[Jeu] Une énigme, une oeuvre littéraire (partie 3)

Forums Les jeux et les tournois Détente et jeux divers [Jeu] Une énigme, une oeuvre littéraire (partie 3)

  • Ce sujet contient 770 réponses, 26 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Mad, le il y a 1 semaine et 1 jour.
21 sujets de 751 à 771 (sur un total de 771)
  • Auteur
    Messages
  • #164681
    Forel Tully
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 305

    Et en vrai Chasseur blanc, coeur noir de Peter Viertel (qui fait à 50% les choses à moitié ?=

    Non. Pas vu le film, d’ailleurs, c’est bien ? Je ne suis pas archi fan de Clint Eastwood comme réalisateur, d’habitude (avec quelques exceptions).

    Quoiqu’il en soit, ce n’est toujours pas la bonne langue.

    Tu n’aimes pas le steak de dragon ? T’es vraiment Drogon, c’est un Rhaegal !

    #164683
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8261

    Pas vu, pas lu et moi aussi j’ai arrêté Clint Eastwood^^

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #164685
    Forel Tully
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 305

    Changement de page, je remets tout ça :

    On perd les couleurs de la vie quand on ne voit qu’en touches noires et blanches. Est-ce l’Enfer qui est sur Terre, ou est-ce la Terre qui n’est qu’un Enfer ?

    1 Il a besoin d’aide pour s’organiser, mais il arrive très bien à se torturer tout seul. 2 Il s’organise pas mal tout seul, mais il n’a pas fini de se faire torturer.

    (« Il » est toujours le même personnage).

    1 Il est vivant, mais c’est comme s’il était mort 2 Il est mort, mais c’est pas pire… ou peut-être bien que si, finalement.

    edit : ah tiens, c’est dans l’ordre inverse… bah c’est pas grave.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Forel Tully.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Forel Tully.

    Tu n’aimes pas le steak de dragon ? T’es vraiment Drogon, c’est un Rhaegal !

    #164726
    Worgen Stone
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 311

    Dès qu’on creuse un peu la structure narrative d’une oeuvre, ça ressort très vite

    Je n’y avais jamais prêté attention sur le forum, et je n’ai cherché que sur les dictionnaires installés sur ma tablette, donc merci.  Dernière question avant de clore ce hors-sujet : je ne pense pas qu’il y ait un salon pour discuter des procédés narratifs, si ? Personnellement cela m’intéresserait.

    Sauf mention contraire explicite, je suis l'auteur de TOUTES les images que j'utilise sur le forum.

    #164802
    Ysilla
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1645

    je n’ai pas trouvé la signification mais on dirait un mot qui existe.  Qu’en est-il, Ysilla

    Tout d’abord, pardonne-moi, @worgen, d’avoir cédé au vocabulaire spécialisé de l’analyse des textes. Ça m’a échappé alors que d’habitude, je prends garde de ne pas employer un vocabulaire certes pratique quand on le connaît bien, mais qui peut apparaître pédant et/ou jargonnant en dehors du milieu universitaire.

    Ce qui est diégétique ou intradiégétique quand on parle d’un récit, c’est tout ce qui se situe à l’intérieur du monde dans lequel se déroule l’histoire : personnages, pensées des personnages, objets, décor, déroulement du temps, actions, sa géographie, son histoire, les règles physiques qui régissent ce monde = son univers interne.

    Frankenstein de Mary Shelley : la créature du bon docteur n’est pas surnaturelle diégétiquement mais pour le lecteur, elle l’est (quoique).

    Je voulais dire que dans le monde du docteur Frankenstein, la créature est extraordinaire mais elle est rationnellement acceptable. C’est une prouesse unique mais scientifique qui n’a rien de surnaturel.

    Pour le lecteur d’hier et de maintenant, la création de Frankenstein ne repose pas sur des données scientifiques dûment vérifiées, pour nous, elle est au-delà des lois physiques et des possibilités scientifiques, elle est sur-naturelle.

    Mais j’ai rajouté quoique car de nos jours, des scientifiques ont travaillé et travaillent bel et bien sur la possibilité d’une greffe de tête sur un corps (ça a déjà été fait sur un singe, je crois). La créature n’est pas loin !

    Pour en revenir à l’énigme, je ne trouve toujours pas, @foreltully.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 semaines et 1 jour par Ysilla.

    "L'imaginaire se loge entre les livres et la lampe...Pour rêver, il ne faut pas fermer les yeux, il faut lire."

    #164807
    Worgen Stone
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 311

    Je n’ai rien à te pardonner @Ysilla. Au contraire, je te remercie ainsi que Graymarch pour les explications. J’imagine que vous retirez plus de plaisir que moi de vos lectures dans la mesure où vous disposez de davantage d’outils pour remarquer des procédés qui m’échappent (comme je peux m’en rendre compte en lisant vos interventions) et pour savourer la compétence et le talent des auteurs.

    Sauf mention contraire explicite, je suis l'auteur de TOUTES les images que j'utilise sur le forum.

    #164811
    Mad
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 14

    Bonjour,

    L’insistance sur les touches noires et blanches et l’ambiance semblant au beau fixe dans la description me font penser au livre Le Pianiste, de Władysław Szpilman

    Il vivote dans les ghettos de Varsovie (vivant, mais mort), puis échappe de justesse à la montée dans le train (devrait être mort, est sans doute considéré comme tel)

    Néanmoins je ne suis pas certaine que le livre possède trois parties distinctes, donc c’est une tentative assez hasardeuse.

    #164812
    Forel Tully
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 305

    Ce n’est pas Le pianiste. Mais tu as bien compris l’indice…

    Tu n’aimes pas le steak de dragon ? T’es vraiment Drogon, c’est un Rhaegal !

    #164816
    Mad
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 14

    Alors dans la même veine, je tente Au piano de Jean Echenoz ?

    #164818
    Forel Tully
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 305

    Et c’est un win pour @Mad !

    Max, pianiste renommé, a quelques soucis avec l’alcool. Il cherche aussi Rose, celle qu’il a manquée, depuis des années. Un soir, il est assassiné, puis revient sous un autre nom passer l’éternité sur Terre. Retrouvera-t-il Rose ? Et… de quelle manière ?

    Le meilleur Echenoz, pour moi : un auteur vraiment réjouissant, mais il faut reconnaître qu’il y a du très bon… et du moins bon.

    À toi la main.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 semaines et 1 jour par Forel Tully.

    Tu n’aimes pas le steak de dragon ? T’es vraiment Drogon, c’est un Rhaegal !

    #164826
    Mad
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 14

    Merci ! Je ne connais pas du tout cet auteur, mais la description que tu en fais et les bonnes critiques m’incitent à l’ajouter à une liste de bouquins à lire.

     

    Pour la prochaine énigme, j’espère réussir à faire ni trop simple, ni trop compliqué :

    Nous recherchons une oeuvre, qui, bien que ne manquant pas de classes, est claquée au sol.

    #164832
    Ysilla
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1645

    Nous recherchons une oeuvre, qui, bien que ne manquant pas de classes, est claquée au sol.

    Raisonnement basique :

    Classes au pluriel, ça m’évoque des salles de classes, donc des élèves.
    Claquée au sol – outre la répétition cla/cla , cosmétique ou significative ? – me fait penser à des combats.

    Donc élèves + combats = La Guerre des boutons de Louis Pergaud ?
    Et puis si j’ai tout faux, ce sera 0+0 = la tête à Toto ! 🤓😂

    "L'imaginaire se loge entre les livres et la lampe...Pour rêver, il ne faut pas fermer les yeux, il faut lire."

    #164838
    Mad
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 14

    Ah ! C’est très bien tenté mais il ne s’agit ni de ce type de classes, ni de combats ici. La tête à Toto n’est pas si loin puisqu’on nous y explique un b.a.-ba

    Et pour la répétition cla/cla, je clarifie : elle s’avère juste être un pur hasard de clavardage 😅

    #164852
    Ysilla
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1645

    Je pars dans une toute autre direction.
    Celui d’un roman d’apprentissage (pour entrer dans la case b.a. ba) :
    Nickel Boys de Colson Whitehead.
    Les classes de l’énigme renverraient à la ségrégation raciale et à la lutte pour les droits civiques et claquée au sol renverrait aux tortures et aux humiliations endurées par le héros dans l’enfer de la Nickel Academy, un établissement pour délinquants.

    Et pour la répétition cla/cla, je clarifie : elle s’avère juste être un pur hasard de clavardage

    Excellent ! je fais clap-clap-clap 👏👏👏

    "L'imaginaire se loge entre les livres et la lampe...Pour rêver, il ne faut pas fermer les yeux, il faut lire."

    #164853
    Mad
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 14

    Tu te rapproches avec cette interprétation des classes, mais l’oeuvre en cause ici l’aborde de façon beaucoup plus abstraite. Et j’évoque le b.a.-ba, pour souligner la dimension d’exposition de cette fiction.

    Le claquage au sol est, lui, très littéral.

    #164855
    Ysilla
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1645

    Je dirais Black Boy de Richard Wrigh.

    "L'imaginaire se loge entre les livres et la lampe...Pour rêver, il ne faut pas fermer les yeux, il faut lire."

    #164865
    Mad
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 14

    Ce n’est malheureusement pas ça, tu tiens en revanche la langue du titre (même s’il pourrait également venir de belgique).

    L’oeuvre recherchée est plus ancienne que celle que tu cites et de sujets raciaux il n’est point question.

    #165243
    Mad
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 14

    Je me permets de relancer par ici, avec un petit récap (pas tout à fait complet)

    Nous recherchons une oeuvre, qui, bien que ne manquant pas de classes, est claquée au sol.

    [Il ne s’agit pas de classes pour élèves.] La tête à Toto n’est pas si loin puisqu’on nous y explique un b.a.-ba

    La langue du titre [est l’anglais] (même s’il pourrait également venir de belgique).

    J’ajoute à cela que le narrateur est très carré.

    #165264
    Ysilla
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1645

    Je me permets de relancer par ici

    J’ai lâché l’affaire pendant les fêtes !😅 et je continue à patauger.🦆

    Ce n’est malheureusement pas ça, tu tiens en revanche la langue du titre (même s’il pourrait également venir de belgique).

    Cela veut-il dire que l’auteur est belge mais qu’il a écrit certains de ses ouvrages  sous pseudonymes aux consonnances anglo-saxonnes ? J’ai quelqu’un de bien précis en tête.

    "L'imaginaire se loge entre les livres et la lampe...Pour rêver, il ne faut pas fermer les yeux, il faut lire."

    #165265
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8261

    L’Espion qui venait du froid de John le Carré. Car il fait frisquet en Belgique, c’est connu 😀

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #165282
    Mad
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 14

    Cela veut-il dire que l’auteur est belge mais qu’il a écrit certains de ses ouvrages sous pseudonymes aux consonnances anglo-saxonnes ? J’ai quelqu’un de bien précis en tête.

    Oupsi, l’auteur n’est pas belge, mais la traduction du titre irait comme un gant à nos amis wallons et flamands.

    L’Espion qui venait du froid de John le Carré. Car il fait frisquet en Belgique, c’est connu 😀

    C’est vrai qu’on peut s’y peler, mais c’est le narrateur, et non l’écrivain, qui est carré. L’auteur, lui, a une homonyme chez Poufsouffle.

    J’ai peut-être un peu trop tapé dans un angle mort pour cette énigme…

21 sujets de 751 à 771 (sur un total de 771)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.