[AGOT] L'expédition de Waymar Royce

Ce sujet a 12 réponses, 11 participants et a été mis à jour par  Chat-qui-boite, il y a 5 mois et 3 semaines.

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Auteur
    Messages
  • #123384

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 6685

    Dans la section « Au fil des pages » en relisant le prologue et en lisant ce qu’on en disait, je me suis posé pas mal de questions sur l’expédition de Waymar Royce. Pour éviter de trop dévier là bas, j’ouvre un topic ici

    Ce n’est pas tant l’issue de l’expédition (Gared et Will veulent rebrousser chemin, Waymar leur ordonne de rester, ils tombent sur des Autres, Waymar est tué, zombifié puis tue Will alors que Gared fuit pour donner l’alerte rien) qui m’intéresse que ses préparatifs.

    Une patrouille de deux personnes expérimentées et un bleu (mais de sang bleu) pourchasse des pillards sauvageons

     Nine days they had been riding, north and northwest and then north again, farther and farther from the Wall, hard on the track of a band of wildling raiders.

    Poursuivre des pillards, admettons. Mais où ont ils pillé ? Si c’est au nord du Mur, la Garde s’en fout un peu, non ? Si c’est au sud, c’est probablement un peu tard, sauf à récupérer ce qu’ils ont volé ou pour leur « faire payer ». Neuf jours de patrouille.. Pas forcément en ligne droite mais quand même vers le nord grosso modo, donc le Mur est loin. On apprendra plus tard que la Garde a fait étape chez Craster, je cite Emmalaure.

    Autre point, qui concerne le fond du récit et le déroulé des évènements avant que le chapitre commence : on apprend plus tard que Waymar et sa petite patrouille ont fait une halte chez Craster mais qu’ils n’y ont pas dormi. Craster ne cache d’ailleurs pas son hostilité, faite d’envie et de jalousie, envers le jeune Waymar.

    Ca fait long pour capturer des sauvageons qui ont pris la poudre d’escampette.

    Heureusement que Will est un bon pisteur

    “The camp is two miles farther on, over that ridge, hard beside a stream,” Will said. “I got close as I dared. There’s eight of them, men and women both. No children I could see. They put up a lean-to against the rock. The snow’s pretty well covered it now, but I could still make it out. No fire burning, but the firepit was still plain as day. No one moving. I watched a long time. No living man ever lay so still.”

    8 sauvageons (hommes et femmes, mais on saura plus tard que les femmes peuvent aussi être des guerrières chez les sauvageons). Trois Gardes contre 8 sauvageons ? En terrain plutôt hostile ? Je sais que la Garde de Nuit est mieux équipée et entraînée, mais tout de même, c’est une sacrée tache. Surtout si loin du Mur.

    Ma question est donc « Qu’est ce que la Garde de Nuit fait là ? Avec aussi peu de personnes et aussi loin du Mur ? » Qu’est ce qu’il lui a pris à Jeor ??

    Athouni rappelle à raison ce qu’on apprend plus tard

    The Royce boy was green as summer grass, yet he insisted on the honor of his own command, saying it was his due as a knight. I did not wish to offend his lord father, so I yielded. I sent him out with two men I deemed as good as any in the Watch.” – AGOT Tyrion III

    L’article sur Waymar Royce nous apprend que

    Lors du tournoi de la Main qui se déroule lors de la seconde moitié de l’an 298, Sansa prétend que lord Yohn Royce a été l’hôte de Winterfell deux ans auparavant (cf. A Game of Thrones, Chapitre 30, Sansa), visite qui ne peut probablement être que celle lors de laquelle il a accompagné son fils Waymar au Mur

    Donc la visite récente du père au Nord (pas forcément au Mur) et le côté « insistant » du fiston peut expliquer pourquoi il a été envoyé diriger une patrouille par Jeor. De plus, comme le rappelle Eridan

    Les privilèges de la noblesse se retrouvent reproduit au sein de la Garde de Nuit, qui favorise donc les nobles comme officiers. Et en même temps, il y a une justification derrière qui s’entend, pas encore donnée à ce stade, pas encore évidente, mais qui viendra en son temps : la différence d’éducation est trop importante entre les différentes classes sociales pour que les inégalités hors Garde de Nuit ne se trouvent pas reproduites en son sein. Les nobles sont mieux équipés (cf. tenue de Waymar), mieux entraînés et mieux formés au métier des armes (Waymar se bat héroïquement jusqu’à la mort, attitude qu’on attend d’un Frère Juré, là où Will reste caché). Ils savent lire et écrire, lire des cartes et ont des liens privilégiés avec les autres nobles, ce qui en fait de bons ambassadeurs de la Garde auprès d’éventuels mécènes. Toutes ces qualités sont précieuses, surtout dans une Garde de Nuit déliquescente, qui a moins à se soucier (au début de la saga) de ce qui vient du nord que de s’inquiéter de ses bons rapports avec ce qui est au sud. Si on suit cette logique, la promotion de Waymar comme officier est logique … tout comme elle paraît vaine une fois au nord du Mur, où l’expérience de Gared et Will est plus précieuse.

    En effet, la Garde de Nuit décline mais n’a pas d’énorme danger immédiat : certes, les sauvageons pillent le Don et la Garde ne peut pas vraiment les arrêter (ce qui à terme est un vrai souci car cela diminue la population de personnes nourrissant la Garde) mais cela ne va pas détruire le Mur. Jeor a intérêt à bien s’entendre avec les nobles qui lui fournissent des hommes ou des ressources. Je mets un léger bémol car dans le chapitre suivant (Bran I), Bran (7 ans, je le rappelle) a entendu parler de « Mance Rayder, the King-beyond-the-Wall ». Et ça, c’est potentiellement une menace beaucoup plus tangible et importante.

    Si on résume, il y a des pillards sauvageons (où ?), Jeor envoie une patrouille et met Waymar (à la demande de ce dernier) à sa tête : un jeune homme mais qui sait se battre et commander, qui a l’air de savoir réfléchir même s’il est très têtu. Son équipement est adapté mais pas du tout son cheval. Qui Jeor envoie avec lui ? 2 personnes. C’est peu…. Cependant on a un vieux briscard (Gared, 40 ans de Garde, des oreilles et des doigts en moins à cause des Hivers) et un jeune talentueux (Will, ultra silencieux donc précieux en patrouille. A fait son trou dans la Garde comme patrouilleur alors qu’il n’est là que depuis 4 ans). Pas les plus nobles du lot mais sans doute très utiles. Mais que 3 personnes en tout. Pourquoi si peu ? Je n’ai pas le souvenir que Jeor soit le genre d’hommes à volontairement sacrifier ses troupes pour rien. Je mise sur le fait qu’il a voulu donner assez d’hommes (quantité et qualité) pour que la mission soit un succès sans pour autant que l’échec de la mission coûte trop cher en patrouilleurs.

    Cela dit.. Jeor, on en a une bonne image : il est sympa avec Jon, Samwell, Pypar, Grenn, Edd. Il est bourru mais a un bon fond et un super corbeau ventriloque et lié à Freuxsanglant. Il donne son épée en acier valyrien à Jon, tous les lecteurs l’aiment bien, Jeor…

    Mais stratégiquement… entre Benjen, Waymar et l’expédition au Poing des Premiers hommes, il a affaibli durablement la Garde. Pour les deux premiers, il ne pouvait pas vraiment savoir. Pour la dernière, il a joué à « quitte ou double » et a perdu. Sans Stannis, puis l’ouverture du Mur aux sauvageons par Jon, c’en était fini de la Garde de Nuit (d’ailleurs, on ne sait pas si elle va vraiment survivre à ADWD). Certes, les conditions sont dures pour la Garde à ce moment là (gros danger immédiat et personne ne vient les aider, à part Stannis, grâce à Davos), mais même.

    Et vous, vous avez des idées sur les motivations (autres que littéraires ^^) sur cette expédition qui parait mal préparée ou mal commandée (9 jours de pistage….) ? Ou vous voulez encore mettre de la Corneille à trois yeux là dessous ? 😉

    • Ce sujet a été modifié le il y a 6 mois par  R.Graymarch.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #123387

    Emmalaure
    • Pas Trouillard
    • Posts : 728

    Et vous, vous avez des idées sur les motivations (autres que littéraires ^^) sur cette expédition qui parait mal préparée ou mal commandée (9 jours de pistage….) ?

    Alors ouaip, j’ai ça en réserve. Pour moi, le terme « raider » dans la bouche de Will est davantage un terme générique, parce que pour un garde noir, tous les sauvageons sont des pilleurs potentiels, prêts à passer le Mur pour égorger nos fils et enlever nos compagnes et ravager nos champs comme de féroces lapins. Bref… tout ça pour dire que les patrouilles ne sont sans doute pas là pour poursuivre des pillards, mais plutôt pour espionner leurs faits et gestes, savoir pourquoi ils bougent et s’agitent, s’ils suivent Mance Rayder, pourquoi, etc… Au nord du Mur, c’est une énorme migration qui se prépare.

    Mormont lui adjoint deux patrouilleurs expérimentés, dont un qui est tout de même un champion dans le genre espion discret, quand l’autre a un côté « survivant ». Mais ce ne sont pas des guerriers à proprement parler, ils ne sont pas là pour se battre à tout prix ni pour dézinguer du sauvageon.

    Voilà, rien de mystérieux à mon avis, dans l’affaire ^^. Mais peut-être que Waymar avait appris quelques trucs intéressants lors de sa patrouille et que ça valait le coup de poursuivre l’enquête un peu plus loin.

    #123389

    Aurore
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1884

    A ce moment de la chronologie, le lecteur ne le sait pas encore et ne le découvrira que plus tard, mais Mance Rayder a déjà commencé à regrouper le peuple libre autour de lui. Ned Stark est déjà au courant puisqu’il envisage de convoquer le ban pour aller le combattre (AGOT 3, Catelyn). Cela signifie que Châteaunoir l’est aussi. Je pense que Jeor Mormont a envoyé les trois compères pour espionner (le groupe de patrouilleurs est petit et discret) et voir ce qu’il en est. Et comme dit Emmalaure, qualifier les sauvageons de « pillards » est typiquement le mot sorti tout droit des stéréotypes de ceux qui vivent au sud du Mur.

    #123390

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 6685

    Et donc, vu que Will n’en parle pas, cela signifierait que Waymar a l’objectif de l’expédition mais n’a rien dit à ses patrouilleurs ?

    (accessoirement, suivre des sauvageons random et espérer tomber sur Mance Rayder, OK mais c’est un sacré pari. Surtout avec le mauvais cheval…)

    Faut que j’avance ma relecture pour voir comment réagit Jeor plus loin car une patrouille avec ce but précis et personne qui ne revient au bercail (Gared, il compte ?), c’est au mieux « fort dommage », au pire « ultra louche » (quand on sait qu’il y a les Autres, c’est plus facile à suspecter, j’en conviens)

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #123395

    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1831

    Un raider sauvageon n’est pas forcément qu’un pillard. Ça peut aussi être un éclaireur et c’est le gros de leurs troupes. Que ce soit l’un ou l’autre, la Garde à tout intérêt à savoir où quand et comment ils ont passé le Mur et évité les patrouilles, s’ils sont l’avant-garde d’un groupe plus important. Toutes sortent d’informations cruciales. La mission pourrait donc bien ne pas être de tuer le groupe de pillards, mais de les espionner. Qhorin monte des groupes de 5 pour le même genre de tâche à partir du Poing des Premiers Hommes, 3 à proximité du Mur, ce n’est pas si déconnant pour suivre et espionner.
    D’ailleurs, la cueillette d’informations doit davantage être la routine des patrouilleurs que l’extermination de Sauvageons. La Garde n’a jamais réussi à se débarrasser du peuple libre au faîte de sa puissance, ce n’est pas maintenant qu’elle va s’y essayer. Donc si Will ne détaille pas l’objectif de la mission, ce n’est à mon avis pas tant qu’il y a un objectif caché par Waymar que parce qu’il fait un travail qu’il a déjà fait cent fois.
    9 jours de pistage dans une forêt en terrain inconnu et en devant économiser les montures, c’est long et probablement au-delà de la limite à partir de la quelle ils laissent habituellement tomber, mais là ils ont Royce qui ne veut sans doute pas rentrer bredouille. Ce n’est pas si incroyable non plus. En supposant qu’ils aient 1 jour ou 2 d’avance car les Sauvageons n’ont probablement pas passé le Mur juste au-dessus de Châteaunoir, le groupe de Waymar a perdu du temps en sortant par Chateaunoir avant de retrouver la piste et de la remonter vers le Nord et aura eu besoin de plusieurs jours pour refaire son retard.

    #123400

    Athouni
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 188

    Assez d’accord avec Pandémie : c’est  une patrouille comme ils en ont déjà fait cent fois. Waymar ne souhaite pas rentrer bredouille et fait du zèle.

    Je ne suis pas sûr que les rangers aient pour mission l’extermination systématique des Sauvageons. Avec un autre commandant, la patrouille aurait peut-être constaté leur présence, les aurait pistés ou repoussés loin du mur avant de faire demi tour – c’est d’ailleurs ce que suggère Gared, le plus expérimenté des trois.

    Si le conflit est inévitable, la patrouille livre bataille mais eu egard aux effectifs particulièrement reduits de la Garde, je doute que la consigne soit de poursuivre coûte que coûte les Sauvageons.

    « When dead men come hunting in the night, do you think it matters who sits the Iron Throne »

    #123401

    Mestre Tomassen
    • Frère Juré
    • Posts : 97

    Pour ceux qui lisent en V.O, on a bien la bonne traduction ici ?

    « Les ordres de Mormont étaient de les pister, ronchonna Gared, on l’a fait. Ils sont morts. Plus la peine de s’en tracasser. »

    Si oui, on sait qu’il n’était pas question de les combattre, ceux qui parait plutot logique (voir les arguments ci dessus).

    Sinon une autre question, est on sûr que les sauvageons vus par Will était bien ceux traqués ? Ils ne cherchaient pas plutot ceux qui attaquent Bran lors de sa première sortie à cheval ? Bon, même si c’était le cas ça ne change pas grand chose sur la forme et le fond de cette expédition.

     

    #123407

    Athouni
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 188

    La vo :

    Mormont said as we should track them, and we did, » Gared said.

    Waymar fait bien du zèle.

    « When dead men come hunting in the night, do you think it matters who sits the Iron Throne »

    #123411

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3542

    Sinon une autre question, est on sûr que les sauvageons vus par Will était bien ceux traqués ? Ils ne cherchaient pas plutot ceux qui attaquent Bran lors de sa première sortie à cheval ?

    On ne peut être sûr de rien, après, « traquer les sauvageons » c’est le métier de la Garde et Will nous est introduit comme ayant de bonnes compétences de pisteurs. Donc assez logiquement, on peut penser qu’ils ne se sont pas trompés de cible.

    L’agression de Bran se produit bien plus tard, après que Bran est devenu paraplégique, donc bien après le départ de Jon pour la Garde, la disparition de Benjen et donc de Waymar. Est-ce que le groupe d’Osha était déjà constitué ? Est-ce qu’ils étaient déjà en activité ? Leur but à eux n’est pas tant de piller les terres du Nord pour revenir ensuite au-delà du Mur, mais plutôt de partir au sud pour échapper à la menace venue du nord. Il y a sans doute peu de chance que les Frères Jurés de la Garde ait confondu les deux groupes.

    #123444

    John Lon Bickel
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 198

    8 sauvageons (hommes et femmes, mais on saura plus tard que les femmes peuvent aussi être des guerrières chez les sauvageons). Trois Gardes contre 8 sauvageons ? En terrain plutôt hostile ? Je sais que la Garde de Nuit est mieux équipée et entraînée, mais tout de même, c’est une sacrée tache. Surtout si loin du Mur. Ma question est donc « Qu’est ce que la Garde de Nuit fait là ? Avec aussi peu de personnes et aussi loin du Mur ? » Qu’est ce qu’il lui a pris à Jeor ??

    Comparer cela avec les deux expéditions suivantes est parlant, en tout cas. Suite à la destruction de la patrouille en question, Mormont envoie en tout et pour tout SIX hommes voir ce qui s’est passé et, plus discrètement, mener l’enquête capitale sur les rumeurs de morts qui se relèveraient. Six hommes en pleine nature, en zone qu’il sait hostile car il sait, à ce stade, que les trois de la première patrouille ont été tués ou mis en fuite.

    Naturellement, la patrouille de Benjen subit le même sort que celle de Waymar. Alors, cette fois, c’est carrément trois cents hommes, le meilleur tiers de la Garde, qui s’avancent. Effectivement, il aurait gagné à avoir le sens de la mesure, le père Mormont.

    Bizarreries mises à part, je pense que ces trois patrouilles servent à montrer au lecteur l’extrême tension des effectifs pour les frères noirs. On ne peut presque rien faire de sérieux et, si l’action devient nécessaire, c’est un pistolet à un coup. La Garde ne connaît plus qu’un mode d’action, agir dans des conditions défavorables, compter sur la chance (plus leur supériorité auto-suggérée) et cela passe ou cela casse. Sur les caractères très dissemblables de la patrouille de Waymar Royce, par contre, je trouve cela logique.

    Vu le peu d’hommes disponible, le Lord commandant doit les maximiser, créer un esprit de corps. L’intérêt majeur de la patrouille est peut-être de déniaiser Waymar, de le convaincre que ses compagnons ont plus d’expérience que lui et qu’il doit les écouter, quand bien même il y a un vieillard et un braconnier repenti. Il donne à Gared l’occasion de former un peu Will et beaucoup Waymar, celui-ci gagne l’opportunité de montrer à Will qu’on peut être un lord arrogant mais un chef capable. D’autres l’ont dit, c’est le même genre d’épreuves qui sera réservée à Jon, sauf que celui-ci va les réussir. La même chose que Jon fera dans ADWD en mélangeant sauvageons et frères jurés chaque fois que c’est possible.

    #123592

    Ysilla
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1450

    L’intérêt majeur de la patrouille est peut-être de déniaiser Waymar,

    Cela pourrait expliquer que Jeor Mormont ou Benjen Stark aient laissé partir Waymar Royce avec un équipement aussi peu adéquat  : la cotte de maille  froufoutante, la pelisse  qui se prend à  toutes les branches, le cheval nerveux et inadapté  au terrain accidenté  de la Forêt Hantée rendent la patrouille  repérable. L’enjeu réel de la patrouille n’aurait pas été de pister les sauvageons en toute discrétion mais que les sauvageons  se sachent pistés pour les dissuader de revenir et pour faire comprendre à  Waymar  qu’il a encore  beaucoup à  apprendre ?

    "L'imaginaire se loge entre les livres et la lampe...Pour rêver, il ne faut pas fermer les yeux, il faut lire."

    #123659

    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 424

    Dans le contexte, n’oublions pas que les sauvageons sont déjà en train de fuir vers le Sud, la grande majorité suivant Mance. Mais des groupes minoritaires la jouent solo dans leur coin et tentent de franchir le Mur.

    C’est ce qui se passe au début, ce n’est pas dit explicitement, mais la Garde de Nuit a dû constater une augmentation du nombre de tentatives, ce qui mobilise les hommes sur le Mur. Qui plus est, Bran se fait plus tard enlever par des sauvageons. On sait que Ned a vu passer plusieurs déserteurs de la Garde, mais il ne fait pas grand cas des sauvageons, ses vassaux étant sûrement en train de gérer le problème sans Winterfell.

    Bref, des sauvageons en petits groupes qui passent, une recrudescence de pillages, la Garde de Nuit qui se fait taxer de laxisme et Waymar Royce prend le commandement d’un petit corps expéditionnaire pour patrouiller et stopper quelques-un de ces groupes.

    D’un point de vue tactique 3 corbacs suffisent. Ils ont une bonne formation aux armes, ont de l’acier à la main portent cottes de mailles, et tout l’attirail qui permet en principe de parer les coups d’une arme de bronze ou d’un gourdin. En plus, ils forment une escouade discrète, idéal pour surprendre les sauvageons. En principe un mec a plus de chances de trouver un groupe de 10 gars qu’un groupe de 100 mecs. Sont pas fous en face, ça ne peut que les inciter à vouloir se défendre au lieu de fuir, ce qui permet leur élimination.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 mois par  Raff-Tout-Miel.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 mois par  R.Graymarch.

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #124481

    Chat-qui-boite
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 380

    Un bleu de prestige un peu encombrant qui a besoin de se frotter à la réalité pour en rabattre, c’est un souci mineur que Mormont a solutionné avec cette mission d’éclaireurs à petit effectif et objet très vague: une mission d’observation, de pistage, d’espionnage même. Je rejoins Ysilla dans l’idée que c’est mettre Waymar en apprentissage pour qu’il comprenne la différence entre le service de la Garde et la Chevalerie, ses ors et ses absurdités.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 3 semaines par  R.Graymarch.

    Mieux vaut être en retard au paradis qu'en avance au cimetière
    Reste assis au bord de la rivière et tu verras passer le corps de ton ennemi

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.