond cuivré
Statut
Rang chanteur itinérant
Naissance vers 280
Décès 300 (les Eyrié)
Blasons
Marillion est au service de la maison Arryn

Né vers l'an 280, Marillion[N 1] est un jeune rhapsode itinérant, joueur de luth et chanteur. D'un physique avenant, il a le sourire charmeur et des airs d'adolescent. Svelte, sa peau est veloutée et ses cheveux d'un beau blond cuivré. Il est assez imbu de sa personne et de son talent. Présomptueux, il n'hésite pas à mentir éhontément pour se faire valoir[1]. Sous des dehors courtois, il cache une nature hypocrite et peut s'avérer d'une goujaterie sans bornes[2]. Malgré son arrogance, il est d'une grande lâcheté[3], mais peut parfois faire preuve de détermination[4].

Avant AGOT

En l'an 298, lors du tournoi des douze ans du prince Joffrey, Marillion gagne une somme conséquente grâce à ses prestations. Ses gains sont toutefois rapidement dilapidés lorsqu'il parie sur la victoire de ser Jaime Lannister à l'issue du tournoi. Il perd sa mise, à l'instar de nombreux spectateurs: ser Loras Tyrell remporte les joutes[1].

Dans AGOT

En route pour le tournoi de la Main, Marillion est présent à l’auberge du carrefour lorsque lady Catelyn Stark et ser Rodrik Cassel y logent incognito lors de leur retour de Port-Réal vers Winterfell. Il les aborde, puis, à l'arrivée de Tyrion Lannister, il l'interpelle bruyamment pour tenter de lui vendre ses talents de chanteur, provoquant involontairement la reconnaissance de Catelyn par le Lutin, et par voie de conséquence, l'arrestation de ce dernier[1]. Il accompagne ensuite Catelyn lors de son voyage vers les Eyrié avec son prisonnier. Lors d'un combat avec les clans des montagnes de la Lune, il fait la preuve de sa couardise et Tyrion lui brise la main en l'écrasant sous sa botte[3].

Le rude voyage le mûrit, et Marillion obtient de suivre lady Catelyn jusqu'aux Eyrié, afin de connaître la fin de l'histoire dont il a vu le début[4]. Il est présent lorsque Tyrion obtient un duel judiciaire ; Tyrion le prend d'ailleurs à témoin des réticences de lady Lysa à lui accorder ce duel[5].

Dans ASOS

Marillion est devenu l'un des grands favoris de lady Lysa Arryn aux Eyrié, cette dernière le couvrant de cadeaux[6]. Il fait d'ailleurs partie de l'escorte de lady Lysa lorsqu'elle se rend aux Doigts pour retrouver lord Petyr Baelish. Lors des noces de ces derniers, Marillion passablement éméché, tente de violer Sansa Stark qui est sauvée de peu par l'intervention de ser Lothor Brune[7]. Son attitude arrogante et sarcastique, ainsi que la complaisance coupable de lady Lysa à son égard, exaspèrent les seigneurs du Val d'Arryn[6]. Il n'en devient pas moins l'amant de la fille de lord Nestor Royce, Myranda[8]. Il essaye de séduire Sansa lorsqu’elle se trouve aux Eyrié avec Littlefinger. Il est ensuite accusé à tort par ce dernier d’avoir assassiné Lysa, alors que cette dernière lui avait ordonné de chanter Double jeu franc jeu pour couvrir le bruit de la dispute avec sa nièce[2].

Dans AFFC

Aveugle et certainement amputé de trois de ses phalanges, Marillion est désormais détenu dans une cellule céleste depuis laquelle il trouble les nuits des habitants des Eyrié par son répertoire de chansons tragiques et désespérées. Sur pression de lord Petyr Baelish, il affirme, mains gantées et yeux bandés, devant lord Nestor Royce venu s'enquérir des circonstances de la mort de lady Lysa Arryn, être l'auteur de son assassinat. Il déclare alors avoir agi par dépit amoureux et avoir été la proie d'un accès de démence lorsque lady Lysa lui aurait annoncé être enceinte de lord Baelish[6]. D'après les dires de ce dernier, Marillion aurait succombé à « l'appel du bleu », ce qui n'empêche pas le jeune lord Robert Arryn de l'entendre chanter toutes les nuits[9].

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Marillion est interprété par l'acteur Emun Elliott dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références

Notes

  1. George R. R. Martin a déclaré sur son blog que le nom de ce personnage n'était pas une référence au groupe Marillion (cf. Not A Blog : Actors, Actors Everywhere).

Références