La version française

Forums Le Trône de Fer – la saga littéraire Hors-livres La version française

Ce sujet a 121 réponses, 44 participants et a été mis à jour par  Nymphadora, il y a 1 mois et 1 semaine.

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 122)
  • Auteur
    Messages
  • #22199

    de-mil
    • Pas Trouillard
    • Posts : 632

    Je ne sais pas si je l’ai déjà mentionné, mais je ne suis pas exactement un grand fan de la version française.

    Avant d’en dire du mal, néanmoins, je tiens à préciser que ce que je critique c’est le produit, pas les gens qui l’ont produit. Même si je critique leurs décisions, je ne tiens absolument pas à critiquer Jean Sola ou même les éditeurs. Le marché de l’édition a ses contraintes, le traducteur a un temps limité, et n’a pas pu lire l’œuvre en entier et théoriser dessus pendant des années (duh). Donc forcément, les conditions ne permettent pas de faire une traduction optimale. Mais si ça justifie les défauts de la versions française, ça ne les gomme pas.

    Ensuite, je tiens à préciser que je n’aime pas la VF, mais c’est un peu un principe général, je n’aime pas les versions traduites. Même si je veux bien admettre des exceptions (Poe), dans l’ensemble une œuvre est pensée et écrite dans une langue et on perd nécessairement quelque chose à la traduction — ce qui est particulièrement vrai quand le traducteur n’a pas connaissance de l’œuvre complète. Bien sûr, nous ne somme pas omniglotes, et comme le fait fort bien remarquer Werther dans une autre discussion, lire en anglais quand on est pas parfaitement bilingue fait également perdre certaines subtilités. Pour ces raisons, je considère la VF comme un mal nécessaire.

    Troisièmement et dernier point avant de faire une liste de détails sur lesquels j’aime bien râler, je pense que la VF est pensé pour les lecteurs « normaux », pas ceux qui passent leur vie à fouiller internet à la recherche de théories fumeuses. Par exemple, je préfèrerais largement que les noms propres ne soient pas traduits, simplement pour simplifier la communication internationale. Mais ce n’est pas un défaut imputable à la VF, c’est juste qu’elle n’est pas pensée pour moi — il faut dire qu’une version prévue pour moi serait simplement une VO annotée.

    Tout cela étant dit, qu’est-ce que je n’aime pas avec la VF ? Et bien, un peu tout et un peu rien.
    « Loup-garou ».
    Personnellement je ne suis pas fan du style de Jean Sola, mais je sais que la plupart des gens sont de l’avis contraire, ce que je peux comprendre.
    Certaines traductions sont approximatives, ce qui le plus souvent n’a pas d’importance mais parfois ça fait perdre des subtilités, par exemple quand kinslayer est traduit par un mot plus précis (fratricide, par exemple). (L’exemple que j’ai en tête vient de Patrick Marcel, pas de Jean Sola, ce n’est pas pertinent dans la discussion mais je tenais à le spécifier.)
    Certaines traductions sont carrément fausses. « home » qui devient « [le] beau royaume des Sept Couronnes » dans Daenerys IV, AGOT ; « Rhaegar Targaryen » qui devient « le dernier Targaryen » dans Eddard VIII, AGOT ; « liked » qui devient « adorait » (en italique dans le texte) dans TSS… je mentionnent ceux-là parce que je les ai en tête mais y’en a pas mal. C’est des détails inoffensifs, bien sûr, mais c’est le genre de détails qui parfois m’agacent.
    Les microtraductions. Salladhor devient Sladhor, probablement pour éviter le jeu de mot avec « ça l’adore ». Tyene devient Tyerne probablement pour éviter le jeu de mot avec « tienne ». Je trouve ça assez inutile et source de confusion en trop quand on discute avec des gens qui lisent pas la même version.
    Le découpage des tomes.
    Pour s’attaquer à un gros morceau, les traductions de nom propres. Je ne suis pas le premier à râler sur l’inconsistance de traduire certains mais pas d’autre. Et si je trouve la plupart plutôt bien trouvées, quelques-une moins. En particulier, « The Eyrie » (qui est singulier en anglais, comme le prouve la phrase « The Eyrie is impregnable ») devient « Les Eyrié ». Pourquoi la microtraduction de rajouté un accent alors que le ‘e’ est muet en anglais ? Pourquoi passer au pluriel ? Et surtout, je trouve ça très dommage de ne pas l’avoir traduit, L’Aire aurait été très bien. En effet, « eyrie » (ou « aerie ») est un nom commun en anglais qui signifie « aire ». Et « aire » est un nom commun français qui désigne le nid d’un rapace.
    Et enfin, « loup-garou ». Non, sérieusement, on pourrait en discuter pendant un sujet entier mais quelle traduction pourrie. Et oui, je sais que Jean Sola n’est pas le premier à avoir traduit « direwolf » en « loup-garou » mais ça reste nul. Personnellement j’aime beaucoup « Amarok » comme alternative, il me semble que c’est Kevan qui l’avait proposée. Mais sinon, « loup géant » me va, même si c’est pas super poétique, ou bien littéralement n’importe quelle alternative qui a un jour été proposé par quelqu’un, ça peut pas être pire que « loup-garou ».
    Enfin bref, je balance juste une liste de détails comme ça, de toute façon la VF partait mal avec moi vu que c’est… bah… une VF. Mais vu que c’est un sujet qui revient régulièrement je me dis que c’est pas plus mal d’y consacrer un fil.

    Qoof^g hfosd_ow do fkj isl ùqdk hnfkj ersl oq armmf hqskfv Fj esdk hnfkj jfh:md,sfùfmj sm hrif if ksakjdjsjdrm irmh *q uqv Fj ksljrsj do fkj ksefl ilyrof w h:d!!lfl VE

    #22203

    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 537

    Excellente idée ce topic. Perso je n’ai lu que les traductions françaises mais j’ai bien conscience que « Traduire c’est trahir! » l’idée est donc de trahir le moins possible l’oeuvre originale.

    Perso je suis en effet de l’avis que cette demi-traduction des noms propres est assez triste, d’autant que Jean Sola a parfois de chouettes idées en s’appuyant habilement sur l’ancien français. Petit tableau qui n’est pas de moi mais vient de là: http://thibaultdelavaud.fr/2014/04/28/la-traduction-de-game-of-thrones-est-elle-si-mauvaise/

    On lui reproche aussi beaucoup de s’éloigner du style de Martin et à raison, l’avantage c’est que le vocabulaire est extrêmement précis et on apprend plein de mot tombés en désuétude (oui c’est un point positif pour moi ^^) l’inconvénient c’est que clairement on perd beaucoup en proximité avec les personnages. L’exemple le plus parlant c’est quand Jon offre Aiguille à Arya, je ne connais pas la VO mais je ne prend pas trop de risque en affirmant que traduire le conseil de Jon par « Frappe d’estoque » est assez loin de l’esprit d’origine, le roman graphique s’éloigne d’ailleurs de cette version pour choisir « frappe avec le bout pointu » plus proche de l’intention du dialogue. Patrick Marcel si il colle plus à l’esprit de Martin fait aussi quelques erreurs de continuité, dans ADWD quand Tyrion cache son identité il se présente en VO sous le nom de « Hugor Hill », et allez savoir pourquoi alors que jusqu’à là tous les noms de bâtards restait en anglais en VF ça donne « Hugor Colline »

    Un détaille qui me questionne en revanche c’est si il aurait été pertinent de traduire les noms des bâtards! Jon Neige c’est moins vendeur que Jon Snow mais c’est pourtant la version la plus proche de l’intention de Martin!

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 3 mois par  Odeon.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 3 mois par  Odeon.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 3 mois par  Odeon.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 3 mois par  R.Graymarch.

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #22217

    Ipiutiminelle
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 198

    Je ne suis pas une grande fan non plus de la VF…

    Jean Sola a une écriture remarquable, mais je la trouve beaucoup trop éloignée de l’écriture fluide et percutante de GRRM. Certaines phrases simples se retrouvent totalement dénaturées et rallongées inutilement.

    Pour le découpage des tomes je suis assez partagée. D’un côté c’est une bonne chose parce que ça permet aux lecteurs qui ne maitrisent pas l’anglais de les lire plus rapidement, mais d’un autre côté, le prix de vente de ces bouquins est tellement élevé qu’un tome coute au final 5 ou 6 fois son prix en VO…

    Pour les noms propres, je ne comprends pas le choix de ne pas les avoir tous traduit… D’après moi (et pas seulement pour ASOIAF), seuls les noms propres de lieux devraient être traduit, comme c’est le cas des noms de nos pays qui changent d’une langue à une autre. Comme  »Deutschland » qui devient  »Allemagne » en français et  »Germany » en Anglais. Alors que les noms de famille eux, ne changent pas.

    Se glisser derrière l’ombre de la lune. Rêver le vent. Chevaucher la brume. Découvrir la frontière absolue. La franchir. D’une phrase, lier la Terre aux étoiles. Danser sur ce lien. Capter la lumière. Vivre l’ombre. Tendre vers l’harmonie. Toujours.

    #22218

    de-mil
    • Pas Trouillard
    • Posts : 632

    « Fell » ce n’est pas un champ mais un type de montagne. Et je déteste Lancehélion (pour sa prononciation) mais adore Âtre les confins, Vivesaigues etc.

    Je trouve que des noms comme Accalmie ou Vivesaigues sont assez caractéristiques d’un truc : en VO on a les Stormlands, commandées depuis le château de Storm’s End, où les bâtards se nomment Storm. On a les Riverlands, commandées depuis le château de Riverrun, où les bâtards se nomment River.
    En français cette récurrence thématique est présente aussi, mais beaucoup plus cachée. En soit c’est pas forcément une mauvaise chose mais clairement la traduction a perdu une partie de l’esprit de l’original.

    Qoof^g hfosd_ow do fkj isl ùqdk hnfkj ersl oq armmf hqskfv Fj esdk hnfkj jfh:md,sfùfmj sm hrif if ksakjdjsjdrm irmh *q uqv Fj ksljrsj do fkj ksefl ilyrof w h:d!!lfl VE

    #22219

    O’Cahan
    • Pas Trouillard
    • Posts : 519

    Comme certains, je ne comprends pas pourquoi la traduction des noms propres s’est arrêtée à mi-chemin et c’est dommage. Quant à la désuétude des termes, je trouve que c’est un avantage et permet une immersion plus concrète dans l’univers. Pour les points plus précis, je vois souvent ce débat sur la traduction de « loup-garou » et je comprend qu’elle puisse agacer, personnellement ça ne m’a jamais plus touchée que ça.

    Pour le reste, la traduction littéraire n’a pas à être littérale et les arrangements que Jean Sola peut apporter dans sa traduction à la version originale ne me gêne pas.  Traduire « home » par « beau royaume des Sept Couronnes » dans la mesure où Daenerys rêve et qu’elle vient de se marier avec Drogo pour justement reprendre ce royaume et en faire sa maison ne me paraît pas choquant.

    Et je vois le tableau que tu as posté Odeon et il me paraît raisonnable. A part que pourquoi dire que « Fort-Terreur » pour « Dreadfort » est une traduction enfantine? Si il veut dire par là digne d’un enfant, je ne suis pas d’accord. C’est juste une traduction correcte du matériau originel.

    "For someone who was never meant for this world, I must confess I'm suddenly having a hard time leaving it. Of course, they say every atom in our bodies was once part of a star. Maybe I'm not leaving... maybe I'm going home."

    #22220

    Jean Neige
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1343

    J’ai du mal à partager l’avis du tableau sur pas mal de points également. « Limier » n’est pas non plus excessivement soutenu, c’est un mot relativement connu (et le nom français d’un de 2 films à succès). Pour Silure, que trouver d’autre ? Poisson Noir ? L’opinion de la personne qui a fait le tableau ne semble pas prendre en compte l’impossibilité d’alternatives / les limites de la traduction, alors qu’elle se veut juge de la qualité de ces trads. ^^’

    Enfin, je ne vois pas non plus ce qu’il y a d’enfantin dans « Fort-Terreur », quand il n’y a pas vraiment d’alternative plus convaincante et que la traduction est, comme le pointe o’cahan, correcte.

    « A life, Jimmy. You know what that is? It's the shit that happens while you're waiting for moments that never come. » - Lester Freamon, The Wire

    « There was a woman, first time I'd found someone who was truly alive. At least, that's what I thought. She was... the part of me I'd lost somewhere along the way, the part that was missing, that I'd been longing for. » – Spike Spiegel, Cowboy Bebop

    #22222

    Aurore
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1602

    Vieux débat que de savoir s’il est mieux de privilégier l’idée de fond du texte ou respecter en priorité sa forme…

    Vu le risque de traductions déplaisantes (GoT la série française), je me contenterai de me plaindre des noms propres qui varient d’un volume à l’autre ! (Riverrun qui devient Vivesaigues, Varshé Hèvre qui redevient Vargo Hoat, Illumination qui devient soudain « Lumière »… et tout ça chez le même éditeur. Faites communiquer vos équipes, les gars !)

    #22223

    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 339

    Tu abuses sur certains points. Pourquoi « Le silure ». Parce que le silure n’est pas n’importe quel poissson. C’est de la famille des poissons chats, mais avant tout un super-prédateur, c’est à dire qu’il bouffe les autres prédateurs comme le brochet. La terreur des rivières si tu préfères. Un des seuls poissons d’eau douce à pouvoir attaquer l’homme, ayant un fort sens du territoire. Je trouve pour ma part que le surnom choisi à Brynden Tully lui colle à la peau vraiment bien. Blackfish renvoie au thème du poisson tueur, l’équivalent de la bête noire.

    Et là bête noire de la famille c’est ce qu’est Brynden. En analogie, le silure est la bête noire des rivières.

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #22225

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 5081

    Vivesaigues a changé ?

    Parce que pour Vargo/Varshé, c’est juste que le traducteur a eu ce nom parmi plein d’autres dans un tome, et dans le suivant, il apprend qu’il faut jouer sur « goat » = chèvre. Du coup, il change mais on ne peut pas dire que c’est sa faute. Ou sinon on commence à traduire quand toute la saga est publiée mais ça me paraît compliqué ^^

     

    Pour le vocabulaire, je me rappelle quelqu’un se plaignant de « vairon » pour « mismatch » alors que euh c’est juste le mot français et c’est pas de la faute du traducteur si le lecteur a des manques^^. Idem pour « aigues » venant d’eau ou « réal » pour « royal » voire « Néra » pour « noir » (un peu plus lointain)

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #22226

    Tizun Thane
    • Pas Trouillard
    • Posts : 660

    les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Toute traduction est une trahison. etc.

    Le préalable fait, la traduction n’est pas parfaite. Je ne comprends pas ce choix de traduire « à moitié » . Port-Réal, Vivesaigues, Accalmie, et … Winterfell? Bof. Il faut faire un choix clair pour ne pas rompre l’immersion.

    Port-Réal, perso, j’aime beaucoup. D’autres l’ont critiqué en disant que King’s Landing rendait l’idée du débarquement d’Aegon qui était perdu à la trad.

    Vivesaigues, c’est tellement poétique. J’adore. J’aime bien aussi Lancehélion. Ce sont des noms de villes qui sonnent vrai, pas fantasy.

    Loup-garou pour direwolf est bien connu. C’est une déformation regrettable. Un loup-garou, c’est un homme qui se transforme en loup, pas un loup géant. Ça induit en confusion le lecteur. Loup géant, loup sanguinaire, Muloup, lupins, tout aurait été mieux que loup-garou.

    Mais le pire pour moi est le massacre des citations cultes. « Frappe-les du bout pointu » qui devient « Frappe-les d’estoc » perd tout le sel du conseil (c’est une blague en fait, lol) pour devenir quelque chose de sérieux.

    Le « true knight » de Sansa traduit tantôt par vrai chevalier ou véritable chevalier. Il faut choisir pour bien faire comprendre que c’est le même concept.

    Et parfois, on est dans l’inexplicable, l’erreur absolue de traduction.

    The king laughed. « My dog has a fierce bark. Perhaps I should command him to fight to the death. » Joffrey was fond of making men fight to the death.

    « You’d be one knight the poorer. » The Hound had never taken a knight’s vows. His brother was a knight, and he hated his brother.

    Devient

    Le roi éclata de rire. « Farouche aboiement que celui de mon chien ! Peut-être devrais-je lui commander d’affronter le champion du jour. Un duel à mort…» C’était une friandise, pour Joff, que d’obliger les gens à se battre à mort.

    « Mais tu ferais là piètre figure de chevalier. » Le Limier s’était toujours refusé à prononcer les vœux de chevalerie. Par haine de son frère qui l’avait fait, lui.

    Je ne m’attarderai pas sur le changement du niveau de langage. Où le fait qu’il n’est pas question en VO de faire affronter le Limier et le Champion du tournoi. Non, juste que je ne sais pas ce que veut dire « Mais tu ferais là piètre figure de chevalier »,  mais qu’il aurait fallu traduire « Vous seriez plus pauvre d’un chevalier. » parce que le Limier est en fait en train de se vanter qu’il tuerait son adversaire.

    Un bon dialogue, une répartie badass, devenu du charabia.

    #22380

    Freuxpensant
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 321

    J’ai une piètre « maîtrise » de l’anglais, cependant, je suis très attentif au choix du titre qu’un auteur donne à son œuvre et à la rigueur de sa traduction. Ce choix ne peut être que murement réfléchi et à lui seul il donne souvent le « ton » du contenu.

    Le fait que titre de la saga ait été purement et simplement escamoté par la l’édition française me sidère ! Pour ceux qui ne sont pas au courant, j’aime à traduire ASOIAF par « Un Chant De Glace Et De Feu », en référence aux chants homériques (plutôt qu’à une chanson de geste médiévale). Ce qui me rends coupable de … #@]*%¤# (ambivalence, quand tu nous tiens !)

    Je ne m’attarderai pas sur la version  découpée de l’édition française qui aurait du être simplement proposée sous la forme la plus simple possible, à savoir Le jeu du trône : Livre (ou Partie) 1, Livre (ou Partie) 2, etc…

    Ce qui m’afflige le plus, c’est le traitement réservé aux « intégrales ». Alors que l’outrage pouvait être réparé en leur restituant tous les titres choisis par l’auteur, dans le respect du découpage d’origine, l’éditeur français a persisté dans sa trahison  au point que je suis plus que tenté d’oser parler de profanation. Le terme peut sembler excessif mais il qualifie assez justement cette répétition de marques d’irrespect envers les choix voulus par Martin.

    Pour bien camper le personnage que je suis, je vous avouerais qu’il y a un an, j’ai customisé toutes mes intégrales de poche*. Je ne me suis pas contenté d’y rédiger un sommaire pour faciliter mes relectures, j’y ai inscrit le titre de la saga et celui de chaque tomes (en V.O.). Plus psychorigide, tu meurs !! (j’assume).

    .

    *J’ai découvert la saga sur le tard, en 2015, en l’empruntant à la médiathèque de ma commune. Mon addiction m’a poussé à acheter les intégrales en format poche peu après.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 3 mois par  Freuxpensant.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 3 mois par  Freuxpensant.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 3 mois par  Freuxpensant.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 3 mois par  Freuxpensant. Raison: mise en page, ponctuation,

    "Qui, du ver qui ronge ou du fruit qui pourrit est le plus dangereux ?"
    "Celui qui a faim ne se soucie guère du fruit, du ver et de leur digestion..."
    Fol de Dol (Serge Letendre)
    "Les cor-beaux aiment à voir couler le sang à la cu-rée d'un cerf" (contrepet "trônedeferresque" bien gratiné)

    #22389

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2428

    La traduction ne me dérange pas … Le mélange anglais-français ne me déplaît pas, je trouve le choix du mot loup-garou assez judicieux (toutes les autres propositions lues jusqu’à maintenant sont moins évocatrices et/ou moins médiévales).

    Par contre, ce que je n’aime pas, c’est quand la traduction prend des libertés sur le fonds et dénature (généralement accidentellement) une idée importante de la vo. L’exemple qui me vient en tête, c’est l’utilisation des patronymes Dunk et Duncan.

    Dunk est Dunk, il se sait Dunk, et chaque fois qu’il parle de lui en vo dans les nouvelles (soit qu’on a accès à ses pensées, soit qu’on le suive dans la narration à la troisième personne), il utilise ce nom, « Dunk » , pour parler de lui-même au lecteur. Le patronyme « Duncan » n’est utilisé que dans ses rapports sociaux, lorsque Dunk se présente aux autres personnes de son monde. Du coup, à part ceux qui l’ont connu avant qu’il « devienne chevalier » , personne n’est censé savoir à part lui qu’il est Dunk. (Bennis au Boulier Brun l’appelle Dunk parce qu’il l’a connu à l’époque où il était simple écuyer.)

    Du coup, quand « Dunk was at a loss for words. » (passage descriptif) devient « Les mots manquèrent à Duncan. » … Ca me gêne.

    Et bien sûr, la palme d’or dans cette catégorie revient … aux titres : je suis contrarié par les changements. ASOIAF = Le Trône de Fer (plu vendeur ? Mais on y perd fatalement pour tout le reste) ; AGOT = intégrale 1 (injustifiable) ; et le fameux TWOIAF = Game of Thrones – Le Trône de Fer, Les origines de la saga … Ca va être sympa, si Yandel se pointe à Port-Réal ou à Villevieille avec son livre …

    • Vos Majesté, je vous offre ce livre, que j’ai sobrement intitulé Game of Thrones – Les origines de la Saga
    • Quoi !? Vous voulez dire que nous ne sommes que des personnages de roman, dérivés d’une série télévisée d’HBO !!?
    • Hein ! Quoi ? Mais non, nous sommes des personnages de livres, mais nous existions avant la série …
    • Sacrilège ! Hérétique ! AU BUCHER !!
    #22400

    DroZo
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 972

    On en parle de la longue hache d’Areo qui devient une hallebarde dans AFFC ? Je suis pas du genre à pinailler sur les traductions mais là c’est assez gênant quand même…

    Non sinon bien sûr que j’adore les Vivesaigues, Lancehélion, Geöville, et autres Nerbosc. Et bien sûr que je regrette que pas mal de traductions aient été sautés. Il me semble aussi que dans les années 90 la traduction du Trône de Fer était de très bonne qualité par rapport à la moyenne des autres oeuvres de Fantasy traduite, mais ça n’enlève pas les défauts. Et puis aussi les changements de traductions dans AFFC, avec les Ombles qui deviennent les Ombrais par exemple… (même si bon, sans notre Wiki, le traducteur devait pas mal galère pour se souvenir d’une traduction faite quatre ans plus tôt).

    Ce que j’attend surtout, c’est une harmonisation de la traduction par Patrick Marcell sur l’ensemble de la saga, comme on a eu pour les Dunk et l’œuf.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #22402

    de-mil
    • Pas Trouillard
    • Posts : 632

    je trouve le choix du mot loup-garou assez judicieux (toutes les autres propositions lues jusqu’à maintenant sont moins évocatrices et/ou moins médiévales).

    Je trouve au contraire que n’importe quelle proposition, même « Passadèque », aurait été plus évocatrice. Au moins ça n’évoque pas un concept fondamentalement différent. Moins médiévale peut-être, mais plus évocatrice. Dans les alternatives, Amarok ou Vargr sont assez explicites. Ok, ça fait référence aux mythologies inuit ou nordique, peut-être qu’on veut pas, mais je trouve que c’est un moindre mal. Reste toujours « loup géant ». C’est pas spécialement moins médiéval, et franchement si tu trouves ça moins évocateur que « loup-garou » y’a un problème.

    Qoof^g hfosd_ow do fkj isl ùqdk hnfkj ersl oq armmf hqskfv Fj esdk hnfkj jfh:md,sfùfmj sm hrif if ksakjdjsjdrm irmh *q uqv Fj ksljrsj do fkj ksefl ilyrof w h:d!!lfl VE

    #22405

    DroZo
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 972

    Bah le truc c’est que loup-garou on comprend direct que ce n’est pas des lycanthropes mais juste le nom d’un gros loup badass. Ca confuse peut-être pendant 10 secondes mais pas plus, et puis il y a tellement de variantes autours des loup-garous qu’un loup-garou qu’est juste un gros loup terrifiant ça me choque pas.

    A l’inverse de proposition comme Amarok qui… bah qui sonne canadien d’une part (et non Europe Médiévale) et qui surtout n’est pas clair, car personne ne sait ce qu’est un Amarok, et personne ne fait le lien avec les loups. Pareil pour Passadèque.

    Je préfère la traduction de la série qui parle de Loup Géant, qui me semble un bon compromis, mais loup-garou c’est pas parfait mais ça me choque pas du tout. Parce qu’on sait direct qu’on parle d’un loup.

    (Et quand on parle de Robb capable de se changer en loup-garou durant la bataille, ou de Sansa qui se changerait aussi en loup-garou ailé après avoir assassiner Joffrey, ou même de Bran, Arya et Jon qui arrivent littéralement à entrer dans leur loup, je trouve le terme de loup-garou encore plus pertinent, même si pour le coup on s’éloigne peut-être un peu trop de ce qui Martin a voulu dire).

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #22407

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2428

    Amarok ou Vargr sont assez explicites

    Je vois ce qu’est le premier, pas le second. Ces créatures te parlent sans doute, mais leur noms ne feront pas sens pour tout le monde, contrairement au terme loup-garou. Et passadèque, je suis désolé, mais je n’arrive pas à prendre ce mot au sérieux. C’est trop proche de pastèque pour moi … Imaginer les enfants de la forêt chevauchant des pastèques pour aller au combat.

    Loup géant, à la limite … mais perso, j’aime moins que loup-garou, car on perd en mysticisme à mon goût.

    #22455

    Corbant
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 36

    Bon, les deux frères du dessus on dit bien mieux que je l’aurai fait ce que je pense de « Loup-garou » (sérieux Sansa en loup-garou qui vole ? m’en souvenait plus https://www.youtube.com/watch?v=SQcYetbp6tQ)

    Traduttore, tradditore comme on dit (d’ailleurs, essayer de traduire ça en gardant toute la substantifique moelle du fonds et de la forme).

    Personnellement, j’adore le recours à des mots et expressions anciennes, plus ou moins médiévalisantes (le « bessons » de Tyrion est génial… même si je reconnais que ça peut évoquer des chaussures plutôt que des jumeaux). Et pourtant, mélangés à des tournures plus modernes, ça ne me dérange pas outre mesure.

    Par contre, un lissage des traductions serait plus que nécessaire (Cendregué/Sorbier m’avait fait sortir de ma lecture, quelque secondes mais c’est parfois ce qu’il faut pour écorner la magie de la diégèse).

     

    Mais, s’il vous plait, changez « Maison Poulet »… Chacun sa marotte

    Le corbeau dit : « Jamais plus ! »

    #22492

    de-mil
    • Pas Trouillard
    • Posts : 632

    Bah le truc c’est que loup-garou on comprend direct que ce n’est pas des lycanthropes mais juste le nom d’un gros loup badass. Ca confuse peut-être pendant 10 secondes mais pas plus

    Pour toi peut-être, pour moi, ça fait des années et je m’y suis toujours pas adapté. Mais de manière générale, n’importe quel mot est adéquate une fois que t’y es habitué, donc dans ce cas autant sortir un mot complètement inventé. Peut-être pas passadèque. Mais du coup l’argument est le même pour Amarok ou Vargr ou littéralement n’importe quoi : tu comprends rapidement que c’est un gros loup badass. Et encore une fois, on est pas obligé de faire la correction mentale.

    Et vient pas me dire que c’est pas clair que c’est un loup. Dans Bran I, le dialogue de présentation de l’amaroke qui a mis bas Summer et ses adelphes c’est ça :

    « A wolf, » Robb told him.
    Half-buried in bloodstained snow, a huge dark shape slumped in death. Ice had formed in its shaggy grey fur, and the faint smell of corruption clung to it like a woman’s perfume. Bran glimpsed blind eyes crawling with maggots, a wide mouth full of yellowed teeth. But it was the size of it that made him gasp. It was bigger than his pony, twice the size of the largest hound in his father’s kennel.

    Quelque soit le mot utilisé, Robb dit que c’est un loup avant l’utilisation du terme pour direwolf. Donc littéralement n’importe quel terme aurait été clair. Même passadèque.

    A l’inverse de proposition comme Amarok qui… bah qui sonne canadien d’une part (et non Europe Médiévale) et qui surtout n’est pas clair, car personne ne sait ce qu’est un Amarok, et personne ne fait le lien avec les loups. Pareil pour Passadèque.

    Alors dire que personne ne fait le lien entre « amarok » et un loup, ça me semble exagéré, Amarok c’est aussi le nom d’un logiciel pour KDE dont l’icône est un loup, par ex. Ok, j’avoue que ça concerne une minorité des gens, mais comme la moitié des tradas de Jean Sola sont assez peu clair de base, ça me parait pas spécialement plus absurde que Vivesaigue.

    Et non, quand on me dit « loup-garou » je ne pense pas à un loup, je pense à un loup-garou. Dingue, je sais.

    Amarok ou Vargr sont assez explicites

    Je vois ce qu’est le premier, pas le second. Ces créatures te parlent sans doute, mais leur noms ne feront pas sens pour tout le monde, contrairement au terme loup-garou. Et passadèque, je suis désolé, mais je n’arrive pas à prendre ce mot au sérieux. C’est trop proche de pastèque pour moi … Imaginer les enfants de la forêt chevauchant des pastèques pour aller au combat. Loup géant, à la limite … mais perso, j’aime moins que loup-garou, car on perd en mysticisme à mon goût.

    Vargr, Warg, Worg, j’ai pas d’avis sur l’orthographe. Le terme « warg » est utilisé pour désigner les zomans en anglais, donc j’ai préféré proposé une autre graphie, mais ça change pas grand chose. Il me semble d’ailleurs que c’est une des options utilisé dans une autre langue (l’espagnol, apparemment) d’appeler ça un loup-warg. Enfin, ils utilisent peut-être le terme tolkiennien au lieu de revenir directement à la source, mais au fond c’est toujours un moindre mal comparé à loup-garou.

    Qoof^g hfosd_ow do fkj isl ùqdk hnfkj ersl oq armmf hqskfv Fj esdk hnfkj jfh:md,sfùfmj sm hrif if ksakjdjsjdrm irmh *q uqv Fj ksljrsj do fkj ksefl ilyrof w h:d!!lfl VE

    #22750

    Corlygg
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 239

    Da manière générale j’apprécie la VF de la saga dans la mesure où ça lui octroie un charme particulier. Je suis assez fan de nombreux noms propres et tout comme Eridan, je n’ai pas de problèmes avec le mélange anglais/français.

    Toutefois, je trouve qu’elle est particulièrement préjudiciable dans le cas des descriptions qui deviennent parfois assez lourdes et peu agréables à lire en comparaison de la fluidité de la VO. Je pense notamment au chapitre de Davos durant la bataille de La Néra

    D’ailleurs suis-je le seul à trouver que les dialogues de certains personnages en français, en particulier ceux issus de milieux populaires, sont assez peu lisibles? Je pense essentiellement à Yoren qui m’a provoqué des fous rires mémorables du fait de sa VF assez… hachée ^^’. Je n’ai malheureusement pas mes livres VF sous la main pour illustrer mes propos et cela fait pas mal de temps que je n’ai plus lu la VF donc mes souvenirs sont peut-être brouillés. Quoiqu’il en soit, et de manière générale, le passage à la VO m’a provoqué une impression assez nette de fluidité et pour une oeuvre comme ASOIAF, notamment avec ses nombreuses descriptions, c’est quand même plus agréable ^^.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 3 mois par  Corlygg.
    #22770

    Hanaver
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 885

    Alors dire que personne ne fait le lien entre « amarok » et un loup, ça me semble exagéré

    Si je n’avais pas lu récemment cette bd, je n’aurai jamais connu ce terme, et encore moins à quoi cela correspond derrière.

    A ce niveau-là, ce n’est pas la VF de choisir ce terme, mais à la VO de le citer et le décrire. Car c’est un nom (genre sasquatch ou migou), et non un simple mot comme direwolf.

    Non, un smiley n'équivaut pas un point final de phrase !

    Torchères : https://zupimages.net/up/19/12/0tom.png

    #22772

    DireWolf
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 126

    Mais, s’il vous plait, changez « Maison Poulet »… Chacun sa marotte

    Alors ça, je ne peux qu’approuver à 1000% !!

    Garde de nuit since 2005

    #22849

    Ysilla
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1288

    Je ne sais pas si je l’ai déjà mentionné, mais je ne suis pas exactement un grand fan de la version française.

    J’ajoute mon grain de sel aux commentaires piquants sur la traduction.

    Lorsque j’ai commencé la lecture d’ASOIAF, j’ai bien failli laisser tomber dès les premiers pages uniquement à cause de la lourdeur du style et de la syntaxe de Jean Sola.

    Et j’ai tiqué dès les premières lignes sur cette phrase : « À ces mots lugubres, la forêt noyée par le crépuscule offrit un écho si tonitruant que Gared s’empressa d’observer.. »

    Un écho n’est tonitruant que s’il reproduit un bruit lui-même tonitruant = semblable au bruit du tonnerre; or il s’agit ici de l’écho des paroles de Waymar Royce…

    Cette impropriété m’avait rebutée et ce n’est pas la seule, loin de là…mais je l’avais mise sur le compte du vocabulaire de Martin par à-priori sur la piètre qualité d’écriture de nombreux ouvrages de fantasy. J’ai persévéré dans la lecture grâce à la qualité des intrigues.

    Plus tard, j’ai eu l’occasion de lire ASOIAF dans sa version espagnole et là je suis tombée de ma chaise : j’ai lu un livre complètement différent du point de vue de la syntaxe. Du coup,  j’ai repris la lecture en parallèle des livres en VO – mon niveau d’anglais datait de ma terminale déjà trèèèès lointaine – et dans leur version espagnole qui suit le plus possible le vocabulaire, la syntaxe et le rythme de la vo et l’agencement des paragraphes!

    Par exemple pour le fameux  : la forêt noyée par le crépuscule offrit un écho si tonitruant, j’aurais préféré la forêt plongée dans la pénombre renvoya l’écho étrangement sonore de sa voix pour rendre le too loud de la VO afin d évoquer le son à la fois mat et percutant que renvoie l’écho dans une pièce vide ( ici, la forêt silencieuse)

    Cela dit, je ne jette pas la pierre à Sola : il lui a fallu traduire très vite et je pense qu’à l’époque les standards qualitatifs d’une traduction de Fantasy n’étaient pas aussi rigoureux que ceux exigés pour la traduction d’une oeuvre qui bénéficie de l’aura officielle « oeuvre littéraire ».

    Ne dit-on pas en italien « traduttore, tradittore » = tout traducteur est un traître.

    Pour ceux que la thématique de la traduction de l’anglais au français intéresse et qui comme moi se remettent à l’anglais par la lecture en vo de ASOIAF, je signale l’ouvrage de deux pontes de la traduction : Hélène Chuquet et Michel Paillard, Approche linguistique des problèmes de traduction Anglais ↔ Français chez Ophrys

    Ce n’est pas rébarbatif du tout et ça permet facilement de mesurer à quel point la syntaxe anglaise est différente de la syntaxe française et de pardonner les errances de traduction de Sola … même s’il a beaucoup péché! ^^

    Mais bon, qui se lance dans la traduction devient plus humble une fois au pied du mur ! ^^ j’en sais quelque chose !

    Alors merci Sola quand même et si c’est Patrick Marcel – bien meilleur à mon avis – qui se colle à la trad de TWOW, je ne peux que lui souhaiter de bien traduire, c’est sûr, mais viiiiiiiite !

    quadrature du cercle ?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 3 mois par  Ysilla.

    "Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes, ce sont nos choix."

    #25828

    Ben Omble
    • Frère Juré
    • Posts : 77

    mais comme la moitié des tradas de Jean Sola sont assez peu clair de base, ça me parait pas spécialement plus absurde que Vivesaigue.

    Je ne suis pas anglophone, donc pour être sincère, les traductions de Sola sont pour moi claires et j’aime le style. Même si j’ai tiqué sur le loup-garou, mais c’est venu vite par la suite.

    Par contre j’interviens sur Vivesaigues car pour moi, il n’y a absolument rien d’absurde dans ce nom. Aigues vient du terme Aiga qui veut dire eau en Occitan, soit la version d’aujourd’hui de la vieille langue d’oc. On peut d’ailleurs retrouver le terme Aigues dans la nom de la ville Aigues-Mortes qui se situe non loin de Nîmes.
    Donc, comme je le rappelle, je ne suis pas vraiment anglophone, mais je traduis Riverrun par rivière qui court, un truc dans ce genre-là (dites moi si je me trompe), donc je trouve Vivesaigues très approprié comme traduction. Et je la trouve même assez recherchée.

    Et j’ai tiqué dès les premières lignes sur cette phrase : « À ces mots lugubres, la forêt noyée par le crépuscule offrit un écho si tonitruant que Gared s’empressa d’observer.. » Un écho n’est tonitruant que s’il reproduit un bruit lui-même tonitruant = semblable au bruit du tonnerre; or il s’agit ici de l’écho des paroles de Waymar Royce… Cette impropriété m’avait rebutée et ce n’est pas la seule, loin de là…mais je l’avais mise sur le compte du vocabulaire de Martin par à-priori sur la piètre qualité d’écriture de nombreux ouvrages de fantasy. J’ai persévéré dans la lecture grâce à la qualité des intrigues. Plus tard, j’ai eu l’occasion de lire ASOIAF dans sa version espagnole et là je suis tombée de ma chaise : j’ai lu un livre complètement différent du point de vue de la syntaxe. Du coup, j’ai repris la lecture en parallèle des livres en VO – mon niveau d’anglais datait de ma terminale déjà trèèèès lointaine – et dans leur version espagnole qui suit le plus possible le vocabulaire, la syntaxe et le rythme de la vo et l’agencement des paragraphes! Par exemple pour le fameux : la forêt noyée par le crépuscule offrit un écho si tonitruant, j’aurais préféré la forêt plongée dans la pénombre renvoya l’écho étrangement sonore de sa voix pour rendre le too loud de la VO afin d évoquer le son à la fois mat et percutant que renvoie l’écho dans une pièce vide ( ici, la forêt silencieuse)

    Le français est une des langues les plus imagées. On y trouve quantité de synonymes et un nombre incalculable de figure de style. Là, pour moi, la traduction n’est pas mauvaise. Si je me rappelle bien la scène que tu décris, le silence est particulièrement profond juste avant l’arrivée des Autres. De fait, chaque son semble presque décuplé. Le terme tonitruant ne me dérange pas car c’est justement « l’impression » qu’en a Gared, c’est son PoV, c’est la manière dont il ressent les choses et on se rends bien compte que justement le son de la voix de ser Waymar Royce ne semble presque pas à sa place. Comme si il n’avait rien à faire là. Ce son prends tout l’espace laissé par le silence et son écho fait de même. De plus la voix de Royce est très sonore, il ne croit pas fables sur les Autres et elle « claque » avec un débit qui n’est pas amoindri par la peur. D’où, pour moi, une bonne gestion du terme tonitruant.

    Mais cela reste une image comme je l’ai dit. Et je dirai que ce n’est pas un problème de traduction mais de langue française tellement imagée et donc sujette à différentes interprétations, qu’on aurait pu remplacer tonitruant par assourdissant ou par retentissant, ou par étrangement sonore.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 3 mois par  Ben Omble.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 3 mois par  Ben Omble.
    #25835

    Tizun Thane
    • Pas Trouillard
    • Posts : 660

    donc je trouve Vivesaigues très approprié comme traduction. Et je la trouve même assez recherchée.

    Vivesaigues est une très bonne traduction de Riverrun, qui rend en plus un côté français archaïsant bien venu. C’est d’ailleurs tout le problème de la traduction de Sola. Le meilleur y côtoie le pire. Je crois surtout qu’il a manqué une bonne relecture du manuscrit à la fin.

    Peut-être pour une réédition?

    #25837

    Ben Omble
    • Frère Juré
    • Posts : 77

    C’est justement ce coté moyen-âge de la traduction qui m’a plut lorsque j’ai lu le livre pour la première fois. Et comme je ne connais pas la version originale, je ne mesure pas les errances de Jean Sola.  Avant de naviguer sur le forum, je croyais que c’était le style d’écriture de Martin…

    #25843

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 5081

    Je plussoie Tizun sur le choix des noms : il y a des perles d’élégance dans certaines trouvailles (Last hearth -> Âtre-les-confins, c’est une tuerie. Idem pour « du Rouvre » d’ailleurs) et d’autres regrettables. Même si… c’est compliqué de faire mieux partout (surtout pour une oeuvre en cours).

    Sur la transformation du style, je serai plus circonspect en revanche.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #25846

    Ben Omble
    • Frère Juré
    • Posts : 77

    Sur la transformation du style, je serai plus circonspect en revanche.

    Alors justement, ça donne quoi en VO? Martin utilise-t-il de l’anglais soutenu et ancien ou est-ce vraiment l’oeuvre de Sola?

    #25847

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 5081

    De ce que je peux (perce)voir, la VO est beaucoup plus plate. Ou moins ampoulée, suivant son point de vue.

    Ce qui la rend plus accessible je suppose, mais moins typique/archaïque. Bref, c’est vraiment un gros changement pas neutre du tout.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #25848

    Jean Neige
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1343

    Sur la transformation du style, je serai plus circonspect en revanche.

    Alors justement, ça donne quoi en VO? Martin utilise-t-il de l’anglais soutenu et ancien ou est-ce vraiment l’oeuvre de Sola?

    Au contraire, Martin a un style très « simple » et relativement moderne, contrastant avec le contexte médiévalisant. Mais ça passe très bien, en anglais.

    « A life, Jimmy. You know what that is? It's the shit that happens while you're waiting for moments that never come. » - Lester Freamon, The Wire

    « There was a woman, first time I'd found someone who was truly alive. At least, that's what I thought. She was... the part of me I'd lost somewhere along the way, the part that was missing, that I'd been longing for. » – Spike Spiegel, Cowboy Bebop

    #25849

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3382

    Martin utilise-t-il de l’anglais soutenu et ancien ou est-ce vraiment l’oeuvre de Sola?

    Martin a un style très américain et journalistique : des phrases courtes, avec très peu de fioritures. Il utilise un vocabulaire un peu recherché en anglais, mais on est très loin de la version de Sola, qui est à mon sens une totale réadaptation (avec un plus un style que je trouve très ampoulé et mauvais, mais bon, les goûts et les couleurs^^). Traduire est toujours une petite trahison, mais quand tu en es au point de bouger des paragraphes de place parce que « c’est mieux dans cet ordre » sur l’échelle de la trahison on est plutôt au niveau Roose Bolton face à Robb ^^

    ~~ Always ~~

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 122)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.