ACOK 57 – Theon V

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #162095
    Yfos
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 988

    ACOK 57 – Theon V
    Au fil des pages – liste des sujets

    ACOK 56, Catelyn VII ACOK 58, Sansa V

    Le Prince de Winterfell

    Theon est maintenant Prince de Winterfell mais tout ne se passe pas comme prévu.

    Erreurs et cauchemars

    Il n’a guère changé, incapable d’assumer ses erreurs.

    – Il se plaint du fait que la meunière le hante dans ses cauchemars : « c’est lui (Gelmarr) qui l’a tuée, pas moi ». De sa propre initiative, c’est sûr …

    – À propos des enfants « Jamais je n’avais voulu ça, c’est eux qui ne m’ont pas laissé le choix ». Évident.

    – « Mais que faire là contre » quant au fait que, Mikken mort, il n’y ait plus de bon forgeron pour sa couronne. Au lieu de le laisser tuer, il aurait pu « simplement » le faire tabasser lors de la prise de Winterfell, comme il l’a fait lorsque Farlen s’est jeté sur lui.

    – la décapitation de Farlen : vu que Theon l’avait choisi comme coupable et avait tout préparé, il aurait pu se rappeler qu’Eddard Stark exécutait ses sentences en personne et prévoir une autre solution : l’offrir au Dieu Noyé par exemple. Au moins être prêt à cette situation.

    – méprisant envers ceux qui ne se sont pas aperçus que les cadavres n’étaient pas ceux de Bran et Rickon. Et pourtant mestre Luwin s’en est rendu compte sans qu’il s’en doute.

    Il fait des rêves intéressants :

    – durant le premier, il est poursuivi par des loups géants à visage d’enfants. Quels visages, il ne le précise pas ? Bran et Rickon qu’il n’a pas tués ou les fils de la meunière ? Il crie miséricorde mais l’a-t-il accordé, lui ? Par ailleurs, ne serait-ce pas un rêve prémonitoire ? Celui d’une autre fuite à venir lorsqu’il a cru pouvoir s’échapper de Fort Terreur ?

    – durant le second, il rêve de la femme du meunier, des nombreuses fois où ils ont couché ensemble. Sauf que, cette fois, elle a « des dents en haut et en bas » et lui ronge sa virilité, primordiale pour lui.

    Là aussi, cela se réalisera mais différemment. Autre question : ne pourrait-il pas être le père du plus jeune fils?

    – dans le dernier rêve, il voit des morts parmi les habitants de Winterfell. Pour certains, il sait qu’ils sont morts à Port Real. Il est responsable pour d’autres. Les suivants sont plus étonnants : il rêve de Lord Rickard et de ses enfants. Il ne les a jamais connus mais, visiblement, il sait quelque chose à propos de Lyanna et d’une couronne de roses bleues.

    Enfin, plus surprenant, il voit Robb et Vent Gris couverts de plaies et ruisselants de sang. Autre rêve prémonitoire ?

    Theon et Asha

    Theon est réveillé d’un de ses cauchemars par Schlingue qui l’informe de l’arrivée de sa sœur. Il devrait en être heureux (l’amour fraternel et tout ça), soulagé d’avoir du renfort, mais il n’y trouve qu’une raison de râler : pourquoi si tard avant de râler encore plus car elle n’a amené que peu d’hommes.

    Il a le réflexe de se rafraîchir pour ne pas apparaître trempé de sueur et échevelé devant elle. Par contre, bien qu’il se rappelle «  le soir où elle l’avait humilié à la table de son père » et en public il ne se dit que trop tard qu’il aurait dû la convoquer pour une discussion en tête à tête. C’est même elle qui a le bon sens de le demander.

    Il progresse quand même : il se rappelle à temps que

    « sa sacré sœur faisait plus grand cas des lames que des élégances »

    Quelle idée à elle ! La tenue qu’il prévoyait était tellement plus adaptée à la grande salle de Winterfell. Theon ne se rappelle pas qu’elle ne l’est sans doute pas selon les normes des nouveaux habitants et pas seulement aux yeux de Asha.

    En tous cas, elle a un charisme certain et « passe bien » auprès de ses hommes à lui et parvient à le tourner en ridicule, comme lors du festin à Pyke. Elle indique qu’elle ne laissera que 10 hommes.

    Pour Theon, ce refus de l’aider est une escarmouche dans la lutte pour le titre d’héritier des îles de Fer. Pour elle, il n’a aucune chance (ce qui signifie qu’elle sacrifie 10 hommes) et que garder Winterfell ne sert à rien. S’en suit une explication selon laquelle les fer nés ne vaudraient rien dans une bataille en ligne, loin de la mer, comme le prouve la défaite de Dagmer :

    « les seiches surgissent de la mer »

    Harren a pourtant dirigé le Conflans. La situation est cependant différente : comme indiqué dans les Mystères du Trône de fer, tome2, le Conflans est une région sillonnée par les fleuves et les Fer nés maîtrisent également la navigation sur ceux-ci

    Theon et Schlingue

    Schlingue, le seul qui lui est vraiment fidèle. Theon lui fait entièrement confiance. C’est lui qui va tuer les trois fer nés qui les ont accompagnés au moulin car ceux-ci étaient incapables de garder un secret.

    Même ses hommes ne lui sont pas autant dévoués, eux qui demandent à quitter Winterfell et ce, avant même le passage de sa sœur. Schlingue est le seul à l’appeler « Prince ». Même son écuyer ne le fait pas sous prétexte d’être muet. Il prononce parfois « M’sire Prince » mais c’est normal, c’est le terme qu’utilisent les illettrés dira Lord Bolton. Tiens, c’est bizarre, il ne l’est pas. Étonnant pour un simple serviteur comme lui.

    Schlingue est également capable de trouver plusieurs centaines d’hommes prêts à aider Theon alors que « celui-ci s’est fait un ennemi de chaque homme et sur 1000 lieues » selon Asha.

    De plus, il n’est pas exigeant, il demande une récompense sans commune mesure avec le service rendu : il n’y a plus personne pour défendre la pauvre Palla. S’il la viole, il ne risque rien : Theon avait fait fouetter ceux qui l’avaient fait à la prise de Winterfell. Maintenant, il ne le ferait plus. Vu les circonstances, il ne peut plus redorer son image auprès des nordiens.

    Schlingue a aussi des yeux très clairs assez étonnants. Ça ne lui rappelle pas quelqu’un ? Une personne dont il lui est arrivé de se moquer ?

    Tout ça n’est pas grave, Theon a de la chance : son bon génie lui a accordé ses 3 vœux, 3 morts et, contrairement à Arya, il n’a pas eu à renoncer à la troisième mort pour pouvoir exaucer un  quatrième vœu. Il se voit accorder celui-ci avec une contrepartie minime.

    Un point intriguant : deux morts correspondent plus ou moins à celles données par Jaqen : cou brisé de Gelmarr et Chiswick, mort malgré la présence d’un chien de Weese et Gynir.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 2 semaines par Yfos. Raison: mise en forme
    #162097
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8185

    Passer de Jaime à Theon, ça pique beaucoup quand même 😀

    Allons-y

    On apprend/lit que Theon fait des cauchemars. Je note que Wex est là, dans sa chambre et que Schlingue le réveille. Asha arrive à l’aube à Winterfell. Elle a marché toute la nuit ? Ca vous paraît pas bizarre ?

    Avant d’aller sur place, on a un flash back sur ce qui s’est passé au moulin. Theon le vit mal mais pour lui, ce n’est pas de sa faute (grrr)

    “This was never what I wanted,” he told them as he worked. “They gave me no choice.” The corpses made no answer, but only grew colder and heavier.

    Rebelote avec la femme du meunier, une ancienne amante de Theon (quel charmant garçon)

    He’d seen her die too. Gelmarr had cut her down with one blow of his axe as she cried to Theon for mercy. Leave me, woman. It was him who killed you, not me. And he’s dead as well. At least Gelmarr did not haunt Theon’s sleep.
    Avant de voir Asha, dans la salle du trône, il s’apprête. Comme un roi, enfin c’est ce qu’il espère. Même lui n’est pas dupe et il se consolera plus tard quand il sera roi avec un forgeron qu’il n’aura pas tué (hum)
    Last of all, he donned his crown, a band of cold iron slim as a finger, set with heavy chunks of black diamond and nuggets of gold. It was misshapen and ugly, but there was no help for that. Mikken lay buried in the lichyard, and the new smith was capable of little more than nails and horseshoes. Theon consoled himself with the reminder that it was only a prince’s crown. He would have something much finer when he was crowned king.
    En chemin, on apprend que tout ne se passe pas bien pour les Fer-nés. Il y a des morts parmi eux. Les habitants de Winterfell leur en veulent. Ambiance (on se croirait presque dans ADWD^^) que j’avais complètement oubliée

    These days, he took guards with him everywhere he went, even to the privy. Winterfell wanted him dead. The very night they had returned from Acorn Water, Gelmarr the Grim had tumbled down some steps and broken his back. The next day, Aggar turned up with his throat slit ear to ear. Gynir Rednose became so wary that he shunned wine, took to sleeping in byrnie, coif, and helm, and adopted the noisiest dog in the kennels to give him warning should anyone try to steal up on his sleeping place. All the same, one morning the castle woke to the sound of the little dog barking wildly. They found the pup racing around the well, and Rednose floating in it, drowned.

    He could not let the killings go unpunished. Farlen was as likely a suspect as any, so Theon sat in judgment, called him guilty, and condemned him to death. Even that went sour. As he knelt to the block, the kennelmaster said, “M’lord Eddard always did his own killings.” Theon had to take the axe himself or look a weakling. His hands were sweating, so the shaft twisted in his grip as he swung and the first blow landed between Farlen’s shoulders. It took three more cuts to hack through all that bone and muscle and sever the head from the body, and afterward he was sick, remembering all the times they’d sat over a cup of mead talking of hounds and hunting. I had no choice, he wanted to scream at the corpse. The ironborn can’t keep secrets, they had to die, and someone had to take the blame for it. He only wished he had killed him cleaner. Ned Stark had never needed more than a single blow to take a man’s head.

    “They fear no foe in open battle,” Black Lorren told him, “but it is another thing to dwell among enemies, never knowing if the washerwoman means to kiss you or kill you, or whether the serving boy is filling your cup with ale or bale. We would do well to leave this place.”
    Theon ne veut pas partir et dit que c’est la faute d’Asha (hum)
    Asha est toujours aussi géniale. A l’aise avec les hommes, elle a la langue bien acérée, tout en donnant de bons conseils.
    “I saw the heads above your gates. Tell me true, which one gave you the fiercest fight, the cripple or the babe?”
    Bam, prends ça Theon et ton ego surdimensionné aux accents calimeresques
    Theon a une vague lueur de lucidité mais ça ne dure pas
    How did I come to this? he remembered thinking as he stood over the fly-speckled bodies.
    Plus ou moins volontairement il fait son rapport à sa soeur pour tenter de la convaincre qu’il a bien agi. Ca ne marche pas vraiment. J’adore le quasi foreshadowing dans sa réponse

    “I treated Bran and Rickon generously,” he told his sister. “They brought their fate on themselves.”

    “As do we all, little brother.”

    Quand elle propose de parler en privé, Theon se rend compte mais un peu tard qu’il aurait dû y penser
    She was right, he knew, though it galled him that she would make that decision. I should never have come to the hall, he realized belatedly. I should have summoned her to me.
    Asha lui dit que Dagmer a perdu (il doit être bien content d’avoir suivi le plan de Theon qui voulait juste profiter de sa gloire)

    Je pourrais citer tout le reste mais franchement Asha est impeccable : elle reste ferme tout en donnant des bons conseils, que Theon ne veut pas entendre

    “Bugger Deepwood,” he said. “It’s a wooden pisspot on a hill. Winterfell is the heart of the land, but how am I to hold it without a garrison?”

    “You might have thought of that before you took it. Oh, it was cleverly done, I’ll grant you. If only you’d had the good sense to raze the castle and carry the

    two little princelings back to Pyke as hostages, you might have won the war in a stroke.”

    “You’d like that, wouldn’t you? To see my prize reduced to ruins and ashes.”

    “Your prize will be the doom of you. Krakens rise from the sea, Theon, or did you forget that during your years among the wolves? Our strength is in our longships. My wooden pisspot sits close enough to the sea for supplies and fresh men to reach me whenever they are needful. But Winterfell is hundreds of leagues inland, ringed by woods, hills, and hostile holdfasts and castles. And every man in a thousand leagues is your enemy now, make no mistake. You made certain of that when you mounted those heads on your gatehouse.” Asha shook her head. “How could you be such a bloody fool? Children . . .

    “They defied me!” he shouted in her face. “And it was blood for blood besides, two sons of Eddard Stark to pay for Rodrik and Maron.” The words tumbled out heedlessly, but Theon knew at once that his father would approve. “I’ve laid my brothers’ ghosts to rest.”

    Our brothers,” Asha reminded him, with a half smile that suggested she took his talk of vengeance well salted.

    Tout est résumé ici

    For the sake of the mother who bore us both, return to Deepwood Motte with me. Put Winterfell to the torch and fall back while you still can

    Il refuse car ce serait admettre qu’il a tort. Asha renonce et annonce la suite

    “Then hold it you shall,” she said, “for the rest of your life.” She sighed. “I say it tastes like folly, but what would a shy maid know of such things?”

    Asha part avec les hommes. Schlingue ne se fait pas entendre par Theon et ce dernier se dit qu’il aurait dû le tuer

    It made him uneasy to see the man walking around breathing, with what he knew. I should have had him killed after he did the others, he reflected, but the notion made him nervous. Unlikely as it seemed, Reek could read and write, and he was possessed of enough base cunning to have hidden an account of what they’d done.

    Schlingue a un super plan qui demande de l’or, pour recruter 200 hommes. En échange, il demande Palla (ça m’a fait penser à une scène d’Almost Famous). Theon y croit moyen mais n’a pas d’autres espoirs

    Plus tard, Theon rêve de morts et se réveille en sursaut. Il fait venir le mestre mais s’en méfie (sans doute à raison^^)

    When his guards burst in with drawn swords, he ordered them to bring him the maester. By the time Luwin arrived rumpled and sleepy, a cup of wine had steadied Theon’s hands, and he was feeling ashamed of his panic.

    Du coup, il se comporte comme un connard avec Kyra pour tenter (en vain) de passer sa frustration. Et, là, on apprend le fin mot de l’histoire : Bran et Rickon n’ont pas été attrapés (argh, cette révélation !!)

    Pour autant, ça ne grandit pas Theon à mes yeux, loin de là. Certes, il a « épargné » (pas retrouvé) des enfants qu’on aime bien, mais il en a tué d’autres. Surtout il continue à faire des choix idiots, à ne pas écouter les conseils, à tenter de blouser ses alliés pour son propre bénéfice. Et en plus, si ça se passe mal, il n’assume pas et dit que ce n’est pas sa faute. J’ai vraiment envie de le claquer et qu’il paye pour son arrogance. Hélas pour lui, le prix de l’humilité sera très élevé.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #162133
    RichardIII
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 391

    Schlingue, le seul qui lui est vraiment fidèle. Theon lui fait entièrement confiance. C’est lui qui va tuer les trois fer nés qui les ont accompagnés au moulin car ceux-ci étaient incapables de garder un secret.

    Il se demande s’il n’aurait pas dû le faire exécuter aussi, et ne le fait pas parce qu’il craint qu’il a planqué une confession écrite quelque part.

    Même ses hommes ne lui sont pas autant dévoués, eux qui demandent à quitter Winterfell et ce, avant même le passage de sa sœur. Schlingue est le seul à l’appeler « Prince ». Même son écuyer ne le fait pas sous prétexte d’être muet. Il prononce parfois « M’sire Prince » mais c’est normal, c’est le terme qu’utilisent les illettrés dira Lord Bolton. Tiens, c’est bizarre, il ne l’est pas. Étonnant pour un simple serviteur comme lui.

    Je pense surtout que ses hommes ont deux brins de cervelles. A ce stade, cette conquête est intenable. Je pense que quand bien même Asha ou Schlingue lui auraient vraiment passé 200 hommes, il aurait perdu.

    Schlingue est également capable de trouver plusieurs centaines d’hommes prêts à aider Theon alors que « celui-ci s’est fait un ennemi de chaque homme et sur 1000 lieues » selon Asha.

    De plus, il n’est pas exigeant, il demande une récompense sans commune mesure avec le service rendu : il n’y a plus personne pour défendre la pauvre Palla. S’il la viole, il ne risque rien : Theon avait fait fouetter ceux qui l’avaient fait à la prise de Winterfell. Maintenant, il ne le ferait plus. Vu les circonstances, il ne peut plus redorer son image auprès des nordiens.

    Schlingue a aussi des yeux très clairs assez étonnants. Ça ne lui rappelle pas quelqu’un ? Une personne dont il lui est arrivé de se moquer ?

    A ce stade Theon franchit le cap de la stupidité:

    -Theon a rencontré Roose Bolton et sait que « Schlingue » vient de Fort-Terreur.

    -Il sait que Schlingue est a) capable de tuer trois de ses hommes en mode ninja et b) sait lire et écrire.

    -Schlingue peut ramener 200 hommes?? 200 nordiens qui voudraient se battre contre des nordiens pour des fer-nés??  Et il demande une fille en échange?? Qu’un prix aussi bas soit fixé pour un service aussi élevé n’est pas normal, et Theon est incapable de s’en rendre compte.

     

    Theon VI m’a convaincu que Ramsay est pas mal en train de troller Theon. Il pourrait allègrement rendre sa couverture plus vraisemblable (ne pas parler de son alphabétisation, demande beaucoup d’or pour son service, etc…) et ne le fait pas parce que ça l’amuse de tromper Theon aussi facilement.

    Après pour la défense de Theon, celui-ci n’est pas entièrement dupe. il pense que Schlingue va surement se barrer avec l’or que Theon lui passe pour le recrutement.

    Le truc qui m’a pas mal intrigué dans le comportement de Theon, c’est entre autres sa décision de rester. A la seconde où Asha part, il se rend compte qu’il aurait dû partir avec elle. Et je vois mal pourquoi il ne le fait pas immédiatement. Il a encore assez d’hommes pour l’escorter à Motte même sans Asha.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par R.Graymarch. Raison: Theon sans accent. dû avec
    #162165
    Samyriana
    • Pas Trouillard
    • Posts : 514

    Merci pour cette analyse et les commentaires! J’avais complètement oublié le meurtre des Fers-Nés par « Schlingue »… et, franchement, je trouve ça incroyable que Theon n’ait pas trouvé la chose bizarre. Qui sait faire ça? Comment ne pas avoir la puce à l’oreille?

    Le truc qui m’a pas mal intrigué dans le comportement de Theon, c’est entre autres sa décision de rester. A la seconde où Asha part, il se rend compte qu’il aurait dû partir avec elle. Et je vois mal pourquoi il ne le fait pas immédiatement. Il a encore assez d’hommes pour l’escorter à Motte même sans Asha.

    Comme pour le cas de Schlingue, je pense que Theon est tellement auto-centré et imbu de lui-même qu’il est obsédé par le fait de ne pas paraître faible. Il voit le monde de manière manichéenne: moi/les autres, la force/la faiblesse, avec des idées très arrêtées. Bref, il est quand même assez stupide…

    "Des chefs de guerre, y en a de toutes sortes. Mais une fois de temps en temps, il en sort un, exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, y en a presque jamais. Et tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles."

    #162177
    Sandor Debout
    • Frère Juré
    • Posts : 87

    Merci à tous. Pas grand chose à ajouter. Theon laisse encore une fois passer sa chance de s’en tirer à bon compte. Il me fait un peu penser à un joueur qui est déjà endetté, mais continue à miser en espérant se refaire, quitte à perdre encore plus gros.

    Asha aime bien le taquiner, mais elle prouve, en venant à Winterfell et en tentant de le sauver qu’elle tient à lui. A tous les niveaux elle vaut mieux que son frère (même si elle n’a pas eu la même vie).

    Je me pose une question : il me semble qu’on n’a jamais la réaction de Balon aux super plans de son fils. Ou peut-être n’apprend-il tout cela que peu de temps avant son « accident »? Dans ce cas il n’aurait pas eu le temps de réagir.

    #162199
    RichardIII
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 391

    Je me pose une question : il me semble qu’on n’a jamais la réaction de Balon aux super plans de son fils. Ou peut-être n’apprend-il tout cela que peu de temps avant son « accident »? Dans ce cas il n’aurait pas eu le temps de réagir.

    Si on l’a dans un PoV de Aeron. Il est content de sa chute car il ne fera pas d’ombre à Asha. C’est assez HS mais Balon est assez chelou dans ces réactions. La prise de Winterfell est un coup magnifique et il s’en fiche.

    #163266
    darkdoudou
    • Pas Trouillard
    • Posts : 607

    En lisant ce chapitre, j’ai eu cette image en tête au moment où Asha s’en va après tous ses bons conseils et Schlingue arrive pour sussurer ses mauvaises pensées aux oreilles de Theon :

    J’ai noté que Theon rêve de barrals démoniaques :

    Les arbres avaient tous des faces, et ils se riaient de lui, s’esclaffaient, tandis qu’à nouveau retentissait le hurlement.

    J’ai noté ausi que Theon dans un éclair de lucidité se rend compte que Winterfell ne sera jamais à lui.

    L’arbre de Ned Stark, songea-t-il, et le bois des Stark, le château des Stark, l’épée des Stark, les dieux des Stark. Ces lieux sont à eux, pas à moi. Je suis un Greyjoy de Pyk, appelé par ma naissance à peindre une seiche sur mon bouclier et à faire voile sur l’immensité de la mer salée. J’aurais dû partir avec Asha.

    Cette prise de conscience répond (enfin) à la question que Tyrion avait posée quand il avait appris la chute de la forteresse :

    C’était Winterfell, ce bois. C’était le Nord. Jamais je ne me suis nulle part senti aussi déplacé que là, durant ma promenade, jamais nulle part si intrus ni si malvenu. Cette impression, les Greyjoy l’éprouveraient-ils également ? Le château pouvait bien leur appartenir, jamais le bois sacré, lui, ne serait à eux. Ni dans un an, ni dans dix, ni dans cinquante ans. ACOK Tyrion XI

    On apprend/lit que Theon fait des cauchemars. Je note que Wex est là, dans sa chambre et que Schlingue le réveille.

    Déjà dans Theon V, Wex dormait à côté du lit de son maître, alors que Theon dormait nu avec avec Kyra. L’intimité est assez limitée.

    Theon VI m’a convaincu que Ramsay est pas mal en train de troller Theon. Il pourrait allègrement rendre sa couverture plus vraisemblable (ne pas parler de son alphabétisation, demande beaucoup d’or pour son service, etc…) et ne le fait pas parce que ça l’amuse de tromper Theon aussi facilement.

    D’accord avec toi, Schlingue/Ramsay s’est rendu compte que Theon est vraiment aveuglé par son orgueil et est prêt à avaler n’importe quoi. Et aussi il se dit qu’il est peut-être le prochain sur la liste des morts mystérieuses. Il vaut mieux pour lui disparaître de Winterfell et retrouver un grand nombre de troupes fidèles avant de revenir.

    #163272
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4596

    Si on l’a dans un PoV de Aeron. Il est content de sa chute car il ne fera pas d’ombre à Asha. C’est assez HS mais Balon est assez chelou dans ces réactions. La prise de Winterfell est un coup magnifique et il s’en fiche.

    Je pense que ça s’explique : déjà, parce que Winterfell est intenable pour les Greyjoy, trop profond dans les terres, trop entouré par les vassaux nordiens … Ils auraient fini par le perdre rapidement, de toute façon. Ensuite, parce que Balon suit l’Ancienne Voie et réfléchit en pur fer-né, donc en terme de pirateries et de razzias, pas en terme de conquêtes durables. Balon a beau revendiquer le titre de roi du Nord, il ne veut pas tenir le Nord, juste le piller. (Un objectif futile, illusoire, vaniteux, un peu comme sa revendication d’indépendance des îles et ses rébellions, qui ne servent finalement jamais à grand chose …)

    Pour moi, ses chapitres le prouvent, Theon n’a jamais compris son père et ses motivations … parce qu’il réfléchit plus en continental (éducation de château et de mestre) qu’en Fer-né. Quel est le bénéfice réel de l’Antique Voie ? En se raccrochant à leurs vieilles traditions, les aventuriers fer-nés veulent s’attirer la liberté, la gloire et la richesse … Mais au final, ils ne s’attirent jamais que des ennuis sur le long terme.

    #163280
    RichardIII
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 391

    Je pense que ça s’explique : déjà, parce que Winterfell est intenable pour les Greyjoy, trop profond dans les terres, trop entouré par les vassaux nordiens … Ils auraient fini par le perdre rapidement, de toute façon. Ensuite, parce que Balon suit l’Ancienne Voie et réfléchit en pur fer-né, donc en terme de pirateries et de razzias, pas en terme de conquêtes durables. Balon a beau revendiquer le titre de roi du Nord, il ne veut pas tenir le Nord, juste le piller. (Un objectif futile, illusoire, vaniteux, un peu comme sa revendication d’indépendance des îles et ses rébellions, qui ne servent finalement jamais à grand chose …)

    Gros désaccord avec toi Eridan^^. Balon demande de tenir des châteaux non de les piller. Il laisse le gros de ses forces pourrir à Moat Cailin justement pour affronter Robb alors qu’il n’y a rien à piller là-bas. Il s’est proclamé roi du Nord pour le démontrer au monde.

    Si il cherche juste à piller, son offensive ne fait aucun sens. Il cherche réellement à conquérir le Nord, ce qui fait qu’il prend Moat pour empêcher le retour de Robb et qu’il prend Motte-la-Forêt pour s’approcher de Winterfell.

    #163342
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4596

    Balon demande de tenir des châteaux non de les piller.

    Ces prises me semblent au contraire prouver ce que j’avance. 😉 Balon ne fait pas vraiment de prise territoriale pour posséder des terres, il ne cible pas les terres particulièrement riches et fertiles ou les châteaux particulièrement puissants. Il choisit surtout des châteaux qui ont un intérêt purement stratégique, ceux qui vont lui permettre d’affaiblir les Nordiens et de pouvoir ensuite organiser des pillages autant qu’il le souhaite. S’il y a autant de monde à Moat Cailin, c’est parce que la ruine empêche Robb de revenir avec le gros de son armée, et permet donc de maintenir éloignés du Nord les troupes qui pourraient le défendre. Quant à Motte-la-Forêt, il s’agit d’un emplacement stratégique pour des pillards de mer : le château est proche des côtes, et il peut permettre de lancer des razzias aussi bien vers le nord est que vers le sud. Moat ne doit pas tomber, de préférence … mais Motte est à peine prévue pour tenir, en réalité.
    Balon veut juste faire en sorte de pérenniser une situation géopolitique qui lui permettra de piller sur le long terme (s’imagine-t-il). A moins qu’il s’imagine ainsi pouvoir vivre sur le dos des Nordiens et se payer le reste de sa conquête. Pour moi, il pousse très loin le concept de l’Antique Voie et la devise familiale « Nous ne semons pas » . ^^ Il revendique bien le Nord et parle de conquête … mais dans les faits, il ne peux pas dominer ces territoires sur le long terme.

    Dans ce contexte, la prise de Winterfell par Theon est mignonne … C’est un sympathique joujou, une jolie bricole à revendiquer … Mais parfaitement inutile dans le plan de Balon : trop loin des côtes, trop au cœur des terres. Inaccessible et indéfendable pour les Fer-nés. Et beaucoup trop important symboliquement pour les Nordiens pour qu’ils puissent y demeurer longtemps (les Stark, puis les Bolton comme les Baratheon vont marcher sur Winterfell, juste pour le symbole et le prestige). Les Fer-nés n’ont aucune chance de jamais prévaloir là-bas. C’est d’ailleurs pour ça qu’Asha, dans ce chapitre, ne fait même pas semblant de s’intéresser à la prise de Winterfell et essaie d’expliquer à Theon le mode de pensée Fer-né, qu’il ne comprend pas. Prendre le château était un exploit, le garder est inutile et contreproductif.

    Père m’a ordonné de prendre Motte-la-Forêt ! jappa-t-elle. Pas d’avoir à voler à la rescousse de mon petit frère.
    — Encule Motte ! râla-t-il. C’est un pot de pisse en bois sur une colline. Winterfell est le cœur du pays, mais comment le tiendrais-je sans garnison ?
    — Que n’y as-tu réfléchi avant de t’en emparer. Oh, c’était une idée magistrale, ma foi. Mais si seulement tu avais eu le bon sens de raser le château et d’emmener les deux petits princes en otages à Pyk, tu gagnais la guerre d’un coup.
    — Te ferait plaisir, hein, de voir ma prise réduite en ruine et en cendres ?
    — Ta prise sera ta perte. Les seiches surgissent de la mer, Theon, l’aurais-tu oublié durant ton séjour chez les loups ? Notre force, ce sont nos boutres. Mon pot de pisse en bois se trouve assez près de la mer pour que m’y parviennent dès que de besoin troupes fraîches et ravitaillement. Winterfell, lui, se situe à des centaines de lieues de la côte, entouré de bois, de collines, de forts et de châteaux amis.

    Il faut le dire, le projet de Balon est vain (en plus d’être mortifère sur le long terme). Quelqu’un qui a deux doigts de bon sens s’en rend compte. Comme dirait Baelor Noirmarées, « Balon était fou » . Au final, lors des états-généraux de la royauté, Victarion (tout aussi dépourvu que son frère de vision politique globale ou de plan de société pour le long terme) s’inscrit dans ses pas, alors qu’Asha (pourtant l’héritière que voulait Balon) se détourne des plans initiaux de son père, en les traitant de folies qui n’apporteront que la défaite et propose au contraire un plan basé sur l’obtention de nouvelles terres … mais pas par des conquêtes comme Balon ; par des alliances, par la conciliation, par l’abandon de l’Antique Voie qui n’apporte aux Fer-nés qu’une succession de défaites cuisantes.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.